anipassion.com
Thriller in a fire !
 MessageSujet: Thriller in a fire !    Thriller in a fire !  EmptyLun 15 Déc - 20:04

Jasper Féamor
Jasper Féamor

Indépendant Légal

Click



- Bon ! Il est temps de partir faire du taff en solo !

Yep, car entre me faire éclater la tronche par les démons de l'Enfer et vivre constamment aux cotés de ma sœur. Cela suffisait. D'autant que ce n'est pas mon genre. En prendre plein la tronche si, mais vivre à deux non. Désolé sœurette mais je suis un solitaire, et sur ce coup, j'avais envie de voir mes propres capacités en solo, et la mission que j'avais choisi était assez dangereuse. Elle disait bien que cela prendrait toute la journée et concernait une invasion. Mais de quoi, cela restait le mystère, la mission avait été posté en tant que rang D, donc cela ne devait pas être très dangereux. Des rongeurs, à la limite des bêtes sauvages, un couple de loup ou autre. Celle ci se trouvait à Shirotsune. Super. J'étais nouveau sur Fiore, donc quand je dois aller dans un nouveau lieu, j'avais bien intérêt à connaître la route sinon, j'allais en chier.

Préparant mes affaires pour ma propre aventure. C'est ainsi que je pris le départ pour cette quête. Comme celle que j'adorais faire plus jeune. Sauf que là, les enjeux sont réels... Allons, il est trop tard pour avoir peur ! Descendant pour aller payer ma nuit à l'auberge et sortant pour aller aussi me procurer une carte du pays, cela ne me fera pas de mal. Acquérant assez finalement l'item capital de cette quête auprès d'un marchand lambda pour un prix très honnête, je pus enfin me mettre en route.

- Bien, Shirotsune... Ah, c'est au pied d'une montagne ? Le Mont Yakobe... Hé ben, ce n'est pas la porte à coté. Je ferais mieux de ne pas perdre de temps.


En effet, d'après mes estimations, j'en aurais pour trois jours pour y arriver.  Et je devais passer par une forêt peu accueillante. Toute sortes de bestioles pouvaient y vivre et cela ne me dérangerait pas d'en affronter un ou deux si cela me permettait de me préparer à ce qui m'attendrait là bas. Malheureusement, peu de chose à me mettre sous la dent, voir rien du tout. J’eus même le temps de me remplir ma gourde d'eau à la source d'une rivière.

Je suis arrivé sur le tard dans le village. Il était quand même plutôt loin de Shirotsume, la nuit était sur le point de tomber. La ville était déjà complétement vide. Étrange...  Je suis bien d'accord  pour qu'ils se mettent en sécurité, mais là, ça faisait légèrement ville fantôme. Encore heureux qu'il y avait les lampadaires qui laissaient quand même un temps soit peu vivant. Je rejoignis immédiatement l'auberge... Qui étais fermé.

- Qui.. Qui est là ?!

- Je suis Jasper. Jasper Féamor. Je suis mage, je suis ici pour la mission que vous avez posé. Je suis ici pour l'exécuter.

La porte s'ouvrit lentement, un homme sortit lentement son visage, tremblant. Il ne vit que mon visage, un peu surprit d'être accueillis comme ceci. J'étais quand même là pour les aider, un peu de reconnaissance et gentillesse serait bienvenue. Il ouvrit assez grandement la porte pour que je puisse rentrer, et referma immédiatement après, s'excusant de la façon brusque qu'il m'avait accueilli.

- Vous vous sentez bien ? Vous êtes comme ça à cause des bêtes qui vous pourrissent la vie ?

- Les bêtes ? Ou-oui oui, a-appeler cela comme vous voulez, mais euh... Vous êtes seul pour ce travail ?

Comment ça seul ? Il m'a pris pour qui ? un gringalet ? Bien sur que je suis seul ! Je n'ai besoin de personne pour m'occuper de deux trois bestioles. Lui expliquant bien que j'étais là en ayant une confiance indéboulonnable en mes chances de réussites. Il semblait très perplexe, et m'expliqua bien plus précisément ce qui me m'attendait. Selon lui, il entrerait par le village depuis le cimetière et... Le cimetière ? Ce serait des charognes donc ? Hmm, cela pouvait n'être que des loups. Quoique. Les êtres morts doivent être dans un état de composition avancé, impossible qu'ils se nourrissent de cela... Bref. Je verrais bien.

- Bon, je vais vous débarrasser de ceux-ci, souhaitait moi bonne chance.


- Ou-Oui, bonne chance. m’adressa t-il avant qu'un bruit strident ne se fasse entendre suivie de frappe contre la porte d'entrer. Hein ? C-C- C'était quoi ce bruit. Oh non... Ils sont déjà là ! Fermez la porte, ils ont du voir la lumière !!!

M'approchant de la porte pour m'assurer qu'elle était bien fermé, mais celle ci explosa bien avant que je n'arrive a elle. L'aubergiste entra dans une peur panique, et il y avait de quoi. Finalement, j'ai compris pourquoi il venait du cimetière, pourquoi il ne sortait que la nuit.  Des zombies... Je n'aurais jamais imaginé que cela existe.

- Bordel, qu'est ce que...?

Pas la peine de demander à l'aubergiste, il était déjà parti au sein d'une de ses chambres. Il n'était clairement pas armé pour ça, et pour vous dire, j'étais un peu pris par surprise moi même. Récupérant Elyas à la vitesse de l'éclair pour leur flinguer la tronche , et m'équipant d'Aura aussi vite que possible. C'est que salop ces bestioles. Une morsure, et on finit l'un des leurs, sans cervelle et bon qu'à dévorer celle des gens en espérant en récupérer un. Finissant de démolir ce qui les empêchait de rentrer ici dans l'auberge.  Ce qui était pas mal, c'est qu'avec l'effet "bombe luminescente", je l'ai aveuglé avec une facilité déconcertante, d'autant que tassé comme ils étaient, c'était un peu comme tirer sur de grosses poires. Et puis ça gicler... On aurait des fontaines de sang. Je vous avoue que j'aurais bien vomi si je ne jouais pas ma vie sur ce coup là. D'autant qu'essayer de m'en débarrasser un par un à coup de flèches étaient loin d'être un partie de plaisir. D'autant que mes réserves magiques, à ce compte là, risque de se vider à une vitesse terrible.  Il me fallait bien un moyen un peu plus "Attaque de terrain", un truc qui te les calme tous d'un coup. Malheureusement, je n'avais pas le temps de réfléchir, il avançai, et je reculai, jusqu'à me coller au mur de l'auberge. A mes yeux, c'était la fin. Soit je réussissais par miracle à tous les éliminer un par un, où je finirais comme eux. Mais une voix, un murmure assourdissant venant de mon dos se fit entendre, hurlant à la mort de l'épargner. Me retournant aussi vite que mes flèches qui se plantent dans le crâne des zombies j'ouvris la porte avec vitesse et referma derrière moi.

- Vous êtes là depuis tout à l'heure ?! Pourquoi vous vous enfuyiez pas ?!

- Il n'y a aucune fenêtre ou sortie, nous sommes perdus, nous allons nous faire tuer, voir pire, devenir comme eux...!

- La ferme.

Si il souhaitait perdre espoir, qu'il le fasse dans son coin, mais qu'il ne fasse pas partager négative, ou je m'occupe de lui moi-même. C'est vrai quoi. C'est pas en déprimant qu'on allait s'en sortir. Une chance pour moi, l'auberge était construite de bois. Switchant d'arme pour récupérer mon épée pour massacrer, il n'y avait pas d'autre mot, ce mur devait tomber, et j'allais faire en sorte que ce soit le cas. Ordonnant au déprimé de bloquer la porte avec tout ce qu'il pouvait pendant que je continuais à faire tout ce que je pouvais pour ouvrir une brèche vers les ténèbres. La lumière qui éclairé la chambre était le gros soucis, mais sans elle, je ne pourrais pas savourer la nuit. Sa splendide noirceur qui sonnerait à nos yeux comme une lueur d'espoir. Comique hein ? Comme quoi ? Toute lumière n'est pas divinatrice. Finalement je réussis à crée une légère brèche. Malheureusement, j'étais cuis physiquement et cela sentais mauvais.

- Bordel, bordel bordel !!! Tu vas te péter sale bois de merde !!!!

Finalement, le désespoir n'a pas son pareil pour nous faire trouver des forces qu'on ne se soupçonnait pas, j'ai toujours refuser de croire en ceci, l'espoir est l'unique qui doit être un moteur pour s'en sortir, qu'importe la situation. De toute façon, je venais de réussir à enfin créer un chemin assez gros pour passer. Sortant de l'auberge par ce trou, les zombies n'avaient pas encore réussis à passer la porte. Excellent. Il ne restait plus qu'à fermer la porte d'entrée, et ils seront bloqués dedans. Ils n'auront pas l'agilité pour sortir le trou que j'avais crée, et pendant que l'aubergiste sortait à son tour, haletant, je réfléchissais déjà à quel façon de me débarrasser de ces déchets. Retournant à la vitesse de l'éclair, d'autant qu'avec ma lame en main, ma vitesse ne pouvait clairement pas être égalé par les zombies.

- Ah merde, ils ont démolis la porte... J'avais oublié.

Bon, maintenant, il me fallait trouver un moyen de fermer la porte et... Faire cramer la baraque. Bah désolé, mais je voyais aucun autre moyen, ils sont beaucoup trop nombreux pour me les farcir un par un, si j'invoque Aria je vais être mort avec toutes les flèches et mes techniques d'utiliser, je vais finir dans les pommes, donc ça changerait rien. J'avais bien une idée, mais j'ai peur d'embraser tout le village... Le câble électrique là haut, c'est pas celui qui relie tout le réseau électrique de la ville. C'est pas que ça m'enchante, et surtout cela risque une panique monstre au sein du village, mais bon, au grands maux les grands remèdes.  Changeant une nouvelle fois d'arme pour récupérer mon arc chéri, et préparant une nouvelle flèche reculant assez loin pour viser avec assez d'aisance pour rompre le câble et qu'il tombe exactement sur l'auberge... Et faudra aussi prier que le câble reste bloqué au dessus de l'auberge. Bon... Prêt...

- Te rate pas Jasper, sinon, c'est la fin.

Lâchant la corde de mon arc, je pus remarquer en première loge mes talents d'archers dont m'avait béni en ce monde.  Mais avant de pouvoir crié victoire, il me fallait encore m'assurer qu'aucun des morts-vivants s'en sortent vi... euh... S'en sortent quoi.  Ils avaient finalement découvert le subterfuge, et tentait de me rejoindre à l'extérieur, mais il était hors de question. Finissant mes dernières reservent magiques à les frapper un par un de loin pour les empêcher de sortir. Un petit tas de corps délabrés prit place devant l'entrée et finit par être un petit tas amassé de corps en décomposition, l'odeur putride allié à la chaleur des flammes qui commençait rendait ça tout simplement immonde. Finalement au bout d'une bonne demi-heure, l'auberge entière fut pris dans les flammes et les seuls immondices qui sortaient du bâtiment tombait au bout de quelques pas. Je sais pas si c'était drôle, mais cela sentait bon la mission réussie. Bon par contre, je fais comment pour le feu ?... Bah ce n'est pas mon problème. La mission disait tuer tout les zombies. C'est fait. Maintenant...

- Mon auberge !!! Qu'avez vous fait de mon auberge ?!

- Ah euh... Vous voilà... Ben... Je vous ai débarrassé des zombies ! Par contre, j'espère que vous avez une assurance... ahah.

Il ne semblait clairement pas d'humeur à rigoler, et je pense que je repasserais plus tard pour récupérer ma récompense, mais dans tout  les cas... Mission accomplie !

Voir le profil de l'utilisateur
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]
» Close to my fire [Keane]
» [DC] You wanted fire? Sorry, darling. My specialty is ice.
» 05. A book club ? Yes sir !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP