Magie spatiale tome 3
 MessageSujet: Magie spatiale tome 3   Magie spatiale tome 3 EmptyVen 6 Fév - 2:39

Senji Kiyomasa
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click

Tome 3
entraînement

Le vent souffle les grains de sable au loin dans des mini-tornades dont on ne se lasserait jamais de regarder danser. Le soleil martèle le territoire de ses puissants rayons. Je plisse des yeux pour éviter d'être aveuglé. J'ai commencé mon entraînement ici et c'est ici que je le finirai. Il y a quelque chose que je n'ai pas communiqué au Branch of Sin: la raison de ma position en ce lieu. Je me suis entraîné avec l'avatar de l'espace à cet endroit précis. C'est pour ça que je suis revenu. Je sais que j'aurai besoin de son aide pour retrouver mon fils. Avec les techniques qu'il m'a apprises, il est évident qu'elles me seront utiles pour accéder à mon but. Ce n'est pas en restant caché derrière un autre visage que je pourrai repérer mon fils et que je pourrai parcourir Earthland à toute vitesse si, par exemple, on le retrouve à quelque part...

Je reste planté-là à regarder l'horizon, à attendre que celui que j'attends vienne à moi. Me retrouvera-t-il? Voudra-t-il accepter l'offre une autre fois? Qu'adviendra-t-il du Branch of Sin? Sur une dune en face de la mienne, je perçois une silhouette à bandelettes dépourvue de jambes. La magie qui en sort est plutôt forte: signe que j'ai bien à faire avec l'avatar de l'espace. Je fais quelques pas dans le sable pour le rejoindre. Soudainement, mon corps se fige comme dans la glace, je manque d'oxygène, le Branch of Sin m'empêche d'avancer. Je grogne. Est-il en train de me soumettre à ses exigences? Deviendrai-je comme Enya? Victime de ma propre magie? Je ne peux pas accepter ça. Je la contrôle et je ne la laisserai pas me contrôler. Je me débats de toute ma volonté. J'hurle alors qu'il n'y a personne pour m'entendre, je brise le sort en tombant face contre sable.

« Est-ce ton voeu le plus cher, Senji Kiyomasa? Es-tu prêt à renier ce cadeau pour le pouvoir? »

« Je ne fais pas ça pour le pouvoir, je fais ça pour mon fils! Sans... sans les pouvoirs de l'avatar, il me sera impossible de le localiser. Je veux... je veux parcourir le monde avec l'avatar à mes côtés. Je veux le faire pour mon fils. Laisse-moi... LAISSE-MOI LA SEULE CHANCE QUI ME RESTE DE RETROUVER MON FILS! »

« Ainsi donc est ton souhait: sauver la vie de ton fils, le retrouver, le protéger de toute ta force. Je vois ta volonté de retrouver la chaire de ta chaire. Je comprends ton choix et je suis prêt moi aussi à faire durer cette image qui cache ta véritable apparence. Tu as des buts nobles mon cher et je serai honoré d'être à tes côtés... »

Le Branch of Sin se tait. L'ai-je convaincu juste avec ma pure volonté? Avec mes mots? Je me demande maintenant si ce sera possible de faire de même lorsque je voudrai convaincre le Conseil de faire autrement. Je doute que ce soit aussi facile. À leurs yeux, je suis encore un terroriste aux buts obscurs qui cherche juste à faire tout exploser et à tuer tout ce qui porte un uniforme. Et si... et s'ils voyaient ce Senji Kiyomasa sous un autre angle... et s'ils me voyaient comme Sybilia m'avait vu sauver la gamine des projectiles des gardes du Conseil? Mes bras me poussent vers le haut, mes jambes avancent en toute liberté et je tends la main une nouvelle fois vers l'avatar de l'espace.

« Es-tu prêt à voyager de nouveau avec moi? Es-tu prêt à pardonner cet abandon pour m'aider à accomplir mes nobles objectifs? »

« Tu as beaucoup changé, Senji Kiyomasa. Pour tes nobles objectifs, pour cette nouvelle maturité qui a poussé en toi, pour ton fils et ton futur en tant que mage, je serai à tes côtés. »

Sa main squelettique recouverte à moitié de bandelettes serre la mienne. L'avatar se dissipe dans l'air comme un gaz et pénètre ma bouche comme il l'avait fait la première fois. Je lève ma main droite à la hauteur de mes yeux et cette fois, il n'y a rien qui se trame de mauvais à travers mes veines. Pour une fois, je sens le Branch of Sin et l'avatar être en harmonie l'un envers l'autre. Ils sont d'accord, ils ont les idées clair sur mes buts et enfin, ils veulent mettre leur main à la pâte, main dans la main. Je souris, content moi-même de constater que c'est pour le mieux et pas pour le pire. L'avatar me parle intérieurement et me donne une direction à prendre. Je m'empresse, utilise la technique qu'il m'a enseigné jadis et m'y rends à toute vitesse.

Je me retrouve en face de vieilles ruines de pierre où quelques pièces de l'ancienne forteresse tiennent encore debout. Il me dit que mon entraînement pour les prochains jours se fera là-dedans. J'ai un sourire en coin, je trouve ça amusant comme terrain de jeu. Je me demande s'il faudra essayer de tout casser et d'éviter les obstacles en slow-mo. Je m'aventure à l'intérieur, enjambant des pierres, me penchant sous les obstacles et me retrouve dans une des pièces cubiques encore intacte.

« Et maintenant? »

« Tu te souviens de notre combat, n'est-ce pas? Ce moment où tu t'es retrouvé les pieds au plafond? C'est à toi de jouer. Joue avec l'espace, crée cette anomalie à ton tour qui empêchera la gravité-même d'agir. Fais de cette pièce la tienne et amuse-toi... »

Le reste de cette journée s'est déroulé sous ce ton. Je me concentre, je visualise cette dite-gravité et change l'espace en ma faveur. Je pose un pied en direction du mur et me vois à l'horizontale. Quelques pas de plus, toujours en me concentrant, que me voilà au plafond à marcher comme s'il s'agit du sol. Les murs sont en fait devenus des planchers eux-mêmes et si on saute suffisamment haut, on peut se retrouver les pieds sur l'autre plancher. Je m'amuse comme un gamin à faire des variantes en faisant en sorte que seuls un mur et le plafond servent de plancher et je saute comme si je me retrouve sur un trampoline. L'avatar est exaspéré, mais pour une fois que j'arrive à oublier mes problèmes avec des gamineries, ça peut juste me faire du bien...

Le lendemain, le fantôme me fait placer une pierre plutôt grosse devant moi. Il me demande de me retourner, de lui faire dos et d'avancer. J'hausse les épaules et obéis. Je m'arrête soudainement parce que me pied vient de se coincer sous un truc. Et pourtant, il n'y a rien. L'avatar m'explique qu'il a inversé l'espace dans une certaine zone, permettant ainsi de surprendre en douce l'environnement dans lequel il se trouve. En effet, si ma décision avait été de reculer, j'aurais en fait avancé. C'est compliqué et ça me fait penser énormément à de l'illusion. En fait, c'est l'espace qui bouge à sens contraire de nos mouvements. Je fais le test sur moi-même et me fais une pichenette sur la joue gauche... et je la reçois sur la joue droite. J'ai l'impression d'avoir envie de vomir là... Je comprends son truc et cet entraînement, il me prend en fait 2 jours à compléter parce qu'à force de saigner du nez parce que je comprends rien, ça me ralentit...

Après ça, il parle de réduction d'espace. Encore une fois, j'y pige pas grand chose. Il m'explique qu'il me suffit de réduire l'espace entre deux trucs pour l'atteindre avec plus d'aisance. Je pige toujours pas. Il me l'explique autrement. C'est comme si l'espace entre deux personnes était coupé, rapproché par un pont que je crée, une sorte de truc à double portails qui me permettrait de moins forcer pour attaquer un gars à distance en gros. C'est certain qu'un truc comme ça peut se retourner contre moi. Si l'adversaire décide d'y envoyer une décharge, il forcera certainement moins pour me la balancer aussi. D'après l'avatar, c'est moins de concentration pour se déplacer. J'ai qu'à me lancer dans le "portail" et j'atterris à côté du gars... ouais, pas mal. Je fais le test et en respectant ses consignes, j'altère les espaces, me jette dans le "portail" et me retrouve tout en haut des ruines. Génial... et pratique si je vois ma destination. Autrement, pour me rendre en ville, c'est mieux de prendre le train...

Finalement, l'avatar me parle d’inter-changer d'espace, de place avec autre chose ou quelqu'un d'autre... Il me parle aussi de duplication d'espace. J'ai le cerveau aussi gros qu'un océan. Il me laisse à peine souffler. J'y comprends rien immédiatement, mais j'essaie, je fais ce qu'il me dit, j'obéis et je ferme ma gueule. C'est sans compter lorsqu'il me parle de son histoire de dimension parallèle. Je mets mes mains sur mes oreilles et je cris comme un perdu. J'en ai plein le cul de ses explications. Je ne veux plus en entendre parler. Je m'entraîne pour le truc qui sert à changer de place en changeant de place avec un lézard du désert et pour la duplication d'espace, j'arrive à dupliquer une partie des ruines... temporairement. Je rentre à Crocus... peut-être que ce sera moins forçant du cerveau...
Code by Silver Lungs


   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Magie, armoires et autres curiosités. [PV]
» Ascadian, Monde de Magie et d'Aventures
» Naruto – Tome 1 : Naruto Uzumaki !!
» SGU Aliens [SPOILERS]
» Il ne faut pas boire de sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Sud :: Fiore Sud