Partagez | .
Quand un bébé tombe du ciel -
 MessageSujet: Quand un bébé tombe du ciel -    Ven 22 Mai - 16:22

avatar
Arzel Cobalt

[M] Iratus

Click

Quand un bébé tombe du ciel ~
Mission - Bébé à bord


Fiore – Est. Voilà un petit moment que tu traverses les environs, des rêves plein la tête. De partout tu rencontres de nouveaux visages, de nouveaux paysages, de nouveaux endroits, un véritable bal de nouveautés qui t'excites au plus haut point. Cette partie du pays est certainement celle qui te plaît le plus. Il y a de cela quelques jours, tu avais fait la rencontre de ce garçon mi-homme mi-renard, cette rencontre eu pour principe de te faire vivre une aventure assez insolite pendant toute une après-midi à se faire courir par la garde local tout en pourchassant vous même une bande de bandits. Tu avais bien bût ce jour là et tu te rappelles alors la petite blague que tu as fait à Ethan par le biais de cette lettre, laissée sur la table de nuit à l'auberge. Tu as quelques difficultés à imaginer sa réaction, c'est un garçon tellement imprévisible mais il a l'air plutôt amusant et c'est ce genre de personnes dont tu veux t'entourer. Rire, plaire, t'amuser, picoler c'est ces quelques mots seulement qui symbolisent ta vie en ce moment et ce n'est pas près de se finir maintenant. Tu arrives alors à la ville d'Onibus, tu tombes alors en admiration devant les ruelles et forcément tu prends le temps de te poser tranquillement sur un banc, levant la tête au ciel pour que les quelques rayons de soleils présents illuminent ton visage. Tu avais bien entendu pris la précaution de déposer ton chapeau à côté de toi pour que le bain de soleil soit total. Oui, tu es un peu ce genre de type qui ce pose un peu n'importe où en attendant qu'un nouveau périple te sonne.

D'ailleurs, tu es quelque peu fatigué, tu n'as pas beaucoup dormi récemment et les quelques cuites que tu as pris il y a peu jouent encore sur ton état vaseux. Il faut croire que la population de cette région est assez festive du coup tu décides de récupérer ton chapeau le posant à moitié sur ta tête de manière à ce qu'il couvre tes yeux et t'allonges avec nonchalance sur le banc prêt à commencer une sieste. Au même moment une petite mains moite viens tirer ton haut, basculant ton chapeau en arrière, tu arques un sourcil et penches en direction de cette étrange présence. Tu fût alors bien surpris de voir le visage d'un petit garçon, deux ans à peine, avec quelques larmes qui s'accumulent sur ses joues. Te redressant tu regardes à gauche et à droite pour tenter de trouver quelqu'un qui serait éventuellement responsable de ce petit mais à part quelques personnes âgées, tu ne vois personne. « Maman, papa... Je ne retrouve plus maman et papa » dit ce jeune petit homme en te regardant larmoyant. Ce genre de cas, c'est tout à fait ce qui est capable de t’attendrir mais qui t’énerves un peu aussi, comment des parents responsables peuvent êtres capables de laisser leur gosse tout seul se trimbaler dans les rues d'une ville ? Tu regardes alors l'enfant avec une certaine mélancolie de ta jeunesse et dépose une main amicale sur le dessus de sa tête tout en affichant un large sourire.

« Hé l'ami ! Moi c'est Arzel, ravis de te rencontrer, comment tu t'appelles ? Sûrement un prénom bien viril, t'as l'air d'être un balèze petit mec. » dis-tu tout en tenant de faire quelques grimaces pour amuser le petit qui à son âge doit certainement être à peine capable de parler. Il lève simplement le regard en ta direction, avec un petit reniflement pour tenter de se calmer mais les larmes ne semblent pas cesser de couler. « To..Toha. » dit-il avec une petite voix douce et délicate, tentant d'esquisser l'ombre d'un sourire. Tu attrapes alors le jeune Toha et le dépose à côté de toi, te connaissant tu vas être capable de lui raconter un tas d'histoires pour lui redonner le sourire mais encore faut-il qu'il parvienne à comprendre ce que tu racontes.

« Allez allez, arrête un peu de pleurer t'es un mec non ? Moi aussi quand j'étais gosse j'avais tendance à pleurer comme ça mais tu sais, à force de devoir affronter un tas de monstre des marécages, tu te forges un sacré caractère... » racontas-tu pendant que tu observes le gamin qui te regardes avec des yeux écarquillés, prêt à boire toute tes paroles. Tu décides alors d'imiter un de ces monstres avec quelques gestes étranges des bras et un petit bruit assez atypique, l'enfant ne semblant pas apeuré, tu poursuis. « J'habitais une petite baraque entouré d'un grand nombre de marais, tes parents ton déjà parlé des histoires de marais non ? Des tas de bestioles gigantesques venaient tout le temps pour tenter de me défier. Au début je me prenais des raclés phénoménales mais petit à petit j'ai fini par échanger quelques coups jusqu'à les éliminer pour protéger ma famille et mes amis. Rien n'est plus important qu'une bande de copains et la famille pas vrai ? » que tu continuas de raconter pendant que la passion du gosse pour tes histoires semblait grandir dans ses yeux. Même toi tu es passionné par ce que tu racontes, tout n'est qu'un énorme ramassis de mensonges mais tu aimes te perdre toi-même dans tes propres histoires, la situation s'y prête bien d'ailleurs. Tu échanges alors de nouveau un sourire au jeune garçon qui avait fini par s'arrêter de pleurer et attrapant ton chapeau tu déposes celui-ci sur la chevelure toute ébouriffé du petit gars.

« Les vrais mecs portent des chapeaux c'est comme ça, c'est pour le côté dandy. » dis-tu amusé avant de sauter du banc pour finir par t'agenouiller devant le garçon. « Allez hop ! Monte sur mes épaules on va retrouver tes parents. » que tu proposas alors que le garçon, plein de confiance montas sur tes épaules et commençant à faire du tam-tam sur ta tête. Tu te contentes de subir et attaques alors la montée de la rue commerçante sans avoir la moindre idée de comment t'y prendre pour retrouver les parents du petit Toha. Sur la route tu sniff une douce odeur de bonbons et la c'est le drame, le petit garçon commence à fondre en larmes de nouveau, te suppliant d'aller lui acheter des bonbons. Tu soupires un bon coup et met une main dans ta poche pour regarder la pauvre monnaie qu'il te reste, les bonbons ne semblent pas donnés, cela ce traduit bien par les prix affichés en vitrine. Tu vois cependant une sucette qui semble être dans ta fourchette de prix, assez base et entre pour l'acheter. Une fois ressortis tu déballes la sucette et la tant au garçon toujours en altitude sur ta tête. « Tu sais, Crocus, c'est la ville qui propose les meilleurs sucettes, un jour pense à dire à tes parents de t’emmener là-bas, tu verras, le nombre de parfums est hallucinant. » dis-tu alors que tu remarques un bar non loin de là avec pas mal de bruit à l'intérieur. Tu as bien envie d'y entrer mais quelque chose te dit que te mettre une pinte avec Toha avec toi n'est pas tellement une bonne idée, tu chasses alors cette option de ta tête et continue ton chemin. Tout le long du chemin, le garçon continue de réclamer après ses parents, heureusement pour toi, tu avais décidé de le porter sinon tu ne sais pas si la gamin serait resté stable et ne se serait pas barré un peu partout pour tenter de retrouver tout seul ses parents.

Les rayons du soleil commencent peu à peu à se coucher et tu commences vraiment à te demander où peuvent bien se trouver les parents de ce jeune petit, tu ne connais pas vraiment la fréquentation de la ville d'Onibus et d'apparence elle n'a pas l'air dangereuse mais tout de même. Tout cela semble assez étrange et tu commences vraiment à avoir mal aux épaules mais bon, si tu décides de le poser par terre, tu envisages prochainement une nouvelle crise de colère et tu préfères vraiment éviter ce genre de choses. Non pas que tu ne sois pas à l'aise avec les cris des enfants mais tant que tu peux éviter, autant le faire.

Au loin, tu aperçois alors une jeune femme, blonde, vraiment sublime qui semble comme totalement paniqué. Sa tête gesticule dans tout les sens comme étant à la recherche de quelque chose d'important. Il n'y a pas grand monde autour donc forcément elle ne risque pas d'avoir beaucoup d'informations. Tu décides alors de t'approcher d'elle doucement avec le petit garçon qui remue des pieds au dessus de toi, te mettant quelques coups à l'occasion jusqu'à ce que tu finisses par l'entendre crier. «  Maman ! » dit-il en voulant descendre de tes épaules. Tu l'attrapes par mesure de sécurité et le pose sur le sol, presque immédiatement il commence à courir à destination de la jeune femme qui se met à son tour à courir en direction de son... fils ? « Toha ! » dit-elle dans un élan de soulagement. Il faut dire que retrouver son enfant au bout d'une après-midi doit être un poids en moins. Celle-ci te regarde alors au loin et tu décides de les rejoindre attrapant au passage ton chapeau sur la tête du garçon pour le replacer sur la tienne.

« Merci beaucoup, son père a eu un accident et nous sommes rapidement parties à l'hôpital, Toha s'est échappé en pleures sur la route. » dit-elle avec des larmes qui commençaient à couler de ses yeux bleus ravissants. « Pas de soucis, j'espère au moins qu'il se porte bien. Toha est un petit garçon courageux, j'ai dût le défendre quand même auprès de bandits qui en voulaient à sa sucette mais tout c'est bien passé. » dis-tu tout en faisant un petit clin d’œil au garçon. Celui-ci se jette alors sur ta jambe pour ne pas que tu partes mais vue l'heure, il était temps pour toi de trouver une auberge où passer la nuit. Tu poses ta main alors sur la tête du petit garçon. « Allez va petit mec ! On va se revoir bientôt et on affrontera un tas de bandits ensemble, va prendre soin de ton papa. »

La mère te remercies de nouveau et tu décides alors d'emprunter une rue adjacente en adressant un dernier sourire au garçon, tout en espérant que son père se portera bien et que tu es l'occasion de le revoir bientôt à ton prochain passage dans cette ville.



Voir le profil de l'utilisateur
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ϟ Thaïs ● Quand une étoile tombe du ciel et finit dans l'oubli... ;
» « Quand une étoile tombe... »
» une plume qui tombe du ciel
» une plume tombe du ciel....
» Quand la légende tombe enfin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Est :: Onibus