Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2
L'Ombre des Secrets Part.#1 / Elena V.
 MessageSujet: Re: L'Ombre des Secrets Part.#1 / Elena V.   Ven 12 Juin - 12:59

avatar
Maël Selesta

Raven Tail

Click

Maël S. La Biche & Le Renard
L'Ombre des secrets Part. # 1 ~



Alors elle ne dit rien, cela ne m'étonnes plus vraiment venant d'elle qui est tout aussi coincé qu'un cadenas à douze chiffres mais bon. Je me contente de lui adresser un petit sourire puisque forcément je suis assez satisfait de ma prestation. Elle me demande alors tout en commençant à marcher de la suivre, je n'aime pas trop que l'ont me dicte l'endroit dans lequel je dois me rendre mais je suppose qu'elle va encore me soumettre à un second test. Elle aime bien ce genre de trucs il fait croire, je me contente de soupirer pour extérioriser mon mécontentement et commence à la suivre en cachant le préservatif dans ma poche car il faut toujours en avoir un sur soi et jette l'étui à lunettes dans le lac. Nous commençons alors à nous faufiler dans les ruelles comme deux petits rats, deux petits rats plutôt classes je dois dire. Au passage nous croisons des sdf qui ne sont même pas foutus de trouver des squats pour dormir, des alcooliques qui n'ont pas compris que la limonade est bien meilleure que l'alcool et d'autre étranges individus que je regarde avec mon petit côté supérieur comme toujours. J'en entends certains me provoquer mais je n'ai pas le temps d'y répondre, rouquemoute part à l’assaut des rues comme un chien à la recherche de son os, sacrilège.

Nous pénétrons alors dans un étrange endroit, je n'ai pas le temps d'en placer une, non, elle ne me laisse pas le temps, notre voyage tropical risque d'être interminable si nous n'échangeons pas un minimum. Au pire des cas elle écoutera ce que je lui dit, libre à elle de ne pas me répondre, elle ne connaît pas les bonnes choses ce n'est pas si grave. Je tombe alors sur un type vachement musclé, oui, une musculature aveuglante et provocante, mes muscles à moi sont finement dessinés et gracieux, c'est nettement plus poétique. Il m'attrape comme un jambon fumé qu'il traîne par terre et me guide aux vestiaires, jetant quelques coups d’œils à gauche et à droite, je n'aperçois plus Bella qui venait de me murmurer que mon dernier test était une sorte de combat. Je me contente alors de fixer muscle-sensei dans les yeux.
« Nous voilà dans une situation plutôt gênante, j'ai un peu peur de me déshabiller devant vous, je tiens à mes jolies petites fesses, mon test est de réussir à résister à un viol c'est ça ? C'est malin, j'aime bien l'idée ! » dis-je alors que le type me frappe de toute ses forces au visage me faisant tomber sur le sol, il se contente de cela, je grince alors des dents car j'ai bien envie de lui sauter dessus pour lui démontrer que ce n'est pas par la force qu'on obtient ce que l'on veut, surtout moi. Ni une ni deux, il m'attrape de nouveau et nous rejoignons alors une sorte de ring, oh je comprend mieux. Nous retrouvons par la même occasion rouquemoute qui se trouve dans le public, je regarde un peu la foule qui hurlent comme des animaux, ils sont tous aussi laids les uns que les autres mais avoir un public pour admirer mon talent, c'est si jouissif.

Une sorte d'arbitre à la corpulence très fine fait son apparition et annonce le début du combat, j'adresse alors à ma camarade un petit clin d’œil alors qu'une odeur nauséabonde de sang et de transpiration me monte au nez, me provoquant des hauts de cœur. Le type à qui il manque un œil se jette alors sur moi m'enchaînant de coups au visage, droite, gauche, droite, gauche, il ne s'arrête pas, du sang coule de mon visage me rendant la vision assez trouble, ses gestes sont très rapides et très puissants, je n'en attendais pas moins de mon adversaire après tout. D'un geste assez fort mais aussi dans une grâce de danseuse je dispose mon pieds entre les deux jambes de celui-ci pour finir par tacler sa jambe droite, le faisant tomber sur le côté gauche et moi forcément, je tombe avec mais sur le côté droit.

Le public se met alors à siffler, certainement que ce type est une vedette dans le coin et le voir tomber est une certaine honte pour eux, je comprend. Je pense alors qu'ils sifflent ce type mais malencontreusement, je commence à me prendre un tas d'objets divers en plein visage, mes poings se serrent, mon regard change, il devient froid, je me relève alors avec rapidité et m'adresse au public. « Ce n'est pas de ma faute si mon talent est incompréhensible pour vos yeux d'abrutis. » dis-je tout en gardant un œil sur le borgne qui commence à se relever à son tour. Il me regarde, je le regarde, nous nous regardons. « Je vais te faire apprendre mon nom, le gorille » hurlais-je tout en commençant à tourner en rond autour du ring en pas de danseur alors que le gars me pourchasse agacé, les spectateurs ne comprennent pas vraiment mon comportement et pourtant. Tout en courant, j'enlève ma chaussure droite que je jette dans le visage de mon chasseur laissant une odeur de pieds empester toute la salle, j'attrape par la même occasion une clé enfuie dans ma chaussette et me stoppe en visant muscle-sensei avec celle-ci. « Ouvres-toi porte du singe : Rafiki ! » un petit halo de lumière survient alors et mon plus fidèle compagnon me saute sur les épaules.

« Maël, j'attends encore ma banane. » dit-il en faisant mine de bouder, je penche alors la tête pour pouvoir le regarder d'en haut et lui adresse un petit sourire « T'inquiète tu auras tout ça la prochaine fois » dis-je alors que mon adversaire semble ne pas comprendre ce qui ce passe, il décide malgré tout de courir en ma direction pour me frapper en plein ventre, ce qui à le mérite de me faire cracher un petit résidu de sang, pas mal ce type, il m'arrive presque à l'orteil en matière de talent. Alors que je suis expulsé par la puissance du coup, rafiki se jette sur l'ennemi et vient se poser sur son front tout en posant sa main sur le seul œil valide qu'il lui reste. Le type tente tant bien que mal d'attraper le singe mais il se retrouve privé de sa vision, il réalise alors des gestes totalement ridicules pendant que rafiki descend tout le long de son corps pour atteindre son pieds droit qu'il scelle à son tour avec ses deux mains, l'ennemi se retrouve alors sans vision et avec un pied en moins. Je me relève alors d'un petit saut très classe, tousse un coup, met ma main sur mon ventre pour comprendre d'où vient la douleur et Rafiki me saute dessus avec son agilité incroyable et revient prendre sa place initiale.

Je souris légèrement puisque mon adversaire totalement déséquilibré tente d'avancer mais ce retrouve à ne pouvoir utiliser qu'un seul pied, il fonce alors sur le bord du ring à deux doigts de tomber mais nous n'en resterons pas là. Je me jette dessus, l'enchaîne de coups au visage à mon tour alors qu'il tente de se débattre sans y parvenir et d'un coup de coude assez sec je l'assomme sur le haut de son crâne avec un petit saut pendant que Rafiki saute également pour l'achever avec son petit poing pourtant si mignon. Le tas de muscles s'écroule alors sur le sol, je dépose mon pieds sur celui-ci lève le bras droit et fait des bisous d'un geste de la main gauche à la foule qui semble peu satisfaite du résultat.
« Vous aviez des doutes sur le vainqueur les ahuris ? » dis-je avant d'exploser de rire et de tourner mon regard vers rouquemoute en attente de sa réaction. Seul problème maintenant j'ai mal au crâne et mal au ventre, une douche, une sieste et ce sera bouclé.




Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: L'Ombre des Secrets Part.#1 / Elena V.   Jeu 3 Sep - 12:14

avatar
Invité


Click


L'ombre de l'idiotie



Elena & Le Macaque


Tu prends place dans la foule, un malaise certain s'emparant de toi même si tu le dissimules habilement, tu n'es pas à ta place ici, les odeurs, les bruits, tout te révulse au plus haut point et tu restes impassible. Le regard rivé sur le ring tu vois Sunshine faire son entrée, le combat commence et tu observes avec intérêt, la dérouillé est sévère, Sunshine est en mauvaise posture et intérieurement tu soupires, tu n'as pas le temps de chercher quelqu'un d'autre et pourtant il semblerait qu'il ne soit pas du tout celui qu'il te faut...

Les objets fusent dans une contre attaque, une contre attaque te tirant un mince sourire alors que les éléments semblent prendre une tournure plus favorable. La partie devient encore plus intéressante dans l'apparition d'une clef, une chose est certaine, il a très bien compris ce que l'absence de règles signifiait et pour la mission qui t'étais confié c'était un atout des plus favorables, s'encombrer d'un honorable ne t'aurais servis à rien. Tu ne peux t'empêcher de remarquer la couleur de la clef, un vert pâle qui ne fait qu'un tour dans ton esprit alors que tu réalises qu'il ne peut s'agir que de jade. Un fait qui te surprend, il existerait donc un autre type de constellationiste ? Et alors que le singe apparait tu comprends qu'il ne s'agit pas là des constellations du zodiaque traditionnelles, le Singe. Ton intérêt totalement acquis tu te penches en avant alors que tu observes avec minutie la scène, le singe vient poser ses mains sur l'oeil et c'est comme si l'adversaire devenait incapable de voir ce qui l'entourait, après l'oeil survient le pied alors qu'il lui semble désormais impossible de se déplacer, et dans ton esprit le sourire s'élargit alors que tu crois comprendre de quoi il s'agit. Sceller. Cet esprit scelle les parties du corps qu'il touche les rendant inutilisables et obsolète, très intéressant, si il pouvait toucher la bouche de Sunshine tout ceci serait absolument parfait, mais il ne faut pas trop espérer.

La victoire survient et tu soupires devant le spectacle qu'il offre, arrogance et dégénérescence alors que pied sur l'adversaire il envoie des baisés à la foule. Irrécupérable, indéniablement irrécupérable, mais peut importe le test est réussis. Alors tu te lèves pour rejoindre les coulisses, quittant le public crasseux afin de retrouver ton employé amoché.

" Félicitations Sunshine, le test est un succès, vous êtes engagé. Maintenant suivez-moi je ne voudrais pas que les informations que je vais vous révéler tombent dans des oreilles indiscrètes"

Et sans te préoccuper de son état tu avances pour quitter la maison lugubre où se déroulent les combats clandestins, tu arpentes les rues avec une certaine lenteur, rabattant ton capuchon sur ton visage avant d'entrer dans une petite maison à l'angle d'une ruelle, invitant ton associé a faire de même avant de déposer ta cape sur le dos d'une chaise et de t'assoir à la table comme si de rien était, les paroles à venir détermineraient la suite, il était tant de mettre à profit l'art du mensonge dans lequel tu as évolué depuis ta plus tendre enfance, sourire en enfonçant une fourchette dans ta main, il était temps de revêtir le cadeau de la noblesse, celui de nager constamment parmi les requins.

Spoiler:
 

© Bebebe ♠
 MessageSujet: Re: L'Ombre des Secrets Part.#1 / Elena V.   Sam 5 Sep - 11:14

avatar
Maël Selesta

Raven Tail

Click

L'Ombre des Secrets
Part. 1

Maël Selesta Ft. La Biche


La victoire était acquise. Rien de surprenant pour moi, certainement plus surprenant pour Bella et l'ensemble des spectateurs qui s'attendaient sûrement à voir le gros tas de muscles à remporter la victoire. Ne jamais juger une personne sur son apparence voyons, je savais dès le départ que j'allais remporter ce défis, je me demande même comment elle a pût en douter un seul instant. Nous finissons alors par quitter ce lieu lugubre, je termine alors mes signes et mes bisous à la foule et laisse la rouquemoute me guider vers un nouveau lieu. Elle en profite pour me féliciter, je ne réponds pas, je n’aie nullement besoin de ce genre de compliments, je me contente de sourire et de la suivre. Nous attaquons l'aventure en passant par diverses ruelles bien étrange, ma compagne faisant bien attention à ne pas se faire remarquer, comme pour lors de notre rencontre, elle se camoufle, ne dit pas un mot et c'est d'un pas assez lent que nous arrivons enfin dans une petite maison. Une maison ? Est-ce que nous sommes chez elle ? Est-ce qu'elle cherche à profiter de moi et de mon corps ? Je mets déjà mon talent à sa disposition il ne faudrait tout de même pas qu'elle exagère.

Je m’assois, tout comme elle et la fixe dans les yeux, elle ne parle pas, je ne parle pas. Alors je me contente de soupirer un instant et sifflote en observant la maison. Tout est tellement calme ici que même un gosse capricieux n'ayant que quelques mois pourrait s'endormir dans un profond sommeil.

« Bien. Nous sommes donc ici pour parler de l'avenir c'est ça ? Dis-moi tout Bella. Je suppose que ta jolie frimousse ne nous a pas guidé dans un tel endroit pour rien, tout semble tellement secret, cela est un peu excitent je dois l'avouer mais j'aime aussi savoir comment mon talent va être utilisé tu comprends ? »
dis-je sans en rajouter, j'ai compris qu'avec ce genre de personnes il est inutile de trop parler ou de chercher à plaisanter, elle a un balais où je pense, c'est un fait. Peut-être qu'elle arrivera à le décoincer un peu au fur et à mesure de notre aventure. En parlant d'aventure, je me demande tout de même ce qui nécessite une telle discrétion, je me demande aussi pourquoi j'ai accepté de participer à ce genre de truc, surtout que je ne me souviens pas avoir vu le montant d'une quelconque récompense sur l'annonce ni rien qui y ressemble.

Je me lève alors de ma chaise et fait un petit tour dans l'espace cuisine, mon ventre se met à grogner et ma gorge commence à se dessécher, après tout après un tel combat, un tel spectacle, ce n'est qu'une chose tout à fait normal, cela ne m'étonnes pas vraiment que la rousse n'ait pas eu l'idée de me le proposer à la vue de son caractère mais c'est bien ce genre de comportement qui me laisse penser que je devrais peut-être commencer à l'éduquer cette jeune fille au capuchon. J'attrape alors un morceau de pain qui traîne dans un coin, il semble assez frais ce qui a pour mérite de me surprendre un peu. J'attrape également une bouteille d'eau et retourne m'asseoir pour déguster mon repas bien maigre. Quelle honte pour quelqu'un comme moi d'en finir par devoir ce contenter de ça.

« Bon, je n'ai pas toute la nuit, plus tôt je sais où je vais, plus tôt nous irons, je sais c'est logique mais je commence à m'impatienter et quand je m'impatiente c'est pas très bon. N'essayes pas de loucher sur mon morceau pain, tu n'en auras pas. » dis-je en lui tirant la langue avant de croquer de nouveau dans ce fameux morceau de pain.

« D'ailleurs j'espère que mes prochains repas auront plus d'intérêts, quant à ma paye nous verrons ça plus tard. »

Spoiler:
 


Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: L'Ombre des Secrets Part.#1 / Elena V.   Dim 11 Oct - 1:02

avatar
Invité


Click


L'ombre de l'idiotie



Elena & Le Macaque


C'est un soupire que tu contiens, maudissant une nouvel fois ta chance, ton passé, ton futur et ton présent en regardant cet homme qui allait te servir de protecteur et allié. Une alliance des plus hasardeuses même si il avait jusque là réussit les épreuves avec succès, néanmoins tu ne pouvais que remercier le destin, qui dans son magnifique sens de l'humour semblait t'avoir donner un allié que tu pourrais berner aussi facilement qu'un enfant de cinq ans, tout ne pouvait pas être noir ou blanc, il y' avait forcément du gris très foncé.

Tu restes là, l'observant sans parler, attendant que son jeu ridicule ce soit terminé, il attendait que tu parles, tu le savais, mais cette organe lui servant de bouche était bien incapable de pouvoir se fermer suffisamment longtemps pour te laisser en placer une. Il se lève, s'agite comme un enfant alors qu'il part en quête de provisions, et enfin Dieu semble exaucer tes prières, alors que le pain pénètre sa bouche elle se ferme, d'une manière non élégante mais tout de même, faux espoir alors que retentit le bruit indélicat et peu ragoutant de mastication, un bruit vite couplé aux postillons et aux mots alors qu'il parle à nouveau, révélant cette immonde mélasse de pain imbibé de bave.

Un frisson de dégout te parcours mais tu restes de marbre devant ce spectacle, s'en est trop pour toi alors que tu te lèves en saisissant le crouton de pain restant que tu lui flanque dans la bouche d'un mouvement sec et précis en le maintenant enfoncer, quitte à l'étouffer avec un calme impérial, ton regard plongé dans le siens alors que tu parles enfin.

" J'ai cru que vous ne vous tairiez jamais. Je suis désole d'être contrainte à en arriver à une tel extrémité, mais si je peux tolérer votre voix s'agitant sans cesse, votre manque d'éducation en revanche, qui plus est couplé à cette mélasse dans votre bouche est un spectacle bien trop éprouvant. Alors je vais être très clair Sunshine, si vous souhaitez être payé et accessoirement survivre à ce crouton de pain vous allez vous taire, mâcher la bouche fermer, en vous taisant, toujours et en évitant de faire autant de bruit qu'une vache ayant tiré le gros lot de pissenlit. Suis-je claire ? "

Tu laisses retomber la pression, retirant ta main du crouton tout en te ressayant, un sourire satisfait accroché aux lèvres devant tant de plaisir procuré par une action si simple.

" Bien. Maintenant nous pouvons discuter, connaissez-vous Bosco ? Parce que c'est là que nous allons et j'aimerai que vous évitiez de nous faire tuer à peine la frontière franchis, ou pire, de me retrouver esclave avec vous pour l'éternité. "

Un silence.

" Pour résumer, le pays est ravagé depuis des années par une guerre civile entre la noblesse et le peuple. Dans cette guerre civile sont impliquées des factions rivales, chacun défendant son bout de gras, l'une de ses factions possède un chef que nous appellerons Vlad, nous avons un passif des plus compliqués et ce cher Vlad est persuadé que je lui ai dérobé quelque chose, ce cher Vlad a donc décidé de se venger, je passerai sur les détails, aujourd'hui c'est moi qui veut me venger et c'est pour cela que vous êtes engagé. Au final la mission est des plus simple.

Je veux que vous tuiez Vlad, il est bien trop protégé pour que je m'en charge seule, mais avec votre aide cela devrait être facile, après tout vous êtes l'un des meilleurs n'est-ce pas ? "


Et tu souris, comme si de rien était et que vous parliez du succulent thé que vous avez bu par le passé. Il n'y a pas à dire, tu étais réellement douée.

Spoiler:
 

© Bebebe ♠
 MessageSujet: Re: L'Ombre des Secrets Part.#1 / Elena V.   Mer 14 Oct - 22:48

avatar
Maël Selesta

Raven Tail

Click

Citation :



L'Ombre des Secrets
Part #1

MAEL SELESTA X LA BICHE X LE RENARD


Dehors, les bruits se cumulent, des hurlements indécents mélangés à des cris d'enfants. Une rue bien sombre et étrange, la cachette parfaite pour un petit bandit de croisière. A l'intérieur, l'atmosphère est oppressante, elle comme moi nous demandons certainement pourquoi nous sommes face à l'autre. Elle aurait très certainement tord de penser qu'elle a fait erreur en m'acceptant mais mes réussites prévisibles aux différentes épreuves ne font que confirmer mon génie. Une excursion, une aventure, une mission peux importe le nom exacte je suis motivé à en faire un succès. L'échec ne me connaît pas, prendre le taureau par les cornes est mon activité favorite. Assis, j'observe de mes yeux de biche Bella qui commence à s'impatienter, étrange. Si il y a bien une personne qui devrait s'impatienter dans cette pièce c'est bel et bien moi. Puis soudainement elle se redresse, adoptant un comportement dont je ne la pensait pas capable d'emprunter. Elle se permet de m'enfoncer dans la gorge un morceau de pain sec, ce furoncle osa se comporter de la sorte avec moi. Je pense qu'elle n'a pas encore tout à fait compris ou cerné la personne qu'elle avait en face d'elle.

Je ne réagis pas, je ne dit pas un mot, je la laisse parler et s'exprimer car je suis homme diplomate et que couper la parole à une fraise comme celle-ci n'est pas mon genre. Une petite leçon de morale comme elle les maîtrisent si bien, digne d'une grand-mère d'une soixantaine d'années et je cligne des yeux. Elle venait de me libérer la bouche, sèchement j'ingurgite le reste de mélasse qui traînait dans ma gorge.

« Quand même, c'est dommage, je peux faire tellement de choses intéressante avec cette bouche. » dis-je tout en riant à moitié. Un comportement qui doit l’excéder. Les points importants arrivent enfin, enfin je vais pouvoir connaître les raisons de ma présence ici, il était temps. Non pas que des heures d'épreuves médiocres me fatiguent mais un peu quand même. Je l'écoute alors, buvant une gorgée d'eau pour faire passer ma dernière bouchée forcée. J'entends parler de guerre civiles, d'un certain Vlad et d'autre détails sans importance. Elle utilise un ton très formel et naturel qui me plaît bien, ce bout de femme assez attirant et sensuel sait comment me chopper. Je me contente de lui sourire. En effet, je ne suis pas vraiment étonné par sa demande mais quelque chose me turlupine un court instant.

« Bosco ? Mais il n'y a pas de palmiers ni même de noix de cocos » dis-je en conservant ce sourire de malin puisque dans le fonds, cela fait un petit moment que j'avais compris que la destination de rêves n'était plus qu'une douce utopie. Tuer quelqu'un, tuer comme arracher une vie de manière brutale, en ais-je seulement l'envie ? Est-ce là quelque chose d'intéressant ? J'espère au moins que la paye en vaut le coup mais j'ai quelque doutes à ce sujet.

« Alors allons-y, je ne suis pas contre, comme vous le dites si bien, je suis l'un des meilleurs, par contre. » Une petite toux pour faire passer la pilule. « Je ne ferais que ce que j'ai envie de faire, je suis apte à vous écouter, entendre vos directives mais si je décide de manger un morceau de jambon et pas un morceau de veau alors je mangerai un morceau de jambon. » dis-je en fronçant les sourcils de manière à bien me faire comprendre.

Puis, je rejoins mes jambes l'une contre l'autre, lève mon bras en l'air pour que ma main se dispose horizontalement sur mon front et fait claquer mon autre bras le long de mon corps de manière à adopter la posture d'un parfait petit soldat. Après tout autant lui faire croire qu'elle est à un échelon supérieur à moi, jamais elle ne pourra y parvenir mais l'espoir fait l'homme, ou la femme...
« En route ? »
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: L'Ombre des Secrets Part.#1 / Elena V.   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» L'Ombre des Secrets Part.#1 / Elena V.
» Dans l'ombre des secrets. [PV Louise]
» « Les cercueils fermés gardent les secrets. Le sien est ouvert et expose les vôtres »- Elena L. Salvatore
» Vraie Raison du Départ de Batista
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Centre :: Lac de Torha :: Lac et ses abords