Voir le deal

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Le Passé Oublié [Pv : Damaz Elandez]
 MessageSujet: Le Passé Oublié [Pv : Damaz Elandez]   Le Passé Oublié [Pv : Damaz Elandez] EmptyMer 17 Déc - 10:02

Enya Taylor
Enya Taylor

Crime Sorciere

Click


Le Passé Oublié
Rp Entraînement ~

♣ Tout n'était qu'un éternel recommencement. Tout n'était qu'une répétition. On naissait, on vivait, on mourrait. Et si il y avait une vie après la mort ? Une seconde chance ? Et si le paradis ou l'enfer existaient ? Enfin..J'ai la certitude que l'enfer existe et c'est loin d'être le lieu que la majorité des personnes décrivent. L'enfer existe..Littéralement, là sous nos pieds et peu de gens s'en doute. Tellement peu.

Tous pensent qu'il s'agit d'un lieu pour vivre des années de malheur et de souffrance mais qu'est-ce que la souffrance ? Qu'est-ce que le malheur ? Depuis toutes ces années, j'ai arrêtée de courir après le bonheur car il n'existe pas. Toutes ces années, je me suis repliée sur moi-même, fermant mon cœur et mon âme à double tour voir en condamnant toutes sorties possibles. Toutes ces années, je me suis jurée que plus jamais je ne ressentirais quelque chose.

Je suis née dans le pêché. J'ai grandis dans le pêché. Je vis dans le pêché.

Cela fait-il de moi un démon ? Un être ignoble ? Les gens ont la capacité de vous jugez bien rapidement sans vraiment savoir ce par quoi vous êtes passés pour en arriver là. Les gens vous regarde, vous dévisage, chuchote tout bas sur votre passage car le commun des mortels est facilement effrayé. Aucun homme sur terre n'a peur de rien.

Moi-même j'ai peur. J'ai tournée la page sur mon passé car j'ai peur de mon passé. J'ai fais ce que j'ai fais parce que j'avais peur des choses que je pourrais faire. Je suis devenue ce que je suis car j'avais peur de moi.

Je me rappel alors cette discussion sur le bord de mer avec Chris. Je me rappel de ses mots mais même lui n'avait pas réussit à me rassurer.

Je suis née monstre...Je suis née pour vivre en faisant le malheur des autres car je n'ai jamais pu supporter que les gens soient heureux et pas moi. Je n'ai jamais pu surmonter le fait que les enfants de l'orphelinat soient adoptés et pas moi. On m'a rejeté. Dés l'enfance cette société m'a forgé car de tout temps, il faut un ennemi commun pour que les hommes s'unissent et se rassemblent. De tous temps il faut un être machiavélique capable du pire comme le héros du meilleur.

Mais quel héros. N'est pas né celui qui pourra me battre. N'est pas né celui qui me ferra mettre un genoux à terre. N'est pas né celui qui sera capable de mettre un terme à mon règne de la terreur.

Je suis la méchante. Je suis celle qui fait le mal. Ainsi il a été décidé par le passé.

Le passé. Il finit toujours par vous rattrapez et aujourd'hui ne fait pas exception à hier. Aujourd'hui, j'ai été rattrapé par mon passé. Par le moi que jamais personne ne connaîtra.

L'orage fend les nuages en deux tandis que je reste figée devant les grilles noires et rouillées du bâtiment où de la mousse verte pousse ici et là sur les murs. Je reste figée, incapable de bouger tandis que des têtes me dévisage comme si j'étais le diable.

Un écriteau sur le côté chancelle un peu mais les lettres manuscrites y sont encore gravées comme dans mon enfance.

« Orphelinat St.Era »

Cela fait maintenant près de 7 ans que je ne suis pas revenue ici...Depuis que Luka est....depuis cet incident. La météo était toute aussi déplorable et tandis que je regarde le bâtiment se tenant devant moi, je vois au loin une silhouette qui me semblait familière.
Le passé vous rattrape toujours mais le présent y rajoute toujours un petit quelque chose histoire de pimenter la chose vous voyez ?

Il ne manquait plus que lui. Lui ici...et aujourd'hui. Sa présence dans ce village. Devant ce bâtiment.

Je souris car je trouvais cette situation bien ironique et à la fois pathétique. Je m'attendais à tout sauf à ça. Est-ce là un signe Grand Barbu ? Un signe que ma vie est belle et bien foutue ?

Alors si je venais à mourir en ce jour, je t'enculerais d'abords car pour me l'envoyer ici...Il faut vraiment me détestais.

 MessageSujet: Re: Le Passé Oublié [Pv : Damaz Elandez]   Le Passé Oublié [Pv : Damaz Elandez] EmptyVen 19 Déc - 10:41

Damaz Elandez
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click



" Les aléas du destin "


Enya & Damaz


Rp Entraînement ~

♣ Un murmure. Une parole. Un souffle dans le vent glacé qui s'engouffrait de part et d'autres par les fenêtres brisées de l'orphelinat. Un main empoignant mon bras. Une interrogation en l'air. Elle n'était pas ce que je croyais ? Il aurait bien longtemps, pour ses paroles, le chat aurait eu la plus belle gifle de tout les temps, cela aurait été mémorable comme geste mais aujourd'hui c'est différent.

Aujourd'hui tout était différent.

Ce que je ressens depuis que je suis rentrée. Ce que je ressens depuis ces couloirs aux allures de couloirs de la mort. Un frisson ne me quittant plus, me parcourant la colonne de long en large. Une impression que je ne suis pas chez moi.

Alors que je n'eus pas le temps de poser les questions, que je n'eus pas le temps d'assimiler l'information, me voilà projetée en l'air comme si de rien n'était, traversant la plafond. Atterrissage tout en douceur sur le ventre. Étalage promis.

Je me relève, cherche à comprendre le geste de Damaz et alors que je m'apprête à l'insulter de plus belle, un mot me parviens jusqu'à l'oreille.

« - Pandora. »

Mon cœur rata un battement. Cessa de battre pendant quelques micro secondes même. Ce n'était pas possible. Nous étions...Puis petit à petit le décor change, se transforme et laisse place à un bâtiment tombant en ruine, plein de poussière, de toiles d'araignées, des tâches de sang au mur.

Mon cœur s'arrête définitivement. Mes yeux s’écarquillent devant une telle vue. J'avais toujours eu la réputation d'être un monstre. Un diable. Un être maléfique mais ce qui était passé par là...Etait plus que terrible.

J'entends alors un ricanement plus bas. Quelque chose à vous glacez le sang.

« - Je dois avouée que tu ne manques pas de me surprendre Enya...Toujours entourée de gens surprenants. Je t'aime bien toi..Je te mangerais en dernier, parce que oui les hommes sont ce que je préfère. »

Une voix. Sa voix. Change..Se transforme..Même elle change. La none enlève alors sa coiffe et laisse retomber ses longs cheveux gris tombant jusqu'au sol. Ses yeux devant blanc redeviennent d'un bleu azur éclatant.

« - Ce..ce...c...ce n'est pas possible. »

Pourtant au fond de moi, depuis le début, je le savais. Je l'avais pressentie. Damaz avait juste eu le nez plus fin que moi. Les démons m'auraient avertis..Pourquoi n'ont-ils rien fait ? Pourquoi suis-je là, comme une idiote, cherchant des réponses à mes questions ?

« - Tu te demandes certainement pourquoi les démons ne t'ont pas répondus mon enfant...Tu penses que ces moucherons pourraient lever le bout de la queue contre moi ?! »

Ressaisis-toi. Ressaisis-toi. Bouge putain !! Aller bouge ! Fait quelque chose...

Je redescends alors, me mettant devant le chaton et lui barrant la route avec mon bras.

« - C'est mon combat. Pas le tiens. Sors d'ici. »

Décharge de magie dans le sol, ce dernier se fissura alors qu'au fond, j'avais la haine. Il ne fallait pas être idiot pour comprendre ce qu'il s'était passé ici...Le sang sur les murs, les tâches marrons séchant encore...Les enfants...

« - Depuis combien de temps tu joues à ce petit rôle ? Demandais-je en la voyant sourire
- Quel âge as-tu Enya ? Tu sais, ce qui m'amuse avec vous les humains c'est que quoi qu'il arrive..Vous avez toujours un point faible. Il suffit de le trouver et de l'exploiter. Je t'ai suivis pendant 24 ans maintenant...24 longues années à te regarder te débattre contre ce que tu es. Tu te battais sur deux fronts impossible. Personne ne t'as compris. Personne n'as chercher à savoir qui tu étais au fond...Ils t'ont mise de côté, ont fait de toi une paria pour que la société vive heureuse mais les hommes sont cupides. Tout comme ta sœur. »

Je ravalais ma salive sur ses paroles, manquant de m'étrangler. Je n'ai jamais eu de sœur..Jamais...Je n'ai jamais eu famille.

« - Tu mens. Je n'ai pas de sœur.
- Oh que si..Une fausse jumelle pour être précise..Née le même jour mais ayant été adoptée de suite car personne ne voulait du monstre que tu devais être et je me suis bien arrangée pour que jamais...Tu ne sois adoptée par une famille. Pourtant y'en a eu des gens se présentant avec le souhait de t'avoir pour fille. Tout ces abrutis. »

La colère changea pour une haine féroce pendant qu'elle sortait toutes ces idioties. Je suis devenue ce que je suis car je pensais que personne ne voulait de moi. Je suis devenue ce que je suis car personne ne m'aimais, tout le monde me fuyais mais j'aurais pu être quelqu'un d'autre. J'aurais pu avoir une vie convenable.

J'aurais pu ne pas être ce diable que je suis.

« - Je vais te tuée.....
- Ouuuh la revoilà..Cette même haine que j'ai vue dans tes yeux quand tu as perdue ton premier amour. C'est CA qui t'as fait changer. J'ai exploitée cette haine et cette force en toi, je l'ai fais grandir. Je l'ai cultivée pendant des années.
- …..
- Mais avant de me tuer je veux qu'on joue à un petit jeu tous les trois. Le jeu du « tire à la corde » Tu as quelque chose qui m'appartiens ma grande ! 
- Vient donc la chercher connasse.»

Soudain en quelques secondes, j'eus pour seule reflex de me jeter sur Damaz pour nous mettre à terre tandis que les vitres explosèrent une à une autour de nous. Hmm plutôt agréable comme position, si il n'y avait pas la vieille derrière nous..J'en profiterais bien moi !

« - Cours ! Fis-je en partant devant
- AHAHAHAHA !! Ceci est mon monde ! VOUS N'ALLEZ PAS FUIR LONGTEMPS »

Pandora...Mère des maux de l'humanité...Je sais ce qu'elle voulait et je sais aussi que si je lui donne, je mourrais mais aujourd'hui...Quoi qu'il arrive, j'allais mourir. Si elle attrapait la Boite de Pandore, cela en était finit de moi, mon corps ne supportera pas la libération de tout les fléaux en même temps et le monde non plus...Je suis un monstre oui..Mais j'en canalise d'autre plus terrible et si Pandora réunie sa famille, le monde sombrera à nouveau.

« - Suis moi ! Si c'est bien son monde, j'en connais tous les recoins. Et la prochaine fois que tu veux me jeter à travers le mur, tu seras mignon de m'avertir. Tu me prends pour qui au juste ? »

Vient donc la chercher ta boite connasse. Mais sache, que je ne suis pas seule !

 MessageSujet: Re: Le Passé Oublié [Pv : Damaz Elandez]   Le Passé Oublié [Pv : Damaz Elandez] EmptyMer 24 Déc - 10:20

Damaz Elandez
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click



" Pandora "


Enya & Damaz


Rp Entraînement ~

♣ Tout n'était que douleur, souffrance alors qu'elle s'approchait dangereusement et que je fermais les yeux, priant pour être sauver. Depuis quand est-ce que je suis devenue aussi molle ? Depuis quand est-ce que c'est moi qui ai peur ? Depuis quand ai-je peur de ce que j'ai au fond de moi. Je sais qui sont les vices. Je sais à quoi je dois m'attendre à chaque fois que j'en rencontre un...Athéna m'a transpercé de part et d'autres. Ursula a jouer avec mon esprit et pourtant..Je n'ai jamais reculer devant elles. Je n'ai jamais trembler.

Qu'est-ce qui a changé ? Le fait qu'elle soit dans le corps de la femme qui m'aurait élevée me freinait-il ? Le fait que j'ai peur de cette femme ? Non. J'ai peur de voir ce que cela pourrait avoir comme conséquence sur moi-même si j'en finissais avec la Boite. J'avais peur de savoir que j'allais en finir là et aujourd'hui et pendant que je tremblais, là par terre, comme une petite fille...Il y en avait un qui n'avait pas abandonner.

Il était là. Pourquoi avais-je peur ? Je me trouvais pathétique, je me faisais pitié de devoir laisser aux autres la charge qui m’incombait depuis que j'avais ouvert la Boite.

Alors que je pleurnichais silencieusement sur mon sort, la donne changea. Il l'a fit changée. Prise d’assaut Pandora perdit son emprise sur nous et cela nous laissa une brèche de quelques secondes pour s’exécuter.

Sa voix, dure et perçante me réveilla. C'est vrai, tant qu'il était là...Je ne risquais rien...Je pouvais même en jouer. Jouer de la situation comme j'ai toujours jouer avec les autres.

Je lui lançais la boite comme prévue, comme convenue et en quelques secondes on se retrouva éjecter tout les trois dans la réalité.

" - T'appelles ça secouer un peu ? Même un manège pour enfant fait plus d'effet. »

Sa remarque me fit sourire alors que mes genoux tremblaient encore du choc et que ma poitrine se dégonflait comme un ballon de baudruche. J'avais l'impression de respirer.

« - Désolée de mettre reposer sur toi, fis-je en rejetant mes cheveux en arrière. J'ai eu un petit soucis avec moi-même.
- Comment osez-vous ?! »

Encore secouer par l'attaque de Damaz, elle me dévisagea, médusée. La peur...La peur de devenir ce qu'elle était..La peur était un freins mais pour avancer, il fallait l'accepter. Accepter que j'allais l'avoir en moi. Accepter qu'elle allait faire partie intégrante de moi-même et moi de elle.

Accepter d'être un démon, un monstre...un fléaux.

Mais même si elle était tout les fléaux. Même si elle avait tout leurs pouvoirs...Il y en avait un..que j'avais dans ma manche. Le seul vice qu'elle n'aurait jamais.

« - La Famine. La Guerre. La Maladie. La Vieillesse. La Folie. L'Espoir. Tu peux tous les avoir si tu veux...Mais tu en oublie un dans le tas car il fait aussi partie de ta famille mais tu as osé le rejeter il y a de cela bien longtemps. L’Orgueil. Lucifer j'en appel à toi !
- Eh bah ! Tu en as mis du temps sale rouquine dégénérée ! Tu te réveilles seulement maintenant ?
- Légère prise de conscience..Va me chercher les renforts. »

Il disparu dans un « pouf » étrange et bizarre avant de revenir avec tout le monde.

Pendant que je sortis les 9 démons...Pandora sortie également toute sa famille ou du moins les spectres de sa famille car pour les faire venir..Il fallait avoir la boite qui semblait être entre de bonnes mains.

« - On partage..chacun son vice. Choisissez bien, fis-je en ramassant une barre au sol.
- Et toi tu prend lequel ? Demanda Belphegor.
- Le vice de la Guerre...C'est le seul contre lequel j'ai une chance.
- Je sens qu'on va avoir mal...Mais bon ça fait des milliers d'années qu'on attend ce combat. »

Quand j'étais petite, je jouais souvent au jeu du drapeau. On appelait un numéro, dans chaque équipe et c'était le premier qui mettait l'autre à terre qui remportait la victoire. J'étais douée. Je le savais.

« - A vos marques...prêts....
- Partez. »

Le combat tourna vite en mêlée générale et finalement tous les coups furent permis pour se débarrasser du camp adverse. Les murs commencèrent à exploser un par un, le sol se fissura avant que l'on ne tombe tous quelques étages plus bas....Puis Lilith et Satan explosèrent le sol avant de poursuivre en Enfer.

Tout n'était qu'explosion, coup tordu, lancer de pierre, coulée de lave si ça pouvait aider...Tout n'était qu'anarchie.

« - Asmodée, va chercher la boite avec Damaz et fait le descendre.
- Je dois vraiment tenir ce truc entre mes doigts ?
- Va dans le monde des humains dépêche toi !
- Non mais t'es sûre hein ? Parce que faire venir un humain ici...C'est pas bon pour sa santé..
- Au fond..Il est aussi humain que je le suis... »

Puis alors qu'il disparu, très vite la stratégie du nombre parut être une mauvaise idée quand tout le monde disparue en même temps...

« - On dirait que je remporte la manche Enya !
- Hmm..Pas sûre non. »

Je le vis alors arrivée à mes côtés pendant qu'Asmodée me rendis la boite.

« - Je te propose un jeu gros minou mais un comme on les aimes toi et moi...La passe à dix. On est deux..Ils sont 7. On compte jusqu'à dix. A dix on ouvre la boite et on aspire un vice. »

Je soupirais avant de fermer les yeux et de réciter une formule que Lilith m'avait prise le jour où elle me donna la boite. Ma paume se mit à briller d'un rouge éclatant.

« - Je te fais un cadeau de remerciement...La clé de ma survie personnelle..Prends en soin. »

J'abaissais alors le bras sur l'épaule de Damaz, lui transmettant la seule chose que je n'ai jamais transmise à personne mais en connaissance de cause également. Si jamais lui et moi on venait à se battre...Si jamais on devait se faire face...Ma seconde magie ferrait choux blanc. Je lui confier la seule chose qui faisait que j'étais puissante : Ma vie.

« - Prend en soin déconne pas avec ! C'est pas un jeu ! Fis-je en fronçant les sourcils. Mais maintenant..Tu peux ouvrir la boite...Tout comme moi. Donc si jamais y'a la fin du monde..Tu pourrais en être responsable ! »

Cadeau l'ami ! En espérant que tu te laisses pas entraîner par l'idée de l'utiliser un jour contre moi...En attendant..que le jeu commence avant que l'on ne perde plus que ce que l'on a déjà perdus toi et moi.

Juste quelques côtes et quelques os brisés mais au fond..Toi et moi, on est de la même trempe. Ce n'est pas ce que nous ressentons aujourd'hui qui compte mais c'est ce qui nous fait avancer et ce qui nous pousse à donner le meilleur de nous-mêmes pour en finir.

Parce que toi et moi..On est des survivants !



HRP:

Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: Le Passé Oublié [Pv : Damaz Elandez]   Le Passé Oublié [Pv : Damaz Elandez] EmptyLun 29 Déc - 11:25

Damaz Elandez
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click



" La Boîte "


Enya & Damaz