Partagez | .
Aller à la page : 1, 2  Suivant
La petite Ichiya - Men | Mission.
 MessageSujet: La petite Ichiya - Men | Mission.   Sam 12 Déc - 19:22

avatar
Ichiya V. Kotobuki

Weer Lopen

Click



La Petite Ichiya | Edan | Cloud | Alice | Orihime

La longue et brillante queue de l'homme gigotait dans le bocal, le bec en dehors de l'eau et les yeux écarquillés, ses 'men' hurlés depuis des heures ne fonctionnent pas. Ichiya rêve toujours de choses extraordinaires comme celle-ci, posséder une queue de sirène, c'est la beauté de la poissonnerie, s'en offrir une comme cadeau d'anniversaire est quelque chose de tout à fait splendide. Bien qu'il tente de garder sa chevelure en dehors de l'eau douce, la mission s'avère compliquée. Pour s'occuper, il réalise des petites bulles dans l'eau, plaçant sa lèvre inférieur dans le liquide et l'autre à l'air libre. Parfois, il fait des petites poses pour révéler la beauté de son personnage et tenter d'oublier comme il le peut, la gravité de la situation.

Personne ne lui donne à manger, seulement quelques graines de poissons offertes par des chasseurs cagoulés de peur d'être découverts. L'homme ne sait pas où il se trouve, l'homme gigote à l'aveugle dans ce noir obscur. Un local poubelle ? L'arrière d'un camion ? Un musée de sirènes ? Il ne sait pas – il ne sait plus. Chaque minute qui passe est une larme qui glisse sur son visage et qui viendront bientôt remplir entièrement le bocal, chaque seconde qui s'écoule est un 'men' qui s’essouffle dans la nature. Le temps où l'homme aux parfums était confortablement allongé sous la table de la guilde, lui semble être très lointain. Quelqu'un parviendra à le secourir ? A l'aider ? Le sortir de cette mascarade ? Peut-être – Ne pouvant rien espérer de plus, l'homme se contente de jouer avec sa queue, autant en profiter tant qu'il en a encore le temps.

Ordre de réponses : Edan R. Core – Alice C. Féamor – Orihime Katsura – Cloud Darksilvers – Ichiya V. Kotobuki / PNJ.

Précisions : Dans les premiers postes, vous devez tous vous trouver dans un coin un peu « louche » vous permettant de tomber sur l'affiche d'Ichiya que vous reconnaissez en sirène. L'endroit est indiqué sur l'affiche : « Vente aux enchères » ; sans plus de précisions. Vous décidez donc de le sauver et de trouver l'endroit de la vente. Utilisez la méthode que vous souhaitez : Faire cavalier seul jusqu'aux enchères – Vous mettre des bâtons dans les roues – Vous réunir pour vous aider. Bref, c'est assez libre !
Lors des réponses d'Ichiya, un petit résumé de sa situation sera faite en plus de nouveaux éléments qui vous seront donnés tout du long.

Que la -men- force soit avec vous !

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: La petite Ichiya - Men | Mission.   Dim 13 Déc - 23:21

avatar
Edan R. Core

Golden Crown

Click

La pêche aux thons!
Edan R. Core
feat.
Ichiya









Once upon a time a little mermaid pretty pretty ugly.



L’air libre, ce vent qui s’agitaient dans ma chevelure créant de somptueuses petites vagues brunes. La rumeur était présente dans les pires recoins de Hosenka. Il était là présent dans les ténèbres en train de fumer une cigarette, le nuage de fumée épais qui sortait lorsque son orifice buccal s’ouvrait pour laisser échapper un voluptueux nuage de fumée. Il portait une de ses épées qui lui tenait au niveau de la ceinture et avait rangé toutes une tonne de poignards dans divers pans de ses vêtements, il avait beau être quelqu’un qui pouvaient invoquer des méchants de ses livres d’enfants. Il en restait un très bon combattant. Le pied contre le mur, il attendait quelqu’un qui devait lui faire une livraison. Il aimait cette atmosphère que les ténèbres pouvaient lui apporter, cependant parfois il connaissait comment ce monde pouvait agir. Il devait être dans tous les cas, le plus puissant, s’il ne voulait pas être tué. Un homme apparut et s’arrêtait devant le corps de celui qu’on surnommait le chapelier fou :

« - Yo Edan, j’ai des informations comme tu les aimes.

- Elles ont intérêts à être intéressantes, que je ne sois pas venu pour rien.
- Oh oui, je pense que tu vas aimer. Tu te souviens de cette guilde qui avait été détruite durant l’attaque d’Ajatar, la mort de Bob leur ancien maître les avaient achevés. Après ils ont recréer une nouvelle guilde nommé Weer Lopen.
- Bref, peux-tu abréger, je n’ai pas toute la vie devant moi.
- Oui, oui ! Tout ça pour dire qu’un de leur mage. Ichiya qu’est qualifié de rang S a été capturé et il allait être vendu sous la forme d’une sirène. *lui montre l’affiche*
- Intéressant. Je te prends la fiche, et si j’arrive à faire ce que je veux tu seras payé. »

Je partais en attrapant l’affiche, mais l’homme trouvait ce marché un peu déséquilibré dans son sens et il attrapait l’épaule du mage qui par réflexe fit voler l’homme d’une prise de judo. Il le regardait et repris son chemin marchant sur sa tête et lui dit :

« - Ne t’avises jamais de recommencer, la prochaine fois je te coupe le bras. Sinon, pour l’argent. Je pense que dans tous les cas, je vais le garder, tu n’y verras aucun inconvénient je suppose ?
- Aucun ! »

L’homme se retournait et s’en allait la clope au bec et l’air de rien. Il avait réussi à lire l’emplacement d’où était la vente. Adrien, ne sera pas contre que je lui emprunte un peu d’argent pour récupérer cette Sirène je suppose. Au pire des cas, personne ne me connait, personne ne sait de quelle guilde je viens. La force, je pourrais employer si vraiment j’en ai besoin. Allons sauver ce petit Ichiya. Personne, ne savait qui était cet homme dans cette ville et personne ne le connaissait réellement. Il n’aurait qu’à utiliser un pseudonyme. Puis, réfléchir sur un stratagème où il était sûr d’arriver à ses fins. L’échiquier va bientôt se mettre en place. Voyons les quelques pions qui vont s’y joindre cela pourrait être drôle.

[Résumé: Edan est en route pour le chemin vers Ichiya]



© Gasmask



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: La petite Ichiya - Men | Mission.   Lun 14 Déc - 23:55

avatar
Alice Claria Féamor

Sabertooth

Click



La petite Ichiya
Alice x Cie



Recouverte de ma cape, je marchais dans cette rue peu fréquentable. Cette même rue d'Oak Town où j'étais entrée un soir dans un bar, tombant sur un blond autre que celui que j'avais espéré. Couverte de la tête aux pieds, les vêtements empêchaient quiconque de me reconnaître si l'envie lui prenait. Et je peinais ceux qui voudraient jeter un coup d’œil sur mon visage. Je préférais rester dans la pénombre des regards, une mage légale ne devrait pas avoir grand chose à faire dans un lieu tel que celui-ci. A vrai dire, je ne savais pas vraiment ce que j'y faisais non plus. Je me contentais de marcher, seule, au milieu de ces gros bras qui pensaient parfois pouvoir terrasser la petite Alice, alors qu'au final, ils fuyaient.
Qu'est-ce que je cherchais ?
Rien, probablement. Ou tout ?

Quelques coups d'oeils furtifs sortaient parfois du dessous de ma capuche, regardant ce qui peuplait l'espace qui m'entourait. Quelques coups d'oeils furtifs qui m'obligèrent à m'arrêter devant une affiche tout juste placardée sur un mur. La colle utilisée pour le maintenir en place n'avait pas eu le temps de sécher. Au loin dans la rue, j'apercevais encore un petit bout d'homme en coller plusieurs autres. M'approchant, je découvris quelque chose des plus surprenants : un homme-sirène était vendu aux enchères, mais pas n'importe lequel. Ichiya, ancien membre de Blue Pegasus, actuel membre de Weer Lopen, cette guilde que Chris avait ouverte il y a peu. A cette pensée, un goût amer agita mes papilles. J'en voulais à Chris, d'avoir abandonné, d'avoir tout laissé derrière et de s'être servi … Raaaah. Peu importe, je lui en voulais, et à cette pensée mes poings se serrèrent et mes ongles s'enfoncèrent dans la paume de mes mains. Un filet de sang coula le long de mes phalanges, chaud et humide. C'est ce qui me fit me rendre compte de cette pseudo-auto-mutilation.

Regardant de plus près l'affiche, je haussai les épaules. Pourquoi, d'abord, je m'intéressais à tout ceci ? Je n'avais plus d'attache avec l'ancienne Blue Pegasus, et encore moins avec Weer Lopen. Comme si cet idéal était ne serait-ce que possible ! Je me fichais éperdument de tout ceci, il ne me restait de Blue Pegasus que cette rancœur que celui que je considérais comme un ami m'avait laissée. Et en ce qui concernait Ichiya, je ne l'avais jamais vraiment apprécié. Il était bruyant, il parlait pour ne rien dire, comme si les paroles, les mots employés, étaient sans importance, fortuits. Il était sans cesse en train de se mettre en spectacle de manière ridicule et il était effroyablement loin d'être drôle. Il pensait pouvoir faire tomber tous les cœurs. Il les faisait tomber, mais pas dans le sens qu'il escomptait. Non pas qu'il me répugnait, mais sa manière d'être était … très agaçante.

Usant de ma magie, le petit d'homme qui placardait les affiches fut amené jusqu'à moi dans les deux secondes suivant la prise de possession de ses vêtements. Il tomba sur les fesses, à mes pieds.

« Toi. Où faut-il se rendre ? »

Quelques paroles glaciales, qui restèrent figées en suspens alors qu'il ne répondait pas, un air ahuri sur le visage. L'envoyant dans le mur où se trouvait l'affiche que je scrutais depuis plusieurs minutes, je répétai plus vivement ma question. Il balbutia quelques mots, m'indiquant le peu d'informations qu'on lui avait donné. Pas grand chose, mais bien assez pour me débrouiller et trouver ça facilement. Le relâchant, je le lâchai plus loin.

Croisant mes bras sous la poitrine, je jetai un dernier coup d’œil au papier, un léger sourire sur les lèvres.
Me retournant, ma cape fouetta l'air.

« Tu m'agaces …. mais j'aurai un message que tu vas faire passer ... »

Murmurai-je à l'attention d'Ichyia, comme s'il avait pu m'entendre. Il ne le pouvait pas, il fallait donc le retrouver. Une sirène ne serait pas utile pour passer un message, donc autant se déplacer pour permettre au poisson de sortir de l'eau.


Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA

_________________________________________________________________________


Alice's Soundtrack 1&2

#576D8F ~ #097CBA ~ #B86E6E

Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: La petite Ichiya - Men | Mission.   Mar 15 Déc - 0:51

avatar
Orihime Katsura

Indépendant Illégal

Click

Qu'est ce qu'une sirène ? N'est ce pas cette créature, tout droit sortie de la mythologie antique, constituée d'un corps d'oiseau mélangé à un corps de femme, mangeant les marins en les attirant par la voix ? N'est ce pas, dans les contes d'aujourd'hui, la créature marine faisant la même chose ? Est ce une créature de la vie ou de la mort ? Un miracle ou un désastre ?

Tu marchais là où le commun des mortels ne s'aventurait pas. Tu étais dans l'un de ces quartiers mal famés de Shirotsume, et tu n'étais pas armée. Tu étais recouverte d'un manteau de cuir, et d'un pantalon noir, ainsi que d'une ceinture blanche. Tu avais froid au mains, mais tu devais être ici. Pourquoi ? Voyons, ne révélons pas au hasard des informations compromettantes, n'est ce pas Orihime ?

Quoi qu'il en soit, tu te dépêches de sortir de là, car tu n'avais pas envie de re-sombrer. Mais alors que tu te frayais un passage dans la dernière ruelle, on t'accosta. Tu négligeas la parole de cet homme qui voyait en toi une personne louche, et tu disparus. L'homme qui te tenait avait encore entre ses mains ton écharpe, alors que tu avais disparu. Tu t'étais évanouie... - Oui, bon, pas très loin non plus hein... juste derrière le mur, qui d'ailleurs donnait sur un appartement. Tu étais donc dans une salle de bains. Tu regardais par la fenêtre, attendant que l'individu s'échappe, avant de revenir par la magie dans la ruelle mais une erreur de trajectoire te dit rentrer dans le mur, là où une délicate photo d'une mauvaise sirène venait chatouiller ton nez. Tu l'attrapas, la lus, avant de te rendre compte que c'était Ichiya, de Blue Pegasus, et désormais de l'autre guilde là - Hey, tu connais pas Weer Lopen, c'est pas grave hein -... C'était une célébrité, et surtout une personne bien innocente... Nan en fait c'était surtout une personne qui ne devait surtout pas rester dans un corps de sirène, parce que ça ne lui allait pas, mais alors pas du tout !

Alors tu courus jusqu'à la gare la plus proche, et en une demi journée tu étais sur la route d'Hosenka.
En chemin, tu regrettais de ne pas avoir les économies pour payer la rançon de cet illustre, étrange, idiot, mais gentil personnage. Tu te dis que de toutes façons, il devait être tellement célèbre que la guilde elle même paierait bien pour sa libération.

En chemin, dans le train, tu croisas une famille, qui partageait le même wagon que toi. Tu regardais les deux parents, et leur petite fille, et tu souris. Cette dernière regarda l'affiche entre tes mains avant de dire

- Il est gros mademoiselle, ton amoureux.

Tu étais malheureusement en train de boire un peu d'eau, tu ne pus rien faire d'autre que de recracher le tout sur la mère de la petite, et de t'étrangler. Tu voulais dire que, non, tu ne le connaissais même pas personnellement, et qu'il n'étais pas ton genre, mais le fait que tu n'arrives plus à parler conforta l'enfant dans sa théorie.

- Avec son ventre tout moi, et sa queue de sirène magique, comment t'arrives à lui faire des bisous ?

Tu toussais, et tentais de répondre.

- N... Non... Ce n'est pas... Kof

- En plus, tout nu, il doit être bizarre.

Et voilà comment la fin de ce voyage en train se poursuivit avec la vision d'Ichiya nue gravée dans ton esprit, à cause de cette petiote, qui paraissait tout à fait sincère - n'était ce pas cela le pire ? -.

Ou alors, le pire était que lorsque le père de l'enfant lut l'affiche, il tenta de "raisonner" l'enfant.

- Tania, tu sais, cet... cet hom... enfin cette chose a des ennuis. Je suis sûr que c'est pour cela que cette jeune fille tient l'affiche. Comme quand maman et moi étions aggripés a Doudou lapin lorsque tu t'es perdue dans le centre commerciale en le laissant dans le poussette.

N'arrivant toujours pas à articuler, tu secouas et hochas la tête. Et c'est pour cette raison que la petite se leva sur la table, alors que son père eut le réflexe de l'attraper pour ne pas la laisser sans sécurité. Et elle cria

- LES MONSIEURS ! LES MADAMES ! L'AMOUREUX DE LA MADAME ICI (elle te désigna du doigt), IL A DES PROBLEMES. ALORS SI VOUS SAVEZ CE QUE C'EST QU'IL A IL FAUT LE DIRE !

Tu te pris la tête dans tes mains, rougit de honte et te fit toute petite jusqu'à la fin du voyage....

C'est ainsi qu'à la vision d'un Ichiya tout nu tu ajoutas la honte d'être considérée par tout un wagon, puis plus tard par tout un train, comme "l'amoureuse d'Ichiya sirène".
Autant vous dire qu'à l'arrivée du train à Hosenka, tu disparus de honte pour ensuite courir te cacher, souffler, avant de te couvrir le visage d'une nouvelle écharpe que tu avais achetée avant le voyage, pour te rendre au lieu dit dans l'annonce de la vente...

hors rp:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: La petite Ichiya - Men | Mission.   Mar 15 Déc - 23:27

avatar
Cloud Darksilvers

Indépendant Illégal

Click


Plusieurs jours après les évènements de Crocus.

-----Rue mal famée de Rhynal, tôt le matin.-----

Depuis mon échec pour empêcher Crocus de se faire détruire, j'avais pas mal réfléchi à ma situation. En sachant que des milliers de personnes ont absolument tout perdu, je me dis que la vie de tueur à gage/voleur n'est pas vraiment pour moi. Certes avant, je détroussais des objets précieux chez des gens, mais je ne leur prenais pas tout ce qu'ils possédaient. Mais là, avec la destruction de la ville, ils n'ont même plus leur maison. Heureusement, mes exactions ne sont connues de personne, à part moi et Dalahann. Donc j'ai décidé de me repentir, et d'aider les autres, plutôt que de ne penser qu'à ma pomme. Et mon ami lupin a accepté ma décision, ce qui me rassure.

Donc, nous étions dans une des rues peu fréquentées, car pas franchement fréquentables pour le communs des habitants, de la ville de Rhynal. C'est encore le meilleur endroit, pour savoir si des problèmes existent dans la ville. Et justement, en passant devant un panneau d'affichage (pas en bon état, visiblement), une affiche a attiré mon attention. Après m'être approché, j'ai lu l'affiche, pour voir que ça concernait un mage légal, ancien membre de feu Blue Pegasus, mis en vente et transformé en... Sirène ?! Et bah putain, déjà qu'il est pas franchement bien gaulé de base, alors avec une queue de poiscaille... Brrr... Rien que d'y penser, ça me file des frissons. Je me suis ensuite tourné vers Dah (car oui, il me suit alors qu'on est en ville.), pour lui montrer l'avis de vente.

T'en pense quoi ?

A mon avis, c'est un bon départ, pour toi. Encore faudrait-il savoir où va se dérouler la vente.

Très juste. Allons chercher quelqu'un.

J'ai alors regardé dans toute la ruelle, pour voir un type, à plusieurs dizaines de mètres dans mon dos. Nous sommes donc allé le voir, pour lui poser des questions.

Hé, j'ai besoin d'infos.

Pourquoi être sympa, avec une petite frappe ? Et Dal ne m'a rien dit, car il sait très bien qu'il n'est pas censé pouvoir parler. Mais le gars n'allait pas être sympa, je pense...

Dégage, blondin !

Je veux juste des infos, sur une vente.

T'es sourd, ou quoi ?! J't'ai dis de te barrer ! Et oublie pas ton clébard...

Le loup grogna alors, tout en montrant les crocs, pendant que j'invoquais ma Buster Sword, avec la quelle j'ai pointé sa gorge. Entre mon ami et moi, il est pas rassuré, là.

Evite d'insulter mon ami. Il est très susceptible, tout comme moi...

O... Ok, chuis désolé... Et tu... *Déglutit, en regardant le loup.* Vous voulez quoi... Comme infos... ?

Je lui ai alors mis l'affiche sous les yeux. J'espère qu'il sait où ça se passe, ou il risque de morfler...

Ca se passe dans quelle ville ?

Oh, ça ? D'où tu sors, pour ne pas savoir ça ?

Réponds juste à ma question...

Okokok !!! Ca va se dérouler à Hozenka. Mais j'vous conseille de vous dépêcher, pour y aller...

J'ai alors arqué un sourcil. Y a anguille sous roche, là...

Et pourquoi ?

*A un petit rire mesquin.* C'est pour... Ce soir...

Bordel ! Merci pour les infos.

Hé oh ! C'est pas gratuit, ce genre d'inf...

Je ne lui laisse pas le temps de finir sa phrase, que je lui envoie un coup de paumeau dans la tempe, pour l'assommer, avant de partir, au pas de course, vers la gare.

J'espère qu'on va arriver à temps.

Moi aussi. On se grouille !

-----Même jour, Hozenka, Milieu d'après midi.-----

Piufff !!! Sacrée course, qu'on vient de faire... Bon, faut qu'on trouve le lieu exact de la vente, maintenant. Et vu la taille de cette ville, c'est mal barré. Ah, quoi que, vu le type de vente, c'est forcément du marché noir. Donc le plus logique, ce serait de chercher dans les ruelles malfamées. Nous nous sommes donc mis en marche, mais en prenant un chemin différent. Alors que Dalahann passait pas les rues les moins fréquentées, j'empruntais la rue principale. J'me demande si je suis le seul, à vouloir libérer ce type, tien... J'vais essayer de me renseigner, sur ça. On verra bien.

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: La petite Ichiya - Men | Mission.   Mer 16 Déc - 21:44

avatar
Ichiya V. Kotobuki

Weer Lopen

Click



La Petite Ichiya | Edan | Cloud | Alice | Orihime

Le bocal commence à s'agiter dans l'obscurité. Ichiya a cessé de jouer avec sa queue et s’interroge dorénavant sur les raisons de cette bousculade. Tout ce qu'il voit de ses yeux, c'est un rayon de lumière qui traverse la pièce et des bruits de pas qui quittent peu à peu les lieux, le laissant maintenant seul dans un étrange local. « Men ? » se questionne l'homme aux parfums qui paniqué se retrouve le visage dans l'eau et la queue en l'air. Tentant de renifler, l'homme boit la tasse par le nez et bien que tentant de se redresser, n'y parvient pas. Les parois du bocal sont glissantes et la crinière de lion manque d'air. L'urgence est d'autant plus alarmante que l'homme commence à avoir des envies d'uriner. 'men.'

Edan R. Core – Au détour d'une ruelle, tu rencontres Cloud qui t’intrigue, le garçon semble être à la recherche de quelque chose, à toi de voir si tu désires t'arrêter ou non.

Alice C. Féamor – Dans l'obscurité, un gang d'une dizaine de personnes te fait maintenant face, le groupe composé d'hommes te regarde étrangement de haut en bas, certains s'avancent. Ils aimeraient volontiers partager un petit moment d'amour en ta compagnie, consentante ou non.

Orihime Katsura – Tu tombes sur un jeune garçon qui lèche une sucette et te tires la langue, il veut jouer à cache cache avec toi, si tu refuses, il appellera son grand-frère. Si tu acceptes, alors la partie de cache cache commence. Si tu refuses, tu verras le grand frère débarquer, bien entendu ce que tu ne savais pas jusqu'à le voir arriver c'est que l'homme est un Apollon particulièrement sexy.

Cloud Darksilvers – Tu rencontres donc Edan qui traîne dans une ruelle, même si lui ne t’intercepte pas, tu es libre de le faire toi, ou non.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: La petite Ichiya - Men | Mission.   Jeu 24 Déc - 1:18

avatar
Edan R. Core

Golden Crown

Click

La pêche aux thons!
Edan R. Core
feat.
Ichiya









Once upon a time a little mermaid pretty pretty ugly.



Seul, la traînée de fumée pouvait être aperçu. Une silhouette ténébreuse qui marchait dans des rues, un regard sombre sans vie qui faisait pour les gens et la société se poser la question, était-il hautain ou simplement diffèrent ? De toute façon, pour l’homme être différent est forcément quelque chose de péjoratifs pour lesquels ces personnes recevront des adjectifs évoquant un malus sur leur entité. Hautain, vantard, narcissique, égoïste, original, différent, inadapté. Tant d’adjectifs qu’on pouvait rencontrer quand une personne dépeignait le portrait de cet homme dont le nom se perdait dans les abîmes des ruelles. C’était le cas en ce moment, alors qu’il se dirigeait vers son but, notre rumeur appelé Chapelier fou, se trouvait à la démarcation de deux rues, un coin, un détour, une sortie de ruelle peut-on dire. Quand il entraperçu, un blondinet, jeune homme. Fière allure, en compagnie d’un chien, d’un loup ou d’un chien-loup. Il était difficile de savoir, c’était assez étrange de voir un homme en compagnie d’une sorte de loup traîné dans les rues, il semblait à son visage interloqué et ses mouvements de têtes hâtifs vers la gauche et la droite à la recherche de quelque chose. L’homme qui aux cheveux de jais avait cette étrange impression de l’avoir déjà vu. Il s’arrêtait deux minutes posant le pied sur son muret et inspirant une bouchée de sa cigarette pour réfléchir un instant sur ce spécimen qu’il avait en face de lui.

Toutes les informations défilaient dans sa tête à l’instar d’une liste informatique qui rentrait les différentes étapes d’une équation avant de la résoudre. Blond, chien, assez grand, regard vif… Soudain, il eut un éclair dans son esprit comme un flash, la petite affiche apparut dans sa tête. Cet homme s’appelait Cloud Darkquelque chose, il avait appartenu à une guilde illégale nommé Purple Bloss ou Gloss, guilde qui avait été détruite par la guilde illégale nommée Crime Sorcerer. Il y avait une affiche qui le faisait recherché par la milice et le conseil, mais sa mise à prix n’était pas très élevée. Cet homme était le parfait pion qui pouvait servir au plan du brun.

En effet, Edan avait retenu toutes les affiches et les informations importantes qu’il avait pu apprendre sur les mages qui peuplaient se monde dans l’hypothèse où il devait établir une stratégie, il était extrêmement important de connaître toutes les informations essentielles afin de créer la stratégie ultime qui ne pouvait échouer. Prenant une dernière bouffée de nicotine, l’homme écrasait sa cigarette contre le mur et s’approchait du blondinet, il devait jouer les gars sympathique et sociable. Ce n’était pas très difficile, toute sa vie il avait su joué la comédie. Il arrivait devant le jeune garçon et lui dit d’un ton amical :

« - Hey, mec ! Tu as besoin d’aide, je te vois cherché du regard quelque chose, mais t’as l’air un peu paumé. Si, je peux t’être utile. On doit s’entraider dans la vie. »


Puis, il se mit à sourire, un sourire qui étrangement paraissait sincère, pourtant il était faux. Cependant, quand on ne connait pas cet homme, personne ne peut le deviner du premier regard.



© Gasmask



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: La petite Ichiya - Men | Mission.   Lun 4 Jan - 18:34

avatar
Alice Claria Féamor

Sabertooth

Click



La petite Ichiya
Alice x Cie



Hosenka connaissait aussi une période de vide, d'inactivité, loin de ce qu'elle avait été les fois où j'avais pu y venir bien avant que tous ces événements ne s'emmêlent dans un brouhahas tortueux. Dans l'ombre pourtant, bien des choses se passaient, comme si les choses n'avaient pas vraiment balancés en leur faveur, ou défaveur. Comme si les choses n'avaient pas véritablement bougés. Ce part d'ombre était intéressant. Et caché dans cette part d'obscurité massive, se trouvait l'homme-sirène. Ichiya. Et, comme j'avais besoin de lui, qu'il me soit redevable d'une certaine manière, j'étais bien entendue parti pour l'aider et le libérer. Ichiya restait Ichiya, et je l'imaginais mal se dépêtrer de cette situation tout seul. S'embourber encore plus peut-être oui, s'en dépêtrer beaucoup moins. Peut-être que les anciens membres de Blue Pegasus seraient déjà sur place, ou auraient fait le travail à ma place, choses qui ne m'étonneraient guère, mais autant tenter ma chance.

Me faufilant parmi ces ruelles, cachées sous ma cape pour éviter une éventuelle reconnaissance incongrue, j'en ôtai la capuche en avançant d'une démarche assurée. Regardant à droite puis à gauche pour tenter de me situer, j'aperçus une affiche de l'homme-sirène. Ils avaient donc décidé d'en placarder partout. Ichiya n'était pas pourtant le poisson le plus frais de la région. C'était à croire qu'ils avaient fait avec ce qu'ils trouvaient barbotant dans les eaux salées. Le pauvre. C'était tombé sur lui. Souriant intérieurement, je continuai d'avancer à travers la ruelle en tendant l'oreille. Si la vente se faisait véritablement à Hosenka, des conversations devaient bien se tourner vers cette dernière.

Au rythme de mes pas, les paroles tout autour fusaient, parfois faiblardes, en chuchotis, ou plus fortes, se muant en des rires infernaux. Peu de choses concernant le lieu de la vente, ni même de la vente en elle-même. Certains se contentaient de se moquer du pauvre Ichiya, voire même de faire quelques commentaires dégradants sur le physique de l'homme et son incapacité actuelle de réagir. Parfois, je souriais moi-même à leurs moqueries, replongeant ensuite dans la réalité pour me concentrer sur mon objectif. Ichiya avait beau être ennuyeux au possible et terriblement agaçant, il avait le mérite de rester quelqu'un de bien, qui ne méritait pas ce qui lui arrivait. Et, au fond, c'était en quelque sorte mon devoir de lui venir en aide. D'autant plus que j'étais moi-même une de ses anciennes camarades de guilde. Revoir sa tronche ne me plaisait pas plus que cela, mais je ne pouvais pas non plus rester muette, surtout si on regardait le côté bénéfique, pour moi, de cette intervention. Au final, je me fichais d'Ichiya sans vraiment m'en ficher intégralement. C'était assez départagé.

Je m'aperçus alors que j'avais atteint un cul de sac. Soufflant, je fis volte face pour retourner sur mes pas. Mais c'était bien entendu sans compter sur un troupeau de mâles en rûte, presque à baver alors que leurs yeux se perdaient de bas en haut sur ma petite personne. Leur souriant, comme si cela ne me dérangeait pas, je me contentais de défaire ma cape pour révéler mes habits provocateurs. Mes mains se balancèrent alors dans mon dos, ma cape tombant sur le sol. Reculant, je trouvai un tonneau d'alcool vide sur lequel je m'asseyais. Croisant mes jambes l'une sur l'autre, certains hommes s'avancèrent, alors que d'autres se contentaient de me regarder.

« Alors … Je parie que toi, toi, toi, et toi là, le grand babouin, vous allez passer à l'action … tandis que toi, toi, toi, et toi .. ah non, toi aussi là, avec ta tronche de puceau, vous allez vous contentez dans un premier temps de me tenir pour attendre votre tour ? ... »

Amusée, je leur souris, m'élevant peu à peu dans les airs, mon accoutrement caressant mes formes sous la brise à travers laquelle je me mouvais. A hauteur du grand babouin, je passai mon index sur ses lèvres, de la supérieure vers l'inférieure. Approchant mon visage du sien, je fis perdre mon souffle chaud dans sa nuque avant de lui chuchoter à l'oreille :

« En seras-tu seulement capable ? ... »

Me reculant légèrement, toujours suspendue comme à un fil, mon expression se mua vers le grave alors que je lui balançai un coup de pied dans l'abdomen pour m'envoler plus haut, hors de leur atteinte, suivie de ma cape : hors de question que je la laisse à de tels rustres.

« Espèce de salope ! [...] »

Et tout plein d'autres injures fusèrent en ma direction. Émettant un léger rire, je m'élevai plus haut dans le ciel, juste assez pour me permettre de voir alentour et de repérer moi-même le lieu de la vente. Un troupeau attira mon attention, devant une sorte d'entrepôt clos. Du moins, c'est ce que l'on aurait dit vu du ciel. Me posant sur le toit, je renouai ma cape sur mes épaules et m'élançai de toit en toit pour rejoindre ce qui semblait être le lieu de vente.


Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA

_________________________________________________________________________


Alice's Soundtrack 1&2

#576D8F ~ #097CBA ~ #B86E6E

Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: La petite Ichiya - Men | Mission.   Mer 6 Jan - 17:49

avatar
Orihime Katsura

Indépendant Illégal

Click

Sauvons la sirène !
with the others

Tu arrivas à Hosenka sans encombre, à part cette honte que tu tentais de refouler au fond de toi et tu te dirigeas vers les quartiers les plus au centre, en espérant pouvoir repérer de nourriture je elles affichés comme celle que tu tenais.
Enroulée dans ton écharpe, il était difficile de te discerner, enfin, on voyait toujours ton noeud dans tes cheveux, bien entendu, mais à part cet élément, au sein de la foule, personne ne pouvait te suivre des yeux assez longtemps.

Et lorsque cela arrivait, tu disparaissait pour réapparaître plus loin, là où personne ne penserait à chercher.

Bien vite tu arrivas là où tu avais le plus de chance de voir les affiches d'Ichiya. Et lorsque tu en vis une, tu courras jusqu'à elle, avant de prendre les pieds dans la marche du trottoir et de t'étaler comme une gourde sur celui ci. Rouge tu voulus te relever, lorsque ton nez se retrouva à quelques centimètres d'une sucette. Tes yeux d'or s'écarquillèrent, et tu lis trois secondes entières avant de te rendre compte du visage de l'enfant derrière la sucrerie, qui te tirait d'ailleurs la langue.

- Madame, tu veux jouer à cache-cache avec moi ?

Décidément les enfants aujourd'hui... Tu te relèves et époussetas tes vêtements, avant de le regarder du haut de son petit mètre.

- Dis moi, où sont tes parents ? Et tu t'appelles comment ?

- Daryl. Et ils sont pas là. Y a que mon grand frère.

- Et dis moi, tu veux pas aller jouer avec ton grand frère. Vous tu je suis pressée. Je vais te dire un secret... (tu lui chuchotais alors à l'oreille) Je suis une super héroïne tu vois, et je dois sauver un monsieur sirène...

- Tu mens.

Tu déglutis. Les enfants de nos jours, toujours en train de supposer que les adultes étaient contre eux... Bon, t'étais pas entièrement une adulte, ton dix huitième anniversaire était dans quelques mois. Mais tout de même...

- C'est parce que tu m'aimes pas ? GRAND FREE...

Paniquant, tu expliquais à toute vitesse.

- MAISNONMAISNON CEN'ESTPASQUEJENET'AIMEPAS C'ESTJUSTEQUEJENEPEUXPAS JESUISTROPPRESSÉE !

Il te regarda, avec de gras' yeux de merlan frits, avant de pleurer. Et le grand frère arriva. En entendant les pleurs de l'enfant tu devinas qu'il s'appelait David. Tu t'apprenais à lui expliquer, car lui, devait bien pouvoir comprendre là où le cadet n'avait rien compris. Mais lorsque tu pis s les yeux sur lui, tu ne pus rien dire, et rougis.

Tu te demandas si c'était un rêve. Il était beau, grand, charismatique, blond aux yeux bleus... Il état parfait, un corps de rêve, des muscles enserrés par sa chemise, un cou large, et une touffe de cheveux juste à la bonne longueur.
Était ce seulement légal d'être aussi beau ?

Froissant l'affiche dans tes doigts, tu tentas de parler mais il fut plus rapide.

- Hey ! Qu'avez vous fait à mon frère ?

Tu ne répondis pas. Tu étais en train de rêvasser, et on aurait même pu déceler un filet de bave s'écoulant de ta lèvre. Il fallut que tu entendes de nouveau la voix du petit pour te rendre compte de ce qu'il se passait.

Bien sûr le petit expliqua tout, persuadé que le grand allait comprendre, mais celui ci prit la fiche que tu tenais, te touchant les doigts, ce qui te dit frissonner.
Il regarda l'affiche avant de s'écrier

- MAIS ?! C'EST ICHIYA ? Vous êtes là pour l'acheter ?

Il était sur ses gardes. Il semblait en connaître un bot de ce qu'il se passait.
Le petit, encore une fois, répondit à ta place, en servant ce que tu lui avais dit, et il te demanda

- Est ce vrai ? Vous voulez le sauver ?

Tu hochais la tête, toujours en train d'avoir des paillettes dans les yeux... Limite des cœurs y étaient aussi.

Il t'enlaça, visiblement content sinon s'intéresse à autre chose qu'à l'argent, et visiblement aussi, fan d'Ichiya. Il te prit la main, en disant à son petit frère de rester à l'hôtel. Puis il t'emmena sur le lieu de la vente.

- Ichiya est mon héros. Je vais vous aider.

Et alors que ton esprit continuait à te faire vivre comme dans un conte de fée, tu serrais la main de David, charmée.

Et ensemble vous vous dirigeâtes vers le fameux lieu de la vente.

electric bird.



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: La petite Ichiya - Men | Mission.   Ven 8 Jan - 23:55

avatar
Cloud Darksilvers

Indépendant Illégal

Click


Merde, il est où, le lieu de la vente ? Ca fait des heures qu'on tourne, avec Dalahann, et on l'a toujours pas trouvé. Ou il est bien planqué, ou il n'est pas encore déterminé. Bordel, j'espère le trouver à temps... Nous marchions dans la rue, Dal restant à côté de moi, près de ma jambe droite, et nous nous arrêtions de temps à autre, pour voir si nous ne trouvions pas un indice. Mais alors que je me grattais l'arrière de la tête, ma main droite sur ma hanche, j'entendis une voix, sur ma droite, qui semblait me parler.

« - Hey, mec ! Tu as besoin d’aide, je te vois cherché du regard quelque chose, mais t’as l’air un peu paumé. Si, je peux t’être utile. On doit s’entraider dans la vie. »

Je me suis aussitôt tourné, tout comme Dal, pour nous retrouver face à un gars qui me paraissait trop gentil, pour être honnête. Bah j'ai pris l'habitude de rester vigilent, donc méfiant, envers ceux que je croise. Donc je sais reconnaître ceux qui sont pas très francs avec moi. Mais attention, ça ne veut pas dire que je vais être froid avec ce type, hein. Bon, autant lui répondre, hein.

Salut. Oui, effectivement. On essaye de trouver le lieu où va, normalement, se dérouler une vente un peu spéciale. Mais je crois qu'on s'est légèrement paumé, en fait...

Je dois avouer que, même si j'ai pas confiance en lui, il tombe bien, quand même. Bah il me propose son aide, je vais pas l'envoyer chier, non plus. Bon, je vais rester sur mes gardes quand même, hein.

Du coup, tu pourrais nous aider à trouver le lieu de la vente, s'il te plait ?

Je l'avais dis, que j'allais rester poli, en lui parlant.

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: La petite Ichiya - Men | Mission.   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» La petite Ichiya - Men | Mission.
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» Première mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Centre :: Hosenka :: Ruelles sombres