Aller à la page : 1, 2  Suivant
Up Is Down ♠ Isaiah
 MessageSujet: Up Is Down ♠ Isaiah   Up Is Down ♠ Isaiah EmptyDim 22 Fév - 8:59

Enya Taylor
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click


Up Is Down
Rp Libre ~

♣ J'aurais presque pû dire qu'aujourd'hui est un jour comme un autre. Un jour où l'impossible devient possible. Un jour où je connais enfin la définition du mot "Grace Matinée. Oui j'aurais pu le dire mais ce n'est pas le cas. Ce n'est clairement pas le cas en faite. Comme chaque matin depuis une semaine voir deux....La guilde était bruyante. Comme chaque matin les assiettes volèrent ainsi sur les coussins du canapé sans parler des injures traversant les murs.

Une semaine que ce manoir abriter alors 5 personnes et je fus surprise de découvrir que j'étais la plus seine d'esprit. Depuis une semaine maintenant Noah et Jasper passèrent leurs temps à se battre, se chamailler...Des fois Noah allait voir du côté de Robin car il fallait croire qu'il en avait marre de Jasper. Robin qui, quand il ne fut pas contraint de supporter les bêtises du blond, suivait Ninja comme son ombre.

Parfois ils étaient bizarres. Tous. Parfois j'ai l'impression d'être la seule "normale", c'est ironique n'est-ce pas? C'est moi que l'on traite de monstre, de folle, de psychopathe, de dégénérée et pourtant quand je rentre à la guilde, j'ai l'impression que mon monde s'agrandit avec eux. C'est bizarre. J'ai l'impression qu'on est presque tous sur la même longueur d'ondes...Sauf quand il s'agit de me laisser dormir le matin.

En faite ce n'est pas mon sommeil que je plains le plus, c'est ce pauvre Amy. Amy qui avait signé pour être le démon "domestique" de la guilde se retrouve à devoir passer derrière les tornades que sont les 4 autres. Je le plains sincèrement.

"- WESH ROBIN VIENT TE BATTREEEE!!!!!
- Non merci, je passe mon tour sale rat des champs.
- Tapette va! T'as peur c'est ça? Tu reconnais enfin ma suprématie? Avoue-le!!!
- Je préfère mourir étrangler par un petit pois que reconnaître quoi que ce soit venant de ta face de macaque. Maintenant, si tu veux, bien m'excuser, je vais me chercher un coin où je pourrais lire tranquillement sans t'entendre hurler que tu es le roi de ton slip."

Je finis par le croiser dans les escaliers alors que je descends. Il me regarde, me salue et me sourit brièvement et remonte certainement s'enfermer dans sa chambre. Pauvre Robin.

"- Oh Enya tu vas où?! demande Noah en se précipitant vers moi, armé d'un coussin
- Je sors, prendre l'air et tout ça....Toi tu restes là et arrête de tourmenter ce pauvre Amy s'il te plaît!
- Je peux t'accompagner ? Je m'ennui.
- Non tu restes ici et tu nettoies ton bordel Noah! Et au pas de course! Je veux que ce soit nickel quand je rentrerais."

Mine boudeur, il repart dans son coin tandis que je lui lance la pelle et le balai à la figure. Je prend le manteau que j'ai généreusement voler à Zadig et sors. L'hiver était venu frapper à notre porte. L'hiver était là, encore une fois.

Dehors les premiers flocons étaient entrain de s'écraser sur le sol et l'air se rafraîchit rapidement. Parfois ça me manque un peu...Le calme. Mais quand j'y pense...j'y suis habituée au brouhaha. Y'a eu les démons...Puis les vices et maintenant....des gens. Qui aurait crû qu'un jour je fonderais une guilde? Qui aurait crû qu'un jour j'aurais de telles responsabilités? En faite ça me fais chier d'en avoir et il faut dire qu'Echoic n'est pas vraiment une guilde mais plus un refuge pour âme solitaire et perdue. On vient de partout et de nul part à la fois. Rien ne nous rapproche. Chacun à ses ambitions. Chacun à ses rêves et ses espoirs. Chacun à son but. Rien ne nous lie, comme les autres guildes. Nous n'avons qu'un but commun..La chute du Conseil.

Mais quand ce dernier tombera...Qu'est-ce que l'on ferra?

Peut-être que d'ici là, on aura trouver autre chose pour nous occuper qui sait?

Je sors et prend le premier train, capuche sur la tête, direction la première ville loin d'ici. Je ne sais pas pourquoi je me cache...J'ai un peu changée et tout le monde a encore en tête cette folle rouquine. Peut-être qu'un jour je redeviendrais cette rouquine mais pas tout de suite..J'ai besoin de cette pause.

En ville, je monte directement sur un toit. Rien que me balader parmi les passants me gêne. D'en haut, la vue est bien meilleure. Je sais que je ne risque théoriquement rien mais qui sait encore sur qui je pourrais tomber ?

Tomber. C'est le mot. Alors que je grimpe sur le toit d'un vieux bâtiment, une tuile se détache et je finis par glisser.....Tombant dans le vide. Tombant sur quelque chose, amortissant la chute. Quoi que ce soit, ça venait de me sauver la vie.

Je sens que ça bouge...Merde...J'ai ENCORE écraser quelqu'un.

 MessageSujet: Re: Up Is Down ♠ Isaiah   Up Is Down ♠ Isaiah EmptyDim 22 Fév - 17:44

Isaiah B. Stone
Isaiah B. Stone

Weer Lopen

Click


Let it go !

When you're gone.
Isaiah



Lumière sur la salle, chambre impeccable. Dans un passé lointain ou pas si lointain, en fait. Bien avant mon arrivé à Shirotsume. J'avançais dans une ville celle qui s'appelait Cedar, ma phobie de la population commençait à me battre le ventre telle une machine à laver en mode essorage. C'était alors que je commençais cette danse spectrale que lorsque mon agoraphobie prenait le dessus, je me mettais à faire, cette valse qui consistait à marcher dans les espaces vides évitant délicatement chaque personne. J'avais peur de la société, de son impact, elle avait dénaturé tout ce que je connaissais de mon existence précédente. La terre, l'air, l'eau, le feu, la nature tout avait été abîmé, rien n'était dans son état d'origine. Excepter peut-être ce que les gens appelaient l'instinct primaire de reproduction, cela ne m'avait pas encore atteint. Ce désir charnel qui ne m'avait jamais titillé l'espace d'un instant. J'étais vierge et j'aimais garder cette vertu le plus longtemps possible.

Rester vierge, loin de toute cette malfaisante main humaine. Loin de cette chose à dénaturer n'importe qui. Nous étions faits à une image celle d'Adam et d'Ève, mais nous devrions tous se balader nu pour être en communion avec la nature, mais tellement de choses nous distinguaient de la nature. Nous ne faisons plus partie du cycle de la nature, pour l'humain, nous étions la nature, nous étions plus important que n'importe quel organisme vivant avec nous. Pourtant, nous étions rien sans la nature, rien sans les animaux, rien sans les plantes. Comment pourrions nous vivre sans nourriture ? L'homme ne fabriquait pas sa nourriture, c'était le monde qui lui offrait. Comment la société remerciait le monde ? En la détruisant, en construisant ces bâtiments, en rasant les différents vestiges d'une nature vierge et pure. Une nature qui serait bien plus belle que ce paysage d'humanisation. C'était comme les fourmis, ces petits insectes si petits, mais si bien organiser qui nous en tant appris. Je préférais regarder pendant des heures une fourmilière que de me balader au sein d'une foule comme celle-ci.

Je me baladais, dans cette situation tellement inconfortable que j'aurais préféré passer une après-midi avec Lucas que plutôt rester dans cette foule avec toutes ces personnes qui me sentaient de plus en plus comme être un fantôme parmi les vivants. J'avais déjà l'impression d'être mort, mais vivre avec des gens qui n'avaient aucune considération d'autrui me faisait sentir encore plus mort que d'habitude. Même si, j'avais l'impression d'être mort une masse s'écroulait sur mon corps. Une énorme et grosse masse pour mon corps si frêle. Je n'étais clairement pas d'humeur, aujourd'hui, mais je ne réagissais pas vraiment avant de dire :

« -Excusez-moi, mais pourriez-vous vous lever de mon corps, l'oxygène commence à manquer dans mes poumons ? »

J'avais cette nette impression que ma journée n'allait jamais se terminer. Enfin, j'allais faire une rencontre, bonne ou mauvaise peut-être qu'elle donnerait un sens à cette journée.


 MessageSujet: Re: Up Is Down ♠ Isaiah   Up Is Down ♠ Isaiah EmptyLun 23 Fév - 10:11

Enya Taylor
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click


Up Is Down
Rp Libre ~

♣ Je me rends vite compte que ça bouge. Que ça parle. Je me rends vite compte que c'est humain. Humain...Je suis dans la merde. Encore un de ces imbéciles qui va crier au meurtre, au viol ou au drame quand il verra qui il a en face de soi ? Hmm pas sûr. J'aimerais tellement passer une journée normale pour une fois dans ma vie. J'aimerais que l'on me dise que je n'aurais pas à prendre la porte de sortie la plus proche. J'aimerais que l'on me laisse un peu de répits. Courir, sauter, se cacher...Je commence un peu à en avoir marre. Mais comment faire autrement ?

Comment faire autrement alors que les autres n'étaient juste pas prêt pour ce qui nous arriver dessus à grande vitesse? J'aimerais tellement faire accélérer les choses mais je ne suis pas magicienne..Du moins pas dans ce sens-là même si j'ai un petit contrôle sur le temps...Parfois.

Je le regarde me dévisager comme si j'étais l'abomination du siècle...Ou juste une surprise. Je le regarde et me plonge dans ses yeux bleus. Bleu comme la merde. Bleu comme l'océan. Il me fit rappeler quelqu'un étrangement et je ne pus m'empêcher de sourire.

"- Désolée. Je vous avez pas vue"

Ah bah ça! Faudrait être cruche pour se casser la figure et viser pile poil où une personne passe. Soit cruche, soit calculatrice. Je l'avais seulement pas vue mais d'un certain côté, je devais être honnête et le remercier de m'avoir épargner de me casser un os.

Je ne savais pas quoi dire, pas quoi faire. Il fut un temps, j'aurais détournée les talons et me serais contenter de lui avoir bafouiller ces quelques mots. J'aurais détournée les talons sans trop me poser des questions, parce qu'avant, je m'en foutais des gens. Des gens, de leur réflexion et de tout ce qui s'en rapprochait. Avant, je me doutais de tout parce qu'avant, je n'avais que moi à gérer. Avant j'étais....libre? Non ça serait exagérer si je disais que je ne l'étais pas aujourd'hui. Je le suis mais d'une manière beaucoup plus différente disons.

"- Rien de casser ? "

Pourquoi je lui demande? Qu'est-ce que j'en ai à foutre de savoir s'il a un truc de casser ou pas? Tant pis hein. Ouais il avait qu'à pas se retrouver là. Pourquoi je fais ami ami? Suis-je idiote? Suis-je devenue ce genre de personne soucieuse des autres? Pas vraiment non. Je sais pas pourquoi..Je me sentais juste...

Redevable.

 MessageSujet: Re: Up Is Down ♠ Isaiah   Up Is Down ♠ Isaiah EmptyDim 1 Mar - 22:07

Isaiah B. Stone
Isaiah B. Stone

Weer Lopen

Click

Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .


Le poids des sentiments, le poids de la souffrance. Le poids d'une vie qui se tenait sur mon dos. Elle était lourde cette vie, elle devait sûrement avoir un popotin bien plus grand qu'on pourrait le supposer en entendant la voix fluette et forte de la femme qui se tenait sur moi. Pour la première fois de ma vie j'avais une femme sur moi et j'avais espéré que cet instant soit un tantinet moins douloureux. La jeune femme se relevait, je me relevais à mon tour, observant mon corps afin d'observer que chaque parcelle était intacte et que je ne m'étais rien cassée, car au vue de sa corpulence plus de la gravité, elle aurait très bien pu me réduire en purée mon pauvre dos. Cette femme était étrange, car derrière elle, le vent me poussait comme s'il me suppliait de me sauver, comme si cette femme exprimait quelque chose de négative. De toute façon, au vue de ses paroles rien ne semblait agressif, elle se comportait comme toute femme ce serait comporté. Je lui souriais, car oui les livres m'ont toujours appris que sourire, même un sourire faux était l'artifice le plus efficace pour faire croire à une personne qu'on avait de l'importance pour elle. Qu'on l'écoutait, en vrai cette femme pour moi, n'était rien d'autre qu'un poids qui m'était tombé sur le dos et je me sentais tiraillé en prétextant que je devais y aller ou apprendre à la connaître. Je n'avais pas d'impératif. Je lui répondais à son excuse comme quoi elle ne m'avait pas vu :

« - C'était assez dur de voir de l'endroit d'où vous êtes tombés. En effet, à part avoir des yeux sur chaque fesse, je ne vois pas comment vous auriez pu faire ! »

Je lui souriais, toujours de cet air stoïque et figé. Je ne voulais pas qu'elle pense que je me foutais d'elle, mais je ne savais pas ce qu'était réellement sourire. Je faisais de mon mieux, mais il semblait vide tout comme moi. Comment exprimer de la chaleur alors que je n'étais rien de plus que la froideur ? J'étais en cet instant ce qu'on pourrait assimiler à un paradoxe vivant. Elle me demandait, si je n'avais rien de casser. Je m’auscultais pour être sûre et lui répondit d'un ton clair et pur :

« - Non, je ne pense pas. Et vous ? En fait, moi c'est Isaiah Stone et vous ? Vous avez de somptueux cheveux d'une teinte exceptionnelle. »

Je ne savais pas où cette conversation allait nous mener, mais il fallait qu'elle avance. Cette femme m'intriguait, mais je ne savais pas vraiment pourquoi. Je lui souriais et dit d'un ton beaucoup plus neutre :

« - Pourquoi étiez-vous perché sur un toit ? Vous aussi avait l'impression de voir le monde différemment en hauteur? »


crackle bones

 MessageSujet: Re: Up Is Down ♠ Isaiah   Up Is Down ♠ Isaiah EmptySam 7 Mar - 8:22

Enya Taylor
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click


Up Is Down
Rp Libre ~

♣ Un sourire. Voilà à quoi se contenait notre échange, à un sourire. Un échange de politesse pour certains, un fait qui remplace mille et unes paroles. Comment le prendre de sa part ? Il continue de me sourire, se présentant et me complimentant sur ma chevelure...Blanche. Par moment j'oublie que ce corps n'est pas le mien. Par moment j'oublie que ce n'est qu'une situation temporaire, provisoire et que malgré mes deux handicaps, j'arrive encore à me débrouiller. Par moment j'en oublie tout simplement qui je suis et le chemin parcouru jusque là, le temps d'une rencontre des plus banales.

Je lui rends sa politesse car avant d'être qui je suis, je suis aussi un être humain.

« - Enya Taylor. Enchantée »

Rien que ce nom..Suffisait à trahir la personne que j'étais réellement. Rien que ce nom fait fuir, déclenche des émeutes et pousse des gens à se cacher. Mais par moment certains me tenaient tête, certains m'affrontais même, certains ne savaient tout simplement pas qui j'étais.

Je le gratifie d'un sourire mi poli, mi sincère pour mes cheveux. Les cheveux du diable.

Sa question résonne alors dans mes oreilles tandis que je m'étale dans mes pensées. Ce que je faisais là-haut ? Pouvais-je lui dire la vérité ? Pouvais-je vraiment être aussi crû ? Bien sûr que oui. Je suis Enya Taylor, je m'en fous de ce que les gens pensent de moi et de mes habitudes.

« - Il est préférable pour quelqu'un comme moi de voyager en hauteur plutôt que face à la terre..Les soldats n'ont pas encore apprit à lever les yeux au ciel. Cela m'arrange. »

Mon avis de recherche était placardé de partout. Mon nom étalé dans les rues comme du nutella sur du pain. Ma réputation venait même à me précéder. Il y avait bien des rumeurs à mon sujet, peu d'entres elles étaient exactes malheureusement. Comment en suis-je arrivée ici ? Bonne question. Parfois je me le demande. Tout n'était qu'un jeu. Un défi contre la vie. Un défi contre celle que j'étais et que je voulais tant chassée.

J'ai commencée au plus bas, je suis partie de rien...J'ai volée au plus haut puis je suis redescendue. Peut-être suis-je devenue trop méfiante, j'en sais rien. En faite je sais pas trop ce que je suis et ce que je serais plus tard...Je sais seulement que j'ai repris mon habitude de vivre au jour le jour, sans rien planifier. J'ai repris l'habitude de faire de mes journées, une improvisation totale.

Je regarde autour de nous et certains passants nous regarde comme alarmé, il faut que je file d'ici.

« - Je vous propose de retourner en hauteur ? Je m'y sens plus en sécurité... »

Il était vrai que ces derniers temps, je me sentais vulnérable. Je me sentais mise à nue. Avais-je perdue cette confiance en moi qui me servais d'armure ? Je n'en savais rien. Je me sentais juste...Exposée. Pourtant tout aller pour le mieux : J'avais ma guilde, des membres...Senji.

Senji.

Rien que prononcer son nom me trouble. Avais-je été honnête avec lui encore une fois ? N'avais-je pas succomber à l'un de mes nombreux caprices ? Il semblait avoir refait sa vie, convenablement, sur une nouvelle voie, même si je ne la cautionnée pas, il en avait le droit. Il avait refait sa vie..Avais-je le droit de lui redemander ça ? Pourtant il s'était refusé à me suivre, il avait été clair. J'avais refusée à ce qu'il vienne à Echoic parce que je ne voulais pas le mêler à tout ça mais j'étais contradictoire dans mes choix. En acceptant de céder à l'amour, à notre amour, j'avais encore l'impression de l'entraîner dans mes emmerdes. Pourrais-je un jour être heureuse ? Qu'allais-je faire maintenant ? Je n'en sais rien.

Il y a tellement de questions que je me pose que parfois, je souhaite que ma vie soit tellement plus simple.

Rien que pour une seule journée.

 MessageSujet: Re: Up Is Down ♠ Isaiah   Up Is Down ♠ Isaiah EmptyDim 29 Mar - 19:21

Isaiah B. Stone
Isaiah B. Stone

Weer Lopen

Click

Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .



La douceur de nos cheveux portés au vent, la froideur qui nous servait de gant, le soleil qui nous servait d'apparat. Nous nous regardions se jugeant l'un et l'autre. Enya Taylor, c'était son nom, son nom avait un écho très spécial, j'avais sentie la nature frissonner rien qu'à l'entente de son nom. Je ne comprenais pas vraiment cette réaction, mais cette femme semblait si douce. Je me trompais surement, mais tant qu'elle ne me faisait rien de mal. Je ne voyais pas pourquoi je devrais avoir peur d'elle ? Elle m'expliquait qu'elle préférait voyager en hauteur à cause des soldats. Bizarre, mais pourquoi pas. Il y avait des gens qui ne supportaient pas la présence de la milice magique. Il l'écoutait avec attention, il ne savait pas vraiment quoi en penser, mais il était vrai que j'aimais me mettre en hauteur, car je me sentais plus facilement en sécurité plus proche des cieux. Le ciel, cet endroit encore vierge qui n'avait été encore détruit par l'homme à part la pollution qui le dévorait petit à petit. J'avais peur de perdre cette vision un de ces jours.

Elle me demandait, si j'acceptais d'aller dans les hauteurs, car elle se sentait plus en sécurité. Je lui souriais et lui fis comprendre que j'acceptais. Je montais par une gouttière sans difficultés, vu le nombre de fois où j'avais déjà fait ce genre de chose. Puis, j'attendais que la jeune femme me rejoigne. Puis, je lui disais d'un ton innocent :

« -Pourquoi la milice vous recherche ? Vous avez fait quelque chose de mal ? Ne vous inquiétez pas, je ne vous jugerais pas, je juge que ceux qui font du mal à la nature. Le reste m'indiffère.»

Je levais la tête vers le ciel. Les nuages avaient pris la forme d'un lapin qui courrait pourchasser à ce qui ressemblait à d'étranges animaux aux longs cous. Je souriais naïvement, puis je reposais mon regard sur la jeune femme aux longs cheveux qui me faisait penser à de la neige. Je lui demandais :

« - Tu es une mage, je suppose pour que la milice magique veule te mettre le grappin dessus ? Tu appartiens à une guilde ? »


Les étoiles recommençaient à s'amorcer dans ses yeux, il aimait le fait de pouvoir apprendre de nouvelles choses, de comprendre ce qu'était une guilde. Ta soif de connaissance, ton envie de tout comprendre revenait à la charge, j'étais parfois tellement curieux que je me faisais presque peur et dans ce cas cela m'arrivait de me parler à la deuxième personne du singulier autant vous dire que j'avais parfois l'air un peu fou sur les bords. Au final, je le suis peut-être.


crackle bones
 MessageSujet: Re: Up Is Down ♠ Isaiah   Up Is Down ♠ Isaiah EmptyJeu 2 Avr - 8:55

Enya Taylor
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click


Up Is Down
Rp Libre ~

♣ Une question étouffée par un rire. Je ne pouvais m'empêcher de sourire à sa question. Parfois cela me rassurais de savoir que je n'avais pas le monopole de la célébrité en ville et qu'il m'arrivais, plus souvent que je ne le pensais, que je pouvais tomber sur des gens ignorant totalement qui j'étais. Oui, il ignorait tout. Il ne savait même pas avec qui il discutait et quelques part, cela était apaisant. Il n'y avait pas à fuir, il n'y avait pas à se battre pour pouvoir continuer son chemin. Rien de tout ça.

« - Si j'ai fais quelque chose ? Hmm voilà une question que l'on ne me pose plus depuis quelques années maintenant. Disons que je donne dans l'illégalité. C'est tout ce qu'il y a à savoir. »

Pourquoi est-ce que je lui disais ça ? Pourquoi est-ce que tout bêtement je lui ai sortit ça comme si je lui parlais de la pluit et du beau temps ?

Je n'avais pas honte de ce que je faisais. Je n'avais pas honte de commettre ces crimes, de voler, de tuer si c'était nécessaire mais si l'on fait le compte cela fait bien quelques années que j'ai arrêtée de tuer...Ceci est à prendre en compte dans mon futur procès...Si j'en ai un. Quoi que c'est pas gagner.

Seconde question en cours alors que cette fois, il ne prend pas la fuite. Il se demande seulement qui je suis. Ce que je suis...

« - Je suis maître de guilde à vrai dire...Echoic Roar. Je n'en ferrais pas la promotion, ce n'est sûrement pas une guilde pour un petit chamallow comme toi »

Je glissais cette phrase dans un clin d’œil et un rire amusé parce qu'en disant ça, je pensais à Jasper. Jasper avait parfois du mal avec nos façons de faire mais que pouvais-je changée à cela ? Je n'y pouvais rien et c'était de son plein grès qu'il avait décidé de se joindre à ma croisade. Je ne pouvais lui sauter que le meilleur des choses, qu'il puisse se rendre compte que le Conseil nous trompe, nous mens et nous manipule. Le conseil mens à tout le monde et un jour...ses actes, tous aussi répréhensibles que les miens, finiront par être punis. Je ne prétends pas à être ce juge mais je préfère faire l'avocat du diable et enlever cette suprématie qu'il exerce pour qu'enfin..Nous puissions être libre.

« - La magie est un don que tout à chacun reçoit. Un don rare et précieux qu'il faut entretenir et non enfermer dans une cage....Voilà ce pourquoi je me bats. »

Avais-je changée ? Etais-je devenue une sorte de révolutionnaire de bas étage ? Je n'en savais rien mais j'avais quelques idées pour la suite. Peut-être qu'il serait temps que je fasse la promotion de la guilde et qu'on fasse parler d'elle mais j'hésitais...J'hésitais en me disant qu'ils n'étaient pas prêts.

Mais était-ce eux ou moi qui n'était pas prêt à assumer ce qu'il allait se passer ensuite ?

Dans quel merdier on s'engageait ? Je n'en savais rien, je savais seulement que la route que nous parcourons sera longue, semée d'embûches et sombre.

 MessageSujet: Re: Up Is Down ♠ Isaiah   Up Is Down ♠ Isaiah EmptyLun 18 Mai - 15:11

Isaiah B. Stone
Isaiah B. Stone

Weer Lopen

Click

Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .



Les cheveux blancs de la dame qui me faisait face virevoltaient dans le vent, cette danse aérienne était d'une beauté sans pareil. On aurait dit un nuage de coton qui prenait son envol retenue de sa liberté par les simples racines d'un crâne aux accents si délicieux. Sa voix, limpide et claire, distincte aux accents si forts, mais si doux à la fois fut porté par le vent. Un vent délicat caressant mes oreilles afin d'y laisser en leur sein un message porté par Hermès lui-même. Sa réponse, elle donnait dans l'illégalité. Mon cerveau, s'activait dans ma tête et je me mis à catégoriser le légal et l'illégal. Le légal, c'était si je me souvenais bien ce qui était conforme aux lois d'une société et l'illégal c'était ce qui était a contrario non conforme aux lois. En quelque sorte, elle ressemblait au moine qui était l'essence même du héros que mon père représentait. Lui aussi était mort dans l'illégalité, mais celui-ci en luttant contre les lois étaient devenus un héros après sa mort, car il avait su garder ses convictions jusqu'au bout. Je passais ma main dans les cheveux, car le vent venait de me les déposer devant les yeux et d'un vague sourire, je pris la parole afin de répondre à ce message :

« - Vous savez l'illégalité, n'est pas forcément mauvaise. Au fond de plusieurs personnes l'illégalité est une chose plutôt commune, en effet le simple fait de ne pas vouloir accepter les lois d'une société pour ne pas devenir une entité a part entière de la société est en quelque sorte l’œuvre d'une illégalité. La non conformité des lois, peut être justifié par une noble cause, un de mes esprits pourraient vous en témoigner, il a gagné le titre de héros d'une civilisation en mourant dans l'illégalité, mais en renaissant dans le cœur des gens. »

Puis, la conversation repris, la note de la voix de la femme qui selon elle baignait dans l'illégalité se faisait plus volatile, plus légère, comme si elle n'avait plus peur que le jeune homme puisse fuir. Elle semblait différente, plus à l'aise. Moins sur la défensive, c'était en cet instant que je me disais qu'elle définissait parfaitement l'attrait des roses piquantes et vénéneuse à la fois. Sulfureuse, mais dangereuse. Je ne me tenterais pas à toucher ses piques. Elle reprit le cours du transfert de message par Hermès. Dans cette complainte elle m'expliquait qu'elle était maître d'une guilde du nom de Echoic Roar, une guilde que bizarrement je n'avais jamais lu quelque part. J'arquais un sourcil et lâchait un soupçon d'incompréhension lorsqu'elle me traitait de chamallow. Les chamallow étaient une confiseries à la texture nuageuse et qui fondait sur la langue, je ne comprenais pas le rapport avec moi. Je soupirais et demandait avec un air incertain :

« - Je n'ai jamais entendu parler de votre guilde. De plus, pourquoi me parler de confiserie, avez-vous l'envie de me manger ? C'est une notion peu répandue dans le coin, je ne pensais pas qu'il existait des personnes capables d'être aussi près de la nature et qui aime manger les humains. »

Puis, elle me souriait, elle avait un très beau sourire. Elle était vraiment spéciale comme femme, elle dégageait quelque chose de dangereux, mais dans un véhicule si attractif. Puis, elle m'expliquait dans une dernière missive du dieu de la communication en quoi consistait le but de sa guilde. Elle m'expliquait qu'elle se battait pour le don qu'était la magie. Une chose rare et précieuse selon ses dires. Je pouvais comprendre ce qu'elle voulait dire. En somme, elle combattait pour la magie comme je combat pour la nature. Je souriais et lui répondit :

« - Votre quête est honorable, votre but est louable. Je n'ai peut-être pas le même, mais je respecte ce que vous voulez faire. Dans mon cas, je souhaite protéger la nature, l'environnement qui nous entoure afin de rendre à la Terre ce qu'elle nous a donné. La nature est une chose qui était présente bien avant nous et nous n'en prenons pas soin. J'aimerai que la société lutte avec elle et non contre elle. Comme vous, la société est ce qui emprisonne dans une cage dorée, la nature et la magie tout deux découlant d'un univers bien lointain. »



crackle bones
 MessageSujet: Re: Up Is Down ♠ Isaiah   Up Is Down ♠ Isaiah EmptyMar 19 Mai - 7:57

Enya Taylor
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click

Up Is Down

Avec - Isaiah.B Stone

Je souris à ses dires. Etait-il tout simplement naïf ou voyait-il les choses autrement ? Peu m’importe. J’aimais sa vision, sa façon de dire les choses car elles paraissaient si simples, si claires alors qu’en réalité, quand on regarde de plus près, rien n’est simple. Je pourrais tout aussi bien me rendre et abandonner tout ce pourquoi je me bats mais je le refuse. Je me bats parce qu’ils m’ont dit de le faire, parce qu’ils m’ont encouragé à le faire même s’ils savent que je ne le fais pas de la bonne façon, mes intentions ne sont pas mauvaises. Je veux et ne désire qu’une seule chose : La fin de l’ordre établis. La fin du Conseil.

Je n’ai pas réfléchis aux conséquences que cela pourrait avoir, après tout je m’en fichais un peu et si pour l’instant je n’avais toujours rien fait c’est qu’il y avait bien une raison. Qu’est-ce que je ferais après avoir réussi ? C’est vrai…Où est-ce que cela me mène ? Sur quelle voie ? Quel chemin ? A quoi ça me sert ? Je n’en sais rien mais au fond, j’en ai marre d’être chassée, pourchassée, traquée et j’en passe. D’autres le sont comme moi mais ils l’ont pas la chance de pouvoir toujours leur échapper. D’autres finissent en prison, à vie, avec des chaînes aux poignets pour que plus jamais ils n’utilisent la magie mais comprenaient-ils seulement que l’on naissait tous comme ça…Nous n’avons rien demandé à Mère Nature. Elle nous a fait comme ça, c’est elle qui nous a donné tous nos travers et il n’y a pas un homme meilleur qu’un autre…Mais il existe un groupe qui se pense supérieur aux autres.

Je ne veux pas la fin du monde, la fin de l’univers toutes ces conneries, ça ne m’intéresse pas. Mais je ne veux plus de cette vie non plus.

Alors j’écoute. J’écoute ce qu’il me dit. Ce qu’il me raconte. Il avait l’air d’être compréhensif parce qu’il défendait un but presque parallèle au mien. Je ne dis rien sur l’instant mais je rigole. Je rigole quand il me dit qu’il ne connait pas Echoic et qu’il n’a guère compris la comparaison avec le chamallow.

Je rigole parce qu’il était simple…Je l’aimais bien. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas eu l’occasion de discuter simplement. Assise, juste là, alors qu’en bas, c’est le bordel. C’est le bordel total. Tout le monde me cherche.

« - Non. Je n’ai pas envie de te manger figure-toi. Aussi étonnant que ça puisse paraître c’était une comparaison et c’est normal que tu n’es jamais entendu parler de ma guilde, elle est toute nouvelle mais crois-moi bientôt…ça deviendra la star de Fiore ! On aidera un paquet de gens et on rendra fous ces imbéciles du Conseil. »

Oh oui crois-moi, bientôt, on saura faire parler de nous. On saura se montrer et on saura agir également car contrairement à ces autres peureux qui se cachent dans des grottes ou dans les hauteurs des montagnes de Fiore….Je n’ai pas peur du Conseil. Je suis prête à y faire face….Je suis prête à y retourner pour mieux y ressortir. Ils ne pourront jamais m’emprisonner à vie.

« - Et donc…Si je suis ton histoire…Tu voyages ou…. ? Tu cherches quelque chose de spécial dans le coin ? Désolée de t’entraîner dans tout ça hein… »

Pourquoi je m’excuse ? C’était la première fois que je m’excusais d’entraîner quelqu’un dans mes emmerdes. D’habitude ça m’arrangeais toujours car si les choses tournaient mal, je pouvais avoir un otage. Je pouvais me servir des gens de la sorte mais parfois…J’ai juste….Juste envie d’être quelqu’un de normal sans courir après tout ça.

Juste pour oublier tout ça. Juste normale.

DEV NERD GIRL

 MessageSujet: Re: Up Is Down ♠ Isaiah   Up Is Down ♠ Isaiah EmptyJeu 20 Aoû - 21:34

Isaiah B. Stone
Isaiah B. Stone

Weer Lopen

Click

Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .



Les sensations, ces sens qui nous donnent l'impression de vivre, nous donnent diverses impressions. Prenons celui de l'ouïe, ce sens qui se propagent à travers notre corps comme une énorme caisse de résonance, les sons sont perçu d'une manière significative, cependant chacun perçois un son d'une manière différente, même si selon la science ce n'est pas vraiment le cas. Prenons, le cas d'une personne qui se met à courir, le son qui va lui parvenir va paraître différent, parce que le vent va imposer son son même aussi infime qu'il soit. Il perturbe la vibration ressentie par notre corps. Enfin, tout ça pour dire que la perception de chaque sens est différent dans chaque situation et en cette instant la vue et le toucher ressentent deux choses totalement différents. En hauteur, on ne voit pas ce qu'on pourrait voir sur le sol. En cet instant, le monde paraît plus petit, on paraît plus puissant comme si le monde nous appartenait. Les géants devaient ressentir cette différence quoique elle doit être banale pour eux. En cet instant, la ville ressemble pour moi à une immense fourmilière où nous humains protagoniste de la société s'amuse à s'affoler dans chaque recoins des rues, se poussant, se parlant, se disputant. La bêtise humaine, quant au toucher, il était différent par cette sensation délicate du vent qui touchait délicatement de sa paume notre joue. Nos cheveux volaient à l'unisson dans une brise qui semblait éternelle. Enya était d'une beauté sempiternelle, elle ressemblait avec ses cheveux à un flocon cristallisé.

Sa voix se faisait plus franche, moins sur la défensive. Elle semblait détendu pour la première fois depuis qu'on parlait. Elle m'expliquait que l'histoire du marshmallow était une comparaison et je me mis à rire, car j'avais été assez naïf sur ce coup, il fallait l'avouer, mais bon je n'étais pas encore habitué aux comparaisons et proverbes de cette société. Toute ma vie, on se contentait de dire ce que l'on ressentait. Puis, elle m'expliquait que sa guilde était toute nouvelle et qu'elle deviendrait la star numéro une de Fiore. J'arquais un sourcil et dit d'un ton neutre :

« - Tu as tant besoin de te sentir exister auprès de cette société pour aspirer à la popularité ? Ne serais-tu pas mieux dans l'ignorance totale de tout le monde ? On peut aussi changer les choses sans être au centre de la société. Enfin ce n'est que mon avis. Je pense qu'il doit bien avoir une raison pour toi, d'essayer de devenir cette femme de pouvoir que peut proposer la place de numéro 1 de Fiore. »

Puis, elle m'avait également demandé la raison de mon voyage, ce que je recherchais et je soupirais et dit d'un ton plus nostalgique :

« - Ce que je recherche, sûrement un endroit où j'aurais l'impression d'être en vie. Ma vie s'est résumé à côtoyer mes esprits, vivre avec des âmes de défunts. Ceux sont mes seuls amis, mais depuis que je suis arrivé dans ce monde j'apprends et je souhaite continuer d'apprendre des gens. Mon but, serait de trouver ma place dans ce monde et accessoirement, je recherche des choses pour mes esprits. Des choses qui sont leurs raisons d'exister dans ce monde, ainsi qu'à peaufiner mon art pour rendre fier mon père, enfin je crois. Et toi, car la magie et sa liberté vont t'apporter quoi ? Il doit bien avoir quelque chose de sous-jacent non ? »

Je plongeais mon regard azur dans ses prunelles. Mon cœur était pure, mon cœur était innocent, mais il voulait comprendre cette femme qu'il trouvait de plus en plus sympathique. Puis, je lui souris et descendait la tête d'un signe amical et répondit :

« - Ne t'excuse pas, je suis heureux de t'avoir rencontré tu viens d'égayer ma journée ! »

Puis, je vis un homme nous regarder d'un air assez suspicieux et je lui fis un signe de main et lui sourit en disant :

« - Vous savez d'ici le monde paraît bien différent. Imaginez une mouette, elle voit le monde des hauteurs, pour elle votre vision de notre monde est différente de la sienne. Cependant, au final il suffit de prendre de la hauteur pour comprendre ce qu'elle voit et je vous assure vous devriez essayé un jour. »

L'homme se tapait le crâne avec sa main et reprit sa route comme si de rien était. Je regardais Enya et passait ma main dans mes cheveux et dit d'un ton rieur :

« - Je crois que je l'ai fais fuir ! »

Et je me mis à rire d'un rire cristallin et léger, comme l'écho d'un son qui se faisait emporter par le vent.


crackle bones
 MessageSujet: Re: Up Is Down ♠ Isaiah   Up Is Down ♠ Isaiah Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» The back alleys [Dana & Isaiah]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Est :: Cedar