Désir # Solo
 MessageSujet: Désir # Solo   Désir # Solo EmptySam 17 Oct - 9:43

Anonymous
Invité


Click

Désir
Solo


Framboise. Pêche. Fraise. Noix de coco. Le corps d'une femme était un jardin d’éden à lui tout seul. Le corps d'une femme était enivrant par ses courbes, ses dessins et ses jeux d'ombres. Le corps d'une femme, mise à nue, reflétait tous ses secrets qu'elle essayait désespérément de cacher sous des couches de vêtements. Une femme nue a toujours été ton tableau préféré car chacune représentait une oeuvre différente, une histoire différente, une leçon différente. Toutes étaient si différentes et si particulières à la fois. Elles se distinguaient de bien des façons mais se ressemblaient de par leurs caractères. Toutes avaient des traits différents mais semblables à la fois. Féroce mais douce.

Tu entends le bruit des vagues, au loin, alors tu ouvres un oeil pour voir le premier rayon du jour passé à travers le rideaux d'un rouge bordeaux délavé. La journée commence à peine mais la tienne semble toucher à sa fin déjà. Alors tu te retournes, passant ton bras sous ton oreiller et tu la regardes dormir. Ses mèches brunes recouvrant son visage endormis, le drap dévoilant le bout de son sein, épousant les courbes de son corps. Tu la regardes dormir parce qu'une femme endormie, c'est mignon. Ses lèvres roses sont légèrement entre-ouvertes et on l'entendrait presque respirer si les vagues ne recouvraient pas ce bruit.

Ta main vient effleurée son visage et ses paupières s'agitent, ses cils se battent et elle finit par se réveiller, sourire au visage en te voyant.

- Bonjour.
- Bonjour, bien dormis ?
- Hmm oui, comme un bébé.

Elle s'étire de tout son long et tu sens sa jambe s'enroulant autour de la tienne comme une liane te grimpant dessus. Son sourire change légèrement et tu en devines la signification. Elle te fais passer un message, t'annonces la couleur de la journée et cela t'amuses. Beaucoup même.
Les femmes étaient des tigresses.

- La nuit ne t'as pas suffit apparemment. Je ne sais pas comment je devrais le pendre. Comme une insulte pour avoir mal fait mon travail ou pour un compliment pour l'avoir trop bien fait que tu en redemandes.
- Non, non c'était génial. Mais justement...Je me demandais s'il n'y avait pas moyen que...
- Madame n'a-t-elle pas rendez-vous dans le hall de l'hôtel avec son mari dans une heure ?
- Oh mon dieu ! Il est déjà aussi tard ! Oh mon dieu!!! Pourquoi tu ne m'as pas réveillé plus tôt ?
- Le spectacle était bien trop charmant.

Elle se lève en panique, te jetant son oreiller à la figure par la même occasion sous ton rire amusé. Ses fesses rondouillardes s'activent de partout pour rassembler ses affaires éparpillées au sol alors qu'elle se précipite dans la salle de bain.

- Tu as oublié ceci !

Tu joues avec la bretelle de son soutien-gorge noir, le faisant tourné autour de ton doigt avec ce petit air malicieux sur ton visage.

- Ce n'est pas drôle ! Rends-le moi ! Je vais être en retard.
- Ah si, si, c'est même très drôle.

Elle te l'arrache des mains et repart comme telle la furie qu'elle était. Ah ! Dire que tout était si calme il y a encore quelques minutes.
Tu t'étires à ton tour, écoutant le robinet de la douche s'écoulant tandis que quelques jurons s'échappent de la salle de bain.

Sur la table de chevet, ton salaire pour la nuit passée et ta cravate gisant tel le cadavre d'un pendu sur la chaise. Toi aussi, tu allais devoir songer à te rhabiller, mais pas de suite. Pour l'instant, il fallait profiter du moment.

Quelques minutes plus tard, elle ressort, maquillée, habillée, de toute beauté. Les femmes peuvent parfois vous impressionnez de part leur beauté que cela restera toujours stupéfiant ô combien vous pouvez vous y attendre.

- On se reverra, une prochaine fois ?
- Tu sauras où me trouver. Ce fut un plaisir que de te rencontrer !
- Aller je file !

Un bisou sur le front alors que son odeur fruité semble s'être imprégnée sur les draps encore chaud de sa présence, de son corps nu.

La porte claque et c'est seulement à cet instant que tu remarques que tu ne savais pas son nom. Tu ne savais rien d'elle...Mise à part qu'elle s'ennuyait terriblement avec son mari. Tant pis, une cliente que tu n'étais pas prêt de revoir.

Bon..Sur l'agenda de la semaine, qui était la prochaine ?




   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\
» [Solo] Selantis Shya - Intro [Hentaï]
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP