Partagez | .
Un nouvel aigle dans le nid
 MessageSujet: Un nouvel aigle dans le nid   Lun 12 Jan - 20:31

avatar
Arkhana Kaimetsu

Eagle's Claw

Click

C'était pourtant une journée classique, une journée ou une mage blonde se promenait dans le sud du pays a la recherches de certains meubles qui n'existaient que par ici (ça et des bouteilles d'alcool pour fêter son retour dignement.) C'était le plan, mais la journée allait vite changer d'orientation pour Arkhana, qui allait s'improviser diplomate afin de recruter un nouvel aigle... Oui oui, de la diplomatie, façon Arkhana mais est ce bien la le plus important?

Dans la principale rue commerçante de la ville, moyennement bondé a cette heure, elle marcha a une allure lente, tournant sa tête de droite à gauche à la recherche des magasins pouvant attirer son attention... Au delà des mini jupes et du maquillage de la région bien entendu... C'est alors que, d'un bar sur sa droite, on put entendre des sons d'une dispute, une violente dispute, ainsi que des bruits de fracas de verres, attirant les plus curieux a la porte d'entrée. Arkhana y jeta également un rapide coup d'oeil en continuant sa marche mais au final, un homme fur propulser a travers la porte, atterrissant sur le ventre, aux bottes de la blonde. D'abord étonné, elle fut comblée de voir qu'en deux secondes, quelqu'un était prêt a devenir son tapis mais elle se retint tout de même de le piétiner joyeusement.

"Et bien, je savais que les hommes aimaient ramper devant moi mais la, c'était franchement inattendu..."

fixant le bar, un autre homme, plutôt costaud sorti a son tour et l'insulta copieusement, attirant le regard d'Arkhana et la peur des autres passants qui s'empressaient d'ignorer la scène et de repartir rapidement. La où Arkhana resta dfigé, c'est parce que cet homme agressif venait de donner le motif de la dispute.

"Je drague qui je veux et ou je veux espèce de débile, c'est pas avec ton corps minable que tu vas m'en empêcher, cette fille me résistera pas et ce soir, je vais m'amuser avec."

Arkhana vit rouge et s'apprêta a aller lui eclater la bouche a grand coup de pompes mais c'est autre chose qui allait se passer... L'homme qui était a terre se releva, sans dire un mot, enleva le sable qu'il avait sur le corps et se retourna pour lui faire face, ignorant complètement la présence de la blonde qui le regardait faire. Il s'avança vers l'alcoolique irrespectueux et à la grande surprise de la mage, utilisa de la magie pour le propulser au sol, dans un torrent de sable, l’égratignant a plusieurs endroits, uniquement en déplaçant ses bras, comme si le sable lui obéissait.

Les yeux pétillant, la querelle terminé, Arkhana s'approcha du jeune homme manipulateur du sable. Un énorme sourire aux lèvres, le sourire hypocrite laissant bien apparaître l'envie de quelque chose, le sourire féminin qui fait qu'on ne peut rien lui refuser.


"Hey, toi, c'est de la magie n'est ce pas?"

Il ignora tout d'abord la jeune femme, qui s'empressa de lui bloquer la route, appuyant son regard et faisant preuve de fermeté dans ses yeux, affichant clairement qu'elle ne le laisserait pas passer et qu'elle n'avais pas peur.

"Oui bien sur que s'en était... Et tu essayait de défendre une femme dans ce bar n'est ce pas?"

Il hocha la tête, sans répondre, et tenta de reprendre sa route, elle le laissa passer en réfléchissant... un mage, qui défend une femme et qui, involontairement, se jette a ses pieds dès leur première rencontre. OUI, clairement, il le fallait chez les aigles.

"Je te VEUX dans ma guilde."

Il s'arrêta un instant, comme si cette annonce avait déclenché un déclic en lui. il retourna sa tête et fixa a son tour la femme.

"C'est pas négociable, si tu vient pas, je t'écrase, je te poursuivrais toute ta vie jusqu’à ce que tu me supplie de t'accepter, c'est la seule fois que je le demanderais gentillement. Si tu refuses, j'utiliserais la force et crois moi, ton sable ne m'arrêtera pas."

Il ne bougea pas, était elle sérieuse? de toute façon, l'homme savait au fond de lui qu'il voulait une guilde, mais était ce raisonnable de la suivre, elle? Elle avait l'air malade mais...

"Allez grouille, tu verras, Eagle's Claw est très confortable. même si actuellement, on manque de mobilier."

Eagle's Claw, une guilde qui n'était pas illégale, Il fit marche arrière et accepta son offre, se présentant comme étant Hoshiro Nobeva.

"Arkhana Kaimetsu, enchanté, tu as bien fait d'accepter, Misto m'aurais probablement engueuler de ramener des membres contre leur gré avec des os brisés... Bien, on y va."

Après quelques heures de marche et une différence de températures plus que remarquable, ils arrivèrent finalement a la guilde. Arkhana entra la première, salua les quelques membres présent et appela la chef des aigles.

"MISTOOOOOO! J'ai une surprise, Y'a un potentiel mage de plus chez les aigles et je l'ai pas frappé... Bon d'accord, c'est plus une surprise..."

Elle se décala et attendit que Misto et Hoshri fassent les présentations.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Un nouvel aigle dans le nid   Lun 12 Jan - 21:36

avatar
Invité


Click

BLONDASSE DINGUE
PAS LE GENRE QUI CHAUFFE LE FOUR, HEIN.
Lui qui espérait simplement pouvoir boire un peu puis reprendre sa route, voilà qu'il était coincé dans une guilde bizarre avec une femme étrange et une espèce de chef qui s'approchait, mais pourquoi ?! Pourquoi lui, qui s'était trouvé dans le désert, était maintenant coincé au dessus d'une montagne avec tout ça ?!

Revenons donc en arrière, alors que notre chère Arkhana prouvait que la couleur de ses cheveux était bien naturelle quand elle annonça fièrement sa surprise avant de tout révéler, ça allait être un sacré numéro plus tard durant les missions sans doute.

Notre homme était dans un bar qui, comme tout bar respectable, était rempli d'alcooliques, d'idiots, de "filles de joie" (langage poli obligé) et autres individus que la société prenait en grippe. Toutefois, le désert n'était guère un endroit sur lequel le conseil exerçait une grande influence, la faute a une trop grande superficie et des centaines de villes disséminées un peu partout.

Certains n'étaient même pas répertoriés dans la carte du désert par ailleurs, signe qu'il était possible pour quiconque de lancer un massacre entier sans que personne ne puisse s'interposer. Le rêve d'un psycopathe mais Hoshiro n'en avait cure, bien que ça signifiait surtout qu'imposer la loi était difficile ici, surtout pour les moins intimidants.

Le désert n'est pas un endroit où l'on survit aisément si l'on n'a pas pas la carrure ou la magie, c'était la règle qu'humains et animaux suivaient tous (bien que les animaux maîtrisaient pas la magie, rappelons-le) et donc, Hoshiro fut rapidement forcé d'intervenir quand un quelconque lourdeau entreprit de séduire une jeune femme. Le "shérif" local n'étant pas au courant, il y avait des chances a ce que l'affaire finisse en queue de poisson.

Disons que notre homme avait fini par voler devant une femme blonde après avoir été projeté hors de la fenêtre, oui, l'alcoolique était rapide mais la raison pour laquelle son sable ne l'avait pas saisi était tout simplement car notre homme aurait blessé d'autres personnes, probablement pas innocentes mais il ne voulait pas impliquer d'autres vies dans ses combats en solo.

Inutile de le dire, mais quand il fut dehors et plus ou moins seul, l'alcoolique se vit rapidement mettre au sol. Ce serait une histoire classique, notre Cow Boy sablé aurait laissé échapper une phrase moqueuse, se serait attelé sur un canasson et serait partit en direction du soleil couchant tout en chantant une petite chanson, de préférence subitement, au milieu des célébrations.

Mais il était douze heures, il n'avait pas de cheval et sa seule réaction après sa victoire fut de baisser la tête par politesse avant de partir dans un autre bâtiment... une opération gâchée par une mage blonde qui se mit a lui parler.

S'il crut être tombé sur quelqu'un qui avait besoin d'entendre l'évident plusieurs fois, Hoshiro ne put qu'éprouver de la surprise quand les questions se transformèrent en menace. Il était surpris devant l'insistance de la femme, ses paroles vulgaires ainsi que sa "guilde". Elle avait donc une guilde ? C'était la chef ou pas ? Que faisait t-elle en dehors ? La question qui vint en dernière trouva une réponse évidente mais pas le reste, il était, après tout, étrange qu'on lui propose comme ça.

Le Nobewa aurait aimé rejoindre une guilde dans son enfance, faire des missions ou autres avec ses potentiels alliés et autres tâches de ce genre... le comportement de la jeune fille indiquait en revanche, qu'elle n'était probablement pas dans une bonne guilde légale. Il allait devoir la suivre en revanche, juste car il estimait que cette dernière pourrait être dangereuse et parce que si c'était bien un piège, mieux valait ne pas impliquer plus d'innocents que ça.

Ils se mirent en route et notre homme ne put qu'admirer a nouveau la volonté de la blondasse, qui était partie des montagnes jusque au désert pour trouver un nouveau membre. La guilde était donc suffisamment désespérée pour qu'elle se mette a insister dès qu'elle croise un mage ? Si une guilde l'attendait, elle ne devait pas être en bon état du tout.

Ils arrivèrent finalement, alors que la blonde entreprit d'appeller une certaine "Misto", alors que le mage étudiait le reste de la guilde en attendant qu'elle se montre bien. Elle paraissait... normale, avec une location fort bizarre. Il avait 1000 questions a poser, et il était certain que 898 des réponses se solderaient avec sa mort brutale et subite.

Notre homme se tourna donc vers Misto, une fois cette dernière bien arrivée.

Bonjour, mon nom est Hoshiro Nobewa.

Il avait l'air trop formel mais bon, c'était une maîtresse de guilde après tout. ► NOM- X - 24/12/13.
« X► NOM
Code by AMIANTE
 MessageSujet: Re: Un nouvel aigle dans le nid   Ven 16 Jan - 21:12

avatar
Misto

Eagle's Claw

Click


Welcome Home
PV Hoshiro & Arkhana


Un courant d’air balaye la pièce, faisant voleter les feuilles qui trône sur le bureau fait d’un assemblage complexe de briques et de planche de bois clair. Devant lui, traine des piles de livres divers, aux titres tous plus étranges les uns que les autres. Un nouveau courant d’air soulève les couvertures soumises aux caprices de la bise et en fait tourner les pages à rythme soutenu, faisant lever la tête à la jeune rousse qui regarde pensivement le mur vide devant elle. Les aigles avaient accompli un travail formidable en son absence. La moitié manquante du bâtiment s’était levé de terre et se tient maintenant fièrement. Tout est là, les grandes portes, la salle commune bien qu’elle soit plus grand qu’avant, la salle d’entrainement et les chambres encore en travaux un peu plus loin mais elle ne peut rien voir, mis à part l’entrée, depuis l’étage. La rousse entend vaguement les voix d’Ulfa et Issandra de l’autre côté du mur, mais pas le sujet de leur conversation. Un vague soupir de contentement lui échappe lorsque laisse son regard dériver un instant fugace. Ni trop imposant ni pas assez, le Nid rayonne à sa façon et l’Impératrice s’y sent comme chez elle. Les mains tendues, les doigts arrangés dans une sorte de cadre mouvant, elle se perd dans la contemplation passive du bois brut et nu avec un sourire doux. Si de l’extérieur, la scène parait peut être surréaliste tant elle se meut sans le moindre souci de logique en faisant tantôt la moue tantôt laissant échapper un bref rire. En elle-même, tout est pourtant si différent.

Je crois qu’ici, nous devrions mettre un tableau.
Pourquoi un tableau ? Une bibliothèque serait plus utile.
Parce que j’ai envie, Radulf. De la gaieté plutôt que de l’austère, je pense que ça ira mieux à ce bureau.
Tu es maitresses de guilde, pas infirmière Misto.
Et alors Rolf ? Tu aurais envie de rester cloitré ici si c’était plein de livre ?
Absolument. Je ne comprends pas du tout ce que tu leur reproche d’ailleurs. Il suffit d’en aligner de toutes les couleurs et tu l’as, ta gaieté.


Misto ne put s’empêcher de soupirer d’exaspération. Sa réflexion intense lui avait fait perdre une bonne demi-heure mais elle ne se sent pas d’humeur à remettre avec le triage forcé qu’elle s’impose. Les livres d’un côté, les dossiers de l’autre, la rousse semble avoir le plus grand mal à reprendre le travail agaçant de Maitre de guilde. Sa main chasse négligemment une mèche rebelle et elle lâche un nouveau soupir en regardant le meuble en pièce détachée appuyé près de la fenêtre. Elle se résigne silencieusement à le monter et s’avance vers lui, la mine résolue et concentrée. A peine pose-t-elle la première planche qu’elle entend un grand fracas. Sa tête tourne vivement vers la sortie et elle dévisage un moment Tomaru, qui se tient dans l’encadrement de la porte. Un grand sourire fier sur le visage, il lui fait un petit coucou de la main. Les yeux de Misto s’agrandissent lorsqu’elle remarque ce qu’il tient dans l’autre. Elle pose tout doucement son marteau près de son ouvrage et se lève.

« Tomaru, donne-moi ces sous-vêtements s’il te plait.
- Jamais ! »

La rousse se lève d’un bond alors que l’adolescent se précipite dans les escaliers. La porte du bureau claque et son occupante se rue sur la rambarde alors que sa cible file déjà dans la salle commune. Juchée dessus comme elle le serait sur une planche de surf, Misto avale la distance et saute souplement au sol. Si elle ne s’abusait pas, elle avait cru reconnaitre l’une de ses propres dessous au milieu de ceux d’Otilia et Arkhana. Non pas que la chose la préoccupe tellement, mais elle sait que si l’une des deux vient à s’en apercevoir, le petit blond passerait un sale quart d’heure et les cloisons peut être aussi. Elle fait une grimace à l’idée de voir s’inscrire la délicate silhouette de son cadet dans une sorte de trou artistique dans l’un des murs. A peine debout, déjà menacés. La rousse allait se glisser dans le couloir à la poursuite de Toto mais s’arrête en entendant son prénom.
L’Aigle cligne un instant des yeux puis hausse les épaules en souriant. Elle délaisse alors sa chasse au voleur. Arkhana est rentrée et, à son grand plaisir, elle n’a pas changée d’un pouce en six ans. Ou tout du moins, elle en serait réellement convaincue en voyant l’apparence du nouveau venu. La jeune femme marche tranquillement et apparait dans l’encadrement de la porte, la main levée pour saluer les arrivants. Un petit chat blanc se glisse dans la pièce, le regard pétillant de sournoiserie. Il se faufile à sa suite, sans se préoccuper outre mesure des coups d’œil soupçonneux des aiglons attablés.

« Arkhana ! Bon sang, ça fait une éternité que je ne t’ai pas vue et tu n’as pas changée d’un pouce. Six ans et pas une ride. Vraiment, je me demande quel est ton secret. » Une main solide se pose sur l’épaule de son ainée. « Vous avez fait bon voyage à ce que je vois. Je suis impressionnée de tes progrès. »

Le roux près d’elle était dépourvu de la moindre bosse ou même de la plus petite égratignure qu’aurait pu lui faire les jolies bottes à talons hauts de la mage de Take Over. Plutôt neutre, il s’attarde à regarder la pièce et l’Impératrice ne peut que comprendre. Elle avait eu la même réaction en arrivant hier matin. Lui laissant tout son saoul pour penser à travers les visages et le bois encore neuf de la pièce, elle lui adresse un sourire chaleureux. Celui-ci s’étire en l’écoutant et elle ne put s’empêcher de laisser échapper un éclat de rire. A vu de nez, la jeune femme peut affirmer qu’il est plus vieux qu’elle et cela l’amuse d’autant plus qu’il soit si formel. Sa main quitte l’épaule d’Arkhana et se pose familièrement sur la tête du nouvel aiglon. Près de son pied gauche, le chat miaule et tend ses deux pattes vers le bas de son manteau rouge.

« Bienvenu à la maison, petit aigle.» Fait-elle alors en lui ébouriffant les cheveux. « Hé bien, Hoshiro, tu dois être sacrément fort pour que notre sadique préférée te ramène indemne. Je m’appelle Misto, enchantée

La rousse relâche le jeune homme sans perdre son sourire. D’un geste tranquille, elle invite les deux fraichement rentré à une table improvisée avec les moyens du bord en attendant l’arrivée des vrais meubles. Elle attrape l’animal alors qu’ils s’avancent pour s’y installer et le juche sur ses épaules. Henning lève la patte pour saluer.

« Salut le bleu, bienvenu en enfer. Comment s’est passé ton test d’entrée ? Elle t’a piétinée, fouetté ou… AÏEUH.
- Racontez-moi, comment en es-tu venu à vouloir nous rejoindre ? Et surtout Hoshiro, par quel miracle as-tu convaincu Arkhana de t’emmener ici ? »

Misto s’installe au fond de son siège, son esprit la foudroyant du regard. Les yeux pleins d’étoiles, elle observe le jeune homme avec curiosité. Elle avait hâte de voir à quel type extraordinaire appartenait celui qui résistait au sadisme de la mage blonde. Un mince sourire en coin s’étire sur ses traits à l’idée, peut-être un peu folle, de le provoquer en duel pour voir d’elle-même l’étendue de ses capacités. Elle range tranquillement cette possibilité dans un recoin de son esprit et se concentre sur l’histoire que les deux aigles lui racontent. Au fur et à mesure, une autre idée nait au milieu du tumulte silencieux que font les huit âmes dans son esprit. Caressant d’un geste pensif l’un des étuis de son baudrier, elle envisage de mettre les faits en chanson. Et quand l’histoire semble se finir, elle est convaincue d’en faire une nouvelle épopée à conter dans les tavernes.

« Hé bah. » fait Henning après un long sifflement. « Tu dois en avoir des questions, maintenant non ? »


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Un nouvel aigle dans le nid   Lun 19 Jan - 20:26

avatar
Arkhana Kaimetsu

Eagle's Claw

Click

Les retrouvailles entre la sadique blonde et la cheftaine des aiglons fut chaleureuse, un secret a son éternel jeunesse pendant 6 ans. Bien sur que la fan de cosmétique et autres produits de beauté aurait aimé qu'une nouvelle crème anti ride en soit la cause, mais la réalité était juste tout autre. Un maléfice, bloquant la plupart des mages au conseil, une catastrophe a l’échelle nationale, si ce n'est internationale... Comment lui expliquer ça? Aucunement. Il s'agissait de Misto, elle en avait dans la caboche, elle devait sans doute avoir réalisé le problème et comprendre bien rapidement que la mage en était prisonnière également. Plutôt que de ressortir cette histoire, Arkhana enchaîna sur Misto.

"Oui effectivement, on peut dire que le temps me réussit, je n'ai aps fait grand chose pendant ces 6 ans vues les circonstances... Pas comme toi on dirait, tu as bien changé, tu as l'air plus... Méchante, c'est pas plus mal, je t'ai toujours trouvé trop douce physiquement, la au moins, tu fais... Oui, tu es classe."

Lorsqu'elle s'amusa d'accueillir le nouveau a la guilde en lui secouant sa crinière d'animal bipède, elle en profita pour demander la raison pour laquelle Arkhana avait été séduite par ce mage, pourquoi elle avait souhaité le ramener. Oh bien sur, elle aurait pu dire la verité, mais son ego surdimensionné de déesse du sadisme implacable obligeant les hommes a ramper devant elle la força a dire autre chose. Prenant une posture fière, relevant le menton, croisant les bras et fermant les yeux, un rictus en coin, elle balança:

"Voyons, il ne m'a pas convaincu, il a céder si facilement a mes charmes, s'est jeté devant moi et m'a presque embrasser les bottes pour que je daigne le ramener a la guilde. Tu me connais, je suis si gentille, j'ai accepté."

Elle toussa un peu fort alors qu'elle fut dévisagée par bien la moitié de la guilde, ils avaient tous comprit qu'elle bluffait encore sur son statut et que la situation devait être tout autre, mais Hoshiro n'allait probablement pas tarder a rétablir la vérité. Si c'est moins gratifiant pour elle, cela restait tout aussi honorable de s'accaparer les services d'un mage au bon sentiments. S'asseyant a la table improvisée de Misto, elle entendit l'un des loups de la belle rousse prendre la parole pour saluer le mage du sable. Elle ne put s'empêcher de rire lorsqu'il enonça de la torture, du pietinement, des tests d'entrées très sadique. Arkhana enlaça alors le nouvel aiglon en souriant bien fort.

"Ohlala voyons, je suis pas si cruelle quand même... Je suis un amour, il m'aime déjà. Bon je dis pas que j'ai jamais fait passer ce genre de supplices a certains garçons mais... On va pas en parler devant Misto hein?"

Elle sourit encore et lacha Hoshiro avant de se lever.

"Je vais vous laisser vous présenter, j'ai une chambre a ranger, je reviens pour de bon. Pourvu que rien d'autre ne m'ecclipse de cette guilde a l'avenir."

Elle monta les marches neuvres en direction de l'étage et ne fit plus parler d'elle pendant quelques minutes... Pour être précis, pendant 2 minutes et 14 secondes....

"aaaaaaAAAAAAAAARRRGGGGHHHHHHH!!!! TOOOOMAAARUUUUU!!!!"

C'est un véritable Ovni qui traversa la pièce, depuis l'étage jusqu'au sol, rebondissant pour s’écraser dans le mur, fissurant ce dernier et faisant même tomber quelques planches non fixées. Le pauvre Tomaru saignait du visage, avait les yeux écarquillé et ne bougeait plus d'un pouce, toujours bien emboîté dans le mur. Arkhana remontra son minois, sortant de sa chambre avec un regard plein d'expression hautement négatives.

"Ne pose plus jamais tes sales pattes d'hommes sur mes sus vêtements ou je t'arrache ton membre inferieur entre jambesque pour jouer au ping pong avec un ours!"

Elle salua une dernière fois Hoshiro avec un sourire hautement séducteur et retourna s'isoler pour ranger sa pièce nocturne.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Un nouvel aigle dans le nid   Mar 20 Jan - 19:48

avatar
Invité


Click

BLONDASSE DINGUE
PAS LE GENRE QUI CHAUFFE LE FOUR, HEIN.
Il était de toute évidence tombé sur une guilde qui était soit toute nouvelle, soit un peu abandonnée vu comment il semblait y avoir bien peu de mages présents. Il n'était pas un expert en architecture mais c'était un bâtiment qui semblait fraîchement réparé a la hâte, vu qu'il n'y avait guère de "vrais" meubles et pas de toits. Il ne connaissait absolument rien de cet endroit, bien que c'était plutôt naturel vu qu'il n'avait jamais quitté le désert et qu'il ne connaissait vraiment que les grandes guildes de nom.

En fait, il se demandait ce que faisait une guilde dans un endroit comme tel. Il savait que toutes les guildes n'étaient pas dans de grandes villes ou autres mais il savait également qu'atteindre la guilde pour y déposer des missions serait sans doute difficile. De plus, elle semblait quasiment cachée du reste du monde ! il voyait bien sûr, qu'il y avait des quêtes mais il se trouva rapidement curieux.

Arkhana, en plus de mentionner la surprise cachée, révéla rapidement qu'elle ne l'avait pas frappé. Lui qui savait déjà qu'il avait affaire a une jeune femme relativement peu portée sur le bien être envers les autres, il eut confirmation ! elle semblait même assez friande de ce type de comportement pour que sa "surprise" soit simplement un Hoshiro en bon état.

Il se demandait bien quel maître de guilde pourrait laisser une telle mage entrer dans ses lieux mais il se révéla rapidement sous la forme d'une fille aux cheveux rouges, qui semblait fort contente d'apercevoir son amie nommée "Arkhana", nom qui fut aussitôt enregistré par Hoshiro afin de se souvenir de son nom, sentant qu'il allait rapidement devoir connaître la blonde.

6 ans passés hors de sa guilde ? vraiment ? Il se demandait bien ce qu'elle faisait pour le coup, peut être capturer (car l'on ne peut pas dire recruter, en vu de son caractère mauvais) des recrues une a une ou alors faisait t-elle une quelconque opération pour Eagle's Claw ? le fait que la fille aux cheveux rouge ne l'ait pas vu pour six ans indiquait que c'était le second cas, sauf si elle n'était pas là lors des allers-retours d'Arkhana.

Misto se présenta en posant sa main sur les cheveux du jeune homme, qui ne réagit nullement, puis entreprit d'aller s'asseoir a une table improvisée, où il fut plutôt gêné quand chaque tentative de réponse fut interrompue par Arkhana. Le contact de cette dernière était comme celui d'une sorte d'énorme serpent, dérangeant et traumatisant.

Regardant Arkhana avec un air qui indiquait un manque de confort des plus clairs (que Misto put voir en tout cas), il prit la peine d'attendre que la blondasse parte avant de répondre. Oui, ça prenait du temps mais une certaine politesse l'empêchait de dire des choses sur une personne devant elle. Surtout quand la personne en question peut vous arracher la tête.

Une fois partie, il se tourna vers Misto sans vraiment la regarder droit dans les yeux, plus par respect qu'autre chose.

Non, j'ai utilisé ma magie du sable alors qu'elle était là en témoin et elle m'a accosté pour me hurler dessus et me recruter. Je ne voulais pas risquer d'affronter un mage plus fort que moi et j'ai toujours voulu rejoindre une guilde. Bien sûr, j'ai pensé qu'elle me mènerait vers un piège vu qu'elle semblait très peu fiable mais je me suis trompé.

Il haussa les épaules. Il avouait avoir un peu suivi sans résistance mais elle ne pouvait pas dire qu'il avait fait un mauvais choix, vu comment elle semblait très peu bluffer dans ses propos. Il avait également annoncé sa magie mais c'était pas vraiment une information très utile vu qu'elle l'aurait vue tôt ou tard.

Il allait dire quelque chose d'autre mais il fut interrompu par un autre déboulement de la blonde, qu'il observa sans la moindre émotion sur son visage, que ce soit elle ou la victime de son ire. Le jeune homme n'était après tout nullement surpris par de tels scénarios et il s'empressa donc de revenir a ce qu'il disait.

Je n'ai pas vraiment de questions, ça me semble être une guilde sympathique sinon. Grâce a Arkhana, j'ai vu plus d'actions en deux heures que je n'en ai jamais vu depuis le début de ma carrière.

Il essaya de sourire mais il ne put rien former.► NOM- X - 24/12/13.
« X► NOM
Code by AMIANTE
 MessageSujet: Re: Un nouvel aigle dans le nid   Dim 25 Jan - 16:33

avatar
Misto

Eagle's Claw

Click


Welcome Home
PV Hoshiro & Arkhana


Les épaules de Misto se tendent alors que l’aigle fait de son mieux pour ne pas éclater de rire en entendant Arkhana. Inutile de demander à Henning la vérité, elle avait devant elle le parfait exemple de l’histoire de taverne amplifiée et déformée pour embellir les évènements. Non vraiment, si la situation menace de la faire pouffer, elle est sincèrement soulagée de voir qu’en six années passées, Arkhana non plus n’a pas tellement changé. Elle se mord la lèvre lorsque cette dernière enlace son compagnon de route. La petite anecdote chantée qu’elle pourrait tirer de l’expression fugace d’embarras et du plus gros mensonge qu’avait jamais raconté l’aiglon fashionista promet une magnifique hilarité dans n’importe laquelle des tavernes où la rousse pourrait passer. L’Impératrice fut presque soulagée lorsque sa protégée disparu dans le couloir. Elle laisse échapper son amusement, tout comme les autres membres de la guilde avant de sourire d’un air navré à Hoshiro.

« Je vois. Tu n’es pas sa première victime mais je dois dire que tu es la plus impeccable qui me soit arrivée. Elle a un tempérament un peu spécial mais elle n’est pas méchante pour autant. Enfin, tant que tu ne manques pas de respect aux femmes. »

Son haussement d’épaule fait sourire Henning. Sautant de son perchoir, il s’approche du jeune homme et se glisse sur ses genoux. Ses yeux fauves semblent chercher à jauger le mage alors qu’il pose une patte immaculée sur la veste de celui-ci. Tirant un peu sur le tissu, il se met à miauler pour réclamer de l’attention. Misto ferme les yeux un court instant pour observer l’âme de son interlocuteur et laisse échapper un soupir satisfait lorsque les premières notes se mettent à résonner dans son esprit. Elle faillit se laisser emporter par la fraicheur de la musique mais on l’en empêcha de la manière la plus perturbante qui soit. Bang. L’aigle saute sur ses pieds par réflexe et pose sa main sur l’un de ses fleurets alors que la voix d’Arkhana traverse le couloir. Un léger grognement lui échappe alors qu’elle se rassoit face à Hoshiro, qui n’a cillé. Pauvre Tomaru. Elle aurait dû parier avec Will sur le temps que mettrait l’un des aiglons avant de provoquer les premiers dommages à l’infrastructure. Elle aurait sans doute gagné haut la main.

« Hé bien hé bien. Voilà des travaux en plus » murmure-t-elle en croisant les bras pour observer le mage de sable. « Ça ne m’étonne guère, les aiglons ont toujours été un peu plus turbulent que les autres. Mais je suis ravie que ça semble te plaire. »

Misto s’interrompt un court instant alors que le barman les salue en posant deux verres sur la table. Il tressaille un peu lorsque son regard croise celui de l’Impératrice et repart presque aussitôt se cacher derrière le bar, tête basse. Will et sa traditionnelle timidité, encore. Le chat sautille sur les genoux du roux et finit par monter sur la table. Fièrement campé sur ses pattes, il sourit narquoisement.

« Hé petit, ça te dirais de nous rejoindre, histoire que t’es pas fait le voyage pour rien ?
- Henning, quel malotru tu fais ! Laisse-le donc se remettre de ses émotions avant de lui sauter dessus.
- Silence vieille chouette, je parle entre homme.
- Toi ? Un homme ? Ne me fais pas rire blanc-bec.
- Venant de…
- Osulf, Henning, suffit. Allez donc plutôt sortir Tomaru du mur, ce sera plus utile. »

L’écureuil gris posé sur la tête de Misto lève fièrement le menton pour montrer sa vexation avant de disparaitre, à la suite de l’Insoumis. De nouveau presque seule avec Hoshiro, la rousse s’étire et enchaine.

« Ils sont la manifestation de ma magie, si tu te poses la question. Même si tous les huit peuvent être légèrement intrusif, ils n’en restent pas moins gentil. » La jeune femme fait glisser son verre sur la table. Elle hésite un peu à lui demander aussi directement que l’esprit aussi, elle s’oriente naturellement vers un autre sujet. « Tu n’as pas besoin d’être aussi formel, tu sais ? Je suis plus jeune que toi. » Quand elle voit l’hésitation se peindre sur son visage, elle lève un doigt pour arrêter sa réponse. « J’insiste. Ça me met mal à l’aise, de la part d’un ami et frère. » Elle attend qu’il acquiesce puis reprend avec un sourire. « Est-ce que ça te dirais, de rester avec nous alors ? » Elle jette un coup d’œil vers la porte et se penche vers lui avec un air conspirateur. « On pourrait commencer par faire une petite blague à Arkhana, pour fêter son retour, qu’en dis-tu ? »

L’Impératrice lui adresse un clin d’œil complice en sautant sur ses pieds, amusée par l’expression qu’il prend. La voilà, son idée pour le faire accepter au sein des aigles. Elle voulait le voir sourire, comme tous les autres, aussi, cela lui paraissait une idée des plus judicieuses. Il ne risquait rien ou pas grand-chose et elle ne connaissait pas meilleur moyen de nouer des liens autrement. Peut-être même que la course poursuite lui arracherait même un éclat de rire ? Galvanisée par l’idée, Misto ne remarque pas la petite boule qui roule à ses pieds, si bien que quand celle-ci se déclenche, le couloir se retrouve enfumé proprement. Toussant, la rousse s’en extirpe avec le mage et lève la tête vers le haut des escaliers où se trouve Arkhana, chassée par un dispositif identique. Les regards des deux aigles se croisent et celui de la fashionista s’illumine d’un éclat que la mage reconnaitrait entre mille. Ni une ni deux, elle suit son regard et observe, bouche-bée, la nouvelle bêtise de Toto. Avant même que la volée ne se mette à rugir, Misto saisit la main du nouvel aiglon et de son chapeau-culotte en dentelle. Elle oblique dans le premier couloir, le sourire aux lèvres, amusée par la tournure des évènements.

« Hoshiro, voici ta mission d’aujourd’hui : nous devons échapper à Arkhana et te ramener sain et sauf dans la salle de tatouage. N’est pas peur d’utiliser la magie, parce qu’elle ne s’en privera pas. Et je ne suis pas sûre qu’on s’en sorte aussi bien que Tomaru… »
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Un nouvel aigle dans le nid   Dim 25 Jan - 17:59

avatar
Arkhana Kaimetsu

Eagle's Claw

Click

Terminant de ranger ses affaires pour retrouver une chambre presque a l'identique d'avant son départ, si on excepte la couleur des murs, du sol, la disposition des meubles, le manque de certains autres, l'agrandissement de la pièce... Oui d'accord, tout a changé mais au moins, ces affaires sont la. Quel plaisir de reprendre domicile dans la grande maison des aigles, tant de souvenirs étaient ici. les vacances transformées en cauchemar sur un bateau pirate, Nywell et son charisme foudroyant, Misto qui prend un second inattendu, les missions avec Zoro, tellement de souvenirs... D

Elle soupira un bref instant et retourna en haut des marches, prête a descendre les marches joyeusement mais, dans cette guilde, rien ne se passe jamais comme prévu et bien entendu, une nouvelle péripétie allait débouler alors qu'une fumée épaisse se dégageait dans tout le hall. Cherchant la cause, elle vit alors Misto et Hoshiro... Oui, Hoshiro... avec une culotte en dentelle sur la tête, forcement! Devinez a qui elle appartenait?

Ne bougeant plus un instant, une veine apparu sur son front, signe d’Énervement extrême. Alors qu'elle hurla, le duo disparu dans un des couloirs...

"HOSHIROOOOOOO!"

elle descendit quatre à quatre les marches et s'engagea également dans le couloir, bousculant Tomaru au passage avec une telle énergie qu'il tomba... les autres membres rigolèrent en voyant la scène et restèrent a l'écart de la bien connue blonde...

"Sale petit pervers, je vais te trouver et te forcer a me nettoyer les bottes pendant 3 mois, me donner toute tes récompenses de missions, m'appeler déesse et faire les courses de guilde a la place de tout les membres! ARRETE DE FUIR!"
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Un nouvel aigle dans le nid   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Emilie de Vendières ◘ Le chirurgien doit avoir un oeil d'aigle, un coeur de lion et une main de femme
» Passage d'Aigle dans le ciel
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Un nouvel ennemi (privé Serre d'aigle)
» Guide du nouvel habitant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Ouest :: Les Montagnes de Fer de Jura :: Guilde : Eagle's Claw :: Bar d'Eagle's Claw