Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2
Battement d'ailes bien vivant [Rp de guilde]
 MessageSujet: Re: Battement d'ailes bien vivant [Rp de guilde]   Mer 16 Déc - 1:02

avatar
Natsu Dragneel

Fairy Tail

Click

C'est pas toi, c'est elle
La guilde de Fairy Tail



Ce que je vois? Le désir de vengeance. Du rouge, du rouge partout autour de moi. Une seule étincelle me suffirait à éclater dans une flamme destructrice. Je suis dans une colère noire. Mais pourquoi? Parce que je croyais être au courant de tous ces détails. Je ne pensais pas que l'échange pour l'information serait de me vendre, moi. Me vendre à l'ennemi. Est-ce que c'est ce que je mérite pour avoir déserté pendant autant de temps? Est-ce que la guilde en est là avec sa patience? Est-ce qu'on en est à vendre ses propres amis pour se venger? Lucy, tu es tombée si bas, si bas que l'enfer ne te rattrape même pas. Il te laisse glisser loin, loin vers l'infini, le néant. Il te laisse couler jusqu'à ce que tu meurs d'ennui. Je ne comprends pas, je ne comprendrai jamais son geste.

J'ai le coeur en miettes. Je doute de tout le monde. Ce regard que Travis me jetait plus tôt, j'avais l'impression d'être un étranger à ses yeux. Cette réticence des membres de la guilde, ce manque de joie de vivre. Mais qu'est devenue Fairy Tail? Ai-je bien fait de revenir au final? Ou suis-je qu'une nuisance à mes amis. Je grince des dents, mais je ne suis pas sourd. J'entends sa voix qui m'appelle à pleins poumons. Je n'ai pas envie de lui parler, pas maintenant. Mais je me stoppe net, sans me retourner, je mâche mes mots, je bouille comme un volcan: j'ai juste envie d'exploser. Elle parle de elle, elle parle de tout le monde. Tous. Ils se sont sentis abandonnés pas mon départ... comme si j'avais pu les sauver de leur malheur. Je serre les poings parce que je sais que je ne suis plus à la hauteur. Malgré ce moment passé loin de tout le monde où je croyais avoir progressé, c'est plutôt le contraire qui s'est produit et me revoilà en bas de l'échelle.

Elle parle comme si c'est de ma faute ce qui est arrivé à tout le monde. C'est de ma faute si elle a du vendre mon âme au diable. Non Lucy, tu te trompes. Il y a d'autres moyens. Il y a toujours d'autres moyens de faire les choses et d'obtenir ce qu'on veut dans la vie. Là, tu es allée trop loin, beaucoup trop loin et c'est à moi de régler ça... puisque c'est ce que je comprends de ce que tu me dis. Tu me dis qu'on doit combattre le mal ensemble, mais tu m'as encore mis à part dans ton discours. Je te coupe la parole, oui je t'empêche de continuer dans ton non-sens parce que je ne suis pas d'humeur à entendre tes pleurs, mais d'humeur à reprendre le flambeau de le violence et de détruire ce mal qui menace Fairy Tail.

« LUCY! »

C'était froid, bête, sans coeur comme tu n'en as pas eu le jour où tu as vendu mon âme. Je n'ai pas de sourire à t'adresser... tant que notre famille sera en danger. Un quart de tour de tête juste pour que tu vois ce qu'il y a au fond de cette âme que t'as vendue... ce qui lui reste encore: une flamme bien vive, prête à répandre ses forces tout autour. « Lucy, arrête de pleurer. » Tu le sais que j'ai du mal quand tu pleures, c'est horrible. J'aime pas l'eau et ça pisse de tes yeux... arrête. « Je - » Pas le temps d'expliquer mon humeur que Erza, Lisanna et Travis se ramènent. Mais qu'est-ce qu'ils font tous là? Je me sens obligé de me retourner en entier pour leur faire face.

« Vous auriez du rester à la guilde... Je ne veux pas vous mêler à ce qui se prépare... »

Un air sérieux pour une lourde ambiance... puis je viens tout casser en serrant mon poing et à gueuler comme un attardé:

« ELLE VA VOIR CE QUE C'EST QU'UNE CRINIÈRE EN FEU LA GROSSE DÉMONE! »

« AYE! »

Parce que je ne comptais pas vous mêler à ça. Vous aviez besoin de moi, me voilà et ce problème, je le règlerai moi-même...


Emi Burton
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Battement d'ailes bien vivant [Rp de guilde]   Mer 16 Déc - 5:39

avatar
Lucy Heartfilia

Fairy Tail

Click


Triste Retour

AVEC — Fairy Tail






Tu te rappelles ? Ô combien c’était différent avant ? C’était facile pour nous de rire, de nous amuser, de profiter de chaque petit instant passé ensemble. C’était facile de ne pas se soucier du lendemain et de vivre dans l’instant présent. Tu te rappelles de ces jours-là ? On n’avait pas ces regards-là, cette haine et cette tristesse. On ne ressentait rien de tout ça, parce que quoi qu’il puisse arriver, nous étions là, les uns pour les autres, une seule et même grande famille. Une seule et même équipe. On se l’était promis, silencieusement. Tu n’as jamais supporté l’idée qu’on blesse un ami, un membre de cette famille dans laquelle tu m’as invité autrefois, tu t’étais battu maintes et maintes fois contre des ennemis tous plus forts que toi mais tu as continué à te relever. Alors dis-moi, est-ce que l’on se battra, un jour, toi et moi ? Les choses sont différentes à présent. On pense à demain en oubliant hier. Parce qu’hier nous rappel trop de choses, bonnes ou mauvaises. J’ai voulue t’oublier, parce que c’était difficile de se faire à l’idée que tu ne reviendrais peut-être pas. J’ai voulue tourner les pages et aujourd’hui, j’en suis à devoir te rendre des comptes alors qu’au final, tu ne m’as jamais parlé de ton voyage. Ce que tu y as fait ou vue. Les aventures que tu as vécues. Toutes ces choses qui avant, sortaient si naturellement de toi.

Tu me regardes à peine comme si me faire face était douloureux mais peut-être que l’on souffre de la même façon. Peut-être que l’on souffre du même mal toi et moi. De la trahison et de l’abandon. De chacun envers l’autre. On s’est blessé mutuellement, sans penser à ce qui arriverait, parce que sur l’instant, ça nous semblait « juste ». T’es partis, du jour au lendemain, sans rien dire. Sans un mot. Moi, j’ai continué ma vie…Avec les autres. Ça parait tout bête mais au final, c’est ce qui nous détruit, à l’intérieur.

Je sais que je vais devoir rendre des comptes à pas mal de gens, que je subirais plus d’un interrogatoire mais je n’ai pas envie de leur répondre. Pas maintenant en tout cas. Je sais que d’autres, ne demanderont rien et ne me poseront pas de questions, parce qu’ils savent depuis longtemps, qu’à un moment de nos vies, on a tous trempés dans quelque chose de louche afin de protéger les autres. C’est ce que l’on se dit, c’est ce que l’on se dira toujours. C’est au final, notre plus grande force, cette famille, qui est également notre plus grande faiblesse et ce qui nous détruit petit à petit. Que ce soit Enya ou pas. Que ce soit ces hommes que l’on a croisé à Bosco. Cela peut être n’importe qui. Que ce soit moi…

J’ai envie de te raconter le fond de l’histoire mais j’ai l’impression que tu t’en ficherais. J’ai envie de te parler, pendant des heures. J’ai envie que l’on retrouve ce temps perdu et que tu me racontes mais au fond, peut-être qu’en te trahissant, j’ai perdu ta confiance. Je le mérite après tout. Je le mériterais toujours. Le poids de la culpabilité. Si tu savais comme je m’en voulais.

On parle d’Elsa et de cette horrible accusation qui pèse sur elle...Mais on oublie les gens comme nous. Comme Lisanna. Ceux qui souffrent, en cachant tout.

« - Dis-moi ce que je dois faire si tu n’oses même pas me regarder en face ? Je m’en irais si tu veux. »

Je sais que tu ne me diras jamais « oui » mais tu ne diras pas « non » non plus. Tu ne sauras pas quoi me répondre parce qu’on se retrouve dans cet espèce d’entre-deux alors que tout le monde arrive. Je n’ai pas envie d’affronter leurs regards, certainement comparable au tien. Je n’ai pas envie de leur répondre. J’ai juste envie que l’on me dise, que ce que j’ai fait, n’est pas si grave. J’ai envie qu’on me dise, que je n’ai pas passé des mois, là-bas, pour rien. J’ai envie qu’on me dise que j’ai bien fais.

Comme on te l’a toujours dis à toi. Parce que je voulais apprendre à vivre sans toi. Sans ta présence, sans ton ombre pesante au-dessus de nos têtes. Je voulais faire sans. Parce que ton souvenir était trop douloureux.
Alors tu cris. Tu te prépares à la guerre alors que moi, j’en sors tout juste, comme beaucoup d’ailleurs. Une guerre que tu feras seul, certainement ….Parce qu’au final, peut-être, que ce que l’on a fait, nous a juste détruit. A jamais.

« - Natsu ? Je suis désolé. Tellement désolé. Pardonne-moi. »

Je ne pleurerais pas. J’effacerais ces larmes qui t’étais destiné. Je ne pleurerais pas. J’effacerais cette peine qui me ronge de l’intérieur. Je ne pleurerais pas. Je continuerais à avancer, sans t’attendre, sans attendre cette main que tu tends vers moi. J’avancerais, la tête haute, parce qu’il était temps de passer à autre chose.

Je m’occuperais d’Enya bien avant toi.







(c) MEI


Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Battement d'ailes bien vivant [Rp de guilde]   Mar 19 Jan - 0:04

avatar
Lisanna Strauss

Fairy Tail

Click

Un seul ciel remplie de fées


Le monde devenait fou, le monde devenait précieux, dans une simple carresse nous bordions tous dans son lit. Le monde c’était cette chose qui nous permettait d’exister, mais c’était aussi cette chose qui nous désirait. Cette chose qui nous empêchait de réfléchir correctement. J’avais entendu les cris des gens, les pleurs de certains, les regards dédaigneux qu’on avait posés sur Lucy. Cependant, je ne pouvais pas la blâmer, j’avais moi aussi eut peur de succomber à la détresse quand tout s’était détruit. J’avais eu peur de tellement de chose, que le chemin le plus simple aurait été le plus ardues à entreprendre, mais aurait sûrement le choix le plus judicieux, qui était-on pour juger les actes d’une camarade. Nous étions censés être une famille, mais plus rien n’avait l’air d’une famille. On ressemblait plus à un troupeau de mouton qui ne marchait même plus dans la même direction. Enya, cette femme dont la chevelure rousse faisait pensée à la femme du diable avait réussi, elle était en train de nous séparer au lieu de nous unir. Le maître n’étant pas là. Laxus où étais-tu en cet instant ?

Le monde courrait à sa perte, quand l’espoir qu’était la colombe déployant ses ailes, s’était fait abattre par le phénix rouge et verdoyant d’une larme cruelle qui devait nous guérir, nous a détruit comme le poison même du feu de nos cœurs qui s’embrasait. J’avais mal en cet, instant mal de voir nos amis s’entre déchirer. Le problème, c’est que je voyais Volt qui voulait plutôt avoir des réponses de la part de Lucy, moi ce que je voulais comprendre c’était le comportement de Natsu. Je suivais donc, Travis et son entrain comme toujours à vouloir tout faire dans la précipitation. Nous arrivâmes devant une scène que je n’aurais jamais pensée voir. Lucy et Natsu, ces deux personnes qui s’entendaient si bien, qu’on aurait presque crut à des âmes-sœurs. J’étais partie durant pas mal d’années et celui qui m’était destiné avait changé, j’avais fait un trait dessus depuis longtemps, le pensant déjà marier avec Lucy.

Natsu ne regardait même pas Lucy. Natsu, n’était même pas là pour Lucy qui pleurait. Qui étais-tu Natsu ? Où était celui que j’idolâtrais quand j’étais gamine. Où était mon héros. Certainement pas la pâle copie que tu nous montrais en cet instant. Je me déplaçais d’une seule traîte quand j’entendais le dernier échange qu’ils avaient ils voulaient se battre contre Enya. Il faisait encore plus pleurer Lucy. Je le haissais en cet instant et ma main partit d’elle-même créant un mouvement de gifle sur la joue droite de Natsu. Mes larmes se mirent à couler d’elles-mêmes. Puis, ma voix chancelante se fit d’elle-même sortir de ma bouche, comme des oursins qui s’agrippaient à ma langue, rendant chaque mots plus douloureux :

« - T’es qu’un abruti, Natsu. Tu ne comprends juste rien, comme toujours tu fais ton égoïste. Si, Lucy à fait, si on en ait arrivé là. C’est parce que depuis le début, tu ne penses qu’à toi et que tu nous as laissé nous, ta famille derrière toi. On est quoi pour toi ? Des instruments, des choses fragiles et simple qu’on laisse derrière soi comme des boulets qu’on ne veut pas emmener. Je ne cautionne pas ce qu’elle a fait, mais je peux le comprendre. Je le sais qu’à sa place j’aurais fait pareil, parce que oui. Personne n’était là. Que ce soit toi, que ce soit Gray, que ce soit Laxus. Vous nous avez tous abandonnés, on était supposés faire quoi ? Regarder notre famille se faire anéantir. Je l’ai vu moi le corps de ce membre dont personne ne se souvient, j’ai survécu à Ajatar, j’ai survécu au palais. J’ai compris que j’étais faible, mais toi t’étais où. Comment tu peux faire la morale à Lucy ? Parce qu’au fond, celui qui nous a abandonné c’est toi et non elle. Et en plus de ça. Tu veux aller affronter de nouveau Enya seul, il te manque quelque chose dans ta tête ce n’est pas possible. Il est passé où ton cerveau ? Il est passé où l’être que j’idolâtrais dans ma tendre enfance. L’homme qui nous demanderait de l’accompagner, qui nous resserrait en tant que famille au lieu de nous désunir, car oui en attendant cette rousse. Elle est beaucoup plus forte, elle a réussi à nous désunir. Et vous deux, en cet instant vous jouez dans son jeu. Natsu t’es un simple idiot ! Tu ne comprends rien, ce qu’on a besoin c’est de redevenir une famille. Lucy et moi ce qu’on a besoin c’est d’un ami et non d’un héros, parce que ce titre tu l’as perdu depuis longtemps à mes yeux. »

Puis, le torrent de larme vint accompagner des sanglots d’effroi. Je m’effondrais sur le sol, en train d’essayer de regagner le peu de fierté que j’avais, mais c’en était trop j’avais l’impression de dire en quelque sorte au revoir à mon passé. A cette image de mon enfance à ses côtés.
(c) AMIANTE

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Battement d'ailes bien vivant [Rp de guilde]   Lun 25 Jan - 23:17

avatar
Travis Lagrange

Fairy Tail

Click


Je courrais un peu au hasard, à la recherche de Lucy et Natsu, avec Lisanna et Erza sur les talons. Si je me serais pas cassé la gueule, j'aurais surement réussi à les retrouver plus rapidement... Et même en demandant aux habitants, on arrivait pas à les trouver. Mais à un moment, nous avons entendu Natsu gueulé, et du coup, ça nous a permis de les rejoindre. Je ne sais pas ce qu'ils se sont dit, avant mon arrivée, mais j'ai l'impression que Natsu est encore plus énervé qu'à la guilde...

« Vous auriez du rester à la guilde... Je ne veux pas vous mêler à ce qui se prépare... »

Parce que tu crois qu'on y est pas déjà mêlé... ?

Attendez, ça concerne toute la guilde, cette histoire, quand même !!! Je sais qu'elle a trahi la guilde ! Mais sans ce que Lucy a fait, on aurait jamais su où se planquait le commanditaire de l'attaque sur Fairy Tail et Magnolia.

« ELLE VA VOIR CE QUE C'EST QU'UNE CRINIÈRE EN FEU LA GROSSE DÉMONE! »

Oh putain ! Alors ça, ça veut dire qu'il compte s'occuper de l'autre pouffiasse tout seul... Et ça, ça me fout encore plus en rogne ! Depuis quand, on s'occupe des plus gros adversaires qui s'attaquent à L'ENSEMBLE de la guilde seul, à Fairy Tail ?!!! J'allais me jeter sur lui, pour lui envoyer un bon coup de poing, mais Lisanna m'a devancé, pour lui mettre une grosse claque. Elle m'a surpris, là...

« - T’es qu’un abruti, Natsu. Tu ne comprends juste rien, comme toujours tu fais ton égoïste. Si, Lucy à fait, si on en ait arrivé là. C’est parce que depuis le début, tu ne penses qu’à toi et que tu nous as laissé nous, ta famille derrière toi. On est quoi pour toi ? Des instruments, des choses fragiles et simple qu’on laisse derrière soi comme des boulets qu’on ne veut pas emmener. Je ne cautionne pas ce qu’elle a fait, mais je peux le comprendre. Je le sais qu’à sa place j’aurais fait pareil, parce que oui. Personne n’était là. Que ce soit toi, que ce soit Gray, que ce soit Laxus. Vous nous avez tous abandonnés, on était supposés faire quoi ? Regarder notre famille se faire anéantir. Je l’ai vu moi le corps de ce membre dont personne ne se souvient, j’ai survécu à Ajatar, j’ai survécu au palais. J’ai compris que j’étais faible, mais toi t’étais où. Comment tu peux faire la morale à Lucy ? Parce qu’au fond, celui qui nous a abandonné c’est toi et non elle. Et en plus de ça. Tu veux aller affronter de nouveau Enya seul, il te manque quelque chose dans ta tête ce n’est pas possible. Il est passé où ton cerveau ? Il est passé où l’être que j’idolâtrais dans ma tendre enfance. L’homme qui nous demanderait de l’accompagner, qui nous resserrait en tant que famille au lieu de nous désunir, car oui en attendant cette rousse. Elle est beaucoup plus forte, elle a réussi à nous désunir. Et vous deux, en cet instant vous jouez dans son jeu. Natsu t’es un simple idiot ! Tu ne comprends rien, ce qu’on a besoin c’est de redevenir une famille. Lucy et moi ce qu’on a besoin c’est d’un ami et non d’un héros, parce que ce titre tu l’as perdu depuis longtemps à mes yeux. »

Whow, alors ça... Je ne m'attendais pas à une réaction pareil, de sa part. Bon par contre, elle a peut être été un peu trop franche, quand même... Bref. J'ai soupiré, avant d'aller m'accroupir près de la jeune fille, pour lui prendre les épaules, et la consoler, comme je pouvais, avant de lever les yeux vers Natsu, avec un regard plus neutre.

Elle y est peut être allé un peu fort, mais je suis d'accord avec Lisanna, sur certains points. Comme la plus part des membres de la guilde surement, je t'en veux. Je t'en veux, parce que t'es parti au moment où on avait le plus besoin de toi. Et en revenant, tu me dis quoi ? Que t'avais besoin de te ressourcer ? On en aurait bien besoin, en ce moment. Je ne sais pas si on aurait plus de chance, lors de l'attaque de la guilde, puis de celle d'Ajatar, mais ça nous aurait bien aidé... Comme Lisanna, je ne reconnais plus la personne qui, autrefois, unissait la guilde. Désolé de te dire ça, mais... Comme nous tous, t'as changé, mais pas dans le bon sens...

Ca me fait mal, de dire ça, mais c'est ce que je constate. Et oui, la guilde a changé, vu ce qu'on s'est pris sur la tronche, ces dernières années... Je me suis alors retourné, tout en gardant Lisanna dans mes bras.

Il y a aussi à toi que j'en veux, Lucy. T'aurais dû venir nous parler de ce... "Pacte", qui concernait quand même un membre de notre famille. Mais au lieu de ça, tu l'as accepté, sans réfléchir aux conséquences... Certes, ça nous a bien aidé, mais à quel prix... T'as trahis un ami et, indirectement, la guilde. *Soupire.* J'espère au moins, que ton année à être restée là bas, a été fructueuse...

Ouais, ça serait un minimum... En attandant leurs réactions, je suis resté près de Lisanna.

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Battement d'ailes bien vivant [Rp de guilde]   Mar 26 Jan - 2:57

avatar
Lucy Heartfilia

Fairy Tail

Click


Triste Retour

AVEC — Fairy Tail






C’est dans un bruit aigu, laissant presque une traînée derrière lui comme un écho que la main de Lisanna vient se perdre sur le visage de Natsu. Jamais encore je n’aurais pensé qu’un jour, on puisse en arriver là. Que ce soit elle, lui, moi ou les autres. C’est vrai qu’on se bat, plusieurs fois par jour, que l’on se tape dessus et que l’on se chamaille de temps en temps pour un rien. C’est vrai que nous ne sommes pas tous les jours d’accord sur absolument tout mais c’est cette différence qui faisait que nous étions si unique en tant que groupe. Nous étions une famille, du moins c’est ce que l’on se répétait. Mais aujourd’hui, aujourd’hui les larmes coulent. La trahison déforme le visage de certains, la douleur et le chagrin de ses retrouvailles pas tout à fait idéals ont balayés alors l’ambiance joyeuse qui régnait parmi nous il y a de cela quelques heures.

« - Lisanna….Attends…. »

Pourtant ses paroles sortent comme un courant, explosant de part et d’autre, un flot de sentiments refoulés depuis bientôt trop longtemps.

La déception et la trahison. C’est vrai qu’on a eu besoin de toi. Dans des moments plus difficiles que ce que l’on aurait pu imaginer. C’est vrai qu’on s’est accroché cette idée que l’on se faisait de toi, toi en tant que héros, toi en tant que sauveur mais les choses étaient différentes. On avait survécu. On a survécu pas seulement pour nous-même mais aussi pour tous les autres qu’on laissait derrière nous. On a réussi à vivre, tant bien que mal, sans toi, sans tes mots et ton sourire réconfortant. Alors est-ce que l’on a gagné quelque chose ? Je dirais qu’on a grandis. On a évolué bien malgré nous.
Travis arrive et en rajoute une couche alors que nous n’avons même pas le temps d’en finir. Il ne manquerait plus qu’ils arrivent tous au compte-goutte. Natsu récolte la tempête tandis que j’ai semé le vent. Puis Travis se retourne vers moi et cette fois, c’est moi qui prends.

Et ma main part sur le visage de Travis comme celle de Lisanna s’échouant sur la joue de Natsu. S’en ai trop.

« - Tu veux vraiment que l’on parle de conséquences et de ce qu’il s’est passé pendant un an pour moi ? J’ai tué un homme Travis. J’ai tué un homme de sang-froid et depuis je suis rongée par ce souvenir à en faire des cauchemars tous les soirs. Je pleure le soir toute seule chez moi parce que je n’oublierais jamais que j’ai trahis ma famille, un ami qui m’est précieux et moi-même. Mais toi, tu viens avec tes grands airs et tu te permets de nous faire la morale ? Qu’est-ce que cela aurait changé si j’avais parlé de ce pacte avec Enya ? Tu serais allé la voir et tu l’aurais défié pour changer les choses ? On ne peut pas. Pas en l’état actuel des choses. On ne peut plus. »

Je ne pleure pas. Les larmes ne viennent plus. J’ai arrêtée de pleurer parce que l’heure n’était plus au drame ni aux pleures. Tu sais, j’ai appris à refouler tout ça pendant ton absence, je me disais que quelque part, pleurer ne changerait jamais les choses. Si on voulait les changer, il fallait le faire par nous-mêmes.

« - J’ai risqué sa vie, ma vie et vos vis à toi et Azulie en acceptant de vous emmener ce jour-là et je vous ai dit de partir parce que je savais que si vous restiez…Je savais que si… »

J’ai envie de frapper dans quelque chose. Quelqu’un. A croire que j’ai héritée de ça maintenant aussi. Parfois on me dit que j’en fais trop. Je ne m’en rends plus compte.

Furieuse, j’attrape alors le bras de Natsu, laissant Travis consoler Lisanna et je l’entraîne encore plus loin. Loin de tous. Loin de cette ville. Je veux lui dire la vérité. Je veux qu’il se souvienne de ce qu’il s’est passé ce jour-là. La première fois que ses yeux ont croisés les siens.

« - Si je ne l’aidais pas…Elle allait faire à un membre de la guilde exactement ce qu’elle m’a fait il y a de cela 6 ans. Quand son démon était en moi comme une bombe à retardement. Et je refuse que quiconque ai à subir ça. Comme toi. Je refuse de jouer ta vie inutilement et je ne l’aurais pas fait si je n’avais pas eu un plan en tête. On l’a battu une fois déjà…Toi et moi. On la battra encore quitte à en perdre une jambe je m’en fiche mais je ne tolérerais pas qu’elle vienne pour toi. Pas quand tu es là… »

Les cauchemars ne finiront jamais. Je le sais. Tous les soirs c’est la même chose mais je ne veux pas rêver de cet ami perdu. Je ne veux pas rêver de ce regard plein de haine et de colère. Je ne veux plus rêver à ça. Je veux changer les choses, sans me plaindre, sans entraîner tout le monde avec moi. Je veux changer les choses parce qu’il n’y a que comme ça que l’on saura si on est encore de taille contre le monde.

« - Je sais que je suis égoïste et que je n’ai nullement le droit de te demander ça mais accepteras-tu, de battre Enya avec moi ? J'ai besoin de toi. »

Toi et moi contre le reste du monde. Toi et moi, sans les autres, sans leur infliger plus de souffrance que ce qu’ils n’ont déjà. On peut se haïr, on peut se détester, on peut se battre aussi et on pourrait se gifler mais quelque chose me dis qu’avant de régler nos comptes…On a mieux à faire.







(c) MEI


Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Battement d'ailes bien vivant [Rp de guilde]   Mar 26 Jan - 20:48

avatar
Natsu Dragneel

Fairy Tail

Click

Rien n'est plus fort que ce lien qui nous unie
La guilde de Fairy Tail



Une claque, c'est tout ce qui a suffi pour me faire taire, pour me figer sur place comme si Gray avait réussi à être plus fort que moi. Je suis surpris, j'arrive pas à mettre ces événements en place dans ma tête. Qu'est-ce qui vient de se passer? « Lisanna... » Je relève les yeux, la tête vers elle. Les yeux écarquillés, j'arrive pas à prononcer autre chose... c'est trop dur. Elle pleure, ça me fend le coeur. Pourquoi? Qu'est-ce qui a bien pu nous amener-là? Qu'est-ce qui a bien pu déclencher toute cette peine chez eux? Cette colère? C'est moi... c'est ma faute. J'ai honte. Pourquoi Natsu t'as fait ça? Pourquoi t'es parti loin de ta famille comme ça sans rien dire à personne? J'ai cru avoir une piste pour retrouver mon père... mais pourquoi ne rien dire? Je m'en veux, j'ai mal moi aussi mais je le cache sous un voile de colère. Je ne dois pas céder... pas moi.

Mais c'est dur, c'est tellement dur les entendre parler parce que les trois ont raison de faire ce qu'ils ont fait, de réagir comme ils ont réagi. Le coupable c'est moi. J'ai changé, je suis devenu cet égoïste dont les gens perçoivent comme quelqu'un qui a abandonné sa famille à leur propre sort. Lucy et moi... serions donc... des traîtres? Je veux dire, méritons-nous toujours notre place au sein de Fairy Tail? Est-ce que nos actions seront pardonnées un jour? Est-ce qu'ils comprendront ce dont pourquoi je suis parti? Mais il n'y a pas d'excuse pour les avoir gardés dans l'ignorance. Je ne suis plus un héros. Je ne suis plus ce Salamander tant rassembleur. Ça me fait mal... et ils ne savent pas à quel point.

Alors que je suis figé dans un bloc invisible, c'est le son d'une claque qui me ramène à la surface pour prendre conscience de la suite de cette discussion dont je n'arrive même pas à trouver les mots pour l'apaiser. C'est Lucy qui a giflé Travis. Est-ce que... est-ce que Fairy Tail en est rendu à ce point de tension si élevé que les membres n'arrivent plus à retenir leur impulsivité? Qu'est-ce que Fairy Tail est devenue pendant mon absence? J'ai l'impression de vivre un cauchemar... c'est invivable. Lucy m'attrape le bras et m'attire plus loin, mais pas si loin, juste pour me parler à voix basse, sûrement au point où les autres ne pourront pas entendre ce qu'elle dit... Pourquoi elle fait ça? Pourquoi elle met tout le monde à l'écart? Lucy... depuis quand tu mets les autres de côté?

Mais j'écoute, j'écoute comme j'ai écoute Lisanna et Travis me parler de ce qu'ils ressentaient, de ce qu'ils ont vécu à la guilde et contre Ajatar. Je la vois venir... à parler de ce passé où Enya lui a fait subir l'enfer, elle veut se venger... encore. Elle veut que ce ne soit qu'elle et moi. Je suis encore coincé dans cette émotion de surprise parce que je n'arrive pas à croire que tout ce qu'ils disent soit réel. « Lucy, je- » Sauf que je n'arrive pas à terminer, ni même à commencer que c'est Happy, les larmes aux yeux qui se prononce. « ARRÊTEZ! » Il renifle, les poings fermés, il essaie lui-même de se réconforter parce que lui aussi, il vit un véritable calvaire.

« Comment... comment est-ce que Fairy Tail a pu en arriver-là? Fairy Tail est plus forte que ça... On ne peut pas se monter les uns contre les autres juste à cause d'Enya! Ça ne se peut juste pas! Je crois pas à ce que j'entends! Natsu il... il est pas parti comme ça sans rien dire parce que ça lui faisait plaisir de le faire! Il l'a fait parce qu'il pensait qu'il retrouverait un des membres de sa famille. C'est pas de sa faute si le voyage a pris un an et qu'au bout du compte, il s'est planté. C'est pas ça que Fairy Tail est sensée représenter: une famille? C'est pas juste! Vous le blâmez parce que vous croyez qu'il n'a pas pensé à vous pendant tout ce temps... mais Natsu parlait TOUT LE TEMPS de la guilde et vous nous manquiez beaucoup... Et... et... et... »

Il arrive plus à prononcer quoi que ce soit. Cette injustice dont il a fait part le bloque. « Happy... » Il relève les yeux vers Lucy, toujours aussi larmoyants. « Lucy a fait de son mieux pour le bien de tout le monde. Elle s'est sacrifiée, elle a risqué sa vie en allant voir Enya pour essayer de tout arranger et elle a agi comme une grosse égoïste pour vous protéger. Je sais que... je sais qu'elle a vendu l'âme de Natsu... mais c'est pas en se giflant et en s'engueulant que ça s'arrangera... Il faut que Fairy Tail s'unisse... que tout le monde s'y mette... parce que moi j'y crois encore. » Son petit bras droit se lève dans les airs et avec ses doigts, il fait le signe que tous les membres de Fairy Tail connaissent si bien.

« Je suis désolé les gens... jamais j'ai voulu ça... mais moi aussi j'y crois. Je n'irai pas me battre contre Enya... pas seul en tout cas. »

À mon tour, je lève la main et représente Fairy Tail avec mes deux doigts. Et là il suffit de voir si à quelque part en-dedans d'eux, ils ressentent la même chose, ce lien qui nous a uni d'une manière si forte autrefois... Saura-t-elle renaître de ses cendres?


Emi Burton
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Battement d'ailes bien vivant [Rp de guilde]   Mer 27 Jan - 19:50

avatar
Lisanna Strauss

Fairy Tail

Click



Regarde-moi, je suis devant toi comme le fantôme d’un passé que tu sembles parfois oublié. Je suis là, à tes côtés, mais tu ne me regardes jamais. Je suis devant toi quand tu penses que je suis encore derrière, je suis à l’ombre de ce que tu penses encore ce que je suis. Tu me penses encore faible, tout le monde me voit comme la jeune femme fragile que j’étais avant, personne n’arrive à me voir comme une mage. J’ai grandi Natsu pendant que tu avais disparu, j’ai vécu quand tu t’es arrêté d’avancer. Même pour toi Happy, vous deux ne nous connaissez plus. J’étais quasiment celle qui pouvait s’apparenter à ta maman quand nous étions enfant, mais maintenant je ne suis plus rien qu’une étrangère à vos yeux. Mirajane, n’est pas là. Elle est toujours occupée et ne me regarde même plus, quant à Elfman il a grandi et il ne me regarde plus lui-même. Je me retrouvais plus seule que jamais. J’avais cette impression de ne plus être la personne qui faisait partie d’une famille.

Puis, je le vois Volt comme je l’appelais prendre la parole, il était différent de moi. Il en voulait aux deux. Je n’arrivais pas à en vouloir à Lucy. Je la comprenais tellement d’avoir voulu tout faire par elle-même. J’avais fait pareil lorsque j’avais combattu Yoite toute seule, quand Solis m’avait attaqué. Puis, il y avait eu le palais, Ajatar, les bombes. Tellement de choses qui m’avaient changé. J’étais morte auparavant, mais parfois je me demandais, si je n’aurais pas dû rester dans cet autre monde. J’étais heureuse au moins. Ici, il y avait tant de peine, de souffrance. Tant d’échecs, tant de déceptions. Puis, j’entendis la voix de Lucy, la gifle dans la tête de Travis. La souffrance qui se déversait dans un flot de parole sur Volt. Puis, je l’entendis la voix innocente de Happy. Il pleurait, il avait mal. Il souffrait, il disait qu’il n’avait pas fait exprès de partir qu’il ne fallait pas en vouloir à Natsu. Je me relevais, je séchais mes larmes d’un revers de la main. Les yeux étaient pourtant toujours embués de larmes. Puis, je m’approchais de Happy et je l’attrapais pour le serrer contre moi. Il avait raison, mais une chose tiltait dans mon esprit : « Il est partie chercher quelqu’un de sa famille ! Cependant, ce n’est pas nous sa famille ? Je veux bien comprendre, mais il n’a pas le droit de le refaire. Ou je ne lui pardonnerais jamais. »

Il avait ces mots, ce bagout qui lui ressemblait au fond de lui, il restait un simple enfant dans ses réactions. Je voulais qu’il retrouve Ignir plus que tout, mais il n’avait plus le droit de nous abandonner pour ça, nous étions sa famille. Je me rapprochais de Natsu : « Bon retour à la maison, crétin ! » Je levais les deux doigts pour créer le signe de Fairy Tail ! La dernière chose que je pus ajouter en calmant mes sanglots : « Par contre, tu refais quelque chose en solo ! Je te jure que je te bute, tu n’as jamais vu le démon que je peux être ! » Puis, je posais mon regard sur les deux autres mages, allait-il nous suivre ou simplement garder leurs rancunes, nous devions avancer, nous devions passer par-dessus cette crise. Regardons, ensemble vers l’avenir, embrassons ce qu’est la flamme de notre vie. Faisons taire les détracteurs de la guilde et devenons de nouveau la guilde numéro 1 de Fiore. Depuis, longtemps je n’avais pas senti ce sourire me revenir, j’avais de nouveau chaud au cœur. Au final, il était peut-être toujours le héros de nos cœurs ou alors depuis le début c’était Happy notre héros.



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Battement d'ailes bien vivant [Rp de guilde]   Jeu 31 Mar - 21:42

avatar
Travis Lagrange

Fairy Tail

Click



Alors ça, c'est encore plus inattendu que ce que Lisanna a fait. Lucy vient de me mettre une énorme claque. Croyez-moi, je vais m'en souvenir longtemps, de celle là. Mais ce que la jeune fille m'a dit ensuite me l'a fait oublié dans la seconde. Et ce qui s'est passé, durant son absence, elle y pense ? Je ne sais pas si ils ont rencontré quelqu'un, pour leur raconter ce qui s'est déroulé, durant l'attaque d'Ajatar, mais visiblement, elle n'en tient pas compte. Ok, ça me fait mal de le savoir, mais ça me fout aussi en rogne. Je me suis aussitôt relevé, lâchant du même coup Lisanna, avant de me tourner vers Lucy.

Parce que tu crois que t'es la seule ? Je sais pas si t'es au courant, mais Erza a été obligée de faire la même chose. Mais elle, c'était quelqu'un qu'on connaissait tous, à savoir le maître de feu Blue Pegasus. ELLE A DÛ TUER BOB, NON DE DIEU !!!

J'avais les larmes aux yeux, rien que d'y repenser. Bordel... Je sais qu'elle a était obligée de le faire, mais ça reste Bob, quand même. Un vieil ami du vieux Makarov, merde !!! Mais j'avais loin d'avoir fini de parler.

Ce que ça aurait changé ? Je suis pas fou, au point d'aller défier cette timbrée seul ! Je sais que je ne suis pas assez fort, pour la combattre seul. Aucun de nous ne l'est. Mais tous ensemble, on aurait put faire quelque chose !!!

Je sais que les membres de Fairy Tail ont tendance à foncer dans le tas, même quand l'adversaire est plus fort, mais pas contre Enya. Je ne l'ai jamais rencontré encore, mais vu ce que j'en ai entendu, cette fille n'est pas un démon, mais le diable en personne. Franchement, je préfère largement la combattre aux côté de l'intégralité de la guilde (Lucy et Natsu y compris, évidemment), plutôt que de faire un duel avec elle.

« - J’ai risqué sa vie, ma vie et vos vis à toi et Azulie en acceptant de vous emmener ce jour-là et je vous ai dit de partir parce que je savais que si vous restiez…Je savais que si… »

Ah parce qu'elle a pensé à nous, en nous renvoyant à la guilde, pour la laisser seule là bas, dans la situation qu'elle a subit durant l'année passée ?! Elle se fout de nous, ou quoi ?!!! Alors là, je fulminais de rage, tout en pleurant à chaude larmes. J'ai aussitôt pointé du doigt une direction au hasard, sur ma droite, avant de reprendre la parole.

Parce que tu crois qu'on pensait pas à toi, quand t'étais là-bas ? J'ME SUIS FAIS UN SANG D'ENCRE, POUR TOI !!! jE PENSAIS NE JAMAIS TE REVOIR !!!

Et tout en baissant mon bras, et la tête, j'ai fermé les yeux, avant de me tourner d'un quart de tour sur ma gauche, mettant donc Lucy et Natsu sur ma droite, tout en continuant de pleurer.

Je ne reconnais plus la guide que j'ai rejoins, il y a 7 ans... Je ne reconnais plus notre famille... J'ai le sentiment que Fairy Tail est...

« ARRÊTEZ! »

WHOW !!! Alors là, je ne m'attendais pas à ce genre de réaction, de la part de Happy. Il m'a d'ailleurs fait sursauter, en gueulant comme ça. Je me suis alors tourné vers lui, pour le voir pleurer surement bien plus que moi. Putain... Ca me fout encore plus mal, de le voir dans cet état. Et l'entendre parler n'arrange rien... Enfin, jusqu'aux explications de l'absence de Natsu, durant cette année. Comment lui en vouloir, maintenant que je sais qu'il est parti chercher celui qui l'a élevé ? Là, pour le coup, j'me sens bien con... Mais même si je ne dis rien, je suis d'accord avec Lisanna. Si il nous refait un coup pareil, je lui mets mon poing dans la tronche ! Par contre, même si je lui pardonne, je risque d'avoir du mal à refaire confiance à Lucy, après ce qu'elle nous a fait. Après ce qu'elle Lui a fait, même. Néanmoins, je me suis approché d'eux, avant de poser une main sur l'épaule de Lucy, et l'autre sur l'épaule de Natsu.

Faites-nous une promesse, tout les deux. A l'avenir, arrêtez de vous la jouer solo, ou duo, pour ce genre de problème, ok ? Ca fait du mal à tout le monde, et c'est le meilleur moyen de faire exploser la guilde...

J'avais essuyé mes larmes, mais mes yeux étaient encore rouges et humides, et j'avais arrêté de pleurer. J'avais aussi une belle trace de main rouge, sur la joue. Je me suis ensuite reculé, avant de soupirer. C'est fou, mais les paroles de Happy m'ont redonné du courage, et c'est avec le sourire, que je repris.

Mais bon, malgré tout ça, on va remonter la pente. Car, après tout...


J'ai alors tendu mon bras vers le ciel, pour faire le signe de ralliement de notre guilde. Celui qui nous unit tous.

C'est ça, la guilde de Fairy Tail !!!

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Battement d'ailes bien vivant [Rp de guilde]   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Battement d'ailes bien vivant [Rp de guilde]
» Battement d'ailes d'un aigle... [Libre]
» Un fantôme bien vivant (Hetzer)
» Flynn Cohen ~ On dit que le battement d’ailes d’un papillon peut engendrer un typhon à l’autre bout du monde.
» Le petits stand que tout le monde ignore, mais qui est bien vivant... (Restauration de la galerie des mirroirs)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Est :: Magnoria :: Guilde : Fairy Tail