Partagez | .
Bordel
 MessageSujet: Bordel   Lun 25 Jan - 13:58

avatar
Nicky L. Ela Leone

Golden Crown

Click

« Clean Clean Clean »
with Nicky

Une guilde noire, sans vertu, avec pour obsession la destruction, l'ignominie, le massacre... Une guilde sans respect, sans loi... Un sacré petit bout de perde accrochée à la chaussure la plus boueuse du monde : Ajatar Virke.

Ce nom était dans toutes les bouches, et pourtant, tes lèvres glaciales ne le possédaient pas. Parler, c'était l'invention des faibles, pour boucher les trois que créait le silence. Comme une sainte, en revanche, ton visage de marbre ne laissait pas place au saccage, et le calme semblait t'en remercier en ce début de journée, où, dans un lit que tu ne considérais pas comme le tien, car situé à Silver Sword, tu venais d'ouvrir les yeux après une nuit tout à fait calme. Encore trois jours. Encore trois jours à tenir avant de pouvoir revenir au manoir, faire ton rapport et passer un peu de bon temps à vagabonder dans la villa, à t'entrainer avec Terence et surtout à jouer avec tes pandas. Ils devaient t'attendre bien au chaud dans ton vrai lit.

Lorsque le reveil sonna sept heures, tes pieds nus touchèrent le parquet, chaud malgré cette fin d'hiver, pour aller se loger dans tes chaussons. En pyjama, tu descendis à la cantine chercher de quoi commencer la journée, évitant de trop rester avec les membres de la milice. Aujourd'hui encore, tu ne le voyais pas, lui, le seul qui valait la peine de parler, Hirata Kôta. Alors tu remontas, et t'équipas de ton uniforme pour rejoindre la première patrouille.

Halte ! Garde à vous ! (c'était le major de ta patrouille) On nous a signalé un combat, tôt dans la matinée, il y a trois heures. Un mage se serait amusé à faire éclater quelques bâtiments. Il faut aller nettoyer ce bazar... ALORS ALLEZ VOUS OCCUPER DE CE MERDIER !!!

Tous répondirent en cœur, et le major s'approcha de toi
Vous n'avez pas crié mademoiselle Ela Leone.
Je n'en voyais pas l'utilité, Major
Bien. J'espère que cela ne vous empêchera pas d'effectuer votre travail. VOUS TOUS ! VOUS AVEZ JUSQUA LA FIN DE LA JOURNÉE !

Et la patrouille partit. Au pas de course. Très vite, les premiers membres parvinrent à voir le bazar du terroriste, des murs éclatés, des traces de sang, un ou deux cadavres...
Au rapport ! (c'était le chef de patrouille) Je veux que Marco et Léa, vous vous occupiez des morts. Annie tu rédigeras le rapport. Nicky, tu m'aides moi et Eustach, on va nettoyer ce mendier. Cleone, tu vas voir les habitants, et tu les rassures. Puis tu dresses la barrière. Personne ne doit s'approcher !

Les ordres étaient donnés. Tes doigts glissèrent sensuellement jusqu'à ta bouche, et tu soufflas en même temps que ta magie faisait feu. La poussière de rubis envahit alors les débris, et, en les contrôlant mentalement, tu soulevas tous les gravats pour les recoller au mur. Là, le chef de patrouille Livai utilisa sa magie de feu pour permettre à la pierre de fondre, et il causa ensuite un refroidissement rapide avec Eustach pour que le mur retrouve son aspect d'origine. Puis tu reçus un balai, et avec Eustach, vous commençâtes à nettoyer la rue.

Annie, pendant ce temps, rédigeait son rapport : « Incident au carrefour du Poney Fragile.
Dans la nuit, un terroriste sans nom à affronter plu seins habitants, deux pour être exacte, et les a tué sauvagement. Des blessés semblent avoir été retrouvés.
(c'était une info de Cleone) L'enquête commencera ce jeudi, à 19 heures. Le mage semble être masculin, d'après les témoignages, et posséderait une magie destructive de type inconnue.
La rue aura été nettoyée ce même jeudi, avant 18 heures.
»

Ce n'était pas un incident isolé, apparemment d'autres villes avaient subi autant de dégâts. Tout le monde se tournait petit à petit vers Ajatar Virke. C'était forcément eux. Cependant toi, t'étais sûre que tout le monde se trompait. Ajatar Virke était adepte des belles mises en scènes, des prodigieux spectacles. Ils n'étaient pas du genre à organiser des petites attaques éclaires comme celle ci.
Qui pouvait se trouver sur les lieux du crime sa une heure aussi nocturne ?

Tout en réfléchissant, et en affolant tout le monde par la vigueur que tu mettais à nettoyer (le balai commençait à se tordre, tu le prenais pour un instrument de musculation), tu finis par trébucher derrière la contre allée. En te relevant, tu crias
CHEF ! Venez voir !
Ton balai était cassé mais le plus important restait la porte devant tes yeux.
Tu ne m'appelles pas pour le montrer l'état de ton balai, Nicky, n'est ce pas ? (il venait d'arriver)
NON ! La porte ! La porte n'est pas à terre !

D'autres arrivèrent, et ils te virent porter tes mains aux joints de la porte de bois.
Ici ! Il y a eu des traces de lutte. Le bois semble calciné.
Annie rajouta donc « [...]Des traces d'une magie de feu ont été retrouvées. »
Et la porte aurait dû s'écrouler... Elle a été replacée. Pourq...
Tu fais tourner la porte qui tomba. Et un M sanglant, ainsi que trois nouveau cadavres mutilés apparurent à tes yeux. Tu faillis vomir.
« [...]Nouveaux cadavres découvert. Mutilation visible. Un M dessiné par une des victimes, son doigt trempent encore dans son sang... »

Sous le choc, tu partis plus loin pour laisser ta bile s'évader. Ça puait. C'était infect. Tu finis finalement par te ressaisir, après que tes collègues aient nettoyé la scène de crime. Le M était peu connu, mais quelqu'un de plus haut placé devait savoir.
Cette histoire était horrible.

Lorsque 16 heures sonnèrent, tu sus qu'il te fallait agir. Tu portas ton attention sur ta poudre de rubis, et tu lui permis de ressouder la porte, avant de la faire disparaître dans les interstices.
Eustach te rejoignit alors, te tapotant le dos. Il fit la plus grosse erreur de sa vie, tu lui attrapas le bras et le retournas à terre. Les autres riaient.
Annie lança
Eustach ! Tu sais bien qu'elle fait ça quand on la touche sans son consentement ! Haha.
On a retrouvé notre Nicky ! Bon allez, allons arroser cela. Ça nous permettra de ne plus penser à ce que l'on vient de nettoyer

Tendant ta main à Eustach, tu t'excusas avant de les suivre. Mais cette histoire n'était pas finie... Pas encore.
electric bird.



Voir le profil de l'utilisateur
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Grandis bordel, grandis !!
» Fait chier bordel !!
» Un beau bordel en peer-to-peerspective!
» Shaelynn & Dillon •• Oh bordel, les joies de la famille nombreuse
» Bordel, tu m'emmerdes là, je veux partir ! || Wilhelm L. Hartmann.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Ouest :: Arcadia, la Capitale du Royaume :: Quartier résidentiel