Partagez | .
Dernier salut
 MessageSujet: Dernier salut   Ven 16 Jan - 1:42

avatar
Sybilia Philips

Sabertooth

Click

Dernier salut
Technique 12


J'ai pensé à toi ces derniers jours. J'ai pensé à mon enfance, à toi à mes côtés. À ce que tu m'as appris de la vie, à ce que tu m'as appris à faire. Maman est morte alors que j'étais toute jeune. Il y avait que toi dans ma vie, que toi sur qui je pouvais compter. Tu as toujours été là pour moi, j'ai toujours su répondre à tes attentes. Tu m'as montré la discipline, le combat, la magie surtout. Tu m'as montrée comment la mettre à mon image. La modeler comme ma tête aurait pensé le faire dès l'âge de 8 ans. Dire qu'au départ, je croyais que nous étions les deux seuls mages dans le monde. Entourés d'arbres et de feuilles, nos maisons étaient des ramassis de branches et de boue. Nous étions peu nombreux, mais nous luttions sans cesse contre la nature qui voulait récupérer son territoire. Ce dernier jour... ce jour-là où tu m'as dit de partir sans me retourner et de ne rien regretter, ni d'oublier.

Me voilà à rebrousser chemin. Habillée en noir de la tête aux pieds, le voile au visage, les gants remontés jusqu'aux coudes, je pose la dernière pierre de ta tombe. Je plante la branche en forme de croix et me recule pour admirer ce qui reste de toi. Je suis retournée aux ruines où je pus voir les squelettes encore jonchés dans la terre. Je suis retournée chez nous pour me souvenir de comment c'était parce que je n'ai pas encore réussi à faire le deuil. Je me souviens encore ta voix, de ta position particulière quand tu coupais du bois. Et... le collier de maman. Je m'avance en me penchant pour éviter un obstacle et le ramasse. Mon pouce essuie la terre qui l'empêche de briller. Je vois encore maman me tendre le collier comme s'il s'agissait du bien le plus précieux de l'univers et que je devais le garder pour me souvenir...

Pourquoi ai-je si mal dis-moi? Pourquoi 7 années plus tard mon coeur se serre-t-il encore dans ma poitrine? Pourquoi j'arrive pas à retenir les larmes? Je devrais être aussi forte que tu me l'as appris et pourtant, mon côté humain est plus fort. Ma main passe sous mon voile et essuie la goutte qui coule jusqu'à mes lèvres. Je me relève et retourne à ta tombe. Je l'observe, je fais mon deuil, je serre le bijou de maman dans le creux de ma main comme si ma vie en dépendait. J'y arrive plus papa... je craque... c'est trop dur que d'essayer d'être forte... Je tombe à genoux et hurle de douleur. Je maudis cette vie d'injustice et de plaies ouvertes, je frappe au sol et me fracasse la main contre une pierre, mais je m'en fous, je veux juste... partir moi aussi... J'ai trop mal... j'ai tellement souffert que... on dirait que j'ai vécu l'enfer.

Mes joues sont inondées, ma gorge me brûle, je vois plus rien, mais j'hurle encore pour apaiser ma douleur. J'ai... j'ai l'impression d'avoir tout perdu. Je n'ai plus de repères, plus d'amis... plus de famille. Où va ma vie dans ce sens? Comment finira-t-elle? J'ai toujours tenté de faire le bien et pourtant j'ai plus d'ennemis que d'alliés. J'arrache mon voile et le lance au loin. Je me prends la tête à deux mains. Je veux.. m'arracher le visage, les cheveux, les vêtements... le coeur, mes entrailles... juste crever... Que me reste-t-il?

« RIEN DU TOUT! IL ME RESTE... rien du tout... »

J'ai vu trop de morts, j'ai vécu trop de morts. J'ai bravé le danger, on m'a considérée comme une héroïne, on m'a draguée, j'ai bu pour oublier, j'ai aimé et pourtant, tout ça me retombe au visage d'une telle violence que là... j'en peux plus. Je serre les dents à me les briser, je pleure sans jamais m'arrêter et je me demande encore ce que je suis venue faire ici... Pourquoi ai-je été aussi idiote de croire que c'était une bonne idée de te faire mes derniers adieux? Est-ce que je veux vraiment y mettre fin? Est-ce que tu souffres là-haut, papa? Est-ce qu'elle sourit maman? Es-tu apaisé, là-haut, loin des dangers? Me regardes-tu de là où tu es? Es-tu fier de ce que je suis devenue? M'as-tu seulement félicitée?

« Je... je voulais juste que... tu sois fier de moi... »

Je hoquète. J'essuie mon visage et mon nez avec ma manche. Je me lève pour prendre mon voile et le remettre sur ma tête. Je passe de longues minutes à fixer la pierre Mes paumes se rejoignent ensemble pour frapper deux fois avant de se coller. Le haut de mon corps se penche et me voilà à faire mes dernières prières à ceux qui m'ont le plus aimé au monde. Je m'avance et dépose le collier sur la pierre, comme ça, tu pourras être avec maman pour toujours. Mes mains se portent à mon cou pour détacher le collier que Valentin m'avait donné et je le mets juste à côté de l'autre comme ça, tous les trois on sera à tout jamais réunis. Je recule de quelques pas avant de laisser un papillon s'échapper de ma paume pour le regarder s'envoler et se poser tout en haut de la tombe. Sa couleur change, il devient blanc. En même temps, je vois les âmes de mes parents apparaître. Ils sont mains dans la mains et me sourient comme lorsque nous étions réunis. Le papillon décolle et s'envole tout doucement dans une direction. Mes parents le suivent. Ma mère m'envoie un dernier signe de la main et un bisou volant. Le papillon se sacrifie pour créer une brèche dans le royaume des morts et ainsi, mes parents reposent finalement en paix.

« Que vos âmes puissent reposer en paix. Amen »
Code by Silver Lungs


Rp rédigé en souvenir de mon oncle. Je t'aimerai pour toujours. Merci pour tout ♥

Voir le profil de l'utilisateur
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dernier bilan de choléra:14,642 cas et 917 décès
» Le dernier Tavernier ou "la Louisiane"
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Creation d'une base de donnees sur le dernier recensement
» Choléra, dernier bilan: 305 morts et 4649 cas de contamination

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Autres Lieux :: Iles & Océan