L'orage de la mélancolie (PV Jasper - Arkhana)
 MessageSujet: L'orage de la mélancolie (PV Jasper - Arkhana)   L'orage de la mélancolie (PV Jasper - Arkhana) EmptyLun 2 Nov - 16:56

Arkhana Kaimetsu
Arkhana Kaimetsu

Eagle's Claw

Click

"trois mois déjà..."

Cela faisait déjà trois mois qu'Arkhana était venu ici, dans cette ville. Elle s'était battue contre des ennemis puissant et avait frolé la mort, avait retrouvé Jasper, rencontré Erza, été aidé par Salomé. La blonde sadique voulait revenir ici, voir la vie qui a repris, les gens étaient la, vivant, la ville se réparait au fur et a mesure, tout avait l'air d'aller mieux. Malheureusement, tout le monde n'avait pas eu cette chance, notamment les gens de Crocus et d'Harujion. Se dirigeant vers le centre ville, elle remarqua alors l'orphelinat, qui a profité de se vent de fraicheur et de retapage de la ville pour se refaire une beauté. Bien entendu, il était encore en travaux et aucun enfant n'y logeait encore, mais ça reprenait forme. Elle s'aventura a l'entrée, un homme la bloqua.

"Désolé madame, vous ne pouvez pas..."
"Si, je peux, j'en ai pas pour longtemps."
"Quoi? Non mais c'est dangereux. N'entrez pas."
"J'en assumerais les conséquences, je dois entrer, je suis d'humeur mélancolique."
"Ow, je vois... Vous avez grandi ici? très bien, je fais une exception..."
"..."

Grandir, oui et non, bien entendu qu'Arkhana n'avait pas grandit dans ce bâtiment et pourtant, elle avait grandit, cette aventure, le fait de sauver autant de gens, d'être confronté a une situation de guerre ouverte sur tout le territoire de Fiore, d'avoir risqué d'y resté comme jamais auparavant, tout ça l'avait fait grandir. Elle pénétra dans le bâtiment et descendit les marches pour se trouver la ou était la bombe... Tant de souvenirs désagréables qui donnaient une boule au ventre de la dame. Heureusement qu'ils ont trouvé, a temps, un plan d'amorçage et les situations d'urgence pour désamorcer ce bidule. tout était centré sur l'épée et la pureté des mages, en d'autre termes, seule Arkhana ne pouvait pas y toucher sous peine de tout faire exploser... Regardant ses mains tremblantes encore par les souvenirs, elle s'imagina un tout autre scénario...

"Si je l'avais retiré... Si j'avais été seule a trouver la bombe, qu'aurais je pu faire... Je serais probablement m..."

"Hey, qu'est ce que vous fouttez la vous? Sans protection ni rien."
"Rien de spécial, je m'en allais..."

Sortant tout en étant accompagné par l'ouvrier, elle était de nouveau sur la place, continuant de se promener, elle arriva alors devant un groupe d'adultes, la fixant ouvertement, se chuchotant des phrases. Elle ignora le geste et alla à la boulangerie.

"Bonjour, vous avez un éclair au chocolat?"
"Tenez, bon appétit."

Payant ce qu'elle devait a la dame, elle sorti et se mit en route pour repartir. coquant allègrement dans la pâte tendre de la pâtisserie, elle se fit alors accidentellement bousculer. Le gâteau au sol, elle engueula l'homme qui s’éloigna en criant de peur, attirant encore plus les regards du groupe de médisants. finalement, l'une des femme s'approcha d'Arkhana...

"Excusez moi, est ce que vous êtes mage?"
"Pardon? euh, oui, pourquoi?"
"D'eagle's Claw, c'est ça?"
"Comment vous le savez? a mon tatouage? vous vous y connaissez bien dis donc."
"Vous êtes la femme qui êtes venue ici il y a trois mois c'est ça?"

Arkhana lui sourit en hochant la tête, un peu de reconnaissance pour avoir protéger la ville, ça ne pouvait pas faire de mal après tout, les autres du groupe s'approchèrent également, comme une foule voulant approcher une star pour demander des autographes.

"Comment osez vous revenir, après ce que vous avez fait?"

Choc, elle regarda la femme, sans comprendre, les deux hommes derrièrent s'y mirent aussi.

"Regardez ce que vous avez fait, c'est dégueulasse!"
"Vous les mages, vous nous dégoûtez tous!"
"Ma fille a perdu son logement, mon fils est mort de votre faute! GARCE!"

D'habitude, l'homme serait déjà mort pour avoir insulté la blonde de cette façon, enfin, pas mort, mais attaché la tête en bas sous une chaleur étouffante a subir des middle kick dans le ventre en devant chanter dans les aiguës. Mais elle ne fit rien, le regardant, abasourdi, ne comprenant absolument rien.

"De quoi vous me parlez? Vous êtes dingues? Si vous voulez que j'vous cogne, suffit de demander!"
"Ne faite pas l'innocente, des témoins vous ont vu et vous venez de me confirmer votre identité! Vous êtes la mage présente il y a trois mois, Vous avez poser la bombe! On vous a même vu sortir des décombres de maisons que vous avez détruites!"

Double choc, voila qu'elle était accusée a tort de terrorisme, elle qui a aidé a sauver la ville. les maisons détruites, c'était son combat contre un Bob transformé, ou elle a failli y laisser la vie. Quelle mauvaise blague, ça devenait compréhensible si autant de mage devenait illégaux et faisaient dans le crime.

"Vous allez le payer, monstre. On ne vous laissera pas partir, appelez la police."
"Mais je vous ai sauvé bande de débiles! La bombe, j'ai aidé a la désamorcé!"
"Personne peut le prouver, on a aucune raison de vous croire"

Aucune autre solution ne se présentait à elle, depuis la querelle, d'autres personnes avaient rejoint le groupe et insultaient copieusement la blonde qui ne voulait ni les blesser, ni se laisser faire...
 MessageSujet: Re: L'orage de la mélancolie (PV Jasper - Arkhana)   L'orage de la mélancolie (PV Jasper - Arkhana) EmptyJeu 5 Nov - 0:26

Jasper Féamor
Jasper Féamor

Indépendant Légal

Click


Tu étais obligé de passer par là, tu n'avais pas le choix. C'était ta plus grande réussite pour le moment, et tu, même si c'était mauvais à cause des dégâts terribles causés par les combats, en étais fier. Tu avais des centaines, des milliers de gens du carnage, tu avais, même si pas totalement vrai, mis en déroute Adrien Campbell, tu aurais aimé le tuer là bas, mais tu n'as malheureusement pas eu l'endurance pour encaisser et le prix magique de tes attaques, et les siennes. Mais il avait fuit, c'est une certitude, et au fond, c'est une victoire en soi.

Tu t'étais mis en tête de te rendre à Rhynal d'ailleurs, pour voir comment avancé les travaux de réparation et de reconstruction. Tu allais même, si tu ne déranges pas les travaux, proposer ta contribution, car au fond, tu étais aussi responsable de tout ça. Adrien avait détruis par ce qu'on n'avait pas pu l'arrêter avant, alors il allait falloir réparer. Tu étais même quasiment enthousiaste à aider, vu qu'au fond, personne n'était mort ici.

Approchant des portes de la ville, tu remarques que celles-ci sont gardés. Logique au final. Tu t'en approches, et te présente, offrant tes bras pour aider. Ils rigolent légèrement à tes idées et te laisse passer. Tu te vexes un peu, et avance en oubliant très rapidement cela. Tu t'enfonces dans la ville, et est rapidement titillé par une sorte de cohue prenant place un peu plus loin. Les criminels seraient t-ils revenus sur leur pas ? Ta naïveté n'a aucune limite, alors tu cours en vitesse pour avoir le boucan en visuel et tu es pris par la surprise et manque de te casser la gueule quand tu remarques qu'un groupe de personne s'étaient agglutinés d'une seule personne... Et quelle personne...

- Arkhana ?!

Tu te rapproches de la jeune femme, et arrive enfin à mettre des mots sur le brouhaha, et c'était clairement pas pour te plaire. De ce que tu comprenais, elle était prise pour cible et prise pour une criminelle. Tu cours pour te mettre en eux, furieux. Elle avait sauvé cette ville avec toi, et elle était comme une vulgaire délinquante à leurs yeux. C'était pas ta meilleure vu son caractère, mais c'était clairement une personne sur laquelle tu pouvais compter, et qui n'était clairement pas une mauvaise personne.

- Hé, qu'est ce qui se passe ici ?! Pourquoi vous vous en prenait à elle ?
- Hé, je le reconnais lui aussi, il était avec elles lors des explosions. C'est un de ces foutus mages !
- Quoi ? Mais je suis celui qui vous a sauvé votre ville, sans nous, cette ville serait un massacre !
- Mais oui bien sur, cassez vous d'ici, on veut plus vous voir, bande de monstr...

Tu ne pus te retenir plus longtemps ta frustration, et décoche un coup sous la colère l'un des hommes vociférants sur vous. Il tombe à terre, et te regard apeuré. Les autres autour lâche un soupire de stupeur, paralysé par la peur, tu sens qu'ils craignent que tu utilises tes pouvoir, et hurle au terroriste. Tu ne prends pas le temps de réaliser et tu te retournes vers Arkhana pour essayer de comprendre ce qu'il s'est passé.

- Tu vas bien ? Ils ne t'ont rien fait ? Qu'est ce qu'il se passe ici ?

Tu étais entré dans la tornade et tu avais relancé de plus belle sa furie, sans le vouloir, mais tu ne pouvais supporter qu'on te considère comme l'un des possibles responsables des ces attentats, comme l'un de ces salopards...
 MessageSujet: Re: L'orage de la mélancolie (PV Jasper - Arkhana)   L'orage de la mélancolie (PV Jasper - Arkhana) EmptyJeu 5 Nov - 14:27

Arkhana Kaimetsu
Arkhana Kaimetsu

Eagle's Claw

Click

Sous l’état de choc, elle subissait les injures sans même bouger, dans l'impasse totale, cherchant la bonne solution entre les effrayer, les frapper, les laisse se libérer de leurs frustrations d'avoir tout perdu, même si c'était injuste envers elle. Habituellement, elle n'aurait même pas hésité, elle les aurait juste frappé et frappé encore, mais ces gens ne le méritaient pas. Elle entendit alors son prénom, tournant sa tête, elle aperçu alors quelqu'un de familier, comme si le destin les avaient réunis dans ce même endroit où, trois mois avant, ils avaient combattus côte-à-côte pour sauver cette ville, ville qui n'avaient aucune reconnaissance.

"Jasp..."

Elle n'eut même pas le temps de finir sa phrase que les regards assassins se tournèrent vers lui et l'agressèrent de la même façon. Sa réponse ne se laissa pas attendre et il décocha un coup au plus proche et au plus virulent, comme pour calmer tout les autres. Alors que la foule recula un peu et se tût, Le nouvel arrivant questionna la blonde sur son état. Sa seule réponse fût assez brève, elle n'allait pas le laisser s’inquiéter pour elle dans cette humiliation.

"Tu n'avais pas besoin de le frapper, tu les confortes dans leurs idée."

Tout ces gens, apeuré et détestant les mages, Arkhana les comprenait, c'était la raison pour laquelle elle ne réagissait pas. En fait, elle se sentait réellement coupable. Bien entendu, pas coupable d'avoir sauvé la ville, coupable d'être une mage, coupable que les mages existent. Coupable de devoir se battre et d'y mêler des civils. De la même façon qu'elle blamait tout les hommes d'être des pervers a museler pour traiter les femmes comme de la viande, elle blâmait les mages d'être ce qu'ils étaient, des machines de guerre, a tout détruire autour d'eux. Le monde serait probablement plus calme, plus propre sans tout ces mages qui se mêlent de tout. serrant le point, elle baissa la tête, comme rongée par le regret de les voir souffrir a cause des gens comme elle.

"Nous ne sommes pas coupables. Vous ne risquez rien, désolée d'être une mage, vraiment. Je m'en vais."

Elle regarda Jasper, d'un air déprimé, sans dire un seul mot, son regard suffisait à comprendre qu'elle ne voulait pas rester ici plus longtemps, qu'elle était dégoutté de cette ville et qu'elle ne participerais probablement plus jamais a quoi que ce soit d'autre que ce qui n'amuse qu'elle. C'était bien plus simple. Sauver les gens, quelle idée de con. Se retournant alors, elle entendit une détonation, des cris de détresse, une maison venait de prendre feu juste au bout de la rue. Elle fixa la scène, cinq secondes et abandonna son idée de quitter la ville avec cette vue en tête... C'était pas une idée de con de sauver les gens, qu'ils aillent se faire voir avec leur à priori, elle n'a pas besoin de leur reconnaissance, elle n'en a jamais eu besoin. Passant a peine la porte, une poutre de plusieurs dizaines de kilos lui tomba dessus. L'attrapant a pleine main pour la retenir, elle ne voulait pas la lâcher sous peine de voir toute la maison s'écrouler.

"JASPER! Y'a une gamine, je l'entends, VITE!"
 MessageSujet: Re: L'orage de la mélancolie (PV Jasper - Arkhana)   L'orage de la mélancolie (PV Jasper - Arkhana) EmptyJeu 12 Nov - 2:18

Jasper Féamor
Jasper Féamor

Indépendant Légal

Click


Comme d'habitude. Tu avais pas réfléchi pour frapper les gens. Tu as juste agi sous le coup de l'émotion. La colère surtout sur le coup. Nous les avions aidé, au péril de notre vie. De quel droit nous prenait il pour des monstres comme Ajatar ou Légion ?! Cela n'était juste pas acceptable pour moi, et je frapperais quiconque me considérerais comme tel. Arkhana était pas vraiment du même avis, ce qui m’étonne un peu de sa part. Elle part de son coté avec une voix presque culpabilisante pour toi te disant de ne pas agir. Tu avais presque envie de lui gueuler dessus, mais qu'est ce que cela aurait changé ? Elle semblait totalement déprimée, pas le moment pour lui mettre plus de pression.

- Arkha, je...

Finalement, tu te retiens de parler, il n'y a rien que tu dirais qui serait constructif. Tu lances un dernier regard noir vers le médisant, et rejoint en courant Arkhana. Elle semble totalement désemparé, mais tu ne trouves toujours pas les mots pour la réconforter, et tu t'en voulais tellement pour cela. Toi qui te voulait être quelqu'un qui ne déprime jamais, te voilà incapable d'aider une personne qui commence à l'être. Foutu ironie. Tu continues à ses cotés et remarque tout les regards accusateurs qui se figent sur vous. Soudain, tu entends encore une fois Arkhana s'excusait. Tu fronces les sourcils, sérieusement agacé.

- Tu n'as pas à t'excuser Arkhana ! Tu n'es pas mauvaise, et tu les as aidés ! Si nous n'avions pas été là, la ville tout entière aurait explosé ! On... On n'y est pour rien. C'est ces salopards d'Ajatar et de Légion ! On les écrasera, je te le promet.

Tu n'avais pas pu te retenir plus longtemps. Tu étais frustré de cette situation. Sérieux, pourquoi faire de tels amalgames... Soudain, sans prévenir elle vire à l'ouest et commence à courir de toute ses forces. Tu es pris de surprise et part après elle avec un petit retard, et la poursuit, ne comprenant pas trop l'idée derrière sa tête. Finalement, en avançant tu remarques de la fumée au dessus d'un bâtiment et comprends immédiatement qu'un bâtiment prend feu. Arkhana réussit à rattraper une poutre qui s'écroulait à l'entrée, et tu invoques ta lame Erold, pour gagner en vitesse, glissant sous la poutre et Arkha, afin d'entrer dans le bâtiment, tu avais entendu Arkha, il y avait encore quelqu'un ici. Le bâtiment n'est pas grand, mais il y avait plusieurs salles assez éloignées.

- Bon, pas trente six solutions... Aria, viens à mon aide !

La lumière divine t'éblouissant, tu fermes les yeux quelques secondes avant de lui faire le débrief de la situation et quel prenne une direction, tu fouillerais l'autre. Vous séparant, vous commencez à chercher avec ferveur chacune des salles, jusqu'à ce que tu entendes la voix d'Aria te prévenir de sa découverte. Tu lui "ordonnes" de sortir au plus vite avec l'enfant et tu emboîtes le pas. Arkhana ne va pas encore tenir indéfiniment donc tu accélères le pas de nouveau, et glisse juste après ton invocation et tu t'éloignes de la maison alors que sombre dans les débris qui s'écroulent sur ses fondations. Aria relâche la jeune fille une fois certain de son bon état. Celle-ci vous remercie infiniment de l'avoir sauver et ne cesse de vous louanger, contrastant totalement avec les insultes que vous avez nettoyé plutôt.

- Ce n'est rien. Je suis là pour ça. C'est mon devoir, en tant que Héros !

Tu prends une leçon de modestie rien qu'avec le regard sévère d'Aria, mais la vision de la jeune fille émerveillé te suffit à considérer cette point d'arrogance comme une bonne chose. La mère de celle-ci apparait finalement, et vous remercie à son tour. Elle pensait avoir déjà perdu sa fille, mais la voilà entre ses bras, bien vivante. Tu te retiens de dire une nouvelle ânerie et prends simplement un air gêné avant de te tourner vers Arkhana, satisfait de lui montrer que des gens pouvaient encore vous apprécier, vous, mages. Elles partent finalement au bout de quelques minutes pour rejoindre un poste de sécurité, et c'est à cette instant que tu te tournes vers Arkhana, et engage enfin vraiment la discussion.

- ..Alors ? Tu vois, je te l'avais dis ! Nous sommes important ! Tu n'as rien à te reprocher ...! Mais sinon, qu'est ce que tu fiches ici ? Tu es venu pour vérifier l'état de reconstruction toi aussi ?
 MessageSujet: Re: L'orage de la mélancolie (PV Jasper - Arkhana)   L'orage de la mélancolie (PV Jasper - Arkhana) EmptyVen 13 Nov - 16:43

Arkhana Kaimetsu
Arkhana Kaimetsu

Eagle's Claw

Click

Tenant la poutre pour ne pas que la maison s'écroule, les gens s'agglutinaient de plus en plus, certains émirent leurs commentaire sur sa force démesurée pour une femme de son gabarit, d'autre crachèrent leur venin en maudissant les mages, une véritable discrimination se mettait en place, peu importe le contexte. S’énervant, alors que Jasper était en train de risquer sa vie pour sauver une gamine, elle gueula un bon coup.

"Fermez la ou je vous donnerais une raison de me détester, en plus d’hématomes lié a cette poutre que vous prendrez dans la face!"

Plus un bruit, les flammes gagnèrent l'endroit, la fumée intoxiqua Arkhana qui baissa la tête pour respirer mais elle était trop épaisse, ça ne suffisait pas pour respirer, s'abaissant un peu, la poutre se fissura et une partie du toit s'écroula, obligeant la blonde a ne plus faire de mouvement, alors que la fumée continuait d'infiltrer son organisme. Non, elle ne pouvait plus tenir, son camarade toujours a l’intérieur, pas d'autre solutions que de tout lâcher pour respirer...

"Aidez la bande de cons au lieu de rester la."

Un homme couru vers elle avec un seau d'eau et le lança dans le feu, éloignant la fumée et permettant a la mage de respirer pleinement, repoussant alors la poutre pour stabiliser la maison.

"Un homme moins con que les autres, merci."

Jasper finit par ressortir, avec la gamine, L'aigle se décala et lâcha la poutre, la maison s’effondra sur elle même, éteignant les flammes, dans un vacarme énorme qui amena les secours. L'enfant avait a peine six ou sept ans, elle regarda Jasper et Arkhana avec ses grand yeux ronds, encore larmoyant.

"Vous m'avez sauvée, vous êtes des super héros!"

La fighteuse poussa un rire un peu gêné, ressemblant plus a un soupir amusé qu'autre chose, La mère de l'enfant couru prendre sa fille et s’éloigna, remerciant également Jasper.

"Maman, les mages, en vrai, ils sont gentils, pourquoi les gens les aiment pas?"

Arkhana fixa cette gamine, alors que sa mère ne répondit pas, continuant de regarder si sa fille n'était pas blessée, pleurante de la retrouver vivante. Elle avait faux sur toute la ligne et cette gosse avait raison, elle n'avait pas à avoir honte d'être mage, ça a toujours été comme ça, magie ou non, les humains pouvaient être nuisibles et certains avaient le courage de se battre. Peu importe comment elle était perçue, elle savait qu'au fond d'elle, elle prenait les bonnes décisions, même en s'accordant quelques libertés. Jasper confirma d'ailleurs ses pensées en s'appuyant également sur les dires de cette gamine. La blonde lui sourit et acquiesça de la tête. Laissant la foule se disperser, elle s'éloigna avec jasper qui lui demanda ce qu'elle foutait la.

"Je ne sais pas trop, j'avais des doutes depuis l'incident, il fallait que je revienne sans vraiment savoir pourquoi et au final, ce fut une bonne chose, j'ai mes réponses. je commençais a en vouloir aux mages d'exister et de tout détruire, peu importe leurs motivation, on prend constamment les civils entre deux feux mais c'est pas comme si on avait le choix. Je regrette pas de m'être excusée devant ces gens, aussi idiots soient ils, nous n'avons pas réussi a éloigner la menace de leurs foyer alors que c'est ce pour quoi ils nous faisaient confiance. Mais au final, plutôt que de blâmer nos échecs présent, il vaut mieux leur montrer qu'on les vengeras, cette gamine, elle représente le futur, elle grandira avec une bonne vision des mages, je ferais en sorte que cette vision soit la même pour tout les autres, on va regagner leur confiance. Par contre, Jasper."

Elle l'attrapa subitement par la gorge et le plaqua sur le mur le plus proche, plongeant son regard dans le sien.

"Tu en as frappé un, Il n'y a qu'une seule façon pour te faire pardonner, c'est que je te cogne."

Un sourire un peu sadique apparu, la manipulatrice n'avait en fait, aucune intention de le cogner.

"Mais je t'offre une deuxième solution, j'aime ta façon d'être, ta franchise, le fait que tu t'approprie les droits que tu estime juste. Enfin, autant que je puisse apprécier un homme quoi."

Elle lâcha sa gorge et se recula, lui tournant le dos, croisant les bras, alors que cette ruelle était calme.

"Vient a Eagle's Claw, devient un aigle, rentre avec moi au nid. Fais moi le plaisir de ne pas hésiter et de ne pas refuser ou je m'accorderais le plaisir de t'y amener de force. Même si je pense que ce sera pas simple si tu te défendais."

Elle ne bougea plus, attendant sa réponse. Bien entendu, elle s'en foutait qu'il avait frappé l'homme dans la rue, mais c'était un bon prétexte pour amener le sujet
 MessageSujet: Re: L'orage de la mélancolie (PV Jasper - Arkhana)   L'orage de la mélancolie (PV Jasper - Arkhana) EmptyMer 2 Déc - 16:41

Jasper Féamor
Jasper Féamor

Indépendant Légal

Click



Tu l'écoutes d'une oreille pendant que tu autorises Aria à retourner à Eon vivre sa vie. Comme d'habitude, sa réponse fut aussi sobre et concis que possible, un simplement hochement de tête et sa lumière divine revient lentement envelopper et bientôt la "dévorer" pour la ramener dans son monde, mon monde, avant de me retourner de nouveau vers Arkhana qui semblait vraiment accuser le coup avec tout ces combats et reproche que l'on venait de nous faire et cela me surprenait un peu d'elle, que je voyais toujours avec une volonté de fer inébranlable.

- Oui.. Mais..Hé !

Soudainement elle te soulève un peu par surprise, te laissant pas beaucoup de temps pour réagir et te porte comme un simple sac plastique. Tu es vraiment si léger que ça ? Tu tentes de la repousser avec une de tes mains pendant que tu appelles une lame de l'autre, mais en termes de puissance physique, tu fais difficilement le poids.

- Qu'est... Qu'est ce que tu fous, t'es cinglée ?!

Tu vois son léger rictus s'affichait et tente de relever ta lame contre elle avant qu'elle te lâche, expliquant les raisons et t'invitant fortement à rejoindre sa guilde, Eagles Claw. Tu prends conscience alors de la raison de son attaque, c'était sa façon de te proposer de la rejoindre. Son orgueil et son caractère lui refusant catégoriquement de le faire de manière douce avec un homme. Tu comprends ça ainsi, mais c'est quand même super con si c'est le cas. Mais bon, tu es un peu à la rue maintenant que Echoic est dissoute et que Enya n'a pas refait surface....

- Eagles Claw, hein...

Tu ne sais pas grand chose de cette guilde, hormis qu'Arkhana et Salomé y sont. Des gens que tu apprécies, ou qui t'intrigue, alors pourquoi pas, mais avant...

- Je n'ai rien contre vous rejoindre, mais sous certaines conditions. Tu prends un air sévère et tu as bien l'intention d'être très claire. D'un, je veux mon indépendance TOTALE, j'ai beaucoup trop de choses à faire pour commencer, et surtout, surtout... Je ne tolérerais AUCUN frein dans ma quête d'Ajatar et Ex-Légion. Tu penses fortement à cette histoire de Pegasus, mais tu reprends sans même t’interrompre. Si vous êtes d'accord avec ceux là, alors je suis des vôtres.

Tu lui fais face droit dans les yeux, lui laissant le dernier mot, tu te doutes que donner des contraintes n'étais pas la meilleure manière de démarrer une relation de confiance, mais tu ne pouvais te permettre de retarder encore plus tes objectifs, surtout un : Revoir Alice...

 MessageSujet: Re: L'orage de la mélancolie (PV Jasper - Arkhana)   L'orage de la mélancolie (PV Jasper - Arkhana) EmptyDim 6 Déc - 13:26

Arkhana Kaimetsu
Arkhana Kaimetsu

Eagle's Claw

Click

Un léger silence laissant passer la douce brise fraîche après l'incendie passa dans ce moment qui semblait durer une éternité. Le même genre de moment ou l'on attendait impatiemment la réponse d'une personne dans un film, lorsque la question existentielle lui a été posée. Jasper avait l'air de réfléchir un instant et répondit. Son regard était devenu différent, plus appuyé et sévère. Ainsi, il avait des requêtes a émettre. Il voulait son indépendance sur ses agissements et chasser Ajatar et Légion. Arkhana le regarda avec cet air sérieux, le même, avant de craquer a la tentation d'exploser de rire, c'était vraiment ça, ses conditions?

"Ah ah, sacré Jasper, Ce que tu demandes la est une évidence accordée. On dirait que tu as oublié que nous sommes la guilde la plus controversée, la plus paradoxale et la plus libre qui existe. Enfin, l'indépendance totale n'existe pas dans une guilde, tu auras bien entendu toute tes libertés de faire ce qu'il te plait, tant que tu ne commet aucune vilaine chose sous la bannière des aigles. Tu me connais, je suis pas la plus sage des filles et pourtant, j'ai clairement ma place dans cette guilde, quand a Ajatar et Legion, ne te contentes pas de les tuer sans qu'ils aient bien souffert et... Si par malheur tu dois te battre avec une femme, fait en sorte que je ne le sache pas."

Comme d'habitude, fidèle a elle même et même si c'était une ennemie, elle ne pouvait supporter l'idée qu'un homme en affronte une et remporte le combat. Elle prit le temps d'enlever l’élastique qui retenait ses cheveux afin de refaire proprement la queue de cheval proprement.

"Du coup, c'est clairement pas une indépendance totale que je peux t'offrir avec nous, mais une indépendance et des alliés. Enfin me concernant, je défendrais n'importe quel aigle de ma guilde, même si c'est un homme et qu'il n'a rien a se reprocher a mes yeux, c'est pour dire si on est pas solidaire."

Terminant de nouer ses cheveux, elle s’éloigna de Jasper un peu plus, fixant les rues de Rynhal encore impactée par les récents combats, levant la tête, elle aperçu les quelques nuages présent s’épaissir, la pluie allait bientôt tomber.

"Il est temps pour moi de retourner au nid, si tu es d'accord avec tout ça, rassemble tes affaires que tu souhaites emporter et rejoint moi quand tu le voudras a Jura, on saura t'accueillir comme le font les familles. A bientôt mon esclave indomptable."


Un surnom qui sonnait bien pour le caractère rugissant de Jasper, sur ces paroles, elle s'en alla sans même se retourner pour le saluer, elle avait confiance en sa venue, elle s'était même déjà mise en tête d'acheter tout le nécessaire pour le recevoir dans une grande fête.
 MessageSujet: Re: L'orage de la mélancolie (PV Jasper - Arkhana)   L'orage de la mélancolie (PV Jasper - Arkhana) Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'orage gronde au loin, la porte s'ouvre... Gully07 entre...
» ▲ Au coin du feu et sous l'orage ▲ [PV : Mitsuko Taiji Stark]
» Une promenade [Pv Souffle Mortel]
» RP 1 Hunger Games (P.v Jasper, Eolia et Elyin)
» Amitié, ô amitié, où te caches-tu ? [PV Crépuscule d'Orage]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Centre :: Rhynal :: Grande Avenue