Partagez | .
Aller à la page : 1, 2  Suivant
La pire rencontre possible (ft Enya)
 MessageSujet: La pire rencontre possible (ft Enya)   Mer 21 Oct - 0:23

avatar
Orihime Katsura

Indépendant Illégal

Click

L’eau grésillait, comme si l’on soufflait à sa surface pour faire partir une quelconque feuille restée trop longtemps dans un lieu plus pur qu’elle. C’était la bise venue rendre visite au lac de Torha, si précieux lac, seul coin où l’eau naturelle coulait encore. Et pourtant c’est ici que tu te retrouvas. En cette douce journée, suivant les malheurs du royaume, tu avais perdu de vue ton tout premier objectif. Retrouver ta sœur. Aujourd’hui, tu avais la tête embrumée de mauvaises pensées. Aujourd’hui, tu ne savais plus ce qu’il fallait que tu fasses. Le temps durant lequel tu gardais ta faux sur toi était révolu, également. Tu l’avais laissée à l’hôtel, enchainée dans le mur que tu avais perforé.

Car cette fois ci, cette heure ci, cette après midi, tu comptais la passer à te relaxer, te reposer, et peut être réussir l’impossible pour toi jusqu’à présent. Travailler sur ta magie.
Assise en tailleur, tes bras se maintenaient avec la grâce d’un bouddhiste en pleine méditation, et tes yeux fermés, tu récitais mentalement une phrase que tu avais lue un jour, petite. C’était une phrase que tu avais alors trouvée jolie, et la prononcer mentalement te faisait tellement de bien que tu te calmais instantanément.

Alors commença la magie. Dans ton monde, que tu visualisais en fermant les yeux et malaxant ton énergie magique, tu arrivais à recréer le plateau d’échecs. Ensuite, il ne te restait plus qu’à… prendre les différentes règles de ta dimension, liée à des parties de l’échiquier. C’était compliqué, tu devais absolument rester concentrer. D’abord, tu écartas de ta focalisation les éléments que tu maîtrisais déjà. Aussi la case du roi adverse disparue, tout comme les deux tours, les cavaliers, et finalement, tu t’intéressas à un aspect très particulier. Tu te voyais, en tant que reine noire, menacer le roi blanc. Bien sûr, la case de celui ci était réapparue.

Ta tête bouillonnait, tu transpirais, tu t’épuisais. Tu étais en train de créer un sort, en suivant certaines règles. Tout d’abord, il te fallait imposer des conditions. Tu ne pouvais activer ce sort qu’en menaçant le roi adverse, donc il te fallait comme première condition de faire de ta cible un roi. De plus tu devais, comme toutes techniques, pouvoir l’utiliser, même durant la Partie de la Vie.
Ceci fait, tu n’avais plus qu’à relier ton point potentiel, avec celui de la position du roi.

Tu venais de déterminer les termes de ton nouveau sort, il te fallait maintenant puiser dans ta magie comme tu ne l’avais jamais fait. Alors tu fis remonter toute sources magiques à la surface de ton corps. Et tu la dissipas, pour la concentrer en ton front, alors que tes mains te le frottaient machinalement. C’était douloureux, tu voyais déjà ta tête exploser sous l’impact. Mais tu devais donner forme à tes pensées. Et en face de toi, tu ne trouvas rien de mieux qu’un écureuil. Tu soupiras, et devint lumineuse, en lançant la finalisation de ton pouvoir. Une série de cases, de la même taille que toutes les autres que tu pouvais créer, se matérialisa sous tes pieds et les pattes de l’animal. Aussi avais tu, bien sûr, songé à sacrer le rongeur. Il se retrouva coincé à sa case. Normal.

Le plus intéressant fut la suite : Tu te relevas, alors que les cases suivaient tes pas. Mais le rongeur ne pouvait pas aller autre part que sur les cases, et était incapable de faire quoi que ce soit. Peu satisfaite, tu rompis le lien, avant de chercher des yeux une autre cible. Il fallait que ce sort marche. C’était un Echec, une façon de forcer l’adversaire à t’attaquer toi, et seulement toi. Pourquoi un sort comme ceci ? Car cela pouvait toujours servir à rattraper un ennemi en fuite. Contrairement au sacrement, ce sort n’avait aucune vraie limite de temps. Il pompait juste doucement ton énergie.
Alors que tu t’apprêtais à recommencer, un trouble te parvint, et tu tombas au sol, recommençant. Et cela marcha. L’écureuil ne te regarda plus que toi et se dirigea vers toi… pour des caresses. Tu soupiras, et lui accordas cette faveur.

- Pfff, On va dire que ça marche d’accord ?

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: La pire rencontre possible (ft Enya)   Mer 21 Oct - 6:45

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Seconde Chance

Avec - Orihime Katsura.

Il y avait toutes sortes de choses à faire. A voir. A régler. Des personnes à rencontrer et à croiser. L'état de guerre était déclaré et il ne restait plus qu'une chose valable : les alliances. Je n'étais pas idiote, je le savais. Le Conseil n'existait plus et cette douce tranquillité qui m'étais accordée n'est plus. Tout allait finir par me rattraper, comme une vieille chanson sans fin, se répétant un nombre incalculable de fois. Ce rythme berçant nos vies, nous entraînant dans une danse épuisante. On ne pouvait plus se permettre de catégoriser les gens. Les gentils, les méchants ? Et puis...Les autres ? Non. Il y avait juste un groupe d'individus ici..Et un groupe là. Une guilde là-bas et une autre plus loin. Tous n'avait points de différences mais se battent chacune pour leurs idéaux, leurs objectifs, pendant faire les choses "au mieux". Mais la population crie, la population en a marre d'attendre d'être "au mieux". Ce n'était plus suffisant.

Les mages de ce pays ne pouvaient plus satisfaire les attentes du peuple. Plus personne ne le pouvait et seuls les fous se lanceraient dans une telle quête.

En revenant à Fiore, plusieurs surprises m'attendirent au coin de la rue. Ajatar Virke était devenue l'ennemie publique n°1, Silver Sword remplaçait le Conseil, devenu inutile et Echoic Roar ? N'était plus. Robin avait sûrement trouver la lettre et fait au mieux, abandonnant le bâtiment.
Je ne saurais dire si je suis triste, si je suis en colère ou même ce que je ressens même quelque part, au fond de moi, je souris. C'est bizarre. J'ai comme l'impression de répéter le passé.

Blue Pegasus, Eagle's Claw, Crimson Hounds, Raven Tail, Echoic Roar......Et maintenant quoi ?

Allais-je les poursuivre ? Les retrouver un par un ? Pour quoi faire ? Leur dire que je suis rentrée et qu'on allait tout reprendre là où on s'était arrêté ? Non. Ils se sont certainement éparpillés à travers le pays, à travers le continent même et tant que le tatouage était encore sur eux..Je pouvais facilement savoir s'ils allaient bien...Ou pas. Ce qu'ils faisaient...Ce qu'ils allaient devenir maintenant qu'ils sont partit..Je demandais à le voir. C'était l'éternelle promesse de la guilde : Les aider à devenir ce qu'ils doivent être contre leur aide pour faire tomber le Conseil. Mais le Conseil n'est plus et Echoic n'a plus de raison d'exister.

Plus de raison de vivre. Elle devait disparaître. Moi avec.

En essayant de retourner sur Rhynal, détruire la tombe de Luka, j'étais passé par ce petit lac. Ce lac où j'ai finis à l'eau, où j'ai finis sans mon soutien-gorge, enlevé par un chat aux manières des plus vulgaires.

Et maintenant Damaz...qu'est-ce que tu vas faire ? Te cacher au monde et te taire ? Et toi Zadig ?

Allais-je les juger et les traiter de monstres pour avoir tuer des milliers de personnes ? Le pouvais-je vraiment ? Ils ont fait ce qu'ils ont crû bon de faire. Ils ont fait ce que moi j'ai fais ou ferrais...Ce n'est pas une retraite non plus mais un retour aux sources. Aux bases.

Je soupire en regardant l'étendue d'eau tandis qu'au loin, cette sensation familière m'envahie. Je m'en rappel. Je me rappel de quand la dernière fois je l'ai ressentie. De pourquoi je l'ai ressentie. Je me rappel de qui se cachait derrière une telle sensation.

M'approchant par curiosité, je la remarque, juste là, en sueur et jouant avec un écureuil. Qu'est-ce qu'elle foutait là? Et puis pourquoi était-elle dans un tel état ?

"- Tu as tellement été rejetée que ton seul ami se résume être un rongeur ? Pauvre chose."

C'était sec et froid. Ce n'était pas méchant mais ça se voulait neutre. Avais-je pardonné à Orihime pour ses erreurs ? Pour avoir réussie à nous faire réperer à Joya ? Avais-je pardonnée à cette fille son inutilité ?
Y avais-je seulement pensé ?

DEV NERD GIRL

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: La pire rencontre possible (ft Enya)   Mer 21 Oct - 12:38

avatar
Orihime Katsura

Indépendant Illégal

Click

Tendrement, ta main passais sur le petit museau de la petite bête qui cherchait refuge dans la paume de ta main. Tes doigts effleurèrent le bout de son museau, et il couina. Tes doigts touchèrent sa petite oreille, il secoua la tête pour toute réponse. Tes doigts passèrent alors sur son ventre tout chaud, tandis qu'il frissonnait, et le temps sembla s'arrêter. C'était si paisible, si douillet.

Mais lorsqu'Enya passa derrière toi, alors qu'accroupie tu continuais à pactiser avec ton nouvel, et, il fallait bien le reconnaître, l'un de tes quels amis, la bête prit peur, et re mordit le doigt.

- Aïe !

La voix qui avait ensuite parlée t'était trop familière. Nul besoin de te retourner, tu savais que c'était Enya Taylor. D'ailleurs, étant donné que tu l'avais connue avec les cheveux blancs, tu ne l'aurais peut être pas reconnue de suite, si tu ne l'avais qu'entrevue.
Cependant, tes os, t'es articulations se figèrent. Tu étais responsable du ratage de la mission à Joya. Tu avais agi avec trop de déconcentration, et parce que tu t'étais laissée prendre au jeu du petit frère d'Ethan, tu avais finie par te faire remarquée et embarquée dans la prison. D'ailleurs, tu avais un trou de mémoire, et ne savais plus comment tu en étais sortie. Ce devait être une libération sous caution, ou quelque chose du genre. Mais Enya n'aurait sans doute jamais voulu payer pour libérer la catastrophe que tu étais. Aussi tes gestes, ta respiration, tout ton corps calcula instinctivement chaque action avec la plus grande dès précaution, tandis que tu te relevais. Ton doigt, couvert de sang, se replia dans ta main, et tu te retournais avec toute la peur du monde. Tu redoutais le regard de ton ancienne maîtresse, tu redoutais de devoir soutenir son regard alors que tu étais fautive.

- À moi aussi tu m'as manquée Enya. osas tu, pensant améliorer l'atmosphère.

L'écureuil était parti. Et toi tu n'étais pas armée. Même si tu ne pourrais sans doute rien faire contre elle. Tes sorts se limitaient à de l'immobilisation, ou de la contrainte de mouvement, pour ensuite jouer la partie d'échecs, mais face à Enya, aussitôt l'aurais tu emprisonnée dans une case, qu'elle déverserait sa magie sur toi pour s'en libérer. D'autant que la magie d'Enya étant de type invocation, si tu voulais avoir une chance, tu te viderais en magie à immobiliser des créatures qui pourrait se libérer par desinvocation. D'ailleurs, tu n'avais jamais vu cette magie à l'œuvre, ce n'était que quelques racontars, mais les racontars sur Enya étaient généralement vérifiés.

Tu avais tant de questions, ou de choses à dire. Comme "Pardon d'avoir tout fait rater" ou encore "Ne me tue pas s'il te plait". Quelle pitié... Tu ne savais pas trop comment réagir, aussi lancés tu un

- Tu viens souvent par ici ?
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: La pire rencontre possible (ft Enya)   Mer 21 Oct - 12:53

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Seconde Chance

Avec - Orihime Katsura.

Elle se tenait là, raide, figée, tremblante comme une feuille. Elle était là, osant à peine me regarder dans les yeux et je devais bien avouer que cela était assez amusant. Son ami disparaît, l'abandonnant à son triste sort. Il n'était pas difficile de savoir ce qu'elle pensait, ce qu'elle ressentait tandis qu'elle transpirait la peur. La peur de mourir. Allais-je la tuer ? La faire souffrir dans d'atroces souffrances ? Même pas. Elle fait partie de ces individus qui ne méritent même pas la mort. Elle fait partie de ceux qui doivent rester parmi les vivants, rejetée de tous tandis que le temps lui enseignera la valeur de l'utilité d'un être humain. Je n'avais pas besoin de m'abaisser à la tue et j'étais lasse que de tuer des gens bêtement. Sans raison. Lasse de devoir faire le ménage dans ce pays alors que personne ne le fait.

"- Oh ? Je t'ai manqué ? Première nouvelle. Tu essayes de gagner ma sympathie ou ma clémence en t'imaginant que je vais te tuer dans la seconde Orihime ? Tu ne mérites même pas ça tu vois. Si je me suis donné la peine de te sortir de prison à Joya, ce n'est certainement pas pour te tuer. J'aurais mieux fait de te laisser là-bas."

Tu ne méritais même pas mon aide. Ni celle d'Echoic. Tu ne méritais rien de nous. Juste l'exile.

Elle demande si je viens souvent ici et je la regarde amusée. Même les mots ne sortent pas hein ? Je pourrais presque croire que je la traumatise.

"- Ta mère ne t'as jamais apprit à te mêler de tes affaires ? Et puis n'as-tu pas un minimum d'intelligence pour oser te servir de la magie dans un lieu public après tout ce qu'il s'est passé dans ce pays ? Es-tu une idiote finie?!"

Libérer de la magie dans un endroit bondé de monde. Félicitations ! Brillante idée ! Cette fille me désespère....Tellement de potentiel en elle et pourtant, tant de gâchis.

"- Que fais-tu donc ici à faire mise à part faire amie-amie avec les animaux sauvages ? N'as-tu donc pas trouver d'endroit où aller ?"

Non pas que je m'en souciais mais comme je l'ai dis...Il était possible d'en faire quelque chose. De la changer. Elle était inutile tant qu'elle resterait cette potiche ayant une intelligence aussi élevée que ma chaussette droite. Il fallait qu'elle se prenne en main. Le monde ne pouvait pas la tenir plus longtemps dans ses bras. On ne pouvait plus la porter. Il fallait qu'elle apprenne à marcher...Et même à courir au point où on en était.

"- Je veux savoir ce que t'as fais depuis ton bannissement d'Echoic."

DEV NERD GIRL

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: La pire rencontre possible (ft Enya)   Mer 21 Oct - 14:13

avatar
Orihime Katsura

Indépendant Illégal

Click

Peur ? Non... Non, Orihime... Tu n'avais pas peur, loin de là. Tu n'avais pas peur, pas le moins du monde. Tu étais plutôt en proie à pire que la peur : la terreur. Tu n'osais pas faire plus que te tenir droite, et tremblante. Enya t'avais y pourtant aidée. Tu ne te souvenais que trop bien de ton bannissement, mais tu avais toujours ignoré qui était vraiment à l'origine de ta libération. Même si avant ton exclusion de la guilde, tu pensais vraiment que celle ci était derrière ça. D'ailleurs tu remerciais silencieusement Enya, n'osant même pas lui dire cela tant qu'elle ne t'autorisais pas à parler en posant une question. Tu te trouvais pitoyable. Tu ne réfléchissais plus comme avant... Avant ta décadence... Au début, tu étais réputée pour tes stratégies, tes plans... Tu savais toujours quoi faire, mais grisée par le jeu et le pari, tu avais arrêtée de penser comme l'érudit se tu aurais dû être, et tu avais agi en tant que sbire sans cervelle...

Puis vint sa rhétorique. Elle parla de ta mère, et tu lui répondis naïvement, pensant que cela changerait quelque chose.

- Ma mère ? Je ne l'ai jamais connue...

Et tu te maudis silencieusement. Pourquoi avais tu parlé ? Pourquoi n'avais tu pas dis plus ? Pourquoi avais tu... ? Pourquoi ?

- Non Enya... Je n'ai aucun endroit où aller... Je suis une sans abri depuis que mon village a été détruit, il y a un an...

Tu n'étais pas triste parce que tu n'avais pas de toit, car tu gagnais de l'argent en exécutant quelques missions, ce qui te permettait de vivre dans des hôtels, des tavernes. Mais tu étais triste de ne plus avoir de chez toi, dans ton village. Tu étais triste de ne plus avoir personne près de toi... Enfin bref.

Lorsqu'elle te demanda ce que tu avais fait depuis que tu avais été bannie de la guilde, tu affrontas son regard, non de manière provocante, mais de façon respectueuse.

- Rien de spécial. J'ai fait une ou deux mission, j'ai voyagé à la recherche de ma jumelle, Hinako... C'est tout. Pourquoi cette question ?

A dire vrai, savoir qu'elle n'allait pas te tuer te calmait un peu. Tu n'en étais pas moins terrorisée, mais tu te contrôlais. Comme une mère qui engueule sa fille, tu te sentais recevoir une leçon qui te servirait toute ta vie.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: La pire rencontre possible (ft Enya)   Jeu 22 Oct - 2:32

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Seconde Chance

Avec - Orihime Katsura.

A la recherche de sa jumelle hein? Quelque part, cette histoire trouve un écho dans la mienne. Je repense encore à Sara, de temps en temps, me demandant si vraiment, elle a tournée la page. Si vraiment, elle va enfin accepter de vivre pour elle et non pas pour les autres. Elle le devait et se le devait, ne serait-ce que pour-elle même. Elle devait arrêter de poursuivre les démons et fantômes du passé.

Vous n'étiez pas une famille, vous n'en serez jamais une.

Depuis Echoic, elle n'a rien fait. Elle n'a pas d'endroit où aller. Elle ne faisait que vagabonder par ici, par là, tel un chat sauvage. Un chaton. Sans maison.
Plus que de la pitié, il y avait quelque chose qui émanait d'elle. De l'exaspération. N'avait-elle pas envie de prendre sa vie en main? De faire autre chose que de regarder les gens avec de tels yeux. J'ai juste envie d'enfoncer mes pouces dedans et d'appuyer tellement fort qu'ils vont tomber dans sa boîte crânienne vide.

"- Je demandais juste. Tu fais pitié à voir dans un tel état miséreux."

Puis au fond, il y avait toujours cette alternative pour elle. Cette possibilité de faire quelque chose de sa vie. Oserais-je ? M'y risquerais-je ? Non. C'est folie que de l'embarquer dedans, pas pour elle, je m'en fiche...Mais pour moi. J'ai compris la leçon, cette fille devait se tenir loin de moi..Pourtant quelque part...

Étais-je vraiment un monstre sans cœur ?

"- J'ai ouvert un commerce, il y a peu. Si tu t'ennuies et que tu veux avoir un toit et des revenus...Passes me voir, c'est à Clover. Peut-être que je pourrais faire quelque chose de ton inutilité certaine."

Ou peut-être pas. Mais il y avait toujours cette possibilité qu'elle sache au moins faire quelque chose de son corps.

Je soupire en me frottant l'arrière de la tête en me disant que j'avais , encore, fais la plus belle connerie de toute une vie mais bon...On apprend de ses erreurs comme on dit. Que dieu me pardonne pour ce que j'en ferrais si elle venait à me décevoir une énième fois.

"- Donc...qu'est-ce que tu fais là à jouer l'exhibitionniste magique ? Si la milice ne t'attrapes pas encore, tu as bien de la chance"

Parce que de nos jours, même traîner dans la rue à une certaine heure du soir, c'était presque considéré comme un crime.

DEV NERD GIRL

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: La pire rencontre possible (ft Enya)   Ven 23 Oct - 22:47

avatar
Orihime Katsura

Indépendant Illégal

Click

Une proposition de job... Un emploi, voilà ce qu'était venue te proposer Enya. En un sens, tu étais grandement soulagée, et ta respiration rebattait son plein, tandis que tes émeraudes, Vives lorgnaient la demoiselle. Tu soufflais vivement, tandis que tu laissais Enya te critiquer, gentiment avoir pitié de toi. Tu ne t'en souciais plus, et attendais juste de rattraper ton battement normal de cœur, avant de pouvoir parler.

Lorsque la question sur le pourquoi de ta présence en un lieu si visible tout en pratiquant la magie fut abordée, tu souris. Était ce que l'inquiétude à ton égard ou juste une question sur la possible stupidité qui régissait tes actes ? Non, ce n'était pas de l'inquiétude, ou alors Enya était tombée sur la tête...

- C'est parce que je suis bien ici. En fait... C'est paisible. Alors quand je ne pense pas qu'il y ait des personnes aux alentours, je m'exerce. Je ne suis pas douée en magie.

Tu esquissais un faible sourire, l'air de dire "au pire on me voit, c'est pas si grave". En fait tu avais surtout l'air un peu déconnectée depuis les derniers événements. C'était comme si tu avais la tête qui avait explosé. Tu vaquais, vagabondais... Tu ne trouvais pas ta place en ce monde. En parlant de place...

- Quand tu dis établissement... Tu parles de quoi exactement ?

Un rictus illumina la mine blanchâtre qui te servait de visage. Tu faisais assez peine à vie avec la transpiration, et l'essoufflement. Car il fallait avouer que tu n'avais pas assez d'énergie en toi pour exécuter un trop plein de concentration en un seul entraînement, comme tu venais de le faire. D'ailleurs, tes jambes commençaient à trembler, non plus de peur (enfin peut être un peu encore de peur) mais de fatigue.

Tes cheveux d'ébène coulaient et collaient sur ton visage, et tu les passas derrière une oreille. Tes vêtements collaient aussi, et tu avais le visage en sueur. Tu te l'essuyas deux trois fois, avant de retrouver une humidité plus normale. C'était une sensation qui t'était familière, due aux années d'entraînement au maniement des bâtons, lances, et faux, sous le soleil de plombs du désert. Mais bien que familière, la retrouver ne te plaisait guère. Tu avais l'impression d'être faible. Tu l'étais, c'était évident, mais à cause de ceci, tu étais obligé de t'en rendre compte, alors qu'en face de toi se trouvait la plus puissante mage de Fiore - sûrement.

Tu faisais assez pâle figure devant la grande criminelle...
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: La pire rencontre possible (ft Enya)   Sam 24 Oct - 5:22

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Seconde Chance

Avec - Orihime Katsura.

Etait-elle idiote ou était-ce tout simplement dans sa nature de ne pas réfléchir aux conséquences de ses actes ? Le lac et ses abords sont réputés pour être bondés, ouverts aux amoureux ou juste aux amants de la nature. Il y avait toujours du monde. Mais bon, ce n’est pas comme si je me souciais plus que cela de son sort. Elle méritait ce qui allait lui tomber dessus. Elle méritait d’être dans une de ces nouvelles cellules. Pourquoi je ne l’ai pas juste abandonné à Joya ? Ce que je peux me détester par moment.

« - Ce que tu peux être bête ça me sidère. Mais bon, cela ne regarde que toi. »

Elle faisait tellement peine à voir. Ce n’était pas de la pitié ni du dégoût, c’était juste un constat de sa discussion. Personne ne voulait d’elle. Evidemment, personne ne voulait d’un cataclysme dans sa guilde, il n’y avait eu que moi pour me laisser avoir et pour avoir tenté l’aventure mais j’ai retenu la leçon. Je ne l’ai que trop bien retenue. Quand je pense que j’étais à deux doigts d’entièrement dépouiller une des plus grosses fortunes du monde…Quand j’y pense, j’en ai mal au cœur. Mais bon, ce n’est que partie remise, c’est ce que j’aime à me dire.

J’y retournerais sans doute, un jour. Après tout, Joya était également ma patrie.

J’entends alors sa question portant sur l’établissement et je ne pus m’empêcher de sourire en haussant les épaules.

« - Tout ce que tu as à savoir, c’est que c’est un établissement, c’est tout. Comme je l’ai dit, c’est une offre. Tu choisiras de venir ou pas. On ne va pas te mâcher le travail à chaque fois quand même. Prends les décisions par toi-même. »

Je regarde autour de nous et sur l’instant, je me rappelle la voix de Sara. Je me rappelle ses questions. Je me rappel tout ce que l’on s’est dit. Je me rappelle son visage, mon visage, avec ses traits contrariés comme si c’était la fin du monde. Chérie…Je suis la fin du monde. Ma magie l’est.

« - Bon si tu arrêtais de me regarder avec cet air à moitié admiratif, à moitié trouillard ? Prends ta vie en main Orihime. C’est tout ce que je peux te dire de plus. Si tu n’as rien d’autre à faire, alors tu viendras me trouver quand tu seras prête. Sur ce, j’ai autre chose à faire que de jouer à ce petit jeu de conseils bidons. »

Je n’avais certainement pas mon temps à gaspiller là-dedans et certainement pas avec elle. Je devais aller vérifier quelque chose. Une rumeur. Un écho. Vérifier la véracité des dires de ces ragots de bistrot et me dire…

Qu’il n’a pas osé.


DEV NERD GIRL

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: La pire rencontre possible (ft Enya)   Lun 26 Oct - 0:33

avatar
Orihime Katsura

Indépendant Illégal

Click

Quel échange… Cela ne servait à rien, strictement à rien. Tu étais devenue une tête creuse… Et Enya n’en avait que faire. Tu repensais à ce qu’elle te disait, tu repensais à ce que tu avais fait, et tu ne l’écoutais que d’une oreille… Et encore… Les insultes, tu n’en avais cure… Les conseils en revanche restaient dans ton esprit. Tu ne réfléchissais plus comme avant…
Avant… Mais bien sûr… Avant… Avant, tu étais un stratège, une érudite. Avant, tu avais le sens de la mesure comme de la démesure. Avant, tu n’avais pas d’expérience, mais tu aurais très bien pu mettre au point de sacrés plans… Avant, bien que tu ne pensais pas vraiment à cela, tu étais une parfaite combattante… Alors qu’avec le vécu de tes dernières années, tu avais appris à faire passer tes sentiments avant tout le reste.

Avant, tu ne te souciais pas de ta sœur, car elle était près de toi. Avant, tu ne te souciais pas des garçons car cela ne t’intéressait pas. Avant, tu n’aurais même pas eu peur d’Enya… Avant…

- Enya ! Attends s’il te plait…

Ta requête était insensée , inconcevable, même. Tu te demandais si tu avais bien réfléchis. Mais la réponse était oui… Car sans les quelques dernières années, tu aurais été plus forte, tu le savais, intimement.

- J’ai une demande à te faire.

A supposer bien sûr qu’elle accepte… Ou même que ce soit possible. Tu te mis à te demander si, d’ailleurs, tu étais folle. Car ce n’était rien de plus qu’une idylle, une folie sans nom… Car ton idée, Orihime… était de te faire rajeunir par magie.

S’il y avait bien une personne en ce monde capable de faire cela, c’était ton ex maitresse. Une personne aux pouvoirs si grands, qu’elle pourrait, si elle le voulait bien, te remettre, te rajeunir jusqu’à tes treize ou quatorze ans. Dans un corps plus jeune, avec un esprit plus jeune… Tu garderais même l’expérience… le peu d’expérience que tu avais acquise.
Oui, c’était une grande folie, une idiotie, mais tu ne le regretterais pas…

- Tu as raison, je ne prends pas assez ma vie en main… je suis bloquée. S’il te plait, rajeunis moi.

C’était la demande la plus bizarre de toute ta vie, mais, pour tu ne savais quelle raison, tu te doutais qu’Enya Taylor avait déjà vu plus étrange.
Mais pour éviter d’être prise pour une tarée, tu ajoutas

- Lorsque j’étais dans ma treizième année, j’avais réussi plusieurs dizaines de simulations de batailles… En ce temps là, je savais réfléchir sans état d’âme. Je savais agir selon un code, code que j’ai commencé à ne plus respecter. Je savais… Enfin je pouvais agir. S’il te plait, Enya… Rajeunis moi… Offre moi une…

Ta respiration était accélérée, mais pour une autre raison que celle que tu pensais. Tu pensais que c’était la peur, mais c’était l’excitation, la motivation… L’espoir. Tu revivais dans ton idée tordue.

- Offre moi une seconde chance.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: La pire rencontre possible (ft Enya)   Lun 26 Oct - 2:07

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Seconde Chance

Avec - Orihime Katsura.

Sur le coup, j'ai hésitée. "S’il te plait, rajeunis moi." Qu'est-ce qu'elle croit ? Qu'est-ce qu'elle espére? Que les soucis de la vie se règlent à coup de baguette magique ? Qu'il suffit de retourner en arrière pour améliorer nos torts ? Pour nous améliorer nous-mêmes ? Non. La vie ne fonctionne pas comme ça, pourtant, je comprends sa requête.

"- "S’il te plait, rajeunis moi." ? Tu me prends pour qui au juste ? Pourquoi je t'aiderais ? Qu'est-ce que je pourrais en tirer ? Je n'aide jamais les gens gratuitement et toi...Tu me serviras à rien ô combien on reviendrait en arrière. Tu dis agir avec un code et sans remords mais tu ne comprends donc pas que ce que tu es devenu, cette femme que tu es, ce n'est que la conséquence des actes que tu as commis ? Tu ne changeras pas. Tu n'as pas changé. Toujours aussi idiote à penser que l'on a du temps à perdre à résoudre tes problèmes personnelles. J'ai pas le temps de jouer."

Non. Je n'ai pas le temps et pourquoi je l'aiderais ? Elle qui n'a jamais été qu'un fardeau. Un poids de plus parmi tous les attardés de cette société. La rajeunir pour qu'elle puisse agir sans remords ? Prendre le risque de lâcher un deuxième Yoite, psychopathe, sur le monde ? Non merci. On a déjà Ajatar Virke pour cela.

Et puis..D'un certain côté, je lui avais promis. Promis que je ferrais les choses bien. Promis que ce que j'avais construit avec lui...ça servirait à enfermer les gens comme moi, comme elle. Les gens qui menace l'équilibre, la paix.

"- Pourquoi je me donnerais la peine de t'offrir une seconde chance en ce bas monde ?"

J'ai envie de rire. De lui éclater de rire au visage même. Ce qu'elle pouvait être idiote. Cela me désolerait presque, sans vouloir être méchante. J'ai envie de rire.

"- Réponds donc à ma question et j'aviserais : Pourquoi je t'aiderais ? Qu'est-ce que cela me rapporterait-il ?"

Et si là, tu as la bonne réponse, alors peut-être que je ferrais l'effort de réfléchir sur les possibilités de la chose. Peut-être...que je l'envisagerais même.

Peut-être...Que je pourrais te l'offrir ta seconde chance.


DEV NERD GIRL

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: La pire rencontre possible (ft Enya)   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les Perles Du Bac, Pire que le Débilitron, ou pareil XD
» Samuel "Sam" Fisher ♦ les amis peuvent être pire que les ennemis ♦
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
» Le pire film pseudo-érotique de tous les temps...
» Kage bushin le pire boulet --'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Centre :: Lac de Torha