L'ascension d'une reine [pv Sybilia]
 MessageSujet: L'ascension d'une reine [pv Sybilia]   L'ascension d'une reine [pv Sybilia] EmptySam 6 Déc - 16:34

Anonymous
Invité


Click


Reine de Trèfle.



Sybilia Philips & Elena Vandervald


Le bruit des talons claque, léger et pourtant incessant, tapant au rythme de tes pas souples, résonnant sur le sol d’albâtre comme une mélodie légère, aussi douce que brutale alors qu'au sol l'étoffe de soie couleur d'azur disparait au détour d'un couloir. Seul persiste le bruit, léger et puissant, le bruit si caractéristique des talons claquant, ce bruit qui à lui seul transmet tellement d'information, le rythme d'une allure, lent. La détermination d'une direction, la violence d'une décision, d'un tempérament.
Puis le bruit cesse, disparait d'un coup dans les allées désertes du Conseil où le crépuscule à entamer sa descente depuis un long moment. Moment que tu chéris, celui où la nuit vient lentement envelopper les façades majestueuses et allées de marbre. Un moment propice aux secrets, aux entrevues discrètes et aux importantes nouvelles, un moment parfait pour venir frapper à la porte de bois du bureau de l'agent Philips.

Tu t’exécute, le "toc toc" prend le relais du bruit des talons heurtant le marbre. La voix répond, invite à entrer, et c'est avec cette délicatesse habituelle que tu pousses la porte pour faire ton entrée dans le bureau de l'agent Philips. Entrevue imprévue qui te plait alors que tu lui adresses un sourire courtois et chaleureux à la fois.

"J’espère que je ne vous dérange pas au milieu de quelque chose d'important."

Un sourire alors que tu t'avances, loin de la figure d'autorité pouvant se permettre ce qu'il lui plait, loin de ce Marcus pensant que sa simple entrée intimer de toute arrêté. Les restes d'une éducation et d'une politesse qui ne t'as jamais quitté, règles élémentaires de courtoisie et de savoir-être que tu te mets un point d'honneur à appliquer et ce malgré les circonstances et la raison de ta présence.

" Notre entrevue de la dernière fois ayant été reportée il me paraissait néanmoins indispensable qu'elle ait lieu. Bien évidemment si vous êtes trop occupée, nous la remettrons à plus tard, néanmoins c'est assez urgent donc il conviendrait qu'elle ait lieu rapidement. "

Et sur ces mots tu te tais, attendant une réaction de la brune alors que tout sourire à déserté ton visage, il était un temps pour tout, et les affaires qui t'amenais ici se devait d'être traité avec un sérieux calme et implacable. Le Haut Conseil avait appuyé la proposition et il était désormais temps de faire part de la demande à l’intéressée, mais chaque chose en son temps, avant tout il fallait s'assurer de sa disponibilité, car le sujet de l'entrevue nécessitait plusieurs explications pouvant durer, qui plus est si l'agent Philips s’avérait réticente à accepter la proposition que tu venais porter. Alors tu attends simplement un signe d'acceptation avant tout autre acte ou parole. Le temps des mots viendrait une fois le signal donné.

© Bebebe ♠
 MessageSujet: Re: L'ascension d'une reine [pv Sybilia]   L'ascension d'une reine [pv Sybilia] EmptyMer 10 Déc - 2:13

Sybilia Philips
Sybilia Philips

Sabertooth

Click

L'ascension d'une reine
Elena Vandervald

Je sors la langue pour y poser le bout de mon index. Je commence à manquer de salive à force de tourner les pages pour trouver ce que je cherche. Et qu'est-ce que je cherche au juste? Ce n'est même pas encore clair dans ma tête. Une enquête, quelques indices et j'essaie de relier ce dossier avec d'autres dont je suis certaine avoir déjà aperçus quelque part dans cette pile... à moins que ce soit dans celle-ci? Raaaaah! Je perds moi-même patience. Je me prends la tête entre mes mains en me demandant comment j'ai fait pour survivre jusque-là et encore à cette question, je ne trouve pas de réponse. Je frotte mes yeux avec mes poings. J'ai envie de flâner dans les couloirs, de retrouver Kôta et retourner au bar avec lui, d'enquêter sur autre chose de moins compliqué, mais je suis toujours assise sur cette chaise qui me donne des crampes aux fesses.

Je me lève finalement, lentement jusqu'à ce que je sois au bout de mon élan pour entendre un "CRAC" bruyant. Les yeux écarquillés, je me retiens de crier de surprise. J'ai senti quelque chose se débloquer d'une manière pas vraiment agréable, mais je ne souffre pas. Je fais pencher mon torse dans tous les sens pour me réveiller et réchauffer mes muscles endoloris, pour cause d'être assise sur cette chaise depuis trop longtemps. Je fais quelques pas vers ma fenêtre et y jette un oeil. Rien d'intéressant. Le soleil est toujours là et personne tout en bas de la tour ne me fait des coucous lorsque je les salue de la main. Je fais la moue comme une gamine qui ne veut pas blâmer la hauteur. Même si c'est haut, des gens pourraient être intéressés à regarder par ici, pas vrai? Et bah peut-être pas finalement.

Je me rassieds dans mon siège et m'imagine à frapper sur un tambour sur mon bureau du bout des doigts créant un rythme qui me distrait plutôt bien. Puis j'entends ces sabots qui cognent dans le couloir. Bordel, qui c'est qui a fait entrer un poney dans la tour? C'est pour cela qu'ils nous conseillent de nous plonger dans notre travail, cette "bulle" qu'ils appellent pour éviter de nous attarder aux détails venant de l'extérieur. Je bâille, je n'entends plus les sabots claquer le marbre. Il était temps! En fait, j'ai parlé trop vite. Je pense que le poney en question est en train de frapper à ma porte pour une permission pour entrer ici. Je lui dis d'entrer avec une interrogation dans la voix. Je ne sais pas qui c'est. Non, en fait je ne tente même pas de deviner que je me laisse emporter par cette simili crise cardiaque en voyant cette personne pénétrer dans mon bureau.

Elena Vandervald. Elle sourit. Attendez... elle sourit?! Du jamais vu! Vite! Prenez des photos! Elle qui ne laisse jamais paraître une quelconque émotion sur son visage comme si elle a peur que sa peau craque. T'en fais pas Elena, t'es aussi jolie d'un côté ou d'un autre, mais te voir sourire te rend un peu plus humaine et ça me fait du bien aux yeux. Je lui souris en retour. Elena espère ne pas me déranger. Et bah, pas vraiment vu que je prenais une pause à l'instant... Je secoue la tête en souriant et lui réponds:

" Non pas du tout! Je prenais une pause de paperasse. Qu'est-ce qui vous amène ici, Madame? "

Et elle dévoile la raison de sa présence dans mon bureau. Cet entrevue que nous devions avoir il y a quelques temps, soit près de la date où Enya a décidé de s'attaquer au Conseil. Elle voit cette entrevue comme indispensable, alors pourquoi ne pas prolonger cette pause et suivre la dame jusqu'à ses quartiers? Ça me réveillera aussi un peu. J'empile les dossiers et les pose au coin de mon bureau. Je range mes stylos vite-fait dans ma boîte, referme deux tiroirs derrière moi et me lève de ma chaise, prête à partir.

" Je suis toute à vous, Madame. Dois-je apporter quelque chose? "

En fait, je ne connais pas vraiment la nature de cette entrevue. J'ai des doutes, mais je préfère ne pas m'avancer dans mes suppositions...
Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: L'ascension d'une reine [pv Sybilia]   L'ascension d'une reine [pv Sybilia] EmptyMer 17 Déc - 16:39

Anonymous
Invité


Click


Reine de Trèfle.



Sybilia Philips & Elena Vandervald


Tout d'un coup elle s'affaisse, un coup sec de dossier pour les aligner, claque deux, trois tiroirs avec une certaine précipitation avant de se lever promptement. Tu laisses échapper un léger rire devant cette agitation, il retentit, cristallin alors que doucement tu tires l'une des chaises face au bureau pour t'y assoir d'un mouvement lent. Un simple sourire.

" J'en doute puisque nous n'avons pas besoin de sortir de cette pièce. "

Tu braques tes yeux noisettes sur elle avec un air légèrement malicieux, amusé devant cette expression déconfite alors que tu l'as prend au dépourvue.

" Une pause est toujours appréciable. Je suis heureuse d'enfin pouvoir vous rencontrer officiellement, sans tout ce monde autour et cette agitation empêchant toute présentation convenable. Il est vrai que nous n'avons jamais été officiellement présenté, c'est donc un plaisir de pouvoir enfin vous rencontrer réellement, vos prouesses durant l'expédition du Palais Royal se devaient d'être saluée comme elles le méritent. Surtout au vue de vos longues années d'activité et de vos états de services presque irréprochables. "

Tu te tais un instant, le regard comme perdu dans le vague, avant de lentement secouer la tête comme si tu reprenais contact avec la réalité.

" Prouesses que tout les Hauts Conseillers ont sut saluer, je ne suis pas la seule que vous avez impressionné, notamment en réitérant une conduite exemplaire parée d'une main de fer lors de l'attaque de mademoiselle Taylor. "

Un silence.

" De tel sorte que le Haut Conseil s'est réunit ses derniers jours, pour parler entre-autres, de vous. "

Tu te lèves de ton siège alors que ton visage perd ce sourire, comme soudain accablé d'un problème compliqué alors que tu te diriges vers la fenêtre.

" Comme vous le savez nous sommes actuellement cinq à décider pour cinq sièges vacants. La tâche de remplacer nos prédécesseurs n'étant pas si avisée que nous le pensions dans toute la restructuration enclenchée ces dernières années. "

Tu te retournes pour lui sourire à nouveau, un sourire triste et chaleureux, comme si ce qu'elle s'apprêter à lâcher était un cadeau empoisonné.

" C'est pourquoi nous avons décidé à l'unanimité de vous proposer l'un de ces sièges vacants. "

© Bebebe ♠
 MessageSujet: Re: L'ascension d'une reine [pv Sybilia]   L'ascension d'une reine [pv Sybilia] EmptyMer 17 Déc - 22:07

Sybilia Philips
Sybilia Philips

Sabertooth

Click

L'ascension d'une reine
Elena Vandervald

J'ai peur. Ce sourire, cette manière trop chaleureuse: est-ce la véritable Elena Vandervald qui se trouve devant moi? Heureuse de me rencontrer. Je ravale ma salive et m'assieds avec lenteur et stress au fond de mon siège. Elle commence à parler de mes performances à Ajatar Virke et mes prouesses presque irréprochables... J'ai encore plus peur. Va-t-elle me lister tous mes défauts en pleine gueule? C'est pour ça son sourire? Au fond, c'est une vraie démone, c'est ça? J'ai chaud... Il faut ouvrir une fenêtre! Mais la peur me cloue à ma chaise. Qui sait ce qu'on risque lorsqu'on commet une bourde au Conseil. Ma jambe se laisse aller de bas en haut à répétition: le stress s'y est installé. Je suis prête à pleurer.

Et elle continue les compliments, ajoute que les autres Hauts-Gradés ont été impressionnés autant qu'elle. Mes yeux s'agrandissent... pourquoi j'ai envie de pipi maintenant? Je crois les jambes et me tiens la vessie à deux mains sans laisser tout ça paraître sur mon visage dont les yeux ont juste envie de pisser partout. Et pourquoi se sont-ils réunis pour parler de moi? Ayé, je vais me pisser dessus c'est clair... Ce silence me tue aussi, pourquoi elle s'arrête de parler? Ça me gêne, je l'avoue et c'est malplaisant surtout lorsque c'est une supérieure qui demande à vous parler seule à seule.

Puis, je suis bouche-bée, je n'arrive plus à respirer. Ma bouche est entrouverte, mon visage ne sait pas de quel côté se ranger entre la tristesse ou le bonheur, mais je pleure à chaudes larmes. Je n'ai plus envie de pipi, j'ai arrêté de trembler comme une feuille... et je souris. À l'unanimité, j'ai impressionné, j'ai forcé une restructuration, j'ai gagné ma place. Jerenn serait fier de moi. Bien qu'il n'ait jamais apprécié le Conseil, juste pour moi, il se serait levé debout et aurait applaudi. J'essuie mes larmes du revers de la main avant d'hésiter avant de parler:

« Je... je ne sais pas quoi dire...! »

Rire nerveux, je fais remonter le mucus qui tente de s'échapper de mon nez. Je suis encore émue par le nouvelle. Que dois-je répondre? Dois-je accepter le poste? Je le fais pour qui exactement? Pourquoi est-ce si difficile d'accepter une promotion? Après cela, je deviendrai une femme encore plus influente à Fiore. Et mon père, serait-il d'accord? Est-ce le meilleur moyen pour protéger les Hommes des menaces qui pèsent sur notre monde? Je réussis à reprendre le contrôle de mon corps, à me lever debout et à pencher la partie supérieure de mon corps vers l'avant en fermant les yeux: signe de respect le plus grand chez moi.

« C'est avec honneur et fierté que j'accepte d'occuper un des sièges vacants. »

Je me relève et lorsque je me tiens droite, je sens toute cette peur s'effacer comme une brume poussée par le vent: Ça me fait du bien. Je souris sans tristesse cette fois et demande à ma collègue, mais supérieure toujours en m'avançant à son niveau:

« En quoi consisteront mes fonctions? Et comment dois-je... vous appeler dorénavant? »

Difficile à dire et c'est le seule moyen de le savoir!
Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: L'ascension d'une reine [pv Sybilia]   L'ascension d'une reine [pv Sybilia] EmptyVen 19 Déc - 11:14

Anonymous
Invité


Click


Reine de Trèfle.



Sybilia Philips & Elena Vandervald


Son stress envahie la pièce au cours de ton exposé quelque peu sadique il faut l'avouer. La tension est palpable dans l'air, comme si elle s'attendait à perdre la tête et tu dois avouer que cela te fais rire intérieurement, l'art de la mise en scène pour jauger ton interlocuteur en des intonations, des mots et des silences bien choisis.

Sa réaction te surprends alors qu'elle pleure à l'annonce de la nouvelle, comme relâchant d'un coup des années de pression, et tu ne peux t'empêcher d'avoir ce sourire compatissant tout en répondant en te retournant de ton poste d'observation.

" Allons ma belle, un peu de tenue voyons, les larmes sont de ces choses qui inspirent la faiblesse, vous n'êtes pas faible Sybilia. Qui plus est certains seraient bien trop heureux de vous voir craquer sous la pression, ne leur donnez pas ce plaisir, les pleurs ont beau s'arrêter les ravages qu'ils provoquent sur un visage sont perceptibles bien après qu'elles se soient arrêter. Calmez-vous, réajustez votre maquillage et expirez un grand coup. "

Et sur ces mots tu te tais en souriant avec chaleur, comme une grande soeur pourrait le faire malgré la remontrance de ses mots. Puis la question tombe et tu peux le sentir ce malaise dans son comportement, celui de celle qui ne sait plus comment se comporter, quelles limites elle peut franchir, ou garder et tu ne peux t'empêcher de rire alors que doucement tu retournes t'assoir derrière le bureau.

" Elena. A moins que vous ne préfériez Mademoielle Vandervald, vous êtes libre, mais gardez bien en tête qu'à partir de maintenant je ne suis plus votre supérieure, mais votre égale, au même titre que chacun des membres du Haut Conseil, Marcus inclus. Son statut de président ne sert qu'en cas de litige, il tranche l'égalité, rien de plus malgré ce qu'il tentera de vous faire croire, surtout ne vous laissez pas avoir.

Et bien vos fonctions sont des plus simples en réalité, vous faire désormais partie du Conseil décidant la politique du Conseil et ses grandes actions. Votre présence est donc requise à chaque réunion pour voter. Débattre et défendre votre position tant que possible en tant que désaccord. Vous avez désormais accès à tout les dossiers des agents du conseil et faite partie des six personnes exerçant sur eux la plus haute autorité. Néanmoins prenez garde, certains sont totalement dévoués à un autre et tout ce que vous pourrez leur dire ou leur demandé sera répété. La politique est un univers vicieux et pervers et vous entrez en son coeur concernant le monde de la magie. En cas de crise il est désormais de votre devoir d'intervenir, que cela soit par des annonces afin de rassurer la population, où sur le terrain si la situation l'exige, comme pour l'attaque de Mademoiselle Taylor. Vous êtes habilités à avoir accès à tout les secrets du conseil et à ce titre êtes plus que jamais soumise à la confidentialité de par les teneurs des informations auquel vous pouvez avoir désormais accès. De même en cas de crise il vous sera demandé d'agir de votre propre chef sans aucune consultation, quitte à faire le mauvais choix. Vous savez aussi bien que moi que la peur et l'inaction dans notre statut peuvent provoquer une panique générale et conduire à la catastrophe, vous êtes désormais une main de fer dans un gant de soie. Ne l'oubliez jamais.
Les débuts seront certainement compliqués, mais je suis certaine que vous vous y ferez rapidement, après tout vous êtes membre du conseil depuis bien longtemps, vous en connaissez les rouages et le fonctionnement.


Et sur ces mots tu te tais et ton regard de noisette reste braquée sur elle un instant, simplement pour savoir si l'entretien était terminé et que tu pouvais prendre congés, ou si cette dernière avait encore des questions à manifester.

" L'annonce de votre nomination sera faite demain en diffusion lacryma nationale. Bien évidemment votre présence est requise pour que le peuple puisse vous identifier et légitimer votre nouvelle position. "

© Bebebe ♠
 MessageSujet: Re: L'ascension d'une reine [pv Sybilia]   L'ascension d'une reine [pv Sybilia] EmptyMar 23 Déc - 1:21

Sybilia Philips
Sybilia Philips

Sabertooth

Click

L'ascension d'une reine
Elena Vandervald

Vraiment? Des gens voudraient se payer ma tête? Pourquoi? Qu'est-ce que j'ai bien pu faire pour rendre les gens furieux? Est-ce... la jalousie qui embrume leurs yeux? J'ai pourtant tout tenté pour aider les gens du mieux que j'ai pu. Si c'est mon poste qu'ils veulent, alors qu'ils viennent, qu'ils osent tenter de remettre en question la parole des hauts-gradés! J'essuie mes larmes du revers de la main et comme suggéré par Elena, je fais des retouches sur le peu de maquillage que je porte. Je regarde vite-fait ce que je viens de faire et hausse les épaules en me disant que ça ira. Je souris en retour à ma collègue tout en calmant mon coeur qui bat à tout rompre.

L'information nécessaire vient et je me sens encore plus émue par ces nouvelles fonctions. Je n'ai plus de supérieur comme tel et même Marcus, le président du Conseil est au même statut que moi... Woah... Le plus difficile ne sera pas de voir tous ces gens comme mon égal, mais de reconnaître que des agents peuvent ne pas suivre mon ordre d'idées, obéissant à un autre haut-gradé. Comment savoir si l'agent est sous les ordres d'un autre? Et Kôta? Je réfléchis un instant, simplement pour me donner le temps qu'il faut pour que toutes mes émotions se mettent à leur place. J'ai fait beaucoup de chemin jusque-là. Papa, es-tu fière de moi? Je souris à moi-même en comparant cette chaleur qui monte soudainement en moi comme une accolade venant de mon père directement.

Je reviens à moi-même et constate le regard d'Elena. Elle n'attend plus que moi avant de s'éclipser. Ai-je d'autres questions? Pour le moment, tout me paraît clair. Dans le pire des cas, je la retrouverai pour lui faire part de mes interrogations... Elle m'annonce que je ferai une parution devant tout le pays via les lacrymas. Ils doivent m'identifier et me voir comme quelqu'un de plus important que ce qu'ils ont vu de moi jusque-là. Et Taylor ne sera certainement pas ravie de constater que les hauts-rangs se remplissent... Tant mieux. Si cela peut le décourager d'attaquer à nouveau, nous en serons plutôt heureux...

" Je n'y manquerai pas! "

Je la regarde quitter mon bureau en silence. Quand la porte se referme derrière elle, je m'écrase comme une larve au fond de mon siège comme si je me trouve sur un nuage de gélatine. Je me sens agréablement bien et ce sera de sitôt que je compte exercer ces nouvelles fonctions... à compter de demain!
Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: L'ascension d'une reine [pv Sybilia]   L'ascension d'une reine [pv Sybilia] Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Amy of Leeds : Reine de Coeur, à vous l'honneur !
» La Reine me recevera-t-elle ?
» Présentation de Maëva Reine (en cours)
» Yachka, la Reine Immortelle.
» •• reine des neiges • life's too short ••

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP