Aller à la page : Précédent  1, 2
10h30 - Fleurs fannées
 MessageSujet: Re: 10h30 - Fleurs fannées   10h30 - Fleurs fannées - Page 2 EmptySam 18 Avr - 21:48

Anonymous
Invité


Click


♦ Destruction Centrale : 10h30 ♦
Fleurs fannées 10h38, tragédie.



Son petit corps endormi, la fleur ne faisait que rêver, ou plutôt cauchemarder, alors que ses ronces s'évertuaient à combattre, piquer, frapper, rater leur cible. Cette ennemie bougeait bien, pour une fleuriste, mais les ronces n'avaient pas dit leur dernier mots... Sauf que la légionnaire, lâche, s'échappa alors qu'un des poignards de Leïla, mal lancé, tranchait et déstabilisait la création de ronces autour de la poupée de Cedar. L'effet fut bref, et impressionnant. La liane épineuse s'écroula, et le corps endormi de la sirène se fracassa près de la bouche d'égout, laissant une belle éclaboussure de sang. Les ronces furent déchirées, mais restèrent accrochées au corps de la petite, dont la tête saignait. Si ces plantes étaient détachées, le sang allait encore plus couler.
Elle avait un bras cassé, de sang sur le ventre et les jambes. Sa blessure au front ne semblait pas bien grave par rapport à l'horreur que venait de subir son petit corps. Mais la technique l'avait assommée, elle ne se réveillait pas.

La rose de l'ennemie enfuie était près des narines de la petite sirène, et elle de versa sa magie et son poison en elle. Très vite, les voies cardio-vasculaires se bouchèrent, ainsi que les voies respiratoire. Le sang se mettait à sortir de sa bouche éraflée. Elle toussait. Et ne se réveillait pas.

Hana mît moins de deux minutes à perdre le battement régulier de son coeur. Elle ne respirait plus. Elle ne vivait plus.

Et elle était morte sans même s'en rendre compte, étant inconsciente avant. Cependant, son corps avait énormément souffert, il était difficile de croire qu'elle n'avais pas, elle même, dans son sommeil artificiel, souffert.

À la fin des trois minutes du sort, les ronces disparurent, et le sang de la pauvre défunte se répandit encore au sol, sur les gravats.

Le coeur était arrêté... Hana Takumi était morte. Et une larme perlait à ses yeux, comme si elle avait pleuré en se déchiquetant ainsi.

Les épines en elle, provoquées par la rose de l'ennemie, continuait de grandir, causant de nombreuses lésions internes.

Hana était doucement, lentement détruite... Hana, celle que Soledad avait formellement interdit de partir se battre, celle qui avait suivi malgré tout Leïla, cette petite mage de 12 ans, qui n'avait plus de famille de sang, mais qui avait une soeur adoptive, une soeur qu'elle aimait tant. Celle qui avait subi mille chagrins, et qui avait trouvé la force de vivre pour sa Ohanee retrouvée... était morte.

Et pourtant, il y avait tellement de choses qu'elle aurait voulu voir, vivre... Elle avait de multiples rêves, elle adorait en parler. Tout le monde a la guilde, et Ohatsu, le savait. Hana avait ardemment désiré visiter les plages de sable fin, les terres de glaces et de verdures, les pâturages et les donjons. Elle avait voulu passer le reste de sa vie dans les bras de sa soeur... Elle allait passer le reste du temps dans un cercueil, en charpie...


♦ ♠ ♦ ♠

 MessageSujet: Re: 10h30 - Fleurs fannées   10h30 - Fleurs fannées - Page 2 EmptySam 18 Avr - 22:48

Leïla Echovald
Leïla Echovald

Ishtar's Eye

Click

Et alors que je regardais dans sa course le poignard se faufiler entre les ronces, je me rends compte que je n'avais pas remarqué un détail. Hana. Je ne la voyais pas tomber, non. Je ne la voyais tout simplement pas. Mais pourtant c'est ton mon monde qui s'écroule, toute ma vision, chamboulée, basculée dans la chute de la jeune fille porteuse du fragment de miroir auquel je suis liée. Il rebondit alors sur sa poitrine tandis que sa tête se fracasse sur les pavés. et je ne vois rien de tout cela, je vois seulement du sang couler au delà de ce que vois, formant un voile teinté de rouge dans ce ciel que me présente le corps inerte d'Hana, le ciel semble être noir et les nuages sont devenus pourpres. C'est à ce moment là que je me rends compte de la chute d'Hana. Une larme nait au creux de mes yeux et s'écoule rapidement le long de ma joue avant de tomber au sol.

...

Je me mets alors à crier, hurler à la mort alors que personne ne peut m'entendre dans ce fragment de miroir. Je ne veux pas voir ce ciel, je ne veux pas qu'il soit là, tout ce sang. Je cours vers le portail et ressors du miroir incrusté dans la deuxième boucle d'oreille pour tenter de rattraper la femme. Et là, mes yeux se posent sur le corps frêle d'Hana. Mon souffle se coupe. Immobile, tétanisée, je suis incapable de faire un pas de plus. Et le parfum de la rose pénètre alors mes poumons.

"Hana ! Non ! Hana !"

Je cours vers elle, criant malgré la douleur naissant dans mes poumons. Je m'en fiche de la douleur et je crie pour qu'elle me réponde.

"Hana ! Réveille-toi Hana !"

Ma main vient caresser son visage qui paraît aussi froid que du métal. Mes lèvres tremblent, et je tousse en raison du poison, et je renifle à cause des larmes qui me piquent les yeux. Hana, tu ne peux pas me quitter maintenant, je voulais que tu deviennes une femme qui arrive à vaincre ses peurs. Hana, tu ne peux pas... Pas maintenant. Mes mains se posent sur ses épaules et commencent à secouer tout son corps en espérant la faire réagir, mais en vain. Je m'écroule lentement sous le désespoir et mon front vient rencontrer le sien couvert d'une ronce disparaissant en une poussière scintillante lorsqu'elle rencontre ma peau. Sa magie la délaisse petit à petit, il est trop tard.

Mes larmes ne cessent de couler tout comme mes pleurs. Et courbée sur le corps de la petite chose, je les vois glisser sur le corps de la petite et se noyer dans cette marée de sang. Tu méritais quelque chose de bien plus doux, un passé, un futur, une mort, toute cette vie tu ne l'as pas méritée Hana.

Assise finalement à ses côtés, j'essuie les trainées de sang sur son visage avant de repenser à tous mes moments avec elle. C'est horrible, je me torture à faire cela mais je ne peux m'en empêcher. Et la douleur dans ma poitrine semble plus être liée à la récente perte que je viens de faire qu'au poison qui agit dans mon corps. Une goutte de sang coule depuis mon nez et entache alors le visage d'Hana. Surprise, je décide de déplacer son corps et de le ramener à Soledad. Ne t'inquiète pas Hana, je garderai ton corps avec soin. Alors ma magie vient envelopper la petite Hana dans la boucle d'oreille qu'elle portait puis je me prépare à partir là où je pense que la maîtresse de la guilde se trouve. Je dois lui dire ce qu'il s'est passé, je dois dire qu'elle s'est battue comme elle a pu et que c'était imprévu. Et c'est en marchant dans Hajurion que j'entends alors le chant étrange d'une femme et je me demande si ce dernier n'est pas le requiem d'Hana résonnant dans ma tête.
 MessageSujet: Re: 10h30 - Fleurs fannées   10h30 - Fleurs fannées - Page 2 EmptyMer 22 Avr - 8:42

[PNJ] Gorgones
[PNJ] Gorgones

PNJ

Click



Fleurs fannées
Leïla - Hana


Le sang a coulé abondamment, les larmes ont suivi et maintenant, l'âme en peine transporte de corps de son amie, suivant le chant des sirènes tout près...

11h10 : Hana Takumi est morte au combat. Leïla quitte la zone avec la jeune fille dans ses bras

La suite de ce rp se fait ici : Triangle amoureux






FICHE PAR SWAN


Poste écrit par PNJ Tarot.
 MessageSujet: Re: 10h30 - Fleurs fannées   10h30 - Fleurs fannées - Page 2 Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» La fleur de mérite
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» L'hiver passe et les fleurs ne trépassent pas
» Panphile le guerrier aux fleurs [ Terminé]
» Les peintres et les fleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Est :: Ancienne Harujion :: Hajurion - Event Destruction centrale