Partagez | .
Retrouvaille fraternelle
 MessageSujet: Retrouvaille fraternelle   Mer 16 Déc - 19:08

avatar
Kazuto Kusanagi

Indépendant Légal

Click




« Retrouvaille fraternelle »


Voila déjà quelques temps que Kazuto voyage sans but ou itinéraire précis vers lequel se diriger. Il avait rencontré cette femme du nom d'Enya qui disparut suite à leur rencontre, puis cette mission dans un cirque qui s'était mal déroulé entre un incendie, des animaux en fuites et un bazar pas possible au niveau de l'esprit d'équipe qui était inexistant.

Le jeune mage n'aimait vraiment pas ce genre de personne qui ne pensait qu'à sa propre personne et prenant parfois des prétextes ridicules pour s'excuser ou ne pas faire ce qui devrait être fait. Dans tous les cas, cette aventure était terminée et il n'avait pas toujours trouvé la source du chaos en ce monde.

En voyageant, il entendit dire que dans la ville d'Oak, une immense bibliothèque s'y trouvait et que de nombreuses connaissances se trouvaient à l'intérieur. L'endroit rêvé pour le jeune archéologue qui voulait en savoir toujours plus sur l'histoire de ce monde, mais aussi trouver des indices sur une source du mal.

Il se passa plusieurs jours de trajet avant que Kazuto n'arrive dans cette ville plutôt accueillante et où il y faisait bon d'y vivre. Maintenant qu'il était dans cet endroit, il allait devoir trouver un endroit où dormir et surtout se renseigner sur cette bibliothèque dont il a tant entendu parlé.

Le jeune mage profita également des conseils accompagnés des railleries de ses séraphins durant tout son voyage, non, même toute la journée comme à son habitude, mais ils étaient sa seule compagnie et ses amis.

C'est alors qu'au milieu d'une grande conversation des moins intéressantes qu'il s'arrêta net face à un brocanteur qui vendait de tout et n'importe quoi, mais un objet en particulier attira son attention. Il s'agissait d'une peluche ressemblant à un panda à moitié usé et brûlé qui fut retrouvé d'une ville désormais effacé de la surface de la terre.

- Bonjour. Fit le jeune mage qui avec un peu d'hésitation s'approcha de l'étale peu fréquenté. Vous la vendez combien cette peluche en forme de Panda ?

- Hmm ? Cette veille bricole toute moisie ? On me l'a apporté il n'y a pas longtemps et je pensais la jeter à la poubelle, après tout personne n'est intéressé par un truc à moitié brûlé. Répondit le marchand en ricanant et commençant à proposer d'autres articles sur son étale.

- Peut-être bien.. Mais si vous n'en voulez plus, moi je la veux bien. Elle me rappel quelque-chose.. Une impression de déjà vue. Poursuivit Kazuto ignorant le reste des articles et jetant son dévolue entièrement sur la peluche.

Le brocanteur soupira et décida de donner la peluche si Kazuto acceptait d'acheter une vieille montre en argent avec des motifs étranges dessus, mais plus inconnu non plus au jeune homme. Le marchand disait qu'il avait trouvé la peluche avec cette montre à gousset et donc que comme elle semblait marcher encore et que la peluche portait intérêt à l'épéiste séraphin, que s'était la raison qu'il proposait la montre en argent.

D'un côté, le marchand voulait sans doute vendre au moins un truc pour sa fin de journée et Kazuto accepta. Il repartit ainsi d'une main, la montre qu'il regardait de plus près et de l'autre, il serrait la peluche contre lui.

Pour trouver un peu de tranquillité, le jeune mage se dirigea vers le parc en bordure de la bibliothèque après quelques indications comme quoi un magnifique parc s'y trouvait juste à côté. C'est dans cet endroit qu'il finit par entrer en collision avec une jeune femme dont il était loin de se douter sa véritable identité.

- Aie.. Pardon ! J'étais tellement absorbé par la beauté de ce parc et la bibliothèque, que je ne faisais plus attention à ce qui arrive en face de moi.

Kazuto se pencha en avant, rangeant la montre dans sa poche, mais tenant toujours la peluche dans ses bras. Il tendit sa main droite vers la femme qu'il venait de bousculer pour l'aider à se relever en espérant ne pas se faire passer un savon.



C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P I C O D E
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCqvJAkm4OtMZhnJaCXCeehg
 MessageSujet: Re: Retrouvaille fraternelle   Sam 26 Déc - 15:34

avatar
Invité


Click



Retrouvailles fraternelles.

Avec Kazuto



Je reviens de mon entraînement où j’ai appris ma nouvelle technique, je me sens beaucoup plus forte désormais. Je retourne à l’auberge il me reste peu de temps pour achever mon deuxième objectif : en savoir un maximum sur Blue Pegasus afin de voir quel genre d’idéologie et déjà connaître les membres de ma future « famille » comme dirait Aaron.

J’ai trouvé sur mon chemin de jolies fleurs sauvages, je m’en suis fait un bouquet. Tui chantonne une chanson qu’il a entendu dans la ville. Je décide de passer à la grande bibliothèque pour consulter le maximum d’articles que je pourrais trouver.
Je passerai sans doute par le parc, c’est le plus court depuis là où je suis pour y aller, de plus je pourrai profiter de l’agréable odeur que dégage les fleurs de ce dernier. Me voilà à l’entrée je peux déjà humer les fleurs fraîches, je fais un pas à l’intérieur de ce sanctuaire fleuri. Je suis sans voix face à la beauté de ce lieu.

J’avance d’un pas décidé, je vois l’aura d’un passant au bras de sa compagne qui dégage une expression de tentation perverse à mon égard, une fois passés je me retourne vers eux voir s’ils sont loin et c’est alors que je me retourne et que je vois qu’une personne arrive je n’ai pas le temps de l’esquiver, je me retrouve par terre. La personne avec qui j’ai eu un accident, était un garçon un peu plus jeune que moi, un habit blanc immaculé et des cheveux châtains exactement comme les miens.

Il range un objet rapidement, je n’ai pas eu le temps de voir de quoi il s’agit. Il m’aide à me relever en disant : « Aie.. Pardon ! J'étais tellement absorbé par la beauté de ce parc et la bibliothèque, que je ne faisais plus attention à ce qui arrive en face de moi. .

Une fois relevée je vois qu’il sert un objet brûlé tout contre lui, je le regarde plus attentivement c’est alors qu’une douleur intense et une vision de moi en train de jouer avec un petit garçon et cette peluche.
- Tuilinger …. . chuchotai-je avant de me ruer sur lui, j’ai comme l’impression que mon corps, et mes bouche ne m’obéissent plus.
- Où tu as trouvé ça ? il n’est pas à toi !
C’est Tui qui s’interpose entre nous deux voyant que j’ai totalement perdu le contrôle de moi-même, je regarde le jeune homme, je recule honteuse d’avoir agi comme je l’ai fait.
 MessageSujet: Re: Retrouvaille fraternelle   Mar 12 Jan - 0:11

avatar
Kazuto Kusanagi

Indépendant Légal

Click




« Retrouvaille fraternelle »


Quel étrange femme, alors que Kazuto souhaitait l'aider, celle-ci se releva en trombe, balançant d'un air accusateur :

- Où tu as trouvé ça ? il n’est pas à toi !

Kazuto la regarda avec un air interrogateur, lui ? Un voleur ? Elle était en plein délire cette femme, il venait d'acheter la peluche, pas de la piquer.

- Pardon ? Bien sûr que cette peluche est moi, je viens de l'acheter à un vieux revendeur du centre-ville. Répondit le jeune mage aux séraphins toujours en train d'afficher un air interrogateur, mais restant doux, pas d’agressivité en lui pour se défendre.

La femme changea alors d'expression, elle jetait des regards à la peluche qui avait l'air de jouer un rôle important à ses yeux. Elle venait de passer d'un visage accusateur à un visage honteux, regrettant ce qu'elle venait de faire...

- Cette peluche... T'évoque-t-elle des souvenirs toi aussi ? Questionna Kazuto qui s'intéressa à la jeune inconnue qui lui faisait face. Pour faire court, si je l'ai acheté, c'est parce-que cette peluche m'évoque une certaine nostalgie que je ne serais expliquer.

Il ne pouvait pas lui mentir, lui-même ne savait pas vraiment pour quelle raison il semblait attiré par cette objet en mauvais état. Son esprit, non son cœur lui disait de l'avoir avec lui. Il n'avait pas besoin de raison pour suivre cet organe à la raison et à la mémoire plus vive que celle du cerveau humain.

Kazuto invita l'étrange femme à venir s'asseoir sur l'un des bancs du parc et installa la peluche entre-eux deux, elle n'avait pas l'air d'être bien méchante et pas non plus une voleuse qui s'enfuirait avec l'objet.

- Tu t'appelles comment ? Moi c'est Kazuto Kusanagi. Tu veux bien m'en dire plus par rapport à cette peluche un peu brûlé par je ne sais quel incident avant que je l'achète ?

Il ne voulait pas trop en dire sur lui, enfin il aurait aimer lui expliquer, mais il n'avait pas de souvenir de son enfance avant qu'il ne soit retrouvé par les séraphins qui lui avaient donnés un nom et un prénom. Donc ce souvenir lier à cette peluche en forme de panda devait appartenir à ses souvenirs datant de ses souvenirs perdus...


C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P I C O D E
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCqvJAkm4OtMZhnJaCXCeehg
 MessageSujet: Re: Retrouvaille fraternelle   Mar 12 Jan - 19:19

avatar
Invité


Click

type='text/css'>

Retrouvailles fraternelles avec Kazuto



Je n’ose plus le regarder en face, pourquoi j’ai eu cet instant où mon esprit s’est embrumé soudainement. Ce n’est pas la première fois que cela se produit, la dernière fois c’était lorsque j’étais à la maison, durant un entraînement avec mère. Tout ce dont je me souviens est que suite à un autre accès de colère je l’ai envoyé valser à travers plusieurs pièces de la résidence. Il me pose une question :

- Cette peluche... T'évoque-t-elle des souvenirs toi aussi ? demande-il alors.

-[color=#660000]Aussi étrange que ça peut être, la réponse est oui. Elle est apparue comme un fantôme, comme un vieux souvenir, elle a appartenu à quelqu’un qui m’est proche… [color] en disant ces mots je me rends compte que je ne me rappelle plus à qui elle appartient, en tout cas ce n’est certainement pas à lui.

Tui me regarde avec inquiétude, je suis sur le point de partir, je ne veux plus rester à côté du jeune homme une seconde de plus. Une fois derrière lui il dit :

- Pour faire court, si je l'ai acheté, c'est parce que cette peluche m'évoque une certaine nostalgie que je ne saurais expliquer.

Je m’arrête net, il a eu le même sentiment que moi ? Comment est-ce possible ? Pourquoi une peluche miteuse aurait-elle un effet aussi radical ? Je reviens vers lui et le regarde droit dans les yeux, voir si ces souvenirs refont surface. Il m’invite alors à s’asseoir un peu à l’écart pour en reparler.

- Je ne peux qu’accepter cette invitation, allons par là-bas, il faut résoudre ce mystère, la fuite ne sert à rien, je suis encore un peu bouleversée par ce qui vient d’arriver. dis-je avec franchise.

- Tu t'appelles comment ? Moi c'est Kazuto Kusanagi. Tu veux bien m'en dire plus par rapport à cette peluche un peu brûlé par je ne sais quel incident avant que je l'achète ?
Kazuto drôle de nom, qui lui va assez étrangement,, mais qui suis-je pour juger.

- Je m’appelle Emilina, Emilina de Mivrosque, tu veux en savoir plus sur cette peluche ? J’aimerais aussi en savoir plus si ce n’est que j’ai eu une vision dès que j’ai posé les yeux. Une vision et un sentiment… de bonheur intense qui m’a réchauffé le cœur… dis-je en rougissant et fuyant quelconques regards qu’il aurait pu me lancer.

Je me ressaisis et c’est alors que je parviens à voir son aura, mais c’est étrange il a plusieurs couleurs d’aura chacune avec des pensées différentes, je suis assez déstabilisée. Il y en a une qui se distingue, peut-être parce que c’est celle qui par le plus fort. Elle désire connaître son passé, tout comme moi, peut-être cette peluche en est la clef, je ne saurais dire.

- Lors de notre collision, un autre objet est tombé, tu t’es précipité pour le ramasser. Quel est-il ? je demande en lançant un regard inquisiteur.
 MessageSujet: Re: Retrouvaille fraternelle   Mer 13 Jan - 15:47

avatar
Kazuto Kusanagi

Indépendant Légal

Click




« Retrouvaille fraternelle »


A la question de Kazuto pour savoir si cet objet représentait quelque-chose pour elle, elle répondit que oui. Que cela lui faisait penser à un proche qu'elle aurait perdu. Cette personne devait-être un ami proche ou un membre de sa famille qu'elle a perdu.

Pendant que le jeune mage épéiste expliquait ce qu'il ressentait à son tour sur cette peluche, la jeune femme qui commençait à vouloir disparaître s'arrêta net, comme si elle venait d'avoir un bouleversement dans son esprit.

- Je ne peux qu’accepter cette invitation, allons par là-bas, il faut résoudre ce mystère, la fuite ne sert à rien, je suis encore un peu bouleversée par ce qui vient d’arriver. Dit-elle comme à elle même.

Content de voir comme une lueur d'espoir dans les yeux de la jeune femme, Kazuto se présenta et commença à poser une première question assez vague pour avoir un sujet de réponse qui pourrait être vague, mais immense.

- Je m’appelle Emilina, Emilina de Mivrosque, tu veux en savoir plus sur cette peluche ? J’aimerais aussi en savoir plus si ce n’est que j’ai eu une vision dès que j’ai posé les yeux. Une vision et un sentiment… de bonheur intense qui m’a réchauffé le cœur… Répondit-elle en ayant une légère teinte rouge sur le visage.

- Je vois... A vrai dire... Je n'ai aucun souvenir concernant cette peluche. Je pense que j'étais trop petit pour m'en rappeler. Mais comme j'ai été récupéré le long d'une rivière dans les montagnes par mon grand-père. J'ai aucun souvenir d'avant qu'il me récupère et lui aussi ignore d'où je viens... Expliqua Kazuto par rapport à ce qu'il savait lui de son côté.

Emy semblait dévisager Kazuto, elle donnait l'impression de pouvoir sonder l'esprit d'une personne, comme si elle pouvait voir les séraphins qui sont dans le corps de Kazuto. Mais elle reprit ses esprits et posa une nouvelle question :

- Lors de notre collision, un autre objet est tombé, tu t’es précipité pour le ramasser. Quel est-il ?

- C'est une montre en argent. Répondit le garçon en tirant l'objet par la chaine et le dévoilant entièrement à Emilina. On n'en trouve plus beaucoup des objets de cette qualité. Mais ce qui m'a interpellé sur cet objet, c'est le motif gravé dessus et dedans. Ils ressemblent beaucoup aux motifs qui ornaient mes vêtements quand grand-père m'a trouvé.

Kazuto rangea la montre dans sa poche et après une légère inspiration, fixant simplement la peluche avec un petit sourire, il continua son récit :

- Cette montre et cette peluche m'ont l'air liés, ils sont comme quelque-chose de très importants. Comme un souvenir disparut... Même si c'est sans doute le cas. Tout ce que je sais, selon le marchand qui me les as vendu, c'est qu'il a trouvé les deux au même endroit.

Il avait plus rien à dire, tout avait été dit, de toute façon il ne pouvait rien dire de plus. Et il ne pouvait pas vraiment parler des séraphins qui sont très secrets et visibles uniquement par ceux qui ont assez de force et un esprit pur comme le cristal.


C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P I C O D E
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCqvJAkm4OtMZhnJaCXCeehg
 MessageSujet: Re: Retrouvaille fraternelle   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvaille
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Retrouvaille entre soeurs...|feat Rhéa-Gaïa O'Brain
» Retrouvaille!!! (PV Ryofu Itô) HENTAï
» Retrouvaille inattendue [ouvert à tous ^^]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Nord :: Oak Town