Haine Mythique
 MessageSujet: Haine Mythique   Haine Mythique EmptyLun 12 Oct - 14:05

Anonymous
Invité


Click


♦ Haine Mythique ♦
♠ Le Regard de Méduse ♠


Haine Mythique 1418323337-allegorie-de-meduse



La nuit englobe de son voile l'antre des sirènes. Dans le bâtiment de marbre ou les sculptures flirtent avec les étoffes aux couleurs chantante seul retentit le silence lugubre de la mort et de la perte.

Quelques jours, quelques jours seulement, cela ne faisait que quelques jours que les explosions avaient retentit, que les villes avaient connu le chaos et les actes abominables d'une poignée d'individus. Quelques jours seulement qu'Hana était morte et Hajurion avec elle.

Assise devant le bureau de cède où la paperasse règne en maître, la brune à la peau de miel fixe le néant, sa silhouette bardé de noire et des plaies des affrontements récents. Elle fixe l'invisible de ses yeux où ne subsistent plus que l'éclat malsain de la haine. Un triste constat.

Elle se moque d'Hajurion, elle se moque des ravages causés ci et là, du chaos et de ce pays en deuil, elle n'en a que faire des ruines encore fumante de Crocus et du conseil, un visage la hante, un visage d'enfant, une voix qui raisonne après toutes les déceptions, toute l'horreur que ce pays lui avait infligé, à elle, à tant d'autres, aux sirènes, à Hana. Une simple voix qui retentit comme un écho, une voix qui répète en boucle "Fiore n'a que ce qu'elle mérite."

Et dans les éclats malsains de cette haine qui ronge, qui corrompt et gangrène le coeur, sous la force des émotions, sous la force des sentiments sa magie crépite, furieuse, impérieuse alors qu'elle l'englobe, ses cheveux s'élevant dans les airs tel l'une de ses déesses terribles de la guerre. Et dans ce crépitement dont elle n'a pas vraiment conscience c'est de sa haine qu'elle se nourrit, que sa magie imprègne, une haine divine et furieuse, impérieuse alors que dans un éclat de colère la maîtresse des sirènes se lève violemment, un geste furieux alors que la paperasse s'effondre au sol dans un fracas d'objets se brisant, que les larmes coulent sur ses joues sous l'impulsion de la rage alors que prise de frénésie elle entre dans une transe terrible de destruction. Un cri de rage alors que la chaise éclate en mile morceaux en se fracassant contre le mur. Que continue le ravage alors que son aura grossit, écarlate, que les objets se brisent au sol dans l'hystérie, que la vitre du bureau éclate en mile morceaux.

Haine et colère. Et elle se nourrit, la puissance du mythe grossit, s'intensifie alors que la chevelure de jais devient serpents sifflant dans l'air, que dans un hurlement, dans un craquement de douleur les ailes de chauve souris émergent de son dos dans une projection de sang, la haine qui attire la haine, le mythe devenant réalité alors que Méduse s'empare d'elle, devient réalité alors qu'au bout de ses doigts les griffes d'ébènes jaillissent, un craquement à proximité, celui d'un oiseau fuyant, un volte face furieux alors que le regard devenue de bronze croise celui de l'animal craintif, que la pierre l'envahie, le figeant dans son mouvement. Un choc, stupéfaction. La magie reflue d'un coup alors que l'incarnation mythique cesse, que la pierre disparait, l'oiseau retrouvant l'usage de ses ailes avant le choc mortel.

La stupéfaction totale de la femme aux allures de furie devant le bureau saccagé.

Le mythe venait de rattraper la réalité.

Spoiler:
 


♦ ♠ ♦ ♠
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tristan Montesquieu " Amour, Amitié, Colère, Haine. "
» Haine déchaînée...
» Combat Mythique dans un lieu inaproprié... (Soren - Albus)
» [Validée]Heine Rammsteiner, le Chien Errant !
» John Lewis accuse Mc Cain d'attiser la haine contre Obama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP