Aller à la page : Précédent  1, 2
Les voies du passé [PV Yuki Makonor]
 MessageSujet: Re: Les voies du passé [PV Yuki Makonor]   Les voies du passé [PV Yuki Makonor] - Page 2 EmptyMar 17 Mar - 19:30

Jasper Féamor
Jasper Féamor

Indépendant Légal

Click




Je hais l'eau. Si il y a bien un truc que je n'aime pas, c'est être forcé à prendre mon bain. Je suis un enfant sauvage de nature. Je vis dehors, ou seul. Mais je pense qu'il doit avoir compris ça lui aussi. Je souris simplement à sa réponse. Alors comme ça, je n'étais qu'une distraction ? Sympa, m'enfin, je ne lui en veux pas, c'est ainsi que marche les relations humaines. A l’intérêt. Pour quelles raisons aller vers les autres sinon ? C'est du donnant donnant, en espérant donner moindre pour garder un bénéfice dans les échanges qu'on peut avoir avec ces personnes... Enfin, c'est toujours ainsi que j'ai vu les relations qu'avaient les gens entre eux, et cela m'a toujours dégouté. Pour ça que je préfère avoir affaire à mes imaginations.

Il n'y a que deux personnes de ce monde qui peuvent se targuer de ne pas être lié à moi assez fort pour que je tienne à eux assez fortement : Alice et Enya. Alice, c'est assez facile à comprendre, c'est ma sœur jumelle. Dés l'instant où l'on s'est rencontré, ce lien à inévitablement grandi, que je le veuille ou non. Nous étions quasiment pareil, même l'essence de base de notre pouvoir, ce qui, au fond, était naturel. Par contre Enya... Enya, Enya... J'ai entendu certaines personnes à la guilde l'a surnommer "Bourrina", je comprend pourquoi. Défonçant les portes de la sociabilité. Elle ne m'a presque pas donné le choix de l'aimer. Au final, je ne lui en veux pas, mais j'ai bien l'intention de la garder loin de mes histoires, quand bien même je suis sous ses ordres. Certaines choses se doivent de se laver en solitaire, malgré la façon de penser de mon "ami".


Il était drôle à essayer de me convaincre, mais malgré mon innocence et ma "pureté" d'extérieur, mon avis sur ce monde est déjà bien encré dans mon cerveau. Et le fait que la Solitude était la seule solution pour y échapper faisait partie de mes convictions. Et sans elle, je n'aurais pas Aria... Ni Karîn.

Il commence à pleuvoir... Étrangement, sur le coup, j'aimais. Cela m'empêcherait de m'endormir comme j'ai l'habitude quand je me sens bien. Et puis, ça faisait un beau contraste avec le superbe temps qui nous avait été offert jusqu'ici. Par contre, cela semblait agacer Yuuki, qui n'hésita pas à me tirer par la main vers un arbre. Je poussa un léger sous le coup de la surprise et rougit lentement lorsqu'on arriva sous l'arbre. Si il voulait que je le suive, il avait qu'à le dire... Pas besoin de me prendre par la main...

- Il n'y a pas le feu...! Et puis si tu veux, je crois qu'il y a une petite auberge de jeunesse pas loin si tu veux, on peut y aller manger un morceau, non ?

Je commençais à avoir faim personnellement. Mais lui semblait plus intéressé par ma Aria. Mon regard se fit méfiant. Ce que je lui ai dis ne lui suffit pas ? Que lui veut-il ? Ce n'est jamais bon de vouloir s'incruster dans la vie d'une personne introvertie comme moi. Et je n'avais certainement pas l'intention de l'aider à en savoir plus.

- Se ressembler ? Peut être... Mais je n'ai certainement pas l'intention de t'en dire plus sur ce qui m'appartient. Tu vas devoir attendre un peu pour cela. Gagner ma confiance par exemple.

Un léger sourire prit place sur mon visage. Amusé ou satisfait ? Qui sait ? Même moi je n'arrivais pas à poser une émotion sur ce sourire. Peut-être était-il tout simplement factice.

- Et toi alors ? Puis une illumination prit place dans mes yeux. Je sais ! Jouons à Action ou Vérité. Ca te dit ? Je commence. Et c'est Vérité, pas le choix. Je tire lentement la langue pour lui montrer toute la malice dont je peux faire preuve. Tu as pleuré tout à l'heure en voyant ce paysage ? Il te rappelle des souvenirs ?

En espérant que cela lui plaise autant qu'à moi. Je ne perds rarement à ce jeu là... Lui laissant un léger moment pour répondre, je repris pour rajouter une petite règle. Si l'un refuse une action, il devra dire une vérité de son choix. Une vraie évidemment. Si tu veux vraiment que nos liens se créent, il faut déjà pouvoir avoir confiance l'un en l'autre, tu ne penses pas ?

Let the game begins...

 MessageSujet: Re: Les voies du passé [PV Yuki Makonor]   Les voies du passé [PV Yuki Makonor] - Page 2 EmptyMer 18 Mar - 21:41

Yuuki Makonor
Yuuki Makonor

Silver Sword

Click

Yuuki M. Feat. Jasper F. ~
Les voies du passé ~



Quelques gouttes de pluie, simplement quelques gouttes de pluie avaient gâché ce moment nostalgique, ce moment si précieux. Depuis quelques mois, plusieurs flashs, plusieurs images du passé reviennent à moi. Lors de mon recrutement chez les aigles, lors de mes ballades mais ici plus en particulier. Le vent commençait à souffler fortement et alors que je me trouvais assez bien sous cet arbre, lui, me proposait d'aller dans une sorte d'auberge de jeunesse. Sur le coups je ne répondis pas tout simplement parce que je ne voulais pas partir d'ici, j'étais bien, serein et j'étais sur une ligne sentimentale assez stable pour une fois. Jasper avait rougit lorsque je le guidais vers l'arbre, c'est vrai que la situation peut porter à confusion mais il n'en est rien. Il n'est pas du tout mon genre, ni moche, ni beau, juste les hommes ne m’intéressent pas, j'ai toujours aimé les femmes. Même si étrangement cela fait un petit moment qu'une créature féminine ne m'a pas tapé dans l’œil. Peut-être que c'est tout simplement ce choc du décès d'Helena qui a laissé mon cœur totalement froid, l'avenir nous le dira.

Dans ses yeux, il était facile de distinguer de la méfiance, effectivement il ne semble pas en total confiance avec moi, chose que je peux comprendre mais malgré cela il n'hésite pas pour autant à me parler, à chercher à me connaître. Inutile de cherche à en connaître d'avantage sur cette fameuse Aria du coups. Pour être réfractaire décidément il l'est et pas qu'un peu. Si il ne souhaite pas en parler alors pourquoi citer son nom ou même me donner un avant-goût d'informations si c'est pour me laisser sur ma faim de cette manière ? Je suis quelqu'un de naturellement curieux et je n'aime pas ne pas avoir réponse à mes questions. Apparemment ce type lit dans les pensées, en parlant de questions, il propose un jeu, un jeu auquel je n'ai pas joué depuis plusieurs années. C'était ce genre de jeu auquel je jouais avec mes quelques amis dans mon petit village de naissance. Je dois l'admettre, lui qui n'a pas confiance en moi me surprend à me proposer ce type d'activités, dois-je y participer ? D'autant plus que sa première question n'est pas innocente, ne me laissant pas le choix entre la vérité et l'action il attaque direct avec une question plus qu'indiscrète.

En même temps pourquoi suis-je si sensible face à mon passé ? Lâcher une larme devant quelqu'un crée obligatoirement quelque chose dans l'esprit du spectateur, je vais tâcher d'être plus prudent en ce qui concerne l'exposition de mes sentiments mais dieu sait que ce n'est pas facile me concernant. Que dois-je faire ? Répondre honnêtement ? Vu le personnage, je suis presque certain qu'il serait capable d'identifier rapidement si je mens ou non, je ne sais pas pourquoi je le ressens comme ça. Je lâchais alors un profond soupire alors que Botan me gratté la jambe pour que je le prenne dans les bras, mais non. Je ne vais pas commencer à trop le bichonner ce marcassin.

« Comment dire, enfin, pourquoi le dire ? Je ne suis pas contre ton jeu mais tu attaques fort avec des questions assez indiscrètes... »

Je le regarde alors dans les yeux et je ressens très bien qu'il n'est pas là pour me vouloir du mal auquel cas j'aurais ressentis une agressivité un peu plus tôt, mais tout de même se livrer personnellement de cette manière est assez perturbant, surtout pour quelqu'un comme moi.

« Bon, c'est le jeu pas vrai ? Pour être tout à fait honnête ce paysage m'a rappelé un passage de mon passé, un petit instant nostalgique finalement, certainement l'un des pires de ma vie mais aussi l'un des meilleure. Cela répond à ta question ? »

Je ne souhaite pas vraiment entrer dans les détails, non pas que je ne lui fait pas confiance mais plutôt que c'est sûrement le sujet le plus sensible pour moi et que je ne tiens pas vraiment à m'y attarder pendant des heures. Je réfléchis alors tranquillement à une question en pinçant mes lèvres pour dénicher quelque chose de judicieux, il ne veux pas que je lui pose de questions concernant Aria, soit.

« Tu as décidé que ce serait une question pour moi, je décide donc que ce sera une action pour toi. »
Un petit sourire mesquin s'affiche alors sur mon visage. 
« Grimpe jusqu'au sommet de cet arbre. »
Pourquoi, je ne sais pas mais j'ai envie de voir quelque chose de rigolo et les rires renforce les liens pas vrai ?




 MessageSujet: Re: Les voies du passé [PV Yuki Makonor]   Les voies du passé [PV Yuki Makonor] - Page 2 EmptyMar 21 Avr - 18:13

Jasper Féamor
Jasper Féamor

Indépendant Légal

Click


...Il est sérieux ? Il n'a rien de plus... Grisant ? Je le regarde étonné, mais surtout frustré. Je m'attendais à quelque chose de plus... Dangereux. Certes monter à un arbre comporte des risques si on est pas doué pour cela. Mais je suis un sauvage. J'ai passé ma jeunesse dans la foret plutôt que ma chambre, mes personnages inventés plutôt que mes camarades de classe. Avec toute les bêtes dangereuses qui y rodaient, je dus apprendre très vite à monter tel un petit marsupial en haut des arbres .

- ...Tu n'es pas amusant, tu le sais ça ? Dis-je avec un ton très flegmatique.

Au moins, il semblait avoir compris que je ne souhaitais pas en parler plus que de raison. Ma question n'avait pas vraiment de curiosité, mais bien pour lui signifier que sa volonté d'insister n'était pas très apprécié. Il m'en a dit un peu trop même, je me sens gêné, Mais je ne l'ai forcé à rien. Mais qu'importe, je devais faire face à cette arbre, malgré la pluie. Je sens que je vais galérer un peu. M'essuyant les mains sur mon pantalon, je fis un léger clin d’œil à mon partenaire d'un jour pour lui dire de bien suivre pour apprendre du maître. J'agrippe la première petite branche, et pousse de mes deux brindilles qui me servent de bras, pour pouvoir prendre appui avec mes pieds sur le tronc d'arbre. La première étape et la plus compliqué comme dans une entreprise. J'atteins le sommet au bout de cinq minutes, assez facilement. Il n'y avait rien de grisant dans cette action. Je sais pas vraiment ce qu'il souhaitait, mais cela ne m'amusait absolument pas. Peut-être que lui oui ?

- Voilà, c'est fait. Je redescend ou tu me suis sur le toit du monde ?

Un peu d'humour, pour l’atmosphère, cela ne pouvait que faire que du bien, même si ma blague était totalement nulle, il faut l'avouer. Mais c'était mieux que rien. Et puis bon, il pleut là-haut. Et j'ai pas envie de chopper la crève. Tout du moins, pas tout seul.

- Bon, je suppose que c'est à moi...

Je commence à me caresser le peu, voir le néant qui me sert de barbichette pour trouver une idée. Rien n'arrive dans ma petite tête. Quelle honte. Je suis le maitre de l'imagination. Comment était ce possible ? Ah si tiens. Invoquant une nouvelle lame qui tomba au pied de Yuuki, un léger sourire à mes lèvres.

- Ça te dit de t'amuser... Vraiment ?

Il devait se demander de quoi je parle. Pour tout avouer, je n'ai strictement aucune idée de ce que je faisais moi même. Mais quitte à y aller en freestyle, autant que les émotions soient au rendez-vous, et la simple vue d'une épée me faisait frissonner d'excitation. Je redescend rapidement et me dépoussière pour récupérer l'épée.

- Comme je t'ai dis, il y a un village pas loin. Avec un peu de chance, il y aura de quoi s'amuser... Suis moi.

Malgré la pluie je m'enfonce dans la grande prairie qui nous séparait du village, agrippant le bras de mon cobaye. Ça fait un tirage de bras chacun, et comme lorsque chaque fois que j'ai une idée en tête, rien ne m'arrêtera, aucun gémissement, aucune complainte ne sera toléré. Le chemin fut long et plutôt peu praticable. Mais le jeu en vaudra la chandelle. J'arrive au village, et cherche immédiatement son enclos. Il doit forcément en avoir un. Toute les fermes en ont un.

- Ah ! Le voilà.

Je le savais qu'il était là. Sa stature imposante n'allait clairement pas avec ses cornes et son regard de bœuf. Son enclot était lourd. Assez pour l'empêcher de sortir si on le titille ? Aucune idée de ce que cela donnerait, mais c'est ça le but.

- Je te met au défi de rentrer dans l'enclot, réussir à l'énerver, et tenir cinq minutes. Si jamais tu réussis, je te donne toute les informations que tu souhaites sur ce que tu veux. Si tu perds, et sort avant, je gagne le droit d'obtenir toute les infos que je veux. Marché conclu ?

Un sourire innocent allié à une idée de démon. Elle avait beau avoir disparu d'Eon, Karîn avait toujours une sale influence sur moi... Mais pour le plaisir du divertissement, je la pardonne, pour cette fois.

 MessageSujet: Re: Les voies du passé [PV Yuki Makonor]   Les voies du passé [PV Yuki Makonor] - Page 2 EmptyJeu 23 Avr - 10:07

Yuuki Makonor
Yuuki Makonor

Silver Sword

Click

Les voies du Passé
YUUKI M. && JASPER F.

L'amusement est quelque chose de propre à chaque personne. Peut-être qu'il ne me trouve pas drôle ou divertissant mais je dois admettre que le voire grimper à l'arbre comme un petit ouistiti était pour moi assez rigolo à voir. Il se prenait pour un roi du monde, dominant en haut de son arbre, force est de constater que c'est pour lui une sorte d'habitude tant il semble à l'aise avec ce genre de pratique. Je dois admettre que ce petit jeu a le mérite de me changer un peu les idées, j'avais pleuré, lâché une larme ridicule devant un inconnu. Je ne dis pas ne pas apprécier ce garçon car dans le fonds il est intéressant mais faire de telles choses ne me ressemble tellement pas que s'en est presque surprenant. Je le regarde redescendre de nouveau avec son incroyable agilité, lui semble vouloir trouver quelque chose de plus divertissant, je ne suis pas contre dans le fonds mais bon. Il m'attrape par le bras, comme je venais de la faire un peu plus tôt pour le mener sous l'arbre, un peu surpris je rougis comme un simple adolescent car la scène est de nouveau un peu gênante. Je ne sais pas vraiment ce qu'il veux ni où il souhaite m'amener, étrange. Alors que nous traversons la plaine en direction d'un endroit indéterminé je laisse le tableau auquel je venais d'assister derrière moi. Plus je m'éloigne de l'endroit plus je ressens une sorte de pincement, un petit quelque chose qui me provoque un certain sentiment de tristesse. J'y suis habitué, je pourrais vite résoudre ce problème mais dans le fonds je ne le souhaite pas, peut-être que la nouvelle activité qu'il va me proposer va me permettre d'échapper à tout ça.

Nous arrivons alors à une sorte de petit village, un village de paysan il faut croire, ou d'éleveurs peut-être ? Arrivé à un enclos je distingue la silhouette imposante d'une sorte de... Bœuf ? Honnêtement j'ai un peu de mal à comprendre où il veut en venir sur le coup mais tentons l'expérience. Il m’explique alors ses règles, décidément il est assez joueur le Jasper. Je me retourne alors pour le regarder d'un air un peu à la fois surpris et à la fois un peu blasé.

▬ Hum, sérieusement ? »

Je n'en dit pas plus et redirige mon regard vers l'animal qui d'apparence semble gentille comme un agneau mais je suis presque convaincu qu'il a une force de caractère insoupçonné. Je dois admettre que j'aimerais vraiment en savoir d'avantage sur mon compagnon du jour mais de là à me prendre une corne des les omoplates, pas certain que le jeu en vaille la chandelle. Doucement mais sûrement j'entre dans l'enclos, pas par pas je m’enfonce dans la boue certainement formé par le semblant de pluie que nous avons actuellement. Bien que les gouttes qui nous tombent dessus semblent de moins en moins épaisses, le soleil va certainement revenir sous peu. Alors que mes chaussures commencent à ne devenir que l'ombre qu'elles étaient je me retrouve à quelques mètres seulement de l'animal qui me fixe comme une proie. Jasper doit être content de voir ça, après tout il voulait s'amuser, j'espère au moins que c'est le cas. Pour souhaiter ce genre de divertissement il faut être légèrement dérangé, je ne dit pas que mes divertissements à moi sont plus respectables mais bon.

J'approche alors tendant la main en direction de cet espèce de bœuf étrange... Cinq minutes n'est-ce pas ? Je touche alors son front comme pour le caresser et alors qu'il foudroie du regard, il ne bouge pas pour autant. Il tourne simplement la tête pour déguster l'herbe qui était à sa portée. Frustré je hausse des épaules et fait le tour de la créature pour arriver à son fessier. C'est dans un profond élan d'insouciance que je met toute ma force dans un coupe de pied, ciblant la fesse droite de la bestiole qui relève instinctivement la tête et tourne sur elle-même pour arriver face à moi. Je le regarde, il me regarde, nous nous regardons. A peine le temps de dire ouf que l’engin commence à replier ses pattes prêt à me courser, chose que je fait également aussi vite que mon ombre. Je réalise quelques tours d'enclos avec la bestiole à mes trousses et c'est en passant prêt de Jasper que je me met à crier.

▬ Bien, bien tu vois j'ai gagné, viens m'aider maintenant ! »

Non, je ne vois pas pourquoi je dois être le seul à me retrouver en difficultés, j'ai au moins le mérite d'avoir remporté la partie mais pour autant je n'aimerais pas me retrouver couvert de sang, défoncé par celui qui me course derrière.


 MessageSujet: Re: Les voies du passé [PV Yuki Makonor]   Les voies du passé [PV Yuki Makonor] - Page 2 Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Puff, Puff, Pass [DVDRiP]
» Village Hentaï
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]
» Un bain chaud, très chaud [ PV: Yuki Caheshi - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Nord :: Plaine de Drôma