Partagez | .
A côté de la plaque et en plein dans ta face /// ft Bacchus & Toki
 MessageSujet: A côté de la plaque et en plein dans ta face /// ft Bacchus & Toki   Jeu 31 Déc - 0:05

avatar
Toki Di Cielo

Ishtar's Eye

Click

Quand on boit pour se réchauffer.
with Bacchus & Toki

Buvant d'une traite ta pinte, cette nuit la, tu passas beaucoup de temps dans ce bar mal famé, ce bar en train d'accueillir des mages en tout genre. Tu étais dans un concours, là, mon vieux. T'étais en train de boire pour avoir le droit de rater dans ce bar miteux, dans cette taverne qui n'avait même pas de nom de poney dans son nom... Quatro Cerberus qu'elle s'appelait. Elle était pas super... Mais elle était chaude. T'étais en train de boire contre un gros lourde au, ayant son armure uniquement sur les épaules et les bras, et t'avais une de ces envies de le taper. Mais il avait une montagne de muscles sur le ventre, à croire qu'il les avait acheté à quelqu'un car il y en avait trop. T'aurais même pas pu comparer face à tes deux trois abdos...
Les joues rosées par l'alcool, tu continuais de boire, mais ce gars... c'était un titan, un foutu colis qui tombait toujours pas. Putain mais fallait boire combien de litres pour l'amocher celui la ? Avec son nom de tafiole il te prenait de haut, et en plus, il était le proprio. T'avais même pas le droit de mal le regarder, que déjà, tu le regardais mal. Avec ton cache œil à la con là... Ce type, tu voulais l'humilier devant ses habitués, en plus, il avait un pseudonyme de merde pour attirer les clients là... Depuis quand dire
Bacchus ça donnait envie de boire ? Toi ça te donnait juste envie de chier...

Alors que tu marchais dans la rue, quelques heures plus tôt, tu te tenais les bras en grelottant, il faisait un froid de canard. Tu n'avais même pas assez de chaleur pour apprécier comme il se fallait ta clope qui bougeait, à cause de te tremblement, et subissait le tremblement de lèvres de l'année. Merde ! Pourquoi t'avais été en-tête au point de ne sortir qu'avec une veste peu chaude ? Pourquoi ? Pour emballer la veuve et laisser l'orphelin moisir dans la rue ? D'accord mais alors pourquoi n'y avait il personne dans la rue hein ? MAIS PARCE QU'IL FAISAIT UN TEMPS À CONGELER UNE PIZZA SORTANT DU FOUR, CRÉTIN !

Commençant à courir, pour tenté de réchauffer tes jambes, et aussi pour vite trouver un lieu où tu réchauffer complètement, tu lâchas par inadvertance ta clope et tu te j'étais par terre pour la rattraper de justesse. Mais c'était trop tard, l'embout était déjà par terre, mouille dans les quelques millimètres de neige. Tu n'avais donc plus qu'à recommencer cette ultime épreuve, par ce froid de canard Arctique, de sortir ton briquet et d'allumer une clope.

Cherchant dans ta poche, tu t'aperçus avec horreur que tu ne l'avais plus... Tu avais dû le jeter lorsque tu avais remarqué qu'il n'y avait plus la moindre cigarette dedans. F... F-Fais ch-ch-chi-chier !
Tu recommences donc à courir dans cette ville de merde, par ce temps de merde, sur cette route de merde, qui évidemment, glissait. Et lorsque ton pieds se posa au mauvais endroit, tu chutas.
Tu chutas au mauvais endroit, au mauvais moment, car tu te cognais a l'arbre et une partie de la neige te tombait dessus. Pour un printemps, il était bien trop froid cette année, t'aimait pas ça du tout.

Hélas, tu ne pouvais rien y faire. Tu te relèves péniblement, tu tentas de te réchauffer le visage. Tu ne le sentais plus. Tu remarquais ensuite l'enseigne, un symbole des plus curieux, un bâtiment bien bizarre. Dans ta tête, il n'y avait qu'une seule explication : c'était une taverne. Alors, heureux comme l'enfant que tu étais capable de devenir, tu courus et pénétra dans l'enceinte de la guilde des cerbères. La chaleur te délivra et tu lanças
Barman, votre meilleure bière je vous prie ! avant d'aller t'asseoir en face de celui ci, qui, ne sachant pas du tout à qui il avait à faire, t'en servit une avant de demander
Mec, il est où ton tatouage ? T'es nouveau ?

Une seconde entière et longue se déroula avant que tu ne comprennes quelque chose de complètement faux, pour changer ! Un tatouage ? Un symbole ? Un nouveau ? Mais alors il n'y avait que des habitués ici ?
Tu souris avant de dire Pas la peine mon brave, je ne deviendrais pas un habitué. Je bois, j'vous paie et j'file. Enfin... Quand la tempête sera passée car j'ai pas envie de mourir congelé comme un glaçon.

Sirotant alors la fin de ta pinte, tu allais en demander une autre lorsque le barman fit un geste étrange. L'instant qui suivit, tu sentis une main te prendre l'épaule et te faire te retourner. Le colosse était la, et tu en savais encore rien de lui, à ce moment...
Mais cela ne saurait tarder...

electric bird.



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: A côté de la plaque et en plein dans ta face /// ft Bacchus & Toki   Dim 3 Jan - 17:34

avatar
Bacchus Groh

Quatro Cerberus

Click

What the F you doing here?
Bacchus et Toki



En revenant avec l'argent de ta victoire, ta guilde a certainement pu se payer plusieurs tonneaux de bière, du vin et d'autres boissons alcoolisées plutôt trop fortes pour vos petites cervelles. Le barman est content, ton orgueil est content, tout le monde est content. Ça les rassure de voir qu'il y a peut-être une avenir pour vous. Après les coupures financières chez les mages, le scandale qui vous met tout sur le dos en vous traitant d'incapable et le manque de boulot, c'est difficile de percevoir un futur probable au sein d'une guilde en tant que mage. Dès qu'on prononce le mot mage, tout le monde se lève sur leur garde, les griffes sorties, prêt à déguerpir. Parce que oui tout ça, ça te donne l'impression que les gens vous mettent dans le même bateau qu'Ajatar Virke et pourtant, tu as fait ton possible pour les vaincre mais ta proie s'est échappée sous ton nez...

Tu es assis à ton bureau à trier les quelques missions qu'on vient de vous refiler. Ta victoire a quand même fait la une du journal local et les gens se sentent un peu plus confiants envers vous. Mais cette confiance, quand tu vois l'objectif de ces missions, tu te dis qu'elle est encore bien basse. Une vieille demande à ce qu'on fasse ses courses, un autre veut qu'on récupère son chat dans un arbre et l'autre, c'est de faire le sale boulot de fermier à sa place. Tu soupires, limite tu grognes avant de lever ton cul de ta chaise pour aller accrocher tes affiches sur le babillard de la guilde. Tu te grattes le derrière de la tête en te demandant si il y a vraiment un de tes gars qui soit désespéré au point de prendre ce genre de mission.

Quand tu te retournes, ton regard croise celui du barman. Tu fronces les sourcils alors qu'il te fait signe envers un gars au bar. On a un problème. Tu soupires avant de t'approcher du gars qui te fait dos, de poser ta main sur son épaule et le forcer à se retourner. T'as remarqué au contact qu'il était froid, mais tu t'en fous. S'il vient profiter de VOTRE bar à VOS frais, ça le fera pas. Tu croises les bras et tu le dévisages.

« Alors on essaie de profiter de NOTRE bière, hein? »

Tu te penches vers lui, à deux pouces de son visage pour le transpercer de ton regard. Alors que t'as même pas commencé à boire de la journée, il a fallu qu'un inconnu vienne boire dans ton tonneau. Tes sourcils froncés, l'air grave, agacé, limite colérique, t'as qu'envie de le cogner. Mais vu que c'est un gars, tu vas lui laisser une chance.

« J'te donne deux choix : Soit tu dégages tranquille, tu passes la porte sans t'attirer de problèmes, soit JE te dégage d'ici et tu risques d'avoir des problèmes de trou de cul après ça j'te jure. Lequel de ces choix tu préfères, hm? J'te donne 3 secondes pour y penser... »

Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: A côté de la plaque et en plein dans ta face /// ft Bacchus & Toki   Lun 11 Jan - 21:09

avatar
Toki Di Cielo

Ishtar's Eye

Click

Quand on nous interdit la boisson et qu'on en a rien à foutre ~
with Bacchus & Toki

Bacchus..., souffla le barman, qui regardait comment le maître allait te faire dégager. Mais tu soutins le regard de cet idiot.
Lorsqu'il parla de SA bière, tu éclates de rire. Sérieusement ? TA bière ? Ça va les cheville mon pote ? T'es sûr que t'as pas trop bu ? Enfin bref, dégage poivrot, je ne voudrais pas te faire de mal.
Tu souris, avant de mettre une pichenette sur le visage de Bacchus.
Puis tu continues à boire.
Le barman te regardait comme si tu venaiss de te jeter dans la gueule d'un loup, tu éclatas de rire, avant de l'entendre parler. T'es mort, l'étranger. Ravi... enfin pas vraiment en fait, de t'avoir connu.
Tu écarquillas les yeux, et retins ta bière qui se faisait attraper par le barman.
Dis moi, mon gars... T'es sûr de bien connaître ton boulot ?

Alors que la tu-savais-pas-combientième bière arrivait à ton gosier, et que le colosse bolosse en avait le même nombre que toi à une bière près, tu commençais à douter de sa faiblesse. C'était rare qu'on puisse te suivre dans ce jeu de boisson, généralement t'explosais les autres, c'était pas drôle.
Là au moins, tu pouvais t'amuser. Et il était fort. Bon, clairement, il devait l'être moins que toi, c'est sûr, mais tout de même.
Ce connard en engloutissait autant que toi, il allait même te rattraper...
Mais toi, toi tu n'allais pas le laisser faire, et tu en bus quatre d'affilée cul sec. Même les habitués complètement en rogne après toi étaient impressionnés, mais eux c'était parce que TOI tu arrivais à suivre Bacchus


Criant presque par un autre rire, tu te retournas rapidement, avant de te lever, ta bière à la main.
Te faire appeler Bacchus. Bon sang, qu'est ce que c'est maladroit. C'est pour quoi? Pour que tout le monde sache à quel point t'aimes le vin ? L'alcool ? Mais tu sais, Bacchus, le vrai dieu, enfin... Le dieu... Il est gros. Prends un peu de bide avant de te faire appeler comme lui. Et puis c'est pas comme si t'étais invincible au jeu de la boisson. Je te parie TON tonneau de bière que je te bats facilement, hahaha.
Qu'est ce qu'il avait vraiment cet enfoiré à vouloir s'approprier les biens de la taverne. C'était le propriétaire ? Possible, mais avec un caractère de cochon comme celui la, il ne devait pas beaucoup vendre.

C'était un peu comme le grand méchant loup, qui voulait être gentil. C'était con, idiot, bizarre. D'un certain côté, il était plutôt à plaindre, en plus son accoutrement était d'un ridicule... Comment pouvait on encore se balader fringué comme ça ? T'en savais rien.
Peut être qu'avec sa tête de con cela passait mieux.
Hm, je parie aussi le droit de rester ici. Il fait tellement froid dehors. Bon alors, chochotte, t'acceptes le défi ou pas ?
Tous les gars derrière, autour, devant et sur les côtés te regardaient comme si tu allais te faire dévorer... Mais il était hors de question qu'un tigre comme toi perde à ce petit flambie sortit de nulle part qui réclamait TA bière que t'avais été prêt à payer en plus...

Tu allais le remettre à sa place en un rien de temps.

Voici comment sans le savoir, et sans tenter de le deviner, tu venais de provoquer le maître de la boisson, le faucon ivre. Mais en même temps, avec aussi peu d'informations que tu avais de lui et de sa minable guilde, tu ne risquais pas de connaître grand chose à sa vie.

En parlant de guilde, tu pensais toujours que c'était un bar. Mais tu commençais à avoir des doutes... M'enfin. L'alcool allait régler ce problème de doutes, que tu gagnes ou perdes... (Comme si t'allais perdre).

Bref, en garde.

electric bird.



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: A côté de la plaque et en plein dans ta face /// ft Bacchus & Toki   Mer 13 Jan - 15:19

avatar
Bacchus Groh

Quatro Cerberus

Click

What the F you doing here?
Bacchus et Toki



Apparemment ce gars, il ne lit pas les journaux. Il doit être sorti d'une caverne ou du trou du cul d'une chèvre pour ne pas savoir qui est le grand Bacchus Groh. Le seul et unique homme à enchaîner les tonneaux de bière sans se noyer. C'est pas pour rien qu'on t'a appelé comme ça à ta naissance, ta petite maman elle savait d'avance qu'elle donnerait naissance à un dieu. T'as envie de lui cracher au visage pour ses propos de merdeux déplacé, t'as envie de lui faire goûter à ta sauce pour avoir été insolent. Un petit con comme ça mérite pas de toucher à la bière de la guilde des cerbères. Il te traite de poivrot, il ose te faire une pichenette au visage. Toi, t'as pas de patience. Ta claque part d'elle-même au même moment que le barman ramasse le verre de bière en même temps. Bon timing. Le gars fait pas que tomber de son tabouret, sa tête tourne, presque à se disloquer sur son cou. Il doit pas avoir que mal à la mâchoire, mais la douleur se répercute dans tout son corps.

« Connard... tu te prends pour qui, hm? »

Ton pied s'appuie contre son torse pour le clouer au sol. T'as bien envie de lui briser, t'as bien envie de lui faire goûter à la puissance du maître de Quatro Cerberus parce que c'est tout ce qu'il mérite. Enfin, c'est pas tout ce qu'il mérite... il pourrait aller se faire enculer par un boeuf ou obliger de faire la fellation à un poulpe... ça serait marrant. Et là il parle de ton nom. Il t'insulte parce qu'il croit aux mythologies alors que toi, t'es un vrai dieu, en chair et en os. Tu appuies un peu plus fort, les membres de ta guilde se lèvent juste au cas où tu ferais une connerie regrettable. Tu le regardes avec mépris.

« T'es qu'une sous-merde parmi les sous-merdes qui ne mérite pas qu'on accepte un défi aussi facile que de boire de l'alcool. »

Il parie comme s'il allait gagner... sauf que personne sur cette planète n'a réussi à te battre. T'es un puits sans fond et ça tout le monde le sait. C'est pas pour rien qu'on t'appelle le faucon ivre. Ta magie devient encore plus puissante sous les effets de l'alcool. Tu ne pourras pas garantir que la prochaine claque que cet enfoiré se prendra, il y survivra... Tu retires ton pied et t'assieds au bar. Le barman secoue la tête. Si ça avait été de lui, il aurait foutu un coup de pied au fesse à l'inconnu. On s'en fout qu'il fasse froid, il avait qu'à bien se débrouiller socialement...

« Si j'accepte ton défi, c'est pour te démolir. Après ça, mes gars vont te jeter dehors dans la neige et ce sera tant pis pour toi. »

Tu commandes les boissons et le défi peut commencer...

Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: A côté de la plaque et en plein dans ta face /// ft Bacchus & Toki   Dim 17 Jan - 0:57

avatar
Toki Di Cielo

Ishtar's Eye

Click

BEER BATTLE
with Bacchus & Toki

Bacchus n’y allait pas de main morte, et lorsqu’il te frappa la première fois, tu laissas facilement couler, n’avouant pas que tu avais senti la claque dans tout ton corps. Mais la deuxième fois, ce n’était plus possible, il venait de t’écraser de son poids. Tu supportais, sans révéler ta magie, pour le moment. Bon, c’est vrai que t’as le même poids que le vrai Bacchus… Un peu de sang coulait d’entre tes lèvres, mais c’était un risque à prendre pour combattre le froid. Tu commençais à te rappeler les articles, du Weekly Sorcerer, où sa tête était déjà apparue. Au moins, tu savais qu’il était mage.
Hin Hin, tu verras … Je vais gagner, et je resterais le temps que la tempête cesse.
C’est alors que la bataille de bière commença.

Arrivant à la dixième en un rien de temps, tu sentais les effets de l’alcool sur toi, mais tu pouvais les limiter. Alors tu continuais. Tu attrapais les pintes, tu rigolais un peu trop fort parfois, puis tu relevais la tête, pour narguer l’adversaire qui ne se dégonflait pas. Mieux, Il te dépassait d’une seule bière, en vitesse de boisson, mais ces battles là, n’était pas basée sur la rapidité, mais sur le nombre de bière d’affilé que le gosier pouvait supporter, avant que quelqu’un ne tombe. Heureusement, tu ne tombais pas encore. A la douzième, tu fermas les yeux, les rouvris, regardas ton verre, activas ta magie un moment, avant de te gratter la tête. Hmmm, c’est de la bonne. Et tu bus cul sec. A la treizième, tu regardais autour de toi. Mis à part Bacchus qui s’en enfilait encore, sans avoir l’air de flancher (il était sûrement ivre, mais bizarrement lucide), les autres cerbères, qui te détestaient toujours autant, étaient bouche bée. Tu ne te laissais pas abattre, et tu t’en remis une.
A la quinzième, tu recommenças a regarder ton verre, avant de pencher la tête en arrière, et de voir l’expression d’un des gars à l’envers.
T’es en train de te dire ‘il va perdre maintenant, c’est sûr’, toi !, dis tu en pointant du doigt celui qui avait le plus gros sourire sur le visage en te voyant hésiter à boire cette pinte là. Pour te redonner du courage, et de la motivation face à ce monstre, tu la bus elle aussi, avant de rigoler, et attendant que le barman remplisse d’autres pintes.

Toki Toki Toki… T’étais franchement pas doué socialement parlant. Tu disais tout ce qu’il se passait dans ta tête, et cela, tout le temps. Ainsi, Alouarn et Isaiah, de ta dernière mission, avaient été gênés par ta pensée ouvertement décrite, le babouin à face de cul ici présent ressentais sans doute la même chose, et devais t’insulter de tous les noms dans sa tête. Mais tout de même.
T’sais qu’t’es… qu’t’es con quand même ? Regarde moi ta gueule de poireau ! Hahahaha !
T’étais plus vraiment lucide en fait. Tu tenais, mais t’étais ivre. Dans quelques bières de plus, t’allais perdre, et rouler sous la table. Sûrement. Mais heureusement, t’avais une technique. Tu pouvais tenir… Le problème était qu’ivre, tu allais surtout t’emmêler les pinceaux. Déjà que là, t’avais du mal à te concentrer pour attraper la nouvelle pinte.
Ils semblaient au moins, derrière toi, s’avouer a eux mêmes que tu tenais bien l’alcool, même s’ils restaient sûrs que leur maître allait gagner ce défi.

Tu finis ta seizième boisson, et tu hoquetas. Ta tête tourna. T’allais surement finir dehors dans pas longtemps. Mais au moins, les boissons étaient gratuites, et c’était une petite compensation.

Lorsque ta main attrapa la nouvelle pinte, tu restas un moment sans bouger. Tu tentais de reconnecter tes neurones, mais à la place de cela, tu visas Bacchus. Et il se retrouva dans un corps d’adolescent… Il se retrouva dans son corps qu’il avait lors de ses treize ans, en X776. Un corps qui ne tiendrait sûrement pas autant d’alcool que le Bacchus de 28/29 ans. Oups… Me suis trompé. J’ voulais pas. Maos t’es mignon comme ça. Tu tiendras le coup ?

En vérité, t’avais pas menti. T’avais regardé Bacchus pour te reconcentrer sur l’objet du défi, et t’avais tellement été concentré que tu l’avais changé en gosse en lui redonnant son corps du passé. Mais du coup, t’avais peut être une chance.
electric bird.




horp rp : la technique de Toki te renvoie dans ton corps du 24/12/X776. Bacchus ayant 28 ans en X791 d’après le wiki, il devrait avoir 13 ans en X776. Si je me suis trompé, peut être qu’il aura 14 ans (s’il est né en début d’année), mais osef, c’est la même chose >.>
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: A côté de la plaque et en plein dans ta face /// ft Bacchus & Toki   Lun 18 Jan - 15:02

avatar
Bacchus Groh

Quatro Cerberus

Click

Son of a b
Bacchus et Toki



Il enchaîne les verres comme si c'était un exploit. Toi, tu le regardes faire sans t'arrêter. T'es habitué, non t'es plus qu'habitué, l'alcool c'est ta vie. Tu vis avec tous les jours. Dans ton système, elle circule en permanence aux côtés de ton ADN. Rien ni personne ne pourra vous séparer. Elle fait partie de toi comme tu fais partie d'elle. Tu ne sais plus à quel âge elle a commencé à entrer dans ta vie. On dirait qu'elle a toujours été là pour toi, dans les meilleurs moments comme dans les plus durs. L'alcool est en quelques sortes ta meilleure amie, ta confidente, celle qui t'as toujours compris, celle qui ne te laissera jamais tomber, celle qui t'aidera un jour à avoir la femme de tes rêves dans ton lit un jour...

Le gars il n'y arrivera pas. Quelques verres de bière et il est déjà pompette. Toi, normalement t'enchaînes les tonneaux de bière. Alors ces petits verres de bière, c'est seulement pour qu'il soit encouragé, qu'il n'abandonne pas de suite. Tu veux l'affronter jusqu'au bout, lui faire croire qu'il a une chance de gagner avant de l'humilier publiquement. Peu importe ce qu'il dit à tes gars, tes gars le regardent et ont les yeux écarquillés. Ils savent. Ils savent plus plus Bacchus boit, moins il a de patience et plus il a de puissance. Si le gars ne partira pas après sa défaite, il se désintègrera sûrement d'un coup de poing qu'il n'aura sûrement jamais vu venir de sa vie.

T'allais enchaîner avec un autre verre que ton corps rajeunit, que l'alcool que t'as bu te fait dix fois plus d'effets que d'habitude. Tu regardes tes mains, tu te sens boutonneux. Le con ne s'en est pas pris à la bonne personne. Parce qu'à cet âge là... à cet âge là tu savais déjà te battre, tu commençais à manipuler la magie comme un chef. Tu n'as certainement pas la masse musculaire que tu possédais quelques minutes plus tôt, mais là c'en est trop. Tu vas le faire payer, tu vas lui montrer qu'un ado de 14 ans peut lui botter le cul hors de sa guilde, qu'il a fait cette erreur ultime d'utiliser la magie contre toi. T'es un maître de guilde, toute attaque à ton égard est une provocation à toute ta guilde. C'est impardonnable.

Tu déposes ta bière sur le comptoir et tu resserres ton pantalon. Tu laisses tomber ton haut d'armure avant de te lever de ton tabouret, mou comme une guenille. T'es saoul, tellement saoul que tu ne te souviens même pas quand est-ce que c'était la dernière fois que t'étais saoul comme ça. Les membres de ta guilde se lèvent. Ils savent, ils se préparent à ouvrir la porte. « TOI! T'vas payeeer! » Tu hoquètes, tu frappes le sol et une planche se lève, contrebalance le tabouret de l'étranger pour le faire tomber de son tabouret. Quand il est au sol, tu frappes une autre planche qui se lève et vient coincer le con sous elle. Tu tournes sur toi-même avant de te laisser retombé, le coudre en premier sur son plexus solaire pour lui couper le souffle. Sauf que t'as tourné... T'as tourné trop vite et en te relevant, tu lui vomis dessus. Tes gars se marrent de ta gueule, mais toi t'as encore envie de lui faire la peau à ce dégueulasse. En te relevant, tu tombes, tu t'endors, sûrement dans un coma éthylique. Tes gars s'avancent et soulèvent l'étranger pour le faire sortir à toute vitesse pendant que le barman s'occupe de toi. T'as été transformé en femme et maintenant en adolescent. Quelle sera la prochaine?

Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: A côté de la plaque et en plein dans ta face /// ft Bacchus & Toki   Mar 19 Jan - 16:04

avatar
Toki Di Cielo

Ishtar's Eye

Click

Le prix de la Victoire ~
with Bacchus & Toki

Il y avait mépris. Tu n'avais pas voulu faire cela. Tu n'avais pas voulu révéler ton pouvoir. Ça servait à rien à part te mettre dans de beaux draps, surtout en territoire ennemi. Mais en même temps, il était marrant le boutonneux. Il était super marrant comme ça. Lui qui t'avais pris de haut il se retrouvait bien dans la merde. Parce qu'entre un adulte et un ado, il y avait clairement une différence, même si le pré pubère en question possédait une magie digne de ce nom.
Alors lorsqu'il se leva, tu t'apprête sa rire, mais il réussit à te surprendre et tu te retrouva à terre. Il tenta de te coincer d'une autre planche, mais c'était inutile, cette dernière se retrouva bloquée par ton pied. Malheureusement...

Dans ce contre parfaitement mal réalisé, tu avais oublié le petit et il te sautas dessus. Il appuya son coude sur ton thorax, tu répliquas par la nostalgie : d'un seul coup, il ne vit plus rien. Plus rien du présent en tout cas. Il ne vit que la guilde telle qu'elle était le 24 décembre X776. Il ne vit que les personnes riant ou pleurant, ou combattant, qui sait, a l'endroit même où, des années plus tard, cet ennemi te sautera dessus.
Oui, il devint "aveugle" à ce qui l'entourait. Évidemment, il te touchait, il te sentait par ses mains, et te vomissait dessus mais tu avais la chance de posséder un don. Un don qui visait le vomi. Celui ci n'existant pas en X776, Bacchus l'ayant tout juste degueulé, il disparu. Sans laisser de trace. Alors tu te relevas, repoussant du pied le gosse ivre.
J'ai gagné je crois. T'es dans un piètre état, Bacchus - chan.

Il y eut alors les gars de Bacchus s'approchant, déjà pour vérifier, et se marrer au début sur l'état incroyable du maître ivre. Ivre, Bacchus ! Et toi tu te tenais les côtes, t'en avais sûrement une de fêlée, avec de la chance. Tu crachais du sang. Sa magie n'était que peu affectée par le changement d'âge, car c'était son corps et ses capacités physiques (y compris le réservoir d'aethernano), tant à se battre ou à se portèrent, ou à résister au déluge de son énergie prodigieuse, qui était touchée, et pas sa magie en soi. Ce n'était donc pas un miracle qu'il ait pu faire autant de dégâts en tant que môme, car sa puissance n'avait pas été grandement altérée.
Les gars qui avaient ouvert la porte étaient aussi près de Bacchus. Il était vraiment mal.

Oubliant ta personne un moment, ils étaient tous près de lui pour décider de la chose à faire, quand ils te virent t'approcher du tonneau.
Tu fus mesquin, alors. Tu attrapas le tonneau en gueulant à cause de tes côtes, puis tu hurlas : C'ÉTAIT LE DEAL ! ET PUISQUE JE PENSE QUE VOUS N'ALLEZ PAS TENIR LA PROMESSE DE POUVOIR RESTER AU CHAUD, J'L'EMMÈNE !
Et le tonneau disparut devant leurs yeux. Puis tu t'approchas de Bacchus et tu le regardas dans les yeux, lui qui recouvrait la vue, ta technique de nostalgie étant terminée. Il te vit sûrement, tu te vengeras et lui écrasas l'abdomen d'un bon coup de pied, avant de te sentir te surélever. Regardant sous ton corps, tu vis que les gars de Bacchus te portaient et ils te jetèrent dans la neige, criant que tu t'en tirais bien, pour un voleur et un salop. En fait, ils devaient avoir la haine. Ils devaient vouloir te courir après et t'affronter, mais sans doute étaient ils honnêtes.

Tu te retrouvas donc frigorifié, dans le froid. Tu te mis à marcher en direction de la clinique, de l'hôpital, de n'importe où où l'on pouvait te soigner. Et pour t'aider, tu te transformas en gosse, reprenant ton corps de huit ans, qui n'était pas cassé. Mais t'étais coincé maintenant. Tant que tu ne trouvais aucun médecin, tu ne pourrais pas retourner dans ton corps du présent.
Tu sortis tes flingues, regrettant un peu de ne pas avoir tué Bacchus, mais vu sa force, il aurait pu te désarmer avant que tu ne bouges. Tu les rangeais alors, redressant ton cache œil, ajustant tes vêtements qui étaient ceux du 24 décembre X776, comme neufs.
Une fois en ville, gelé, tu parviens à trouver un cabinet de médecin, qui, quelques heures plus tard, te permit de subir une opération pour tes deux côtes fêlées et une hémorragie interne.
Bien sûr, les techniques que tu avais lancées à Bacchus n'étant pas indéfinies, il devait être en train de savourer la remise de son corps d'adulte, tout en criant au voleur, mais tu avais gagné, ce tonneau te revenait de droit. Comme ça quel tonneau ? Mais celui ci :
Tu sortis du bloc opératoire, et pour fêter ta remise sur pieds, tu dis réapparaître le tonneau. Heureusement pour toi, le 24 décembre X776, ce tonneau n'existait pas.
Quelques jours plus tard, t'étais dans un train, avec des bandages pour tes côtes, et l'info comme quoi Bacchus Groh était le maître de la plus pitoyable guilde de Fiore, Quatro Puppy.

electric bird.




Toki il se barre ~ (enfin tu l'as fait jeté dehors mais Voila Very Happy)
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: A côté de la plaque et en plein dans ta face /// ft Bacchus & Toki   Mar 19 Jan - 16:47

avatar
Bacchus Groh

Quatro Cerberus

Click

Son of a b
Bacchus et Toki



Tes gars l'ont compris. L'autre a triché. Toi, t'as jamais aimé les combats où il y avait des tricheurs ou des gens qui surprennent par derrière. T'es un gars qui s'est toujours battu à la loyale. Tes gars le savent et c'est pour ça qu'ils l'encerclent. Le combat doit s'arrêter là, surtout après qu'il t'aie donné un coup dans l'abdomen. T'as presque rien senti d'abord parce que t'es saoul, mais parce que même à ton jeune âge, t'as été habitué à la douleur des combats. T'es au sol, t'es déjà dans ton coma et frapper un homme à terre est loin de faire partie de vos principes. Ils ont disposé de lui dans la neige, ils t'escortent jusqu'à ta chambre et le temps que t'y es amené, ton corps redevient adulte. Tu reprends conscience et tu rages.

« Qu'on signale cet emmerdeur aux autorités... »

Croquis de son visage, sa démarche, comment il parle et pour qui il se prend, il ne manque qu'un nom au visage. Mais après ça, ce n'est plus votre problème, mais celui de la garde. Tu reviens au bar de ta guilde et te mets à caresser les tonneaux, tes précieux tonneaux les uns après les autres. Ils ont sûrement eu peur les pauvres avec cet abruti qui menaçait de les voler. Tu remets ton armure et tu te dis que la prochaine fois, ce sera bon débarras...

Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: A côté de la plaque et en plein dans ta face /// ft Bacchus & Toki   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A côté de la plaque et en plein dans ta face /// ft Bacchus & Toki
» Plaque mémoriale
» Nettoyage d'une plaque funéraire
» plaque de sabretache d'artillerie française
» [Uber] Quelle plaque mettre à Arceus ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Ouest :: Fiore Ouest :: Guilde : Quatro Cerberus