Rototo & Gouzigouzi. | Part 2. x Benglash x Rafiki.
 MessageSujet: Rototo & Gouzigouzi. | Part 2. x Benglash x Rafiki.   Rototo & Gouzigouzi. | Part 2.  x Benglash x Rafiki. EmptyLun 30 Nov - 22:44

Maël Selesta
Maël Selesta

Raven Tail

Click



Rototo & Gouzigouzi |Part.2| x Spirit family

« Maël. » Son ton est froid et tout à fait solennel. Comme si derrière la prononciation de ce simple prénom, ce cache en réalité une menace encore endormie de la part du tigre. « Tu vas me faire le plaisir de dire à ce singe que si il ne dégage pas tout de suite de mon épaule, je vais l'empailler et m'en faire un pendentif. » Trônant fièrement sur l'épaule du tigre, Rafiki ne semble pas en démordre, bras croisés, le regard en l'air il semble bouder d'une raison inconnue. « Je ne bougerai pas tant qu'il n'acceptera pas les termes du contrat. » dit-il en tirant la langue en direction du visage de Benglash qui énervé, fronce les sourcils et serre les poings. Il est vrai qu'entre ces deux esprits, l'entente est assez compliquée mais pour parvenir à élaborer le plan souhaité par le blond, ils vont devoir coopérer et rapidement.

« Ben, ben, ben. Tu es encore plus frustré qu'une fraise qu'il n'a pas vu le loup depuis des années, quand est-ce que tu tires un coup ? » Maël se consente à jouer la provocation alors que les nerfs du tigre sont à vif. Lui et le blondinet sont en froid depuis que celui-ci l'a violemment frappé pour l'avoir renvoyé dans son monde lors des événements d'Hajurion. Une chose est certaine, il va falloir trouver une alternative car ce triangle de personnalités bouillonnantes risque de passer plusieurs heures interminables à définir les termes du contrat.

Plaines de Drôma – C'est ici que Maël tente tant bien que mal de convaincre les deux esprits de collaborer pour permettre à ces derniers de pouvoir être invoqués dans leurs mondes respectifs. Tout comme pour un invocateur et son esprit, un contrat est exigé entre deux esprits qui souhaitent pouvoir profiter du monde de l'autre ainsi que les effets qui y sont liés. Là est justement le problème, assis dans l'herbe, les différentes parties tentent de trouver un arrangement mais le jeu est loin d'être gagné. Voilà maintenant deux heures que les négociations sont entamées et aucuns ne semble lâcher l'affaire. « Ben. Tu refuses de donner à Rafiki sa banane lorsqu'il est invoqué dans ton monde c'est bien ça ? » Le tigre se mort la lèvre d'impatience en entendant les propos de l'invocateur qui tente tant bien que mal de trouver une solution. Il est vrai qu'un Maël en négociateur n'est pas vraiment l'idée du siècle mais en tant que maître de ses esprits, il doit jouer les différents rôles qui en découle. Benglash se contente alors de confirmer d'un signe de la tête.

Le caractère bien trempé du tigre a bel et bien raison de lui. Sa fierté mal placée est à inscrire dans les livres, tant elle est élevée. « Tu ne comprends rien le matou, on ne parle pas pour le moment d'invoquer Rafiki dans ton monde mais de t'invoquer toi dans le monde de ce singe. » Reprend alors Maël en pointant Rafiki du doigt. Énervé par le terme de – matou- Benglash, se redresse, faisant basculer le singe en arrière pour finir par menacer de son poing le visage du blondinet qui ferme les yeux, non pas par peur mais plus par désemparement. « Je te jure que si tu touches encore à mon magnifique visage, tu ne vois plus la couleur d'un combat pendant des mois. » Voilà comment il faut prendre le personnage, le combat est son point faible et Maël aime particulièrement en jouer, surtout lorsqu'il s'agit de le menacer. « Je savais que signer avec toi était la pire erreur de ma vie » dit-il en reprenant place s’apprêtant enfin à être attentif. « Tu as dit tout à l'heure que pour pouvoir aller dans le monde de Rafiki, il te fallait un massage de celui-ci à la fin de chaque confrontation c'est ça ? » Le tigre confirme de nouveau pendant que le singe qui était tombé à la renverse réapparaît sur le dos de Pietro encore plus énervé qu'il ne l'était avant. « Non ! Je ne vais pas toucher ses poils de tigre mouillés dégueulasses, sous prétexte que monsieur a souvent des courbatures en fin de combat. Si il veut des massages, il va dans un bordel et se trouve une p.. » La main de Maël faisant le signe 'stop' vient couper la parole du singe qui croise de nouveau les bras. 

Le dilemme est là. Rafiki refuse de masser le tigre et le tigre refuse de donner au singe sa banane. Maël commence alors doucement à s'énerver et hausse le ton. « Rafi tu es bien plus intelligent que cette grosse bête, tu peux bien accepter quelques coups de pattes dans sa peau le temps de quelques minutes. » Il semble avoir du mal à en démordre mais finalement son petit corps se décontracte et il finit par soupirer. « Alors je veux deux bananes. » dit-il d'un petit sourire narquois pendant que le tigre grince des dents. « Déjà pourquoi je ferais un truc comme ça ? Qui dit que moi, j'ai l'envie d'aller dans sa jungle puante ? » Son ton froid et provocateur de tout à l'heure semble s'adoucir, comme si il était enfin prêt à trouver une solution. La menace de Maël confirmant que personne ne retourne chez lui tant que le contrat n'est pas signé a certainement dût le convaincre. « Moi ! Si je te demande toi, Benglash du tigre d'aller dans cette jungle, alors tu iras. C'est quand même pas compliquer de donner deux bananes à un singe ? » Furtivement, le visage du blond se rapproche de celui du tigre afin de venir lui murmurer dans l'oreille. « Je te donnerai les bananes que tu lui donnera ensuite. » Le singe était inattentif et ne s'occupait donc pas de ce qui se trame dans son dos.

« Allez c'est bon ! Fais-moi signer que je retourne chez moi, j'ai des gazelles à chasser. » dit-il pendant que Maël arque un sourcil de stupéfaction. Enfin il se daigne à se plier à quelques contraintes, ce n'était pas trop tôt. « Bon pour moi aussi. » rajouta le singe de fatigue. Le blond sourit pendant qu'une fiche de lien apparaît. Benglash vient alors y déposer sa patte, Rafiki poursuit avec sa petite main et Maël enchaîne assez satisfait. « Voilà, écoutez moi plus souvent maintenant. »

Les deux esprits soupirent et disparaissent peu à peu dans une poussière d'étoiles vertes et orangées. Le contrat est signé, le problème est réglé. « Étape suivante ! » que Maël prononça fièrement tout en se redressant pour marcher en direction du loup qui gambadait dans la plaine, comme imperméable aux conversations. « Il est l'heure. » Ils partent alors dans une direction inconnue.


Spoiler:
 
Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Départ de Sybille pour Limoges {Nathan
» Roberto - Pot de départ 16/17 avril
» ๑ This is the part of me that you're never gonna ever take away from me
» Si jamais vous avez une centaine de secondes qui traine quelque part . ^^'
» Tout ce qui rampe reçoit sa part de coups

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Nord :: Plaine de Drôma