Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2
Up Is Down ♠ Isaiah
 MessageSujet: Re: Up Is Down ♠ Isaiah   Ven 21 Aoû - 5:41

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Up Is Down

Avec - Isaiah.B Stone

Quelque part, je ne pus m'empêcher de sourire à ce qu'il me dit. Y'avait-il une raison particulière à ce désir que j'avais de devenir populaire ? L'étais-je déjà ? Je ne sais pas exactement si dans mon cas, on peut se permettre de parler de "popularité", le sens étant tout autre. Rester dans l'ignorance, dans l'ombre, je l'avais fait pendant longtemps, certainement trop, j'aurais dû faire quelque chose bien plus tôt, bien avant tout ça. Le monde ne tourne plus rond. Le monde se confond dans ce juste équilibre entre "lumière" et "ténébres"..Les uns faisant les actions des autres et inversement. Il devait y avoir des méchants pour avoir des gentils. C'était ainsi.

Quant au reste, ses questions ressemblent étrangement à celles que je me suis déjà posée et que je continue de me demander. A quoi ça rime tout ça hein ? Pour l'instant si je devais apporter une réponse claire et net, elle ressemblerait à peu près à ça : "J'en sais rien" car je ne sais rien. L'avenir reste incertain. Qui aurait crû que je fondrais ma propre guilde ? Qui aurait crû que je ferrais certaines choses ? Même moi des fois, je me dis que ce que je fais, tout ce que je fais, n'est que jouer sur deux tableaux.

C'est alors qu'un homme nous regarde tandis qu'Isaïah semble l'effrayer à sa façon et j'en rigole.

"- Tu sais, pour te répondre...Je ne ressens pas spécialement le besoin de vivre ou d'exister dans cette société, elle est trop sans dessus-dessous pour moi alors j'essaye d'apporter de l'ordre à ma manière. C'est vrai que ça peut sembler étrange d'entendre qu'une personne souhaite la liberté de la magie dans ce Royaume alors qu'il y a tellement plus à faire chez nos voisins mais vois-tu, ici, même les mages légaux ou peut importe le nom qu'on leur donne, sans encore moins libres dans leurs mouvements que moi, qui suis une criminelle. Je ne cache pas ce que je suis mais j'estime avoir plus de chance dans ma position, que certains constamment surveillés par le Conseil ou leur devant quelque chose. Moi, je n'ai qu'à attendre que ces derniers se présentent à ma porte alors peut-être que quand ce moment arrivera, je me sentira vivante, parcourue par l'adrénaline et la peur d'être un jour, de nouveau derrière les barreaux. Même si la première fois...Ca été plutôt facile de sortir. Ahaha."

Je rigole en repensant à mon evasion. C'est vrai que cela fit du bruit pendant un temps mais sans plus. Je n'ai plus à affronter chaque mages se trouvant sur mon passage, les gens m'évitent naturellement comme la peste et ceux qui savent qui je suis rien qu'à l'entente de mon nom ou à la vue de mon visage, s'enfuient en me laissant passer. Je ne peux pas dire que je craigne grand chose.

Je me rappel alors de Jellal certainement terrer dans un coin avec Senji. Ils pourraient vivre au grand jour aussi, vivre parmi les hommes. Si c'est là, la vie que l'on peut avoir en tant que criminels, alors je ne la quitterait pour rien au monde.

"- Donc, pour en revenir à toi...Tu voyages avec tes esprits hein ? Et Fiore te plaît ? Je veux dire, les environs sont pas trop mal et y'a pas mal de bordel dans le coin donc le côté un peu "fous" de ce royaume ne te dérange pas ?"

La tête à l'envers, les pieds en l'air. Cela pourrait presque décrire l'état du pays en ce moment.

Je regarde le ciel et m'imagine les possibilités qu'il y pourrait y avoir dorénavant pour moi...Pour ma guilde, ou plutôt ce recueil pour sans abris que j'ai mis en place et je me dis que peut-être qu'un jour, tout ça me lassera et je retournerais à la solitude.

Là où tout à commencer.

DEV NERD GIRL

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Up Is Down ♠ Isaiah   Mar 27 Oct - 2:07

avatar
Isaiah B. Stone

Weer Lopen

Click

Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .


La lumière qui nous éclairaient de son élégant manteau raffiné et distingué. Les yeux de l’innocence du jeune garçon s’attelaient à distinguer les traits de la femme aux multiples facettes qui se tenaient devant elle. On dirait qu’elle était tellement de choses en même temps, qu’au final elle ne savait pas vraiment ce qu’elle faisait ici, car son discours était assez décousu. Elle cherchait simplement à survivre et comme tout affects propres à l’homme la quête de la survie se faisait dans la quête d’un but et de tout faire pour le réussir c’était la notion de sélection naturelle. Il écoutait les propos de la femme comme l’élève écouterait son maître, mais il ne comprenait pas, vraiment où elle voulait en venir. Puis, il se mit à sourire tout en imaginant une partie d’échec dont personne n’était maître ; si le jeune mage n’était qu’un débutant dans ce jeu, la jeune femme était une reine d’exception. Elle comptait donc abattre son roi ennemi qui se trouvait s’incarner par l’entité qu’était le Conseil. Elle réfutait leur autorité, elle était contre leur rôle et le fait qu’il s’immisce partout tel des parasites, s’il avait bien compris et il se demandait que ferait-elle si elle gagnait, si elle perdait son Némésis ? Parce qu’au fond elle ne vivait que dans cette optique faire changer le monde, mais si le monde changeait elle ne serait devenu qu’un simple pion de la société. Puis, elle lui posait une série de question qu’il posait précieusement dans un coin de sa tête de façon à ne pas oublier de lui répondre. Puis, il prit une respiration et d’un trait ouvrit sa bouche pour laisser le son de ses cordes vocales se propager dans l’air :

« - Au final, Enya tu ne te mords pas la queue comme un chien qui tournerait en rond. Puisque tu veux attendre, mais en même temps tu souhaites faire bouger les choses. De plus, une fois le conseil disparut envers qui ton but va-t-il se tourner ? J’aimerai bien comprendre, car la vie est faite d’adaptation, d’apprentissage, mais pour chaque choses ou actions nous avons besoin d’une motivation très forte afin de pouvoir continuer à avancer dans la vie. »

Puis, il attrapait une bouffée de respiration, comme s’il essayait d’attraper un nuage et qu’il l’aspirait dans son orifice buccal, cependant c’était assez spécial comme mouvement de bouche. Puis, il se remit à parler pour répondre aux questions qu’il avait laissé de côté.

« En effet, je traverse le monde avec mes esprits à la recherche d’un endroit où aller ! Un endroit où je me sentirais à ma place, je pense. Fiore est différent de tout ce que je connais, l’impact de la société cette pâte humaine que chacun a reçu à sa naissance est si différente de ce que je connais. Chaque personne, en reçoit à chaque instant, l’art de manier la magie, le monde, le fait que le plus fort l’emporte… Tout ça n’est que le reflet d’un pouvoir plus puissant que l’homme celui d’une société d’homme qui détruise et dénature la nature. Cependant, j’apprends beaucoup des hommes, même si j’essaye de ne pas trop me faire influencer, ma raison d’être est de pouvoir redonner vie à un espace où la nature serait maître et que tous les esprits pourraient vivre en parfaite harmonie loin de la terreur des humains. De plus, qu’est-ce qu’un bordel ? Le côté fou, je n’ai rencontré encore aucune personne atteint d’un trouble psychiatrique excepté peut-être ce jeune homme du nom de Yuuki. Il en est assez dur de qualifier le monde de fou, enfin je pense. Ou alors, il faudrait que la définition de la normalité soit définie de manière plus concrète et plus ciblé. »


Il sourit une dernière fois et s’asseyait sur le rebord d’une fenêtre et dis d’un ton jovial :

« - Tu crois que les enfants ont un avenir dans un monde comme celui-ci ? Un avenir où la nature ne serait pas vouée à mourir emportant l’humanité avec elle ? »


crackle bones

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Up Is Down ♠ Isaiah   Sam 31 Oct - 11:48

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

UP IS DOWN

AVEC - Isaiah B. Stone
Je ne pus m'empêcher de sourire à sa question. J'avais l'impression de l'entendre de partout. Tout le monde se la posait et tout le monde se demandait la même chose. Que ferrait Enya Taylor si le Conseil n'existait plus ? Eh bien c'est une éventualité à laquelle je n'ai même pas pris la peine de réfléchir. En fait, je pense que sur ce genre de chose, je ne réfléchirais sans doute jamais. Je ne veux pas penser à l'avenir, à ce qu'il se passerait "si..". Je ne veux pas y penser car l'avenir, pour les gens comme moi, il n'existe pas ou alors il change tous les matins. On ne sait jamais ce qu'il va se passé. Il ne nous suffisait pas de nous lever, d'aller dans une guilde, saluant tout le monde, faisant notre boulot avec nos potes. Non. C'était plus devenu une question de survie.

"- Vers où mon but va-t-il se tourner tu dis ? Tu sais, je pense que même si le Conseil venait à tomber, je ne changerais pas. Je veux dire, je pense sincèrement qu'aucune institution ne devrait réguler le domaine de la magie. On devrait être libre. Cela reviendrait à souhaiter l'anarchie, j'en suis parfaitement consciente mais aucun homme n'est supérieur à un autre. Donc qu'est-ce que je ferrais si le Conseil n'existe plus ? Sans doute pas grand chose de plus par rapport à ce que je fais actuellement. C'est bizarre non ?"

Je rigole toute seule.

Pour la première fois de ma vie, je n'ai pas de plan ou d'idée complètement tordues qui me traversent l'esprit. Je suis juste-là.
Alors je l'écoute me raconter sa vie, répondre à mes questions, s'interrogeant sur l'existence elle-même et j'avoue me sentir perdue. Je ne prends jamais le temps de penser à tout ça, de penser comme lui. Nous ne prenons jamais le temps de voir plus loin que le bout de notre nez. Plus loin que la merde dans laquelle nous sommes au lieu de voir que notre voisin est dans une situation bien pire. Nous ne prenons jamais le temps de voir le monde tel qu'il est et non comme on voudrait le voir.
Lui, il voyait le monde comme il était. Froid. Noir.

Sa question m'interpelle. Je regarde alors les nuages comme si la réponse à sa question allait s'y trouver. Comme si j'avais une réponse à apporter à cela.

"- Vue la merde qu'on est entrain de faire, je pense qu'il sera dur pour les enfants de demain, de faire quelque chose de leurs vies si tu veux mon avis. On entre en guerre, on se tape dessus, on crie, on saigne, on pleure...Toutes ces choses, ne sont pas faites pour les enfants mais tu sais quoi ? C'est pas près de s'arranger. Je pense qu'une personne, saine d'esprit, devrait fuir ce pays avant qu'il ne soit trop tard."

Je soupire, laissant un silence entre nous.

"- Je pense qu'une personne saine d'esprit, devrait partir avant que la guerre n'arrive. Parce qu'elle est là. A nos portes. Il nous suffit juste de les pousser."

Il nous suffit juste de la laisser entrer chez nous. De la laisser ravager, tuer, massacrer. Il nous suffisait juste de faire ça et d'attendre, de regarder le spectacle, celui où l'humanité perds son âme et où les humains deviennent des monstres.

Mais ça...C'est une toute autre histoire encore.


Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Up Is Down ♠ Isaiah   Ven 6 Nov - 3:27

avatar
Isaiah B. Stone

Weer Lopen

Click

Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .


J’écoutais sa réponse à la question, si le conseil n’existait pas qu’est-ce qu’elle ferait ? Sa réponse était ironiquement drôle. Oui, je sais ce que veut dire le mot ironiquement drôle, même si je ne sais pas la manier, je pouvais la concevoir dans certains aspects. Elle souhaitait que le monde tourne vers l’anarchie, elle souhaitait un monde sans pouvoir autoritaire, au final elle souhaitait une certaine forme de démocratie. Cependant, elle voulait que tout le monde soit égaux. Une chose que la société actuelle n’est pas près d’envisager. Comment pouvait-on pensé cela dans un monde où une hiérarchie se créera forcément. En effet, partons du principe qu’il n’y plus d’organes décisionnel comme le Conseil, les mages ne serait plus réguler et se sentirait forcément supérieurs aux humains qui eux n’ont pas la chance d’avoir de pouvoirs. On verrait alors se former une sorte de loi du plus fort et cela aboutirait sûrement à la fin de la race humaine pour un monde remplie de magie. Je me mis à rire lorsqu’elle me demandait si cela était bizarre, un rire cristallin et enfantin et je tendais la main vers le ciel et dis d’un ton ironique :

« - Tu crois que c’est bizarre de penser qu’un jour je serais capable de faire qu’un avec le Soleil ? Pour ce qui est de ta vision des choses, c’est une belle vision des choses, une démocratie pourrait être bien, cependant il faudrait toujours un représentant. La solution serait peut-être que le représentant soit élue par le peuple et faire en sorte qu’il ne soit pas éternel, dans le sens que pour une certaine durée, car si on part du principe d’une anarchie. On risquerait de voir la race humaine se faire exterminer par les mages, car la loi du plus fort deviendrait d’actualité. Je ne pense pas que cela soit la bonne solution, de toute façon je ne sais pas s’il existe réellement de bonne ou mauvaise solution, il existe simplement des solutions qui vont engendrer un nouveau problème et ainsi de suite. »

Puis, je la regardais de mon rebord de fenêtre l’air vibrait dans mes oreilles comme la douce mélancolie d’une harpe qui s’amusaient à tricoter les notes de ses cordes. Puis, elle répondait à la question de l’avenir pour nos enfants. Je souris amusée de sa réponse et puis, je regardais deux enfants qui s’amusaient dans une rue et les montrait du doigt et dis d’un ton admiratif :

« - Tu vois, je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi. Pour moi, l’avenir c’est nos enfants, l’avenir c’est à eux d’en faire quelque chose et de faire changer les choses. Regarde l’innocence qu’ils ont dans leurs yeux, ils n’ont rien à avoir avec la société et ils sont peu soucieux de la guerre, ils sont simplement là profitant de l’instant présent. Cependant, je ne pense pas qu’ils faillent les préserver d’un monde empli de guerre. Je pense simplement que l’on doit les aider à comprendre la détresse dans lequel le monde se présente, afin de faire en sorte qu’ils ouvrent les yeux et qui nous guident à travers les ténèbres. Ils sont la lumière dont nous avons besoin, cependant à nous de faire simplement en sorte qu’il ne sombre pas dans les ténèbres. Puis qui pourrait nous sauver si nous les éloignons d’ici ? N’y a-t-il aucun salut pour nous pécheur ? De plus, pour la question être sain d'esprit, qu'est ce que tu entends par là? Je veux dire c'est un terme que je trouve qui a une définition réellement abstraite et qu'il faudrait borner précisément les limites afin de pouvoir l'utiliser. »

Ma main se levait vers le ciel pour essayer d’attraper quelque chose, qui ne semblait absolument pas palpable. Puis, j’ajoutais :

« - La société à ses péchés, mais je sais qu’une simple chose. La fuir, ne fait pas de nous des personnes saines d’esprit, mais plutôt des simples pions, car fuir quelque chose s’est simplement avoué qu’elle existe et qu’elle nous a battu. Le fait est de rester ici et de faire en sorte de la comprendre et de l’utiliser et non de se faire utiliser. Je sais que c’est peut-être que des mots, mais c’est en tout cas ce que je veux essayer de faire. Je veux voyager, voir le monde sous différents aspects et surtout faire en sorte de le comprendre, afin de pouvoir faire changer les choses. Qu’en dis-tu ? »

Je me relevais l’air certain, j’avais compris quelque chose. Je ne pouvais rester cet enfant toute ma vie, je devais comprendre le monde dans lequel j’allais vivre. Je ne pouvais plus rester cet ermite toute ma vie.

crackle bones

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Up Is Down ♠ Isaiah   Ven 6 Nov - 5:27

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

UP IS DOWN

AVEC - Isaiah B. Stone
Je l’écoute parler sans relever. Je l’écoute parler sans broncher. Sans sourciller. Nous avions des opinions contraires. Je ne saurais dire exactement quel était mon avis sur les questions posées ni si même, les réponses que j’allais y apporter allaient tout simplement le satisfaire mais la seule chose dont j’étais certaine était que je ne voulais pas débattre sur le sujet. Ses grandes frasques sur le futur et la démocratie et toutes ces choses, me prenaient déjà la tête. Je ne voulais pas réfléchir à tout ça. Je ne voulais pas penser à tout ça. Parlé des enfants alors que quoi ? La moitié d’entre nous on mourra sans en avoir ? Et puis quoi encore ? Parler d’enfants alors qu’on n’est même pas capable de protéger l’amour et les choses auxquelles on tient vraiment…C’était juste ridicule.

Pourtant, je ne lui réponds pas. Je me mue dans mon silence et je me contente de regarder le ciel sans plus.

La société a ses pêchés hein ? La société, c’est l’ensemble des individus qui la compose donc l’homme par nature, est un pêché. Mortel. Et c’est de ça que je suis faite et de ça que je vis. Je vis et j’exploite les pêchés de chacun. Je les détourne et les retourne pour m’en servir contre eux-mêmes. C’était ainsi que je fonctionnais, ainsi que je pensais. Il n’y avait rien de plus à dire.

« - Si tu veux faire changer les choses, c’est une bonne chose. Ce n’est clairement pas mon cas. Je ne dis pas que je veuille rester là, les bras croisés, je dis seulement que me mêler des affaires du commun des mortels ne m’intéresse pas plus que ça. Je suis une personne égoïste, je vis pour moi et rien que pour moi. Je vis pour mon futur et non celui des enfants qui courent dans les rues. Tu peux aller voir le monde si cela te chantes. Moi, je l’ai déjà vue. J’ai vu ses atrocités, ses mensonges et ses perfidies, le monde n’a plus rien à m’offrir. »

Je m’étire et finit par me relever en regardant les passants plus bas. Peut-être qu’il était tout simplement temps.

« - J’ai vu les horreurs du monde et de la vie et j’en fais même partie tu vois ? »

Lui adressant un léger sourire, je remets mes cheveux en place avant de m’apprêter à sauter, le temps de croiser son regard une toute dernière fois.

« - Tu as une façon de voir les choses qui est particulière, peut-être que toi, tu pourras changer le monde, mais pas moi, il est trop tard pour moi. C’est tout ce que je te souhaite. Vis ton aventure, découvre ce que tu as à découvert et puis peut-être qu’on se recroisera, au détour d’un toit comme celui-là. Peut-être qu’on aura alors des opinions divergentes de celles que l’on a aujourd’hui. Qui sait ? Tout ce que je peux te dire, c’est que je ne me battrais pas pour le futur. Il n’a rien à m’apporter »

Je saute. Je me laisse porter par la brise tandis que j’atterris dans une ruelle assez étroite, le saluant de la main, souriant comme il était parmi de le faire.
Peut-être que tu changeras le monde. Peut-être pas. Peut-être que le monde changera de lui-même, sans que ni toi, ni moi, ai eu à faire le moindre effort pour ça. Ce que je nous souhaite. Je n’aimerais pas à avoir à me mêler des affaires des hommes.

Ils se débrouillent tous, très bien, sans moi.



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Up Is Down ♠ Isaiah   Sam 7 Nov - 20:09

avatar
Isaiah B. Stone

Weer Lopen

Click

Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .


Enya parlait, elle parlait d’un air si triste, d’un air si mélancolique comme si le monde s’était abattue sur elle. Elle était pessimiste, elle ne voyait plus aucun avenir de bonheur dans ses mots, elle ne voyait que le noir et elle essayait simplement de voir le bon pour elle dans ce foutus tas de merde. Cependant, moi je voulais continuer à y croire, je voulais continuer à voir le monde comme un futur havre de paix, comme l’endroit où mes enfants pourront grandir allégrement sans avoir peur du futur. D’un monde où la nature reprendrait ses droits. Un monde qui serait parfait pour des gens comme moi, où la société ne serait pas la machine qui tire nos ficelles dans l’ombre et qui faisait de nous les marionnettes d’une entité bien plus grande que nous. Les animaux sont mes amis, la nature me guide, mais dans ce monde je ne suis rien qu’un puceron et si même cette femme ne semble pas pouvoir m’aider. Je me dois de trouver ma propre route, je me dois de voyager. Puis elle me disait qu’elle faisait partie des horreurs de ce monde et là je souris en inclinant la tête sur le côté et dis en souriant :

« - Je pense que tu n’as simplement pas compris ce qu’était ton cœur, tu n’es pas une horreur. Tu es simplement la princesse d’un conte, cependant tu n’en est encore qu’à la partie où tu es servante de ton propre destin. »

Puis, elle parlait de ma vision des choses, elle m’expliquait que peut-être une personne comme moi pouvait faire changer les choses. Pourtant, j’étais plus dans la vision qu’une femme comme elle pourrait faire changer les choses, non moi, car même si j’étais un utopiste qui essayait simplement d’observer. Je me verrais plus dans le rôle d’un spectateur qui coucherait sur des livres l’histoire de ce monde et ses vices, mais je verrais plus cette femme une fois qui se sera débarrassés de ses démons devenir l’icône de notre nouvelle vie. Elle me faisait pensée dans sa façon de penser à mes héros morts au combat. Tellement défaitiste, mais je suis sûr que si le monde courrait à sa perte elle agirait. Elle agirait pour se protéger, pour protéger son peuple et ses croyants. Pour protéger ses amis, elle me semble être ce genre de personne. Puis, elle s’en allait l’air de rien. Je le regarderais et lui fait un immense sourire et un signe de main. Elle s’en allait, elle n’était qu’une chrysalide, j’espérais simplement qu’elle verrait que plusieurs chemins s’offrent à elle et pas qu’un seul celui de la facilité de vivre juste pour soi-même.

J’allais me relever quand je glissais de nouveau sur une brique et dévalait le toit pour finir le cul en premier dans une poubelle, la poubelle se refermait sur moi. Bloquer, je demandais d’une innocence inavouée :

« - Y a quelqu’un ? Personne, tant pis je pense que je peux faire la sieste ici ! »

crackle bones

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Up Is Down ♠ Isaiah   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» ISAIAH VERGAS ► Jon Kortajarena
» The back alleys [Dana & Isaiah]
» Les appels du ciel [Soren & Isaiah]
» ISAIAH DEAGLAN HOPKINS ► oliver sykes
» Isaiah Hopkins ► Oliver Sykes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Est :: Cedar