Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
9h10 - Course contre la montre
 MessageSujet: Re: 9h10 - Course contre la montre   Lun 15 Juin - 3:28

avatar
Sybilia Philips

Sabertooth

Click

Course contre la montre
event - destruction centrale



Mes paupières sont lourdes. La douleur me cloue au sol. Ma tête fait les cent tours par seconde. Kôta? Est-ce que Kôta va bien? Est-ce que Era est sauvée? Qu'est-ce qui se passe dans le monde des vivants? Pourquoi le Christina? Pourquoi Black Jack? Pourquoi la tour s'est effondrée? Et tous ces morts que nous devrons déterrer? Pourquoi n'arrive-je pas à me réveiller? À bouger? Pourquoi on m'écrase comme ça? Qui s'est assis sur moi avec son gros cul pendant que je fais la sieste? Et dans cette sieste, qu'est-ce que j'y vois? Une robe déchirée, un maquillage qui me coule sur les joues, des flammes, du sang, des cris, la panique. Un flingue. Pointé sur moi. Je lève les yeux. Un noeud papillon, les cheveux en bataille, un anneau au doigt, il pleure lui aussi. Kôta. Pourquoi? Parce que c'est de ma faute. Mais ma faute quoi? Avec son pouce, il arme le derrière de son pistolet. Il lui manque qu'à pousser la gâchette pour tirer. Je m'approche, prends l'arme à deux mains et la fais pointer contre mon front. Vas-y, de toutes façons ça ne m'a jamais réussi...

Sauf que le cauchemar s'embrouille, l'illusion se dissipe en même temps que je bats des paupières. C'est difficile. Je me sens engourdie. Ma tête ne me fait plus souffrir mais mon corps ne veut par obéir. Je vois flou, mais lentement je vois un visage. Qui c'est? Kôta? Il est où ton flingue? Ah non c'est pas Kôta... Un truc froid s'appuie contre ma poitrine. C'est froid, mais c'est pour prendre les battements de mon coeur. Une main sur mon front pour s'assurer que la fièvre est tombée. J'essaie d'articuler quelque chose, mais j'arrive à peine à penser et à me rappeler où je suis. Je ferme les yeux de toutes mes forces avant de les ouvrir pour regarder autour de moi. Plus loin, il y a une rousse qui se bat contre un pimp. C'est Circé... contre... un pimp. Je secoue la tête parce qu'ils sont trop loin. Mes yeux poursuivent leur voyage et arrivent vers Kôta. Un médecin est déjà à ses côtés pour le réanimer.

« Est-ce que... il va...? »

« Restez calme, reposez-vous. Tout va bien aller... »

Je suis en position assise et j'ai du mal à me souvenir... Pestilence, Christina... les débris là-bas doivent être ce qui reste de la tour. Les maisons sont encore debout... ce doit être bon signe, pas vrai? Puis plus loin, il y a des silhouettes qui nous font dos. Des cheveux blancs, un grand nez, une tête difforme... Hein? Je me retourne vers le pimp et constate que... c'est Midnight? Et eux ce sont... le reste de la bande du reptile? Reptile... Je serre les dents et les poings. Je me lève debout prise par la rage de voir mon seul moyen de faire payer cet enfoiré s’enfuir. Je ne peux pas me permettre de les perdre de vue. Si on les laisse partir, je n'aurai aucun moyen de me venger, de revenir en arrière et de faire les choses autrement.

Je m'aide de mes mains pour me relever. L'adrénaline s'injecte dans mon sang et j'arrive à me tenir debout. Je suis gonflée de rage juste à penser à Cobra. C'est à cause de lui tout ce qui m'est arrivé... Sur la pointe des pieds je cours. Aussi rapidement que mes jambes me le permettent. Au milieu de mon trajet, Kôta me rejoint comme par instinct. Nous ne pouvons pas nous permettre de nous faire révéler notre action. La surprise devait être de notre côté pour empêcher Racer de réagir plus vite que nous. Je fais pousser mes ailes dans mon dos et accélère la vitesse, mon ami à mes côtés. Mon épaule plaque celle de Angel qui tenait la main de Racer. Maintenant séparés, je profite de ce moment pour l'agripper d'une main pour l'immobilier et de l'autre, je pointe ma paume près de son visage. Lumineuse paume qui s'apprête à exploser ce visage de poupée à tout moment.

« Angel! »

« Pas si vite... Un mouvement brusque et sa tête explose. Je ne me gênerai pas. »

« Racer! Reste où tu es! »

« Vous vous rendiez où comme ça, hm? »

« Comme si on allait vous le dire... »

« À Crocus rejoindre Cobra! »

« Hoteye! Tais-toi! »

« Mais... pour l'amour... »

« Hoteye... »

« Mais... comment est-ce que tu sais ça toi? »

« L'amour ne ment pas! Cela se voit dans tes yeux. Cette rage n'est pas née de la dernière lune... »

« La ferme tête de briques! »

C'est à ce moment de distraction, là où Hoteye a été capable de lire cet amour que j'éprouvais pour Cobra que Racer tente sa chance. Sa vitesse, la surprise, il en profite pour reprendre Angel sous son aile pour qu'ils se sauvent tous de la ville en moins de deux. Je ne le vois bien sûr pas arriver, fuser sur moi. Je ne sais pas si j'aurai le réflexe d'exploser le visage d'Angel juste à temps pour lui faire comprendre que nous sommes ceux qui menons la ville ici, pas les criminels. Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre la face. Ce que je souhaite, c'est que Kôta ait un tour dans son sac pour empêcher Racer d'agir et qu'il ne me pointe pas un flingue derrière la tête comme dans mon cauchemar...
Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 9h10 - Course contre la montre   Sam 20 Juin - 15:01

Stop swaying when the moon is shaking thou
“I hear and I forget. I see and I remember. I do and I understand.” .
Elle me narguait, mais je savais qu'au final, derrière ses paroles assurées, elle n'avait aucun moyen de se défendre.

« C'est la différence entre toi et moi. Je peux renoncer à la beauté. Toi, tu en es incapable. » Et lentement je m'approchai d'elle, pâle copie de la femme qu'elle est, pour au final, sans prévenir, lui bondir dessus. De ma manche, un poignard glissa jusqu'entre mes doigts, et je le serrais fort pour taillader le visage de Circé.

Je la désirais, oui. Qu'importait son état. Et j'étais près à la défigurer s'il le fallait, jouissant de pouvoir détruire sa vie parfaite avec une simple lame affutée.
crackle bones
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 9h10 - Course contre la montre   Jeu 3 Sep - 12:43

avatar
[PNJ] Gorgones

PNJ

Click



Le Courroux


Feat Midnight


Et la pâle copie s'avance, elle bouillone, exulte alors que sa rage éclate, son aura grandit, écarlate, incarnation des déesses de l'amour et de la beauté alors que dans l'air les phéromones se propagent d'avantage, en une traînée, la faim assaillit ses entrailles dans la déferlement sauvage de sa magie.

Elle est seule, seule contre lui, l'horloge tourne, mais elle vaincrait, tout le monde connaissait Circé la haute conseillère, il était tant de montrer au monde celle qui faisait partie des hauts membres d'Ajatar.

Il se rut sur elle avec sa lame aiguisée, tente de la défigurée, un mouvement de coté, la lame entaille le tissue.

Et l'énergie s'accroisse alors qu'un cercle écarlate se matérialise autour d'eux, que la loi d'Ishtar s'incarne, vicieuse et redoutable, le prix se voit fixé dans la loi alors que Midnight se voit incapable d’exécuter le moindre mouvement à l"intérieur du cercle magie. L'aura resplendit et le cercle se nourrit de l'énergie sexuelle provoquant un véritable halo rouge au sein de l'Era à moitié en ruine devant la garde subjugué.

" C'est très désagréable n'est-ce pas ? De ne pas pouvoir exécuter le moindre mouvement, utiliser la magie n'est-ce pas ? Bienvenue au sein de la loi d'Ishtar. Par la loi le pacte entre nous est établis mon cher, un pacte des plus simples, quel prix es-tu prêt à mettre pour obtenir mes faveurs, obtenir les droits sur mon corps. Un simple prix, voilà ce qui t'es demandé pour te libérer de l'emprise, un prix qui décidera de l'issue de cette confrontation, car si jamais ton prix est une insulte à la déesse son courroux s'abattra sur toi et je peux t'assurer que tu ne t'en relèveras pas. "

Un sourire vicieux alors qu'à ses côtés sa pâle copie fulmine de colère, prisonnier de ses mouvements, incapable de bouger alors que le pacte les lies, que la loi les emprisonne. Malin il est certes, une malignité qui lui coutera tout alors qu'il annonce son prix, un prix trop élevé pour qu'il ne puisse le payer, un blasphème alors que violemment la foudre s'abat sur lui pour l'abattre, sa carcasse tombant au sol alors que le cercle disparait. Un sourire sadique se dessinant sur les lèvres carmins alors qu'elle s'approche de lui, prédatrice, que ses doigts viennent caresser son visage alors que ses lèvres viennent frôler les siennes. La faim, elle meurt de faim, et dans un souffle elle aspire son énergie, tel une succube sortie des enfers alors qu'elle vole son ki, son énergie sexuelle et vitale, n'en laissant que quelques miettes alors qu'elle lâche son col et qu'il retombe tel une vulgaire poupée.

Son visage se tourne vers la garde pétrifiée alors qu'elle leur sourit et que son aura disparait totalement.

" Je vous conseil de fuir et rapidement, tout n'est plus qu'une question de temps. Ah et puisqu'il est maintenant trop tard pour sauver quoi que ce soit, ma couverture incluse. Vous pourrez transmettre à mes chers confrères qu'Ajatar Virke les salut. "

Et sans aucune crainte elle se détourne pour s'éloigner dans une Era dévastée.

RP CLOS


Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: 9h10 - Course contre la montre   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Contre-La-Montre par équipe
» Contre la montre Championnat du monde [Tenerife]
» Championnats du Monde - Contre-la-Montre individuel
» Tactique gobelins contre nains
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Centre :: Era :: Era - Event Destruction Centrale