Elle avait les yeux clairs | Amy.
 MessageSujet: Elle avait les yeux clairs | Amy.   Elle avait les yeux clairs | Amy. EmptyLun 7 Sep - 3:56

Sting Eucliffe
Sting Eucliffe

Sabertooth

Click

Elle avait les yeux clairs

Sting Eucliffe avec – Amy

Petit à petit. C'est ainsi que les choses se firent. Petit à petit, l'ordre fut rétablit, le calme revenu sur Fiore et les soucis semblaient s'envolés un à un. La vie reprit son court d'une façon plutôt naturelle et on tenta d'oublier les événements passés. On fit le deuil, on se prépara pour la prochaine fois si tenter qu'il y en ai une et le sourire revient sur les lèvres d'un peu tout le monde.

Tout le monde sauf toi.

Non pas que tu n'étais pas d'humeur à sourire mais grâce aux récents incidents, une montagne de papier t'attendaient sagement sur ton bureau. Et encore..."Montagne" était un euphémisme comparé à ce qu'il y avait en face de toi.

"- Hors de question. Non, non, non. Je refuse!
- Et pourtant c'est ton devoir donc tu vas t'y mettre!"

Et c'est ainsi que les membres de la guilde réussirent à t'enfermer dans ton bureau. Il y avait tout à faire, tout à écrire, tout à calculer. A croire que la paperasse n'a pas été faite depuis des siècles. D'ailleurs quand t'y penses, t'y as pas toucher depuis un bon bout de temps, laissant les basses corvées de ce genre à des gens beaucoup plus doués que toi dans ce domaine. Pourtant, dieu seul sait que t'avais de nombreux talents mais s'occuper de cet aspect-là de la guilde...là c'était autre chose.

Lector t'encouragea, en hurlant de partout alors qu'une magnifique journée s'annonçait dehors. Putain, le soleil revient et toi t'étais coincé là. Hors de question de rester ici toute la journée.

"- Et si on sortait ? On le fait discrètement sans que personne ne nous remarque.
- Tu veux fuir tes devoirs ?
- Chut ! Je ne fuis pas d'une et de deux...ça fait des semaines qu'on est pas partit prendre l'air."

C'est vrai. Les jours avaient passés et tu n'avais pas encore eu l'occasion de t'occuper de toi-même.

Donc aussitôt dit, aussitôt fait. Passant par la fenêtre, te voilà dehors, entendant les autres hurlant ton nom au loin tandis que tu les salues.

"- A plus tard!!!!"

Ce que cela pouvait être agréable. La sensation du soleil te chatouillant les joues, le vent balayant tes cheveux blonds comme les blés, cette impression de flottaison. L'espace de quelques jours, tu l'avais oublié. Cette sensation. Ce que l'on ressentait quand on était "libre".

Vous attérissez tous les deux plus tard dans ce qui semblait être une prairie, l'herbe recouvrant presque entièrement Lector qui semblait jouer avec les pâquerettes alors que tu te jetas par terre en t’étirant de tout ton long.

"- Aaaaah ça faisait longtemps qu'on avait pas profiter ainsi d'une journée.
- Et tu crois que les autres à la guilde seront d'accord que tu partes toute une journée ?
- Pfeuh! Je m'en fiche! Si un seul d'entre eux ose me dire quelque chose, crois-moi qu'il apprendra à se taire."

C'est vrai que récemment ça a été dur pour tout le monde et puis tu y repenses...A cet homme. Ce petit dernier. Tu repenses étrangement à Elena aussi. Pourquoi tu viens à penser à elle maintenant? C'est pas comme si tu t'en foutais tellement mais presque au final.

Au bout de plusieurs heures de sieste intense, ce qui devient un véritable concours entre vous deux, vous reprenez la route vers le village le plus proche.

C'est en arrivant là-bas, que sans le faire exprès et dans votre rêverie, vous percutez quelque chose...Ou quelqu'un. C'était petit en tout cas.

DEV NERD GIRL

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Elle avait les yeux clairs | Amy.   Elle avait les yeux clairs | Amy. EmptyLun 7 Sep - 21:21

Amy Flyleath
Amy Flyleath

Indépendant Légal

Click

Elle avait les yeus clairs
"Amy & Sting„


Tout rentrait dans l’ordre, doucement. Que ce soit les villes, les petites guildes, les commerces ou encore les gens. La période sombre que Fiore a connu commence à s’estomper, petit à petit. C’était une bonne chose, ça me rendait nostalgique de voir les résultats de toutes ces années sur un si beau pays. Mais ça commençait à aller mieux. Je commence à voir les choses du bon côté pour l’avenir de la contrée, même si me concernant ce n’était pas encore ça. J’ai erré longtemps avoir de trouver quoi faire, ou comment faire quoi que ce soit. Cela faisait tellement de temps… Puis un jour, je me suis dit qu’il serait temps d’arrêter de renoncer en me trouvant de piètres excuses. Recommencer à travailler à droite et à gauche n’avait pas été facile au début, j’avais perdu l’habitude. Et je ne portais plus aucun nom de guilde en mon nom. Il ne restait plus rien. Juste un tatouage sur l’omoplate pour se rappeler, se rappeler que je n’ai plus grand-chose à part moi-même.
« Tu ne devrais pas penser à ça…
Je sais que ça n’est pas facile, mais tu dois aller de l’avant sans trop penser au passé.
Tu verras, de grandes choses nous attendent !
»
Un sourire se niche au coin de mes lèvres. Ils ont toujours les bons mots pour me parler, c’est fou. Mais ça fait tellement de bien de les avoir avec moi… Je ne sais pas ce que j’aurais fait sans eux, je ne cesserai jamais de me le répéter, malgré tout ce qu’ils peuvent dire. Je ne suis plus toute seule, j’ai des esprits qui m’accompagnent depuis longtemps maintenant, je me dois de les écouter, ils savent ce qu’ils disent !
Après avoir effectué plusieurs missions dans le sud et l’est, je me suis décidée à aller du côté de l’ouest cette fois, allant surtout là où mes contrats m’emmènent. Quoi que, j’avais évité toutes les affiches qui étaient liées de loin ou de près à la région de Shirotsume. Je n’avais pas bien le courage de retourner de ce côté pour le moment, alors ça attendrait un peu. Bien-sûr, l’hiver battait son plein un peu de partout, mais le froid n’est pas aussi mordant par ici que dans le nord, où on avait fini par s’habituer à s’habiller comme des Bibendums. Non parce que franchement, si ce n’était pas la banquise, c’en était pas loin niveau température. Ça me fait du bien de ne porter qu’une écharpe et un petit pull. Bien que dans ce petit village, la température est vraiment agréable, je fourre alors mon écharpe dans mon sac. Aujourd’hui est plus ou moins un jour de repos, puisque j’ai décidé de ne pas effectuer de petits boulots. Même si je ne fais plus partie d’une guilde, j’ai quand même le droit à des vacances ! Mes pas me mènent en forêt, où je passe une bonne partie de la matinée. Une brise légère soulève mes cheveux et apporte à mes narines des odeurs de plantes exquises. J’inspire, remplissant mes poumons de cet air frais qui fait tant de bien et ferme les yeux pour écouter le doux bruit de la nature. C’est tellement relaxant que j’en oublie le temps qui passe…
Je ne reviens que quelques heures plus tard, après avoir profité d’un bon bol d’air frais. Miki est en train de se disputer avec Kiseki, comme d’habitude. J’essaye de les calmer mais étant beaucoup trop concentrée sur leur conversation interne, je me sens basculer et atterrir sur les pavés, complètement étonnée. Je peste tout en recentrant mon attention sur mon agresseur. Je me relève en marmonnant dans ma barbe.
« Quelle maladroite… Merci les gars, vous me mettez toujours dans des situations pas possible… »
Et voilà que je me mets à parler à voix haute sans m’en rendre compte. Je vais vraiment passer pour une folle. Mes yeux se dirigent sur la personne qui se trouve devant moi et à vrai dire assez imposante. Ce mec fait au moins deux têtes de plus que moi, je me sens vraiment petite là ! Je lui adresse un maigre sourire en replaçant mon pull qui avait glissé, laissant apparaître un bout de la marque de la guilde oubliée des anges. En espérant que cette personne n’y a pas vraiment fait attention dans l’agitation.
« Je suis désolée, j’étais ailleurs et je n’ai vraiment pas fait attention à l’endroit où je mettais les pieds ! »
Bon après tout, ce n’était peut-être pas entièrement ma faute, le blond a l’air un peu surpris aussi, je passe un peu moins pour une gourde.

CODE by POKIPSY
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Elle avait les yeux clairs | Amy.   Elle avait les yeux clairs | Amy. EmptyLun 14 Sep - 8:41

Sting Eucliffe
Sting Eucliffe

Sabertooth

Click

Elle avait les yeux clairs

Sting Eucliffe avec – Amy

Ce qui fut étonnant, c'est que pour deux inconnus se rentrant l'un dans l'autre, vous vous confondez en excuse mutuellement. Ne sachant pas à qui revenait à la faute et si vraiment faute il y avait dans cet acte relevant plus de la maladresse. Tandis qu'elle remit ses affaires en place, tu remarques, bien que furtivement, un tatouage sur elle. Un tatouage....de guilde. L'emblème te rappela quelque chose, une ancienne guilde aujourd'hui fermée ou bien scellée, cela dépendait de la version que l'on voulait garder.

Elle était donc mage. Une de ces mages du passé. Une qui appartenait à ce mystère du monde. Celle qui ne vieillissait pas, qui ne grandissait pas, qui restait petite et frêle, comme si tout son être aspirait à la protection d'autrui. Protection perdue maintenant que sa guilde n'existe plus.

Etait-elle la dernière ?

Il est dans les habitudes des mages airant de se ranger, de se retrouver un nouveau toit, un nouveau foyer mais elle semblait, par ce comportement, sortir du lot. Que ferrais-tu toi ? Si demain Sabertooth n'existait plus...Que ferrais-tu ? Irais-tu ailleurs ? Vers où ? Tu n'y a jamais vraiment penser car de simple mage, tu en es devenu le maître. Un maître pouvait-il se permettre d'abandonner sa guilde ? De laisser les gens derrière lui ?

"- C'est moi qui ne regardais pas, désolé. Le choc a dû être un peu brut !"

Un sourire à moitié gêné reste en suspend au bout de tes lèvres tandis que machinalement tu passes ta main dans tes cheveux en bataille, restant tout bêtement planté devant elle.

"- Vous vous rendez quelque part en particulier ?"

Mais qu'est-ce que ça peut bien te foutre de savoir où elle allait ? C'est pas comme si tu la connaissais et que t'allais la suivre. C'est pas comme si ça t'intéressais tout simplement alors pourquoi est-ce que tu lui poses la question? Pourquoi y'a t-il fallut que les mots t'échappent une nouvelle fois ?

Tu t'es dis à l'instant qu'en tant que maître, tu ne pouvais abandonné tes responsabilités et les gens qui comptaient sur ton travail...Mais n'est-ce pas pour cette raison que tu te retrouves ici aujourd'hui ? N'est-ce pas parce que tu as fuis ces dites responsabilités ?

Fuir....Tu n'aurais sans doute pas pu le faire si Rogue avait été là, il t'aurait ramener en te tirant par la peau des fesses s'il le fallait ou alors...Pire....Non, tu veux pas y penser. Tu chasses ses pensées étranges à son sujet pour te concentrer sur celle qui te faisais face.

"- Au fait ! Moi c'est Sting, encore désolé pour tout ça..."

DEV NERD GIRL

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Elle avait les yeux clairs | Amy.   Elle avait les yeux clairs | Amy. EmptyMer 16 Sep - 15:17

Amy Flyleath
Amy Flyleath

Indépendant Légal

Click

Elle avait les yeux clairs
"Amy & Sting„


Ce qui est assez drôle, c’est qu’il s’excuse aussi, désolé d’avoir rendu le choc un peu violent. J’ai vécu bien pire je crois, alors tomber sur les fesses à cause d’une masse musculaire importante… Je devrais m’en remettre je pense. Je lui souris chaleureusement et chasse de la main cette bousculade maladroite. Ça m’apprendra à regarder où je vais la prochaine fois, et j’espère que ça servira de leçons aux esprits, même si j’ai peu d’espoir pour ça.

« Eh les filles… Vous n’avez pas l’impression d’avoir déjà vu sa tête quelque part ?
Je sais pas, ça ne me dit rien personnellement !
Je n’en ai pas le souvenir, mais son aura est intéressante…
Bah maintenant que tu le dis hein…
C’est un puissant mage, c’est indéniable.
»

J’arque un sourcil en les écoutants. Un mage puissant, ça j’avais remarqué par rapport au flux magique. Mais, je ne crois pas l’avoir déjà vu… Ils sont vraiment étranges par moments, c’est incroyable.

« Vous ne l’auriez pas vu dans un magazine ? Non parce que je suis certaine de ne l’avoir jamais vu. »

Je me surprends moi-même à le détailler discrètement pour essayer de trouver quelque chose dont je me serais souvenue de cette personne, mais très sincèrement rien ne me revenait. Oh, il m’arrive d’avoir encore des trous de mémoire sur mon passé, c’est normal, mais hormis le passage sommeil de plus de six ans, en général je me souviens de toutes les personnes et toutes les magies que j’ai rencontré. Ce n’est pas juste le hasard, c’est gravé dans ma mémoire, comme si c’était lié à ma deuxième essence magique… Puis je sursaute en l’entendant me demander où est-ce que j’allais. Où est-ce que je vais ? Bah c’est une bonne question tiens…

« Oh euh nulle part en particulier, je me promène et je visite. Je ne suis pas vraiment de la région à vrai dire. »

De toute façon, c’est en partie vrai puisque je m’étais dit que je n’allais pas effectuer de mission aujourd’hui. Sauf que je ne m’étais pas dit non plus que j’allais finir sur le parvis à cause de ma collision avec un inconnu que les esprits avaient l’impression de connaître. Je crois juste que c’est encore un de ces mages connus dans le pays pour X raisons et que comme d’habitude, vu que je ne lis pas les magazines, je ne connais pas sa tête. Etait-ce important de toute façon ?

« Et vous ? »

Sting. C’est original comme prénom, j’aime bien. Et je confirme que malgré tout, je n’ai jamais entendu parler de ce gars. A croire qu’elles se font encore des films… Ce qui ne serait pas étonnant à vrai dire, en fait. Si elles pouvaient faire en sorte que toutes les situations cocasses et glauques m’arrivent, elles le feraient. Parce que vous savez, ce ne serait pas drôle si rien ne m’arrivait, non bien-sûr, me mettre dans des situations pas possibles, c’est vraiment la chose plus amusante au monde. Mais en même temps, j’aurais sûrement loupé des occasions s’ils n’avaient pas été là, alors je ne me plains pas. Pas encore, du moins.

« Ce n’est vraiment rien, j’aurais juste du faire attention.

Je lui souris gaiement et lui tend une main.

« Je suis Amy, enchantée. »


CODE by POKIPSY
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Elle avait les yeux clairs | Amy.   Elle avait les yeux clairs | Amy. EmptyDim 20 Sep - 6:58

Sting Eucliffe
Sting Eucliffe

Sabertooth

Click

Elle avait les yeux clairs

Sting Eucliffe avec – Amy

Elle n'était pas de la région. Un point commun on dirait. On ne peut pas dire que tu es du coin non plus. Seulement de passage, cherchant à fuir tes responsabilités, laissant le soin aux autres de te tirer les oreilles quand tu reviendras ce soir. Ah ! T'imagines déjà la tête de Rufus. Il est certainement entrain de faire un malaise devant toute la paperasse accumulée sur le bureau, te maudissant chaque minute passant.

C'est peut-être pour ça que t'as cette désagréable sensation d'avoir une oreille qui siffle depuis tout à l'heure.

Elle n'était pas de la région. S'adonnant certainement au tourisme, si tourisme il y a à faire dans le coin. Fiore venait de prendre une claque dans la figure et certains cherchaient encore et toujours à s'en remettre, faisant de leur mieux, essayant de comprendre mais au fond, il n'y avait rien à comprendre sur ce qu'il venait de se passer.

Fiore souffrait. C'était indéniable mais il ne fallait pas s'attarder sur ça, il y avait encore à faire. Tant de choses à reconstruire, des rêves à réaliser et des espoirs à rattraper alors qu'ils semblent s'envoler au loin. Tu pouvais encore rattraper le tiens.

Ces dernières semaines, tu ne faisais que ressasser tout ça, repassant le nom de Zulria encore et encore dans ta tête. C'était comme une promesse silencieuse envers toi-même. Une promesse de ne plus jouer, de plus perdre ton temps et de ne plus jamais...Sous-estimer ton adversaire. Tu avais eut les chevilles drôlement gonflées depuis ton arrivée à Saber mais le fait d'avoir affronté Ajatar Virke t'avais mit une sacrée claque dans la figure.
Etre les meilleurs c'est une bonne chose mais pourquoi le dire si ce n'est le cas ? Les meilleurs dans quoi au juste ? Dans le bottage de fesse ? Dans l'orgueil gonflé à bloc ? Il n'y avait vraiment pas de quoi se vanter maintenant. Il n'y avait plus de quoi se vanter.

"- Moi ? Disons que je cherche à prendre du recul par rapport à beaucoup de choses. Je cherche à faire le point. Ça peut paraître idiot hein ?"

Peut-être que ça l'était.

Mais t'avais cette désagréable sensation de te noyer. Allant toujours plus au fond. Toujours plus vers cette obscurité qui semble t'engloutir tout entier. Tu ne t'en remets pas. Tu sembles éternellement coincé sur ça. Sur cette défaite. Ta blessure n'est plus qu'une vilaine cicatrice au niveau de ton estomac et chaque soir, tu la vois. Elle te hante. Elle agit comme un rappel douloureux.

Putain que ça te fais chier. Rien que d'y penser, t'as envie de frapper quelque chose.

Elle finit par dire quelque chose qui te tire de ce cauchemars éveillé. Son nom. Amy.

Amy.

Tes yeux se posent naturellement sur ce tatouage maintenant couvert.

"- T'es une mage pas vrai ?"

Elle appartient à une guilde. Ou appartenait. Mais qui voudrait partir de sa guilde? Ou qui ne voudrait pas ? Les derniers événements avaient secoués pas mal de monde, il était normal de s'éloigner de certaines choses, prendre de la distance pour réfléchir.

"- T'es une mage d'Angel's Sky n'est-ce pas ? J'ai reconnu ton tatouage. Sans offense...Ta guilde est fermée non ?"

Tu t'es rendu compte que t'es venu à la tutoyer et à parler d'un passé certainement douloureux. Angel's Sky. Cela t'étais revenu d'un coup. Comme si pendant tout ce temps, ton cerveau avait cherché à savoir. Angel's Sky...Les anges hein ? Ça te fis rire..Le nom t'as toujours fait rire car les anges n'existent pas...ou plus vraiment maintenant.

Que faisait-elle ici maintenant alors ?

DEV NERD GIRL

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Elle avait les yeux clairs | Amy.   Elle avait les yeux clairs | Amy. EmptyMer 30 Sep - 15:00

Amy Flyleath
Amy Flyleath

Indépendant Légal

Click

Elle avait les yeux clairs.
"Amy & Sting„


Je sursaute au mot « mage ». Mes yeux se rive sur les siens et cherche quelque chose d’insaisissable au fond de ses prunelles. Ce n’est pas bien difficile de deviner qui est mage ou pas. Mais ce qui me fait le plus tressaillir, c’est le nom d’Angel’s Sky. Un nom que tout le monde a oublié ou fait exprès de ranger dans un coin de sa tête pour ne plus en parler. Pour ne plus parler du désastre qui était arrivé aux anges malgré eux. Je ne sais pas ce qui a bien pu se passer, je n’étais pas là mais je me suis faite une promesse. Je m’efforce de lui sourire quand même. Ne rien montrer, c’est toujours plus facile. Je sens son regard sur l’endroit où curieusement mon tatouage est toujours apposé.

« Effectivement, je suis une mage d’Angel’s Sky. Enfin, j’étais puisque comme tu l’as dit, elle est fermée. »

Je le regarde un peu plus froidement. Pourquoi ce genre de questions quand on connait la réponse ? Je veux dire, ça n’apporte que de la souffrance de parler du passé. Mais la curiosité est toujours piquée à vif quand il reste seulement quelques traces d’un passé important et marquant. Je peux comprendre dans un sens, ce n’était juste pas très fin.

« Vous croyez qu’il est au courant qu’on est quand même au courant de l’état de notre guilde ?
Va savoir… C’était quand même cru
Les filles…
»

Je respire un grand bol d’air et fixe le ciel aussi azur que mes yeux. Je repense à toute cette époque, cette époque où il ne fallait pas grand-chose aux anges pour être heureux, pour se permettre d’organiser un tournoi d’une grande envergure. Oui, je me souviens comme si c’était hier et pourtant c’est déjà tellement lointain… Il ne reste plus que désolation et misère là-bas. Je ne sais pas pourquoi mon tatouage persiste sur ma peau mais il n’est là que pour me rappeler de douloureux souvenirs à chaque fois que je l’aperçois dans le reflet d’un miroir. Cette époque est révolue et je dois m’y faire.

« Si tu veux savoir le pourquoi du comment, je tiens à te devancer en te disant que je ne sais rien. Je ne sais pas non plus pourquoi mon tatouage est encore encré dans ma peau, mais j’aurais tout autant aimé ne plus l’avoir. »

Je reprends mon souffle, ayant l’impression d’avoir couru un marathon. Me rendant compte de la dureté de mes mots, mon regard se plante de nouveau dans le sien pour sonder la moindre réaction. Je n’aurais pas dû être aussi rude. Je souris tristement plus pour moi-même que pour Sting puis essaye de me débarrasser de toutes mes idées noires.

« Et toi alors, tu viens de quelle guilde ? Je suis désolée, mais je suis incapable de mettre une guilde sur chaque visage, bien malgré moi. »

Je lui souris plus amicalement cette fois-ci, profitant de la légère brise pour penser à d’autres choses.

CODE by POKIPSY
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Elle avait les yeux clairs | Amy.   Elle avait les yeux clairs | Amy. EmptyJeu 8 Oct - 9:23

Sting Eucliffe
Sting Eucliffe

Sabertooth

Click

Elle avait les yeux clairs

Sting Eucliffe avec – Amy

Toutes les femmes partageaient se point commun que de s'emporter sur la moindre parole. Tels des ouragans pleins de violence, elles saisissaient la moindre occasion pour se déchaîner sur vous. Quelque part cette fille te faisais penser à Yukino qui avait également se trait de caractère même s'il était moins prononcé chez elle.
Les femmes sont des tempêtes dévastatrices. Rien n'échappe à leur crise de colère aussi minimes soient-elles.

Tu l'écoutes parler de sa guilde, de son existence mais au fond t'en avais rien à foutre de tout ça, tu savais ce que tout le monde savait : Le Conseil avait mit la main dessus. C'était tout ce qu'il y avait besoin de savoir sur le sujet mais c'était également le seul sujet de conversation que tu eus trouvé sur l'instant même si au final, t'aurais mieux fait de te taire.

Elle se demande alors d'où tu viens, bien incapable de mettre une guilde sur chaque visage et à moins de bosser pour le Conseil, personne n'a cette capacité. T'as envie de lui cracher à la figure mais la bourde a déjà été commise et tu risques de t'en prendre une si tu continues.

"- D'une guilde pas très loin dans le coin. Sabertooth. J'en suis le maître. Tu ne dois pas connaître."

Tu l'annonces sur un ton sec et à la fois officiel. Il n'y avait pas grand chose à dire dessus non plus. T'es le maître, le patron de la baraque et alors ? Qu'est-ce que ça apporte plus mise à part un titre honorifique et l'ancien droit de participer aux réunions entre maîtres au Conseil ? Etre maître c'est juste être celui qui gère une bande de babouins faisant que des conneries et s'amusant comme des fous alors que toi, t'es enfermé dans un bureau presque continuellement.

"- Et donc maintenant tu vas faire quoi ? Continuer ton voyage en solitaire je présume ?"

Histoire de briser le silence, autant poser une question. Tu ne sais toujours pas pourquoi tu l'interroges ni pourquoi cet intérêt pour elle, tu savais seulement que cette fille, c'était ton excuse. Celle pour ne pas rentrer à la guilde. Celle pour ne pas affronter des gens pas contents, te criant dessus dés qu'ils vont te voir arrivée.

Cette fille, elle avait de l'intérêt pour ça.

DEV NERD GIRL




Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Elle avait les yeux clairs | Amy.   Elle avait les yeux clairs | Amy. EmptyVen 9 Oct - 23:08

Amy Flyleath
Amy Flyleath

Indépendant Légal

Click

Elle avait les yeux clairs.
"Amy & Sting„


J’arque un sourcil devant son ton et sa remarque. Je sais que je donne l’impression de sortir du fond d’une caverne mais là… Je sais quand même ce qu’est Sabertooth et quelle est sa réputation en Fiore. C’est étrange que je ne retienne pas sa tête en tout cas. Elle doit être passe-partout probablement. Mais n’empêche, ça me fait doucement rire, on me prend pour une ignare un peu !

« Oh si, je connais. Du moins, j’en ai entendu parler. »

Puis il me demande ce que je vais faire, si je vais continuer mon périple ou pas. Pourquoi tout d’un coup il s’intéresse à moi ? On s’en fiche non ? C’est un peu indiscret de poser ce genre de questions aux gens qu’on vient de rencontrer. Enfin, je suppose, c’est ce qu’on m’a appris dans ma magnifique et royale éducation. Je le regarde sans vraiment lui porter une quelconque attention. A vrai dire, je ne sais pas ce que je vais faire. Je me retrouve là où je vais totalement au hasard, par les contrats que je touche totalement par chance eux aussi. Je n’arrive plus à prévoir longtemps à l’avance mon programme, ma vie. Tout ne tient qu’à un fil maintenant, c’est toujours délicat ce genre de situation. Mais je ne vais pas commencer à parler de ma vie, on n’a pas besoin d’en entendre parler. Et clairement, ce n’est pas un inconnu bien trop curieux à qui je vais raconter tout ça.

« Probablement oui, je pense. Il me reste encore beaucoup de choses à voir et à découvrir. »

Nous allions probablement reprendre notre chemin, chacun de notre côté. Reprendre nos vies comme si rien ne s’était passé, faire que ce moment devienne plus qu’un souvenir et enfin se perde dans le néant de la mémoire, parce qu’on finit par oublier les choses ; ou du moins, on finit par les mettre inconsciemment dans une case « oubli » de notre cerveau. Pourquoi s’encombrer de choses futiles comme une rencontre amenée par une collision ? Contempler les vivants a toujours été quelque chose d’intéressant pour moi, me souvenir des visages et des noms aussi. Au moins de ceux à qui j’ai trouvé un quelconque intérêt. S’attacher est une autre histoire. S’attacher nous rend faible, j’ai pu m’en rendre compte au cours de ma petite vie. S’attacher n’est rien d’autre qu’un encombrement de plus, un lien à soigner, à entretenir. C’est ce dire qu’il y a des gens qui nous aiment et que nous devons protéger. Mais quand nous ne sommes plus capables de le faire, ça devient difficile. L’un des seuls avantages que j’ai pu trouver à ma vie en solitaire, c’est ce côté sans attaches. Je n’ai plus à me soucier de me demander à qui je ferai ou ne ferait pas de mal. C’est beaucoup plus facile. Mais c’est aussi beaucoup plus triste et morne.

« Et toi alors ? Tu vas retourner à la guilde ? Ta famille t’attends peut-être là-bas. »

Je lui souris franchement avec un éclat rieur dans les yeux. La famille c’est important, on se doit de la protéger pour toujours et de la chérir. Quand on se rend compte qu’il n’y a plus rien, c’est déjà trop tard et on regrette. Alors il faut en profiter. Une légère brise se lève en même temps que mes pensées, signe de renouveau et d’envol.

CODE by POKIPSY
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Elle avait les yeux clairs | Amy.   Elle avait les yeux clairs | Amy. EmptyDim 11 Oct - 8:47

Sting Eucliffe
Sting Eucliffe

Sabertooth

Click

Elle avait les yeux clairs

Sting Eucliffe avec – Amy

Elle a l'air de connaître ta guilde, finalement, elle est moins ignorante qu'il n'y paraîtrait au premier coup d’œil. Mais cela s'arrête ça. Il n'y a rien d'autre à dire, rien à rajouter, les sujets de conversations s'ameunisent et finalement, l'heure est au départ. Elle veut voir le monde, le découvrir ou le redécouvrir, tout dépendait du point de vue. Elle veut faire sa propre expérience de la chose mais tu te demandes en entendant cela, s'il reste vraiment des choses à faire ici.

Restait-il seulement quelque chose après tout ce qu'il venait de se passer ? Tu te frottes le derrière de la tête et regarde Lector avec un air désolé parce que finalement, t'as rien d'autre à lui dire à la petite. Non. Elle n'avait rien d'autre à te dire. T'avais l'impression de jouer à question-réponse comme quand tu joues avec Rogue des fois alors qu'il mène l'enquête sur tes activités extra-maître de guilde. Si l'on peut appeler ça comme ça.

Mais Rogue, tu ne sais même pas s'il sait pour tout ça. S'il est au courant pour Fiore. Peut-être bien que oui....ou peut-être bien que non, sinon, il serait rentré aussi sec et tu l'aurais vu déboulé avec cet air affreux qui lui va si bien. Il est drôle quand il s'affole, ça t'as toujours amusé parce qu'il a l'air de tout ressentir avec deux fois plus d'émotions que toi mais il essaye de tout cacher..Contrairement à toi.

Elle te demande alors ce que tu vas faire, si tu vas y retourner, là-bas. Elle emploie un terme qui te fais sourire alors que tu n'as pas la prétention de considérer Sabertooth comme une belle et grande famille façon Fairy Tail. Mais même eux, ça fait des années qu'on ne les entends plus. Tu ne sais même pas ce qu'ils deviennent. Tu as seulement croisé la route d'Elsa lors de ce tragique incident mais sans plus.

Depuis...Plus rien. Tu sais pas si t'iras prendre des nouvelles un jour, voir ce qu'ils deviennent, ce qu'ils comptent devenir et ce qu'ils comptent faire à l'avenir mais tu passeras par Magnolia c'est sûr et certain.

Simple question de curiosité.

Tu soupires et finis par sourire maladroitement, te demandant s'il était effectivement temps de partir.

"- Peut-être bien que je vais y retourné. Ils ne seraient pas capable de survivre sans moi ! Ahahah. Peut-être qu'on se recroisera un de ces quatre, si tu veux passer par Saber, ça sera avec plaisir, la porte est ouverte..Malgré tout."

Tu lui tournes le dos et lui adresse un dernier sourire heureux, parce que c'est ce que tu veux montrer aux autres. Tu veux montrer que malgré tout ça...

Il est encore possible de sourire et de s'en sortir.

De s'en relever.

DEV NERD GIRL



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Elle avait les yeux clairs | Amy.   Elle avait les yeux clairs | Amy. Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Premier jour avec sa guitare
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» Une taffe, une taffe ! [Turner]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Ouest :: Fiore Ouest