Partagez | .
"Ah! Sal... J'me suis trompé de personne..."
 MessageSujet: "Ah! Sal... J'me suis trompé de personne..."   Jeu 1 Oct - 23:45

avatar
Gin Selkins

Simple Mortel

Click

Assit, Gin feuillette les fiches qu'il a sous les yeux, avec une expression lasse, se demandant pourquoi il avait accepté un job aussi moisie que celui-là, de plus, la paye n'était pas vraiment intéressante... Ne se retenant plus, il laissait tomber son corps contre la table, la tête cognant le bois de la table dans un bruit sourd. La personne qui travaillait actuellement avec lui le regardait, surpris par le bruit, demandant si tout allait bien. La seule réponse que donnait Gin était un "ouai" suivit d'un soupir et d'un pouce levé ! Autant dire qu'il était en train de littéralement péter un câble, assit sur une chaise à ne rien faire !

Pourquoi ? Il s’agissait de la question qu'il n'arrêtait pas de se poser depuis quelque temps. Il se souvient d'avoir pensé qu'il devait chercher un travail qui lui permettrait de souffler et d'être peinard, ce qui dans un sens est plutôt le cas! Les souffles sont des soupirs continus et la tranquillité est devenue ennui. Vérifier le passage des gens à l'entrée de la ville était plutôt un travail facile en y réfléchissant un peu, enfin, c'était facile depuis qu'ils ont demandé un contrôle presque systématique des entrants ! D'après le patron, il s'agissait juste d'une mesure de sécurité qu'ils faisaient de temps à autre.

Relevant la tête, il se remit à regarder les fiche, il s'agissait des petites frappes du coin auquel on avait interdit le passage, ils ne seraient pas arrêtés, juste renvoyer et n'auront qu'à attendre que la "fermeture" ce stop pour rerentrer. Généralement, ces types se tiennent à carreau dans l'enceinte de la ville, et n'ont été chopés que de temps en temps en train de faire des conneries, rien de bien méchant, de plus, les quelques soirées où le samouraï était en permission, c'est avec eux qu'ils buvaient sa paye ! Pas forcement de mauvais.


Une fois les visages imprimés dans sa mémoire, il relevait la tête vers un cadre, sur celui-ci de nouvelle affiche, mais les gens qui y étaient affichés ne jouaient pas vraiment dans la même catégorie que les personnes qui se trouvent sur les avis qu'ils avaient en main. Criminel, tueur en série, mage appartenant à des guildes noires, en gros, tous ceux qu'il ne faudrait mieux pas croiser... Bien que les ordres fussent "Si vous les rencontrer, votre priorité est d'appeler à l'aide et de tenter d'arrêter le criminel... Gin se souvient d'avoir rit quand le patron lui avait expliqué cette règle, ce qui lui avait valu deux jours au trou ! On peut traduire cela par : " comment bien commencer son travail !".


Il en avait marre de travail et décidait de partir à la première occasion ! La paye qu'il devrait recevoir la semaine prochaine pourrait passer à la trappe, il haussait les épaules. De toute façon, il avait en quelque sorte prévu depuis le début qu'il se ferait la malle tôt ou tard, mais il n'avait pas pensé aussitôt ! Sa perruque brune lui grattait les cheveux, les fausses lunettes de vue commençaient à laisser des marques et le pseudonyme qu'il avait pris commençait à remplacer son vrai prénom, puisqu'il réagissait au quart de tour dés qu'on l'appelait par Jin... Oui, très peu original puisque son nom est très proche de celui-ci !

Gin n'avait pas fait attention, mais son "collègue" était en train de discuter avec quelqu'un qui souhaitait rentrer dans la ville. S'adossant à sa chaise, il eut une vision sur la personne, où plutôt sur le long vêtement que la personne portait, cachant légèrement son visage. Quand celle-ci se mit à parler, Gin eu un choc qui faillit le faire renverser, il avait déjà entendu cette voix, ou quelque chose qui y ressemble beaucoup. La samouraï à la perruque tapotait sur l'épaule du type, lui disant qu'il pouvait aller prendre sa pause. Il refusait tant qu'il n'avait pas eu l'identité de la personne. Un léger grognement venant de Gin se fit entendre, puis un sourire narquois fendit ses lèvres.

Écoute mec... Je ne voudrais vraiment pas te balancer à ta femme ou au capitaine que tu lis des bouquins que tu ne devrais pas lire... Alors sois gentil, prend ta pause !

Le regard de l'homme tombait, semblant regarder sous son bureau. Il capitulait et sortit de la pièce. Gin prit sa place, demandant quelques secondes à la personne le temps de vérifier s'il l'autre gars n'était pas encore là. Gin reportait son attention sur la personne, le bas de son visage était visible, mais rien de plus. C'était amplement suffisant.

Hey ! Sara ! Mais qu'est-ce que tu fiches ici ? Non, attend ne me répond pas tout de suite, faut pas traîner ! L'autre risque de revenir dans une quinzaine de minutes et j'ai pas vraiment envie qu'il demande des comptes ! Comme tu ressembles trait pour trait à ta sœur, il risque de croire que tu es Enya, ce qui ne serait pas bon pour toi ! Attend quelque secondes.

Il sautait de sa chaise vers son propre bureau, sortait d'un tiroir une lettre de démission qu'il posait sur la table de son ex-collègue puis sortit du cabinet pour aller vers la jeune femme encapuchonné. Lui demandant de faire vite, sans réfléchir, il l'agrippait pour se diriger vers dans la ville.

Une fois dans une rue visiblement vide, Gin enlevait son déguisement, jetant la perruque et gardant les lunettes, celle-ci pourraient être utile plus tard dans un autre job. Finalement, il demandait comment elle se portait, n'ayant vraiment aucune idée de ce qu'il arriverait.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: "Ah! Sal... J'me suis trompé de personne..."   Ven 2 Oct - 10:04

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Reflet

Avec - Gin Selkins

Plus j'y pensais et moins je trouvais de sens à tout ce qu'il se passait. Plus j'y pensais et plus je me disais que cela devait être un rêve ou une illusion ou quelque chose qui s'en rapprochait grandement car rien au monde ne pourrait justifier ce que j'avais vu et entendu.

Les êtres humains ne renaissent pas de leurs cendres, sauf pour de rares exceptions que l'on ne nommera pas aujourd'hui.

Plus j'y pense et plus je me dis que toute ma vie a été fondée sur un mensonge. Un mensonge énorme. Un assemblement de mensonges et de demi-vérités.

J'ai appris que j'avais une soeur. Une soeur jumelle. J'ai appris que je n'ai jamais été une enfant unique, abandonnée par ses parents mais pour une raison que j'ignore et que j'ignorerais certainement toute ma vie, seule Sara a grandie avec notre père.
Puis récemment, j'ai appris que Luka était en vie. Depuis 8 ans maintenant. Luka était en vie et je n'en ai jamais rien su. Pourquoi ? Pourquoi ne m'a-t-il jamais mise au courant ? Pourquoi est-ce que je l'apprends que maintenant ? Pourquoi est-ce qu'il me veut à Minstrel dans un mois ?

Pourquoi est-ce que tout semble s'assembler maintenant alors que toute ma vie, j'ai courue après ce genre de choses.

J'en ai marre. Rien ne tourne plus rond dans ce monde. Dans ce pays.

Jasper était partit vivre sa propre aventure et il ne me restait plus qu'à attendre, à rentrer, annoncer aux autres que je partirais prochainement pour un voyage ou pour quelque chose qui semblait s'approcher à un suicide personnel. Rentrer à Minstrel n'allait pas être un soucis....y sortir était soudainement une toute autre question. Surtout pour moi. Cela fait combien de temps que je n'y ai pas mis les pieds ? 6 ans ? 7 ans ? Depuis Crimson non ? Depuis Senji.

C'est étrange, cela me semble tellement lointain maintenant quand j'évoque son nom, j'ai l'impression qu'il a soudainement disparu, que je ne le reverrais plus et malgré le fait que notre histoire s'est terminée sur son commencement....Je ne le pleure plus.

Peut-être parce que j'ai toujours su qu'entre nous, il y avait cette différence énorme. Celle qui l'a fait entré à Crime Sorcière tandis que moi, je m'enfonçais toujours plus profondément dans ces ténèbres qui causeront un jour ma perte.



Sur le chemin, il y avait cette petite taverne et sans que je n'eus le temps de comprendre pourquoi, j'y fais un arrêt. Ce n'est pas comme si voyager clandestinement était épuisant mais mes fesses me supplièrent de faire un arrêt.

Un arrêt où hein ? Je ne peux même plus m'arrêter dans une ville sans tomber nez à nez avec une patrouille. Les affiches étaient placardées de partout, chaque coins et chaque recoins mais je devais bien un moment de répits aux événements récents. Merci à Zadig et à Damaz, quoi qu'il se soit passé durant cette mini-guerre entre Ajatar et Fiore...Les préoccupations de la population ne sont plus sur moi.

Elles sont sur tout ceux qui sont comme moi. Les "méchants". Ca me fait bien rire d'ailleurs.

Il y avait cet homme devant moi, souriant tandis que deux autres se prenaient la tête juste un peu plus loin.

"- Hey ! Sara ! Mais qu'est-ce que tu fiches ici ? Non, attend ne me répond pas tout de suite, faut pas traîner ! L'autre risque de revenir dans une quinzaine de minutes et j'ai pas vraiment envie qu'il demande des comptes ! Comme tu ressembles trait pour trait à ta sœur, il risque de croire que tu es Enya, ce qui ne serait pas bon pour toi ! Attend quelque secondes."

Ni une, ni deux me voilà dehors, embarquée par cet inconnu au visage souriant comme s'il venait de revoir une amie après une longue séparation.

Sara ? Enya ?

Ce type....Il la connaissait. Mais comment ? Et puis que savait-il de moi ? Qu'est-ce que ça peut faire qu'on se ressemble ? De quoi il se mêle?

Il semble me parler mais tout parait flous tandis que je le regarde de la tête aux pieds, me demandant comment Sara pourrait connaître un type pareil. Oh, me fais pas rire...Elle aurait pas oser la coquine quand même ? Ahaha, digne d'elle-même.

"- Ahaha ! Dis donc ça faisait longtemps ! Je vais bien, je vais bien, j'étais juste de passage dans le coin mais je ne pensais pas tomber sur toi ! Comment tu vas ?"

Joue le jeu. Joue le jeu. Ce type...Il en sait certainement plus sur elle que jamais je n'aurais imaginé. Peut-être était-ce un début pour lui mettre la main dessus. Ma seule piste. Il ne fallait pas que je la gâche.

Jouons le jeu. De toute façon, je suis certaine qu'il n'y verra que du feu ! Les hommes sont si crédules.

Imbécile.

DEV NERD GIRL

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: "Ah! Sal... J'me suis trompé de personne..."   Jeu 8 Oct - 22:45

avatar
Gin Selkins

Simple Mortel

Click

La réponse n'a pas été directe, sûrement dû à la surprise de tomber sur Gin dans un endroit comme celui-là. Le visage à moitié caché par sa capuche l'empêchait de voir complètement son visage, mais sa réaction ainsi que le souvenir de sa voix qu'il avait d'elle permettait de l'identifier. Il remarquait qu'il essayait d'enfiler la main droite dans sa veste pour chercher une friandise, se traitant d'imbécile puisqu'il s'agissait de l'uniforme qu'il avait récupéré pour ce travail. Jetant un coup d'œil sur les côtés, regardant la rue, ainsi que les autres visibles de là où ils se trouvaient. Rester dans un accoutrement de garde serait une mauvaise idée, ayant jeté une partie de son déguisement, ce serait ennuyeux qu'on vérifie qui il est, que se soit pour lui ou pour la mademoiselle qui l'accompagne.

- Boah, je cherche du travail, étant un homme à tout faire, faut bien s'occuper ! Mais bon, si on veut papoter, mieux vaut ne pas rester ici, surtout si on se met à se parler de ta famille, parce que la dernière fois, j'ai eu une question que j'ai oublié de demander !

C'est ainsi qu'il demandait à la jeune femme de le suivre une nouvelle fois, se faufilant de ruelle en ruelle et faisant attention à ne pas croiser de garde. Le job qu'il venait de claquer avait le certain avantage de connaitre en gros les rotations ainsi que les tours des sentinelles, mais il vallait mieux être prudent. Il demandait une halte de temps en temps, n'étant pas sûr de lui, se demandant si les veilleurs étaient déjà passés ou non. Cela pouvait avoir une tournure excitante de jouer les clandestins, mais selon le point de vue des personnes pas vraiment, pour Gin, c'était seulement ne pas se faire griller et pour Sara... La même chose en réalité. Après quelques pâtés de maisons et d'établissements, il se souvenait de ne pas avoir dit où ils se dirigeaient, il lui expliquait qu'il "possédait une chambre", en réalité, c'est une espèce de petit appartement de deux-pièces aménagés qu'un ami lui passait gratuitement. Le temps que cela se calme dans les rues avec les rondes, cela devait être le meilleur endroit pour se cacher !

Les deux individus arrivèrent devant une enseigne "l'escroc rieur", quand Gin s'arrêtait devant, il était toujours perplexe en regardant la pancarte, se demandant toujours comment l'auberge pouvait avoir autant de client, il haussait les épaules en se disant que seul un imbécile y irait... Ce qui est plus ou moins le cas, puisqu'il se dirige vers l'établissement !

Le bruit d'un tintement se fit entendre quand Gin poussait la porte, indiquant à l'homme qui se trouvait derrière le comptoir en train d'essuyer un verre qu'il avait des clients. Il ne jetait un coup d'œil que quelque seconde après avoir commencé à parler.

Desolé, l'établissement n'est pas encore ou... Oh! Gin, je n'ai pas fait attention que c'était toi! Tu as jeté la perruque ? Donc je suppose que le job que je t'ai trouvé ne te convenait pas, une fois de plus... He! Mais c'est qui cette personne ? Ohohoh...

- La ferme, vieil imbécile ! Occupe-toi de ton business !

L'homme plutôt bien en chair se mit à rire. Gin passait devant lui, pour finir à côté du comptoir, indiquant à Sara de le suivre. Montant un escalier, il s'arrêtait devant un mur en bois, il sortit d'une poche de son pantalon une clef, il la pointait en direction du mur et la fit rentrer dans une fissure se trouvant au niveau de ses bras. Il fit tourner la clef et la façade s'ouvrit. Il tournait la tête en ayant un grand sourire niait, lui indiquant qu'elle pourrait se reposer ici tant qu'il y avait les rondes. Il entrait et plaquait la main sur la porte pour qu'elle puisse rentrer.
La porte débouchait sur une petite cuisine avec une table au milieu. Il lui indiquait qu'elle pouvait prendre dans le frigo, mais qu'elle devait tout de même faire attention au lacrima de glace, celui-ci avait une tendance étrange de vouloir glacer la personne qui ouvre le frigo.

Laissant la mademoiselle seule, il pénétrait dans la deuxième pièce. Changeant son uniforme contre ses vêtements ordinaires tout en passant son sabre en bois à sa ceinture. Il retournait dans la cuisine.

Au fait, j'ai une question que j'ai oublié de demander la dernière fois... Si tu retrouves ta sœur, qu'est-ce que tu vas faire ? Et elle, tu penses qu'elle va faire quoi ? Tu n'es pas obligé de répondre, hein !
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: "Ah! Sal... J'me suis trompé de personne..."   Ven 9 Oct - 10:05

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Reflet

Avec - Gin Selkins

Sans rien dire, je me contente de le suivre, de l'écouter et de lui sourire comme une attardée heureuse. Ce n'était que politesse mais au fond, si je restais, ce n'était que par pur curiosité. Je voulais en savoir plus sur le genre de relation qu'il entretenait avec ma soeur, comment ils se sont rencontrés et surtout, je voulais en savoir plus sur elle.

On se faufile, enchaînant les ruelles les unes derrière les autres jusqu'à arriver au point de rendez-vous si je puis dire. Une vieille enseigne traînant là. Rien que le nom disait tout du lieu. Quel genre de type pouvait bien traîner dans des coins pareils ?

On entre et un échange à lieu entre un type qui parle de boulot tandis qu'on s'installe dans une autre pièce, attendant que ce dernier ne se change pour ensuite revenir. Je ne savais pas trop si je devais mettre fin au jeu ou juste poursuivre pour savoir jusqu'où il allait s'enfoncer de la sorte. Mais sa question m'intriguais.

Une question sur la famille ? Non mais de quoi tu te mêles petit curieux ! Occupe toi donc de tes affaires. Combien de personne vont me poser encore et toujours cette même question ?

Qu'est-ce que je ferrais de ma soeur si je venais à la retrouver ? J'hésite entre soupirer, exaspérée par une question aussi idiote ou lui répondre un truc tout fait, un truc bateau qui pourra le contenter en attendant.

"- Ce que je ferrais si je retrouvais Enya hein ? Hmm...Tu sais, je n'y ai pas réfléchit plus que ça, disons que j'improviserais. Je doute que l'on puisse dire que c'est un plan mais c'est un début de quelque chose. Je ne veux pas juger de la situation avant d'y être confronter si tu vois ce que je veux dire. Ça peut paraître idiot ! Ahaha!"

C'est totalement idiot. C'est même con, très con mais il y avait une part de vérité quand même. Jasper m'avais posé la même question avant que l'on ne se sépare.
Je ne savais pas ce que je ferrais quand je croiserais Sara. Je doute que nos retrouvailles soient chaleureuses car après tout, malgré le fait d'être jumelles, nous ne partagions rien de commun...Ce n'était qu'une étrangère avant d'être ma soeur et j'ai fais avec pendant 22 ans de ma vie.

Hors de question de renoncer à tout sous prétexte que j'aurais une soeur, une famille et donc un soutien. Le monde n'est pas rose...Il adviendra ce qu'il adviendra quand on se croisera.

Je soupire et finit par me lever, laissant l'aura de ma magie voler à travers la pièce avant d'afficher un grand sourire à moitié sournois.

"- Fin du jeu ! Enya Taylor, c'est moi! Enchanté. Maintenant, tu vas me dire tout ce que tu sais sur ma soeur et quelle genre de relation tu entretiens avec elle avant que tu ne passes par la fenêtre. Je ne fais pas dans le détail et encore moins dans la gentillesse...Mais si t'es gentil, je pourrais continuer à discuter et à te raconter ma vie si vraiment ça t'intéresse. T'as le choix mon gars."

Fin du jeu. Tourner autour du pot c'est rigolo mais ça en devient vite fatiguant que de prétendre à être une personne que l'on est pas. Pas même au fond de nous.

DEV NERD GIRL

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: "Ah! Sal... J'me suis trompé de personne..."   Lun 12 Oct - 23:53

avatar
Gin Selkins

Simple Mortel

Click

Alors qu'il venait de poser la question, il s'assit sur une chaise de la petite pièce devant la table, posant ses bras sur le support que lui offrait la table, attendant une réponse. Elle parlait de ce qu'elle ferait, ses paroles semblaient assez fausses et ce ne fut qu'à ce moment que Gin réalisait que quelque chose clochait ! Ses mains se crispèrent, à part ce détail, extérieurement, Gin affichait un air plutôt calme, mais intérieurement, sa matière grise était en ébullition.

"NON ! NON NON NON ! C'est une blague hein ? Dis-moi que c'est une stupide blague ! PITIE ! J'aurais tout de même pas refait la même erreur ! Bordel... SI, JE L'AI REFAIS!"

L'erreur qu'il avait autrefois faite était de croire que la dernière fois, il avait cru rencontrer Enya, mais il s'agissait de Sara... Et là, il croyait croiser Sara, mais c'était en réalité la soeur maléfique ! Elle avait beau une apparence ou une voix similaire, mais il y avait quelque chose qui avait marqué Gin lors de soirée avec Sara. c'était l'impression de tristesse venant de la mademoiselle qu'il avait rencontrée, mais la femme qui lui faisait face, cette sensation n'y était pas. Tout en essayant de garder un état serein, il se demandait ce qu'il allait faire. Il avait plusieurs choses en tête, toute plus ou moins réalisable, mais tout impliquait de recevoir les foudres de la femme qui lui faisait face.

Il pouvait fuir, mais il lui faudrait du temps pour ouvrir la porte, et sauter à travers la fenêtre n'était pas vraiment envisageable, elle était trop petite pour laisser passer le corps de Gin. Il pouvait l'affronter, par rapport à mage lambda, il se sait au-dessus en terme de physique puisque la plupart des mages ne s'entraînent pas vraiment physiquement... Mais là, il s'agissait de la femme la plus recherchée du pays, alors elle avait l'expérience et elle aurait surement un temps de réaction plus rapide qu'il envisageait, de plus sa magie pourrait très bien le mettre au sol... Et encore, si elle faisait cela, ce serait l'action magique la plus faible qu'elle pourrait faire, cela reste en plus à voir l'amplitude ensuite avec là quel, il se ferait plaquer ! Il n'a qu'une vague idée des pouvoirs qu'elle possède, étant une criminelle recherchée, des informations circulent sur son compte... Mais les rumeurs ne sont pas facilement correctes. Et il ne préférait pas voir si les rumeurs étaient vraies ou fausses.

Il secouait la tête intérieurement, la meilleure solution était la coopération. Il n'en voyait pas d'autre. Caché par ses mains qu'il avait positionnées devant lui, il affichait une mine grave. Celle qui lui face assit se leva de sa chaise, affichant un air plutôt sournois. Alors que Gin était aussi assis, il se retrouvait à terre dans l'instant où elle s'était levée, il comprenait facilement qu'elle avait libéré de la magie, même en ne ressentant pas la magie, c'était facile à comprendre.

Elle finit par se présenter puis le menacer qu'il allait sauter par la fenêtre s'il ne racontait pas tout... Est-ce qu'elle avait pris la peine de regarder la taille de la dite fenêtre ? Gin se mordit les lèvres inférieures, se disant qu'il s'était fait avoir comme un bleu ! Il se relevait, maintenant debout à son tour. Il relevait la chaise qui était tombée avec lui, pour s'asseoir une nouvelle fois. Sur son visage, l'anxiété était apparue et ses mains tremblèrent. Il les regardait quelque instant avant de les claquer violemment l'une contre l'autre. Le choc des deux semblait l'avoir aidé à reprendre le contrôle complet de ses mains et l'avait un peu calmé. Il regardait maintenant Enya. La peur était passée, il était maintenant calme, il était conscient qu'elle pouvait très bien l'avoir à tous moment, mais il préférait écarter cette idée, histoire d'être le plus clair dans ce qu'il allait raconter.

- D'accord mademoiselle Taylor, je vais vous raconter ce que je sais de votre soeur ainsi que la rencontre. J'ai rencontré Sara à Rhynal il y a quelque jours, je ne serais vous dire la date exacte, le travail que j'avais jusqu'à maintenant m'a fait perdre toute notion de temps.

C'est ainsi qu'il lui expliquait comment il l'avait rencontré, il soulignait que la "rencontre" est du genre un peu niaise, mais il haussait des épaules durant le passage. Il décrivit ensuite la sensation de tristesse qu'il avait ressentit lorsqu'il était avec elle, et que c'était un peu à cause de cela qu'il avait décide de " l'aider ". Il racontait ensuite le reste de la soirée. Il racontait sans rien cacher ce qu'ils avaient fait, à quoi bon mentir, de toute façon, il se doutait qu'il allait prendre cher dans tous les cas.

Entre-temps, il avait lui aussi pris un verre d'eau, parler asséchait la bouche. Une fois qu'il eut terminé de raconter, le verre lui aussi était vide.

- Voilà, j'ai raconté tout ce que je savais. Je n'ai pas cherché à savoir ce qu'elle voulait faire après notre rencontre, ni où elle allait partait.

Ce fut les derniers mots de son monologue, Enya n'avait rien prononcé jusqu'à maintenant, il attendait dans le silence, tout en regardant la femme qui lui faisait face.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: "Ah! Sal... J'me suis trompé de personne..."   Jeu 15 Oct - 11:57

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Reflet

Avec - Gin Selkins

Qu'est-ce que Sara foutait à Rhynal? Ce fut la question principale. En fait c'était tout ce qui m'intéressais. Je ne saurais dire si j'avais vraiment envie de savoir tous les détails de leur rencontre ni même si cela m'intéressais mais étrangement, il cracha littéralement tout ce qu'il savait. Eh bien, eh bien, je pensais que cela serait un peu plus dur de nos jours pour avoir des informations ou que ça serait basé sur le principe de l'échange équivalent mais même pas. Je serais presque déçue.

Je l'entends parler sans vraiment l'écouter car du reste, je m'en foutais. Ce qui m'intéressais c'était la présence de Sara à Rhynal. Il n'y avait rien là-bas. Du moins...Il n'y avait rien pour les autres mais il y avait tout pour nous. Il y avait le début de notre histoire. Il y avait l'orphelinat où nous sommes nées toutes deux. Il y avait "ça". Savait-elle quoi que ce soit à ce sujet ? Savait-elle que Pandora était derrière tout ça ? J'en doute fort. Personne ne sait jamais ce qu'il se passe réellement.

Il me parle de ce sentiment de tristesse ressenti chez elle. Je ne pus m'empêcher de soupirer.

"- A chacun sa peine. A chacun son fardeau."

Je ne saurais dire si l'état mental de ma soeur m'intéresse une nouvelle fois. En fait, je ne saurais dire grand chose sur elle et sur ce qu'elle fait, ce qu'elle cherche à faire mise à part à me retrouver mais quelque chose me laissa penser qu'il allait falloir que je retourne là-bas. Une nouvelle fois. Une dernière fois. Je devais y aller. Juste histoire d'en avoir le cœur net. Qu'elle ne mette pas son nez là où il ne faudrait pas qu'il s'y trouve.

"- Tu craches le morceau assez facilement au final. Je m'attendais à un peu plus de retenue. Je te fais peur ? Tu serais pas le premier."

En même temps, je l'ai pratiquement menacé de le passer par la fenêtre s'il ne répondait pas à ma question et même si je ne l'avais pas fait, ma réputation aurait suffit à faire le reste des efforts pour moi. De nos jours, je n'ai qu'à me présenter pour les ignorer et la célébrité fait le reste. C'est fous ça. Pourtant des fois, je tombe sur des ignorants ou des gens juste curieux. Curieux de savoir ce qu'il y a véritablement derrière le nom. Derrière les caprices. Derrière les menaces. Il y a des gens assez fous pour se laisser tenter par l'aventure de la découverte.

"- Au fait ! Tu m'as pas dis comment tu t'appelais ? J'aime savoir le nom des gens que je tue quand je dois cacher leur cadavre après, tu comprends n'est-ce pas ? Qu'après cette conversation, je devrais te tuer et faire disparaître ton corps car tu es la seule personne qui connaisse Sara. Tu aurais mieux fait de ne pas l'aider."

Ainsi était faite la vie l'ami.

DEV NERD GIRL

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: "Ah! Sal... J'me suis trompé de personne..."   Lun 9 Nov - 14:20

avatar
Gin Selkins

Simple Mortel

Click

Le silence qui avait été instauré suite à la phrase de type " menace de mort imminente " fut remplacé par le bruit caractéristique du pendule se balançant de la petite horloge plaçait dans le coin de la pièce. D'ailleurs, cette phrase raisonnait encore dans le crâne du samouraï qui affichait une tête blasée... En temps normal, n'importe qui serait en train de se faire dessus. En temps normal, Gin serait ainsi, mais il l'avait vu venir gros comme une maison, faut dire qu'avec les rumeurs qui courent, ce résultat était plutôt évident !

Machinalement, il jetait un coup d'œil à l'horloge, fixant quelques secondes les deux aiguilles. Il souhaitait pouvoir remonter le temps. Positionnant l'un de ses bras sur la table, il mit ensuite sa tête derrière ce même bras, puis finit par le dernier au-dessus de sa tête. Cela cachait légèrement son visage. Il se mit à penser qu'il aurait peut-être préféré ne jamais rencontrer Sara et encore moins sa sœur, un léger sourire apparaît sur sa face cachée, mais c'était un peu trop tard...

Sous le couvert de son second bras, il se mit à examiner la pièce, comme si celle-ci lui était inconnue, cherchant un moyen de s'enfuir de ce bourbier. La fenêtre se situant dans la pièce était de loin trop petite pour qu'il passe, la porte menant au reste du bâtiment était dans son dos, donc, il faudrait s'exposer à une attaque en traitre. Son regard passait ensuite sur l'accès à la deuxième pièce, la fenêtre était plus grande, mais... Aurait-il le temps d'y accéder, ouvrir ou briser la fenêtre pour s'enfuir ? Il en doutait aussi...

Ses yeux retombèrent sur l'élément dangereux de la pièce, c'est-à-dire Enya Taylor. Les autres chemins en direction de "la fuite" étaient presque impossibles d'accès, la seule chose approximativement logique à faire, serait de faire un face-à-face avec elle... Avec la criminelle numéro 1 de Fiore, voir peut-être plus, qui possède un niveau magique, qui d'après les rumeurs, à atteint un niveau qui frise la toute-puissante comparé à un type lambda comme lui qui ne possède pas une once de magie... Oui, tout à fait logique et sans risque ! Au plus profond de lui, il avait l'impression d'entendre un fou rire, ce qui est plutôt perturbateur.

Il jetait une nouvelle fois un coup d'œil à l'horloge, toujours de manière machinale... Moins d'une minute c'était écoulée.

Alors qu'il allait commencer à se résigner, il eut un déclic. Les rares choses qu'elle lui avait dites étaient en train de former des rouages qui s'emboîtaient, construisant une mécanique semblable à celle de l'horloge et laissait place à un possible chemin vers la sortie... Est-ce possible qu'il puisse s'en sortir ? Il n'arrête pas de se poser la question, mais là, actuellement, il échafaude son plan. Cela équivaudrait qu'il se fasse traiter de cinglé par celle qui lui faisait face, mais c'était toujours préférable à ce qu'elle pouvait lui faire subir.

Il se relevait, se tenant debout devant Enya, toujours de l'autre côté de la table, les paumes placées contre la table. Son visage affichait toujours le même sourire que précédemment. Il se mit à parler.

Alors... Si ce sont mes dernières paroles, pourrais-je au moins parler sans interruption ? Les dernières volontés d'un homme devraient au moins être respectées non ?


Il attendit quelques secondes avant d'enchaîner. Il levait la main droite tout en pointant un doigt en l'air.


- Cela va paraître étrange que je dis cela, surtout avec ton passé plutôt sanglant, mais... Tu n'es pas une tueuse.


Gin paraissait sur de ses mots, il continuait.


- Si je dis cela, c'est parce que tu demandes mon nom. Un assassin ne demande pas le nom de sa victime, pour la simple raison qu'il connaît déjà son nom ou qu'il n'en a rien à foutre. Mais toi, que cherches-tu en demandant mon nom ? Les rumeurs coulent vite, se déforment et évoluent. Tu ne serais pas par hasard la victime qui a dû faire des choix qui ont fait de toi la personne que tu es ?


Il ne laissait pas de temps de réponse, envoyant un second sujet tout en montrant un second doigt.


- Quand tu t'es révélé être Enya Taylor et non Sara Taylor, la première chose que tu as demandée était de tout te dire ce que je savais sur elle. Ce qui implique que tu ne sais rien ou très peu de chose sur elle. De plus, selon les points de vue, on ne pas dire que je l'ai aidé, puisqu'elle te cherche, dans un certain sens, je l'ai retardé. Quand je t'ai demandé ce que tu ferais quand tu la retrouvera, alors que je croyais parler à ta sœur, tu as donné l'impression de la rechercher toi aussi...


Un léger silence s'instaurait, il avait déjà levé un troisième doigt. Après quelques secondes, il se remit à parler.


- En sachant que je suis peut-être la dernière personne qui a parlé avec Sara, tuerais-tu la personne qui pourrait t'aider à la retrouver ? Si c'est un oui...


La main qu'il avait levée se plaçait sur la garde de son arme placée entre la ceinture et ses vêtements.


- Alors je serais tenace.


Une nouvelle fois, ce même sourire apparut sur son visage. La suite allait dépendre si ses mots avaient eu un poids la mage, il espérait que cela allait être le cas !
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: "Ah! Sal... J'me suis trompé de personne..."   Mar 10 Nov - 1:04

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Reflet

Avec - Gin Selkins
Je l’écoute. Je l’écoute comme je les ai tous écoutés, ceux avant lui. Ceux pensant me connaitre, pensant qu’il était opportun de me donner un quelconque conseil sur comment vivre ma vie. Je n’étais pas une tueuse ? Si seulement tu pouvais réfléchir à deux fois avant de t’avancer sur des choses que tu ignores probablement tout autant que tous les autres avant toi. Je n’aime pas les gens comme vous. Je ne les ai jamais aimés à vrai dire. Ils avaient le don d’être énervant. Le don de jauger d’un coup d’œil ce qu’ils pensaient être une évidence.

Mais rien n’était évident…Rien.
Je lui montre la paume de ma main.

« - Tu ferais mieux de faire attention à ce que tu dis. Tu t’avances un peu trop sur un domaine qui te dépasse et de loin. Mes affaires familiales ne te regardes pas mais oui, je te l’accorde, je cherche ma sœur. Tu veux savoir pourquoi ? Pour lui faire comprendre que je ne veux pas d’elle. C’est simple non ? Je déteste les gens obstinés. Ils ont le don de vous emmerdez au plus au point et j’ai autre chose à faire de ma vie que de m’occuper d’une femme qui aurait une quelconque ressemblance avec moi. J’espère que sur ce point-là, je suis claire. »

Je soupire en voyant sa main se posée sur la garde de son arme. Qu’est-ce que tu espères faire ? Une simple pichenette de ma part te ferrais traverser le mur du bâtiment. Je te tuerais avant que tu n’ait eu le temps de dire « ouf ». Oublie cette idée que de vouloir me défier.

« - Tu seras tenace ? Me fais pas rire. J’en ai rencontré pleins des types comme toi. Et tu sais quoi ? Notre rencontre est certainement gravée encore aujourd’hui, sur une ou deux cicatrices. Je ne suis pas une tueuse, c’est vrai, j’aime faire souffrir, voir le visage se torde de douleur, parce que je trouve ça drôle. Ça fait un peu psychopathe dis comme ça mais y’a plus qu’un fossé d’écart entre nous. Plus qu’un gouffre. Une simple baffe pourrait t’envoyer au tapis..Mais t’as de la chance…Je ne suis pas d’humeur. Tu me fatigues trop pour ça. »

Silencieuse, je fais appel au vice de la guerre et un sabre à la lame noir arrive dans mes mains tandis que je le pointe devant cet individu.

« - Après, si tu veux mourir, je peux t’aider. Cela se jouera à celui qui a la meilleure maîtrise que l’autre ? Alors ? Qu’en dis-tu ? Soit tu enlèves cette main que je vois posée là comme une insulte…Soit tu assumes ce qu’il risque de se passer dans quelques secondes et je doute que cela te plaises. »

Tout est entre tes mains maintenant. A toi de jouer… Monsieur je sais mieux que tout le monde.







Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: "Ah! Sal... J'me suis trompé de personne..."   Dim 29 Nov - 11:24

avatar
Gin Selkins

Simple Mortel

Click

Gin se mit à pâlir, se demandant pourquoi il avait fait cela, se demandant pourquoi il avait porté sa main à son arme, il se savait crétin, mais ne se doutait pas que ce fût à ce point-là... Il avait plus ou moins échafaudé une sortie de secours, mais ce mouvement stupide ainsi que ses dernières paroles pesaient étrangement lourd. Mentalement, il voyait déjà la porte de sortie, qui était déjà à peine ouverte, se fermer complètement.

Sa main était crispée sur le manche de l'arme, au point de se demander légèrement s'il n'allait pas tordre le bois. Il abandonnait vite cette pensée, toutes ses pensées étaient tournées vers la femme qui se dressait devant lui, mais machinalement, il ne put s'empêcher de chercher les longues nervures se trouvant là où sa main tenait l'arme en bois. La salive descendait lentement dans la gorge, celle-ci sèche à cause de la nervosité qu'Enya provoquait en lui. Si par malheur, elle interprétait mal ce qu'il avait dit, il ne doutait pas l'espace d'une seconde qu'il se retrouvait dans un caniveau dans moins de dix minutes, et dans un cercueil dans moins d'une semaine. Cette idée faisait parcourir le long du dos de Gin une sensation plus que dérangeante.

Les yeux de Gin étaient fixes, en temps normal Gin serait en train de reluquer la femme, mais la situation n'était pas vraiment au matage. Dans l'idée, on pourrait croire qu'il épierait chaque mouvement suspect de la personne. Mais non, non plus. Ses yeux et oreilles étaient concentrés sur les lèvres d'Enya, l'expression "boire les paroles" étaient risible...

Elle se mit à répondre aux paroles de Gin, ce dernier semblait s'arrêter, complètement omnibulé par ce qu'elle allait dire. Quand elle annonçait qu'elle recherchait-elle aussi sa sœur, il eut un léger tic au niveau de l'œil, puis un second quand elle exprimait qu'elle voulait que cette dite sœur lui lâche la grappe. D'un signe de tête, il hochait la tête avec un air un peu débile, dans le style dans un enfant de huit ans qui disait oui à sa mère et qu'il ne referait pas la même bêtise... Ce qui implique le fait que le gamin recommencera !

La suite de ses paroles fut celle concernant la main que le samouraï avait posée sur son arme. Réagissant au quart de tour, Gin levait ses mains en l'air, bien visible et eut un rire gêné. Si cela ne tenait qu'à lui, il se cognerait volontairement contre la table séparant les deux individus avec le plus de force possible, cherchant à vouloir se mettre KO. Gin essayait d'assembler une phrase d'excuse plus ou moins crédible, puis la lançait sur un ton le plus calme possible... Ce qui est plutôt compliqué !



- No.. Non, je ne cherche pas à mourir, loin de là ! C'est mon imbécile de fierté qui m'a fait un truc dans le style "Prend ton arme et bats-toi !". Sauf que... Non... Arg! C'est de la torture mentale que vous infligez là !

Gin se claquait le visage avec ses deux mains en l'air, essayant de reprendre un temps soit peut le contrôler de lui-même. Il réactualisait ses points de fuite, qui étaient à la base trouvée une sortie ! Les objectifs de la mission, qu'il était obligé accepter, est de ne pas mourir ! Ce qui implique que la recherche d'une sortie n'est pas sa priorité... Non, il doit rentrer dans les bonnes grâces de cette femme, ce qui est déjà mal parti, pour s'en sortir ! Il inspirait, puis expirait.

- Bon... Ok, vous venez de dire que vous souhaitiez la retrouver... Au lieu de me trucider, je pourrais travailler pour vous gratuitement, jusqu'à ce moment fatidique des retrouvailles... C'est un deal que je vous propose, je suis un homme à tout faire, retrouver les gens sont dans mes cordes... Et comme je suis aussi galant, accepteriez-vous d'être invité à un restaurant... L'air de cette pièce commence à m'étouffer... Comme expliqué plus tôt, je connais la ville, avec sa garde, donc, il ne devrait pas y avoir de problème. De plus, si un crétin dans mon style arrive à vous reconnaître, je peux vous faire sortir en toute discrétion.

Il disait cela en toute honnêteté, l'amener devant la garde ne ferait qu'empirer les choses, ce qui ferait des massacres inutiles... Il se rendait compte d'autre chose... Il se figeait sur place, venait-il de l'inviter à dîners avec lui ? Oui ! Il se mit à espérer qu'Enya prenne son arme et le tape à mort, en évitant la dernière partie de l'expression.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: "Ah! Sal... J'me suis trompé de personne..."   Dim 29 Nov - 11:53

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Reflet

Avec - Gin Selkins

Je souris devant l’optique d’un tel comportement et d’une éventuelle sortie au restaurant. Les gens comme moi on oubliait comment se comporter en public depuis bien longtemps. La peur, l’angoisse, le stresse permanant que de ne pas savoir derrière quel menu se cache le visage du soldat, du milicien, de l’ennemi. Les gens comme moi ne sortent plus. Ils se font rares. Cela fait partie des quelques inconvénients qui accompagnent ce que l’on est. Ce que l’on fait.

« - La fierté n’est pas une mauvaise chose mais la bêtise en est une autre. Si tu veux te battre, j’exaucerais ton vœu mais il me suffirait d’éternuer pour te souffler à travers les murs et les fenêtres de ce bâtiment. Cela n’en vaut pas la peine. Tu as su qui j’étais dès que je me suis présenté alors la prochaine fois, prends-le temps avant de poser ta main sur une arme. Tu es sans doute rapide mais niveau sabre, je me débrouille, tu pourrais te couper à un jouer avec quelque chose de trop gros pour toi. »

Je remets la lame dans son fourreau, la gardant prêt de moi, regardant dehors quelques secondes. Sara est dehors. Elle est là, quelque part, se baladant un peu partout, faisant diverses rencontres, maudissant certainement le fait de n’être que ma sœur. Elle est là, dehors, me cherchant. Que se passera-t-il le jour où nos chemins se croiseront ? Que se passera-t-il le jour où enfin…Je trouverais ce que j’ai toujours chercher ?

« - Je n’ai pas besoin d’un larbin pour me lécher les bottes et bosser pour moi et loin d’être un job que l’on rajoute à son CV. Je refuse ton offre. D’une parce que je n’ai pas besoin de toi et de deux, parce que toi, tu n’as pas besoin de moi. Je sais qu’au plus profond de toi, il y a cette voix qui te hurles de t’enfuir, de sauter par la fenêtre si tu pouvais le faire. Tu devrais l’écouter cette voix au lieu de rester planté là à me dévisager. Si je veux te tuer, je le ferais. Tu ne me verras pas bouger. J’ai un éventail de choix impressionnant et tu es plein d’ouverture l’ami. »

Je soupire en me demandant ce que je fais encore ici. Pourquoi est-ce que je reste avec lui ? Pourquoi est-ce que je ne franchis pas cette porte, l’oubliant… ? Pourquoi est-ce que je lui parle ? Pour qu’il soit encore un de ces gars croyant connaître ma vie ? Connaître ma famille ? Pour encore entendre parler de ma fameuse gentillesse refoulée ? Eh ouais, certains refoulent leur sexualité, moi, ma gentillesse intérieure. Chacun son truc.

«- Désolé, pour le resto, ça sera sans moi. Je n’aime pas vraiment ce genre d’endroit et cela fait belle lurette que je n’y mets plus un pied, sauf dans les coins que je connais et dans lesquels j’ai mes quelques privilèges. Tu devrais inviter ma sœur en revanche, je suis certaine que c’est son truc de faire la tournée des restos ou des bars. A ce que j’ai entendu d’elle…. »

Sara était joyeuse. Sara était belle. Sara était tout ce que je ne suis pas. Tout ce que je ne suis plus. Plus depuis longtemps. Elle est tout ce que je ne serais jamais. Je ne l’envie pas. Je suis ce que je suis et elle est ce qu’elle est mais quelque part, je me demande…Comment elle fera à l’avenir ? Comment réagirait-elle devant les gens qui me connaissent ? Comment ferra-t-elle pour faire sa vie ?

« - Bon, je crois que c’est le moment que j’y aille. Tu deviens aussi blanc qu’un caca de pigeon à force de stresser et moi, j’ai bien autre chose à faire que de rester ici à te regarder te vider de ton sang depuis ta zone cérébrale. »

Je prends mon sabre et le regarde avant de sourire et de lui jeter à la figure.

« - Cadeau ! T’en auras besoin la prochaine fois qu’on se croisera. »

Et en passant par la fenêtre, je disparais. Le laissant lui et cet ultime présent, signe de ma présence. Signe de mon passage dans sa vie.

Quelque chose me laisse à penser que l’on finira par se recroiser, un jour ou l’autre.







Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: "Ah! Sal... J'me suis trompé de personne..."   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Toc toc... Me suis-je trompé de porte ? [Libre/Kirijin] [Terminé]
» j'suis pas quelqu'un de bien, j'suis pas une belle personne. (caleb)
» Chasse forestière (PV: Ouranos, Diesel sans plomb 51)
» Quel personnage de LGDC est-tu ? (Quizz)
» Je suis une personne ennuyeuse... [Norvège]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Centre :: Hosenka