Partagez | .
Père | Solo
 MessageSujet: Père | Solo   Sam 24 Oct - 8:58

avatar
Ethan Faun

Var Ulfur

Click


Père

AVEC — Lui-même







Bien des choses s’étaient produites en une semaine. Peut-être même trop à ton goût à vrai dire. Tout d’abords il y eut ces retrouvailles avec ton frère qui semble être désespéré de voir qu’il fait partie de ta famille et qu’il partage même ton sang, puis il y eut les retrouvailles avec Célestia, une femme que tu as aimé qui s’avère, en réalité être une vieille shaman ermite de plus de cent ans, donc oui, tu as couché avec une mamie à la foune digne des plus grands fossiles du monde et en bouquet final…il y eut les enfants. Bien-sûr, ce sont tous les tiens, parce que sinon ce n’est pas drôle. Ils étaient au nombre de cinq et partageant la même malédiction que toi à quelques détails près, parce que ta malédiction c’était comme une MST…C’était transmissible. Bref ! Que du bonheur que de retrouver les joies du bonheur familial avec tout ce petit monde à ramener à Fiore.

La seule question c’était…Est-ce que tu pouvais vraiment te permettre de tous les ramener avec toi ? Enfin Dylan, était humain et mage donc il devrait passer la frontière sans soucis, Celestia se fera passé pour une pièce de collection d’un musée de Fiore et les enfants…t’as songé à les expédier par la poste, genre en express mais t’es pas certain que l’exportation de renards en masse soit vraiment légale à Fiore et puis…Qu’est-ce que dira Bacchus en les voyant ? Tu lui avais déjà légué Charles, ton lion domestique, alors faire venir tout le monde à Quatro ? Non. Ce n’était définitivement pas une bonne idée, pourtant, il fallait bien leur trouver un endroit.

L’orphelinat du coin sera parfait pour Tic, Tac, Tuc, Touc et…et…Toc. Bon d’accord, là aussi, il allait falloir songer sérieusement à baptiser tes enfants.

Par chance, vous voyagiez principalement de nuit, les enfants étant alors sous forme humaine et c’était plus facile de voyager avec 5 bébés humains que 5 bébés renards même si en réalité, c’était 5 bébés démons mais ça…Personne ne devait le savoir. Personne. C’était bien trop dangereux que de les lâcher dans le monde réel. Il allait falloir s’occuper de leur éducation, leur inculquer le savoir vivre en société et…Toutes les choses avec lesquelles tu n’es pas spécialement à l’aise mais tu confieras cette partie-là à Dylan car lui et son éducation de noble, ils pourront surement faire quelque chose pour au moins, sauver les apparences.

« - C’est l’heure de jouuuuueeerrrr !!!!!!!
- Non c’est pas l’heure de jouer, on a été d’accord ! Vous restez en rang, alignés là, comme ça, et vous ne vous barrez pas à travers les quatre coins de la forêt.
- Mais t’as dit que si on était sages on pourrait aller jouer !
- Bah j’ai mentis ! Voilà ! Les adultes ils mentent tout le temps. Parce qu’ils sont méchants les adultes na !
- Bah toi t’es moche et méchant ! Puis t’es pas mon papa !!!!
- Oh si crois-moi…Je sais ce que j’ai fait avec mon..
- ETHAN !!!!! Bon sang mais tu n’as donc aucune retenue et aucune indulgence envers les enfants ? Monstre sans cœur. Aller jouer les petits, on vous appellera quand on reprendra la route.
- Merci m’dame ! »

Celestia se retourne vers toi, l’ai contrarié alors que tu soutiens son regard pour la première fois depuis longtemps. Maintenant que tu sais qu’il ne s’agit que d’une vieille mamie, tu n’auras plus aucune pitié avec elle et il n’était plus question de lui obéir. Dylan quant à lui, aborde toujours cet air indifférent, faisant signe de ne même pas te connaître.

« - Franchement, ce ne sont que des enfants, tu pourrais être gentil avec eux. Un peu de douceur dans la vie ça n’a jamais tué personne.
- Pardon ? Ce n’est pas toi qui vient de te taper 3 nuits blanches à cause des cris, ou des popos odorants ou parce qu’ils viennent s’étaler sur toi, manquant de t’étouffer dans ton sommeil. Je suis légèrement fatigué de tout ça.
- Et alors ? Il n’existe pas d’enfants parfaits avec un bouton on et un bouton off. Cela ne fonctionne pas comme ça. Ils sont le reflet de l’être catastrophique que tu es. Ni plus, ni moins.
- Ouais bah à cause de qui je suis comme ça, rappelle-le moi hein ?
- Ça suffit ! »

Ton frère, il avait beau avoir que 14 ans, il avait voix assez flippante quand il criait. Comme s’il manquait de jus sur la fin. Ça doit être la période où il doit muer…Tu le plains sincèrement. Ça monte dans les aigus et ça descend d’un coup…C’était drôle.

« - Vous n’en avez pas assez de vous chamaillez à longueur de journée ? Vous êtes adultes non ? C’est à vous deux de montrer l’exemple. Franchement, s’il existait un manuel du parent parfait ou de l’adulte responsable, je vous en ferrais copier des lignes moi.
- Dis donc toi, tu vas baisser d’un ton et me parler autrement. Tu ne m’arrives même pas à la cheville le nain.
- Mon frère, je suis dans le regret de t’annoncer que la seule chose qui m’effraie chez toi est la taille monstrueuse de ton sexe. C’est tout.
- AHAHAHAHAHAH !!!! ET VLAN DANS LES DENTS !!!!!
- Et toi, ce n’est pas parce que tu es une personne âgée, qu’il faut profiter de ta condition. Un peu de tenue. Vous me faites tellement pitié. Vous allez élever des psychopathes pour la société de demain, j’en ai bien peur. Donc range ton dentier ou mords cet imbécile qui me sert de frère. »

14 ans…Et c’est certainement le plus responsable de vous trois réunis. Pourtant vous combiniez un certain âge à vous trois. Au fond Dylan il te rappel ce toi d’avant. Cette personne indifférent à tout et autoritaire sur tout. Plus tard, ton frère, ça sera un tyran. Un grand dictateur. T’es sur que même les domestiques de la maison, il n’en faisait qu’une bouchée. Pauvre Hector. Cela a dû être tellement difficile pour lui.

Les enfants reviennent plus tard en sautant de partout, la langue pendue alors que Tic et Tac se plantent devant toi.

« - Vient jouer avec nouuuuus.
- Vous voulez qu’on joue ? Parfait on va jouer ! »

Tu regardes par terre et ramasse un bâton qui traînait là avant de le jeter au loin, derrière des buissons.

« - ALLER CHERCHER !!!!!!!! »

Dylan se gifle lui-même tandis que Celestia éloigne les trois autres de ta portée alors que tu affiches cet air fier même si Tic et Tac n’ont pas bougés.

« - C’est pas un jeu ça. C’est pourri comme jeu. Comme toi, t’es pourri.
- Dis donc petit insolent, surveille ton langage. On parle mieux à son papa d’amour chéri adoré.
- Et si on t’aime pas ? »

Ton frère éclate de rire. Non. C’est tout sauf drôle. Ils sont censés t’aimer. On aime naturellement ses parents. C’est instinctif même. C’est dans les gênes.

« - Tu sais Ethan…Etre père, ce n’est pas que par le don de la vie…C’est aussi par les soins et par l’éducation, fit Dylan
- Ok…Très bien la marmaille. En rang et on reprend la route. Direction Fiore.
- C’est quoi Fiore ?
- Ça se mange ?
- Toi…Au lieu de t’appeler Tac, je vais t’appeler Gluton. Ça sonne bien.
- C’est quoi gluton ? Ça se mange ?
- Oh seigneur dieu….Qu’ai-je fais pour mériter ça ? »

Même une punition divine n’aurait pas pu autant te châtier…Pourtant, la preuve était là. Il y en avait même 5. Plus jamais tu ne ferras le coureur de jupons. Tu préfères encore qu’on te coupe le petit bout, plutôt que l’on t’annonce une nouvelle fois, cette merveilleuse nouvelle qu’est la paternité.


(c) MEI


Voir le profil de l'utilisateur
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier
» Le père noël est une ordure
» Les relations père/fille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Sud :: Fiore Sud