Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2
What You Waiting For | Adrien
 MessageSujet: Re: What You Waiting For | Adrien   Sam 9 Jan - 23:25

avatar
Sara Taylor

Golden Crown

Click

What you waiting for.
The only thing I ever wanted, the only thing I ever needed
Is my own way - I gotta have it all
I don't want your opinion, I don't need your ideas
Say the fuck 'em up off my face, stay away from me
I am my own god - I do as I please
Cela paraissait être une évidence. Tu n’étais pas née idiote et tu comprenais parfaitement que l’espace d’une micro seconde, le temps s’est arrêté. L’espace d’une micro seconde, certains visages se sont figés. Ils ont compris eux aussi. Ils ont compris qui tu étais et le tailleur paraissait avoir fait un arrêt cardiaque tandis qu’Adrien reste là, de marbre. Il est là, droit et fier, te regardant et son visage lui, ne change pas. Il est certainement un de ceux qui n’osent pas mettre le pied dans le plat. Il est certainement un de ceux trop prudent pour se permettre un écart. Combien de fois sa route a-t-elle croisée celle d’Enya ? Se sont-ils déjà rencontrés ? Sont-ils amis ou pire ?

Qu’avait a gagné cet homme pour t’aider de la sorte ? Qu’espérait-il accomplir outre qu’un acte de charité envers une femme qui paraissait si démunie comparer à lui ?

Il t’entraîne vers la cabine, il t’entraîne devant le miroir et malgré ses dires, tu n’arrives plus à sourire.

Sa question t’interpelle, comme une gifle en plein visage. Que voyais-tu dans le miroir Sara ? Quel reflet ? Le tien ou le sien ? Qui voyais-tu là, dans cette robe, ainsi vêtue et coiffée ? Qui voyais-tu se tenant à ses côtés dans cette boutique ? Elle ou toi ? Un jour peut-être, tu y arriveras, à surmonter cette épreuve. Peut-être que tu t’accepteras. Peut-être que tu arriveras à vivre pour toi malgré tous les mensonges que tu peux te servir pour essayer de te convaincre.

« - Ai-je le droit de mentir ou me dois-je de vous dire la vérité ? »

Tes yeux ne s’arrêtent même pas sur l’image. Tu sais ce que tu vois, ce que tu as toujours vu. Tu sais à quoi te fais penser ton reflet. Tous les jours, on te le répète assez. La sœur du diable ou du démon. La sœur d’Enya. La cadette. Jumelle ou pas, y’a toujours eu un ordre.

« - Je me vois. Je la vois. Disons que je nous vois. Cela serait plus juste à dire. Vous savez qui je suis n’est-ce pas ? Comment ne pas savoir en fait…. »

Faisant volte-face, tu te retournes vers Adrien et malgré sa taille plus importante que la tienne, tu le regardes droit dans les yeux avec cet air contrarié.

« - Nous sommes un. C’est inéluctable alors oui mon reflet me fais forcément penser à elle et je ne vois pas où vous voulez en venir. Mais sachez, Monsieur, avec ma plus grande considération, que le fantôme de mon aînée, un jour, cessera de me hanter. Je la chasserais, moi-même. De ma vie et de mon esprit. Mais c’est un des combats de ma vie que malheureusement je me dois de faire seule. »

Alors tu t’écartes et tu retournes au milieu de la pièce, croisant les bras et prenant un de ces airs mi boudeur, mi joyeux parce que malgré tout, cet homme, il t’amusait et aujourd’hui, il avait fait plus que n’importe qui aurait fait pour toi en une vie.

« - Je voudrais rembourser cette dette que j’ai envers vous. Dites-moi, sans détour, qui vous êtes ? »

Depuis le premier regard, depuis les premiers mots échangés, tu le savais. Cet homme n’était pas n’importe qui. Des manières raffinées, des hommes de main, une certaine distinction dans le comportement forçant à l’admiration. Il était temps pour vous deux, de jouer carte sur table car autant tu as accepté de baisser ce vulgaire déguisement, autant tu attendais de sa part, un minimum de franchise.

Et ce, sans détour.


© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: What You Waiting For | Adrien   Mer 13 Jan - 1:02

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click


Once upon a time
Sara x Adrien



Jamais elle ne se regarde, jamais ses yeux ne croisent son reflet dans la glace. Que ne veut-elle pas voir? Que redoute-t-elle? Y a-t-il des choses de son passé qui sont graves au point où elle n'ose plus se regarder en face? Elle me demande si elle a le droit de mentir ou si elle doit dire la vérité. Je pousse un soupir. Je me désole de voir qu'elle oserait se mentir devant elle-même. Je ne fais pas vraiment cette scène pour moi, mais surtout pour elle. Je veux la remettre sur la bonne voie, du moins, lui permettre de marcher droit comme elle l'entend... pas comme ce fantôme qui lui chuchotte dans l'oreille l'entend. Peut-être qu'elle sait ce que je sous-entends avec cette conversation et elle ne veut seulement pas faire le point... pas maintenant.

Elle parle, répond brièvement, mais je saisis la pesanteur de ses mots. Il y a de l'histoire derrière tout ça, du vécu. Je le sens par sa voix que son physique ne l'enchante pas, que cette personne qu'elle voit dans le miroir prend trop de place dans sa vie. Je comprends. J'ai presque ce même sentiment lorsque je prononce mon nom. On me répond toujours « Oh, comme le cannibale? » Oui, comme le cannibale... Je ne suis pas certain de comprendre vraiment la situation de Sara par sa façon d'amener son physique. Elle, Elle, Elles, sont-elles toutes la même personne? Quel lien les relie? J'hoche la tête, simplement. Il n'y a pas vraiment à dire sans qu'un mot prononcé ne puisse porter des accusations ou ne la fassent fuir.

C'est lorsque ses yeux croisent finalement les miens que l'histoire de Dame Sara est révélée et que j'obtiens réponse à mes questions. Je comprends qu'elles sont deux et qu'Enya Taylor, est son aînée. Je ne sais pas si il s'est réellement passé quelque chose entre les deux femmes, mais apparemment la jeune femme se regarde dans le miroir et s'en sort avec un traumatisme à chaque fois. Peut-être qu'elle sait ce que sa soeur a fait et qu'elle en a honte, peut-être qu'elle veut seulement apparaître comme quelqu'un d'autre aux yeux du monde... comme moi. Je veux effacer cette vision d'horreur que les gens avaient de moi lorsque j'étais une goule, je veux qu'ils voient un Roi, bon et généreux à présent, toujours là pour les protéger de sa propre main.

Ce défi, cette partie difficile de sa vie, Sara veut la traverser seule, sans l'aide de personne. Je comprends, j'hoche encore la tête et la regarde se déplacer dans la pièce pour prendre une pause. L'ai-je offusquée? Je m'approche d'elle et au même moment, elle parle de rembourser sa dette, elle me demande qui je suis vraiment. Je pousse un soupire parce que mon passé est derrière, parce que je n'ai pas envie de le revoir faire surface. « Suivez-moi... » Je veux l'amener loin des oreilles trop curieuses, loin des indiscrétions et des espions. On ne peut pas rester ici dans cette boutique, c'est trop risqué... trop risqué qu'une rumeur fasse le tour du monde et ruine mes plans.

Je l'amène sous la pluie battante sous mon parapluie. Je l'attire en tournant une ruelle puis une autre, suivi de près par mes hommes qui gardent une certaine distance pour ne pas éveiller de soupçon sur nous. Pourquoi le dire à Sara? Pourquoi Sara? Parce que Sara a quelque chose de spécial, Sara me ressemble un peu et je veux l'aider. Même si elle ne veut pas de mon aide, je veux être celui qui l'épaule dans ses moments difficiles, celui qui saura lui dire les bons moments pour réconforter ce problème d'apparence. Sous les bruits de la nuit, j'ouvre la bouche pour parler doucement. L'orage est plus fort, mais sous le parapluie, Sara saura m'entendre.

« Je suis Adrien Campbell, maître de la guilde Golden Crown, futur Roi de Fiore, ex-fugitif, ancien monstre cannibale. »

La vérité toute crue, sans détour comme promis.

« Mais avant tout, je suis un artiste. »

Je suis né chez les artistes, j'ai grandi comme un artiste et c'est en voulant devenir plus que j'ai tout perdu... par égoïsme.

« Vous ne me devez rien Sara. Cependant, si vous voulez me faire plaisir, je vous accueillerai à bras ouverts à Golden Crown. La seule chose que j'exige en retour, c'est la loyauté... vous en sentez-vous capable? »

Je l'ai vu céder à la vérité un peu plus tôt, si elle ment, je verrai probablement un comportement différent surtout à une distance de parapluie...

FICHE ET CODES PAR ILMARË
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: What You Waiting For | Adrien   Mer 13 Jan - 1:39

avatar
Sara Taylor

Golden Crown

Click

What you waiting for.
The only thing I ever wanted, the only thing I ever needed
Is my own way - I gotta have it all
I don't want your opinion, I don't need your ideas
Say the fuck 'em up off my face, stay away from me
I am my own god - I do as I please
Tu le suis sous la pluie, sous l’orage. Tu le suis là où personne d’autre n’oserait s’aventurer seul, avec lui. Tu le suis parce qu’encore une fois dans ta vie, tu as cédé à la tentation, à la curiosité. Cette soif de tout savoir, d’en apprendre toujours un peu plus sur les autres, de dépoussiérer cette part d’ombre que chacun porte en soi. Tu as envie de comprendre le monde, le fonctionnement de ceux qui naissent et grandissent dans ce milieu bercé par l’obscurité. Tu as envie de comprendre et d’en apprendre plus parce que dans leurs réponses, tu trouveras certainement un écho de la réponse que tu apporteras à Enya un jour ou l’autre.

Ce fut par un temps aussi désastreux que celui-ci que tu l’as rencontré. Au détour d’un orphelinat, du sien. Tu te rappelles de cette femme à la chevelure rousse, au regard de braise, à l’aura enflammé. Cette femme avait vécue des choses que tu ne pourrais imaginer et tu as essayé et essayé d’ouvrir la porte de sa vie, le cadenas de son cœur mais ce fut un échec. Forcément. Pendant six ans tu as rêvé de retrouver la seule famille qu’il te reste au monde, pendant six ans, tu t’étais imaginé ce moment avec tous les scénarios possible et inimaginables mais pas celui-ci. Pas celui où elle t’insulterait, te traînerait dans la boue toi et tes rêves. A combien de personne avait-elle ainsi brisé le cœur, les rêves et les espoirs ? Combien de personne a-t-elle jamais repoussé dans sa vie pour en arriver à être cette femme aigrie n’aimant personne d’autre qu’elle-même ? Combien s’y sont risqués en pensant établir un quelconque lien ? Combien comprendront que cette femme n’est que la personnification des flammes de l’Enfer ?

Alors tu la suivis, cet homme. Celui qui t’intrigues, celui qui semble te traiter avec plus d’humanité que n’importe quel habitant de cette ville.
Et quand la vérité éclate, tu lui souris et lui tends ta main.

« - Enchanté ! Je suis Sara Emma Taylor, sœur jumelle d’Enya Taylor ou du diable, ça dépend du point de vue, fugitive d’un pays voisin. »

Tu lui souris avec une certaine tendresse parce que la vérité, il n’y a que ça que tu demandais. Cela ne t’importait guère qu’il soit un cannibale, un fétichiste des pieds ou qu’importe. Il pourrait être le premier psychopathe du pays que cela ne te faisais ni chaud ni froid. Pour un ancien monstre, il a plus d’humanité et de sentiments que tous ceux que tu as croisé jusqu’à aujourd’hui. Naturellement tu en viens à penser à tous ceux t’agressant au détour d’une ruelle, tous ceux t’insultant, aux aubergistes te claquant la porte au nez alors qu’ils pensaient tous avoir à faire à elle.
Puis il t’invite à Golden Crown. Une guilde. Tu connaissais le principe de base des guildes mais cela ne t’as jamais vraiment intéressé…Pourquoi faire ? A quoi cela pourrait-il bien te servir ? Les guildes ne sont qu’un regroupement d’attardés mentaux. Des gens étant capables du pire comme du meilleur même si la plus part s’illustre dans le pire. Tu ne veux pas avoir à faire à des gens comme ça. Des gens ne servant que leurs intérêts. Cela ne t’intéresse pas. Tu n’en as que trop souffert en servant la Papauté à Minstrel. Dés que tu eus le dos tourné, tu y as perdu un ami et un père. Dés qu’ils n’eurent plus besoin de toi, tu t’es retrouvé traqué à travers tout un pays. Fuyant et priant pour ta vie…Pour un jour de plus.

« - Vous vous êtes présenté comme le futur Roi de Fiore et cela semble tellement irréaliste mais je ne suis pas recommandable, je veux dire..Moi ? Dans une guilde ? Et puis j’ai des soucis avec l’autorité vous voyez… »

Cela t’intéresserait bien de faire partie de son rêve à lui, parce que t’as envie de l’aider à le réaliser après ce qu’il venait de faire pour toi et parce qu’il en fera certainement plus un jour lointain….mais t’imaginer devoir te soumettre à des ordres, devoir suivre telle ou telle personne sans que ces personnes n’aient eu le mérite de gagner ta confiance. Non. Tu ne peux pas.

Alors tu lui souris et tu t’écartes légèrement ton visage du parapluie, laissant la pluie effacée ces débuts de larmes, cette tristesse qui ronge ton cœur et ton âme.



© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: What You Waiting For | Adrien   Mer 13 Jan - 16:02

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click


Poor little thing
Sara x Adrien



Elle se présente comme je l'ai fait. Sans se soucier de qui je suis vraiment, sans poser de questions supplémentaires. Elle garde pour elle les informations secrètes que je viens de lui révéler... mais qu'en sera-t-il un autre jour? Il faut dire que je ne la connais pas vraiment, que j'ai aucune idée si elle divulguera ces informations à quiconque. Mais étant donné notre secret bien gardé, les gens auront du mal à y croire que quelqu'un veuille s'autoproclamer Roi après ce qui vient de se passer dans le pays. La princesse devenue Reine, la dissolution du Conseil, l'augmentation du nombre de gardes et de surveillance dans les villes. Qui oserait? Qui oserait vraiment défier cette nouvelle autorité? Un fou... un homme complètement fou. Ce rôle me va à merveille.

Sa présentation faite en entier me confirme encore plus ses paroles devant le miroir. Sara Emma Taylor, soeur d'Enya Taylor. Jumelles apparemment et le rôle que prône sa soeur au sein de la société ne lui plaît pas... elle la surnomme même comme étant le diable. Je souris et ris un peu. Il faut dire que ce passage a une touche d'humour. Elle est fugitive d'un pays voisin. Et alors? Mon nom est redouté, mais mon nouveau visage est encore inconnu. Côtoyer une fugitive n'aura certainement pas été la première fois dans ma vie, ni la dernière. En quoi cela me ferait peur? En quoi cela me dérangerait? Je suis un fugitif moi aussi. Je lui souris aussi tendrement qu'elle m'a souri.

Elle répond à ma proposition. Elle voit mon objectif comme irréaliste. Comment vouloir prouver sa valeur à un peuple est irréaliste? La Royauté actuelle n'a rien prouvé de plus mis à part bannir les conseillers à cause d'un échec. Et pourtant, ils sont tout aussi responsables de l'échec et de la destruction qu'eux. Ils n'ont rien fait. Ils ont laissé les pions faire le boulot sans se soucier du reste. Je serai peut-être un Roi moi aussi, mais jamais je ne laisserai mes sujets en suspend. Ils seront toujours encadrés et je serai toujours sur le champ-de-bataille pour voir la victoire comme la défaite de mes propres yeux afin d'appliquer les bonnes sanctions... Le travail d'un roi est difficile si on l'applique correctement. Cependant, celui de la Royauté présente n'a que prouver une succession d'échecs.

Alors que je m'apprête à ouvrir la bouche pour parler, Sara retire sa tête de l'abri et se laisse mouiller la tête. Je fronce les sourcils, ne comprenant pas son comportement... jusqu'à ce que je vois ses yeux et ses joues rougir et grimacer légèrement de tristesse. Mon bras libre s'ouvre et lentement, sans brusquer je m'approche d'elle. Elle a quelque chose sur le coeur, elle a quelque chose qui la rend triste et en même temps, elle veut se débrouiller par elle-même. Est-ce que ce sont ces soucis avec l'autorité qui la mettent dans cet état? Ou bien c'est la seule pensée que les gens la prennent pour Enya? Avec son consentement, je l'attire et la serre contre moi. « Ça va aller Sara... Je suis là. »

Je la laisse appuyée tout aussi longtemps qu'elle en a besoin sous le regard désapprobateur de mes gardes qui nous surveillent. Je m'en fous. Cette femme souffre, elle a besoin de réconfort et apparemment, je suis le seul qui puisse lui apporter ce réconfort. « Je serai là aussi longtemps que vous le voudrez. » Mon voyage vers le Nord peut attendre une journée ou deux. Je pense sincèrement que le bien-être de cette femme est une plus grande priorité que la conquête d'un territoire incertaine. « [color:9f11=color=#FFF380]Je vous proposais cela pour que vous puissiez avoir un toit où vivre, des gens comme moi qui pourront veiller sur vous. Mon but n'était pas de vous faire pleurer, bien au contraire... » C'est là que je me dis que j'ai sûrement fait une erreur de supposition. Peut-être qu'en réalité, Sara n'est vraiment pas prête à cela.

FICHE ET CODES PAR ILMARË
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: What You Waiting For | Adrien   Mer 13 Jan - 23:59

avatar
Sara Taylor

Golden Crown

Click

What you waiting for.
The only thing I ever wanted, the only thing I ever needed
Is my own way - I gotta have it all
I don't want your opinion, I don't need your ideas
Say the fuck 'em up off my face, stay away from me
I am my own god - I do as I please
Son étreinte a l’effet d’un calmant. C’est comme si toutes les pensées néfastes qui, jusqu’à présent, t’habitait, venait soudainement de disparaître. Envolées. Balayées par la pluie, par l’orage, par lui. Dans ses mots, tu cherches une promesse à laquelle te raccrocher comme si tu ne vivais que de ça, des promesses des gens. D’abords, il y avait eu Zadig, puis Enya…Puis maintenant lui. Adrien. Roi d’un royaume imaginaire et à moitié tout autant brisé que certains habitants.

Tu t’éloignes de lui, essuyant ton visage tu revers de ta main.

« - Ça va aller. Il faut que ça aille. Je vous remercie, pour tout. »

Mais les mots ne suffisent plus depuis longtemps à décrire ce que tu ressentais à cet instant. Une certaine admiration, une envie soudaine de vouloir lui rembourser cette dette que tu venais d’avoir. Alors tu reconsidères tout ce qu’il venait de se dire entre lui et toi, entre vous deux. Toutes ces choses et tous ces choix qui s’offraient de nouveau à toi. Certes, tu avais promis à Zadig que tu reviendrais pour lui, que tu le remettrais sur le droit chemin mais quelque chose te laisse à penser qu’avant de le revoir, tu vas devoir te détourner de ce chemin que tu t’étais fixé et tu y ferras certainement quelques écarts.

Tu te claques les joues pour reprendre du poil de la bête et te remotiver. Tu n’es pas elle c’est vrai mais tu n’es pas non plus cette personne que tout le monde pense que tu es. Tu n’es pas heureuse mais tu n’es pas malheureuse non plus. Certains ont vécus bien pires qu’une famille brisée et qu’une chasse aux sorcières à travers tout un pays. Après tout, même si les habitants de Fiore ne t’avais pas ouvert leurs cœurs, il n’en restait pas moins que vivre ici, était et restait plus agréable que de vivre à Minstrel. Devoir rendre des comptes à un Roi et beaucoup plus appréciable que de devoir obéir comme un chien aux ordres d’un pseudo-prêtre.

« - Je suis certaine que votre Reine a beaucoup de chance de vous avoir. Après tout…Vous êtes Roi donc cela paraît normal qu’il y ait une Reine ahahah ! »

Lui balançant ça sur le ton de l’humour, tu ris en imaginant la future Reine de ce pays. Etait-elle aussi belle que celle actuelle ? Aussi généreuse et compatissante que son Roi ? T’en viens à t’imaginer quel genre de couple royal, ces deux-là forment. Forcément un beau couple…Après tout, n’est pas Roi et Reine qui veut.

« - Je veux vous aider, vraiment. Je ne suis pas aussi forte et impressionnante que mon aînée, je le sais mais j’ai mes propres forces et cela ne me dérangerait pas que cela puisse vous servir à conquérir ce pays et le cœur des habitants. Peu importe votre passé…ou le mien. Tant que l’on fait de notre mieux ! »

Alors tu lui tends la main, prête à le suivre, prête à écrire un nouveau chapitre de ta vie, prête à aller jusqu’au bout du monde et à faire n’importe quoi pour que le dessin de cet homme se réaliste. Juste parce que tu lui devais bien. Juste parce que tout compte fait, tu l’aimais bien. Juste parce qu’il t’avait proposé ce que personne n’a jamais osé te proposer.

Un chez-toi.




© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: What You Waiting For | Adrien   Jeu 14 Jan - 6:29

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click


I love it
Sara x Adrien



Elle essuie son visage doucement, se dégage et me rassure. Elle essaie de se convaincre que tout ira pour le mieux, que ce n'est qu'une mauvaise passe. Même avec ses mots, même si elle essuie ses larmes, je sais qu'il y aura cette plaie sur son coeur qui ne sera pas refermée tant et aussi longtemps qu'elle n'aurait pas fait la paix avec elle-même et son passé, sa famille et probablement plusieurs situations de sa vie dont j'ignore encore l'existence. Je ne veux pas être remercié, je ne veux pas être remboursé, je veux être rassuré qu'elle ira mieux demain. Même si Sara avait été par exemple une simple humaine en difficulté plutôt qu'une mage ressemblant trop bien à une femme recherchée, je lui aurais tendu la main tout de même. Dans ma conscience, il n'y a pas de différence entre les Simples Mortels et les Mages... mis à part que les mages soient en possession d'une faculté dangereuse pour eux et pour les autres.

Je la regarde se claquer les joues avec un peu de recul. Pourquoi se faire du mal? Je comprends par l'expression sur son visage juste après que ça a servi à la réveiller un peu et la sortir de sa torpeur. Je souris de soulagement. Pendant un instant, j'ai cru qu'elle soit une femme qui se martyrisait pour se sentir mieux, mais cette façon de faire est commune... mais rarement vue de mes propres yeux. Sara me parle un peu de ma Reine, supposant qu'elle est chanceuse de m'avoir. Je souris. « Certes! Comme je suis bien chanceux de l'avoir à mes côtés! » Avant qu'elle ne devienne ma Reine, avant que le coup de foudre ne nous frappe, Ohatsu a su aller au-delà du monstre. Elle a vu en moi quelque chose de vivant, de pur, de perdu qui ne cherchait qu'à être heureux dans ce monde où les gens passaient leur temps à me rejeter.

« J'ai tellement de choses à vous raconter, Sara! »

À voir ses yeux briller lorsque je lui ai raconté mon histoire dans l'auberge, je me suis dit qu'elle serait sûrement curieuse de connaître la partie dont je ne lui ai pas fait mention : l'histoire d'amour, la seule et unique qu'il puisse exister chez l'artiste. Puis elle parle, elle me parle avec son coeur, sa vérité. Je lui souris de bonheur parce que c'est exactement ce que je cherchais chez quelqu'un. Bien que les membres de ma guilde soient doués, il y manque cette petite chaleur, cette humanité qui semble si absente dans ces coeurs froids. Tous concentrés sur leurs propres objectifs, tous droits, certains même sont sans émotions, quelqu'un comme Sara me ferait du bien à moi... et aux autres. Je suis content de voir cette motivation, de constater qu'elle aussi, fera de son mieux pour elle et pour tout le monde.

« Que vous vouliez mettre votre coeur au mien sur la table sera une aide précieuse. Il n'y a pas que la puissance qui fasse un Souverain, mais qui il est, ce qu'il dégage, ce que le peuple voit de lui. Votre bonté, Sara, permettra d'aider beaucoup de gens. »

Ma main serre la sienne alors que je me retiens dans mon discours. J'aurais aimé lui dire que le peuple peut faire la différence lorsqu'on leur montre les preuves, lorsqu'on leur prouve qu'ils ont tort et qu'une personne, peu importe les apparences, peut être bonne et généreuse. Les gens sauront faire la différence entre Sara et Enya tôt ou tard, il suffit de répandre la nouvelle, parler d'elle en bien, qu'elle devienne elle-même une légende de son côté, mais une légende qu'on qualifierait d'héroïque. Je lui tends mon bras pour que nous puissions continuer à marcher mais cette fois, en direction de l'auberge. Avec ce déluge qui s'abat sur mon parapluie, je crains qu'il ne puisse tenir une heure supplémentaire... Je tourne la tête vers elle et lui propose quelque chose juste avant que nous nous mettons à l'abri.

« Demain matin nous repartons vers le Nord. Si vous êtes intéressée à voir comment nous travaillons à Fiore, vous êtes la bienvenue dans mon carrosse! Or si vous voulez rentrer dans votre nouveau chez-vous, je vous assurerai une escorte jusqu'à destination et nous nous reverrons à mon retour. Qu'en dites-vous? »

FICHE ET CODES PAR ILMARË
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: What You Waiting For | Adrien   Jeu 14 Jan - 10:53

avatar
Sara Taylor

Golden Crown

Click

What you waiting for.
The only thing I ever wanted, the only thing I ever needed
Is my own way - I gotta have it all
I don't want your opinion, I don't need your ideas
Say the fuck 'em up off my face, stay away from me
I am my own god - I do as I please
Il te parle de sa Reine et il y a dans son regard, une lueur douce et apaisante qui semble s’allumer. La Reine hein ? Tu l’imagines un peu, physiquement parlant. Tu imagines une femme comme lui, raffinée et élégante. Tu imagines une femme autoritaire aussi étrangement, tu ne sais pas pourquoi…Peut-être parce que les Reines dirigent toujours avec une certaine poigne que les Rois n’ont pas et n’auront jamais.

Quand il mentionne ta bonté, tu souris, ironiquement parce qu’au fond de toi, tu n’es pas ce genre de fille. Gentille, douce et docile. La bonté est une chose que tu ne connais pas ou que peu. D’ailleurs, certaines personnes en sont furieuses à l’idée mais cela reste entre elles et toi.

Ton attention se rapporte sur la proposition qu’il te fait. Soit aller vers cette nouvelle vie et croquer dedans à pleine dent, soit continué un peu plus avec lui. Aller vers le Nord. Qu’est-ce qu’il y a au Nord ? Quelques guildes par-ci ou par-là mais il n’y a jamais rien eu de plus intéressant que cela.

Et encore…Au sommet d’une petite dune, non loin de là, trône la grande Sabertooth. Vestige d’une ère révolue. Les guildes ne sont plus ce qu’elles sont et ne le seront jamais plus. Il s’est passé trop de choses dans le cœur et dans la tête des gens pour que les évènements reviennent à la normale.
Trop de choses pour que l’on fasse comme si rien de tout ça, rien, n’était arrivé. Les habitants des villes ne peuvent plus se cacher dans l’ombre des guildes.

« - L’idée d’un nouveau chez-moi est plaisante je dois dire…Mais, si cela ne vous dérange pas, je préfère céder à ma curiosité et vous suivre. Je tournerais vite en rond si je devais partir maintenant. Permettez donc que je vous suive encore un peu plus longtemps ? »

Tu rigoles en oubliant cette infime douleur sur ta poitrine en le suivant jusqu’à l’auberge sous un parapluie menaçant de céder.

« - J’y réfléchissais depuis un moment mais vous étant présenté comme un Roi…Il y a-t-il une façon particulière de vous appeler ? Monseigneur peut-être ? Ou votre altesse ? »

A ces codes ridicules, tu y es habitué. Tu te rappelles de Minstrel. Tu te rappelles de la façon dont il fallait se comporter avec les cardinaux. Avec le Pape. Tu ne l’as jamais aimé le Pape de Minstrel et tu es bien contente que Crimson Hounds soit passée par-là. Leur action, à ce moment précis, avait donné envie à des groupes de rebelles voulant renverser la papauté.

Pourquoi pas ? Peut-être qu’un jour, elle tombera vraiment, entraînant une horrible et sanguinaire guerre civile avec elle dans la tombe.

Peut-être était-ce le geste que tu reconnaissais chez Enya. D’avoir participer à ça. D’avoir fait ça. Pour le pays. Peut-être était-elle différente à cet instant ? Bien loin de cette personne que tu as rencontrée à Rhynal. Bien loin de ce triste reflet d’elle-même.

« - Si on m’avais dit, ce matin en me levant, que je finirais par tomber sur un Roi me proposant de monter dans un carrosse pour rejoindre un Palais…Je ne l’aurais certainement pas cru. Ahaha, cela aurait presque de faux airs de conte de fée vous ne trouvez pas ? Il ne me manque plus que le Prince Charmant et mon histoire pourra avoir une fin heureuse. Elle en aura une du moins. C’est tout ce que je souhaite ! »

Le Prince Charmant. Ce n’était certainement Toki que tu as croisé au détour d’un lac ou Zadig, croisé au détour d’un bar et promettant une aventure qui ne viendra peut-être jamais. Non. Le Prince Charmant allait être quelqu’un de différent. Tu l’espères. Quelqu’un qui saura voir en toi, comme il a vu, plus que ce simple déguisement de princesse en danger. Quelqu’un qui saura voir la guerrière.




© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: What You Waiting For | Adrien   Jeu 14 Jan - 16:47

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click


Kiss Good night
Sara x Adrien



Son choix est fait. Sara désire nous suivre. Sa curiosité l'amène à vouloir savoir comment nous nous y prenons, ce que nous faisons exactement. Il est tout à fait normal de vouloir avoir les informations exactes avant de se lancer dans une aventure dangereuse comme Golden Crown. Pour le moment, elle est inoffensive, mais dès que les rumeurs et les faits feront surface à la population fiorienne, chaque membre de la guilde pourrait être mis en danger. Un coin de rue pourrait être fatal, un mot de trop, un mot mal choisi pourrait signifier une illégalité qui nous chasserait jusque dans notre tombe. Sauf que comparés aux autres, nous nous impliquons réellement, nous réglons les problème à la source, nous tissons des liens qui peuvent n'avoir jamais existés.

« Je n'ai aucun problème avec votre décision! »

Je souris de bon coeur. Avoir de la compagnie à bord de mon carrosse me fait bien plaisir. Le voyage me paraîtra moins long à subir. Seul dans une boîte qui passe son temps à gigoter sous les bosses de la route, appuyé contre la fenêtre, il n'y a que mes pensées pour me tenir occupé. Sara me pose une question qui me fait rire un peu. Comment s'adresser à moi? Comment est-ce que je veux vraiment que mes membres s'adressent à moi? Peu importe ce que Georges en pense, mon rôle de Roi n'est pas encore officiel, les gens m'appellent comme ils le désirent. Mais le moment venu, j'exigerai sûrement qu'ils s'adressent à moi de façon moins familière.

« Je ne suis pas encore Roi, j'aspire à être Roi. Alors c'est comme vous voulez. Altesse, Maître, Monsieur ou encore Adrien font l'affaire! »

Pendant que nous marchons vers l'auberge, elle me parle de cette histoire qui lui fait penser à celle d'un conte de fée. Une simple femme assise près d'un feu qui se fait aborder par un Roi, ce n'est certainement pas tous les jours qu'une histoire pareille se produit. De plus en plus, ce sera possible. De plus en plus, cette histoire passera de bouches à oreilles, parlant de ce Roi mystérieux qui aide les gens comme il peut. C'est ainsi que naître la véritable identité de Golden Crown. Ce ne sera certainement pas avec de vilaines paroles qui supposeront la présence malfaisante de Black Jack ou d'anciens criminels qui feront en sorte de nous aider, Ohatsu et moi, à monter sur le trône de Fiore. Sara parle d'un prince charmant et d'une fin heureuse.

« Qui sait, peut-être y trouverez-vous vraiment votre Prince Charmant? »

Je lui fais un clin d'oeil avant de pousser la porte et de la faire entrer en premier. Le parapluie est rattrapé par un de mes gardes du corps. Lorsque nous entrons, plusieurs personnes sont déjà parties monter à l'étage dont ces vieilles dames aux tricots diaboliques. Je m'installe près du feu, les mains tendues vers l'avant pour me réchauffer. Puis, je me retourne vers Sara.

« Je compte monter dans ma chambre. C'est la 302. Si vous avez un problème quelconque, n'hésitez pas à frapper ou à avertir un de mes hommes. Je vous en laisse un à vos côtés. Bonne nuit Sara. »

Je passe près d'elle et dépose un léger baiser sur ses cheveux encore humide avant de continuer à marcher vers les escaliers avec deux hommes à mes trousses. Ma chambre est plutôt modeste, mais un peu plus luxueuse que les autres. J'espère pour Sara qu'elle n'aura pas de mal à dormir...

FICHE ET CODES PAR ILMARË
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: What You Waiting For | Adrien   Jeu 14 Jan - 23:17

avatar
Sara Taylor

Golden Crown

Click

What you waiting for.
The only thing I ever wanted, the only thing I ever needed
Is my own way - I gotta have it all
I don't want your opinion, I don't need your ideas
Say the fuck 'em up off my face, stay away from me
I am my own god - I do as I please
Altesse, Maître, Monsieur. Ces mots avaient une consonance étrange pour toi et pourtant, il n’y avait que comme ça que l’on pourrait qualifier cet homme : Adrien. Silencieusement, tu te répètes plusieurs fois son nom comme pour le retenir, pour t’entraîner à le dire à haute voix. Adrien. Tu pouffes de rire en imaginant devoir t’agenouiller devant lui et l’appelant « Monsieur ». On aurait dit une vieille scène de film érotique. Il n’y avait pas moyen pour toi de l’appeler comme ça, pas constamment même si tu avais un profond respect pour lui. Tu t’arrêtes sur son prénom. Sur ce qui qualifié le mieux l’être à côté de toi. Altesse, Maître et Monsieur n’était que pour ce qu’il était mais Adrien définissait QUI il était et tu voulais t’arrêter sur ça. Tu t’en fou du reste.

Sa remarque sur le Prince Charmant t’amuse. C’est vrai..Peut-être que…Aller savoir ce qu’il se passera dans un avenir aussi proche que lointain ? Peut-être que tu tomberas sur quelqu’un..Ou peut-être pas. Peut-être seras-tu seule toute ta vie, sans vraiment l’être. Après tout, malgré tout ce que tu pourrais te dire, tu en as fait des rencontres, toutes aussi surprenantes les unes que les autres. Toutes intrigantes et ennuyeuses à la fois.

Vous entrez dans l’auberge ayant regagnée une certaine tranquillité et dès que tu franchis le seuil de la porte, ton regard se pose naturellement sur le canapé dans lequel tu avais été séquestrée plus tôt. Les deux vieilles ne sont plus-là. Elles ont dû repartir dans leurs chambres respectives…Comme beaucoup de monde. Il n’y avait que vous d’assez fous pour essayer de braver la tempête et pour vous aventurez dehors.

Il t’annonce qu’il compte se retirer dans sa chambre et laisse un sous-entendu en suspens sur une possible invitation ce qui ne manque pas de te faire rougir en poursuivant par une marque d’affection.

" - Bonne nuit...Adrien..."

Quand il disparait dans les escaliers, tu regardes l’homme resté droit comme un piquet se tenir légèrement plus en retrait derrière vous. Ses yeux croisent brièvement les tiens et l’espace de quelques secondes, tu te sens comme une personne importante.


« - Excusez-moi mais…Quel est votre nom ?
- Terence madame !
- Ah non..Pas de madame ! Je n’en suis pas une. Moi c’est Sara…Dites-moi Terence, vous n’êtes pas fatigué à rester dans cette position toute la journée ?
- Non Mad…Je veux dire nous sommes entraînés pour et c’est un plaisir que de servir un tel homme.
- Oh je vois…Eh bien Terence, on dirait que vous allez me tenir compagnie. Vous savez jouer au poker ? Je peux vous apprendre les bases sinon.
- Ne désirez-vous pas aller vous couchez également ? Demain risque d’être une journée éprouvante.
- Non, ça va. Je vous remercie. Et puis il fut un temps…C’était moi à votre place alors…Moi aussi je suis entraînée ! Ahahaha !!
»

Tu rigoles en sortant un paquet de cartes d’un des tiroirs du petit salon de l’auberge. Bientôt, la nuit emporte tout le monde et vous vous retrouvez seulement tous les deux à jouer au poker même s’il semblerait que Terence est un talent naturel pour le bluff est donc…Le mensonge.




© 2981 12289 0
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: What You Waiting For | Adrien   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» 05. What the hell are you waiting for.
» Adrien.
» CASSANDRE G. ANNEJAR ► Adrien Sahores
» Une ville peu accueillante ... [ Adrien Campbell]
» Waiting for the miracle to come - Prio Morpheus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Nord :: Oak Town