Aller à la page : 1, 2  Suivant
Exorcisme [Oha]
 MessageSujet: Exorcisme [Oha]   Exorcisme [Oha] EmptyMar 30 Déc - 0:36

Adrien Campbell
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click

Exorcisme
Ohatsu Takumi

Comment est-ce possible de prévoir l'avenir si on ne possède aucune capacité à le faire? Comment savoir si on est au mauvais endroit au mauvais moment? Est-ce possible de savoir le jour et la cause de notre mort? Y a-t-il une vie après la mort? Certes, regarde-moi! Regarde-toi! Nous sommes tous les deux des aberrations de ce monde qui avons décidé de continuer à vivre sur cette terre. N'est-ce pas formidable de voir que nous sommes la race supérieure? Enfin, plus moi que toi mon cher Adrien puisque tu es confiné dans cette cage et que moi, je règne en maître dans ce corps et sur le monde. Et cette église, ne te fait-elle pas peur à toi? Elle me répugne! Je vais la brûler, je vais tous les tuer...

Jack venait de donner des directives au monstre: il devait semer la panique dans un endroit public. Tous doivent le craindre, tous doivent craindre Legion et surtout... Jack. Il acquiesce d'un signe de tête avant de quitter le pont de leur navire d'un saut. Le bras étranglé par son fil barbelé, il amortit sa chute avec la lévitation de son arme qui l'empêche de se briser les jambes. Notre diable a retrouvé une apparence indemne après avoir dévoré quelques humaines. Le rétablissement fut long, mais il ne regrette rien. La peur dans les yeux du garçon qu'il avait mordu à Blue Pegasus valait mille hommes. il avait adoré ça à vrai dire... Son fil barbelé disparu et il se mit à marcher dans l'obscurité: sa meilleure amie de toujours. Seuls ses yeux de braise étaient visibles par où il passait. On pouvait presque croire à des feux follets...

L'aube s'était levée et il n'était pas encore arrivé à destination. Il grogna avant de mettre sa capuche sur sa tête pour éviter qu'on l'identifie facilement. Avec toutes ces affiches sur les murs, il serait difficile à croire qu'on ne le reconnaîtrait pas! Ses pieds foulent la terre de l'Archipel d'Hoceanis. Il marche dans un but bien précis, il sait ce qu'il fait: le démon est déterminé à tuer, détruire et anéantir toute vie. Mais d'abord, pourquoi pas un peu de frayeur? Il sourit, se lèche les lèvres en même temps que de pousser une silhouette avec son épaule. Jamais il ne se serait douté de l'identité de cette personne. Sa soif du meurtre était plus forte que tout...

Il se rendit tout en haut de la falaise, poussa les portes gigantesques à deux mains avant de les refermer derrière lui. Les gens assis derrière se sentirent dérangés et se retournèrent pour le faire savoir, mais il n'en avait rien à faire. La voix tout au fond de la salle résonna en écho jusqu'à lui. Il grimaça. Cette histoire qu'on raconte encore et encore, à chaque semaine à tous ces gens qui la connaissent depuis des centaines d'années, il n'en pouvait déjà plus. Il grinça des dents tout en marchant entre les rangées dans un son écho pour se rendre tout en avant. L'homme en tenue blanche s'arrête en voyant l'intrus avancer et lever la tête vers lui.

« Que Dieu nous protège tous... »

« La maison du Seigneur ne peut protéger personne du mal incarné! »

Il se retourne vers la foule en baissant son capuchon. La foule s'exclama. Certains le reconnurent tout de suite et se levèrent d'un bond dans le but de quitter l'endroit à toutes jambes. Cependant, un homme de deux mètres à la peau basanée et équipé de cornes de bélier bloquait la porte les bras croisés. Les victimes se stoppèrent net et tentèrent de trouver une autre issue... sauf que le massacre avait déjà commencé. Shurikens en volée, fil barbelé et coups portés. Coups brisés, sang giclé et gorges tranchées. Un vrai massacre. Il se sentait libéré, il se sentait mieux et maintenant, il allait passer au dessert: le prêtre. Il s'avança et lui empoigna la gorge. Sa main le brûla brusquement, le forçant à le relâcher tout de suite. Il grogna avant de le battre à coups de pieds. Il invoqua son cerbère et lui ordonna de tout brûler, mais de lui réserver le prêtre.

« Vous... vous ne pouvez rien faire contre moi! Dieu est avec moi! Il me protégera du mal! »

« Dieu n'existe pas! »

Un puissant coup de pied sur le torse de l'homme qui vient de se relever comme pris d'une dernière force de courage et il défonce la porte d'entrée avant de rouler les quelques marches pour ensuite se relever ensanglanté. Il n'avait plus peur. Dieu était avec lui. Le démon sortit de l'église enflammée et s'arrêta d'un coup sec quand il vit le prêtre sortir une bible de sa robe. Non... ce n'était pas une bible... c'était plus que ça... Le peuple courait en ville pour sauver sa peau du serviteur de Black Jack et pleurait l'église en flammes. Les yeux du démon regardaient tout autour de lui et croisa un regard...

Et si... c'était Elle mon dessert?

Le démon s'approcha de la jeune fille d'un pas décidé. Yeux dépourvus d'iris, remplacés par les flammes de l'enfer dans le but de l'amener au royaume des démons, il l'agrippe par la gorge et la soulève jusqu'à ce qu'elle atteigne la hauteur de ses yeux. Il rit entre ses dents. Son bras libre est agrippé par les mains du prêtre qui le supplie de la relâcher. Sauver une petite fille? Et pourtant il sait très bien que ce n'est pas n'importe qu'elle petite fille... Son bras est imprégné de brûlures qui avaient la forme des mains du prêtre. il se défait de son emprise et le frappe d'un coup de poing au visage... Il veut qu'on le laisse tranquille, il veut qu'on le laisse prendre le contrôle entier du corps qu'il a possédé.
Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Exorcisme [Oha]   Exorcisme [Oha] EmptyMar 30 Déc - 14:39

Ohatsu Takumi
Ohatsu Takumi

Golden Crown [Queen]

Click


Exorcisme

Voilà plusieurs semaines qu'Ohatsu avait quitté le centre de Fiore pour se diriger vers le Sud. Elle avait eu vent de quelques pistes pour des clefs stellaires sur cette archipel. Paraitrait-il que la clef du lynx se trouverait dans les environs. La jeune constellationniste était bien entendu intéressée par cette clef. Elle voudrait bien l'ajouter à sa collection qui grandissait peu à peu.

L'aurore se levait à peine lorsqu'Ohatsu mit pied-à-terre et quittait le navire qui l'avait emmenée jusqu'ici. Après plusieurs heures de voyages sur les mers d'Earthland, elle était assez ravie de retrouver la terre ferme et pouvoir se dégourdir les jambes plus loin qu'un pont. L'air était frais, faisant trembloter son corps. D'entre ses lèvres rosées s'évacuait de la buée à chaque fois qu'elle respirait, tandis que le froid agressait la peau de ses joues, les faisait rougir légèrement. Sous ses yeux, quelques cernes indiquaient un manque évident de sommeil. Il faut dire que les nuits étaient longues ces derniers temps. L'insomnie la guettait depuis presque une semaine. Dès qu'elle osait fermer les yeux, d'horribles cauchemars venaient la tourmenter, au point de la faire hurler en pleine nuit, pour ensuite se réveiller en larmes. Elle avait fini par craindre le sommeil...
Un peu dans les nuages, pensant à tout et à rien, elle déambulait dans les rues de la petite ville de l'archipel. Au centre de celle-ci, l'église lançait l'appel aux fidèles, des cloches sonnaient de leur ding-dong répétitif. D'ailleurs, les fidèles leur répondait, en se dirigeant vers la source de ce bruit. Ohatsu se trouvait au milieu de cette foule qui se dirigeait vers l'église, sauf qu'elle, remontait la rue dans le sens opposé.

La foule dissipée avait rejoint la maison du Seigneur. Seul un retardataire croisait le chemin de la mage. Il était encapuchonné et son visage était dans l'ombre et difficilement visible. Probablement pour cela qu'Ohatsu n'a pas réagit lorsque ce dernier l'avait bousculer. Sans protester, sans rien dire, elle continuait son chemin, tandis que le mal élevé allait dans la direction opposée. Il ne s'était même pas excusé ... Soit ... Qu'importe. Elle s'en fichait éperdument. L'humanité était pourrie, la société d'avantage. Elle ne le savait que trop bien. Et il était trop tard pour que cela change.

Il fallait qu'elle se réchauffe, elle décidait donc de s'arrêter à un bar quelconque prendre un chocolat chaud... Tandis qu'elle le dégustait des cris se firent entendre dehors. D'abord, Ohatsu ne fit que lever la tête afin de voir ce qu'il se passait. Peu à peu, de la fumée s'élevait depuis derrière les plus hauts bâtiments qui se dressaient devant le café. Un incendie ... Les protecteurs de la ville n'avaient qu'à faire leur boulot, ce n'était pas celui d'Ohatsu qui but les dernières gorgées de sa boisson.

Une femme entrait en trombe dans le petit café. Elle semblait terrifié, comme si elle avait vu Lucifer en personne. La respiration haletante, le corps en sueur, elle tentait de parler.

" Il ... il est ... là ... l'église ... en feu ... tout le monde ... morts ... il faut partir ... "



Un attentat ? Ca, ca l'intéressait déjà plus ... Un bâtiment saccagé ... plusieurs morts ... Ce devaitêtre "lui". Instantanément, la jeune femme attrapait ses clefs dissimulées dans sa poche et se levait d'une traite. La Mort Noire devait être dans les parages et elle comptait bien le faire retourner de là d'où il vient. De manière déterminée, elle quittait l'établissement.

" Mademoiselle !! Vous ne pouvez pas aller là-bas c'est dangereux!"

Elle s'arrêtait au seuil de la porte. Derrière elle, le barman l'avait mis en garde. Elle ne prit pas la peine de se retourner, seul un regard en arrière suffit, ainsi que quelques paroles.

" Ne vous inquiétez pas pour moi ... Evacuez la ville, prenez vos êtres chers avec vous et partez aussi loin que vous pouvez".

Elle n'en dit pas plus et se dirigeait vers le centre de la ville qu'elle avait quittée quelques temps plutôt. Plus elle avançait, plus elle avait l'impression d'entrer dans les enfers. Les flammes de la bâtisse avaient réchauffer l'atmosphère et n'allait très certainement pas tardé à atteindre les maisons alentours. Ce qui pourtant ne freinait pas notre constellationniste qui semblait être animée par la haine et la rage, depuis qu'elle supposait que son pire ennemi était dans les parages.

Elle arrivait enfin sur la place de l'église. Le prêtre sortit de l'église, son corps dévalisant les marches. Il était encore là, parfait. Elle s'apprêtait à invoquer son dernier esprit acquis, Cygnus, alors que la source de ce Chaos sortit à son tour de la bâtisse.

La jeune fille semblait paralysée. Ses yeux étaient écarquillée et elle fut incapable de prononcer le moindre mot. Ce corps ... cette silhouette ... ce visage ... Elle le connaissait bien ... trop bien. Comment était-ce possible ... lui ... ici ... à l'origine de ce ... désastre ?! Immobilisée, son corps ne voulait plus répondre. Elle n'entendait plus rien autour d'elle, mise à part le battement de son coeur qui s'était soudainement affolé. Elle ne savait que penser, ni que faire, alors qu'il s'approchait d'elle. Il n'avait pas changé, mise à part son regard, bien différent de celui qu'elle avait connu. Il semblait menaçant. Sa conscience lui criait de s'enfuir, de prendre ses jambes à son cou, alors qu'il continuait à s'avancer vers elle. Mais impossible ... son corps refusait tout mouvement. Sa main vient s'enrouler autour de sa gorge, pour ensuite sa soulever de terre.

Finalement, ses pieds ne touchent plus le sol et ses iris rosées rencontraient le regard de braise d'Adrien. Elle avait le souffle coupé, sa respiration devenait difficile. Elle portait ses mains aux poignets de l'homme, tandis que le prêtre lui venait en aide, mais en vain. Elle ne quittait pas une seule seconde son regard... Elle ne comprenait pas ... Pourquoi ? Pourquoi réagissait-il de la sorte ... avec elle ? L'avait-il oublié ?

" Bien sur qu'il t'a oubliée, idiote, qui se rappelerait de toi ? " lui criait sa conscience. Des larmes roulaient sur ses joues, tandis que des mots sortirent d'entre ses lèvres avec difficulté

"A... A... Adr...ien... "

Elle avait l'impression qu'un poignard qui avait traversé le coeur. Le fait qu'il ne la reconnaisse pas, qu'il agit avec elle comme si elle était une étrangère la détruisait plus qu'elle ne l'était déjà. Elle se maudissait ...
Pourquoi mes larmes ne voulaient -elles pas cessées de couler ?! Pourquoi cela fait si mal bon sang ??! Je veux que cela s'arrête ... que tout s'arrête ... Faites que cela cesse!! Je ne veux plus avoir mal!


.
Eques, Never-Utopia.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Exorcisme [Oha]   Exorcisme [Oha] EmptyMer 31 Déc - 16:27

Adrien Campbell
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click

Exorcisme
Ohatsu Takumi

J'aime te voir souffrir alors qu'elle est sur le point de mourir de tes propres mains. Fais-moi sortir. Comme si ça allait être le cas. Comme si j'allais te voir interférer dans la scène la plus importante de ton existence. Je te rends service Adrien, ne le vois-tu pas? Ne vois-tu pas que ta seule faiblesse qui te sépare du sbire le plus loyal de Black Jack est cette fille? Fais-moi sortir! N'as-tu pas entendu ce que je viens de te dire? Cette fille t'empêche de penser sans remords. Oh... regarde-la... elle pleure! N'est-ce pas beau? Elle pleure parce qu'elle voit la mort lui tendre la main. Elle pleure parce qu'elle s'est liée à toi comme tu t'es lié à elle et ça, c'est dégueulasse. L'amour véritable n'existe pas. Ton bonheur n'existe pas. Reste cloîtré dans cette cage jusqu'à la fin des temps pendant que moi, je fais tout ça pour le bien de Black Jack.

La pression contre la gorge de la jeune fille se fait puissante, assez pour lui broyer les vertèbres du cou, mais il n'en est point parce qu'une force opposée la sauve de la mort. La main se serre et s'ouvre comme si elle est elle-même possédée. Le démon le remarque et grimace, lutte contre cette force obscur qui l'empêche de briser le cou de Ohatsu. Le prêtre se relève et ouvre sa bible. Il prononce les premiers mots qui poussent le démon à tourner sa tête vers lui:

« Exorcizamus te, omnis immundus spiritus... »

Il rage, il grimace, mais il tient toujours la fille dans sa poigne.

« ...omnis satanica potestas, omnis incursio infernalis adversarii, omnis legio, omnis congregatio et secta diabolica... »

Il pousse un cri et relâche la fille qui retombe sèchement au sol. Son corps se tourne entièrement dans sa direction et il se met à marcher. Le prêtre en voyant le déplacement du démon, recule au même rythme, mais ne s'arrête pas pour autant de lire sa formule:

« Ergo, omnis legio diabolica, adjuramus te ... cessa decipere humanas creaturas, eisque æternæ perditionìs venenum propinare... Vade, satana, inventor et magister omnis fallaciæ, hostis humanæ salutis... »

Il ressent une importante douleur au corps et se plie en deux tout en continuant de grimacer et de crier comme un homme sur le point de mourir. Il continue tout de même sa poursuite et accélère le pas. Le prêtre trébuche et il en profite pour lui sauter à la gorge. Ses mains brûlent et il n'arrive pas à serrer autour du cou. Son corps se meurtri, il est en train de disparaître.

« ...Humiliare sub potenti manu Dei; contremisce et effuge, invocato a nobis sancto et terribili nomine... quem inferi tremunt... Ab insidiis diaboli, libera nos, Domine. Ut Ecclesiam tuam secura tibi facias libertate servire, te rogamus... »

La poigne réussit à se serrer autour de son cou. La vapeur jaillit de ses mains intensément tellement qu'il combat les forces du Seigneur. Le cerbère a disparu il y a longtemps, mais lui, il veut rester, il veut continuer à propager son chaos. Il ne peut laisser tomber cette deuxième chance de vivre sur ces terres. Il ne veut pas retourner en enfer, il ne veut plus être torturé. Il veut rester, lui aussi veut vivre. Il serre les dents pour oublier la douleur infligée depuis des milliers d'années qui lui reviennent.

« audi... nos... »

La bouche s'ouvre, la poigne se desserre d'un coup et une masse noire en sort, emportée par le vent de mots divins. Elle est poussée et entraînée vers le sol pour rejoindre les enfers. Mon corps perd connaissance et tombe sur le côté, inerte. Le prêtre se recule en vitesse de moi, respire à grands coups et interroge Ohatsu des yeux.

« C'est... c'est fini? Il... il est mort? »

Mon corps est froid comme il l'a toujours été. La marque du diable a quitté mon coeur... mais pourrais-je revenir à moi?
Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Exorcisme [Oha]   Exorcisme [Oha] EmptyMer 31 Déc - 17:50

Ohatsu Takumi
Ohatsu Takumi

Golden Crown [Queen]

Click


Exorcisme

Sa vue se troublait. Elle distinguait de plus en plus difficilement la silhouette qui lui tenait la gorge, la serrait en lui couper le souffle. La faucheuse s'approchait d'elle. De nombreuse fois, elle l'avait défiée et jusqu'alors la Dame Noire l'avait évitée, ignorée. Bizarrement, Ohatsu ne semblait plus la retenir. A quoi bon ? La seule chose, la seule personne qui avait réussit lui donner une raison de vivre, de se battre, était occupé à l'étrangler... Peut-être qu'il était temps d'accueillir la Faucheuse comme une vieille amie, de venir se terrer au creux de ses bras et de subir son baiser mortel. De toute façon ... Elle n'était plus en mesure de se battre. Fatiguée, elle l'était physiquement et mentalement.

Alors qu'elle avait accepté son sort, la main s'ouvrit, libérant sa gorge. Elle tombait à genoux au sol. Elle prit une grande bouffée d'air et se mit à tousser fortement, alors que pendant ce temps, le prêtre combattait les forces de l'Enfer. Encore une fois, La Mort l'avait épargnée ...

Des hurlements, des cris, puis plus rien ... le calme plat. Tout s'arrêtait, alors que peu à peu Ohatsu reprit ses esprits, voyant la masse obscur quitté le corps d'Adrien, avant que ce dernier ne tombe au sol. Encore essoufflée elle regardait le prêtre qui lui demandait si le démon était mort. La jeune femme écarquillait les yeux et regardait le corps inerte au sol.

" ADRIEN !!!"

Elle se relevait soudainement et courrait à toute vitesse vers lui, manquant même de tomber, titubant fortement par moment. Elle se précipitait vers lui, pour venir s'agenouiller à ses côtés.

" Adrien ... Réponds moi ... "

Aucune réponse. D'une main tremblante, elle vient glisser une mèche argenté derrière son oreille... Le contact de sa peau froide sous le bout de ses doigt la fit frissonnée. Elle laissait aller sa main jusqu'à sa joue qu'elle caressait doucement.

"Ne me laisse pas ... je t'en prie ... je t'en supplie ... "

Des paroles murmurées, à peine assez fort pour qu'il puisse l'entendre. Ses épaules se secouèrent dans quelques petits sanglots... Depuis le temps qu'elle attendait de le revoir ... Tout ce temps... Pourquoi devait-ce être dans ses conditions? Pourquoi comme ça ? Elle s'effondrait sur son corps, agrippant ses vêtements dans ses mains, son visage enfuit contre son torse, elle laissait la tristesse et le désespoir la submerger.

" Ne me laisse pas ... Je ... je t... je t'aime... "

Elle ne voulait plus le lâcher. Rien de ce qui se trouvait autour d'eux ne comptait. Les braises de l'église qui se calmait, le prêtre qui semblait pas comprendre la situation, le reste de la ville, elle faisait abstraction de tout cela. Tout ce qui comptait, c'était qu'elle voulait être avec lui, rien qu'avec lui...

.
Eques, Never-Utopia.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Exorcisme [Oha]   Exorcisme [Oha] EmptyVen 2 Jan - 17:38

Adrien Campbell
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click

Exorcisme
Ohatsu Takumi

Un contact chaud fait frissonner ma peau. La douceur ne me réveille pourtant pas. Je suis pris dans le néant.

La porte de la cage s'ouvre subitement, éclate comme le reste des barreaux. L'éclairage est d'un rouge dont je n'arrive pas à déterminer la source. C'est tamisé, mais loin d'être chaleureux. Il fait chaud sans que je ne me sente bien. Le sol vibre, les murs font des vagues comme la mer: il est temps que je quitte cet endroit de malheur. Je cours et pourtant j'ai l'impression que mes pieds s'enfoncent dans le sol. C'est comme du sable mouvant. Je réussis à m'agripper et à me tirer de toutes mes forces et recommencer ma course. Devant moi se présentent des flammes. Je n'ai pas peur. Je prends un élan et saute en me rendant compte que je viens d'éviter un autre trou. J'ai peine à tenir mon équilibre, mais j'y arrive. Je vois le fond, je vois le bout, je vois la lumière et je souris.

Mes paupières battent, je me sens chatouillé par quelque chose de fin et de doux. Mon nez hume un parfum que je reconnais: cette odeur délicieuse d'une humaine que j'affectionne particulièrement est juste-là. Une chaude goutte salée qui glisse sur ma peau scarifiée me tire de mon sommeil profond pour de bon. Ohatsu. Mon manteau est tiré avec force vers elle. Son nez est plongé contre moi pour pleurer. Je me sens mal de l'avoir fait pleurer... et surtout que mon corps l'ait menacée de cette façon. Mes bras se déplacent en silence pour enlacer son corps avec amour. Je souris, ravi de la revoir à mes côtés, ravi de voir qu'elle ne m'a pas oublié...

« Ne pleure pas... je suis là... tout va bien aller petite fleur... »

Mon étreinte se referme un peu plus autour d'elle d'un bras et de mon autre main, je lui caresse les cheveux pour lui donner le temps de sécher ses larmes. Le prêtre ne comprend pas ce qui se passe. Il est figé devant une telle scène où il aurait cru que l'homme portant le démon serait mort. Il aurait eu raison de le croire... parce que ce corps est mort, mais l'âme qui y vit est tout à fait vivante et pleine de vie. La volonté de vivre, la volonté de vivre sa vie sous un tout autre angle au sacrifice d'une apparence comme celle-là, c'est ce que j'ai choisi. Mais je n'ai pas choisi cette apparence, j'ai seulement choisi de vivre. Je n'ai pas choisi d'avoir été battu, d'avoir été malmené et empoisonné par mes parents, j'ai choisi la voie du mal parce que c'était la seule façon de me sentir accepté et vengé d'une telle souffrance. Mais maintenant que j'ai trouvé un nouveau sens à ma vie... que dois-je en faire? Acceptera-t-elle de me suivre sur cette voie obscure?

Je relâche mon étreinte de la jeune femme pour la regarder en face et m'asseoir à mon aise. Elle n'a pas changé, même après six ans de séparation, elle a toujours cet air aussi innocent, cette mine aussi douce, belle à croquer. Je tasse ses quelques mèches de cheveux qui m'empêche de la regarder droit dans les yeux. Ah... mes yeux... elle peut voir qu'ils sont redevenus aussi jaunes qu'avant. Je continue de lui sourire tout en caressant sa joue de mon pouce. Mes yeux se tournent vers ses lèvres... j'en ai envie... tellement envie d'y goûter une autre fois... Elle m'a tellement manqué. Ma main qui se tient derrière sa tête l'attire vers moi pour que je lui dépose un doux baiser sur ses lèvres... et pourtant aussi froid que la première fois. La chaleur de son corps s'entremêlent avec la froideur du mien me donnant des frissons à l'intérieur. Une boule d'émotions se forme au creux de mon ventre. Je la lâche une seconde fois pour lui demander d'un ton doux:

« Alors... comment vas-tu? Raconte-moi tes dernières aventures. »
Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Exorcisme [Oha]   Exorcisme [Oha] EmptyMer 7 Jan - 21:30

Ohatsu Takumi
Ohatsu Takumi

Golden Crown [Queen]

Click


Exorcisme

Ohatsu eut un sursaut alors que des bras viennent l'enlacer doucement. Une douce et pourtant froide étreinte la fit réaliser qu'elle n'était pas seule. Il ne l'avait pas laissée ... Il était toujours là... Avec elle. Soudain une voix, la plus apaisante de toute, la plus réconfortante aussi. Une voix qu'elle avait rêvé de nombreuses fois d'entendre.

Elle se redresse doucement alors qu'une main vient lui sécher ses larmes. Elle le regarde, plongeant son regard dans ses yeux ambrés qui la fixe... Elle le retrouvait, ce regard qu'elle aimait tant. Il était a nouveau là ... c'était lui... Adrien.

La jeune mage n'arrive pas à parler, elle ne sait quoi dire. Elle était submergé par tant d'émotions que tout se bousculait dans sa tête. Seul le doux baiser qu'il lui offrait permit de lui mettre les idées en place. Durant ce baiser, elle vient l'enlacer, le lui rendant amoureusement, tout en fermant les yeux pour en profiter pleinement.

Finalement, leurs lèvres se séparant, trop vite pour elle d'ailleurs. Elle reste contre lui, enlacée contre son torse pour sentir la froideur de son corps contre la chaleur du sien.

« Alors... comment vas-tu? Raconte-moi tes dernières aventures. »

L'une de ses mains s'approchait de son épaule gauche. Instinctivement, elle se décalait, afin de lui éviter la frôlée, qu'il touche précisément cette zone. Ce qu'Adrien ignorait surement, c'est que sous ses couches de vêtements, une cicatrice était visible à cet endroit là. Cette cicatrice semblait guérie, depuis bien longtemps. Mais les connaisseurs savaient que ce n'était pas le genre de blessure qu'on s'inflige par accident. Il était clair qu'à cet endroit là, un objet avait été enfoncé, dans le but de faire mal, volontairement. C'était la dernière trace de sa première rencontre avec la Mort Noire. Bizarrement, elle ne voulait pas partir, malgré les remèdes magiques et autres soins. Comme si son corps voulait qu'elle se souvienne que cet homme ne méritait rien d'autre que de mourir ...

Son regard se fait fuyant, se détachant de son regard ambré. Elle finit par regarder le sol. Elle ne voulait pas le décevoir, il ne voulait pas qu'elle apprenne que ses dernières années n'étaient pas très glorieuse. D'ailleurs, avait-il aussi été prisonnier d'Ajatar Virke ? Elle ne se souvenait pas de l'avoir vu au Palais ... En même temps, il y avait eu tellement de monde ce jour là ...

"" Je ... Je n'ai rien fais de bien intéressant ni de très glorieux.? "

Inutile de lui avouer sa faiblesse face à La Mort Noire ... Inutile de lui avouer le massacre aux côtés de Yoshii ... Enfin, dans ses yeux, on pouvait voir que quelque chose clochait. Elle ne disait pas tout, elle cachait des choses, des choses qu'il valait mieux pas qu'il sache.
Elle relevait la tête avec un sourire forcé, pour ensuite venir se blottir contre lui. Elle ferme les yeux pour profiter de ce moment agréable au creux de ses bras.


"" Et toi donc ... qu'as-tu fais de beau durant ces six dernières années ? "

Elle se doutait que rien n'était très joli ... Un simple coup d'oeil, à une affiche collée sur un mur, où le portrait d'Adrien le lui rappelait. Mais elle préférait détourné l'attention et surtout la conversation.


Eques, Never-Utopia.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Exorcisme [Oha]   Exorcisme [Oha] EmptyMer 7 Jan - 22:12

Adrien Campbell
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click

Exorcisme
Ohatsu Takumi

Son regard fuyant, ses yeux abaissés, il y a quelque chose qui cloche, quelque chose qui ne va pas. Je le sens, je le sais, je le vois. Je suis inquiet. Qui a osé lui faire du mal? Qui a osé blesser ma protégée? Elle se blottit contre moi et je la serre avec amour pour lui donner tout le réconfort qu'elle recherche. Cela fait si longtemps que nous ne nous sommes pas vus. Si longtemps que je me suis battu pour reprendre le contrôle de mon corps. Depuis tout ce temps, je pensais à elle, à ma liberté et à l'espoir de la revoir en vie. Me sourire. M'embrasser. Partager sa chaleur corporelle avec moi. Me sentir aimé pour qui je suis sans avoir peur d'être jugé par ce que je dégage, par ce que je suis. Je suis persuadé qu'elle a quelque chose d'intéressant à raconter, mais qu'elle n'ose pas le dire. Je le saurai tôt ou tard je pense...

Et ce que moi j'ai fait? Ai-je vraiment pris une décision ces derniers six ans? J'ai vu mon corps se tourner vers la folie de la faim, je l'ai vu tuer, détruire sans pouvoir réagir à quoi que ce soit. Je l'ai vu se nourrir, mais je l'ai surtout vu me parler à travers les barreaux de la cage qui me retenait prisonnier. Qu'ai-je fait pendant tout ce temps? J'ai obéi, j'ai laissé mon maître laisser faire ce qu'il voulait faire de moi. J'espère seulement qu'il voudra toujours d'un loyal homme encore dans ses rangs. Je tenterai de le raisonner que je n'ai pas cette faiblesse que le démon a souligné. Je ne suis pas faible, parce que j'ai la volonté de vivre... et de venger.

« J'ai été maintenu prisonnier au fond de ma propre conscience à voir mon corps tuer et ravager contre mon gré. Tu ne sais pas à quel point je suis heureux de voir ton visage à mon réveil... Te savoir en vie et en santé surtout ma précieuse amour... »

Tu te forces pour me faire plaisir. Tu te fais du mal, tu t'en mets gros sur les épaules pour ne pas que je m'inquiète... mais le mal est fait. As-tu peur de moi? De ma réaction? Pourquoi t'empêches-tu de laisser parler tes souvenirs? Sont-ils douloureux au point qu'ils te font ravaler ta langue? Alors que j'hume son doux parfum de rose et que je caresse ses cheveux d'ange, le prêtre parle à nouveau:

« Excusez-moi, je ne voudrais pas interrompre cette charmante réunion mais... le Conseil est juste au bout de la rue et je ne pense pas qu'il voudra entendre des excuses pour un tel massacre... »

Il a raison. Mais pourquoi nous aider? Est-il conscient que je n'ai pas commis cet acte? C'est pour cela? Me pense-t-il innocent? Je me lève debout et prends la main de mon amie de coeur. Je l'interroge du regard pour lui demander si elle est prête à s'enfuir avec moi. Je ne veux pas la forcer, mais je ne veux pas la laisser non plus, pas après une réunion aussi touchante. Je remercie le Père d'un coup de tête avant de courir dans une direction pour fuir le Conseil en empruntant une ruelle différente. Je cours jusqu'à ce que la délicate petite fleur que j'attire avec ma main soit à bout de souffle. Nous sommes assez loin, nous pouvons nous reposer avant de repartir à nouveau au pas de course et loin du danger de se faire attraper.

« Je ne veux plus te quitter... plus jamais... »

Accroupis contre un mur de brique, cet endroit me fait penser à la toute première fois où je l'ai rencontrée. Nous nous cachions des gardes de cette façon jusqu'à ce que la passion prenne le dessus et nous emporte dans un tourbillon de chaleur partagée. Je la serre tout contre moi. Nous sommes cachés loin des yeux indiscrets et nous attendons que la tempête se calme avant de repartir et nous enfuir dans la nature sous les palmiers du sud de Fiore. Maintenant que nous avons la conscience tranquille, nous pouvons enfin faire de ces retrouvailles quelque chose d'un peu plus charmant.

« Qu'est-ce qui te tracasse ma belle? Je m'inquiète... »
Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Exorcisme [Oha]   Exorcisme [Oha] EmptyVen 9 Jan - 17:44

Ohatsu Takumi
Ohatsu Takumi

Golden Crown [Queen]

Click


Exorcisme


Les mots d'Adrien lui firent chaud au coeur. Elle l'enlaçait une énième fois, restant dans ses bras, sa tête contre son torse, fermant les yeux. Seul la voix du prêtre la sortit de cette douceur infinie dont elle avait souvent rêvée ces derniers temps. La mise en garde du serviteur de Dieu la fit s'écarter d'Adrien, alors qu'elle regardait l'endroit où était censé se situé le conseil.

Elle sentit qu'il lui prit la main, en réponse elle entremêle ses doigts aux siens, avant de le regarder dans les yeux et lui faire un signe de tête: elle était prête à le suivre.
Tous deux, s'enfuirent dans les ruelles les plus sombres et étroites de la petite ville. Ils finirent par s'arrêter dans une petite rue sombre. De hauts murs de briques rouges les entouraient et les protégeaient des regards indiscrets.
Cependant, Ohatsu était à bout de souffle. Elle avait d'ailleurs du mal à reprendre sa respiration et du coller son dos au mur pour tenter de retrouver un semblant de souffle. Finalement, elle se laisse glisser le long du mur, alors qu'Adrien la rejoint en s'accroupissant.

« Je ne veux plus te quitter... plus jamais... »

La jeune mage sourit, regardant Adrien. Plus jamais ? Vraiment ? Mais allait-il réellement tenir sa promesse? N'allait-il pas la laissée... ?

" Dans ce cas ... reste avec moi. "

Elle lui prit la main la gardant dans la sienne.

" " Ne me laisse plus ... plus jamais."

Elle prit quelques minutes pour reposés ses jambes fatigué par la course effrénée. Mais à peine eut-elle le temps de reprendre ses esprits, qu'il fallait déjà partir. Le conseil arrivait. Alors, ils quittèrent la ville, pour les grands palmiers. Il s'éloignait de plus en plus des bâtiments jusqu'à être entouré que par la Nature elle-même. Ici, le Conseil ne viendrait pas fouiner, ils étaient en sécurité pour le moment.

Au milieu des troncs, ils finirent par arrêter leur course. Ils étaient seuls. Seul le bruit des oiseaux troublait ce silence qui régnait en Maître.
Alors qu'elle revenait se blottir dans ses bras, Adrien la questionne. Il n'était pas idiot, il avait deviné que quelque chose clochait et il voulait savoir ce qu'il y avait. Ohatsu baissait la tête, finissant par s'écarter de lui et lui tourner le dos.

" Je ... je ... je ne veux pas te mentir Adrien."

Elle prit une grande inspiration et se laisse tomber au pied d'un arbre, accroupie. En parler fut très dur pour elle. Durant tout ce temps, elle n'avait jamais rien dit à personne. Elle avait toujours tout garder pour elle. Peut-être était-il temps de partager ce lourd fardeau ? De libérer son coeur ? Son esprit ...

" Peu de temps après ton départ ... Je me suis dirigée vers Shirotsume, dans le Nord de Fiore. Là j'ai effectué une mission pour un type du nom de M ... Un simple courrier à apporter à un destinataire dont je ne souviens même plus le nom. Juste après avoir eu le salaire de ma mission ... Cet ... cet homme... Celui qui se fait aujourd'hui appelé la Mort Noire... "

Lorsqu'elle prononçait ce nom, on pouvait aperçevoir toute la haine qu'elle éprouvait pour cette personne. Ses poings serrés, les larmes au bord des yeux, elle continuait son discours.

" Il cherchait ce M ... Il m'a capturé ... Emmenée et ... m'a ... torturée ... il ... "

Impossible, elle n'arrivait pas à terminer son récit. Elle passait ses mains sur ses joues pour vite faire sécher ses larmes.

" Après plusieurs mois passés en soin ... J'ai tenté de le retrouvé ... Me venger ... Mon enquête m'a rendu au bal du Conseil, que la guilde Ajatar Virke à attaqué et à emprisonner des mages durant six ans ... J'en faisais parti

Depuis ma libération, je parcours à nouveau Fiore ... a la recherche de clefs ... En espérant te trouver au coin d'une ruelle... Tu vois ... rien de glorieux ..."



Ohatsu semblait s'être calmé, ses larmes ne coulaient plus. Toute fois, la chaleur de l'endroit lui fit enlever son pull, la laissant en débardeur, qui laissait voir apparaître les traces de sa cicatrice à l'épaule, souvenir de sa rencontre avec La Mort Noire.


Eques, Never-Utopia.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Exorcisme [Oha]   Exorcisme [Oha] EmptyLun 12 Jan - 22:11

Adrien Campbell
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click

Exorcisme
Ohatsu Takumi

Rester avec elle à jamais. Auprès d'elle pour toujours. L'aimer jusqu'à ce que nos corps se décomposent, la chérir jusqu'à ce que la mort nous sépare. Je serre un peu plus sa main et l'amène à mon coeur. Je souris et laisse mes yeux briller de mille feux de vie. Le revers de ma main caresse sa douce joue. Douceur qui me fait frissonner de toutes les pores de peau, frisson qui me rappelle ce qu'est qu'un contact physique délicat et à quel point cela me manquait. Ma main poursuit son ascension pour caresser ses cheveux. Ils me chatouillent, mais je continue subtilement à me laisser tenter par le toucher et les replace derrière son oreille avec lenteur.

La course reprend après que nous ayons entendu le Conseil crier des ordres tout près. Nous ne devons pas traîner et nous enfuir le plus rapidement possible de cette ville. Notre course nous amène sur une terre déserte et paradisiaque. La mer s'écrase contre les rochers tout près, les palmiers nous font de l'ombre, le sable caresse nos pieds, mais les émotions prennent le dessus, l'inquiétude prend beaucoup de place et la tristesse maquille le beau visage de ma douce Ohatsu. Elle s'éloigne en me disant qu'elle ne veut pas me mentir. Elle s'adosse à un palmier comme si elle cherche du réconfort autre que mes bras, un repère pour pouvoir parler sans être jugée, parler dans une bulle personnelle, pour se concentrer, articuler, pleurer sans retenue.

L'histoire se raconte à coups de pieu au coeur. Ma poitrine se serre sous ses grimaces de tristesse. Mon âme vengeresse me ronge les veines en quête de sang. Il est question d'une simple mission pour un homme surnommé « M ». Elle devait l'aider pour un colis. Puis, je sens la colère en moi, un souffle plus grand que la normale emplir mes poumons, mes yeux brillent d'un jaune encore plus éclatant, je salive, je rage, mes cicatrices me rongent dans une douleur incontrôlable. J'ai envie de tuer. J'ai envie de torturer. J'ai envie de venger. Les ongles de ma main droite s'agrippent à mon bras gauche et pénètrent brutalement pour y faire jaillir mon sang. Je ne contrôle pas la haine... ni la vengeance.

« Je le connais. Je l'ai vu. Je lui ai parlé. Il va payer pour ce qu'il t'a fait... Tu as ma parole que la prochaine fois qu'il croisera ma route, il perdra la tête... »

Il t'a capturée, emmenée et torturée. Je le capturerai, l'amènerai et le torturerai. Mes doigts ensanglantés prennent son bras frêle dans ma main et je l'examine. Ces cicatrices n'étaient pas là la première fois. Ces marques qui couvrent son corps, ces douleurs physiques et psychologiques n'étaient pas là non plus. Je pousse un cri de rage, lâche son bras et fais les cents pas sur le sable en me mordant la main jusqu'au sang. Elle a tenté de se venger, mais un conte plus tard, elle se retrouve piégée à nouveau lors d'un bal. Ajatar Virke... J'en peux plus. Ma main aux ongles acérés sanglants frappe un arbre en son centre sous la rage et le transperce, me disloquant le poignet et presque le coude en même temps. Je n'ai pas mal, pas sous la haine et la rage. Ma tête pivote légèrement vers elle, juste assez pour la voir du coin de l'oeil.

« Rejoins-nous... »

Sous l'impulsion je viens de dire cela, mais sous toute logique, c'est nécessaire que de lui proposer une telle offre. Tant pis si Black Jack trouve que Ohatsu est ma plus grande faiblesse, mais si ma faiblesse se retrouve à mes côtés en tout temps, elle pourrait devenir une force. Peut-être qu'il comprendra... ou peut-être tentera-t-il de nous tuer, mais j'en doute. Nous verrons à ce moment-là...

« Rejoins Legion et tu auras protection et ressources... en plus de pouvoir être avec moi coûte que coûte. Qu'en dis-tu? »

Ma main quitte l'arbre. Mon autre main replace mes membres disloqués et essuie le sang grossièrement avant de me retourner totalement face à elle pour voir sa réaction.
Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Exorcisme [Oha]   Exorcisme [Oha] EmptyDim 18 Jan - 11:49

Ohatsu Takumi
Ohatsu Takumi

Golden Crown [Queen]

Click


Exorcisme
Voilà la réaction qu'elle craignait ... Il était enervé, très énervé... en colère même. Telle un fauve en cage, il faisait les cents pas. Ohatsu semblait mal à l'aise de l'avoir mis dans un tel état ... Peut-être aurait dut-elle simplement ce taire?

" Adrien, calm..."

Il ne semblait pas l'entendre, et voilà qu'il frappe un palmier sous son regard inquiet. Il était blessé, son sang se répandait au sol. La demoiselle allait se précipiter vers lui pour le soigner, mais Adrien la freinait dans sa course en reprenant la parole.

« Rejoins-nous... »

" Hein ? "

Elle n'avait pas compris ... Il fut nécessaire de donner plus d'explications. Ohatsu se rapprochait encore un peu plus de lui. Si elle était apeurée, c'est bien de la blessure béante au bras de son amour, non pas de lui en particulier. D'ailleurs, elle se retrouvait déjà à ses côtés. Ses plaies avaient été refermées. La mage effleurait son bras du bout des doigts, semblant réfléchir à sa proposition. Elle le caressait d'un geste doux, avant d'y déposer un doux baiser pour ensuite le regarder dans les yeux.


" Tout ce que je désire, c'est être à tes côtés, Adrien... Je ne veux plus être séparée de toi... Plus jamais".

Elle marquait une pause, puis vient se blottir à nouveau dans ses bras, espérant que ses gestes doux puissent le calmer.

" Je te rejoindrais si c'est ce que tu souhaites... Si tu veux de moi à tes côtés. Je ferais de mon mieux pour me montrer utile... "

Elle posait sa tête contre son torse, fermant ses yeux. Rejoindre Légion ... Elle avait toujours rêvé de rejoindre une guilde... Mais était-elle prête à suivre les idées noires de celle-ci ? Si elle était a ses côtés ... Oui. Elle avait pris sa décision ... Elle rejoindrait Légion.

Elle redressait son visage pour à nouveau regarder Adrien dans les yeux.

" Pour l'heure ... Ne laissons personne gâcher cette journée ... Je veux en profiter au maximum, de nos retrouvailles, je les ai tellement attendues ... Embrasse -moi ... encore une fois. Garde moi dans tes bras... Comme dans cette ruelle à Oshibana, ce jour là il n'y avait que nous deux qui comptait ... "

Elle semblait faire abstraction de tout ce qui les entourait, de tout ce qu'elle pensait. Elle ne pensait plus qu'à lui et à lui seul. Elle souriait, pour la première fois, depuis longtemps, elle semblait heureuse.

" Tu m'as tellement manqué Adrien... "

Eques, Never-Utopia.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Exorcisme [Oha]   Exorcisme [Oha] Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Sud :: Archipel d'Hoceanis