-50%
Le deal à ne pas rater :
Offre Sosh Fibre ou ADSL sans engagement à 14,99€ au lieu ...
14.99 € 29.99 €
Voir le deal

Aller à la page : Précédent  1, 2
Live your Life # Arzel
 MessageSujet: Re: Live your Life # Arzel   Live your Life # Arzel - Page 2 EmptyVen 27 Nov - 6:03

Anonymous
Invité


Click

Live your Life
Avec - Arzel Cobalt



Il te fait rire le gamin. Peut-être même trop. Alors qu’il semble t’encourager à tester la gente masculine et ses nombreux avantages, tu manques de t’étrangler par la même occasion en buvant à ton tour en attendant qu’il finisse sa phrase. Il laisse des sous-entendus sur le fait qu’il pourrait être possiblement attiré par les hommes et ça te fais sourire. Plus d’un homme pourrait se raidir en entendant de tels propos, mais pas toi. Il te fait rire le gamin.

« - T’es un petit comique toi ! Je t’aime bien. Puis entre nous, je doute que tu sois dans mes prix. Je suis assez cher en général mais un jour, je pourrais te faire un prix, pourquoi pas. Je devrais y songer à toute cette histoire maintenant que tu m’en parles. »

C’est vrai que jusqu’alors, la question ne s’était jamais posée. Tu avais toujours travaillé avec des femmes et uniquement des femmes, de tous âges mais de sexe féminin même si une fois, t’as faillis te faire avoir par un travestis. Ça t’avais foutue la peur de ta vie à l’époque. Putain, t’avais que 16 ans quoi. Ils abusent parfois. Depuis lors, penser à faire l’amour à un homme, c’était juste une idée mise de côté.

Il décide de laisser l’alcool de côté en disant qu’il pourrait sans doute te draguer et là encore, tu souris.

« - Dis donc, c’est que tu crois à ton charme toi ! Ou alors c’est juste une confiance naturelle dû au fait que t’es totalement bourré ? »

L’alcool pouvait faire sauter les barrières de n’importe quelles peurs ou autres. C’était magique. La boisson déliait les langues aussi, mieux qu’un sérum de vérité. Vous voulez savoir quelque chose ? Demandez-le à une personne saoule, elle saura vous dire tous ce que vous voulez savoir et même plus. C’est toujours rigolo de parler à quelqu’un d’ivre d’ailleurs.

La conversation se poursuit naturellement tandis qu’il continue ses innombrables questions. Ce qu’il peut être curieux celui-là. C’est fous ça ! Même Ginette, la mamie du quartier, elle est moins curieuse que lui. Il est des renseignements ou quoi ? C’est quoi son job en vrai ?

Tu réfléchis à sa question, le temps de….deux secondes parce qu’au final, toi-même tu ne sais pas trop ce que tu fais en dehors de ton activité principale. Tu visites, tu regardes un peu partout, tu rencontres des gens, un peu tous plus ou moins bizarre. Tu cherches Will. Tu savais que Will était à Fiore mais tu ne savais pas trop où et t’étais venu pour lui. T’étais venu pour le retrouver et quelque part, tenir le parie que t’avais fait à Mamie. Elle avait pariée que t’allais le retrouver, le nez sous les jupons d’une femme enceinte jusqu’au cou. Putain le con, qu’il ne gâche pas sa vie dans ça. Qu’il ne s’entiche pas d’une femme. Il y en avait tellement dans le monde. De toutes les hauteurs, de toutes les largeurs et de toutes les formes possibles aussi. De la planche à pain à la sœur de Pamela Anderson. Cela serait dommage que de se restreindre à une seule bonne femme.

« - Je fais ce que j’ai envie de faire tu sais, je ne me prive pas le moins du monde. Je recherche un gars aussi, un pote d’enfance qui traîne à Fiore mais je sais pas trop où et faut dire que je cherche pas plus que ça non plus. Je profite de la vie au jour le jour l’ami. Pose-moi la même question demain que je suis certain que je te donnerais une réponse différente encore. Tout dépend. Pourquoi ? T’as quoi en tête ? »

Tu sais qu’il est comme tous les autres. Tu sais qu’il va te parler de sa guilde et ça, ça te fais déjà chier. T’aime pas les guildes. T’aime pas les mages. T’aime pas les gens. Enfin si, tu aimais le contact humain en général mais traîner dans une guilde et devoir rendre des comptes à des gens que tu ne connaissais pas, ça…Ce n’était même pas la peine d’y penser.

Les guildes, ça fait la guerre. Toi, tu fais l’amour.









 MessageSujet: Re: Live your Life # Arzel   Live your Life # Arzel - Page 2 EmptyDim 29 Nov - 21:30

Arzel Cobalt
Arzel Cobalt

[M] Iratus

Click



Live your Life x Damian

Tu continues de l'écouter parler, un peu comme depuis plusieurs minutes maintenant. Difficile de savoir si c'est parce que ce qu'il te dit t'intéresse ou si c'est l'alcool qui te prive de tes réactions pourtant si directes d'ordinaire. Alors, tu le fixe dans les yeux, ton regard un peu vaseux mais restant tout à fait discernable. « Je veux que tu rejoignes Iratus. » Tu prends une gorgée de bière sans alcool et lève le regard vers le plafond, comme pour chercher des arguments valables. Finalement tu n'as pas répondu à toutes ses questions précédentes, même à très peu mais aller droit au but dans des moments comme ceux-là, c'est important. « Ah oui, Iratus, c'est la guilde de civils dont je te parlais. » Il est déjà possible de voir que ton taux d'alcool dans le sang diminue. Certainement l'habitude. Reprenant une gorgée, tu t'exclames.

« En fait. Toi qui aime les femmes tu devrais t'y sentir bien, je suppose. » Tu essayes de vendre le truc, tentant d'appuyer tes arguments sur la personne que tu as en face de toi. Savoir cerner une personne est quelque chose de crucial. Non pas que vous soyez en manque de membres à la guilde mais toi, tu recherches de préférence des profils un peu atypiques. Tout le monde est bien entendu le bienvenue mais beaucoup hésites à entrer dans une guilde de nos jours. Elles ont perdues de leur image depuis les récents événements, perdues en crédibilité également. Alors tu soupires et tu tentes de poser des mots simples et facilement compréhensibles. « D'ailleurs, cela te permettra d'essayer autre chose. Aider des gens c'est vraiment pas si mal, bon tu aides d'une certaine manière mais tu vois où je veux en venir. » Puis, tu réalises que si tu étais celui qu'on tente de recruter et que ce fameux recruteur utilisait les mêmes arguments que toi, tu ne serais vraiment pas certain d'accepter l'offre.

Tu essayes de réfléchir au mieux, le regard toujours en l'air mais parviens difficilement à trouver les bons mots. Intégrer la guilde en tant que maître fut pour toi une nouvelle opportunité, une chance de pouvoir voir les choses changer. Cette image des mages pour qui tout réussi, pour qui la réputation n'est plus à démontrer et bien ces choses là sont en train de bouger, les civils commencent à faire parler d'eux, à rivaliser. Les outils ne sont pas les mêmes, les sources non plus mais il est nettement possible de pouvoir faire face à un individu néfaste de manière efficace dorénavant. En repensant par quel biais tu as intégré la guilde, cela a le mérite de te faire sourire, là, tout seul sur ton tabouret, le visage un peu niais et bête.

« Que l'on apprécie les mages ou non ne doit pas peser dans la balance. Moi-même 'ai quelques difficultés à composer avec eux, pour certaines raisons mais c'est bon. Il y a d'autres choses plus importantes dans la vie pas vrai ? Je suis presque certain que tu serais capable de grandes choses. » Tu lui adresse un petit clin d’œil et baille un petit coup juste derrière car la fatigue commence à ce faire sentir. Tu n'aimerais pas perdre la face devant un type deux fois plus âgé que toi en disant rentrer pour aller te coucher, donc, tu t'abstiens. Tu reportes alors ton regard vers l'homme qui semble boire tranquillement.

« Autrement nous pouvons toujours arranger ça aux shooters. » Tu tiens à peine debout mais l'alcool arrive toujours à passer, c'est un fait. En tout cas, tu réalises bien que laisser Eileen s'occuper des recrutements n'est pas une si mauvaise idée.
 MessageSujet: Re: Live your Life # Arzel   Live your Life # Arzel - Page 2 EmptyLun 30 Nov - 4:28

Anonymous
Invité


Click

Live your Life
Avec - Arzel Cobalt



Tu rigoles. Tu rigoles tellement fort que tu manques de t’étouffer en ravalant ta salive. Tu rigoles, manquant de tomber de ton tabouret, à la renverse et tu finis de justesse par te rattraper sur le rebord du comptoir tandis que lui, te parles de sa guilde. Iratus hein ? Joli nom. Tu savais que ce genre de conversation prendrait fin sur ce genre de demande un peu bizarre. Une guilde de civils. Une guilde composée du commun des mortels, comme toi, comme lui.

Tu lui poses une main amicale sur l’épaule avant de lui adresser ton sourire le plus poli que t’es en stock sur l’instant.

« - Désolé mais je refuse. »

Aider les gens ? Pourquoi faire ? Pourquoi toi t’aiderais quand personne ne t’aides ? Pourquoi t’irais te mêler des affaires des autres ? Pourquoi tu ferais copain-copain avec ces gens qui ne jurent que par les mages alors que les vrais héros de ces pays se sont eux-mêmes.

« - Je n’ai pas besoin de temps pour réfléchir à ta proposition tu sais, comme tu l’as vu, ma réponse fut plutôt directe. J’aime les femmes oui et surement trop pour me cantonner à un seul bâtiment mais ce que j’apprécie par-dessus tout …C’est ma liberté. Etre en guilde, c’est respecter des règles, c’est devoir rendre des comptes, c’est intervenir quand on a besoin de nous et tout ça tu vois ? Ça me fait chier. J’ai pas envie d’entrer dans une guilde qu’elle soit composée de mages ou d’humains. De civils. Je suis bien tout seul, vraiment. Et puis si je suis capable de grandes choses….T’es certainement capable de viser mieux comme membre plutôt qu’un vieux bonhomme comme moi tout juste capable de jouer avec son pénis. »

Tu finis ton verre avant de regarder autour de toi. Tu n’avais pas remarqué que depuis tout à l’heure, le bar se vide. Les gens s’en vont. Les gens disparaissent dans la foule, dans la vie. Les guildes ne sont pas s’y différentes. Il y a des va et vient continuellement et il y a cette chaîne à nos chevilles. Cette chaîne au bout de laquelle est rattachée ce boulet d’acier qui nous empêche d’avancer.

« - C’est cool que t’es pensé à moi gamin mais la vie m’appelle ailleurs. Partout. Je suis quelqu’un qui bouge, qui voyage, qui paye ses frais à la sueur de son front et crois-moi que toutes les nuits ne sont pas que tendresse et passion, loiiiin de là. Y’a certaines femmes parfois…Woow, elles t’en font baver quoi. Bref…Tu sais, peut-être qu’un jour je changerais d’avis et je viendrais vers toi, en te demandant asile comme un pauvre sans abris mais c’est pas le cas. Pas maintenant. J’ai ma vie à vivre, mes aventures à écrire…Enfin…A résumé plutôt parce qu’à mon âge, les aventures sont passées déjà. Mais je te remercie, ça me touche comme proposition ! »

Tu lèves la main pour avoir un nouveau verre qui glisse subitement dans ta main. On change le petit pot de cacahuètes contre un nouveau.

« - D’ailleurs, ce soir encore je suis appelé par le travail donc je devrais sans doute pas tarder…Le temps de prendre une douche, de m’habiller et de repartir ! Wow, c’est vraiment de la folie cette vie et putain que je l’aime ! »

Levant ton verre en son honneur, tu lui fais comprendre que c’est ton dernier avant qu’à ton tour, tu ne quittes ces lieux bientôt abandonnés par la présence humaine.

Juste le temps, d’un dernier verre.











 MessageSujet: Re: Live your Life # Arzel   Live your Life # Arzel - Page 2 EmptyMer 2 Déc - 14:32

Arzel Cobalt
Arzel Cobalt

[M] Iratus

Click



Live your Life x Damian

Son rire résonne dans tout le bar, attirant les regards. Tu pourrais être vexé, déçu ou encore triste de voir un refus non négociable de la sorte mais ce n'est pas le cas, en échange tu lui adresses un sourire toutefois un peu réfléchis. Tu ne sais pas pourquoi mais le profil de cet homme, tu l'aurais quand même bien vu accoudé au bar de la guilde, demandant à wizz ses secrets pour séduire une femme ou encore pour commander un verre. Ce genre de choses n'aura donc pas lieu. Est-ce si grave que cela dans le fonds ? Non. Après votre discussion, tu vas te contenter de partir une nouvelle fois en direction d'un endroit inconnu, de quelque chose de nouveau à découvrir et de nouvelles personnes à convoiter, juste car tu es comme ça et que ça ne changera pas du jour au lendemain. Tu aimes cette liberté, cette liberté qu'aborde également Damian mais d'un point de vu différent. Pour toi, la liberté, c'est aussi faire ce que tu veux, quand tu veux mais pour qu'elle soit intrigante il faut qu'elle est un but. Un but que tu as trouvé en rejoignant la guilde. Sinon pourquoi vagabonder de droite à gauche si ce n'est que pour... du vide ?

Tu ne cherche pas à le juger, ni à émettre un avis négatif sur son discours, simplement que tu ne vois pas les choses de la même manière et il n'y a que comme ça qu'un débat peut naître, que comme ça qu'une personne peut s'enrichir. « D'accord d'accord. » que tu lui répondis d'une tape sur l'épaule. Même le jeu de shooter ne va pas le convaincre, il ne changera pas d'avis, c'est un arrêt définitif. Cependant, tu ne veux pas quitter l'homme qui semble commander son dernier verre avec cette bière sans alcool. Tu lèves alors simplement la main comme un étudiant, attendant que la charmante barmaid se pointe pour commander de nouveau. Arrivant en face de toi, elle observe ta bière qui est encore à moitié remplie et reporte son regard sur toi se demandant pourquoi tu l'interpelles alors que tu as encore de quoi boire. « Désolé, la bière est très bonne mais elle ne m'inspire pas tellement, vous savez j'étais en couple pendant plus de trois ans avec une fille qui ne buvait que ça, autant vous dire qu'à force... » La barmaid rigole alors que tu montres du bout du doigt sur la carte, un shooter qui t'intéresses.

Elle te le sert, te le flambe et tu ne perd pas une seconde avant de le boire cul sec. « Aaaaaah. » que tu grognes comme soulagé de retrouver quelque chose de savoureux après l'autre boisson assez fade. « Tu vois, c'était aussi mon dernier verre, nous n'allions pas nous quitter avec cette vulgaire bière sans alcool. Je pourrais viser mieux comme membre mais tu sais il ne faut pas toujours viser les gens par leurs compétences, je ne dit pas que tu n'est pas compétent au contraire mais tu es quelqu'un qui m'a l'air plutôt sympa, je t'aime bien aussi. » La phrase est un peu gênante dite comme ça mais elle ne comporte pas de sous-entendus comme il serait possible de le penser.

Tu te lèves alors du tabouret, manquant de basculer en arrière une fois de plus et tu commences à tousser fortement. Plaçant ta main devant ta bouche, tu semble assez surpris de voir du sang dans le creux de celle-ci. Tu te retournes alors pour te placer dos à l'homme et attrapes une serviette placée sur le bar afin de t'essuyer. Le tout est fait très discrètement de manière à ce que rien ne soit vu. Te retournant de nouveau, tu replaces correctement ton chapeau. Ce chapeau qui te rappel un peu celui de Jayden, tu te souviens alors de son entrée à la guilde, ce moment de joie qui t'avais remonté le moral après les événements tragiques. Tu te demande d'ailleurs si tu ne devrais pas repasser à la guilde pour le récupérer afin d'aller faire les cinglés quelque part. L'idée te fait sourire et tu commences alors à emprunter le chemin de sortie, t'arrêtant cependant à quelques mètres de la porte. « Pas besoin de te dire que tu restes le bienvenue, je pense que tu dois savoir où ce trouve notre guilde, si un jour il te tentes de venir découvrir un peu tout ça, compte sur moi, ce sera avec grand plaisir ! Content de t'avoir rencontré l'ami ! A très bientôt ! » Tu marches de travers jusqu'à la sortie du bar et une fois dehors, tu respires une bonne bouffée d'air frais. Cette rencontre te rappel un peu celle de Gin. Tu rencontres pas mal de gens ces derniers mois, c'est plutôt cool. Sourire aux lèvres, tu pars vers de nouveaux horizons.
 MessageSujet: Re: Live your Life # Arzel   Live your Life # Arzel - Page 2 Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP