Rencontre aux sources thermales [PV Yù]
 MessageSujet: Rencontre aux sources thermales [PV Yù]   Rencontre aux sources thermales [PV Yù] EmptyJeu 12 Mar - 8:46

Alouarn Grimgorson
Alouarn Grimgorson

Indépendant Légal

Click

Code couleur :
Alouarn : #ff9900
Linus : #ff3300

J’ai voulu jouer avec les mots, et les mots se sont tus. J’ai voulu m’amuser avec ma naïveté, je suis tombé, les graviers m’ont écorché les genoux. J’ai voulu divertir mon public, il a rit de mes performances. Voyons le bon côté des choses : j’ai appris le silence, j’ai côtoyé l’humilité, j’ai réussi à mettre un peu de bonheur dans un sourire. Oh, ne vous méprenez pas. Ces échecs ne m’ont pas rendu malheureux pour autant, bien au contraire. La vie a fait de moi son élève, et je ne pourrais jamais assez la remercier pour cela.

Aujourd’hui, un paresseux soleil d’hiver brillait sur Hosenka. Nous avions décidé de profiter de nos quelques jours de liberté pour aller aux sources thermales. Il était grand temps de nous détendre après les évènements qui étaient survenus. Il avait provoqué la panique générale et, dans ce chaos, j’avais du participer à une altercation dont je me serais bien passé. Linus en tête, portant son fils dans ses bras, sifflotait un air joyeux. Ça n’avait pas été facile pour lui. Nous avions subi bien trop d’épreuves et nos corps meurtris par les aléas de la vie avaient bien besoin de se reposer. Il avait fait plusieurs rechutes dernièrement, et le voir ainsi, sans ses démons alcooliques, me rendait heureux. Cela faisait bien trop longtemps que je ne l’avais pas vu ainsi. Je marchais, un peu en retrait, avec Astrid et ses deux frères. Nous surveillons tous du coin de l’œil le médecin qui s’était assis sur les marches qui menaient aux sources thermales. Alors que le trio Arthius entamait une discussion des plus animées, je me dirigeais vers mon frère et me plaçait à ses côtés. Il était en train de jouer avec le bébé. Je souris face à ce portrait de tendresse.

« Est ce que Joshua va supporter la chaleur des sources thermales ? »

« Oh, nous ne comptons pas nous baigner, hein, mon bébé ? »

Il vint déposer un baiser sur la joue du petit. J’aimais voir mon frère aussi joyeux. Il était tellement plus beau quand il souriait. J’espérais que nous allions bientôt trouver un compromis quand à notre habitation. Je ne pouvais plus continuer à vivre sur les routes, mon corps ne suivant plus les aléas du temps et la dureté des routes. Et puis, Joshua allait grandir, il allait falloir le scolariser. Il méritait d’avoir, comme tout enfant de son âge, une éducation digne de ce nom. Et, même si nous pouvions lui apprendre plein de choses, je doute que Linus accepte de laisser les comédiens se charger de son apprentissage. Il est vrai que les enseignements de la troupe sortaient un peu de l’ordinaire, et qu’il y a certainement plein de choses que nous ne saurons jamais. Qu’importe ce que choisirait le médecin, je le suivrais. Je tenais trop à lui pour le contredire. Et puis, je pensais que cela ne pouvait pas nous faire de mal de se poser un peu à un endroit. Pour ce qui était des spectacles, on pouvait très bien garder la roulotte et rejoindre la troupe pour les grandes représentations.

« Qu’allez-vous faire ? »

« Certainement monter vers les salles de massage. »

« Est-ce que je peux venir avec vous ? »

« Qu’est ce que tu en penses, mon fils ? On laisse tonton se joindre à nous ? »

Joshua poussa des cris de contentement. Je ris face à cette naïve joie.

« Et bien, je pense que ça veut dire oui ! »

Nous prévînmes les autres que nous montions à la salle de massage. Astrid décida de nous accompagner, alors qu’Asgeïrd et Béralde se dirigèrent vers les sources thermales. Nous fûmes à destination en l’espace de quelques minutes. Astrid proposa de garder le bébé pendant que Linus se faisait masser. Alors que je m’installais confortablement sur l’une des tables, quelqu’un entra. Je ne pris pas garde au nouvel arrivant et entra dans l’une des cabines pour me déshabiller. Je ressortis uniquement vêtu d’une serviette qui cachait ce qu’il y avait à dissimuler. Je m’installer sur l’une des tables et fermais les yeux. Il était temps de se détendre. C’était sans compter une rencontre des plus fortuites qui allait se passer dans les instants à venir.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Rencontre aux sources thermales [PV Yù]   Rencontre aux sources thermales [PV Yù] EmptyVen 22 Mai - 19:50

Anonymous
Invité


Click

Rencontre aux sources thermales
Acte 1 : Une une rencontre inattendu [/



Rencontre aux sources thermales [PV Yù] Ne5egm11 " alt="" border$"£ùmp0">



Ah les sources thermales j'adore ça, voilà ce que disent généralement les personnes qui viennent ici, mais pas moi les sources ne me plaisent pas spécialement mais j'y viens surtout après mes entraînement ou missions intensifs faut dire que je ne peux pas nier leur effet curatif sur les muscles … Il y a aussi la salle des massages c'est le pieds total après les missions.

Pourquoi cette petite éloge sur les sources vous demandez vous peut-être et bien toi simplement car c'est l'endroit vers lequel je me dirige, c'est un peu flou pour plus de précision je vais aux sources thermales d'Hosenka, après la raclée humiliante que je me suis pris à Hajurion mes muscles sont tétanisés faut dire que se faire écraser par une foule de piéton qui fuient à toute allure ça fait mal…

Je me demande tout de même puis ce qui s'est passé durant mon absence à mon réveille j’étais dans une chambre d’hôtel je me demande bien qui a pu m'y emmener. Si seulement je pouvais le savoir d'une quelconque façon...

Bon allez j’arrive devant le bâtiment des sources par quoi vais-je commencer moi les sources ou les massages sources ou massages tel est la question… Non non désolé je ne recommencerai plus jamais ça.

Direction la salle de massage à l'étage, ha je sens que je vais apprécier cette après midi détente, surtout que es massages permettent de faire baisser la pression, je retournerai chez Saiko après car il faut que je poursuive mon entraînement pour maîtriser les ailes de glace !

Alors que j'entre dans las salle, je me dirige vers les tables puis d'un coup sec du bras je retire mes vêtement un peu à la Gray, puis je m'installe sur la table près à me faire masser quand une personne que j'ai déjà vu voilà l'occasion que j'attendais la personne qui se trouve à mes côté est le mage de l'autre fois je décide donc de l'aborder directement :

« Salut moi c'est Yù de Fairy tail, on s'est déjà aperçu à Hajurion désolé d'être aussi direct mais peut dis éclairer ma lanterne sur les événements qui se sont passés une fois que je me suis fais honteusement écraser ? »







 MessageSujet: Re: Rencontre aux sources thermales [PV Yù]   Rencontre aux sources thermales [PV Yù] EmptyDim 14 Juin - 17:57

Alouarn Grimgorson
Alouarn Grimgorson

Indépendant Légal

Click




Je suis un comédien Et je suis ma destinée !



PARTICIPANTSAlouarn Grimgorson & Yù Icewill
Résumé • Hiver 792, Alouarn, Linus et son fils, Astrid et ses frères sont venus se reposer à Hosenka, et notamment aux sources thermales. Alors qu’Asgeïrd et Béralde préfèrent aller se ressourcer aux points d’eau chaude, Alouarn et les autres montent au salle de massage. Astrid propose de garder Joshua le temps que les deux garçons se fassent frictionner d’huile en tout genre. Alors que le jeune homme s’installe sur l’une des tables de massage, il se fait aborder par Yù Icewill, un mage membre de la célèbre guilde de Fairy Tail.



Rencontre aux sources thermales


Je fus quelque peu surpris d’être abordé de la sorte. Je mis un instant à retrouver mes esprits. Je lançais un regard au nouveau venu, clignant plusieurs fois des yeux, avant que mes idées se remettent en place. Je lui souris bêtement avant de m’asseoir sur le rebord de la table de massage. Je ne pensais pas le revoir de sitôt. Nous nous étions perdus de vue durant les évènements d’Harujion. J’étais d’ailleurs un peu déçu que l’entrevue qui avait commencé à cette époque ne se soit jamais terminée : je ne saurais donc probablement pas qui était le menteur. C’était fort dommage : j’avais vu durant cet échange un moyen de faire travailler mes petites cellules grises. Je n’arrêtais pas de me répéter que j’aurais bien d’autres occasions de faire tel Sherlock Holmes et Hercule Poirot. Je laissais le silence planait une ou deux minutes, le temps d’intégrer ce qu’il venait de me dire. Je devais avouer qu’il n’y avait rien de bien compliqué dans sa demande, j’étais néanmoins déconcerté par la façon dont il avait présenté sa requête. Nous ne nous connaissions à peine. Il était, certes, en droit de savoir, mais était-ce une façon d’aborder les gens ? Pour sûr qu’il était direct. Je n’arrivais pas bien à cerner le personnage : de quel côté de la barrière était-il vraiment ? Il avait affirmé, durant notre échange à Harujion, qu’il ne pouvait pas faire de mal à cette jeune femme, puisqu’il appartenait à Fairy Tail. J’aurais du lui répondre que Peter Pettigrow était à Gryffondor, ce qui ne l’a pas empêché d’être un mangemort. Ma naïveté me hurlait de lui faire confiance, et pourtant, certaines fois, il suffisait que je ne sache pas trop où j’en étais moi-même pour avoir du mal à engager la conversation. Je me frottais les yeux, et une grimace, s’approchant plus d’un sourire raté qu’autre chose, fendit mon visage. Je pris alors la parole :

❝ ▬ Bien le bonjour messire Yù Icewill, de Fairy Tail. Il semblerait que notre rencontre d’aujourd’hui soit placée sous le signe du destin lui-même. Tu es en quête de réponses concernant l’événement d’Harujion. Je suis à la recherche de justification quant à tes actes de la dernière fois. Ne te méprends pas sur mes intentions, je n’irais pas jusqu’à te traiter de menteur. Mais, depuis notre première confrontation verbale, je me pose beaucoup de questions quant à ta façon de penser. ❞

Je fus pris d’une quinte de toux. Linus, qui sortait de l’une des cabines, se précipita vers moi. Depuis que l’on avait découvert que j’étais séropositif en plus d’être schizophrène, mon grand frère m’accordait encore plus d’attentions que nos premières années de vie commune. Alors que je tentais de reprendre ma respiration, il me sourit et me fit mettre dans une position telle que ma trachée, celle-là même qui apportait l’air à mes poumons, se libère et amène cette légère brise beaucoup plus facilement. Il s’assit ensuite à côté de moi et passa un bras autour de ma taille. Astrid, qui se trouvait non loin de là, fut quelque peu jalouse de ce geste : elle savait pertinemment bien que si Linus devait choisir entre elle et moi, il la laisserait certainement partir. Je devais avouer que ce choix serait très douloureux pour mon frère qui essayait, du mieux qu’il pouvait, de partager son amour de façon équitable entre tous les membres de notre petite famille. Il salua alors mon interlocuteur :

❝ ▬ Bonjour, messire. Je suis Linus, Linus Baxter, le grand frère et le médecin de ce bougre-là. Où vous êtes vous rencontrés ? ❞




❝ ▬ Tu te souviens de l’histoire des bombes à Harujion ? ❞




❝ ▬ Hum… Tous les journaux en ont parlé. Et il me semble même que tu t’étais fait disputer pour ton inconscience, mon grand. Quelle idée t’était donc passée par la tête ? Ta curiosité a toujours pris le dessus sur la raison : alors que beaucoup fuirait ce cataclysme, toi, tu préfères aller voir de tes propres yeux si cela s’avère exact. ❞

❝ ▬ Mais, grand frère, si je n’y étais pas allé, je ne serais pas là pour raconter ce qui s’est réellement passé. Au moins, je suis sûr de la rumeur que je répands. Il y a eu tellement de versions, qu’aujourd’hui, il est dur de différencier la réalité de l’affabulation. ❞

❝ ▬ Ce n’était tout de même pas très raisonnable de ta part. Je n’ose même pas imaginer les conséquences que ça aurait eu sur notre famille si tu avais été, malencontreusement ou non, tué durant cette attaque.❞

❝ ▬ Nous en avons déjà parlé : ce scénario n’est jamais arrivé ! De quoi t’inquiètes-tu maintenant ? ❞



❝ ▬ De ta santé et, dans la mesure du possible, de ton bonheur, mon grand ! Mais, assez parlé de nous. Je vous ai coupé en pleine conversation. Faites comme si je n’étais pas là ! Non, Alou’, ne dit rien du tout. Je sais très bien ce que tu penses. Alors, par pitié, enlève-moi cette moue de ton visage : ce n’est tout de même pas bien compliqué de faire comme si, non ? ❞

❝ ▬ Parfois, Linus, tu es vraiment bizarre. Plus que moi. Pour te dire à quel point ça ne va pas bien dans ta tête. ❞



J’éclatais de rire, laissant ces sons joyeux prendre possession de la salle où nous nous trouvions. Linus mit fin à ses éclats en me pinçant l’un de mes pectoraux. J’eus un sursaut, et poussais un petit cri qui, ma foi, n’était pas des plus virils.

❝ ▬ Laisse mon téton tranquille ! Sinon… ❞






❝ ▬ Sinon quoi ? ❞





❝ ▬ Je te fais la révolution lorsqu’on rentrera à la maison. Et je suis sûr que Joshua sera de mon parti. ❞



❝ ▬ Joshua n’est qu’un bébé, Alou’, comment veux-tu qu’il prenne ta défense ? ❞




❝ ▬ Je lui apprends les bonnes manières dés son plus jeune âge. Première règle : tonton a toujours raison. Seconde règle : si tonton a tort, se référer à la première loi. Tu vois, c’est pourtant super facile comme concept. Ton fils n’est pas bête, il va vite comprendre. ❞

❝ ▬ Ça va ta tête ? (Il vint doucement me caresser les cheveux) Tu n’as pas l’impression que tes chevilles enflent quelque peu ? ❞



Je me levais, me mis bien droit, et me penchais en avant pour regarder mes pieds. Ma serviette en profita pour se faire la malle. Je me retrouvais ainsi complètement nu au milieu de la salle de massage. Linus se leva précipitamment pour ramasser le linge qui était tombé à terre. Il vint me chuchoter à l’oreille :

❝ ▬ Mon grand, remets-moi ça rapidement ! Ta nudité ne plaira pas à tout le monde. ❞




❝ ▬ Je suis mieux tout nu. (Je tire la langue à deux vieilles dames qui passaient par là) Et puis, ça n’a pas l’air de déranger tant que ça. Regarde-les, ces rapaces voraces ! Ils seraient prêts à tout pour en voir un peu plus. ❞


❝ ▬ Et bien, pour ma part, je n’ai pas envi de te partager avec ces autres. (Il me remit de force la serviette, en l’accrochant bien au niveau du bassin.) Il est hors de question que tu l’enlèves. Je vais voir le masseur pour lui donner quelques consignes te concernant. Pas de bêtises pendant mon absence. Je t’ai à l’œil.❞

Je le regardais d’un petit air malicieux puis, après l’avoir regarder partir en direction du bureau du responsable de l’étage, je reportais mon attention sur Yù. Je me mis à renifler bruyamment, avant de dénouer le linge qui serrait ma taille : je me mouchais avec toute la grâce dont un gorille pouvait faire preuve. Je m’assis sur la table de massage, et invitais mon interlocuteur à venir poser son fessier à côté du mien.

❝ ▬ Je suppose que tu n’étais pas venu ici pour avoir vu sur une scène familiale comme celle-ci. Je te prie de m’excuser. Quant aux informations que tu es venu chercher, je ne pourrais que te répondre partiellement. Je ne suis pas au courant de toutes les finalités de cet événement. Une fois que tu fus emporté par la foule, je me retrouvais seul face à cet homme. Tout à fait entre nous, c’était un homme peu commode, qui n’appréciait pas les bonnes choses de la vie, et qui, me semble-t-il n’était pas là pour la bombe en elle-même, mais pour la destruction : celle-là même qui sort des contes de fées et qui fait peur aux enfants ; je dirais même plus, c’est elle qui accélère le rythme cardiaque, elle n’est là que pour répandre ruine et terreur. Elle habitait chacun de ses membres, ses pores même transpiraient cette dévastation. Il n’était pas très loquace. Et pourtant, j’ai réussi à le provoquer, d’une bien curieuse façon, certes, mais tout de même. Je n’ai jamais su ce qui était arrivé à ces pauvres bougres qui sont arrivés, les poings levés, pour le tabasser. Car oui, j’ai crié au poseur de bombes. Mais, il s’en est sorti, enfin, je crois. Cet homme est en fait un cerbère de plusieurs mètres de haut, un gardien assoiffé de sang. Je ne saurais dire comment j’ai survécu à ce molosse, mais il s’en est fallu de peu. Et puis, se fut le trou noir. Je ne sais pas combien de temps je suis resté endormi. Lorsque je me suis éveillé, j’étais allongé sur le sol de la ville portuaire, les mains liées dans le dos. J’ai fait des rencontres bien étranges. J’ai été accusé de faire parti de ce groupe, celui-là même qui fut accusé d’avoir posé les bombes… Cette guilde… Ajatar Virke… J’ai cependant été secouru par une forte charmante demoiselle qui répondait au doux nom d’Eileen. Enfin, je ne sais plus vraiment, j’étais en pleine crise d’identité. Deux autres femmes sont arrivées et ont fondu, tels des rapaces, sur celle qui me retenait en captivité… Et puis, il y eut la suite…❞

Je secouais la tête, tentant de chasser ses souvenirs de ma mémoire : je n’aimais pas particulièrement me rappeler ses souvenirs. Ils étaient encore un peu flous dans ma mémoire. Je me rappelais néanmoins de ne pas avoir été très fier de ce que j’avais fait, même si j’avais été sous l’effet d’un puissant charme.

❝ ▬ Parlons de choses plus joyeuses. J’ai aussi des questions à te poser. Pourquoi tenais-tu tellement à aider cette jeune fille ? Au fond, elle ne t’avait absolument rien demandé. ❞


C’est à ce moment-là que Linus revint avec un masseur. Son regard allait de la serviette qui se trouvait dans mes mains à ma taille puis à mon sexe : ses yeux exécutaient un triangle équilatéral presque parfait. L’homme qui l’accompagnait sourit en voyant que je m’en étais servi pour me vider les sinus. A mon humble avis, c’était pour mieux cacher sa gène. Le médecin s’excusa, et on partit me chercher une autre serviette. Il en profita pour me disputer :

❝ ▬ Alou’, nous sommes dans un lieu public. Tu vas nous attirer des ennuis si tu continues comme ça. Ne crois-tu pas que tu es assez malade ? ❞


❝ ▬ Mais, grand frère, la serviette me gratte monsieur kiki. Et puis, je suis sur que le monsieur qui va s’occuper de moi a déjà vu des hommes nus. ❞



❝ ▬ Là n’est pas le problème, mon grand. C’est juste une question de politesse. (Il ajouta en jetant un coup d’œil insistant à Yù.) Je suis sûr que ton nouvel ami ne voudrait pas te voir en tenue d’Adam. ❞

❝ ▬ Ah bon ? Ca te dérange de me voir tout nu ?❞







© By Halloween



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Rencontre aux sources thermales [PV Yù]   Rencontre aux sources thermales [PV Yù] Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Wyclef le farceur retourne à ses sources.
» [Gondor - Sources] La Vie Militaire Gondorienne
» Chrétien de Troyes
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Centre :: Hosenka :: Les Sources thermales