Partagez | .
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Light Up The Sky [Pv : Jasper Féamor]
 MessageSujet: Light Up The Sky [Pv : Jasper Féamor]   Jeu 1 Jan - 0:00

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click


Light Up The Sky
Rp Libre ~

♣ Le temps nous fait changer. Le temps nous rattrape quoi qu'il arrive, quoi qu'il advienne de nous. Il nous attrape par le col et nous ramène en arrière. On échappe pas au temps. On ne fait que courir inutilement devant lui alors qu'il lui faut quelques minutes pour nous rattraper.

Alors qu'il lui faut quelques secondes pour nous détruire.

J'y étais revenue. J'y étais revenue malgré tous mes efforts pour tirer un trait sur mon passé et sur celle que j'aurais pu ou que j'aurais dû être. J'y étais revenue alors que je pensais tout ça derrière moi maintenant.

J'y étais revenue, à cet endroit où j'avais grandis. Massacré par le temps, détruire par Pandora, raser par mes soins à présent. Il n'y avait plus rien. Juste quelques briques traînant dans un tas d'herbe. Juste quelques briques du passé rappelant aujourd'hui ce qui était hier.

Un endroit. Un lieu où l'on abandonnait des enfants. Un lieu où celle que je suis a été forgé par le mal dés son enfance. Comment voulez-vous que j'échappe à ça ? Dés petite, elle avait déjà une emprise sur moi, elle avait déjà construite cette cage dont jamais je n'ai réussie à m'échapper.

La cage de la facilité. J'ai préférée rester à l'intérieur plutôt que de lutter pour m'en sortir. J'ai préférée me replier sur moi même plutôt que d'attraper ces mains qui se sont tendues pour m'aider. J'ai préférée ignorer ceux qui ont essayés. J'ai préférée le chemin de la facilité et me laisser dériver dans l'obscurité au lieu de me battre pour le peu de lumière que j'avais encore.

Mais maintenant il est trop tard. Je suis celle que je suis. Je suis le mal, le diable et toutes ces choses en même temps parce que les gens ont besoin de me voir comme ça. Je suis ce petit fléaux qui fait courir le Conseil. Je suis celle qui se joue de tout et de tout le monde afin de servir ses intérêts premiers. Je suis celle qui méprise la vie d'autrui et qui la détruit.

Je suis celle qui causera sa propre perte.

Je l'avais compris. Ma rencontre avec Pandora me l'avait appris. Outre une douleur physique toujours présente et la perte d'un bras et d'une jambe vite remplacer...Je ne ressens plus rien. Plus de sentiment. Juste ce vice profond en moi. Tel était le prix à payer. Ce vide qui jamais ne se remplira. Ce vide qui creuse et creuse au fond de moi alors que je pensais pouvoir l'ignorer. Ce vide qui gagne en moi chaque jour un peu plus de terrain.

Je ne ressens plus rien. Juste un immense soulagement. Je n'ai plus à me soucier de l'amour que j'ai eus pour certains. De celui que j'aurais pour d'autres et qui me détruira tout comme il m'a détruit deux fois par le passé. Aimer n'est pas pour moi. Aimer est la pire des douleurs. Aimer ça vous détruit à petit feu. Est-ce ma faute si je les ai tous les deux perdus ? Est-ce ma faute si je ne sais que faire des autres ? Si j'ai toujours eu peur de les blesser ? Est-ce ma faute si je ressens constamment ce besoin de fuir autrui de peur de lui causer du tort ?

Est-ce ma faute si j'ai peur d'aimer ?

Assise dans un bar, je repense à tout ça. Je repense à la guilde également...Ivan. Peut-être que le temps est venue au capitaine de reprendre son bateau.

Je pense, rumine dans mon coin alors que je semble apercevoir une silhouette familière au comptoir. Tiens n'est-ce pas là mon petit chiot égaré ? Je souris. Depuis que j'ai changée d'apparence, je peux me balader tranquille mais cela ne va pas durer.

Je l'observe d'un œil amusé, s'agitant et je souris. Je l'observe et je ne dis rien. Je décide alors de me lever et d'aller à son côté.

« - Les bars ne sont-ils pas interdits aux mineurs ? Demandais-je en commandant un autre verre. Je ne pensais pas te voir de si tôt...Jasper. »

Je lui fis un clin d'oeil alors que mon bras récupère l'objet de tous mes désirs. Les marques de la guerre hein ?

C'est frustrant d'avoir perdue tant pour gagner si peu.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Light Up The Sky [Pv : Jasper Féamor]   Ven 2 Jan - 5:21

avatar
Jasper Féamor

Indépendant Légal

Click



Le pouvoir. C'est tout ce que je recherche pour le moment. Après le compte à rebours que m'a laissé Karîn, il ne restait plus que quelques mois pour la ramener à la maison. Non pas que cela me réjouisse de retrouver cette partie noire de moi même, mais il le fallait, pour tout les deux. Pour elle car ce monde n'est pas le sien et qu'elle aura beau chercher à se divertir et se réjouir de tout ses agissements, ce n'est pas son monde et doit se sentir encore plus vide que je ne le suis moi même. Et puis pour moi car, malgré tout le doute qui subsiste sur  ma capacité à la contrôler, ces pouvoirs ne peuvent être qu'un atout dément dans ma quête de mon propre Graal.

 A défaut d'avoir un plan pour l'arrêter, j'avais déjà prévu, avant même sa rencontre, de faire un peu le tour de ce pays. Cela ne pouvait être une mauvaise idée, j'en apprendrais sans doute plus que de rester cloîtrer à Blue Pegasus. Et cette petite croisade m'a amené un peu partout, j'ai rencontré beaucoup de gens, aussi des endroits, genre cette île de fou, je m'en étais pas encore vraiment remis. Enfin si, car je sais facilement passé à autre chose, mais disons que voilà quoi, il était pas question que j'y retourne aussi peu préparé. D'ailleurs, cette blonde, si je la retrouve, cette fois, je m'en occuperais, personnellement.

J'arrivai la nuit tombant dans cette ville. Enfin un grande ville, j'allais peut être enfin trouver une auberge digne de ce nom. La dernière auberge où j'aurais du crécher était infesté de zombie, y'a mieux niveau compagnie quoi. Et puis, niveau grande ville aussi, c'était pas non plus le top. La seule que j'ai fais, c'est Crocus, et bon, niveau découverte, je me serais passé du Sous Monde. Et puis cette fille... Je vais éviter de la retrouver pour le moment, je vais faire ma vie pendant un moment, nous verrons ça plus tard, j'ai autre chose en tête que servir une personne pour le moment. Je me sentais déjà comme si j'obéissais à Karîn, et ça, c'est déjà vraiment pas bon. Entrant donc la ville, la nuit avait déjà bien posé son voile sur le ciel. et elle commandait à ses enfants de se levé. Je n'avais pas vraiment  envie de m'éterniser en pleine rue, mais il me fallait me trouver un lit pour la nuit. Peut être aurais-je des indices sur une bonne auberge aux bars. Non pas que cela me faisait plaisir d'aller à la rencontre des alcooliques chroniques fuyant une réalité qui leur en a mis une sévère dans la gueule, mais le barman, au moins lui, pourra me renseigner. Vous vous demandez sans doute comment je pouvais trouver un bar mais pas une auberge ? Simple : Les cris et autres anormalités. Genre ce type qui fait la cour à cette femme déjà aux mains d'un autre, il me suffisait dans le sens qu'il venait pour me rapprocher de ce bar. Et une à trois anomalies plus tard, m'y voilà aux portes.

Passant les portes de ce monde, je voulais ressortir immédiatement. Le bruit, l'odeur... Non décidément, je n'ai strictement rien à faire ici. Allez Jasper, un petit effort, tu ne viens là que pour des infos. Tu ne restes pas. M'enfonçant au sein de cette Enfer humain, d'un coup, celui d'Enya me semblait bien plus tranquille. Rejoignant le comptoir, beaucoup de personnes me dévisageaient, faut dire, je suis même pas majeur, et rien ne semblait l'indiquer faire + 18 dans mon physique. Mais il était hors de question que je baisse les yeux devant eux. J'étais sans doute une curiosité pour eux, mais ils étaient des moins que rien pour moi. Appelant le barman, j'allais enfin pouvoir  repartir.

- Excusez moi. J'aimerais avoir une info, vous sauriez où je pourrais trouver...

- Une info = Une consommation, c'est ainsi que ça marche ici.

*Allons bordel de m***e, lui aussi il va me les briser ?* Oh, bah euh... Vous avez un jus de fruit ?

 - Ah non, on fait pas de ça ici. Boisson gazeuse ou Alcool.

*Oh, tu veux une t'en prendre une ou quoi ? Tu me fais chier, tu le sais ça depuis tout à l'heure ?* Bon bah un Cola, merci.


Lâchant un soupir à défaut d'une claque dans sa gueule, ayez, j'étais vénère, cela se voyait pas de l'extérieur, mais ça bouillonnait intérieurement. Sans doute aussi l'effet de ma longue marche pour arrivée ici. Récupérant mon vers et allant m'asseoir à une table peinard, je voulais rester tranquille, quiconque viens me faire s'en mange une. C'est acté. Cette fille par exemple qui s'ammenai à ma table. Je l'avais déjà remarqué depuis tout à l'heure, elle m'avait pas lâché du regard, et même sourit. A ce que je sache on se connait pas, dans ma tête, ce qu'elle était déjà acté, mais je n'ai pas d'argent à perdre dans cela. Si elle voulait vraiment aidé un homme à se perdre, elle tombait sur le mauvais. J'avais déjà du mal à croire à l'Amour, alors juste du sexe... D'autant qu'elle partait très mal, avec son sarcasme. Mais un truc clochait, sa voix, je suis sur de l'avoir déjà entendu quelque part, même son visage, mais impossible de poser un nom sur elle. Une coïncidence sans doute.

- Désolé, mais je ne suis intéressé. Et oui je suis mineur...Enya ?

L'instant même où elle eut fini sa deuxième phrase, plaçant mon nom dans sa phrase, je l'ai immédiatement découvert. Ce ton était faible, presque gentil, j'aurais même pu oser protecteur si je n'avais pas pensé à elle. Mais... Mais... Mes yeux s'écarquillèrent, mais rien à faire, je ne voyais plus rien de la femme que j'avais à Crocus. La fille totalement allumé qui m'avait forcé à me mettre sous ses ordres. Elle semblait si... Faible. Même le ton de sa voix, au final, me semblait pas gentil, mais affaibli. Que lui était il donc arrivée pour qu'elle devienne aussi... Déc(h)ue ?

- Ce... C'est bien toi ? Son clin d’œil me servit de réponse affirmative. Avant que celle ci reprit son verre. Mais...Mais qu'est ce qu'il t'es arrivé ? Tu vas bien ? Ton bras bandé...

J'avais beau dis ne vouloir pas la voir, et donc pas avoir de nouvelles d'elle,  l'état dans lequel elle était me fit changé totalement de volonté. Qu'était il donc arrivé à ma... Boss ? La regardant de haut en bas, je ne me remettais pas de ma découverte. Elle qui semblait si confiante, elle avait tant changé en si peu de temps... Je vous avoue que je m’inquiétais grandement de ce qu'il avait pu lui arriver, quiconque la touché devra le payer. Je suis peut être mal placer pour dire ça, mais je ne tolérerais certainement pas qu'on se joue d'une personne pour la faire tomber aussi bas.

- Je... J'arrive pas à croire que c'est toi...

Définitivement à mes yeux, celles que j'avais devant mes yeux n'étaient en aucun cas celle qui m'avait fait me mettre à ses ordres. Et j'attendais quelques réponses.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Light Up The Sky [Pv : Jasper Féamor]   Ven 2 Jan - 11:09

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click


Change my Mind
Rp Libre ~

♣ Son regard. Il y avait quelque chose dans ses yeux que je ne reconnue pas. Quelque chose d'étrange mais de rassurant en même temps. Cette petite lueur...De l'inquiétude ? Impossible. Plus personne ne se préoccupe de moi depuis bien longtemps maintenant. Plus personne ne pense à moi...Plus personne ne se soucie de moi. Ai-je oubliée cela depuis... ? Ai-je aussi oubliée ce qu'était cette lueur ?

Son regard. Il accompagnait parfaitement ses mots, soucieux de savoir ce qu'il s'était passé. Il était vrai que me balader ainsi n'est pas recommander, cela fait tout juste une semaine mais je ne tenais plus en place, j'avais tant de choses à faire, tant de gens à voir si je voulais que les choses bougent. Lui en revanche, il semblait chercher des réponses. Comprendre ce qu'il s'était passé. Je ne pus m'empêcher de sourire en buvant cul sec mon verre avant de le reposer devant moi.

« - Oui..Je vais bien »

C'est tout ce que j'avais à lui dire ? Tout ce qui pouvait sortir ? Etais-je seulement en mesure de lui expliquer ce qu'il s'était réellement passé ? Arriverait-il à le comprendre ? Pourquoi pas, il semble être entouré de personnages tout aussi étranges que les miens.

« - Ce sont les risques du métier voilà tout. Mais sache que maintenant, tout ira mieux. Je remplirais cette promesse que je t'ai faite. Je prendrais soin de toi...De loin. J'en suis capable maintenant. »

Oui, je peux tout faire maintenant. Je veux refaire le monde, je veux faire tomber ses lois et ses ordres qui nous servent de prison. Je veux libérer les mages..Je veux que l'on puisse tous vivre sans ce foutu Conseil qui nous traque et nous enferme. Je veux que l'on puisse se dire que la vie est à nous parce que c'est le cas.

Je veux m'en prendre au Conseil. Je veux faire tomber Ivan. Je veux raser Fairy Tail.

Il y avait plein de choses que j'avais à faire. Plein de choses pour la plus part folles et incertaines. Peut-être était-ce mégalomane de ma part de souhaiter tout cela parce qu'au fond...Même si je réussissais à m'occuper d'Ivan..Fairy Tail...Il y a seulement deux personnes dont je souhaite réellement la mort. Deux personnes dont l'une ayant signer un contrat la liant à moi. Deux personnes qu'un jour, je mettrais en cage comme ils ont osés le faire.

Pour le reste le Conseil...Cela n'allait clairement pas être une partie de plaisir mais plus il gagne en force et en puissance, plus il se fait d'ennemis et étrangement, ces gens ne sont pas difficiles à trouver. Je convaincrais tout ceux qui ont une dent contre le Conseil. Je leur dirais. Je leur ferrais comprendre.

Nous ne gagnerons pas la guerre sans dommage...Mais nous n'allons pas abandonner ni nous laisser faire alors que tout le monde se prépare dans son coin.

Je relevais les yeux vers Jasper qui semblait totalement désemparé par mon état et je ne pus m'empêcher de sourire, amusée.

« - J'ai perdue mon bras et ma jambe gauche si tu veux tout savoir, fis-je en les regardant. Parce que parfois la vie est faite de sacrifice. On a jamais rien sans rien. »

Jasper était jeune..Du moins comparer à moi. Il n'avait sans doute pas vécue ni vue la moitié de ce que j'ai vue dans ma vie mais il avait ce petit quelque chose en lui...ce petit quelque chose qui lui collait à la peau qui me laissais à penser que très vite, il allait comprendre tout ça. Très vite, il grandira et comprendra. Très vite, il saura que ce monde est basé sur un mensonge. Le jeune homme rêvant d'aventure deviendra l'homme chassant les dangers. Je le savais.

« - Bon assez parler de moi ! Et toi ? Qu'est-ce que tu fais ici ? Demandais-je curieuse »

Depuis combien de temps n'ai-je pas pris cinq minutes pour discuter et m’intéresse à autrui ? Depuis combien de temps je n'ai pas pu me détendre sans prendre le risque que l'on me saute dessus au détour d'une ruelle ?

Ce petit changement d'identité tombé à pic. Vraiment. Malheureusement, il ne va pas durer..

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Light Up The Sky [Pv : Jasper Féamor]   Ven 2 Jan - 20:00

avatar
Jasper Féamor

Indépendant Légal

Click


Tu vas ...bien ? Ne te moque pas de moi, je t'en prie, j'ai beau ne rien comprendre à ce monde, je sais ressentir ce que vivent les gens, et tu ne vas pas bien, ça saute aux yeux. Mais laissons la continuer, pour le moment, je n'avais de probant et constructif à lui répondre, autant attendre d'en savoir un peu plus. Le plus intéressant restait à venir, du moins, je l'espère.

- Me protéger ? Tu te fous de ma gueule ?! Hurlais je en me relevant et tapant du poing sur la table. Remarquant les regards qui nous tombèrent dessus, je repris mon calme,me rassis avant de reprendre mon monologue. Me protéger ? Tu as vu dans quel état tu es ?! Ne me fais pas rire, je refuse que tu fasses quoi que ce soit pour moi dans cet état, tu as bien compris ?

Oui, je donnais des ordres et prérogatives à Enya Taylor, l'une des personnes les plus dangereuses du monde. Mais ce n'est pas le cas à mes yeux. Lorsque je l'ai rencontré, elle n'était rien d'autre qu'une fille prétentieuse qui avait cherché une bonne poire pour s'amuser. Et quand bien même je découvris par la suite son visage officiel, rien n'avait changé. Elle restait une simple fille plus puissante que moi, rien de plus. Comme quoi la première impression reste la plus marquante. Maintenant, ma capricieuse avait de ma vie un caprice, ou, pour être précis, la protection. Il en était hors de question. Je le refuse, catégoriquement. J'étais furieux et inquiet, ce n'était clairement pas un bon mélange, et quelques gouttes d'eaux faisaient leurs apparitions. Too much ? Sans doute pour le commun des mortels, mais pas moi. Un état d'urgence se fit sentir en moi.

J'avais décidé d'attendre avant de me rendre à sa rencontre, découvrir un peu mieux ce monde pour revenir à elle mieux armé. Mais là, c'était trop tard, il était totalement hors de question faire autre chose. Qu'elle l'accepte ou non, elle avait besoin de moi dés maintenant, et je serais là, qu'elle le veuille ou non. Elle n'était pas bien, et tout ce qu'elle pourrait dire ne me fera pas changer d'avis. C'est moi qui me suis mis sous ses ordres, pas l'inverse...

Finalement elle changea de sujet, tentant de mettre la lumière sur moi même. Je n'en avais aucune envie, je n'aime pas ça, la lumière n'est pas pour moi, je ne supporte pas qu'on s'inquiète pour moi, je ne mérite pas tant d'attention. J'ai toujours tout mes membres et le moral est bon et je suis plutôt confiant concernant mes objectifs. Mais je pense que cela lui faisait plaisir, donc bon, je n'arrivais pas à lui refuser, allait savoir pourquoi.

- Moi ..? Et bien...  Je vais devoir sauver le monde. Ou en tout cas, le mien pour sur. L'Enya cette comparaison me fit légèrement sourire de mon monde commence à s'agacer loin de son château, et ne me laisse que quelques mois avant de se lasser de celui-ci. Il existe des gens bien plus puissants que moi qui pourrait s'en occuper, mais il ne pourrait la vaincre. Je... Suis le seul à le pouvoir.

Je régule tout ce qui concerne mon monde, et à l'époque où j'étais encore un morveux, c'est ainsi que mon monde s'est développé et c'est ainsi qu'il atteindra son apogée. Je ne peux plus rien pour changer cela, il ne me restait plus qu'à la ramener à la maison... Décidément, j'avais le chic de me rendre indispensable, de quelques façons que ce soit, aux filles trop puissantes pour moi. Faut croire que j'aime ça mettre mes émotions et mon futur dans un état incertain, c'est cela qu'est intéressant, combien de temps vais-je tenir auprès d'elle ? Combien de temps vont elles supporter ma présence ? Karîn le fera tant que je serais fidèle à moi même, mais Enya, tu me laisses combien de temps ?

- Donc voilà, on a tous nos problèmes, mais les miens peuvent attendre...

Mon Cola arrivant finalement, je ne voulais pas en boire, le ventre noué par ces découvertes la concernant, cela changeait trop de chose nous concernant, mon addiction au sucre pouvais attendre.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Light Up The Sky [Pv : Jasper Féamor]   Sam 3 Jan - 11:57

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click


Fait un Choix
Rp Libre ~

♣ L'homme n'est encore que petit garçon. Ses paroles me firent beaucoup rire par ailleurs. Il ne devait pas saisir l'ampleur de la situation dans laquelle je m'étais mise.

« - Qu'on se mette d'accord toi et moi. Mon état ne regarde que moi. Tu crois que je vais rester allonger dans un lit tranquillement pendant que le Conseil viendra me chercher ? Tu crois que j'ai seulement 5 minutes pour me reposer alors que eux renforcent leurs défenses ? Arrêtons de nous mentir. Ils bougent, je bouge. C'est aussi simple que cela. »

Calme toi. Il n'y a pas de quoi s'affoler. Mais tout était vrai. Je n'avais clairement pas une minute à moi. Pas le temps pour jouer. Pas le temps pour discuter. Pas le temps pour se reposer. C'était ainsi. Ma vie était ainsi. Elle était rythmée et j'aimais ça. J'aimais que ça bouge et j'aime ce qu'il se prépare de part et d'autres du Royaume.

Alors que je commandais un autre verre, Jasper me parla d'une Enya. Parce qu'on est plusieurs ? Il en connait sûrement une avec mon prénom...Je trouve cela amusant. La pauvre, elle doit pas avoir une vie facile quand on passe derrière l'illustre personne que je suis. Je la plains.

Il finit par conclure sa phrase alors que mon verre touchait à sa fin également. Mon dieu..déjà. Que le temps passe vite. Je souriais à ses paroles et à son rôle de sauveur du monde.

« - Je ne sais pas qui est la Enya de ton monde mais je la plains. La vie est tellement plus amusante quand on la vie à fond. Etre enfermée dans un château doit être à mourir d'ennuie. Que dieu me pardonne mais jamais je n'aimerais ce genre de vie. »

Et dire que je rêvais encore au prince charmant et à toutes ces conneries jusqu'à il y a peu. Jusqu'à lui en faite. Jusqu'à ce qu'il brise le peu d'amour que je pouvais avoir. Jusqu'à ce qu'il le piétine et parte sans rien dire de plus. Parce qu'au fond..C'était ce genre d'homme qui me plaisait.

A mauvaise personne..Mauvaise relation.

« - J'ai peu de temps devant moi et je ne suis pas venue ici pour parler vie et sauvetage du monde entier ni de personne. Dis-moi...Serais-tu prêt à me suivre ? Même jusqu'en enfer ? »

Dit comme ça...Il ne pouvait qu'accepter, il avait déjà eu son petit tour gratos six pieds sous terre mais là je parlais de ce qui nous arriver dessus. Je parlais de la fin de cette ère et de ce monde tel qu'on les connaissaient.

« - J'ai deux ou trois petites choses avant tout. Tu devras être patient, je viendrais te voir quand j'en aurais finis. Mais réfléchis-y à ça..Es-tu seulement prêt à affronter le Conseil et leurs agents ? »

Pour l'instant, comme il était fait, Jasper n'était que de la chair à canon. Un amuse bouche et encore pour ces gens là. Ils ne se montreront d'aucune pitié si ils apprennent qu'il a un quelconque lien avec moi. Il sera recherché, traqué, maudit pour la vie.....Je pense qu'il y a pire comme sort.

Oui il y a pire.

Il y a toujours la possibilité qu'un pêché lui tombe dessus...Ou même Pandora. J'aimerais pas être là quand ce jour arrivera. Si moi j'y ai perdue deux membres...lui..Il y laissera plus.

.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Light Up The Sky [Pv : Jasper Féamor]   Dim 4 Jan - 3:50

avatar
Jasper Féamor

Indépendant Légal

Click



Cette fille... Me mettait mal à l'aise. Déjà que j'étais pas bien dans cet endroit, ses réponses à mes paroles me déconcertaient. L'instant d'avant elle semblait plongé dans la mélancolie la plus totale, et maintenant me faisait la morale. Je ne savais pas sur quel pied danser avec elle. De toute façon, je n'ai pas à changer ma façon d'être, vu que je sais que j'ai raison.

Ahah, ma pauvre, si Karîn t'entendait parler, je pense que ce boui boui serait déjà de l'histoire ancienne... Tu ne l'as connais pas, tu ne connais pas le tréfonds de ce qu'a pu créer mon esprit. Il faudrait que vous vous affrontiez un jour, je pense que le monde connaitrais le véritablement sens du mot "Chaos". Mais ce n'est pas le cas, et dieu merci, elle semble plutôt partis pour s'entendre.

- Tu te rappelles la démone qui m'a offert à toi ? Bah c'est elle. Je parie qu'elle t'a demandé de me faire à son image ou une connerie de ce genre... Son vrai nom est Karîn. J'ai dis Enya, parce qu'elle te ressemble niveau froideur du cœur. Sauf que elle c'est naturelle. Toi je cherche encore la raison de ce comportement.

Je m'étais mis à son service, oui, mais il fallait qu'il y est un but, une raison, et plus je la voyais, plus une idée trottait dans ma tête la concernant, mais comme elle qui ne voulait pas passer tout de suite à l'action pour moi, j'attendrais la concernant aussi. Tu l'avais dis non, une info pour une autre. Reprenant un verre de mon Cola. Il me fallait un peu de courage pour dire ce que j'allais dire, car jusque là, elle me laissait un peu perplexe, mais j'étais en colère.

- Va donc préparer ta guerre. Elle t'obnubile, ils sont un conseil, tu es seule. Allez, tu as moi. J'ai déjà du mal avec mes pouvoirs. Tu vois pas où je veux en venir ? Tu vas perdre.

Reprenant mon souffle pour dire ce qu'il allait être dit, sans doute mon dernier au passage.

- Tu te bats pour te venger, eux par convictions. Tu vas perdre Enya, Ils sont plusieurs, tu n'as même pas confiance en moi alors que je t'ai juré fidélité. J'ai décidé de te suivre, mais je doute fortement t'être utile en l'état. Je te défendrais, mais je n'attaquerais pas le Conseil.  Je te sauverais d'eux, mais en tuerais aucun. Peu importe les raisons.

Me levant et la regardant droit dans les yeux, d'un air solennel.

- Tu veux revenir me chercher le moment venu ? Mais quel est ce moment ? Quand tu seras prête à me sacrifier pour ta vengeance ? Tu auras ton plan pour tomber encore plus bas que tu ne le sembles avec la perte de ton bras et ta jambe ?! Tu en as pas assez de tout ces problèmes ? Tu as dis que tu veux me protéger... En me condamnant à la vie qu'est la tienne maintenant ?!...Je ferais ce qu'il faut pour toi, mais je trahirais aucune de mes convictions.

Serrant les poings, je sentais déjà son souffle glacial se glisser contre mes avants bras et sa possible fureur en contre-attaque. Tant pis. C'était ainsi.

- Je sors, j'en ai marre d'être enfermer avec tout ces débiles.

Sortant de la taverne en balançant la monnaie au barman, furieux, je m'arrêta à la sortie et contempla les étoiles. Ah elles devaient bien se foutre de notre gueule de là-haut. Libre de toute nos contradictions et explosant à la gueule de tout sans que personne ne sache exactement quand. C'est exactement ce que je pensais d'Enya. Elle est morte. Quand ? Je ne sais pas, Comment, encore moins, mais c'est le cas. Cela me désolait pour elle, mais je n'avais pas encore trouver comment faire pour l'aider véritablement. Elle avait besoin de mon aide sans aucun doute, mais pas comme elle me l’interprétait. Portant mes yeux vers ma marque sur ma main droite, Ah Aria, comme j'aimerais que tu puisses me parler et m'aider dans ma quête. Je me doute que cela t'irriterais au plus haut point que je m'allie à une criminelle, mais qu'importe, tes paroles aux moins me soulageraient... Avançant dans la nuit noire, j'errais, et cela me saoulais, j'avais l'air d'un poivreau. M'asseyant sur le premier banc venu, je pris le temps de méditer, la seule chose à laquelle je suis bon semble t-il.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Light Up The Sky [Pv : Jasper Féamor]   Lun 5 Jan - 11:19

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click


Comme un Homme
Rp Libre ~

♣ 3...2....1...et le voilà qu'il se fâche. Le voilà qu'il parle de lui. De moi. Me battre par vengeance? Je ne crois pas que tu ai saisis la réalité de la chose, je ne crois pas que tu puisses te permettre de me juger ainsi. Je ne crois pas que tu en saches assez sur ma personne pour te permettre ce genre de commentaire. Tu as de la chance morveux, j'aurais été au mieux de ma forme que tu aurais déjà traverser les murs de ce bar. J'aurais été au mieux de ma forme, que je t'aurais appris à voler même si tu n'as pas d'ailes.

J'aurais été au mieux de ma forme,que je t'aurais tué pour ce qu tu venais de dire. Mais ce n'est clairement le cas et je suis lasse d'entendre les mêmes discours. Je suis lasse d'entendre ces gens me jugeant sur qui je suis et ce que je fais. Je suis lasse de voir que les discours sur la moralité sont tous les mêmes. Oui j'en ai marre.

Tu sors. Je ne te suis pas, je prends le temps de prendre un autre verre. Le troisième, en effet cela commence à se faire sentir. Tu sors alors que mes jambes s'engourdissent déjà. Je conseillerais cet endroit à quelques amis. Tu sors alors que la foule nous regarde, perplexe. Bagarre de couple? Ne vous méprenez pas, il pourrait être mon petit frère cet abrutis. Pourtant je l'aime bien. Je l'apprécie réellement car il est le seul à avoir le courage de me gueuler dessus sans ravaler ses couilles par la suite. Peut-être que je devrais lui apprendre comme cette démone me l'avais conseillé en me le jetant dans les bras.

Non, j'ai une bien meilleure idée. Une idée de génie et tout à fait pacifique pour une fois. Oui je connais la définition du mot "pacifique" et non, je ne l'aime pas spécialement. Il est juste rare que je dois l'employer, seulement quand la situation s'y prête ce qui n'est clairement pas le cas souvent.

Tu es dehors et les glaçons claquent contre la paroi du verre. Vide. Voilà que c'est à mon tour de jouer alors que certains murmurent sur ce qu'il venait de se passer. Aaah les commérages de grand-mère, cela m'aurais presque manquer.

Je te vois, je m'approche. Je ne veux pas me battre, je n'en ai pas la force mais j'ai assez de ressources et d’imagination en revanche pour te faire payer ce que tu venais de me dire. Assez de temps pour te faire payer ton affront. Je reste Enya Taylor, aussi diminuée soit-elle et j'ai une réputation à préserver.

Je vais te montrer ce qu'est l'art de la vengeance à son apogée gamin. Ne me sous-estime pas.

"- Belphegor, Satan, on rentre à la maison. Prenez le colis avec vous, indiquais-je en le regardant"

Et là tu tombes. Tu tombes comme une mouche dans un sommeil déjà paradoxale. Tu tombes et tu t'endors sans que tu ne comprennes ce qu'il venait de se passer pendant que les démons disparaissent avec ton corps.

Kidnapping? Non. Jamais je n'oserais. Disons plutôt, début de partie.

Je rentre alors à mon hôtel, fatiguée, usée par la journée alors que les deux entités réapparaissent, jetant ton corps sur le canapé.

"- Colis livré! On rentre Enya, s'exclama Bel'"

Je ne dis rien. Pas un mots, je n'en avais pas le courage. Ils disparaissent sous nos pieds et moi dans la salle de bain de la chambre d'hôtel alors que tu roupilles toujours.

Je change mes bandages, ceux que j'ai pris soin de cacher sous ma tunique plus particulièrement. Ils étaient blanc à l'origine...Maintenant voilà que certains se sont teintés de rouge.

Je retourne dans la chambre en soutif et enfile une chemise plus grande que moi avant de m'asseoir sur le lit. Dans quelques secondes la technique ne ferra plus effet. Dans quelques secondes que tu te réveilleras, belle aux bois dormants.

Dans quelques secondes, les cris reprendront.

"- Avant que tu ne cris au viol ou à l'enlèvement, sache qu'il est plus facile pour moi de te parler ici qu'au beau milieu de la foule, sauf si tu souhaites bousiller ma couverture, chose que tu as déjà commencer à faire et je t'en remercie d'avance. Deuxièmement, je ne suis pas assez stupide pour affronter le Conseil seule et j'ai un plan. Je ne dis pas que c'est une idée de génie mais il faut mieux mourir debout que de vivre à genoux. Troisièmement...Si tu veux me suivre, suis moi, j'en ai rien à foutre, j'estime seulement que tu as le droit à ta vie car tous les hommes que j'ai fréquentée avant toi sont morts si tu veux savoir..Sauf un mais ça c'est mal finit entre nous. Et enfin..Pitié arrête d'hurler comme une gamine prépubertaire, tu me les brises sérieux. Comportement toi en homme et non en enfant gâté faisant une crise devant toute une foule d'ivrognes dégénérés! Tu seras mignon."

Je ne te jette même pas un coup d’œil, je sais que tu émerges à peine et moi j'ai encore quelques sutures à refaire. Je suis occupée alors évite de me perturber.

"- Si tu veux t'en aller, je ne te retiens pas, la porte est devant toi."

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Light Up The Sky [Pv : Jasper Féamor]   Lun 5 Jan - 16:40

avatar
Jasper Féamor

Indépendant Légal

Click



J'avais raison. Peu importe la manière qui fut un peu brutale, je savais que j'avais raison. Mais d'un autre coté, je regrettais. Oui, j'avais des regrets, moi. D'ordinaire assume absolument tout ce que je fais car les sachant juste, mon coup de gueule ne me plaisait pas, car au fond, je lui devais beaucoup. Elle m'a prit sous son aile, même si au final, ce n'est pas une bonne nouvelle, elle a tenu sa promesse lors de la mission sur l'île de la grand-mère. A défaut d'être irréprochable en général, elle l'était avec moi...

La tête dans mes mains, je ne savais pas quoi faire. Devais je retournais la voir pour m'excuser, rester dans mon coin et laisser les choses se calmer ? Malheureusement, je n'avais pas vraiment le temps de réfléchir. Les secondes défilent, les minutes passent et tu devais toi aussi avoir des choses à faire qu'attendre que je finisse de triturer mon esprit. D'ailleurs, une fois résolu, je fus sur le point de me lever, que je tomba de sommeil, alors que j'avais vu ton visage face à moi et je ne peux résister à ce désir.

- En...

Le sommeil me prit de haut et me rabaissa plus bas que terre. Est pendant ce léger moment de "paix", je ne ressentis rien. Pas même un rêve. Pas même les bribes d'un songe. Je me sentais... Vide. D'ordinaire, je rêve d'elle, que je suis avec elle, elle me remet dans le droit chemin, mais là, que dalle. Avais-je donc raison ? Ou c'était la confirmation de mon erreur ? Je ne sais, je ne sais plus... Petit à petit ma conscience. Un sensation de bien être sur ma peau, alors que j'étais encore dans la rue ? Non, il faisait bien meilleur ici... Ma volonté de rouvrir les yeux étaient si fortes, mais je n'y arrivais pas. J'étais devenu aveugle ? Cela ne me dérangerait presque pas... J'en aurais fini avec la vision maladive de ce monde.

Finalement, je fini par par me réveiller. Dans une chambre. Elle était si éclairé que ça me brulait les yeux.  Les plissant doucement, plaçant une de mes mains sur mon front le temps que mes yeux se réveillent, je distingua immédiatement la rousse. Ma rousse. Elle s'était assise sur un lit, le sien je présume, et refaisait ses bandages. Les anciens trainaient par terre, encore rouge. Un frisson de gêne et mal être me parcourut.  Je n'avais pas l'habitude de ce genre de chose, alors que j'en parlais souvent. Le sacrifice de soi, hein... Quelle blague. Je l'écouta assidûment, ne la lâchant pas du regard bien que elle semblait totalement n'avoir que faire de moi. Qu'importe, dans un sens, je l'avais mérité, non ?

La fin de son discours fut sec, dur, froid. Cela ne me gênait pas en tant que tel. Mais... Je me sentais déçu. Déçu de moi même. Ce qu'elle avait fait pour moi, je doute que beaucoup ont eus la chance, le privilège, ou la fatalité de l'obtenir. Au fond, qu'importe ce qu'elle souhaitait faire de moi, à mes yeux, elle était...

- Il y a à peine quelques mois, j'étais seul, enfin seul, j'avais bien Karîn et Aria, mais je parle de physiquement. Au fond, j'adorais ça. Je ne me sens vivant que quand je me sens être le seul être vivant en ce monde. Et puis un jour, comme une fleur, un homme, ce que tu veux que je devienne tant, est venu me faire comprendre que je n'étais rien. Ni pour ma famille, ni pour ma "vraie" famille, vu que je ne l'a connaissais pas.  Je me sentis si... Isolé.  Relevant les yeux vers elle,  simplement. Mais j'ai fais le choix d'aller savoir qui était cette personne qui étais ma seule famille. Au début ce fut compliqué, je ne savais pas comment agir avec elle. Mais au fil du temps, j'ai fini par l'apprécier, par l'aimer, et un lien profond est né entre nous. Cette personne... C'est la seule que je défendrais si jamais tu t'en prenais à elle. Malheureusement, je ne suis pas assez fort pour ça. Je lui ai promis d'être assez fort pour la protéger, mais ce n'est pas le cas. C'est pour cela que j'ai choisi de partir, pour retrouver Karîn, et retrouver ma puissance, comme dans mes histoires.

Reprenant mon souffle, cela faisait un baille que je n'avais pas fais un tel discours, d'autant qu'il n'était pas fini...

- Je lui ai fais cette promesse comme je te l'ai promis à toi, et j'ai l'ambition de les tenir, peu importe le temps que cela prendra, Enya, car au fond, pour moi... Tu... Tu es comme une grande sœur.

Oui, carrément. Qui d'autre ici bas hormis elle je suis aussi "proche" ? Qui d'autre se casse la tête à vouloir me protéger et ne pas me tuer alors qu'il semble que je foire tout et la met dans une situation très peu agréable ? Me relevant et rejoignant la porte de sortie. Je n'ouvris pas sur l'instant, il me restait des choses à dire, mais sur l'instant, je ne pouvais pas m'empêchait de penser à ce que je venais de dire, mes mâchoires se serrèrent contre l'autre, à tel point que je croyais que mes dents à se briser sous leurs propres pressions. Leurs possibles auto-destructions me faisait penser à celle qui semblait se présager pour moi...

- Je t'ai promis d'être à tes ordres, alors ce sera le cas. Tout le temps ou tu auras besoin de moi. Mais étant ma grande sœur, je me refuse de t'abandonner dans les Ténèbres. Je me jure de te sauver. Sois en certains. Je ne faillirais pas à cela. Je ne laisserais personne salir ton nom, qu'importe les cruautés que tu feras. Je te défendrais du monde qu'importe les  ennemis que tu te feras. Hormis ma jumelle bien sur.

Entrouvrant la porte d'entrée de la chambre d’hôtel, je n'avais qu'une chose à conclure.

- Je serais dans une autre chambre d’hôtel pour la nuit si tu veux rajouter quelques choses sur cette discussion. D'ici là, je te souhaite Bonne nuit Enya.

Sortant, je descendis rapidement réservé une chambre pour la nuit, et m'y rendis immédiatement, m’allongeant dans le lit celle-ci, tentant de me remémorer ce qu'il faudra que je fasse pour assumer tout ceci...

- Devenir un homme, hein...

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Light Up The Sky [Pv : Jasper Féamor]   Mar 6 Jan - 11:04

avatar
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click


Le Garçon Impossible
Rp Libre ~

♣ Parfois, l'humanité vous colle une étiquette sur le front dont il semble impossible de s'en défaire. Je serais à jamais ce monstre, ce diablotin, martyrisant les pauvres innocents et les paroles de Jasper ne manquèrent pas de me le rappeler. M'en prendre à sa famille ? Il me prenait pour qui? Je ne m'en prends qu'à ceux qui le mérite...Je n'ai encore aucun grief contre sa famille, sauf si j'ignore encore quelque chose à son sujet? Aller savoir.

Je relevais les yeux tandis qu'il semblait enfin se calmer et c'est à l'une de ces phrases que je faillis râter ma suture ce qui ne m'empêcha pas de grimacer en me piquant avec l'aiguille. Le rôle de la grande soeur hein? Cela me rappel mes jeunes années quand j'étais encore à l'Orphelinat à taper Luka avec une spatule en bois ou en cherchant la bagarre avec les plus grands qui faisaient régner la loi et l'ordre dans l'orphelinat en échange d'un désert supplémentaire. Je n'ai jamais aimée les injustices et pourtant aujourd'hui, je suis l'inverse de cette image que je m'étais donnée en étant petite.

Celle de l'héroïne de roman. Je ne suis pas l'héroïne d'une histoire, je suis quelqu'un ayant une confiance absolument en elle-même et non dans les autres. Je ne m'ouvre pas, je ne fais rien pour les aider..Je ne sers que mes intérêts. Comment faire autrement quand vos compagnons s'appellent Orgueuil et Envie? Peut-être que je suis devenue ainsi à cause d'eux..Je ne me suis jamais vraiment poser la question mais je sais qu'avec le temps je n'ai plus rien de cette petite fille que j'étais avant.

Je ne suis même plus cette fille rêvant d'aventure et de gloire en étant mage de guilde légale. Non, je ne suis plus aucune de ces personnes même si il promet de me sauver. Me sauver contre quoi? De quoi? De moi-même ? Je lui souhaite bon courage.

Je lui souhaite bon courage car si sauver un village en flamme semble difficile, sauver quelqu'un de lui-même semble impossible mais Jasper semblait être ce garçon ayant un goût tout particulier pour l'impossible. Je ne demande qu'à voir les miracles qu'il pourrait accomplir.

Alors qu'il semble toucher à la fin de son discours, je retourne à mon travail alors que la plaie se referme petit à petit. Vraiment moche à voir.

Il quitte ma chambre pour en prendre une dans le même hôtel et alors qu'il semble être partis depuis quelques minutes seulement, je finis enfin.

Le garçon impossible hein? ça sonne plutôt bien à mes oreilles.

"- Aaah, je déteste quand ils essayent de me prendre par les sentiments."

Je n'ai plus de sentiments, j'ai tout sacrifier, tout abandonner pour avoir le pouvoir. L'avidité je disais plus tôt. Je ne ressens rien, pas une once d'amour ni de pitié et encore moins de sympathie. J'essaye de rester neutre car il n'y a que ça à faire. Comment veux-tu sauver celle qui ne ressent plus rien?

Me relevant, je mis un pantalon avant de me recoiffer et de quitter la chambre. Peut-être que cela devenait un petit trop ridicule pour moi. J'ai l'impression d'avoir cent ans de trop pour comprendre ce qu'il essaye de faire. Pourtant au fond, tout au fond, une infime partie de moi semble toucher. Je ne saurais expliquer pourquoi. Je ne saurais dire pourquoi. Peut-être est-ce le tout petit bout d'âme qu'il me reste qui réagit à ses paroles ? Je ne peux m'empêcher de penser et de repenser à son soit disant sauvetage. Pourquoi est-ce que j'y pense autant? Pourquoi est-ce que je me prends la tête avec? C'est d'un ridicule!

Je descends, demande alors à l'accueil si un jeune homme brun d'environ 17 ans n'avait pas réserver une chambre il y a quelques minutes et on m'informa du numéro de sa suite.

Il ne me restait plus qu'à m'y rendre. Alors que je montais les escaliers, je fus prise comme d'un malaise sentant mes forces s'évanouir à chaque pas que je faisais, me rapprochant de sa chambre.

"- Nous avons un marché Enya..N'oublie pas qui à le contrôle ici!"

Pandora..Sa voix résonne dans ma tête. Est-ce là son rappel à l'ordre? Est-ce là sa façon de me faire comprendre qu'elle peut très bien me tuer dans l'instant. J'arrivais alors à la chambre de Jasper alors que mon coeur se comprimait dans ma poitrine.

Laisse moi tranquille ou achève moi mais jamais je ne te laisserais m'avoir. Pas cette fois...Pas encore. Je finis par terre, à genoux, tenant ma chemise au niveau de ma poitrine, haletante. Pitié, que ça cesse. C'était comme se sentir mourir sans partir pour autant.

Je réussie tant bien que mal à me relever, les jambes tremblantes, me soutenant à peine et alors que j'arrive au milieu du couloir, tous disparaît dans un noir complet.

Tout n'est qu'obscurité et froid là où je suis, le monde dans lequel je vis. Tout n'est que douleur et sacrifice.

Alors..Tu veux toujours me sauver de l'impossible "petit frère" ?

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Light Up The Sky [Pv : Jasper Féamor]   Jeu 8 Jan - 6:44

avatar
Jasper Féamor

Indépendant Légal

Click


Demain c'est loin, tellement loin... Peu importe si il est 22h30, 23H ou même 23H45, tant qu'il n'est pas minuit, demain est inatteignable pour l'instant. Je n'arrêtais pas de réfléchir autour d'une seule et unique question : Qu'allait faire Enya ? Après mon nouveau départ, elle allait penser que je ne veux plus la voir, mais alors, ne voudrait elle pas me tuer pour éviter que je divulgue les informations qu'elle m'a donné sur elle ? Ou a t-elle été touchée par mon éloquence ? J'en doute fortement. Si elle vient, je pense que je ne ferais pas long feu. Mais au fond... Qu'importe. Je n'ai pas de regret.

Je n'ai pas de regret, et n'en aurais jamais. Grâce ou à cause de mes demoiselles d'honneurs. Chacune suivant leur propre voie si distincte... Mais ne tenant à rien pour que les deux ne se rejoignent.

Aria a la vertu dans la peau, peu importe les raisons ou les tentations, aucun pêché ou autre crime ne mérite d'être commis, encore moins d'être pardonné, la justice se doit d'être appliqué, et à Dieu de pardonner ou de remettre la ou les personne(s) dans le droit chemin. Il n'y aucun moyen d'être déçu si tu suis la voie de la vertu, il n'y aucun remord à éliminer un ennemi de la paix. A la fin de tout, tu ne pourras qu'être fier de ta vie, suivi une voie vertueuse et sans accroc. Le remord n'apparaît que dés lors que tu as fais du tort, ou que tu te sens coupable, mais comment l'être si tu es l'alliée de la justice ?

Karîn est elle bien plus chaotique, étonnant hein. La seule chose qui compte est son désir. Peu importe sa nature ou forme : Meurtre, manipulation, torture... Pire si besoin. Tant que sa volonté est assouvie. La liberté totale est le seul moyen de s'affranchir de tout attachement à ce monde qui pourrait te restreindre d'être soi même et pousser tes désirs au plus haut paroxysme du bien et du mal, et pouvoir les affranchir de ces clivages sans intérêt, à ses yeux.

Mais tout ceci ne faisait que me perdre plus qu'autre chose. C'est ainsi que je voyais les choses, suivre la voie d'Aria sans ressentiment me semble maintenant tellement impossible... Rien que le fait d'avoir connu Enya et ce qui s'est passé durant cette soirée, je ne pourrais jamais ne pas regretter, qu'importe comment se finira cette histoire, je doute que son avancement se fasse sans sacrifice de nous deux... Ou simplement moi.

Me relevant lentement pour rejoindre la salle de bain afin de me nettoyer le visage, je prendrais presque cela pour une absolution tant cela me fit du bien, et me réveilla. Je commençais à me ramollir un peu au fond de moi. Mais d'un autre coté, j'étais fier, je n'avais pas failli à ce en quoi je croyais face à elle, et cela restait tout ce qui importait pour le moment. Retournant dans la chambre principale pour aller chercher une serviette et me préparer à aller me doucher, j'entendis un bruit dans le couloir. Comme un objet qui tomber. D'habitude, je ne suis pas curieux, et me fiche des affaires des gens. Mais sachant qu'Enya n'était pas loin et qu'il semble que je l'avais énervé donc je craignais le pire. Et le pire de ce qu'aurait pu être le pire arriva. Par le trou de serrure, je remarquais un corps gisant à terre, et j'aurais pu le reconnaître entre mille. Des gens étaient déjà dans le couloir à l'observer. Me hâtant vers elle, paniqué.

- Enya...!

M'assurant qu'elle respirait en dégageant toute les personnes l'entourant, que je repoussa aussi loin que possible d'elle, je tenta de la prendre dans mes bras pour la ramener dans ma chambre, alors que des gens se posaient des questions sur le prénom de la demoiselle.

- C'est ma sœur bande d'abruti. Enya Féamor ! Ne l'insulter plus jamais, bande d'idiot. Vous voyez bien qu'elle n'est pas rousse !

Ça me frustrais de devoir cacher sa véritable identité, mais elle n'était clairement pas en état de subir une chasse à l'homme, et je restais incapable de la protéger dignement, comme c'était le cas il y a quelques minutes, quand nous étions dans sa chambre, mais il faut avouer que je trouvais que ça sonnait bien, Enya Féamor...

La posant sur le lit et repartant immédiatement fermé derrière moi, je repris une nouvelle fois son souffle avant de tenter de lui mettre de légères claques pour la réveiller. Puis, voyant que cela ne marchait pas, je tenta un espèce de massage cardiaque... A ma façon. Car vous êtes sympa de nous faire faire des tests sur un mannequin homme, mais là, la demoiselle avait une poitrine, je n'avais aucune idée d'où appuyer, d'autant qu'à peine avais je pris contact avec celle-ci, que mes mains se retirèrent d'elle même. J'avais l'air d'un putain de pervers pour moi. Je pouvais pas. M'asseyant sur la chaise près de moi, je me sentais si... Responsable. Responsable de ce qui lui arrivait. Je n'avais aucun moyen de la sortir de la mouise pour l'instant, pourquoi alors faisait-elle tout ça ? Oui, je vais te sauver, mais... J'en suis incapable pour l'instant, je ne pouvais rien faire pour le moment...

- Pourquoi... Pourquoi tu es venue me voir...? Me tuer ? Alors fais le si ça te soulage ! Hais moi, mange moi, torture moi si ça te ramène à ton état. Je... Je veux pas que tu meurs à cause de moi. Pas si je ne peux rien y faire. Je suis déjà inutile pour le moment, si en plus tu en meurs... Mais je vais veillé sur toi. Du moins pour cette nuit, jusqu'à ce que tu te réveilles... Un jour.

C'est tout ce que je pouvais faire pour le moment. Je considère que c'est de ma faute si tu es dans cet état... J'assume.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Light Up The Sky [Pv : Jasper Féamor]   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» the mysterious explorations of Jasper Morello
» Editeur light libre
» Jasper & Alice Forever
» the light of aerendil
» Bella Jasper... Fille de Antonio Jasper

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Sud :: Corlranah