Partagez | .
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Interrogatoire ou discussion? [Elena]
 MessageSujet: Interrogatoire ou discussion? [Elena]   Sam 6 Déc - 16:33

avatar
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click

Interrogatoire ou discussion?
Elena Vandervald

S'il y a bien une chose qui m'a fait avancer ces derniers jours, c'est ma rencontre avec Enya. J'ai pu passer à autre chose, me dire qu'il n'y a plus aucune chance qu'elle et moi soyons un couple aimant comme il y a six ans. Elle a trop changé, sa façon d'être m'a convaincu que ce ne serait plus jamais pareil entre elle et moi. J'ai abandonné l'idée, mon coeur est redevenu pierre, mes épaules se sont remontées de force de caractère et maintenant, je suis prêt à retrouver la seule personne qui compte pour moi réellement : mon fils. Je ne suis pas un lâche qui supposerait que le Conseil ne lui fasse pas de mal s'ils l'avaient sous les bras. Je sais qu'il a un sale caractère, mais même s'il est désagréable, ça reste un enfant.

C'est pour ça que je me retrouve à Era en ce moment. Avant de retrouver Philips, je me suis dit que le fait d'avoir l'avis d'un autre agent du Conseil ne ferait pas de tort. Je sais que la fille ne veut pas que je souffre, mais c'est plus la peine de me mentir. Je suis capable d'en prendre. J'ai vu et revu les journaux locaux de Era pour voir quel agent serait propice à la tâche d'informateur et mon choix s'est arrêté sur une personne en particulier : Elena Vandervald. C'est une femme forte, puissante au sein du Conseil qui doit en savoir plus qu'une chose. C'est ce que je veux. Si quelqu'un sait quelque chose à ce sujet, ce serait bien elle...

La chose à se demander d'abord c'est : comment aborder le sujet? Je ne suis pas pour dire « vous kidnappez des enfants? » Ce serait ridicule et beaucoup trop accusateur. Je dois amener le sujet doucement sans griller ma guilde et sans me faire embarquer... malgré que si on m'envoie aux cachots, il y aurait une chance que je le vois... mais aucune pour le sortir de-là. Je n'ai jamais été stratégique, mais plutôt fonceur sans penser aux conséquences. Cependant, les années m'ont assagi et je peux réagir comme n'importe quel humain logique.

J'ai donc marché jusqu'à la tour et j'ai attendu. Je veux la suivre jusqu'à ce qu'elle atteigne un endroit public. Là, ce sera propice pour parler sérieusement et sans faire couler le sang. Je prends mes distances. Je veux que ça ait l'air comme si on se rend au même endroit par tout hasard. Si elle se mélange à la foule, je saurai la repérer de par ma grandeur imposante. Je la vois tourner et pousser une porte : une bibliothèque? Ce sera corsé pour parler... Je pousse la porte tout de même et entre. C'est gigantesque! Ensuite, je fais quoi? Je m'approche du comptoir et demande des directions pour les livres de conte. Elle m'indique gentiment du bout du doigt les étagères plus loin, au centre. Je m'avance et espionne autour de moi, juste au cas où elle serait dans les parages. Pourquoi les contes? Mon fils adore les histoires pour enfants. Je me suis dit que lorsque je le verrai, ce sera la première chose que je ferai. En tournant, j'arrive face à face avec Vandervald. Je ravale ma salive, mal à l'aise, ne sachant toujours pas comment l'aborder... Je regarde les titres des livres et chuchote à la femme:

« Vous aimez les histoires pour enfants? »

Pas mal pour une première phrase... mais elle réagira comment à tant de simplicité à un père célibataire?
Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Interrogatoire ou discussion? [Elena]   Dim 7 Déc - 21:16

avatar
Invité


Click


Approche incongrue



Alek Letho & Elena Vandervald


C'est d'un pas décidé que tu franchis les portes du conseil. Les derniers jours ont été des plus harassant, même si les miracles de la cosmétique empêche toute trace de fatigue et d'anxiété de masquer ton visage. C'est d'un pas décidé, repensant en boucles aux dernières entrevues que tu te mets à fouler les pavés d'Era. Nulles gardes pour t'escorter, nulle protection superflus malgré les événements récents. Question de stratégie et de communication. Il était crucial que le Conseil ne paraisse pas touché, ni affaiblie par tout ce qui se déroulait, crucial que ses hauts dignitaires se déplacent librement comme si tout ceci n'était qu'un contre temps, réaffirmant ainsi votre force et votre position. Chose t'arrangeant puisque tu avais toujours détester te sentir épiée et surveillée, comment se détendre et savourer quelques instants de plaisir pour oublier alors que des gardes bruyant et lourdos vous suivent à la trace dans vos moindres déplacement, inquiétant la population plus qu'ils ne la rassurent. Définitivement il en était hors de question, encore moins pour le lieu où tu te rends.

Et c'est cheminant dans tes pensées, comme présente et absente que tu évolues, songeant aux points positifs des derniers jours malgré tout. Est-ce ces pensées qui font que tu n'as pas remarqué l'homme te suivant depuis plusieurs minutes maintenant ? Peut-être, à moins que ce ne soit a fatigue camouflée qui attaque ta vigilance habituelle, ou bien encore un mélange des deux. Mais le fait est que tu n'as pas remarqué la présence te suivant jusqu'aux portes de bois de la bibliothèque d'Era. Un moment pour oublier tout le reste, ton seul petit plaisir depuis des jours. Une libération, en quelques sorte. Et c'est machinalement, sans rien demander que tu prends la direction des livres de contes. Et c'est alors que tu parcours les rayonnages avec minutie, le doigt pointé pour trouver le livre recherché que la voix masculine te stoppe en pleine élan.

Ton visage se tourne lentement pour toiser ton interlocuteur de tes yeux noisettes. Pourtant tu restes muette un instant, le temps de d'analyser l'homme se trouvant à tes côtés, grand, aux traits jurant avec sa façon de se tenir. Observation, l'observation était la clef de toute compréhension, observation et méfiance étaient les clefs face à un parfait inconnu qui contre toute manière convenue vous aborde de façon incongrue. Reste de ton éducation noble aux manières réglées. Ta longue robe de soie couleur de l'océan révélant au niveau de ton cou le symbole d'argent du conseil. Puis après quelques minutes de ce silence tu détournes enfin le regard, attrapant avec douceur l'un des livres se trouvant à ton niveau avant de déclarer.

" Tout dépend de ce que vous entendez par "histoire pour enfant."

Un mouvement léger du poignet alors que le livre s'extirpe de l'étagère révélant le titre de l'ouvrage. Les 1001 nuits. Puis la voix claque, douce et pourtant sèche dans sa façon de se poser, trahissant le quotidien de ton autorité malgré ce visage de jeune femme élégante et douce que tu sers au monde depuis tant d'années.

" Et vous ? "

Spoiler:
 

© Bebebe ♠
 MessageSujet: Re: Interrogatoire ou discussion? [Elena]   Mer 10 Déc - 2:30

avatar
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click

Interrogatoire ou discussion?
Elena Vandervald

Elle m'épie, m'analyse. Avec un silence aussi long, c'est la seule chose qu'on peut en conclure. Est-elle désintéressée? Snob au point d'ignorer la question qu'un simple citoyen veuille lui poser? Je me laisse aller aussi à l'observation. Je n'ai pas remarqué au premier regard qu'elle portait une robe aussi chic. Va-t-elle à quelque part ce soir? Ou bien est-ce sa manière de s'habiller tous les jours? Difficile à dire. Elle n'a pas de bague au doigt, donc elle n'est pas mariée. Passe-t-elle à la bibliothèque avant son rencart? Je ne connais rien de sa vie personnelle, que professionnelle, du moins ce que l'on retrouve dans les journaux. J'ai l'impression que ses mots me posent la question. Histoire pour enfants, dois-je sortir mon grand vocabulaire? Alors le voici:

" Les contes et légendes de cette section, je veux dire. "

Ouh là, je pense que je vais me mettre à saigner du nez... Elle transparaît la douceur dans ses gestes alors que je suis dur, stoïque dans tout ce que je fais, ce que je dis. Cette nouvelle apparence me donne l'impression d'être plus autoritaire qu'avant, mais moins vulgaire aussi, surtout plus mature. Dans un sens, ça me fait du bien mais dans un autre, je n'ai pas envie d'exploser un jour ou l'autre dans une folie de jurons retenus. Je jette un oeil discret au livre qu'elle vient de tirer de l'étagère. Je ne m'y connais pas beaucoup dans le domaine de la lecture, donc ces mille et une nuits sonnent pour moi comme un porno. Elle me retourne la question sous une façon qu'il m'est difficile à décrire, mais qui ne m'affecte pas pour autant:

" Mon fils les adore, c'est pour cela que je suis ici. "

Encore là, ça doit faire étrange que de voir que c'est le père qui cherche un livre et non la mère... surtout un père aussi carré que moi! J'ai toujours été un gars sensible de toute façon, mais loin d'être un type à lire un roman en entier. La quatrième de couverture me suffit amplement comme lecture et je m'imagine le reste. Tant pis si j'ai tort dans ma conclusion, j'ai des choses plus importantes à faire. Puis je me dis que puisque j'en parle, aussi bien poursuivre jusqu'à ce que je tombe sur le vif du sujet.

" Vous saurez me conseiller des titres? "

Qui sait si je repartirai vraiment avec les livres qu'elle me proposera... je veux juste retrouver Kai...
Code by Silver Lungs


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Interrogatoire ou discussion? [Elena]   Dim 14 Déc - 17:24

avatar
Invité


Click


Approche incongrue



Alek Letho & Elena Vandervald


Tu restes un instant le regard braqué sur lui après sa réponse. Ne pouvant t'empêcher de songer, l'espace de quelques instants, que son fils était chanceux, qu'il connaissait certainement, cette chose que tu n'as jamais connu, l’intérêt de tes parents. Ou plus exactement de leur temps. Les livres, les contes étaient ton refuge, découvert par toi-même dans ces heures perdues à errer dans cette grande maison entre deux leçons de professeurs et savants payés une fortune pour que tu puisses recevoir la meilleure instruction, éducation. Une éducation dans l'absence alors les trois quarts de ton enfance tes parents étaient absents, déléguant aux bonnes, majordomes et professeurs le soin de s'occuper de toi, de te préparer à rentrer dans ce monde d'apparence où tu t'es construite, où tu as appris à évoluer, parmi les requins à coup de sourire hypocrite et de conversations sans utilités, cette éducation qui aujourd’hui du haut de tes vingts années fait de toi cette femme dont le visage est capable d'exprimer tout l'inverse de tes pensées, ta bouche de sourire alors que dans ta main une fourchette est plantée.

Finalement tu réponds, un léger sourire aux lèvres.

" Cela devrait pouvoir se faire. Mais ne me tenez pas pour responsable si cela provoque des cauchemars, c'est ce que j'aime chez les contes, ce rêve et ce cauchemar entre lesquels ils oscillent constamment, porteurs d'une morale souvent bien cruelle, et qui pourtant permet d'être préparer à affronter la dure réalité.

A moins que vous ne cherchiez les versions retravaillées en fins heureuses pour le préserver encore quelques temps temps de la dure réalité du monde.

En réalité tout dépend de ce que vous cherchez, la version originale, ou la remastérisé, auquel cas les titres que j'aurai à vous proposer risque de légèrement changer. "


Et sur ces mots tu entres en mouvement, ta main caressant les rayonnages comme à la recherche d'un objet précieux qui y serait glissé.

" Néanmoins, dans les deux cas..."

Tu te figes dans ta lancée alors que ta main extirpe avec douceur l'un des livres du rayonnage avant de t'en saisir délicatement puis de lui tendre.

" Je pense que celui-ci est un incontournable. "

La Belle et la Bête.

Ton visage se redresse légèrement pour vriller à nouveau ton regard dans celui de l'homme. Sa carrure est impressionnante c'est certain, et sa présence entre les rayonnages ne peut t'empêcher d'esquisser un sourire presque amusé alors que son visage atteint le dernier étage des rayonnages. Sa présence seule est comme une anomalie dans ce lieu, il n'y est pour rien, mais cela ne fais qu'accentuer ta curiosité, il est quand même étrange que quelqu'un semblant si peu au fait de ce qu'il est venue chercher ne s'adresse à toi, plutôt qu'à la bibliothécaire qui dans les faits serait bien plus à même de le conseiller, et c'est sans prévenir que ta voix s'élève alors que ton sourire disparait pour un visage froid et impassible, une voix aussi calme que dure, comme si en un instant tu étais devenue quelqu'un d'autre.

" A moins que vous ne désiriez autre chose. "

Et ton regard ne traduit plus qu'une expression froide et sans appel.

© Bebebe ♠
 MessageSujet: Re: Interrogatoire ou discussion? [Elena]   Mar 16 Déc - 0:09

avatar
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click

Interrogatoire ou discussion?
Elena Vandervald

Un conte provoquer des cauchemars à mon fils? J'ai bien peur qu'il soit trop orgueilleux pour montrer toute peur à son père. Je le vois bien s'empêcher de dormir toute une nuit parce qu'il serait traumatisé et blâmer cela sur des nausées passagères. Mais comme tout bon parent, je saurai qu'il me ment et que cette histoire l'aurait affecté plus qu'il ne l'aurait fallu. De plus, je suppose qu'elle ne soit pas aussi violente que mes aventures de guerre que je lui racontais avant de dormir. À chaque nuit pratiquement, il me demandait de lui raconter mes exploits sans savoir directement qu'il s'agissait de moi en réalité. Ce gamin est malin et il saurait autant que moi lorsque je mens.

Je prends le livre qu'elle me tend et lis le titre qui se trouve à sa surface. Il s'agit de La Belle et la Bête : l'histoire de ma vie. Je pousse un soupire et j'hésite entre le malaise et le sourire. Dois-je me réjouir du constat qu'un conte comme celui-ci se soit presque produit dans la réalité? Dois-je me sentir mal à l'aise face à tant de vérités révélées d'un seul coup par une étrangère qui ne sait même pas qui je suis? Mes yeux remontent vers les siens et je tente de percer ce mystère révélateur. Sait-elle lire dans les pensées? Sait-elle sentir ce que j'ai vécu? Ou bien est-ce par le plus grand des hasards que ce livre se retrouve entre mes mains? C'est vrai... je n'ai jamais raconté mes histoires de coeur à mon fils pour le garder fort. Mon poigne se resserre contre le livre et je le tiens tout contre moi, les yeux presque larmoyants. Si elle n'a pas su m'apporter des réponses aujourd'hui, elle aura su m'émouvoir.

Son sourire est balayé d'un naturel qui me choque. Comment une personne normale peut-elle passer d'un jovialité à un froid aussi sec que celui-là? A-t-elle découvert quelque chose sur moi? Et cette question qui laisse présager qu'elle sait que ma présence ici à lui parler n'est pas du tout un hasard. Je ravale ma salive, réfléchissant à ce que je peux lui répondre. Je ne peux pas abandonner cette conversation aussi facilement... Ce serait abandonner l'idée de retrouver mon fils. Ma poigne se resserre un peu plus autour du livre, faisant grincer la couverture. Mes yeux se baissent et se fixent sur l'étagère. Je tiens mon morceau, je tiens à ne pas lui révéler directement et je tiens obtenir ces réponses à mes questions:

« Vous aimez les enfants? »

Comment tourner la conversation autrement en un échec plutôt pathétique. Dit comme cela, c'est comme si je cherchais une nouvelle mère à mon fils... Je suis ridicule... Et si je pose celle-là:

« Il y en a beaucoup à Era des enfants? Qui sait, si le coin me plait, je songerai à déménager. C'est probablement plus sécuritaire, n'est-ce pas? »

Je donne de l'assurance à mon expression, risque un sourire et me tiens prêt à me faire renvoyer mes mauvaises répliques en pleine figure...
Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Interrogatoire ou discussion? [Elena]   Mer 17 Déc - 17:00

avatar
Invité


Click


Approche incongrue



Alek Letho & Elena Vandervald


Et tu peux le distinguer ce malaise qui le traverse fugacement alors que ses mains se crispent sur l'ouvrage. Au fond de ton esprit tu mémorises l'information sur cette étrange réaction que son corps à laissé fugacement échappé à la vision des ces simples mots : La Belle et la Bête.

Sa réponse à coté est presque ridicule alors qu'il tente grossièrement de changer de sujet. Tu rentres dans le jeu alors que ton visage se desserre, chassant la froideur pour une certaine quiétude alors que tes yeux noisettes passent de ses mains à ses yeux. Une simple réponse pour tester la pente, laisser croire que tu as pris à cette grossière tentative pour éclipser ta question.

" Il faudrait être un monstre pour ne pas les aimer. "

Ton regard toujours levé vers lui tu détailles sa carrure, plus en avant son visage, l'air de rien alors que qu'après quelques secondes à peine tu souris, que ton regard revient chercher le siens. Comme si toute méfiance était apaisée, don de mascarade que ton milieu t'as donné.

" Certainement, le Conseil est là pour y veiller. "

Cette conversation confirmant d'avantage à chaque seconde passant qu'il n'est pas là pour ce qu'il prétend. Et c'est l'air de rien que tu passes à l'attaque, glane l'information.

" D'ailleurs où est le votre ? Je n'ai pas souvenir d'avoir vue des enfants en arrivant, je suis certaine qu'il aimerait choisir lui-même quelle histoire vous lui raconterez. "

Et ton visage affiche cette expression de légère surprise, comme si cette question t'étais seulement venue à l'instant, faisant expression de cet art dans lequel tu as toujours excellé, feindre la femme de peu d'esprit aux réponses d'une innocence presque écœurante.

© Bebebe ♠
 MessageSujet: Re: Interrogatoire ou discussion? [Elena]   Mer 17 Déc - 22:36

avatar
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click

Interrogatoire ou discussion?
Elena Vandervald

Ai-je été un monstre plus que ce que je pensais? Avant d'avoir Kai sous mon aile, j'ai détesté les enfants. Ils pleurent, ils râlent, ils crient, ils ont toujours faim. À chaque année on doit leur acheter de nouveaux vêtements, au jeune âge, on doit changer les couches régulièrement, on doit trouver le problème d'une limace qui sait que crier pour communiquer. C'est un véritable boulet dans la vie, mais j'ai appris à aimer mon fils. Je venais de vivre un deuil que je devais réconforter un bébé qui pleure alors que je n'arrivais même pas à sécher mes propres larmes. J'en ai bavé, mais je m'en suis sorti. Sauf que me voilà maintenant avec un fils perdu et un camouflage temporaire pour être capable d'être considéré comme un être humain du peuple et pas comme un terroriste...

Je suis grillé. Avec une question comme celle-là, il y a raison d'être figé comme un lapin et de ne pas savoir comment réagir. Elle s'intéresse vraiment à mon fils? Sait-elle qu'on me l'a enlevé? Est-elle surprise de constater que je lui ai menti en partie sur ma situation? C'est hors de question que j'emménage à Era: avec tous ces cinglés qui veulent tout faire sauter, ce serait du suicide que de s'exposer à ces risques. Je veux bien croire à la bonne volonté du Conseil à vouloir protéger ses citoyens, mais il est tellement mis de l'avant que tout le monde lui en veut. Ai-je été celui qui a donné l'élan à ce mouvement rebelle? Le peuple tient-il à mon retour? Ou veulent-ils se débrouiller avec leurs moyens? J'ai une mine déconfite et découragée:

« Écoutez madame Vandervald, ma femme est décédée à la naissance de mon petit. Je suis seul pour l'élever, mais je fais de mon mieux. Sauf qu'un père aussi maladroit que moi n'arrive pas à retenir un gamin aussi turbulent que le mien. Il a fugué et je tente de le retrouver. J'ai tenté d'entrer au Conseil pour voir la liste des enfants retrouvés, mais ils n'ont pas aimé que je sois hors de moi à ce moment-là. J'ai fait une erreur, je vous l'accorde, mais je fais de mon mieux pour être un meilleur père. Pouvez-vous m'aider à entrer et voir les enfants que vous avez en refuge? »

Une semi-véritée révélée comme une histoire vraie. Ça me tient à coeur parce que la vérité de mes mots m'enrage. Mes erreurs passées me font payer aujourd'hui et ça m'enrage, j'ai honte de moi jusqu'à un certain point. Kai, si t'es là avec les autres, je laisserai tomber cette couverture pour vous sauver, tous. Si ce sera prendre la vie de cette femme de manière sanglante, soit, mais ce sera pour votre liberté. Au moins, j'aurai réussi à libérer quelqu'un dans ma vie...
Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Interrogatoire ou discussion? [Elena]   Ven 19 Déc - 11:47

avatar
Invité


Click


Approche incongrue



Alek Letho & Elena Vandervald


Finalement il lâche la vérité. Son visage se parant de cette hargne alors qu'il révèle ce que tu pensais déjà, il sait qui tu es et ne t'as pas abordé par hasard. Son histoire est des plus banales, ce qui ne l'empêche pas d'éprouver de la compassion pour cet homme semblant sincèrement inquiet du bien être de son enfant et tentant de faire de son mieux. Pourtant ce n'est qu'un sourire triste qui s'affiche sur tes lèvres rosées alors que finalement tu réponds.

" Malheureusement vous avez été mal renseigné. Le Conseil n'as pu vous être d'aucunes aides puisque nous n'avons aucun refuge pour les enfants. Nous nous occupons du monde de la magie, rien de plus, bien évidemment si un enfant errant ou perdu est trouvé nous le prenons, mais il est remis dans les vingt-quatre heures aux autorités compétentes en la matière. C'est à dire la garde de la ville, où les bonnes œuvres à caractère sociale. Les parents sont recherchés, mais si l'enfant ne veut pas parler et que l'on ne trouve nulle trace de son existence il nous est impossible de les retrouver, auquel cas ils sont alors placé en orphelinat, puisque de toute façon la plus part d'entre eux n'ont plus de parents d'où leur errance. "

Tu compatis sincèrement au désarrois de cet homme, même si tu apprécies moyennement les moyens détournés utilisés.

" Néanmoins vous pouvez toujours me donner son prénom et son signalement et je tenterai de voir si un enfant correspondant a été trouvé par l'un de nos agents, je ne peux pas faire plus et doute sincèrement de trouver l'information. Je suppose que votre enfant aurait certainement parlé en voyant la procédure qu'il aurait déclenché et vous auriez été contacté, hors il semble que ce ne soit pas le cas, ce qui me laisse croire que votre enfant est toujours là, quelque part, arpentant les rues. ... Quelle âge as-t-il si ce n'est pas indiscret ? "

© Bebebe ♠
 MessageSujet: Re: Interrogatoire ou discussion? [Elena]   Ven 19 Déc - 20:21

avatar
Senji Kiyomasa

Crime Sorciere

Click

Interrogatoire ou discussion?
Elena Vandervald

Un mauvais renseignement ou un mensonge à plein nez? Je ne vois pourtant aucune trace qui reflètera une trahison sur son visage. C'est donc la vérité? La vérité que mon gamin est perdu à tout jamais? La vérité que de ne plus jamais le revoir? J'ai mal. Mon coeur se serre dans ma poitrine. L'être humain que j'ai élevé pendant 5 ans, se volatiliser aussi facilement sans possibilité de le retrouver... Mes yeux se remplissent d'eau. Aurais-je... vraiment perdu ce qui me restait de plus cher à l'intérieur d'une simple semaine? Mes jambes tremblent, mais je me retiens sur le meuble le temps que je reprenne mes esprits. Je suis sous le choc, j'ai peine à respirer à travers la congestion dans ma gorge...

L'espoir revient soudainement. Il y aurait une possibilité d'entrer en contact avec ces enfants perdus et retrouvés. Mes yeux s'illuminent d'un coup alors qu'une larme que je ne peux retenir glisse sur ma joue. Je m'empresse de l'essuyer du revers de la main. Puis-je la suivre pendant les recherches? Puis-je voir de mes propres yeux ces enfants qu'ils "protègent"? Et si c'était un piège? Et si lorsque je dirai le nom de mon enfant, elle se mette à m'attaquer parce qu'elle m'aurait repéré indirectement? Je glisse doucement ma main sur le manche de mon épée comme si c'était pour m'appuyer dessus, mais je le tiens à deux doigts: chose suffisante pour égratigner ma peau et faire jaillir mon sang comme une arme.

" Il s'appelle Kai et il a à peine 5 ans. "

J'attends sa réaction, j'attends à ressentir les émanations magiques dans l'air avant de faire un mouvement... et pourtant rien. Tout est... normal? Puis une pensée terrible me traverse l'esprit: et s'il s'était sauvé de son propre chef? Je fige un instant, ma main appuyée sur mon manche retombe. Ai-je échoué mon rôle de père à ce point? Être enfermé sur les terres d'une ferme ne peut pas être le meilleur des supplices, mais je faisais ça pour le protéger pas pour le punir... Serais-je devenu aussi pire que mon propre paternel? J'ai fugué moi-même pour cette raison que j'en pouvais plus d'être mis en cage comme un oiseau. Mon fils serait-il ma réincarnation? Je souris à moi-même en me disant qu'il doit être en vie à quelque part... Sauf que je profite de ce dernier élan pour m'assurer, un dernier élan aux côtés du Conseil, un dernier espoir pour retrouver mon fils:

" Est-ce qu'il est possible que je puisse vous accompagner durant les démarches? "
Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Interrogatoire ou discussion? [Elena]   Lun 22 Déc - 17:48

avatar
Invité


Click


Approche incongrue



Alek Letho & Elena Vandervald


Tu le fixes sans ciller, interdite durant quelques instants, alors que pour la première fois depuis longtemps tu avais été prise au dépourvue, totalement. Une audace à la limite de l'insolence, une audace franche et presque bourrue, à son image finalement, sur le moment tu ne sais quoi lui répondre alors que tu peux voir ses yeux luire de larmes étouffées, tu peux sentir son malaise et son trouble, son inquiétude et sa peine. Tant d'émotions qui bien malgré toi te mettent mal à l'aise, complétement, l'espace même d'un instant tu ressens de la jalousie en vers cet enfant, une jalousie aussi fugace que la rancœur tenace qui t’habite concernant tes propres parents, qu'auraient-ils fait à sa place ? Certainement pas une larme, un Vandervald ne pleure pas. Se déplacer ? Certainement pas, il n'auraient pas eut le temps. Une rançon ? Une mise à prix et une pression de leurs pistons ? Oui très probablement. Tu chasses cette pensée alors que finalement ton regard revient se vriller dans le siens, comme doté d'une nouvelle assurance déterminée, ne jamais rien révéler, ne rien laisser paraître, tel était les règles du jeu de ce monde de requin dans lequel tu évoluais, la moindre faiblesse affichée c'était la mort dévorée, la perte totale de toute autorité.

" M'accompagner jusqu'au Conseil très certainement, mais vous devrez attendre dans le hall, il est hors de question qu'un civile ne circule librement dans nos locaux, même en simple accompagnant. Même pour moi il y'a des limites que je ne peux dépasser, je pense que je n'ai pas besoin de vous en donner la raison. "

Tu laisses passer un silence avant de te mettre en mouvement vers la sortie, oubliant toutes tes préoccupations, toute tes occupations en ces lieux, il fallait savoir où placer ses priorités, dans l'encadrement de la porte tu te figes.

" Vous comptez rester planter là ? "

Un pas avant que tu ne te retournes.

" Oh et la prochaine fois venez en aux faits, vos moyens détournés auraient put très mal tourné, je ne suis ni un monstre, ni une écervelée, mais je peux être bien plus dangereuse que vous ne semblez le penser, surtout quand un parfait inconnu m'aborde de façon des plus suspectes. "

Et sur ces mots tu reprends ta marche dans sa lancée, tu ne prêtes pas réellement attention à si il te suit ou pas alors que tu sors de la bibliothèque pour retourner au conseil, si il tient vraiment à son fils il te suivra.

© Bebebe ♠
 MessageSujet: Re: Interrogatoire ou discussion? [Elena]   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Claudy Gassant est expulsé après avoir subi un interrogatoire aux USA
» Agréable compagnie [ Elena ]
» [Discussion]Le Site Du Zéro
» flood discussion
» L'Atelier d'Elena

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Centre :: Era :: Centre Ville