Partagez | .
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
MISSION L'ECORCHEE
 MessageSujet: MISSION L'ECORCHEE    Ven 24 Avr - 14:09

avatar
[PNJ] Gorgones

PNJ

Click


♠ L’écorchée ♠
Hyun Ki Gan & Isaiah B. Stone



Le train berce vos corps et votre âme, le paysage défile sous vos yeux comme un diaporama saccadé. Au loin, vous voyez la crête exquise des montagnes pavoisées de nuages sombres et menaçants se dressant face à vous comme des crocs d’animaux. Vous avez quitté le bleu du ciel pour le gris monotone de l’hiver, se gonflant de flocons et menaçant d’éclater en des sanglots d’orages. Ca tonne légèrement, comme s’il s’agissait d’un gong d’avertissement. Comme si on vous implorait de faire demi-tour avant d’atteindre ce point de non-retour.
Le train s’arrête et vous délaisse dans une gare esseulée, rongée par la solitude, où la vie a cessé de grouiller, comme si le froid avait tout figé par ses caprices. Les monts s’ouvrent à vous plus loin, comme une porte. Les flocons tombent légèrement dans une valse discrète.
Mais une décharge magique, une tension paranormale animent déjà de la méfiance en vous. Vos sens sont affûtés parce que vous le ressentez.

Oh que oui, vous avez ce sentiment qui croît comme un germe maudit.
Ici, vous n’êtes pas les bienvenus.

Ordre de post : Hyun Ki Gan – Isaiah B. Stone - Hyun Ki Gan - Isaiah B. Stone - PNJ
♦ ♠ ♦ ♠

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: MISSION L'ECORCHEE    Ven 24 Avr - 15:48

avatar
Hyun Ki Gan

Quatro Cerberus

Click

 
L'écorchée
Bad feeling







Le trajet à bord du train est long. La nervosité se fait sentir à chaque respiration. Nous sommes anxieux concernant l'état d'Abigail. Nous cherchons des réponses dans nos têtes à nos questions. Pourquoi s'est-elle jetée tête première dans la gueule du loup? Qu'est-ce qui lui a pris? Et ce moment de tristesse dont Will nous a fait part, serait-il cette faiblesse qui l'a faite craquer et qui l'a poussée à se lancer sans réfléchir? Pas de nom sur le papier, une simple invitation est soulignant ce qu'elle est capable de faire. A-t-elle quelque chose en elle de si spécial qui la pousserait à réagir ainsi? De ma seule rencontre avec elle, il n'y avait rien d'anormal que j'aie pu remarquer. Mis à part cet ange qui a partagé mes lèvres pendant quelques secondes... mais cet ange faisait-il partie des capacités d'Abigail? Ou le fruit de mon imagination?

Le bruit des freins du train me sortent d'un coup sec de mes pensées. Nous sommes arrivés et pourtant, je n'ai pas envie de sortir. Cloué dans mon siège par un mauvais pressentiment. Une partie de moi veut rester, mais l'autre prend son courage à deux mains pour sauver la beauté incarnée. J'ai les jambes qui tremblent, mais mon visage reste fort. Je regarde Isaiah dans les yeux. « [color:6eae=4848fa]Nous y sommes enfin... » Je me mets à taper du pied. C'est comme plonger dans une piscine pour la première fois de l'été. On hésite parce qu'on sait que ce sera un choc, mais une fois à l'intérieur, on ne veut plus en ressortir. J'inspire et j'expire. Allez, fais-le pour Abigail...

Je finis par me lever et marcher dans l'allée du train et m'apprête à sortir. Pour donner un peu de courage à mon ami, je lui adresse un maigre: « Tu viens? » Lui aussi il l'a sûrement senti. C'est pesant dans nos têtes, mais j'ai su résister. Si j'en suis capable, Isaiah aussi peut le faire. Quand mes pieds touchent le sol à l'extérieur, ce sentiment est pire. Les rues sont désertes et pourtant, on se fait écraser comme des fourmis par quelque chose d'invisible. On ne veut clairement pas de notre présence ici. Le piège est de plus en plus évident et pourtant, la belle blonde s'est lancée dedans. Le temps me fait frissonner et me force à me tenir les bras pour contenir ma chaleur. Devant nous, le chemin nous est presque dessiné.

« J'aime pas ce que je ressens, mais c'est pas pour autant que j'abandonnerai. Tout ça me dit rien de bon, mais tant que je n'aurai pas de réponses à mes questions, je ne serai pas capable de dormir sur mes deux oreilles. Il faut qu'on se serre les coudes mon frère parce que ce sera pas du gâteau... »

Je commence alors l'ascension vers ce mont qui ne cesse de me dire de rebrousser chemin. Je ne l'écoute pas parce que je sais que je vais me sentir coupable et que je regretterai mon geste d'avoir abandonné la belle blonde à son sort... Qui sait si elle est toujours en vie? Je préfère voir son cadavre que d'être hanté pour le reste de mes jours...
mix de crackle bones
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: MISSION L'ECORCHEE    Ven 24 Avr - 23:36

avatar
Isaiah B. Stone

Weer Lopen

Click

Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .


Mécanique du roulement du train, moteur aux accents de volubile fumée. Acre aux allures de poupée, le chemin nous paraissait si simple comme la porcelaine dont l'esthétique paraissait si fragile. La pression fut lourde, fragile et délicate. Elle puisait en nous comme l'incompréhension de notre cerveau en cet instant, brouillard dont l'épaisseur s'élevait sur la silhouette habile d'une Abigail sur l'horizon. Penchante et semblable à l'ectoplasme qui habitait notre cœur, souvenir d'une personne aux accents jovials. Douleur dans son sourire qui faisait écho à la souffrance de notre regard. L'arrêt prompt du train garni d'un battement de cœur que j'avais l'impression d'avoir raté.

Pourquoi ? C'était la seule question quand je ressentais cet étrange poussé d'apesanteur dans chaque partie de mon corps. Pourquoi, la jeune fille était venu dans cet endroit ? Qu'avais-t-elle a y gagné ? Cela se voyait clairement que c'était un piège, même mon cerveau enfantin aurait pu s'en douter. Elle devait avoir une idée, un ressenti spécial pour aller fourrer son nez à cet endroit. La bise qu'était cette jeune femme, cette jeune femme qui avait eut la chance de rencontrer Ondine avec moi. Lucas, l'avait accepté et pour que Lucas accepte quelqu'un c'était quelque chose d'extrêmement rare. Déjà que Lucas m'accepte c'était pas le cas, mais cette femme, cet angelot enfanté du vent avait réussit à manipuler de manière à avoir le respect de ce cœur givré qu'avait mon esprit.

L'homme qui m'accompagnait se levait et accompagnait son mouvement d'un tu viens afin de me donner de l'entrain. Il était vrai que la pression était tellement forte que j'avais clairement pas envie de me lever, mais l'image de la femme me motivait à me lever. Ce que je fis et répondit à cet homme aux nombreuses cicatrices par un sourire chaleureux et prêt à en découdre. Nous sortîmes du train et nous fûmes choqué par l'absence d'âme vivante. Les rues ressemblaient à celle d'une ville fantôme. Hyun me regardait et essayait de me rassurer par son monologue et je lui répondit :

« - Tu as raison, nous devons être ensembles jusqu'au bout. Pour Abigail, nous allons la retrouver. »

Puis, je commençais à rechercher des indices et je vis une trace d'un bout de tissu accrocher à un morceau de bois. Je le regarde :

« -Il ressemble au tissu que porte souvent Abigail, une trace. »


crackle bones
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: MISSION L'ECORCHEE    Mer 29 Avr - 13:02

avatar
Hyun Ki Gan

Quatro Cerberus

Click

 
L'écorchée
I can smell her






Pour Abigail, mais pour nous surtout. Nous ne serions par là si nous ne tenions pas à elle. Nous ne serions pas là si Will ne nous avait pas donné cette piste à suivre... ni si je n'avais pas entendu parlé de sa disparition. Dire qu'au départ, je pensais qu'elle ne m'avait jamais recontacté parce que j'étais pas son genre de mec. Ça ne m'est jamais arrivé en fait qu'on ne me trouve pas de son goût et qu'on me rejette sans prendre la peine de me connaître. Toutes ont succombé, toutes se sont laissées prendre au jeu de la séduction, toutes se sont laissées emportées jusqu'à l'arrière du bar ou dans une chambre tout près. Contrairement à Bacchus, disons que je traite les femmes comme mon égal, je les complimente sur ce dont je suis certain qui fera l'unanimité sur leur beauté. Si je compare Abigail à toutes les autres, celle-là a tout pour elle. Rien ne sort du lot mis à part tout le lot en entier. La beauté incarnée comme je ne l'ai jamais vue.

Être ensemble, travailler en équipe pour une personne qui nous est chère. Nous allons former un duo indestructible, un duo qui se relèvera toujours peu importe les épreuves qui croiseront notre route. Nous vaincrons et nous retrouverons la belle blonde même si on nous somme de faire demi-tour, même si c'est endroit respire le mal et nous rend inquiet. Nous ne succomberons pas à la peur. Nous allons y faire face et nous allons la farcir à coups de poings et nous assurer qu'elle ne se relève pas entre temps. Cette ville a sûrement été désertée à cause de cette pression qui pèse dans la montagne. Si nous nous en débarrassons, peut-être que les gens reviendront chez eux et que tout sera comme avant.

Isaiah cherche tout autour de nous alors que moi, je ne m'attarde pas aux indices. Si cette présence nous demande de rester éloignés, c'est que ce doit être par-là, non? Mais il trouve un indice malgré tout. Un bout de tissus? Comment fait-il pour savoir que c'est le gens de choses qu'elle porte? Il l'espionne pendant qu'elle s'habille? Quel genre d'amitié ont ces deux-là? Mon regard s'aggrave par la jalousie et je prends le bout de tissus d'entre ses mains. Mon nez se métamorphose en celui du loup et j'hume les indices. Je relève la tête pour humer l'air. C'est faible, mais il y a quelque chose qui arrive à se rendre jusqu'à nous. Je pointe une direction du doigt. « Par là! » Je garde le nez du loup et je cours du mieux que je peux sans me fracasser la gueule contre ces roches qui servent très mal de marches. Est-ce que cette piste est la bonne? Ou bien c'est mon cerveau qui me joue des tours? Je veux tellement la retrouver que ce ne serait pas impossible que j'imagine son odeur...

mix de crackle bones
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: MISSION L'ECORCHEE    Mer 6 Mai - 23:12

avatar
Isaiah B. Stone

Weer Lopen

Click

Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .


Il renifle, l'homme ressemblait étrangement à un animal en cet instant, il arrivait à déceler la part d’odeur humaine d'Abigail dans ce léger bout de tissu. Un instant, je me dis que je n'étais pas si utile que lui, car aucun de mes sens n'étaient aussi développé que lui. Il ressemblait à l'incarnation de la nature en cet instant. Il faisait qu'un avec la vision d'un homme sauvage suivant ses instincts, une de ses personnes qui avaient eut la chance de ne pas subir de l'éducation et de l'impact de la société. Enfin n'était pas la question, notre quête avançait et même si j'étais moins utile, il fallait continuer à avancer. Nous marchions vers la destination qu'indiquait Hyun dans l'espoir qu'on la trouve. La destination était lointaine. Le sol était bizarre, les marches sont difficiles et creuser de roche et je ne sais pas pourquoi, mais l'incertitude qui me rongeait était terrible. J'avais cette impression qu'une épée de Damoclès nous narguait de sa hauteur et dans sa danse hypnotique.

Abigail, j'espérais qu'elle aille bien, mais plus je montais, plus mon estomac se nouait de peur de notre prochaine rencontre. Si, il lui était arrivé quelque chose ou bien pire, si on l'avait changé. Si, on s'était servit de son cerveau pour la reprogrammer, j'en ferais une attaque cardiaque. J'en mourrais, je préférais la voir morte que la voir qu'on l'avait dénaturé, cet ange pur et innocent était tellement unique et spéciale que la voir finir comme l'humain lambda, qu'on lui retirait son originalité était quelque chose d'inconcevable. Quelle devienne un produit de la société c'était trop pour moi.

Je regardais notre chemin et entraperçu au loin dans la neige immaculée des traces de pas. Comme si, un unique fantôme de ce monde de la civilisation était passé par là. Je regardais Hyun et dit :  « Regarde Hyun des traces de pas ! Et si on les suivait ? » Je montrais du doigt la destination et avec deux yeux pleins d'innocence. Je dis : « Le dernier en haut n'aura pas le droit de faire un bisou sur la joue d'Abi. ». Puis, il se mit à courir dans la neige comme un handicapé légèrement autiste.

HRPG: Désolé c'est nul XD

crackle bones
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: MISSION L'ECORCHEE    Dim 10 Mai - 17:19

avatar
[PNJ] Gorgones

PNJ

Click

l'écorchée
Le mal laisse des traces sur son passage, comme une ombre. Δ Hyun / Isaiah / Yoite.

Alors que vous traversez les monts enneigés, que vos empreintes se figent sur ce manteau de blancheur, au fur et à me sure de la marche, vous vous engouffrez sur un plateau. Au loin, un temple détruit, dont les gravas se sont étalés un peu partout.

Isaiah, sens-tu l'alerte de tes esprits qui pulse les battements de cœur ? Ils te le murmurent dans le vent, la nature, te le fait comprendre. Ici, c'est dangereux.

Hyun, tes instincts de prédateurs, ton sens affûté de l'odorat et la pression magique qui s'exerce comme un étau autour de toi, t'amène à comprendre que les choses peuvent rapidement dégénérer.

Alors que vous vous stoppiez, la méfiance croissante, les yeux fouillant l'horizon en quête d'un quelconque indice, vous voyez une personne au loin, en train de d'extirper un corps dans l'amoncellement du temple. Ce corps, c'est Abigail. L'homme la sort, semble prendre son pouls et se met à la porter en votre direction. Il se fige brutalement en vous voyant. Vous voyez que derrière lui, une ombre immense se dessine – elle l'attaque, ses bras de fumées le fauche violemment et il roule sur plusieurs mètres, lâchant le corps d'Abigail sous l'impact du coup. L'ombre se met sur Abigail, comme si elle protégeait son festin et elle poussa un hurlement horrible, qui perfore les tympans et qui fait soulever un tapis de neige, poussé par la puissance du cri qui se perpétue entre les monts pliés de la montage.

L'ombre a un visage animal, lequel, vous ne serez dire. Vous sentez qu'elle est en colère. Elle vous toise un à un, et se divise en trois. Attirée par les cœurs imbibés de noirceur, elle s'élance vers Yoite, rapide, vive, meurtrière. Les deux autres s'avancent vers Hyun et Isaiah, la gueule béante, faisant couler un liquide noir qui pétrifie la neige en un coton de cendres, comme calciné.

Attention, à vous.
Elles ne sont pas là pour partager.

Ordre de poste : Hyun Ki Gan – Isaiah B. Stone – Yoite

© GASMASK
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: MISSION L'ECORCHEE    Mer 20 Mai - 16:08

avatar
Isaiah B. Stone

Weer Lopen

Click

Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .


La montagne habillée de son long manteau de neige blanche nous impose son image divine et somptueuse. Son corps d'une innocence et d'une vierge farouche nous fait témoin de l’œuvre de la nature dans toute sa splendeur, je commençais à avoir mal au cœur de fouler ce territoire sacré de mes pieds d'humain. Nous avancions difficilement dans la poudreuse de plus en plus épaisse, comme si elle-même de son épaisseur nous implorait de rebrousser chemin, car la douleur et la peine de ce qu'on allait voir allaient nous glacer le dos. Au loin, les vestiges d'une vie, les vestiges d'un temple appartenant au passé. Un temple qui semblait inanimé, un temple qui semblait ne plus faire partie de se monde. Simple stigmate d'une vie de foi révolu.La montagne habillée de son long manteau de neige blanche nous impose son image divine et somptueuse.

Soudain au loin, la vie. Une manifestation humaine qui semblait vivre, un vestige d'une activité cardiaque dans un endroit qui ne semblait que connaître le cœur de la nature. Pourtant, je le ressentais ce message, cette mélodie lointaine, mais presque incertaine. Un message délivré par le vent, un message qui s'engouffrait dans mon cœur comme un avertissement. Un souffle de murmure qui me suppliait de m'enfuir. La nature, l'entité présente dans ces murs m'imploraient de m'enfuir. Elle était là, elle soufflait dans la montagne, un compagnon d'aventure, un compagnon de mes amis m'encourageait à m'enfuir. Cependant, elle était là. Elle était là raison de ma présence dans cet endroit. La raison que je puisse supporter la délicate morsure du froid qui montait le long de mes jambes humides et gelé par la neige. C'était elle qui me donnait la chaleur nécessaire pour ne pas tomber dans l'hypothermie. Et cette personne était présente, elle venait d'être extirpée des débris du temple par un homme que je ne connaissais pas. Alors que l'homme semblait la ramener vers nous. Il se stoppait net, lorsqu'il nous vu. Comme s'il venait de voir la présence de deux ennemis. Je n'en avais que faire de lui, la seule personne qui me faisait être là, c'était Abigail. Le corps de la femme inerte, me donnait envie de crier, de pleurer et de courir, courir vers elle. La toucher, la serrer dans mes bras, me rendent compte qu'elle était là qu'on l'avait retrouvé. J'étais heureux de voir qu'elle était encore parmi nous, enfin, je l'espérais.

Soudain au loin, une ombre, puis plusieurs comme les parcelles du chaos qui prenaient forme dans l'obscurité sous un aspect bestial. Elles semblaient hurler, elles semblaient vouloir nous dévorer. Soudain, plusieurs se mouvèrent dans un ballet spectral fauchant l'homme qui portait la Bise. La jeune femme qui n'avait plus cette allure venteuse, tombait dans la neige avant de rouler dans la neige à la manière d'un pantin désarticulé. L'ombre, recouvrit le corps de la femme à la manière d'un linceul de ténèbres. Puis, d'autres ombres apparurent, trois. Une pour chacun de nous, si celle qui en avait envers l'homme lambda était très vive et rapide. On aurait dit un tigre, les deux qui semblaient nous être destinées à Hyun et à moi. Semblaient plus ressembler à des loups, des loups aux gueules béantes, mais qui souhaitaient nous juger, juger en nous la part qu'ils pourraient dévorer. Je ne savais pas vraiment quoi faire, car en cet instant. Il me faisait penser aux temples de mes esprits, des héros longtemps oubliés auxquels auparavant, on avait honoré leurs esprits qui maintenant ne faisait penser qu'à des fantômes de souvenirs et de gloire d'antan. Leia, Lucas ou mon père. Lequel pourrait m'aider. Leia avait le cœur pur, elle était douce et aimante, mais l'esprit du druide en elle était mystérieux. Lucas avait souffert dans sa vie et il avait construit cette image de garçon sans sentiment, mais au fond, il était bien plus pur que la plupart des gens sur terre. Quant au moine, il était celui qui avait eut la vie la plus fidèle au monde qui l'entourait. Consciencieux et dans le respect de la vie. Les trois possédaient un attrait dans cette lutte contre les ténèbres. Seul Lucas, pouvait comprendre mon lien avec cette femme. Ma voix résonnait dans une harmonie totale avec la nature, le cœur de la montagne brillait en moi. Je ressentais une forte présence de ma magie en ces lieux, l'ethernano s'accumulait devant moi et mon âme se matérialisait :

« Ô grand guerrier perdu, toi qui as donné ta vie avant de sombrer dans les flots. Reprends ton arme, ainsi que ton courage. Viens à moi guerrier de la cité perdue. »

Lucas apparaissait, il portait son trident dans une main et me toisait d'un regard franc et incertain. Il me dit d'un ton neutre et sans sentiment :

« - Es-tu sûr de vouloir combattre les ténèbres pour cette fille ? En effet, les ténèbres font partie de la nature tout comme la lumière, mais elles sont puissantes, il y a un risque qu'on ne s'en sorte pas vivant.
-Lucas, toi seul peut comprendre ce que j'ai ressenti auprès de cette jeune femme. À quoi bon vivre dans un monde dénué de lumière, elle fait partie du mien comme l'étincelle qui anime ma vie. Elle me guide et m'attire, elle me réchauffe et m'embrase. Elle m'accompagne et me sourit. Elle m'est devenue essentielle après une simple rencontre.
-Je vois ! Si, tu es décidé. Je lui en dois une après notre rencontre avec Ondine. »

L'esprit prit son trident et le fit tourner devant moi. Il était décidé à me protéger. Je n'avais qu'une envie, même si cela paraissait insensé, c'était la sauvée. J'étais prêt à donner ma vie. Je me mis en mouvement. Si, Lucas m'accompagnait dans ma longue course, c'était pour s'occuper de l'ombre et de faire en sorte qu'elle ne m'atteigne pas par tous les moyens. Mon but, même si c'était à main nue, c'était d'enlever le drap de ténèbres qui te recouvrait et que t'avais fait devenir la princesse endormie. Abigail Phobos, accepte ma vie, accepte mon cœur, accepte ma lumière, elle est guidée vers toi.



crackle bones
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: MISSION L'ECORCHEE    Mar 9 Juin - 20:20

avatar
Hyun Ki Gan

Quatro Cerberus

Click

 
L'écorchée
Yin & Yang







Je la sens tout près et loin à la fois. Elle ne peut plus être si loin, pas vrai? Cette impression qui m'écrase et qui n'attend que je perde pied pour me pousser en bas de la falaise. Ce sentiment qui me fait croire qu'un danger immense dort dans cet endroit, que si j'y pose un pied, il en coûtera ma vie... mais je suis prêt à ça. Je suis prêt à vaincre ce sentiment et à me prouver qu'il ne s'agit que d'un mauvais sort qu'on tente de nous jeter. On ne peut plus reculer. Je n'ai jamais pensé à reculer non plus. Abigail, tu es si près, nous ne t'abandonnerons pas. Peu importe ton état, nous sommes là pour te ramener avec nous. Parce qu'il n'est pas question que de retrouver, mais aussi pour faire en sorte que notre âme retrouve la paix. Mon âme n'a jamais été aussi troublée que maintenant. Qui est vraiment ce Isaiah pour toi? Qui suis-je pour toi? Les réponses à ces questions m'importent peu. Pour le moment, j'essaie de me concentrer sur mes pas et garder espoir que tout va s'arranger.

Isaiah a évoqué un baiser sur la joue. Un... baiser? Oh que non je ne le laisserai pas gagner! Pendant que lui court comme un attardé en perte d'équilibre, moi je perçois ce baiser tout en haut. Je m'imagine ces ailes qui poussent dans mon dos tellement je serai comblé. Un parfait équilibre, une course droite, aucun rire de ma part, un visage sérieux, j'arrive en premier. Alors que lui met du temps à me rejoindre, je pose mes poings sur mes hanches et me mets à rigoler bruyamment. « Bwahahaha! Dans tes rêves pour le baiser! » Et pour la baiser aussi. HA! Enfin, plutôt que de penser avec ce que j'ai entre les jambes, il vaudrait mieux savoir à quoi nous en tenir... Je vais vous avouer que c'est ma façon de cacher ma peur. Même si c'est malsain, ça m'aide à éteindre les jambes tremblantes par le froid et la peur.

Notre escalade nous amène dans cette sorte de temple en ruines. Ça nous semble être l'endroit que nous recherchons. Nous nous avançons sous le ciel nuageux. Le plateau semble couper le vent, mais la neige continue de nous marteler. Un pas de plus et voilà que nous voyons un homme de dos tirant un corps dans notre direction. Il est armé, je le vois d'où je suis. Quand il se retourne pour nous apercevoir enfin, je vois la tignasse blonde. Abigail? Mon nez se change en celui du loup pour confirmer que c'est bel et bien elle. Oui, c'est son odeur, mais je n'arrive pas à savoir si elle vit toujours. Mais une autre odeur parvient à mon nez. C'est l'homme armé qui a tiré Abigail de-là. Je reconnais l'odeur... je sais que c'est lui. Je le reconnaitrais parmi des milliers. Mon visage se crispe, mes yeux se gonflent d'eau. Il a sûrement tué Abigail puisque c'est tout ce qu'il sait faire cet « ESPÈCE D'ENFOIRÉ! »

Quelques pas rapides avant qu'il se fasse projeter par une ombre violente qui me stoppe dans ma course. C'est pas l'envie de le tuer qui me manque, mais les ténèbres se sont séparées pour nous faire face... tous. Pourquoi protéger Abigail? Pourquoi la maintenir ici? Elle a le droit de choisir par elle-même où elle veut vivre. Pourquoi lui imposer ce choix en la laissant dormir dans un coma? La gueule s'écrase dans ma direction en bavant un truc pas net du tout. Je change mes jambes en celles du loup pour me donner plus d'agilité et me propulser dans les airs pour atterrir juste derrière la bête dégoûtante. Mon corps s'illumine d'un blanc immaculé. Mes cheveux deviennent blancs, ma peau un peu plus pâle, mon expression est sans vie, mes vêtements sont blancs et chics, mais c'est l'arme parfaite contre une chose éthérée... il suffit que j'évite sa salive pétrifiante... Je cours dans sa direction pour lui asséner un coup de pied de toutes mes forces au niveau de son flanc. J'enchaînerai les coups quand j'aurai constaté sa réaction à celui-ci...

mix de crackle bones
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: MISSION L'ECORCHEE    Mer 10 Juin - 21:12

avatar
Logan S. Crow

Crime Sorciere

Click



The first is for me ▬ Hyun, Isaiah et Yoite

C'est enfin le moment tant attendu. Après des jours de recherches, après la douleur du Kamikaze en moi, après la redécouverte de mes souvenirs enfouis par Jiro, je l'ai retrouvée.
Mené jusqu'au temple de la neige, et du col, j'ai finis par ensevelir ma lame de sang, celui des ennemis retenant ma belle, et de noirceur. Je ne suis plus le même, et cela me dégoûte d'avoir à ressombrer, mais pour elle je ferais tout.

Alors que je viens de passer les derniers ennemis, que je pense enfin avoir réussi, et que je découvre le corps de ma belle dans la roche, je sens comme un sortilège, et paniqué à l'idée de la reperdre, je l'extirpe rapidement, mais sûrement.

Alors que je la tiens délicatement, telle une princesse dans mes bras, je ne peux me résoudre à me restreindre, et mon visage se penche doucement et tendrement, pendant que je lui caresse le visage. J'ai tellement envie de lui demander d'ouvrir les yeux...




▬ Abi... Abi, je t'en prie, réveille toi, c'est fini...

Je pleure, sans m'en rendre compte avant que mes larmes tombent et s'éclatent trop sur les joues chaudes et inertes de la belle. Je pleure, doucement et je prie pour qu'elle se réveille enfin. L'insulte dans mon dos est presque inaudible et je n'en tiens pas rigueur, je ne suis finalement qu'à genoux penché sur elle. Et tendrement, je ne peux résister, et mes lèvres passent sur celles rouges et carmins d'Abigail, tandis qu'ensuite je la serre contre mon cœur. Elle me fait si mal à être dans cet état.

Et alors que je me relève avec elle, je les vois. Ma mémoire me jouant encore des tours, même le mi-loup ne me dit rien, et je les considère comme des ennemis.
Mes yeux noyés de larmes s'écarquillent, et je suis prêt à protéger celle que j'ai retrouvée quand je me fais frapper et éjecter par derrière. L'ombre recouvre mon aimée, et je crie




▬ ABIIIIIIIIII !!

Alors je me redresse, dégaine la lame blanche, avant de la coincer contre la bête noire. Je la repousse, et me fais ensuite pousser contre la neige. Alors mon corps se dissout en plumes noires et grisées, tandis que le vent m'emporte vers le corps drapé de noir, je sens l'ennemi derrière, me suivre à la trace, et à peine suis je de nouveau fait de chair et d'os, que je pars en mon esprit pour traverser le nuage d'ébènes me séparant d'Abi, tandis qu'en mon corps Kyofu se défend. Et enfin, ce corps de sang et de plumes disparaît pour se matérialiser autour de l'âme grise qui traverse les ténèbres, et mon bras se tend tandis que mon corps brûle de désespoir, vers celle qui anime mon cœur.

Abi, réveille toi, je t'en prie...

© By Halloween sur Never-Utopia




  • S'il faut changer un truc, n'hésite pas à me MP ^_^
  • Pour toute question vous l'avez sur Skype Wink

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: MISSION L'ECORCHEE    Mer 10 Juin - 21:52

avatar
[PNJ] Gorgones

PNJ

Click

l'écorchée
Le mal laisse des traces sur son passage, comme une ombre. Δ Hyun / Isaiah / Yoite / Enya / Chris.


Vous vous battez vaillamment, inconsciemment ses ombres dont l'âme a été corrompue par les ténèbres à force de convoiter la magie pourrait saluer votre courage. Alors qu'Isaiah court vers l'écorchée, l'ombre emboîte ses pas avec cette bestialité qui lui est propre, prête à refermer ses crocs sur sa gorge, cette lumière qu'il porte en lui est écœurante et insupportable, cela rendrait l'ombre presque aveugle. D'un coup puissant d'épaule, elle bouscule Lucas qui s'effondre, elle bondit comme un prédateur et s'apprête à refermer sa gueule béante autour de l'épaule d'Isaiah.

Fais attention à toi.
Le mal s'apprête à te souiller comme s'il prenait plaisir à déchirer la bonté dans le cœur des gens.

Hyun Ki Gan a été plus vif et a surprit la bête qui resta étonnée et surprise devant tant de fougue. Elle s'effondra quelques mètres plus loin à cause du coup qu'elle se prit en plein flanc. Elle gerba à nouveau quelque chose qui changea la neige en cendres, elle se mit à courir vers lui avec violence, tentant d'attraper son bras, ses jambes, de le mordre pour le faire tomber.
Une chute Hyun, tu sais que tu ne peux pas chuter sinon elle te sautera dessus pour te terminer.


Yoite rebondit dans la neige, mais alors que tu espérais atteindre le corps d'Abigail. Les crocs de l'animal saisissent ta cheville pour te clouer au sol et stopper net ton élan, alors que tu te débats pour te dégager, elle secoue la tête et te balance encore plus loin. Se positionnant comme un barrage, tu sais que tu ne peux plus te permettre de perdre ton attention concernant l'ombre.
Tu sens une vive douleur à ta cheville et constate avec dépit que tes veines deviennent subitement foncées, ça ne te fait pas encore mal, mais la corruption s'est transmise dans sa morsure.
Tu ne le sens pas arriver.

Les ombres lèvent simultanément la tête vers le haut.

Des pas dans la neige, Daryan et Enya sont là. Ils observent le spectacle qui s'offrent à eux. Les ombres se lèchent les babines. Elles sont attirés par les cœurs corrompus de haine.
Elles sont attirées par la noirceur qui creuse dans les cœurs.

Une abandonne Isaiah pour se mettre face à Enya, une quitte Hyun comme si elle était automatisée pour se mettre face à Daryan.
Deux festins prometteurs. Elles aiment ce qui se trament dans votre esprit.
Dans vos crocs, elles vous veulent.
Faites attention. Vous n'êtes pas en sécurité.
L'une des ombres observent Hyun de biais, elle sent cette rage immense se distiller dans son esprit. Mais elle attend qu'elle soit à point avant de se jeter dessus.

Ordre de post : Enya – Chris – Isaiah – Hyun – Yoite

© GASMASK
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: MISSION L'ECORCHEE    

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» MISSION L'ECORCHEE
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Nord :: Col des oubliés