Passer de la croix ansée à l'épée argentée [PV]
 MessageSujet: Passer de la croix ansée à l'épée argentée [PV]   Passer de la croix ansée à l'épée argentée [PV] EmptyVen 8 Jan - 15:01

Nox Apostolica
Nox Apostolica

Quatro Cerberus

Click

Ajatar Virke. Tout le monde avait ces deux mots à la bouche avec un arrière gout amère qui venait chatouiller leurs tripes pendues à leurs cous. En gros, tout le monde avait le seum. Et Nox ne dérogeait pas à la règle. Il avait été rapidement écarté des conflits à Crocus au moment même où il allait se confronter à un mage noir qu’il n’aurait jamais pensé rencontrer. Seth Cester. Quelques minutes plus tard, tout avait explosé. Il se disait qu’avec un peu plus d’insistance, il aurait peut être pu empêcher ce massacre. Bon, il n’avait pas été le seul sur le coup, donc si tout le monde s’était rassemblé contre l’ennemi et pourtant n’avait pas triomphé, il n’aurait surement pas pu changer la donne. Mais c’était Nox, il était têtu et du coup, rien à faire, la frustration de ne pas avoir bastonné jusqu’à la fin le hantait encore aujourd’hui !

Depuis cette époque révolutionnaire, il ne reconnaissait plus Fiore. Le Conseil était en branle, dissous, complètement disparu. Les dirigeants étaient des non-mages, des rois et des reines inconnus du brun ténébreux et une multitude de Guildes faisaient leur coming-out. Comme si le cratère à l’ancienne capitale était l’anus visible du pays et que ça en excitait plus d’un. Mais cela n’émoustillait pas l’ancien haut gradé du Conseil. Au contraire, ça le mettait en rogne. Errant de ville en ville, il cherchait une solution au dilemme qu’était sa vie. Il devait continuer d’expier ses fautes passées, il était encore trop jeune pour fuir ses responsabilités.

Depuis le temps qu’il trainait dans les tavernes à se bourrer la gueule et à passer ses nuits avec de nombreuses filles de joie, il avait quelque peu perdu son objectif de vue. Il se demandait à quoi bon toute cette peine ? Le monde était pourri et il finirait par se suicider quoi qu'on fasse. A quoi bon lutter pour le rendre meilleur ? Il en avait fait du chemin, toutes ces missions qu’il avait effectuées, il en était fier. Avec le temps il avait gagné en grade. Tout ça pour quoi ? Pour rien. Au final, les évènements avaient bouleversé la face de ce monde et tous ses efforts avaient été réduits au néant. Même s’il trouvait la nouvelle « police » de Fiore, il retomberait surement tout en bas de l’échelle des rangs, et rien que pour ça, il était soulé. Ce n’était pas qu’il convoitait les hautes sphères, c’était juste beaucoup plus intéressant lorsque l’on avait des missions de haut rang. Au lieu de sauver des chats, il pouvait démanteler des guildes noires. Ca n’avait rien à voir. Et il y avait pris goût.

Un matin, alors qu’une de ses maitresses se montrait gourmande dès le lever du soleil, il se réveilla grâce à un orgasme. Il adorait ça. C’était véritablement le meilleur moyen pour s’échapper de ses cauchemars et débuter une nouvelle journée. Se levant lentement, sans se soucier de ses autres partenaires qui voulaient elles aussi participer à sa bonne humeur, il revêtit sa chemise et il tira la braguette de son pantalon avant de sortir de la chambre avec le reste de ses affaires, payer la note et partir pour la destination qu’il s’était fixé : Arcadia.

Grâce au carburant qu’il tenait dans sa main, un fond de bière datant de la veille, il allait pouvoir tenir jusqu’à la nouvelle capitale. Quand d’ailleurs ce fut le cas, il constata que la misère n’était pas seulement le lot des villages isolés. Même les grandes cités avaient leurs bidonvilles. Son regard étant attiré par une petite foule d’où venait des voix plus fortes qu’ailleurs, il s’approcha de celle-ci. Il y avait deux grosses brutes qui maltraitaient une famille composée d’un mari tout maigre, d’une femme toute ridée et de deux enfants vraiment jeunes. N’étant pas du genre à se mêler des affaires d’autrui, tout simplement parce qu’il en avait rien à foutre, cette fois il fut intéressé par cette occasion de se défouler un peu.

Alors qu’un de deux monstres allait frapper la femme, son poing fut stoppé net par un bras presque deux fois plus mince que le sien. Celui de Nox. Il avait beau ressembler à un nain à coté d’eux, il n’affichait aucune peur, aucun doute ni hésitation, non, au contraire, il était complètement désinvolte, comme s’il se faisait déjà chier.

« Désolé les mecs mais si vous voulez vous battre, il faudra me passer sur le corps. Je me disais que des grands gaillards comme vous, ça allait me faire transpirer un peu mais il faut croire que non vu la force de ton coup. Vous ne pouvez pas faire mieux que ça ? »

La réaction ne tarda pas. Alors que les deux mastodontes l’enchainèrent de coups en chœur, Nox stoppa presque tous leurs coups, avec une main. Les attaques qu’il ne neutralisait pas, il les esquivait. Mais grâce à sa magie, qu’il concentrait dans son bras gauche, cela lui suffisait pour annuler leur assaut. Vraiment, il se faisait chier. La seule raison qui le poussait à sortir sa main droite de sa poche, c’était pour recouvrir sa bouche quand il bailla. Décidé à en finir rapidement parce que sinon, ça n’allait mener à rien, il attrapa le bras du gaillard de gauche pour l’envoyer contre son collègue. Grâce au Pulse du Berserker, il les fit voler tous les deux jusqu’au mur en tôle de la maison la plus proche. On aurait pas dit qu’il y avait mis autant de force mais pourtant, ils furent KO rien qu’avec ça.

« Pff, des minables… Et vous, retournez à vos affaires, allez, plus vite que ça ! »

Oui, il avait sa manière à lui d’éviter les remerciements. C’était un héros assez spécial, ce Nox.
 MessageSujet: Re: Passer de la croix ansée à l'épée argentée [PV]   Passer de la croix ansée à l'épée argentée [PV] EmptySam 9 Jan - 6:16

Robin Marshall
Robin Marshall

Silver Sword

Click

Are You Ready ?
Nox Apostolica & Robin Marshall

T’as encore la gueule dans le sceau. Les notions de jour et de nuit sont devenus bien trop abstraites pour toi et même si cela fait trois jours maintenant, t’as l’impression que ton corps ne s’en remettra jamais vraiment. C’était comme un de ces lendemains soirées où les trous noirs sont plus nombreux que les souvenirs en eux-mêmes. Un de ces lendemains où malgré tous les efforts du monde, malgré deux douches froides, malgré quatre tasses de café, on n’arrive pas à émerger, à reprendre notre vie. On est là, larvant sur le lit, regardant le plafond en se demandant si un jour, il finira par nous tomber dessus. Ça, tu te le demandes tous les matins. Ton auberge est dans un sale état et plus tu regardes le plafond au-dessus de ta tête le soir, plus tu te dis qu’un jour, il va te tomber littéralement dessus, genre dans ton sommeil. Histoire que tu ne le vois pas venir ce petit coup-là.

Sur ta table de chevet traîne ce livre, encore. Déjà hier tu te disais que tu devrais retourner à la bibliothèque et le rendre mais t’en as pas eu le courage. Signé un pacte avec deux esprits à la fois est trop crevant et la dernière fois que tu as eu l’impression de t’être battus contre un dragon …Tu t’es littéralement battu contre Enya. Sauf que t’as perdu. Qui ne perdrait pas contre elle ? Cette femme était un cataclysme, un ensemble d’ouragans. Une tempête. La force d’un volcan et la puissant d’un torrent de rivière. Enya Taylor était une criminelle mais c’était aussi ton ancien patron. C’était une amie. C’était celle qui t’avais sauvé la vie et à jamais, cette dette restera gravée.
Alors par un quelconque miracle, tu réussis à te lever, à aller dans la salle de bain et à trouver une chemise dans ton armoire. Pas cette vieille chemise dégueulasse que tu portes depuis une semaine, non, une chemise propre. Peut-être que le vieil aubergiste a eu pitié de toi et a fait ta lessive dans ton sommeil. Qui sait ?

Cela fait maintenant deux semaines que tu es à Arcadia. Deux semaines que tu as rencontré le Major Hirata Kôta. Deux semaines que tu te poses cette même question « Pourquoi je suis venu là ? ». C’est vrai, tu aurais pu prendre la suite d’Enya et continué à Echoic. Tu aurais pu rester avec tout le monde mais au lieu de ça, la décision pratiquement unanime de dissoudre la guilde, avait été la meilleure solution.

Une fois dehors, livre sous le bras, tu croises pas mal de gens, comme d’habitude et certains, s’habituant à croiser ton visage, te souris, d’autre te salut. Ça fait bizarre. Sans doute à cause de l’uniforme. Tu ne sais pas trop si vraiment ça donne un effet ou pas. Certains disent que oui, toi, t’y crois pas trop. Enfin, Connie, la serveuse assez jolie travaillant dans le café en face de l’auberge, elle t’as quand même invité, un soir. Elle a toujours été gentille avec toi. Elle te rajoute toujours un bout de tarte quand tu viens. Elle te ressert du café sans que tu ne le demandes. Elle s’intéresse à ce que tu lis dès qu’elle s’aperçoit que tu mets le nez dans les bouquins. Elle se demande souvent si t’es un de ces héros qu’a sauvé le pays mais à chaque fois tu esquisses un sourire en guise de réponse.

Un héros hein ? T’aimerais bien en être un. C’est peut-être pour ça que t’as décidé de rejoindre Silver. Tu voulais aider…Aider d’une façon différente. Aider de la façon dont tu ne pouvais pas le faire à Echoic. Aider sans avoir à craindre Enya au-dessus de ta tête.

Tu voulais aider. Sauver. Sauver Oméa. La princesse d’une soirée. La princesse d’un bal. La princesse d’une nuit. Oméa…Ajatar…Des fois t’y penses et tu te dis que t’aurais rien pu faire de plus. T’aurais pas pu changer la donne comme certains aime se le dire.

Tu n’es pas ce genre de héros. T’es juste un homme. Un homme avec du flan à la place de bras.
Et puis, là, tu te rends compte, que t’es carrément sortis de la ville.

Perdu dans tes pensées, t’en as oublié le chemin pour aller jusqu’à la bibliothèque. Tant pis même si ça fait un sacré détour quand même.

Des voix t’interpellent. C’est juste-là, un peu plus loin. Ça t’intrigue. T’espères que ce n’est pas une bagarre, ça te ferrais chier de devoir te jeter dans le tas alors que t’as un corps et les capacités d’un nouveau-né. Pourtant, ton corps avance, tout seul. Ton corps agit à l’instinct et parfois, il t’oublie.

Tu regardes, attentivement, ces hommes se battre. Tu regardes la scène, comme un peu tout le monde. Tu passes entre plusieurs personnes pour t’avancer et les gens, voyant ton uniforme, reconnaissant l’autorité, te laisser progresser jusqu’aux devants de la foule s’étant réunie ici.

Un homme en particulier t’interpelle et quelque part, dans sa façon de faire, il en dégage une sorte d’admiration. T’aimerais bien être comme lui, te jeter dans la mêlée sans réfléchir mais toi t’es plus vil et fourbe, tu réfléchis avant d’y aller et t’y vas que quand t’as un plan du béton.
A son comportement, tu sais que ce n’est pas un homme comme un autre. A sa façon de faire dégager la foule, tu comprends.

« - Hey ! Vous là-bas ! »

T’essayes de l’interpeller mais tu parais pour un gnome à côté.

« - Je veux vous remercier…Pour ce que vous avez fait et…vous demander... Vous n’êtes pas du coin n’est-ce pas ? »

Une réponse se dessine sans que tu n’ait à attendre la sienne. Bien-sûr que non. Sinon, il saurait que même dans les profondeurs, il y a des miliciens. Un peu partout. Ils sont là, juste derrière toi ou derrière lui. Ils font le ménage et emmènent les deux autres.

« - Je peux vous aider ? »

« C'est l'extase langoureuse, C'est la fatigue amoureuse, C'est tous les frissons des bois Parmi l'étreinte des brises » ► VERLAINE
Code by AMIANTE
 MessageSujet: Re: Passer de la croix ansée à l'épée argentée [PV]   Passer de la croix ansée à l'épée argentée [PV] EmptyLun 11 Jan - 21:43

Nox Apostolica
Nox Apostolica

Quatro Cerberus

Click

Des moins que rien. Voila ce qu’étaient ces deux larves. Ce n’était même pas des mages. Normal qu’il les ait balayé aussi facilement. Avec la magie, tout est plus facile. C’est fatiguant tout de même, mais rien d’insurmontable. Soupirant longuement, Nox se demandait s’il allait de nouveau croiser quelqu’un digne d’intérêt, un adversaire représentant un véritable challenge. Et quand il y pense, le destin lui envoie un gringalet.

Un jeune adulte, peu impressionnant pour un membre de la garde royale. A tel point qu’au lieu de fuir pour éviter de se faire arrêter pour la baston qu’il venait de finir, il restait là, le regardant sans répondre, ennuyé à mourir. Mais il n’y avait pas que cela, ce moustique aux énormes épis lui rappelait quelqu’un… Oui, il lui faisait penser à lui-même à ses débuts. Quand il était un peu moins flemmard… (Quoique). Quand il était plus mince en tout cas ! Avec ses nombreuses missions, Nox avait pris du muscle. Il fallait croire qu’à force de monter dans les grades, on gagnait en carrure physiquement aussi. Faite de la lèche, ça vous musclera (la machoire), qu’ils disaient.

Quoi qu’il en soit, ce gendarme n’était pas très menaçant donc Nox était resté pour voir ce qu’il se passerait ensuite. A vrai dire, il ne le sous-estimait pas non plus, il avait appris avec l’expérience qu’un gringalet, armé d’une magie puissante, pouvait faire bien des dégâts… Méfiant sans le montrer, arborant son éternelle nonchalance, il lui répondit alors :

« Ouais, qu’est-ce tu veux ? Non, ça va aller j’ai pas vraiment besoin d’aide… Quoique… Tu fais partie de la nouvelle milice qui remplace le Conseil Magique c’est ça ? Tu peux m’en dire un peu plus sur eux ? Genre c’est quoi la hiérarchie, l’objectif globale etc, j’suis curieux. »
 MessageSujet: Re: Passer de la croix ansée à l'épée argentée [PV]   Passer de la croix ansée à l'épée argentée [PV] EmptyMar 12 Jan - 7:07

Robin Marshall
Robin Marshall

Silver Sword

Click

Are You Ready ?
Nox Apostolica & Robin Marshall

Il ne faut pas être né de la dernière pluie pour savoir que tu n’as rien d’impressionnant et encore moins d’imposant. Il ne lui en faut pas moins d’une gifle pour te mettre à terre s’il le désirait et pourtant, vous restiez là, tous les deux, vous faisant face. Cela faisait à peine quelques jours que tu avais commencé ton travail dans la milice, entamant ce nouveau chapitre de ta vie, fuyant et te cachant d’Enya, tu en avais croisé des types dans les couloirs. Tous des costauds, avec des gros bras musclés. Le seul qui faisait défaut à toute cette comédie était certainement le Major. Il devait être aussi gringalet que toi mais lui, il pouvait encaisser une baffe. Pas toi.

Alors il te répond avec une nonchalance que tu n’apprécies pas mais dont tu ne soulèves rien, tu te contentes de le regarder et de réfléchir à sa question. Tu te les ai même déjà jamais posés dans ta vie ces questions.

« - Je suis navré…Je suis un peu largué sur ce côté-là de la chose et puis un « s’il te plait » ça n’a jamais bouché le trou du cul de personne à ce que je sache. »

Ce que tu viens de dire te surprends toi-même. T’as toujours eu cette patience et cette façon de parler que balancé les choses de cette façon ne te corresponds pas. En fait, ça te fais juste chier d’être aborder par un gaillard comme lui, te parlant comme si t’étais son serviteur, sans un mot de politesse, se pensant certainement nombril du monde parce qu’il a sauvé la veuve et l’orphelin. C’est bon, des gars comme lui, y’en a pleins les couloirs. Ils ont le QI d’un moineau et encore t’es gentil.

« - Si tu veux des infos, t’as qu’à te rendre au QG toi-même. Moi, je cherchais juste mon chemin. T’auras qu’à demander le Major Hirata Kôta, il aime bien répondre à ce genre de questions. »

Ou s’en fera un plaisir. Après tout, c’est lui qui t’as dit de le demander si t’avais le moindre problème et là, ton problème actuel, il ressemble à une armoire à glace avec certainement un ego gonflé au stéroïde, comme ces pecs. Il te fait pas peur non, t’as juste pas envie de te prendre la tête avec un mec pareil, peu abordable. Il se croyait où lui ? Chez mamie Jeannette peut-être ? La moindre des civilités, c’est trop demander ?

Du con.

« - Tu sais où s’est au moins ou faut t’accompagner ? »

Juste pour être sûr que c’est pas le premier campagnard du coin non plus même si t’es prêt à mettre ta main au feu qu’il se perdra dans le Palais Royal. Ça serait drôle tiens, qu’il aille vers les quartiers royaux et qu’il se fasse arrêter pour intrusion. Les gardes là-bas, ils n’ont tellement pas le sens de l’humour apparemment.


« C'est l'extase langoureuse, C'est la fatigue amoureuse, C'est tous les frissons des bois Parmi l'étreinte des brises » ► VERLAINE
Code by AMIANTE
 MessageSujet: Re: Passer de la croix ansée à l'épée argentée [PV]   Passer de la croix ansée à l'épée argentée [PV] EmptyLun 18 Jan - 20:56

Nox Apostolica
Nox Apostolica

Quatro Cerberus

Click

Pas de chance, il était apparemment tombé sur le mec le plus inutile du groupe. Non seulement, il avait l’air très faible mais en plus il semblait perdu. Peut être qu’il avait fait soirée la veille et qu’un de ses potes s’était amusé à lui mettre l’accoutrement de garde royal pour déconner. C’était surement la seule raison qui pouvait expliquer pourquoi il était là, habillé ainsi. Franchement, il était perché ce mec. Et pourtant, il lui prenait la tête sur la politesse. S’il était un véritable soldat, jamais il ne se serait permis de parler ainsi à son supérieur. Le chef a tous les droits, et généralement, la politesse est loin de faire parti de son langage, bien au contraire. Durant sa formation, Nox se faisait gueuler dessus non stop, comme si les hauts gradés adoraient passer leur temps à hurler, jurer et cracher sur les sous fifres. Apparemment, la garde royale n’était pas aussi stricte, s’en était décevant. Mais pas surprenant.

« Je sais pas d’où tu sors toi mais je crois pas que tu pourrais te permettre de me parler ainsi si j’étais ton supérieur ! La politesse, c’est pour les tapettes. Toi, tu es une tapette, donc tu fais preuve d’un peu plus de respect et tu me réponds. »

Le fait que Nox porte encore la veste du Conseil n’avait visiblement pas marqué cette jeune recrue. Ses épaulettes auraient dû lui ouvrir les yeux quant au grade de son interlocuteur, mais il fallait croire que le Conseil de la Magie était bel et bien mort aux yeux des gens. C’était décevant de constater à quelle vitesse les gens oubliaient certains éléments pourtant primordiales de leur vie. La plupart n’était pas mage, cela se comprenait. Surement que ce gringalet n’en était pas un.

Il lui parlait du QG, d’un certain Hirata Kota. Il s’agissait surement de son supérieur. Il fallait croire qu’il appartenait vraiment à la garde royale. Et il le tutoyait. Bon, Nox n’était plus qu’un mage indépendant dorénavant, donc il ne pouvait pas vraiment lui ordonner de le traiter comme son supérieur. Mais ça l’énervait un peu tout de même ce manque de jugeote.

« Tu cherches ton chemin ? Tu n’es pas vraiment un soldat en fait c’est ça ? Tu as volé ce déguisement pour passer incognito, je me trompe ? Sinon, pas possible que tu te sois enrôlé sans même savoir qui tu sers et pour quelles raisons… Ou alors t’es juste un demeuré fini. »

Quand l’autre lui proposa de l’amener à son fameux QG, Nox l’ignora superbement. Il savait très bien où il se trouvait, et s’il aurait voulu y trouver les informations qu’il recherchait, il y serait déjà allé ! Non, il voulait déjà sonder le petit peuple pour connaitre les différents avis, surtout des soldats, leur ressenti quant aux nombreux changements récents provoqués par Ajatar Virke.

« Un peu de sérieux maintenant, je sais très bien où se trouve le palais. Je voulais juste me renseigner un peu avant d’y faire un tour. »
 MessageSujet: Re: Passer de la croix ansée à l'épée argentée [PV]   Passer de la croix ansée à l'épée argentée [PV] EmptyMer 20 Jan - 8:56

Robin Marshall
Robin Marshall

Silver Sword

Click

Are You Ready ?
Nox Apostolica & Robin Marshall

« Si j’étais ton supérieur ». Ouais bah tu l’es pas et tu le seras jamais.

T’as envie de lui rire au nez. Ouais, ouais c’est ça, cause toujours du con. Comme si un mec comme ça pourrait être ton supérieur. D’ailleurs il se croit où celui-là ? Il est né avec une cuillère en or enfoncé dans le cul ou quoi ? T’aime pas les gens comme lui. T’as jamais aimé les abrutis de première catégorie.

Tu ne soulèves même pas quand il te traite de tapette. T’as pas envie. T’as autre chose à faire de ta journée que de lui répondre à ce primate.

« - Un peu plus de respect ? Parce que tu sais ce que c'est ? Le respect ça se mérite et toi, tu mérites que la palme d’or pour être né abrutis. Tu te crois à l’âge de pierre à te torcher le derrière avec les formules de base ? Ou alors t’es juste trop bête pour les apprendre ? »

Surement un juste mélange de tout ça. Comme beaucoup, ce n’est que des muscles et son cerveau doit être aussi gros qu’un poichiche, et encore. T’es gentil. T’aurais dit un grain de semoule si c’était possible. Mais tu lui laisses le bénéfice du doute. De plus, il a l’air de ne savoir que frapper et cela ne serait pas étonnant que tu t’en prennes une mais t’auras de quoi porter plainte contre lui en rêvant de le voir enfermé. Bon débarras. En fait, t’espère que ça. Qu’il débarrasse le plancher.

Tu tournes le dos et tu poursuis avec deux autres gars que t’as croisé sur l’instant. Même eux ne s’intéressent pas à un individu pareil. Vous n’aviez clairement pas que ça à faire et puis même si tu sais qu’il t’insulte, t’assumes parfaitement le fait d’avoir un sens de l’orientation douteux. Qui ne l’aurait pas dans une ville étrangère ?

T’as déjà croisé un gars dans la capitale qui connaissait tout par cœur dès les premiers jours toi ? Non. Je ne pense pas.

Alors tu laisses le babouin tout seul et tu retournes vers le palais. Sur le chemin, tu t’es mis à prier silencieusement pour le Major qui aura certainement à faire à lui. Pauvre homme. Il ne mérite pas ça lui. Mais bon, chacun son tour. Maintenant qu’il a bien pourri ta journée avec ses hormones et son concours de grosse kekette, tu fais un détour vers la bibliothèque en te souvenant que t’avais toujours ce livre à rendre.

D’ailleurs, tu te demandes si l’abruti sait au moins lire. Ça t’étonnerait beaucoup. Il ne sait déjà pas s’exprimer en des termes décents alors lire. HOULALALA ! Ça doit être bien au-dessus de ses capacités. Bien trop au dessus.


« C'est l'extase langoureuse, C'est la fatigue amoureuse, C'est tous les frissons des bois Parmi l'étreinte des brises » ► VERLAINE
Code by AMIANTE

 MessageSujet: Re: Passer de la croix ansée à l'épée argentée [PV]   Passer de la croix ansée à l'épée argentée [PV] EmptyMer 20 Jan - 19:27

Nox Apostolica
Nox Apostolica

Quatro Cerberus

Click

Ouais. Vraiment. Inutile. Gagner le respect ? S’il savait ce que c’était lui-même que de gagner le respect, il fermerait sa gueule. Mais non, il fallait qu’il soit ignorant. Apparemment, ceux qui représentaient l’autorité ne connaissaient même pas l’entité qu’ils remplaçaient. Nox aurait voulu s’enrôler rien que pour revenir le voir en étant son chef. Là, il lui ferait plier genou et lécher ses bottes. Oh oui, c’était très tentant. Mais ce mec avait fini de le dégouter de cette… il ne savait même pas comment il pouvait appeler « ça ». Silver Sword n’était clairement pas pour lui. Il avait été habitué à l’armée, donc si des grandes gueules comme ce merdeux pouvaient s’amuser à insulter ceux qu’ils étaient censé protéger, Nox ne voulait pas en faire parti. A l’époque du Conseil de la Magie, c’était fréquent de tomber sur des mages chiants. Et bien même si l’envie ne leur manquait pas de les réduire au silence, ils étaient obligés de les écouter sans broncher, au cas où une information importante pouvait fuiter. Bon, ce n’était pas ce qu’il faisait lui mais bon, c’était au moins comme ça qu’ils devaient réagir !

En fait, il était vraiment tombé sur son sosie. Surement que cette lopette était aussi orgueilleuse et têtue que lui. Et bien, il ne se supportait pas ! Il n’avait même pas envie de lui répondre. C’était assez surprenant d’ailleurs, vu qu’il était du genre à s’énerver rapidement d’habitude. Mais là en fait, il était tellement dépité par l’attitude de ce « soldat », qu’il n’avait envie que d’une chose, c’était de se tenir le front et secouer la tête, déçu.

Après un long soupir, Nox se disait qu’il devrait quand même aller voir ce Kota… Non, il n’en avait pas envie. Vraiment, ce mec l’avait dégouté. C’était assez spécial comme expérience de tomber sur un clone de soi même. Est-ce que ses anciens collègues étaient aussi énervés qu’il l’était maintenant après l'avoir croisé ? Devoir le supporter tous les jours semblait d’un coup être une tâche impossible… Nox ne savait pas s’il aurait pu lui.

Au nom de tous ses anciens camarades, il se devait de corriger le tir.

« Hey, la lopette, écoute ça. Tu parles de gagner le respect ? Je te le dis de suite, ce n’est pas avec cette attitude que tu vas la recevoir de tes supérieurs. Si tu n’es même pas capable de renseigner un citoyen un peu chiant, t’es mal parti. Alors accepte cette « humble » leçon de vie d’un haut gradé du Conseil de la Magie, haha. »

Sans déployer son aura, il entoura ses jambes du Pulse of Berserker pour taper un sprint jusqu’à ce soldat et finir sa course par un magistral uppercut en pleine mâchoire. Puis, avant que ses collègues ne retiennent son apparence, il s’éclipsa sans laisser de trace. Avec un coup pareil, non seulement, il devrait tomber dans les pommes mais en plus, il ne devrait plus pouvoir parler pendant un bon bout de temps ! Comme ça, il fermerait sa gueule. Ça lui laisserait le temps de réfléchir un peu à ce qu'il devrait dire.

Voila, il espérait que cette leçon calmerait les ardeurs de son sosie, même s’il en doutait. Mais au moins il avait vengé ses anciens compagnons, qui avaient surement rêvé de cet instant pendant toutes ces années… Comment avaient-ils réussi à le supporter pendant tout ce temps ? Lui-même ne s’était pas supporté alors que ça n’avait duré que quelques minutes.

Bref, quoi qu’il en soit, le voilà revenu à la case départ, il ne savait plus où aller…
 MessageSujet: Re: Passer de la croix ansée à l'épée argentée [PV]   Passer de la croix ansée à l'épée argentée [PV] Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il suffit de passer le pont...
» [UPTOBOX] Croix de fer [DVDRiP]
» Croix de fer [DVDRiP]Guerre
» Croissant et croix. fig ?
» Faut-il se passer des scrutins sur le continent noir? Est-ce l'image d'Haiti?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Ouest :: Arcadia, la Capitale du Royaume :: Bidonville