Aller à la page : 1, 2  Suivant
Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad
 MessageSujet: Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad   Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad EmptyDim 1 Mar - 10:52

Sting Eucliffe
Sting Eucliffe

Sabertooth

Click


Les Jupons de la Pucelle
Rp Libre ~

♦ Le duel était passé. La guilde était rasée. Tu avais pris la fuite avant que le maire ne te mette la main dessus pour te tirer les oreilles. Avant qu'il ne te couvre de reproches en te traitant d'irresponsable. L'ancienne Sabertooth était tombée et une fois que tu en auras finis avec ce jeu ridicule, tu reconstruiras la nouvelle briques par briques. Tu y voyais déjà une piscine incorporée d'ailleurs puis une déco un peu plus...sympathique que la précédente qui était assez rustique.

Selon les règles de votre jeu, tu avais perdu. Enfin théoriquement et simplement, tu avais gagné. Tu avais gagné par la force mais tu laissais Bacchus être le gagnant parce qu'il allait faire son frustré sinon et puis ce jeu l'intéressait plus que toi.

Tu te demandes encore ce que tu vas faire chez les sirènes. Tu sais pas trop ce que tu fous là, à le suivre de près ou de loin mais tu le suis parce qu'au départ, ce qui t'avais excité c'était le défi et l'adrénaline du combat mais là, il s'agissait simplement d'aller voir une guilde de filles que t'appréciais...Juste comme ça. T'en connaissais aucune en plus, mise à part Elena et étrangement, tu te mis à espérer qu'elle soit présente et non pas à l'extérieur. T'aimerais voir un visage familier dans toute cette histoire et t'aimerais la voir pour avoir des réponses.

T'avais pas osé l'avouer mais cette fille avait eu le don de te frustrer en partant. Tu sais pas pourquoi, tu sais pas comment mais tu sais juste qu'elle est partit et qu'elle est sortit de ta vie.

Normalement tu devrais t'en moquer, tu devrais en rire avec les autres en disant que ceux qui ne sont pas capable de rester chez les tigres n'ont rien à faire ailleurs...Mais ça, ce genre de parole, tu le gardais pour faire ton coq devant les autres. Pour montrer qui dirige malgré tout. Pour leur montrer que tu n'as rien perdu de ton arrogance habituelle.

Pourtant cette arrogance, des fois, tu la mettais en poche. Tu passais outre le départ d'Elena pour suivre Bacchus et principalement parce que tu étais en quête de réponse.

Le trajet aurait pu être calme. Tranquille même. Mais rien n'est jamais calme et tranquille quand on doit voyager avec le maître de Quatro. Parfois tu te demandes comment il est devenu maître? En était-il seulement capable? Il doit surement se poser la même question à ton égard. Vous étiez maître par défaut, parce que vous aviez été choisit pour en assumer les pleines responsabilités mais aucun de vous deux n’étiez assez responsables pour assumer les pleines fonctions de ce rôle. Vous aviez encore à apprendre sur la vie et sur les autres.

Vous aviez encore à apprendre l'un de l'autre.

T'avais ris aujourd'hui. Tu t'étais amusé comme ça faisait longtemps que tu ne l'avais pas fait. Tu t'étais éclaté à tout détruire uniquement dans le but de décrocher la victoire...

Victoire qui était théoriquement tienne mais rien que pour aujourd'hui, on va dire que t'as triché et on laisse le trône du roi à Bacchus...Tu seras le Bouffon même si tu te demandes encore si tu ne vas pas jeter ton bonnet à l'entrée de Mermaid.

"- Nous y voilà hein..."

Mains dans les poches, position décontractée..Il ne vous restait plus qu'à franchir l'ultime étape de votre marche vers la mort : Franchir le seuil de cette guilde interdite aux hommes. Franchir les portes de votre mort certaine si Soledad Velantis vous sait à l'intérieur de ses murs si sacré.

Tu ne comprenais pas pourquoi mais cette guilde avait un aspect sacré. Quelque chose de pur et d'inviolable. Quelque chose d'admiratif.

Qui n'attends qu'une chose, qu'on la viole de l'intérieur en franchissant la porte d'entrée et tu laisses l'honneur à Bacchus de dépuceler ce bâtiment.

 MessageSujet: Re: Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad   Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad EmptyDim 1 Mar - 20:29

Bacchus Groh
Bacchus Groh

Quatro Cerberus

Click

Les jupons de la pucelle
Sting et Soledad

Un quartier général de guilde rasé et tu n'es même pas coupable de ce qui s'est passé... pour une fois. D'ailleurs, tu trouves ça bizarre qu'il ne s'en ait soucié que très peu. Il aurait pu t'attirer à l'extérieur pour la bagarre, il aurait pu utiliser des techniques moins fortes contre toi pour justement éviter que les poutres du bâtiment ne s'effondrent sur ta tête. Tu te demandes pourquoi il n'a même pas tenté de protéger ne serait-ce un seul mur et qu'il a préféré le détruire à coups de rayons laser. Est-ce que c'est sa philosophie de guilde? On croirait entendre Fairy Tail, presque... Tu te dis que si ce genre de choses arrive, tu traînerais le gars dans une arène de gladiateur où votre précieux bar serait loin des dangers. Et ces réserves de barils d'alcool qui t'ont coûté une fortune juste à transporter jusqu'aux sous-sols. Toi, tu ne peux pas te permettre de voir ta guilde s'effondrer et si cela arrivait, tu te mettrais à pleurer ta vie.

Le chemin jusqu'à Cedar s'est fait rapidement. Entre quelques blagues par-ci et quelques expressions douteuses par-là, tu as bien diverti Sting. Il faut dire que c'est une des premières fois où tu traînes officiellement avec lui. Sa présence ne t'agace pas, au contraire, tu le vois comme une jeune disciple de l'apprentissage sur la gente féminine. Le gars passe son temps à traîner avec un chat, c'est normal qu'il ait jamais vraiment goûté à de la femme. Tu hausses les épaules et tu te dis que si ça l'intéressait plus que cela, il serait à Quatro. Tu vois tout le monde à Quatro en fait. Dès que tu t'entends bien avec eux et qu'ils rient de tes blagues à caractère sexuel, c'est la première chose que tu désires. Ta guilde est passablement remplie et tu es toujours à la recherche de bons membres dans ta guilde.

Vous voilà devant le bâtiment des sirènes. Vous restez figés devant la porte à ne pas vraiment savoir quoi faire par la suite. Sting te souligne que c'est l'endroit recherché. Les mains dans les poches, il ne t'apparait pas aussi motivé que tu l'aurais espéré mais en même temps, tu te dis que c'est parce qu'il doit se taper la plus laide qu'il affiche une mine aussi horrible. Tu t'approches de la porte et elle aussi, t'as envie de l'exploser. Tu poses ta paume de main à sa surface, mais tu te mets à rire soudainement, pris par l'excitation d'entrer dans cet endroit sacré. Tu es certain qu'aucun homme n'y a jamais mis les pieds, t'es certain que vous serez les premiers, Sting et toi, à dépuceler l'endroit de votre simple présence...

« Allons allons... je vais quand même pas détruire leur porte. Les femmes ne savent quand même pas utiliser de tournevis! »

Et tu frappes trois coups à la porte.

« Allooooooo? Vous êtes là les filles? »
Code by Silver Lungs
 MessageSujet: Re: Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad   Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad EmptyMer 1 Avr - 9:57

Anonymous
Invité


Click


♦ L'Outrage ♦
♠ Stings Eucliff, Bacchus Groh & Soledad Vélantis ♠





Un coup violent retentissant contre la porte, la brune lâche son regard des documents éparpillés sur son bureau, un regard d'incompréhension se dirigeant vers la porte de bois s'ouvrant sur le visage rouge et essoufflé de Leda. Une Leda haletante donc l'expression s'apparente à celle que possède ceux qui croisent leurs démons, et la nouvelle tombe entre deux expirations brutales, sous son impact le crayon se brise d'un d'un coup sec entre les doigts basanés. Une seule pensée.

Ils ont osé.

C'est avec un calme impérial que seul les restes du crayon démembré trahissent que la brune se lève, sa robe aérienne où se marient rouge, bleu et violet en un étrange venant caresser l'air dans un mouvement, avançant dans un silence prédateur alors que ses sandales foulent le marbre du couloir menant à la salle principale où trônent les sirènes de pierre sans un bruit. Les chuchotements s’élèvent alors qu'elle y pénètre, une dizaine de sirènes rassemblées non loin de la porte se questionnant sur la raison de la présence des deux maîtres masculins à l'entrée de leurs guildes.

D'un mouvement de tête, le regard de topaze intime le silence dans son autorité ardente alors que ses mains viennent pousser l'énorme porte de bois de l'entrée de la guilde, légèrement, alors que la reine se faufile dans l'espace libre pour faire son entrée devant les deux maîtres aux expressions si différente, blasée pour le tigre, affamé comme un bâtard abandonné pour le chien.

Derrière sa silhouette s'extirpant la porte de bois claque pour se refermer. Sur les marches de marbres encadrées des deux imposantes statues de sirènes sa robe aérienne danse, caressée par le vent, sa peau dénudée aux épaules semblant teinter, lécher par le soleil, son dos nu faisant face à la porte, alors que c'est au niveau de sa nuque que la robe se maintient, révélant du même coup un décolleté léger et pourtant des plus attirant dans la naissance de sa poitrine.

Son regard de félin scrutant ses interlocuteurs tel une lionne sur le point de bondir alors que le reste de son corps ne trahie qu'un calme glaciale, sa chevelure brune tombant en cascade sauvage le long de ses épaules et de son dos. Sa voix raisonnant de son accent d'orient.

" Quelle terrible nouvelle vient m’honorer de votre présence à Cédar chers maîtres ? "

Une seule certitude dans sa posture alors qu'elle affiche un message des plus clairs à travers chaque pore de sa peau, son corps comme un ultime barrage devant les immenses portes boisées, peut importe de quoi il s'agit, vous ne passerez pas ces portes.

♦ ♠ ♦ ♠
 MessageSujet: Re: Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad   Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad EmptyMer 8 Avr - 21:25

Sting Eucliffe
Sting Eucliffe

Sabertooth

Click


Les Jupons de la Pucelle
Rp Libre ~

♦ Mains dans les poches et légèrement en retrait, tu attends que Bacchus se donne l'honneur de toquer sur la porte de ce saint monastère. La guilde de Mermaid Heel dégageait quelque chose de sacré et de pur, quelque chose d'inviolable, impénétrable même et pourtant vous étiez là tous les deux.

Deux maîtres de guildes s'adonnant à un plaisir réservé aux hommes.

Bacchus toque à la porte et ça t'étonnes. Tu t'attendais à ce qu'il la défonce à grand coup de pieds comme ta porte mais il n'en fit rien. Favoritisme hein?

La porte s'ouvre, s'agite, la tension monte. Quelque chose arrive. Tu ne savais pas quoi ou qui. Mais tu sentais cette menace. Parce que oui, ce qui vous arrivez dessus pouvait être la pire menace de la journée. La porte s'ouvre et laisse apparaître cette silhouette fine. Ses courbes dansantes se dessinent devant vous tandis que son regard vous toise avec une agilité qui vous ferrait peur si vous n'étiez pas tous les deux des habitués de ce genre de chose.

Son regard se pose sur toi...Puis sur lui. Vous jugeant certainement. Tu devines qu'il s'agit là de la gardienne de ces murs sacrés. Tu devines qu'il s'agit là de la seule et unique personne contre qui tu pourrais avoir une dent pour t'avoir voler une membre mais même pas. Étrangement sa présence t'apaise et provoque quelque chose que tu ne pensais pas ressentir. Un léger respect. Cette femme, de part sa présence, poussait au respect naturel et à l'autorité.

Tu devines alors que vous aviez en face de vous, Soledad. La maîtresse de Mermaid. La sirène de l'océan. Elle dégage une aura impressionnante et tu fis un pas en arrière, léger, quelque chose qui ne se remarque pas tandis que la présence de Bacchus semble prendre le peu de place que pourrait avoir la tienne.

Pourtant elle vous remarque tous les deux. Elle vous questionne sur votre présence ici. Il est vrai que jusqu'à présent, peu voir aucun homme ne s'est présenté ici. Personne n'est rentré ici ou n'en est ressortit indemne du moins.

De base, tu savais que suivre Bacchus dans ce pari risqué était comme jouer avec le feu mais alors que tu t'attendais à pouvoir en finir rapidement...Tu te dis que ce qui se tiens devant toi...Est plus qu'une simple étincelle.

Elle ne vous laissera pas passer. Elle gardera cette porte derrière elle quoi qu'il arrive. Elle ne bougera pas.

T'avais envie de revoir Elena et de lui poser des questions mais la tâche s'avère risquer.

"- Excuse-moi mais j'aimerais revoir Elena. Je sais qu'elle est ici. Je suis venu pour ça et pour rien d'autres."

Ton ton est sec, cassant, tu veux pas la supplier mais t'as aucune raison de lui mentir. Tu lui dis simplement ce que tu veux, peut-être qu'elle te l'accordera mais t'as l'impression que telle une lionne, elle est prête à te sauter dessus et à te dévorer tout crû.

Tu jettes un œil furtif vers Bacchus....Et maintenant...Qu'est-ce que vous faites?

 MessageSujet: Re: Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad   Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad EmptyJeu 9 Avr - 14:56

Bacchus Groh
Bacchus Groh

Quatro Cerberus

Click

Les jupons de la pucelle
Sting et Soledad

La porte s'ouvre sur la déesse de Cedar. D'un mouvement elle se retrouve dehors et d'un autre, elle referme derrière elle. Elle ne vous laissera pas passer. Soledad est formelle là-dessus et aucun homme ne pénétrera l'enceinte de sa guilde, aucun. Même pas toi, même pas lui... mais encore moins toi. Toi qui au contraire des sirènes, tu refuses toute entrée aux femmes, ce sexe incapable de féministes porteuses de sable dans leur vagin, toi qui contrairement à Elle tu n'empêches pas les gens d'entrer dans ta guilde parce que tu te feras un plaisir de les voir vomir leurs tripes après les avoir gavés d'alcool avant de les foutre dehors, toi qui la déteste en ce moment-même de faire belle figure, qui se déhanche en toute séduction pour vous attirer loin de votre objectif.

Elle se méfie, elle est prête à vous sauter à la gorge si vous tentez une quelconque action vers la porte, sauvage tigresse qui ne se laisse pas manger la laine sur le dos... tu aimes ça. Tu souris, amusé, mais tu la regardes, pervers. Sting parle et lui révèle qu'il veut juste parler à Elena. Ah oui? Et le pari dans tout ça? A-t-il honte d'avoir perdu et il ne veut pas respecter sa part du marché? Toi en tout cas, tu veux la plus belle sous tes draps... ou toutes les plus canons dans ton harem. Tu hésites, mais pour une première expérience il faut quand même pas trop rêver, tu sauras pas toutes les combler. Son regard pèse sur toi comme une sentence. Les mains posées sur les reins, tu te penches un peu vers l'avant pour être à sa hauteur.

« Et moi... je veux voir de quoi ont l'air tes filles. Un concours de beautés ça vous dit? La gagnante repartira avec moi! C'est pas tous les jours qu'on a cette chance... Oh et la perdante avec Sting... C'est tout de même une bonne idée hein? En plus il fait chaud, elles pourront défiler en bikini! Ha! Ha! Ha! »

Tu ris d'une voix bien grasse. Tu sais qu'elle n'aime pas cette nouvelle, mais jusqu'à qu'elle point vous empêchera-t-elle de passer? Tu la testes. Ça a toujours été la guerre entre vos guildes et cette fois plus que jamais, elle ne doit pas perdre la face. Il y a des passants dans la rue et des mages à l'intérieur... comment expliquera-t-elle son geste si elle fait émaner la magie autour d'elle, hm?
Code by Silver Lungs
 MessageSujet: Re: Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad   Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad EmptyVen 10 Avr - 15:25

Anonymous
Invité


Click


♦ L'Outrage ♦
♠ Stings Eucliff, Bacchus Groh & Soledad Vélantis ♠





Le tigre répond en premier alors que le regard sauvage de la sirène se pose sur lui, le détaillant longuement, comme réfléchissant à la pertinence de sa requête et surtout à la possibilité de lui répondre. Un silence que le chien choisit de rompre de sa bouche putride, une demande qui fait monter la colère dans son corps entier alors que pourtant elle ne bouge pas, ne scille pas, son regard restant braqué sur le tigre, ignorant royalement le maître des chiens galeux alors que le silence retombe. Un silence qu'elle brise enfin après avoir soutenue le regard du blond pendant de longues minutes, comme pour y chercher la vérité, sa voix à l'étrange accent retentissant.

" Elles écoutent en ce moment même tout ce qui est dit. Elena est certainement parmi elles, je n'ai pas la présomption de répondre pour elle, mais sachez que si elle le souhaite elle n'a qu'à ouvrir ses portes pour venir vous trouver. "

Un silence qui retentit à nouveau alors que finalement elle détourne son regard sur l'homme la défiant ouvertement devant l'oeil des passants dont certains se sont déjà arrêté, son visage à quelques centimètre du siens dans une provocation teinté d'irrespect, une provocation auquel malgré toute cette fureur grimpant en elle, elle ne répond pas en soutenant son regard semblant soudainement vibrer d’électricité prêt à le foudroyer sur place.

" Votre humour est des plus douteux mon cher Bacchus. La seule chose pour lesquels les sirènes accepteraient de concourir, serait à celle qui réussira à vous castrer en premier. Néanmoins si la chaleur est un si réel problème pour vous, une douche froide aux sources du quartier vous ferez le plus grand bien. "

Et à sa réponse succède un sourire alors que la foule des passants ne cesse de grossir devant le spectacle s'offrant devant la guilde de Cédar, certains chuchotement s'élevant dans la foule alors que c'est une véritable compétition qui s'instaure malgré le manque d'action de la situation, chacun savant pertinemment que derrière les mots, derrière chaque action c'est un duel entre les guildes ennemies qui se joue. Un duel que les habitants de Cédar veulent voir, un duel dont elle sait qu'ils attendent leurs protectrices gagnantes en vers et contre tout.

" Néanmoins, si mes sœurs le souhaitent, nous pouvons organiser un tournois de magie, ou tout simplement de combats, tu sais à quel point elles aiment mater les chiens errants. Concernant l'enjeu, puisque que tu sais aussi bien que moi, que gagner des êtres humains est une pratique barbare seulement digne de Bosco, nous pourrions tout simplement parier sur la tranquillité de l'autre.

Mais une idée me vient en tête, puisque vous êtes en nos terres chez amis, je suis certaine que les habitants de Cédar révéraient de pouvoir voter sur un concours de beauté entre vous, le gagnant se verrait remettre des réductions pour les plus fameuses attractions de notre chère ville. "


Et c'est un mouvement de voix des plus enjoué et partant qui s'élèvent de la foule, notamment de la part de la genre féminine alors que l'idée de voir concourir deux des maîtres les plus connu du pays dans un concours de beauté les séduits.


♦ ♠ ♦ ♠
 MessageSujet: Re: Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad   Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad EmptyVen 17 Avr - 9:27

Sting Eucliffe
Sting Eucliffe

Sabertooth

Click


Les Jupons de la Pucelle
Rp Libre ~

♦ Son ton est sec. Autoritaire. Méfiant. Tu la détailles du coin de l’œil et ton regard fait des aller-retour entre elle et cette porte de bois se tenant juste là. Tu pouvais bien faire le barbare est rentré sans même lui demander quoi que ce soit à la p'ti dame mais tu te doutais bien qu'elle allait pas te laisser le temps de faire quoi que ce soit que t'aller perdre sur l'instant, toutes les caractéristiques qui font de toi un homme dés que t'auras frôler le seuil de Mermaid Heel.

Plus qu'une maîtresse, cette femme s'apparentait au cerbère des enfers. Mais bon..A chaque toutou, il y a son bout de viande et tu te doutais bien que Soledad, la femme au cœur de pierre, devait bien avoir son point faible.

Sans plus perdre ton temps sur la question d'avoir les réponses que tu étais venu chercher, tu sembles abandonner la conquête du château pour écouter la proposition de la lionne. Un concours de beauté ? Et puis quoi encore ? Une épilation totale du maillot tant qu'on y est ?

Tu regardes Bacchus, te surprenant à le regarder de la tête aux pieds et si concours doit y avoir...Concours tu gagneras. Bon d'accord, la modestie tu ne connaissais pas mais bon...entre Bacchus et toi, y'avait pas photo. Tu souris à cette idée d'ailleurs.

Sortant tout juste d'un duel, l'idée d'en remettre un d'un autre genre ne te disais rien. Pas aujourd'hui en tout cas. D'habitude tu adorais te battre pour toutes sortes de choses mais pas aujourd'hui.

« - Eh bien je vois que vous prônez l'hospitalité chez vous. La seule beauté que tu peux avoir est de façade apparemment. C'est dommage. J'étais venu chercher des réponses, pas me battre...J'ai rien à faire ici, surtout pas pour jouer les mannequins devant des gamines connaissant à peine les valeurs de la vie. »

Tu te retournes vers Bacchus et poses ta main sur son épaule.

« - Si tu veux rester comme un con dehors, c'est toi que ça regarde. On a essayé d'y aller gentiment...La dame nous laisse guère entrer. Que penses-tu si on changeait de tactique ? »

En pensant au fait que Bacchus ai défoncé ta porte d'entrée, t'as soudainement l'envie qu'il fasse la même chose avec un pan de mur de la guilde des sirènes. C'est bon, c'est pas toutes des vierges de l'immaculé conception qui se cachent dedans non plus. Un petit tour du propriétaire et tu pars.

Vous avez essayer de parler avec diplomatie mais étant donné que la maîtresse n'était pas ouverte à la discussion, autant passer à autre chose.

 MessageSujet: Re: Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad   Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad EmptyMer 22 Avr - 21:48

Bacchus Groh
Bacchus Groh

Quatro Cerberus

Click

Les jupons de la pucelle
Sting et Soledad

Pas de concours de beauté du côté des filles, mais un du côté des gars? Et après elles viennent gueuler à l'injustice. T'en as rien à faire de leur concours à deux balles même si on t'acclame... même si on t'offre un tonneau de bière... Ah bah peut-être pas le tonneau de bière quand même. Mais son prix est médiocre. Des rabais? Elle se fout de toi... comme si t'étais du genre à faire du shopping... Elle tente de t'humilier devant la foule qui s'accumule devant la guilde, elle tente de te provoquer pour te faire péter les plombs pour te faire mal paraître. Tu ne cèderas pas. T'es maître bordel de merde, c'est ton devoir de rester beau, grand et fort devant tout le monde. L'honneur de la guilde repose sur toi. Sting pose sa main sur ton épaule et te demande de changer de tactique. T'as soudainement un sourire sadique et pervers.

« T'as raison... »

Elle les aime ses sirènes, pas vrai? Elle les aime les femmes au point de donner sa vie pour elles, pas vrai? Et si tu lui parles de cette fille, pliera-t-elle? Te laissera-t-elle pénétrer les porte de sa guilde juste pour jeter un oeil? Juste pour causer et servir une nuit d'enfer à la plus belle d'entre elles? Tu te retournes vers Sting et lui fais un clin d'oeil. Le plan B se met en marche. Il l'ignore, il ne sait pas du tout ce qui se trame à Quatro Cerberus... et elle non plus. Tu t'approches en lenteur de son oreille pour faire durer le plaisir. Tu sais qu'elle risque de mal réagir, alors tu te tiens sur tes gardes et tu lui chuchotes quelques mots à l'oreille qu'elle seule et Sting peuvent entendre:

« Y'a une fille qui rôde autour de Quatro et mes gars n'attendent que le moment opportun pour lui sauter dessus. Soit tu nous laisses entrer et je te laisse venir la chercher... soit je repars et je fais comme si je n'avais rien vu de ce que mes gars feront... alors? »

Tu arrives pas à t'enlever la voix criarde de la gamine qui passe son temps à scander le nom de Hyun à toutes les semaines et qu'elle comprend pas que le gars il a une vie et qu'il passe son temps en mission ou à picoler... Comment il a pu se choper une fille comme celle-là? Les gars veulent sauter dessus pour la faire déguerpir en lui lançant des tables et des chaises. Mais avec un sourire comme le tien, c'est clair que Soledad pensera qu'il s'agit d'un viol collectif....
Code by Silver Lungs
 MessageSujet: Re: Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad   Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad EmptyDim 7 Juin - 13:52

Anonymous
Invité


Click


♦ L'Outrage ♦
♠ Stings Eucliff, Bacchus Groh & Soledad Vélantis ♠





La tension est palpable devant les portes de bois, la foule grossit et avec elle les murmures, muscles crispés et dents serrés alors personne n'acceptera de plier, il en allait de l'honneur des guildes représentaient, plus encore, il en allait de la fierté des sirènes, défié dans leur propre ville, devant leur propre QG.

Son regard de fauve se pause sur Stings, entre défiance et agacement, mais surtout avec une cette pointe de piété acerbe.

" Nous n'offrons l'hospitalité qu'à ceux qui la méritent, mais surtout qui en ont besoin. Ce n'est nullement votre cas, encore moins quand vous vous permettez de venir nous menacer entre notre ville avec des manières des plus déplacés. Si vous attendez une once de respect de notre part, agissez avec respect, une valeur qu'apparemment ni l'un, ni l'autre vous ne connaissez. Pour vos réponses, comme je l'ai déjà dit, cela ne dépend aucunement de moi, Elena est derrière ces portes, si elle souhaite vous parlez, il ne tient qu'à elle de les franchir, peut-être est-ce monnaie courante chez vous de forcer vos membres, mais chez nous chacun est sa propre force de décision, libre de faire ce que bon lui semble. "

Le ton est sec, tranchant. Son regard se détourne sur le chien entrant en mouvement, le corps à l’apogée de la tension alors qu'il s'approche dangereusement, sa proximité la dégoute de tout les pores de sa peau, pourtant elle ne bouge pas, elle reste là, calme alors que ses poings se serrent, il n'oserait rien devant tant de monde, et surtout malgré sa stupidité le maître des chiots n'en restait pas néanmoins un mage légal et les guerres inter guilde étaient prohibées, et il savait pertinemment que la moindre action à son encontre, ou contre cette guilde qu'elle avait bâti à la sueur de son front vaudrait tout purement et simplement une déclaration de guerre ouverte. Bacchus était peut-être stupide, mais il n'était pas fou.

Il parle et c'est la nausée qui monte au rythme des mots, l'envie impérieuse de le gifler avec la force d'un ouragan, pourtant tu ne bouges pas malgré l'insinuation qui est faite, aussi écœurante, et si jusqu'alors elle n'avait que très peu de considération pour cet homme, la dernière miette subsistant venait de voler en éclat. Et c'est avec toute la dangerosité prédatrice d'une lionne qu'elle approche son visage de son oreilles, sa crinière brune frôlant son cou alors qu'elle répond dans un murmure.

" Tu me dégoutes. "

Elle rompt la proximité devant la foule figée, la tension à son apogée alors qu'elle se tourne vers elle de toute sa grâce sauvage.

" Il semble que les festivités soient reportés chers habitants de Cédar. Le maître des chiens semblant avoir autant de sens morale qu'un mollusque, je n'ai pas d'autre choix pour cette fois que de céder à son ignoble chantage, la vie d'une jeune fille en dépend. "

Effet des plus mélodramatiques si l'en est alors que la foule laisse échapper des murmures tantôt indignés ou exaspérés, et sans ajouter mot elle se détourne d'un mouvement sec, sa robe aux couleurs d'orient semblant danser dans l'air tel un feu ardent alors que ses mains poussent les immenses porte de bois et qu'elle se décale légèrement sur le côté.

" Après vous, messieurs. "

Dans l'immense hall de marbre sculpté des créatures marines elles sont là, statiques, comme prête à bondir tel des fauves sauvages alors que dans leur regard seul le mépris transpire, un cortège aussi beau qu'il peut-être brutal.


♦ ♠ ♦ ♠
 MessageSujet: Re: Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad   Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad EmptyMer 10 Juin - 8:33

Sting Eucliffe
Sting Eucliffe

Sabertooth

Click


Les Jupons de la Pucelle
Rp Libre ~

♦ T'as envie de rire quand tu l'entends soudainement s'adresser aux habitants rassemblés en une foule croissant de plus en plus au fur et à mesure des minutes, t'as envie de rire à sa façon ironique d'être. Ce n'était qu'une mégère parmi tant d'autres, cela ne serait pas la première fois à changer d'humeur que tu connais. Elle semble connaître Elena aussi bien que toi..ça te donne mal au coeur mais tu n'en dis rien. Elle parle de respect mais la sirène a des allures de murènes crachant son poison dés que vous vous y attendez le moins.

"- Si tu veux qu'on se batte dis-le franchement au lieu de passer par des détours et des sous-entendus qui font chier. C'est justement par respect envers toi et ta ville qu'on ne fait rien. Il ne faut croire que nous sommes tous des barbares capables du pire. Tu devrais te calmer."

Quand tu la vois ouvrir les portes d'elle-même t'as juste envie de détourner les talons et rentrer chez toi. Loin de cette folie et cette grotesque ironie. Elle pouvait pas commencer par ça?

"- Tu pouvais commencer par ça au lieu de garder ta fierté si imposante tout ce temps...Tsss c'est bien ennuyeux tout ça. Qu'est-ce qu'on fait Bacchus?"

Peut-être allait-il se sentir aussi frustré que toi de voir la maîtresse des lieux se foutre ainsi de vous...Ou peut-être n'allait-il juste pas résister à l'envie de pénétrer ces lieux...Aller savoir ce qu'il pense celui-là en ce moment.

En tout cas..Hors de question de rentrer là-dedans tout seul, ça sens le piège et l'arnaque à des lieux d'ici. Comme si en entrant...vous alliez vous enfoncez dans les enfers des hommes.

Bacchus étant convaincu qu'il s'agit du paradis sur terre, quelle déception que de voir toutes ces harpies prêtes à vous sautez dessus. Quelque part t'en as la chair de poule, il en fallait beaucoup pour te faire peur et non pas que tu ais peur de rentrer dans cette guilde mais il s'en dégageait comme quelque chose d'assez fort pour que tu te sentes obligé de rester à l'extérieur. Comme figé.

"- Passez donc devant tous les deux...Je reste derrière."

 MessageSujet: Re: Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad   Les Jupons de la Pucelle ♣ Bacchus & Soledad Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» BACCHUS/LE CARAVAGE
» Soledad Gerfaut, l'Epervier [ FINI ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Est :: Cedar :: Guilde abandonnée de Mermaid Heel