Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
12.90 €
Voir le deal

Chaos ~ [Drake Fulgur & Yoite Kyumizu - Event BP]
 MessageSujet: Chaos ~ [Drake Fulgur & Yoite Kyumizu - Event BP]   Chaos ~ [Drake Fulgur & Yoite Kyumizu - Event BP] EmptyJeu 11 Déc - 0:07

Logan S. Crow
Logan S. Crow

Crime Sorciere

Click




Revenge ~

Feat. Drake Fulgur







Blue Pegasus... La guilde des poneys, la guilde des petits poneys... La guilde qui bientôt, grâce au crâne rouge, tombera... Non... est tombée... La guilde est déjà tombée... La guilde n'est plus, et les membres ne seront plus... Que croyez vous ? En réchapper ? Ou en survivre ? Alors j'espère que vous apprécierez... la déception ~.

Nous venions de démolir la porte, nous, les Six, pour pénétrer en ces terres bleutées, porteuses de bisounours et de poneys... Et tout commençait. Black Jack et la cécité générale, Frost et le Dôme magique, Jiro et le cœur de la communication, Candice, et les explosions... Ayant reçu les ordres de nettoyer l'étage, mes ailes se déployèrent presque majestueusement pour me propulser dans l'un des trous créés par la Noire Destructrice. Et alors je fouillais l'étage, frappant de mon pied une porte, en vain, puis une seconde, pour y trouver un désert humain. La troisième en revanche, fut plutôt prometteuse, car la porte s'arracha pour s'écraser lourdement sur le plancher, et la vision tant espérée s'offrit à moi... La Vengeance ! La Revanche ! Drake Fulgur !

En voyant cet ex-partenaire de mission, lorsque nous étions devenus gosses pour un jour, et que nous avions affronté la vieille fesseuse, mon visage afficha un sourire carnassier, au moment même où Jiro me demandait mentalement si tout allait bien.

« Oh oui, la Mort Noire est satisfaite ! »

Telle fut ma réponse mentale.
Sans attendre, je fis couler mes lames avant de mes bras, les faisant à la juste taille, avant de sourire, et de l'appeler

"Drake... Drake Fulgur... Petit con... Si tu savais... Comme je suis heureux de m'attaquer à toi... Salopard... Je vais te faire bouffer tes dents... Je vais te faire manger tes boules... Je vais te priver de toute lumière... Tu ne verras que mon plumage sombre... Ce sera ta dernière vision... Oh oui Drake... Tu ne t'échapperas pas cette fois... Tu périras, en souffrance... Que je sois damné sinon..."

La haine dans ma voix ne pouvait être perçue que de là, mon visage étant aussi souriant et heureux qu'un enfant de trois ans recevant son jouet préféré à Noël... Ce jour là, lorsque Fulgur s'était enfui, après m'avoir combattu, après avoir voulu jouer au héros, était resté si longtemps gravé dans ma mémoire... Le seul qui, à l'époque, connaissait mon nom... L'un des seuls qui m'échappait toujours... Que ce soit ce jour là ou alors dans le palais d'Ajatar Virke... Que ce soit évanoui, mais aidé par les siens, ou juste à cause de sa putain de veine, il m'échappait toujours... Oh, mais pas cette fois, Drake... Pas cette fois...

C'est qui ce minable, crétin ?
Personne de bien important...
Alors dépêche toi de l'éliminer, il m'insupporte à te regarder comme ça...
Ku ku ku
Et arrête de faire Adrien !


Sans plus de cérémonie, je devins La Mort Noire, et mes lames en croix s’abattirent vers Drake, tout en s'agrandissant, découpant littéralement le lit de celui ci. Posant ensuite mon pied comme appui, je tournoyai, pour un coup de pied sauté en sa direction, et finissait par faire sortir mes ailes, que j'avais rangé en moi, d'un seul coup, me foutant de la fine blessure apparaissant. Cette aile puissante fila donner un coup vers Drake, qui, soit, le touchait, soit, écrasait et fissurait le mur.

"Mouahahahahaha !!"

Dans un semblant de terreur, je parus alors plus fou qu'autre chose, et mes yeux se craquelèrent, laissant du gris alarmant infiltrer mes iris, pour me donner la vision de Peur. Et je la voyais, Drake. Je voyais ta plus grande peur... En te sondant ainsi, je te la faisais même ressentir, un peu... Je te faisais tressaillir, sans que tu comprennes pour quoi... Tout ce que tu voyais était ce regard de monstre, en face de toi... Ce regard semblant provoquer chez toi la Peur que je voyais...

Drake... Ton Pire Cauchemar était là !



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


*
La Vision de Peur est une technique qui montre à Yoite la plus grande Peur de quelqu'un qu'il regarde. Il serait donc apprécié que tu la décrives, ou que tu me dises ce que c'est hors rp^^ (ou inrp, à toi de voir)

 MessageSujet: Re: Chaos ~ [Drake Fulgur & Yoite Kyumizu - Event BP]   Chaos ~ [Drake Fulgur & Yoite Kyumizu - Event BP] EmptyJeu 11 Déc - 20:59

Drake Fulgur
Drake Fulgur

Indépendant Légal

Click

Traversant le froid de l'hiver en laissant derrière moi des traces de pas dans la neige comme le ferait n'importe quel être vivant, tentant de trouver chaleur auprès de mes vêtements bien épais, je songe à ces années passées dans ma coque de glace. C'était à peu près la même sensation que je ressentais, une température très froide pompant mon énergie rien que pour maintenir mon corps en vie, alors imaginez en plus de cela que l'on pompe votre énergie magique et vous saurez ce que j'ai ressenti pendant six ans. La neige tombe par flocons, légers et purs, et pourtant chacune de mes foulées se fait de plus en plus lourde. Décidément, je crois que je n'apprécie pas trop le climat en hiver. Même si je devais être habitué depuis les années que je m'entraîne au Mont Yakobe, avancer dans un désert de neige revient à doubler la distance à parcourir et bien que ce ne soit pas très épuisant, c'est bien trop ennuyant.

Perdu dans mes pensées, je me demande ce qui m'a pris d'accepter une mission aussi loin, moi qui ne voyage que très rarement, moi qui me suffis du quotidien à la guilde pour faire des missions locales, moi qui me sers à chaque fois du train pour voyager en Fiore, voilà que je parcours une bonne distance à pied. A pied, oui, j'avais sûrement dû croire que ça allait me faire du bien mais au final ce n'est qu'une perte de temps, endurer cela avec patience : très peu pour moi. La prochaine fois c'est transport en commun et rien d'autre ! M'enfin, au bout de deux heures de marche la végétation commence à m'indiquer qu'on se rapproche du QG de la guilde. Je reconnais la forme des arbres bien plus élégante malgré leur dévêtement et puis je reconnais ce fameux panneau que j'attendais m'indiquant que je ne suis plus loin de ma destination. C'est même plus que motivé que je continue mon chemin pour arriver au plus vite à la guilde et raconter mes exploits à mes camarades si ces derniers ont le temps de m'écouter. Mais d'abord, une sieste s'imposera !

Arrivé à la guilde, je salue Bob qui me croise et je lui précise que mon séjour s'est bien passé. Je ne lui en dis pas plus, pressé de poser mes jambes en l'air et de ne rien faire. Il ne m'en demande pas plus, ça m'arrange, mais il doit savoir que j'ai un tout autre projet que de papoter. J'aurai pu demandé ce qu'il y a de neuf à la guilde mais visiblement pas grand chose alors je ne fais que lui répondre par un sourire pour ensuite monter à ma chambre. Ah ! La douceur d'un matelas bien douillet, il n'y a rien de plus réconfortant pour se reposer. A peine couché, je ferme les yeux et m'endors. Sommeil total, profond et comme toujours accompagné d'une petite excursion vers mon monde intérieur : Pixie.

Je suis assis au bar tenu par un perroquet de grand gabari et face à moi se trouve Corona. Nous avons récemment conclu un pacte, elle m'a présenté sa magie pour que je sache quand faire appel à elle mais au fond, je ne connais toujours pas son histoire. Cette femme aux cheveux dorés et au regard pur possède un caractère si froid que seule son histoire pourrait l'expliquer. Oui, et nous sommes ici pour en parler.

"Alors Corona, raconte-moi ton histoire."

La jeune femme se lance aussitôt, ne butant pas sur les détails et rapporte les faits avec une totale impassibilité, même lorsqu'il s'agit de la mort de sa mère et de ses amis, même lorsqu'elle évoque les sacrifices qu'elle a du faire, même lorsqu'elle parle de ses meilleurs moments avec son père : le maire d'Anamoseï et le propriétaire du bar. Les Anima sont des hybrides entre humains et animaux pour la plupart d'entre eux, c'est le cas de la blonde qui est donc la fille d'un Ara. Pourtant son apparence est intégralement humaine, elle n'a aucune plume, aucune aile. Et en faisant ma remarque elle m'explique qu'elle les a coupées par magie. Tout ce qui touche à l'animal, tout ce qui fait qu'on aurait pu la prendre pour une Anima, elle l'a fait disparaître grâce à sa magie dans le but de devenir un symbole de paix. Elle veut la paix avec les humains, une paix globale, elle veut vivre et connaître des sentiments telle une humaine l'aurait fait en Fiore.

Alors que la conversation se prolonge, je sursaute sous le bruit d'explosion me réveillant. Revenu à moi-même, je me presse de me lever en constatant qu'un trou est apparu dans le plafond. Je me frotte les yeux pour bien me réveiller et puis j'entends un cri. Mes paupières se relèvent mais je ne vois rien. Qu'est-ce que ce bordel ?! On est attaqués ? Je recule puis ma vision revient quelques secondes plus tard, lorsque la porte de ma chambre et déjà à terre et que derrière celle-ci se présente un visage familier. Yo...ite ? Oui c'est ça. Yoite, cet homme que j'avais rencontré lors d'une mission et qui finalement s'avère être un criminel recherché par le conseil. Je l'y aurai bien emmené la dernière fois que nous nous sommes vus mais j'étais faible, bien trop faible pour endurer un combat suivi d'une mission. Cette fois, je suis chargé à bloc et je demande ma revanche.

L'homme répond à ma demande assez rapidement puisqu'il fuse sur moi. Si je me souviens bien sa magie se base sur des lames faites à partir de ses plumes, alors je n'ai plus qu'à éviter ses coups. Force est que mon expérience à l'épée a bien progressé entre temps et que celle-ci me servira surtout à me protéger des coups fatals. Mais il me faudrait déjà dégainer mon épée, et comme il a l'avantage de la surprise, je n'ai pas vraiment le temps. Deux lames apparaissent et s'abattent en croix, ma magie fuse dans mes veines et se dirige vers mes pieds afin de me procurer vitesse, assez pour sauter vers la droite et retomber en une roulade. Mon lit, mon matelas, si douillets, coupés en quatre. J'entends d'autres explosions et je me dis que je ne dois pas être le seul dans cette situation, nous sommes donc vraiment attaqués. Relevé de ma roulade, je dégaine mon épée et la pointe en direction de mon adversaire. Il s'élance d'un bond et je remarque qu'une de ses jambes est étrange. Attends, ne me dis pas qu'il fonce dans le tas comme un idiot ? C'est si facile à repousser. Oh et puisque c'est comme ça, je vais faire pareil. Je me courbe vers l'arrière pour éviter le coup de pied puis me redresse en constatant qu'une nouvelle arme est apparue : ses foutues ailes. Ma main gauche se tend vers l'avant et fait apparaître une dizaine d'orbes mauves formant un cercle autour de Yoite.

Brûlure d'Hélios

Trois des sphères, placées entre Yoite et moi, bloquent le coup et tentent de résister, me laissant le temps de me déplacer et sortir de la trajectoire du coup puis explosent sous la force exercée par le mage. L'explosion cependant n'est pas des plus banales, la lumière émise par les sphères se diffuse autour de l'aile et progresse lentement vers son possesseur, ne laissant pas au passage les plumes intactes puisqu'elles s'échauffent sous l'intensité de la lumière. Il rigole pourtant alors que son visage adopte une expression étrange, il semble voir quelque chose mais je ne comprends pas. Je profite alors de la situation pour contre-attaquer. D'un geste de la main je fais venir à moi trois autres sphères afin qu'elles me protègent tandis que les quatre autres fusent vers le mage : une depuis le plafond et les trois autres depuis derrière et les côtés.

"Tu ne m'auras pas avec tes assauts irréfléchis ! "

Ma lame dirigée vers l'arrière, je cours vers le mage, toujours avec une vitesse accrue, pour frapper en un coup d'estoc. Mes sphères explosent à nouveau, soit sur le sol, soit sur le mage, puis je recule en gardant les trois petits satellites restant en face de moi. Je profite de ma position pour enchaîner les assauts. La paume gauche toujours dirigée vers le mage, j'émets successivement trois faisceaux lumineux d'un blanc éclatant, faisceaux agressifs ne cherchant qu'à provoquer de la douleur. La dernière fois cela marchait bien pour brûler ses plumes alors autant voir si ca fonctionne toujours, on se sait jamais.
[HRP] Peur de Drake : La Solitude est la plus grande peur de Drake. Il arrive à l'endurer mais c'est se savoir seul sans jamais savoir s'il tombera sur quelqu'un un jour dont il a le plus peur. La perte d'êtres chers joue sur sa solitude. En ce moment il n'a que ses parents qu'il regrette de ne pas être allé voir depuis son retour d'Yselin et les membres de la guilde avec lesquels il se sent bien. Et Kôta aussi (keurkeur) [/HRP]
 MessageSujet: Re: Chaos ~ [Drake Fulgur & Yoite Kyumizu - Event BP]   Chaos ~ [Drake Fulgur & Yoite Kyumizu - Event BP] EmptyVen 12 Déc - 4:18

Logan S. Crow
Logan S. Crow

Crime Sorciere

Click




Fight ~

Feat. Drake Fulgur







Petit Drake au bois dormant, toi qui rêvait dans ton lit douillet, te voilà bien peiné, de devoir combattre le corbeau. Tu essaies, tu tentes, tu lui brûles les ailes, tel le Soleil châtiant Icare. Te prends tu pour le Soleil ? Tu en es loin... La seule chose en commun avec lui est ton irascible envie d'illuminer, toutes ces zones d'ombres qui se doivent de le rester..... Petit Drake au bois dormant, je m'en vais te replonger dans un sommeil... éternel ~.

Alors que je riais aux éclats, cette lueur de folie devenue part entière de moi, mon aile brûlée et illuminée éclata avant que la magie du Soleil Couchant (Drake) ne touche mon omoplate. Et dans ma folie, je ne le remarquai pas, mais un rappel à temps du salaud dans ma tête me permit, d'un mouvement en arc de cercle habile de l'aile gauche, et d'une position courbée sur le côté, de repousser toutes ces orbes, qui, au moment où l'Illuminé attaqua, explosèrent sur le sol, sans pour autant creuser le trou dans le plafond du hall. Nous pouvions cependant entendre les explosions, et fracas de chairs, dans cette salle en bas, et je devinais en sentant un bruit de souffle que cette Abigail s'y était enfin mise. Je devais me dépêcher d'éradiquer Drake, car s'il y avait bien un seul homme de Légion que je ne voulais pas voir mourir tout de suite, hormis Black Jack, c'était bien Jiro.

« Megaira ? Jiro, tu t'en sortiras pas si tu l'affrontes de face, et on a besoin de toi ! »

Après mon avertissement mental, celui ci, dans nos têtes, interpella Candice pour lui proposer de la contrôler. Alors la scène du baiser Jiro / Candice s'interposa dans mon esprit, et mon rire devint, pour Drake, normal, celui d'un type tout à fait normal... Ce rire, mauvais selon moi, perça ma folie à jour, et à peine eus-je le temps de me protéger, que les rayons blancs commencèrent à calciner mon aile, placée en bouclier devant moi. Dans un grognement sourd, mon aile s'effaça, pour que mon poing dénué de magie rencontre avec vivacité la lame de Drake, m'entaillant le poing. Mais je n'en avais que faire, mon Quetzalcoatl (Serpent à plumes) prenant racine autour de mon épaule, noircissant mon bras de plumes ténébreuses, créa sa tête à l'emplacement de mon poing, attrapant l'arme dans sa gueule. Et mon sourire se fit plus machiavélique, le serpent abaissant l'arme pour que ma lame gauche tente soit de se planter en lui, soit de l'éloigner de son arme blanche.

"Irréfléchis ? Mon pauvre, tu n'es décidément pas une Lumière..."

C'est le moment de lui faire peur je crois...
Merci bien, connard, de gâcher le suspense.
De rien ~
...


Soupirant, je regardais Fulgur dans les yeux, tandis que mes iris reprenaient leur jaune effrayant. Mon aura, quant à elle, se fit plus menaçante, et le serpent à mon poignet fit trembler ses "dents" sur la lame de l'épée.

"Et quel peureux... T'as été victime de quel genre de traumatisme, Drakounet ? T'as été laissé seul dans un magasin, et tes parents t'ont oubliés ou quoi ? Parce que je ne connais rien d'aussi stupide que la peur d'être seul..."

Mon sourire se fit plus carnassier, qu'on aurait pu croire que je devenais aussi cannibale que la goule d'en bas. Je profitai alors de son moment possible de non réaction, pour envoyer vers luis une masse de trois nuée de plumes, qui, dans un espace aussi restreint, devraient le toucher, ou presque. Mais qu'importe, je venais de le dévoiler, et ceci, pour un Homme, et c'était ce qui rendait Jack si effrayant, était la pire des attaques...

Petit Poney, Roi de la lampe torche et de la couette, comment réagiras tu à cet affront que j'ai fait, de m’immiscer dans ta tête ?



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


*
  • Le Quetzalcoatl est en faite un serpent de plumes, aussi résistantes que la plupart de mes plumes, qui entoure, comme s'il l'avait boulotter, mon bras. Il sert donc de protection mineure autour, prenant racine à mon épaule. Sur mon poing, il a son extrémité, qui ressemble, et qui est une tête de serpent.
  • Pour le fait que j'attrape ton épée avec le Quetzalcoatl, si tu ne veux pas, je peux changer, ne t'inquiète pas. Et si tu es d'accord pour que je l'attrape, ben, je n'ai pas détailler plus car je ne sais pas si toi même tu la tiens toujours (je la tiens par la lame) ou pas.
  • L'extrait du souvenir de Jiro qui embrasse Candice, et le passage avec Megaira sont en rapport avec la partie de l'event dans le hall, mais Drake, lui, ne voit que le changement de sourire de Yoite, évidemment.

 MessageSujet: Re: Chaos ~ [Drake Fulgur & Yoite Kyumizu - Event BP]   Chaos ~ [Drake Fulgur & Yoite Kyumizu - Event BP] EmptyDim 14 Déc - 0:26

Drake Fulgur
Drake Fulgur

Indépendant Légal

Click

Cher Yoite aux ailes d'acier, te voila bien empressé de mettre fin à mes journées. Et pourtant tu as tords de me sous-estimer, en me riant au nez ta situation ne fera qu'empirer. Sincère insouciant sans que la sédition ne sévisse encore, corps et âme seront mes armes mais tu ne t'en doutes toujours pas. Mes artifices signifient bien plus que le simple Soleil, mon cher, ils sont source de justice et d'un châtiment bien au-delà que celui du pauvre gueux. Dédale ne fit pas don de ses attributs à Apollon pour aucune raison. Il savait, au fond, que sa puissance était supérieure à celle de l'astre du jour. Séléné sa soeur jumelle est venue me prêter main forte pour punir les gens de ta trempe, ainsi qu'Hélios, dessinant sur son char le trajet quotidien de l'étoile si connue de nous tous, ne cesse d'assurer mes arrières. Rêve d'un futur, rêve de toucher le soleil , pauvre idiot, et répète les erreurs de tes ancêtres, tu ne feras que subir leur sort.

Sur ma garde, je vois l'homme s'avancer une nouvelle fois. Charger alors que la frénésie l'emporte sûrement, alors que de mon côté je m'inquiète pour mes camarades rien qu'en percevant le bruit des nombreuses explosions à l'intérieur de la guilde. Et si l'un d'entre eux venait à mourir ? Non, ce serait impossible. Nous avons prouvé notre force lors du Battle Royal il y a six ans de cela et quand je pense que nous avons réussi à en sortir vivant, je me dis que la défaite n'est même pas à envisager. Cette épreuve de survie qui a tourné à la catastrophe nous a tous forgés un à un, nous connaissons nos faiblesses, nos limites ainsi que le lien qui nous unit désormais. Et je sais très bien que nous nous en sortirons vivants, et pour la guilde, une fois que ces enfoirés seront envoyés au Conseil, nous la reconstruirons la tête haute, du moins je l'espère, en célébrant notre victoire.

Ma lame vient se placer dans la course de l'effréné alors que les trois orbes sont à l'affût de chacun de ses mouvements. Il s'avance toujours et encore sans craindre la menace, c'est comme s'il ne connaissait pas la peur. Mon regard rencontre le sien lorsque de mes efforts vains, je ne peux plus bouger ma lame. Il... Il s'est tranché la paume pour m'empêcher d'utiliser mon arme. Un sacrifice plutôt coûteux, les sphères fusent vers le mage puis se stoppent lorsque ce dernier se met à parler.
Quoi ?! Mais qu'est-ce que ? Il parle de quoi ? Mes parents ? C'est ridicule ! Quelle perte de temps inutile. Les sphères continuent leur trajectoire pour finalement s'intercaler entre l'assassin et moi-même et à travers leur éclats je perçois toujours son sourire perfide. Ce n'est pas bon.

"Lâche mon arme, vermine !" Je chuchote alors les mots suivants. Stella... A ce mot prononcé, les sphères s'allongent et deviennent des disques de plus grand diamètre formant une barrière intégrale entre nous deux, ne laissant passer que la tête de serpent à plume tandis que les nouveaux projectiles se désintègrent au contact de la lumière. Reverse ! Trois faisceaux de lumière mauve aussi rapides que des projectiles d'arme à feu et bien plus intenses sont projetés vers Yoite, brûlant par ailleurs le reste des projectiles et faisant disparaître la barrière précédemment formée. Je donne alors un coup de pied dans le corps du mage pour défaire son étreinte autour de mon arme puis je me recule avant d'inspirer profondément pour stopper l'halo lumineux qui m'accélérait jusqu'à maintenant.

"Je ne te laisserai pas toucher à mes amis ! Je ne te laisserai pas même ressortir de cette pièce en liberté, tu m'entends ?! "

Perdant mon sang-froid à cause de ses multiples provocations, j'avais toujours jugé inutile de lui répondre avec intérêt mais là c'est différent. Là il y a la panique liée à la situation, là il y a un surplus de foutage de gueule, mais là, il y a surtout de l'incompréhension. Je ne comprends pas ses mouvements, je ne comprends pas ses paroles, ses motivations ou encore la raison de tout ça, il me faut... du leste. Je décide alors de semer la panique chez l'adversaire pour raccourcir ce combat. Corona, viens à moi ! Quelque chose se met à briller dans ma poche, il s'agit de la montre à gousset qui est à l'origine de ma magie puis sortant de nulle part, une nouvelle figure fait son apparition à mes côtés, ou plutôt une figure bien familière à Yoite puisque ce n'est autre qu'une copie conforme de moi-même. Même visage, même odeur, même voix, c'est contre deux adversaires que tu devras te battre cette fois. Te souviens-tu de ce moment où tu as embrassé la douce chaleur de mon double, Yoite ? Cette fois tu pourras tenter de trouver le faux, il n'y a que du vrai. Je reprends alors l'offensive, ne prenant pas même en compte l'état de mon adversaire.

Côte à côte avec Corona, je n'ai pas besoin de lui dire mes paroles pour qu'elle comprenne mes intentions, elle connaît mon cœur après tout. En totale synchronisation, mouvements parfaits et équivalents, nous venons encercler l'adversaire et d'un coup circulaire chacun à deux niveaux différents, l'attaquer avec une force égale. Je recule et Corona fais de même puis nous chargeons à nouveau, mais cette fois je bondis dans les airs pour retomber en piqué tandis que mon esprit s'attaque à l'autre côté, s'en suit des échanges de lame où tu parais cette fois un peu moins lent je dois l'avouer, mais n'oublie pas, nous avons l'avantage du nombre.
 MessageSujet: Re: Chaos ~ [Drake Fulgur & Yoite Kyumizu - Event BP]   Chaos ~ [Drake Fulgur & Yoite Kyumizu - Event BP] EmptyMar 16 Déc - 4:05

Logan S. Crow
Logan S. Crow

Crime Sorciere

Click




Great Fear ~

Feat. Drake Fulgur







Petit Drake à la lumière céleste, te voilà deux, en face de moi. Deux ? Et alors ? Penses tu que me battre deux fois contre le même crétin change tant de choses ? Carsi tu attaques à deux endroits différents, il suffit que je lise en toi pour esquiver. Et si tu insistes dans tes assauts, alors je me devrais d'être ton inverse. Si tu es deux, je serais un, et si tu es dans un combats à trois, je te mettrais tout seul... Drake, tu es la lumière, mais tu vas vivre le noir complet ~.

Je tenais fermement sa lame, calée et coincée entre es crocs de serpents, tandis qu'il réitérait un assaut. Il créa multiples sphères, et disques de lumières, afin de créer un lanceur, balançant ses rayons plus vite que je ne pouvais les éviter. Quelle ironie, lorsque l'on pouvait voir avec quelle facilité je bougeai ma tête, pour en éviter un, et mon corps pour esquiver le second. Mais d'autres me frappèrent de plein fouet, et je dus remercier mon armure de plumes qui était apparue en priorité sur la trajectoire des projectiles, me protégeant un peu plus. Mais la chose imprévue fut la brûlure, pourtant déjà existante à l'époque. Mon armure, chauffant, me causa une brûlure modérée au torse, arrachant à mon visage une sale grimace.

Il tenta ensuite de me faire lâcher l'épée. Soit. Je la jetai au loin, tantdis que mon Quetzalcoatl s'étirait, lorsque Drake recula. Il s'étira si vite, que si Drake ne l'évitait pas, il pouvait lui arracher la carotide. S'enfonçant alors dans le mur, Drake ne se faisant pas toucher, je ricanai. Rapide le petit...

T'as fini ton petit numéro Yoite ? On peut lui casser les dents maintenant ? Non, parce que depuis tout à l'heure, je m'ennuie, et il va bintôt être temps...
Laisse moi donc un peu m'amuser... Ce pauvre bougre ne comprend rien à ce combat. Il ne fait que se défendre, et tenter


Me trompais-je ? Bien que Drake invoqua, depuis un objet fort interessant, un double de lui même, j'eu un rictus, et une de mes plumes partit directement, traverser ce que je pensais être un esprit. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque, par un habile mouvement, la plume se retrouva projeté contre le mur, tandis qu'ils m'attaquaient à deux... Deux doubles... Deux véritables... Pas mal...

Si tu jouais à celui qui montre tout ce qu'il a appris à faire, Drake, alors il était temps que je m'y mette, non ? Me baissant pour esquiver un coup, mon aile bougeant pour écarter l'esprit, ma jambe droite se leva, et, toute de violet faite, s'ouvrit. Les plumes à l'intérieur s'allongèrent, et formèrent de véritable lame, tandis que l'extérieur s'épaississait... Drake, as tu dévà vu une massue ? Et l'as tu déjà vue, alors qu'on l'a cassée en deux ? Elle est alors bien plus dangereuse et imprévisible... Et ma jambe était cette arme, géante, car faisant désormais, en diamètre, le torse entier, voire même plus, de mon cher ennemi lumineux. ET, en tournant, mon pied vint menacer chaque combattant, tandis que caché sous mon corps courbé, mes mains devenaient noires. Et J'abatis au sole ma jambe, ce qui eut pour effet de fissurer le plancher, alors que mon coude vint appuyer l'esprit contre le mur. Mes ailes, devenues abrasives et hérissées, empêchaient Drake de s'approcher, et mes griffes désormais bien sortie se plantèrent sur l'esprit, ou à côté. Etant donné la confusion que pouvait donner un tel combat, comment se rappeler si la chaire avait bien été transpercée par des lames ? Mais qu'importe.

"Disparais..."

Ce fut dans un souffle que je murmurais ces mots à Corona, alors que je retirai prestement mes mains, et m'éloignai. Elle ne put en faire de même, car si je ne l'avais pas touchée elle, j'avais au moins planté mes griffes dans ses vêtements, et en retirant mes mains, les griffes s'étaient retirées, encore plantées dans le mur ou sur son corps. Pendant combien de temps ? Quelques millisecondes. Et, ce fut l'explosion de souffle. Corona était elle toujours là ? Peut être, mais le mur séparant cette chambre de la cage d'escalier ne l'était plus... Quant à Drake ? Je crus sentir quelque chose apposé à mon dos, mais je m'en foutais... Au lieu de paniquer, j'amassais la magie. Et me retournai, rictus au visage, ne faisant plus attention à son double, que je croyais parti, la fumée due à mon explosion trônant encore dans la pièce.

"Effrayé ?", demandai-je à Drake en riant, avant de me servir de la brûlure encore active à mon torse pour le faire sortir.

« Jiro ? J'en ai bientôt fini ici ~ », dis je mentalement à mon allié, en bas, ne me doutant pas de ce qu'il allait faire, ne me doutant pas de sa prochaine erreur...

Et alors que je terminais l'annonce de ma future victoire, la douleur à mon torse s'amplifia.

Kyofu... Cet esprit, ressemblant à une masse fumeuse difforme, sortait lentement de mon corps, par mon torse, et tout deux, nous changions alors d'apparence... Et envahissions l'esprit de Drake.

Epouvante
Terreur
Crainte
Solitude !

Et alors que Corona se relevait peut être derrière, Yoite avait disparu. Il avait laissé place à la Peur... Il était la Solitude Drake. Ils étaient chacun, Kyofu et lui, la Solitude. Alors, tu ne voyais plus, en le regardant, que le vide et le néant. Etant près de toi, il te montrait uniquement le désert... Un monde sans plus aucune âme. Et Kyofu s'occupait de montrer ces choses à Corona... Et tout deux, vous étiez si proches, et pourtant, Drake, tu voyais ton cher monde Pixie désolé d'un côté, sans aucune âme, tandis que de l'autre, tu pensais voir les cadavres d'Abigail, de Kôta, de Chris, d'Anri, et de tous les autres. Tu étais à côté de la Solitude...

Tu étais seul !




©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


*
  • Bon, Donc Le serpent à plumes crache ton épée bien loin, mais en fait, elle est juste jetée. Si tu le décides, elle peut être à tes côtés.
  • Je me suis permis une liberté : Attraper et plaquer Corona. Cependant, je ne la touche pas directement. Et elle peut très bien avoir réchapper à l'explosion de souffle.
  • La partie où j'en appelle à Jiro, et où je lui dis que j'ai bientôt gagné est dans ma tête, et bien sûr, c'est Yoite qui pense qu'il a bientôt gagné.
  • AAAH Le plus important de ce HORS RP : Yoite, à la fin, utilise Epouvantard, une technique qui lui permet à lui, et à Kyofu, de prendre l'apparence de la Peur de quelqu'un. La tienne étant La Solitude (merci d'avoir une telle peur, j'ai dû me creuser la tête pour sortir un truc xD), Yoite etKyofu sont deux entités de Solitude. C'est à dire qu'en étant chacun près de l'un de vous, ils sont... ba, Ils sont un peu, une puissante illusion. Etant la Solitude, vous êtes un peu en eux, et vous ne voyez qu'un monde où vous êtes seuls, et vous n'entendez qu'un monde où vous êtes seuls. Bref, pour plus d'explication, skype moi xD ou MP^^ (j'avoue qu'en l'écrivant, je me demandais moi même si je comprenais bien ce truc... T'aurais pas pu avoir peur des chiens, ou des balkans ? Ou d'un truc facile à prendre comme apparence ? XDDDDD)

 MessageSujet: Re: Chaos ~ [Drake Fulgur & Yoite Kyumizu - Event BP]   Chaos ~ [Drake Fulgur & Yoite Kyumizu - Event BP] EmptyVen 19 Déc - 23:22

Drake Fulgur
Drake Fulgur

Indépendant Légal

Click

Lire en moi n'est pas si facile et croire le contraire relève de la folie. Tu es fou, oui, mais je le suis davantage. Et ce n'est pas à ton avantage, à toi qui semble si crédule, je te montrerai l'éveil du Soleil, je te ferai épouser sa chaleur jusqu'à ce qu'elle te brûle.

Mon adversaire évite mon coup en se baissant mais Corona lui fait toujours face et parvient à lui suivre dans son élan. Elle te voit grâce à ses yeux qui n'ont rien d'humain, elle te suit telle un rapace qui guette sa proie et au moment où tu te te relèves pour l'empoigner contre le mur, elle dirige sa lame vers ton bras. Moi, j'assiste à la scène et ne peut que me précipiter vers Corona pour tenter de la sauver alors que les ailes de mon ennemi se déploient. Ras le bol ! Mes paumes se tendent vers l'avant pour irradier mon adversaire une bonne fois pour toute et à ce moment là, je rencontre son regard une dernière fois, juste après que le halo mauve s'empare de son corps et que la sorte de massue s'extirpe de son corps.

Le soleil semble m'éblouir, un vent très sec souffle alors que mes pieds s'enfoncent légèrement dans le sol irrégulier. Du sable, il y en a à perte de vue et autour de moi je ne vois que du sable. Mon adversaire semble avoir disparu et je ne sais que trop peu où je suis. Je tente d'invoquer Iron mais cela ne fonctionne pas alors je me dis que je suis surement à Pixie, je... dors ? Doutant de la situation je me permets d'avancer et je vois une frontière entre Pixie et Earthland, un ravin alors que tout se désintègre peu à peu, que du sable s'écoule dans le vide, emportant avec lui les cadavres un à un. Ce n'est pas possible, c'est un cauchemar ? Une ambiance morbide, une présence pesante se fait sentir et la peur que ceci soit réel surgit. Je cours vers le vide lorsque je vois mes camarades guilde sombrer dans le néant mais quelque chose semble me retenir. C... Corona.

De son côté, Corona assiste à la scène par l'intermédiaire de Kyofu et ne peut intervenir physiquement pour venir m'aider. Elle tente de s'avancer mais la chose difforme l'empêche de le faire davantage. Le vent fait s'envoler ses cheveux bouclés tâchés de sang tandis que son regard de glace reste figé. Une extrême assurance habite l'esprit alors qu'elle voue sa foi envers son possesseur, elle croit en moi. Et je la ressens, m'empêchant de sombrer à la tentation vaine de tomber pour sauver mes camarades. Malheureusement je ne peux sortir d'ici et identifier mon adversaire parmi tous ces grains de sable. Je regarde alors vers le ciel, vers le soleil qui ne semble plus m'éblouir et prend une teinte violacée, puis mes pupilles se teintent progressivement d'un jaune doré.

Scope.

A ma grande surprise, je vois que tout ce qui m'entoure n'est que du faux. Toute cette lumière est fictive et je reprends espoir quant aux retrouvailles de mes camarades. Ils ne sont pas morts, ce n'est pas possible ! La peur faiblit pour finalement disparaître et le lien qui me reliait à l'illusion n'existe plus. La peur existe toujours mais cette-fois ci j'ai réussi à la surmonter. Je reconnais alors ce qu'il reste de ma chambre puis je vois mon esprit alors que mon adversaire semble encore ailleurs. La fumée de l'explosion s'est dissipée et je vois le bras gauche de Corona pendre vers le sol alors qu'il est maculé de sang. Et pourtant son regard reste toujours aussi fier, toujours aussi humble et fidèle à elle-même. Ma main vient alors caresser son bras et je lui demande de rentrer à Pixie alors que mon cœur lui ordonne le contraire.

Notre ennemi n'a pas encore disparu et je suis désolé de te demander cela mais... Tu as besoin de repos.

Elle sourit puis disparaît tel un fantôme alors que le bleu de ses yeux perdure jusqu'à la dernière seconde. Je m'adosse alors contre un mur alors que la sueur sur mon front s'estompe puis je souris en attendant que mon adversaire surgisse à nouveau. J'attends tout sourire alors que Corona guette sur le côté, dissimulée par ma magie.
Spoiler:
 
 MessageSujet: Re: Chaos ~ [Drake Fulgur & Yoite Kyumizu - Event BP]   Chaos ~ [Drake Fulgur & Yoite Kyumizu - Event BP] EmptySam 20 Déc - 5:26

Logan S. Crow
Logan S. Crow

Crime Sorciere

Click




There is a time we must go ~

Feat. Drake Fulgur







Perdu dans l'illusion, perdu dans la nuit noire et froide que je t'ai provoquée, toi, tu songes à la brûler. Tu songes à l'illuminer de ta sale lumière, et provoquer le jour où il n'a pas lieu d'être. Drake, tu es irascible. Mais soit, vas y, tente de m'éblouir et libère toi... Tu n'arriverais au final qu'à te perdre encore plus, dans cette peur que je sais faire ressortir ~.

J'étais la Solitude, et il était prit au piège. Tandis qu'il ne voyait que la mort et la peur, Kyofu bloquait, et montrait la même chose à Corona. Sans doute ne fut il pas assez fort, car cette dernière permit à Drake de s'en sortir, alors que je ressentis un éblouissement important. Et à peine reprenais je mes esprit que nos deux masses noires difformes, à Kyofu et à moi, se terminaient pour laisser l'esprit rentrer. Et je regardais Drake, ayant un rictus.

"Et bien...", commençais je en le regardant tel un père regardant son enfant effrayé, "On a eu peur ? On a caché son jouet du grand méchant monsieur ?", fis je en parlant de son esprit, que je savais quelque part, "On se retient de pleurer ?"

J'en riais presque, cette situation étant tout à fait ce que j'avais espéré. Et, bien que brûlées, mes lames glissèrent pour être prêtes. Il ne bougeait pas... C'était le bon moment... Tu aurais aimé hein, Yoite ?

« Revenez vers moi mes enfants. »
, me parvint alors la voix de Black Jack, alors que pour une raison que j'ignorais, nous avions tous perdu Jiro.

Mais j'entendis ce qui aurait dû me rester secret. Alors que ma lame allait trancher Drake, une voix bien connue me parvint de l'escalier.

"Fuyez Black Jack. Il est plus fort que nous."

Jiro ? Dans le hurlement de l'explosion, je manquai de tomber, et mes ailes, toujours là pour me rattraper, donnèrent un violent coup vers Drake, pour me permettre d'éviter ce plafond qui nous tombait dessus. J'atteins alors rapidement la cage d'escalier pour voir Jiro lâcher le corps défunt de Candice, son couteau encore en elle. Jiro avait tué Candice. Je n'eus cependant pas le temps de rester ébahi que le reste du plafond s'écrasa, et Kôta et Abigail étaient sur sa trajectoire.

Parfait. Tétanisés et pétrifiés comme ils sont, ils vont crever...

Parfait ?
Tout me revint, dans une émotion forte. Abigail... Abigail... Ses doux cheveux blonds, au vent, encadrés par cette aura verte. Ce langoureux baiser, ce toucher, cette odeur... Ce petit bout de paradis, dans un enfer constant. Abigail... Ce trésor inestimable à mes yeux, que je ne pouvais pas oublier, malgré mes efforts. Abigail...

Alors je me jetai entre le lourd plafond et les deux corps stupéfaits. Mes pieds, entre mes deux ennemis, mes jambes recouvertes de plumes, mon torse et mes bras s'habillant de mon armure, j'interceptai le plafond s'écroulant avec hargne, et le portais, usant de la résistance de mon corps de plumes. Ma jambe droit s'élargit un peu, permettant à mon corps de garder un meilleur appui, et mes yeux, mes iris dorés vinrent trouver les bleus de la femme qui occupait mes pensées, d'Abigail Phoibos. Je maintins alors son regard durant des secondes qui me parurent durer une éternité, mon regard au début sombre, s'adoucissant rapidement lors de cet échange silencieux, avantage je fasse sortir d'un coup sec mes lames noires, cassant le bloc pour le faire s'écrouler de part et d'autres de mes ailes, qui vinrent alors protéger Ceux que Candice et Jiro avaient affrontés.

Qu'as tu fait ? Pourquoi... Pourquoi les as tu sauvés... ? Pour... Elle ?
J'ai fait en sorte de ne rien regretter...
, lui répondis je mentalement, souriant malgré moi en regardant la maîtresse de la Triade devenue Duo.

Et après avoir chuchoté "Fuis Abigail... Ne meurs pas...", je m'envolai jusqu'au toit, étant désormais détruit, et rejoignis Black Jack...

Drake, ne t'avise pas de survivre à ce qui va suivre, ne t'avise pas de survivre au courroux de Jack, quant à toi, Abigail, assure toi de vivre, pour pouvoir à nouveau me voir, et réclamer justice, vengeance, ou explications... Abigail... Tu ne mourras pas avant de m'avoir libéré de ton charme que tu jetas sur moi, il y a quelques temps...

Ne meurs tout simplement pas, Reine des poneys...

... et de mon cœur.




©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


*

  • Voilà, c'était le dernier post de Yoite dans ce topic. Tu peux conclure et rendez vous dans la seconde phase. La dite explosion, est en rapport avec cette dernière phase... Et vous découvrirez alors le but de Légion.

  • J'ai mélangé notre sujet et celui de Jiro, Abigail, Kôta et Candice, vu que notre combat était à même pas trois mètres du leur.

  • Et un plafond te tombe dessus, Drake ~

 MessageSujet: Re: Chaos ~ [Drake Fulgur & Yoite Kyumizu - Event BP]   Chaos ~ [Drake Fulgur & Yoite Kyumizu - Event BP] EmptySam 20 Déc - 18:38

Drake Fulgur
Drake Fulgur

Indépendant Légal

Click

J'attends patiemment avec un sentiment de satisfaction mais voir mon esprit blessé comme cela me fait du mal. Corona, c'est comme une partie de moi. Je la trouvais perfide et immorale au début mais au fil du temps je me rends compte qu'elle me ressemble beaucoup. Malgré la douleur, malgré son état, elle ne bronche pas et préfère garder la tête haute plutôt que de se lamenter sur son sort. Après, je ne connais pas encore assez les esprits pour avoir un jugement clairvoyant mais je ressens presque sa douleur quand je la vois là, se tenir le bras, mais quand mon regard rencontre le sien, il oublie tout cela. Elle est une lumière pour moi, une torche sur mon chemin qui m'aide à parcourir la nuit, surmonter mes peurs et adoucir mes maux. Et parfois j'aimerai bénéficier de sa magie pour pouvoir soulager son coeur.

"Il arrive. "

Le silence se rompt, son mutisme s'arrête pour ces quelques mots et je tourne la tête vers le centre de la pièce. Toujours sur un ton provocant il me parle, comme avec un air supérieur que je ne supporte pas. Je me contente de soupirer alors que les mots ne me parviennent même pas à la bouche, il ne mérite pas satisfaction alors pourquoi lui répondre. Je souris alors pour répondre à la provocation puis me redresse en sortant mes mains de mes poches. Soudain un homme passe et nous alerte du certain Jack.

"Je vois... Tu t'es donc soumis comme un chien à Jack. "

Je commence à rire afin de le rendre mal à l'aise et à ce moment une explosion retentit. Bien plus grande cette fois puisque des fissures se dessinent rapidement sur le plafond et de la poussière tombe brusquement. C'est le moment de partir. Yoite me pousse alors que je plaque mes bras devant moi pour parer le coup et je trébuche en arrière. J'écarquille les yeux quand je sens que je lévite, ou presque, puisque Corona a réussi à retenir ma chute. C'est alors qu'elle me dit de sa douce voix.

"Tu devrais me révoquer avant que je ne sois blessée inutilement. Mets-toi à l'abri, Elu, Pixie a encore besoin de toi.
-Tu as raison !"

Ma main vient se poser sur ma poitrine et l'esprit disparaît pour de bon. Une dernière secousse se fait ressentir lorsque le plafond commence à s'écrouler à partir du centre. Je reste alors sur le côté, touchant le mur de mes paumes pour sauter au bon moment, escalader le mur et retomber dans la neige. Où sont les autres membres de la guilde ? Où est ce fameux Jack que je lui botte les fesses ,
 MessageSujet: Re: Chaos ~ [Drake Fulgur & Yoite Kyumizu - Event BP]   Chaos ~ [Drake Fulgur & Yoite Kyumizu - Event BP] Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser