Partagez | .
L'Amour est une rose épineuse [Terminer]
 MessageSujet: L'Amour est une rose épineuse [Terminer]   Dim 23 Nov - 3:56

avatar
Invité


Click



Circé Eirene

" L'Homme n'est qu'un pion sur l'échiquier nommé désir "





Informations Générales


Identity

Nom : Eirene
Prénoms :Circé
Âge : 30 ans
Date de Naissance : X761
Origines : Minstrel


Activité(s) : Blablabla
Guilde : Conseil de la Magie / Ajatar Virke
Statut : Haut Conseil / Haut Membre
Surnom : Aucun
Avatar : Terumii Mei(Naruto)







Psychologie




C'est un tout mais aussi un rien. Circé c'est plein de choses à la fois sans qu'on sache avec précision ce qu'elle est. Circé c'est un masque. C'est ce sourire à la fois sadique mais à la fois érotique. C'est cette façon d'amener les gens vers ce qu'elle veut, cette façon de manipuler le commun des mortels comme un maître et ses marionnettes parce que Circé c'est de l'art qu'elle a au bout des doigts mais aussi dans les yeux.

Si elle sait manipuler les gens avec finesse et douceur, elle sait aussi parler le langage du corps sans aucune difficulté. Tout chez elle est calculé, prévu et fait en sorte que rien ne lui échappe, car elle n'aime pas quand quelque chose lui glisse entre les doigts. Non Circé, elle est ce genre de femme à qui tout réussit et que tout le monde envie. Elle sait comment parler aux femmes, elle sait décrypter le cerveau des hommes. Elle s'immisce dans votre esprit avec son jeu et une fois qu'elle y est, elle joue avec vous. Oui, elle joue car elle ne sait faire que ça. Jouer.

Circé c'est aussi une sadique, car quand quelque chose lui échappe, elle aime à prendre sa revanche tout en prenant son temps. Circé elle aime briser les autres, c'est son petit plaisir personnel, c'est son petit côté démoniaque, son reflet obscur que personne ne connaît ou seulement très peu de gens. Circé c'est une démone. Elle vous prend, elle vous brise et vous rejette en si peu de temps que même vous, vous ne la verriez pas venir.

Mais même si Circé c'est tout ça, même si c'est l'art et la manière de mentir et de tromper les yeux et surtout le cœur humain, Circé c'est avant tout une femme, une fille. Circé c'est cette petite fille ayant sombrer, c'est celle qui préfère fuir que de montrer qui elle est. C'est celle qui ignore son reflet dans le miroir et qui joue la comédie à tout le monde. C'est la femme pleine de secrets et de mystères qu'on aimerait apprendre à connaître mais à trop s'y approcher on pourrait s'y brûler les ailes car Circé, elle se défend. Elle n'aime sûrement pas se salir les mains et faire le sale boulot, cela pourrait être vu comme un acte de lâcheté, mais Circé elle a souffert dans le passé. C'est la petite fille brisée que rien n'y personne ne pourra jamais réparer. Mais ça personne ne le sait, car elle ne laisserait jamais paraître qui elle est et ce qu'elle ressent.

Elle joue de ses charmes, elle envoûte, elle plaisante, elle manipule, elle ment, elle trompe, elle est douée dans beaucoup de domaines et tout le monde pourrait s'y perdre et tomber fous mais Circé elle sait ce qu'elle fait, elle sait où elle va et elle sait à qui elle doit ce qu'elle est : à elle-même. Circé c'est ce genre de fille qui s'est battue et qui s'est construite autour de ses mensonges et de ses attributs mais elle sait qui elle est. Peut-être qu'à cause de son histoire et de tout cela, elle peut se montrer arrogante mais à qui la faute ? Sa réussite elle ne la doit qu'à elle-même et à personne d'autre. Personne ne l'a aidé et elle ne veut personne dans sa vie car elle n'aime pas les autres, sauf quand cela peut lui être bénéfique.

Au final Circé c'est la tentation, c'est le mal, c'est le serpent du jardin d'Eden mais c'est aussi la femme brisée, celle qui se cache derrière un masque pour ne pas être percée à jour, celle qui manipule et qui feint pour ne pas à avoir de comptes à rendre.

Oui Circé c'est un tout. C'est cette petite voix qui vous murmure des mots doux au creux de l'oreille, c'est la sirène qui vous attire sur le récif, c'est le poison qui vous ensorcelle contre lequel on n'a pas trouvé de remède. C'est la femme qui vous met à genoux et qui vous fait décrocher la lune.

Sauriez-vous lui résister longtemps ?





Background/Test RPG





Background :

Circé avant d'être cette femme manipulatrice et mesquine, c'était une petite fille. Parce que Circé elle a eu une enfance normale, c'était une enfant normale. Circé c'était la petite fille ayant grandi à Minstrel où la magie est réservée à l'Eglise et où le bas peuple n'a pas le droit d'en user ni d'en abuser. Circé c'était cette petite fille modèle, aimé de ses parents et faisant tout son possible pour aider ses proches. Circé dés sa petite enfance, elle avait des doigts de fée et cousait pour les nécessiteux. Circé dés sa petite enfance, elle avait des doigts de fée et cousait pour les nécessiteux. Personne ne se souciait d'elle. Personne ne savait ce qui allait se passer. Personne n'aurait pu le savoir de toute façon, car Circé elle est née sous la mauvaise étoile.

Un jour, son étoile s'est transformée en trou noir, aspirant tout sur son passage et ne laissant rien au hasard.

Circé elle était naïve et ignorante, elle ne savait rien de la nature profonde de l'homme. Cette nature pourrie et perverse qui se voyait dans leurs regards. Pourtant elle continuait de leur sourire à ces hommes qu'elle croisait, car Circé c'était la mignonne petite fille du village. C'était la petite discrète que tout le monde aimait sans vraiment savoir qui elle était. Circé c'était une enfant devenant femme, grandissant et gagnant en beauté comme si c'était la seule fée s'étant pencher sur son berceau à la naissance.
Oui, Circé elle plaisait vraiment bien aux hommes. Elle était belle, elle envoûtait déjà sans le savoir, elle ensorcelait les hommes sans le comprendre. Ils étaient déjà à ramper par terre pour elle, qu'elle était loin devant. Circé c'était la naïveté. C'était l'amour et la tendresse. C'était la jeune femme évoluant. C'était la chenille sortant de son cocon de timidité pour éclore en papillon.

À ce moment-là et progressivement, Circé elle ne savait rien mais elle était déjà en train de se transformer. Elle changeait sans comprendre la nature de son changement. La magie l'avait également embrassé à la naissance et rien que ce fait pouvait lui valoir plus d'un problème parce que la magie ce n'était pas pour le commun des mortels comme elle..À ce moment-là et progressivement, Circé elle ne savait rien mais elle était déjà en train de se transformer. C'était pour les gens vertueux.

La vertu...Circé elle a fini par la perdre justement. Elle l'a perdue un soir, avec un homme dont elle pensait pouvoir oublier nom et paroles quand il aura quitté son lit mais c'est dans cette nuit de folie, cette nuit embrasée que Circé devenue officiellement le diable. La magie, SA magie c'était une drogue, c'était quelque chose que vous auriez dans la tête et dans la peau. C'était ce petit quelque chose qui vous brûle d'intérieur car Circé sa magie ce n'est que pure excitation rien de plus.Circé elle a fini par la perdre justement.Elle pensait qu'à son désir de femme.

Un homme. Une nuit. Une tragédie. Un enfer.

Après cette même nuit, Circé elle perdit la raison, car l'homme de son désir devenu l'homme de sa folie. Au matin, cet homme était mort, raide et tout pâle dans son lit. Circé elle ne comprit pas pourquoi parce qu'elle n'avait fait qu'écouter cette petite voix intérieure qui lui disait d'aller plus loin, d'aller plus fort, de pousser jusqu'aux limites du raisonnable...Mais tout n'était qu'une question de sexe, d'érotisme et de désir naturel.

Cette mort, fut la fin de Circé. Reconnue comme une hérétique, une sorcière pour usage interdit de la magie, Circé elle fut pourchassée et condamnée à mourir par son pays, sa famille ne cherchant qu'à se débarrasser de ce démon qui avait habité avec eux pendant si longtemps.

Circé elle perdit tout à cause de cette nuit. Elle perdit son identité, son âme, sa vertu, son humanité et parce qu'elle était plus maline que les simples mortels, elle réussit à fuir et pris refuge à Fiore, un pays où la pratique de la magie était autorisée pour tout le monde mais il n'empêche que Circé elle avait perdue quelque chose...Quelque chose qui faisait qu'elle était cette petite fille ignorante.

Elle avait perdu sa foi. Sa foi en l'humanité, sa foi dans les gens, sa confiance en ce bas monde qui l'avait chassé comme un animal de foire. Circé c'était une femme mais une femme qui allait se venger pour ça. Une femme qui allait détruire ce monde pourri et injuste car les traitements de faveur n'existent pas. Tout le monde devrait être pareil. Tout le monde devrait détester ceux qui n'ont pas de magie et qui chassent injustement ceux ayant ce don par nature. Une femme qui allait détruire ce monde pourri et injuste car les traitements de faveur n'existent pas. Elle n'allait pas laisser sa chance passer.

Circé elle avait déjà tout prévu. À Fiore, elle fut approchée par Ajatar Virke, un groupe mystérieux ayant pour adeptes ceux ayant les mêmes idéaux qu'elle alors elle pouvait bien sacrifier quelque chose d'autres...Elle avait déjà tant perdu. Elle allait jouer le jeu. Cela pouvait être amusant. Elle acceptait de se couper en deux de l'intérieur jouant sur deux tableaux car plus tard Circé entra au Conseil de la Magie, l'Organisation qui s'occuper de gérer tout ce qui concernait les incidents majeurs dans ce Royaume.

Circé elle jouait chez les gentils et chez les méchants...Mais Circé elle avait déjà un but en tête et personne n'allait pouvoir la détourner de son objectif et personne ne devait se mettre en travers de sa route car elle détestait ça.

Circé c'est une perfide mais une petite maline, qui a su jouer son rôle quant aux six ans de vide. Oui Circé a sûrement son mot à dire sur cette histoire mais ça c'est un secret que vous ne pouvez pas savoir...Pas pour l'instant en tout cas.

Ainsi, elle resta six ans au Conseil...Le fruit le plus pourri de l'arbre était resté accrocher à la branche principale mais personne ne voyait qu'il était pourri, non, tout le monde voyait le côté clair et verdoyant. Circé, elle s'amuse, elle joue. Elle complote, elle rapporte. Circé, elle parle, elle envoûte. Circé elle condamne à la tentation et aux vices.

Circé c'est le soleil qui brille, qui attire et dés qu'on s'en approche de trop près...On s'y brûle les ailes.

C'est la première femme...C'est celle qui pose des questions, qui doute, qui redoute, qui réfléchit et qui calcule. C'est Lilith. C'est Aphrodite. C'est Vénus. C'est toutes ces facettes à la fois. C'est la clé de la porte menant au septième ciel.

Circé c'est deux reflets dans un miroir mais arriverez-vous à faire la différence ?

Test Rp :
Il était une fois, un bébé sur lequel s'étaient penchées trois fois à sa naissance : La beauté, la gentillesse et le malheur. La troisième arrivée toujours en retard, quand les deux autres étaient déjà passées.

La troisième fée pouvait détruire une vie. Et c'est ce qu'elle fit. Parce que la vie de Circé était normale. Circé en elle-même était normale et avait grandi dans cette normalité et cette banalité déconcertante. Circé, elle n'avait rien demandé, elle faisait toujours de son mieux quoi qu'il arrive, quoi qu'il advienne.

Circé quand elle a tout perdue, quand sa famille lui a tourné le dos, quand sa patrie l'a pourchassée, Circé ce n'était qu'une enfant. Une enfant innocente et pleine de joie. Circé, c'était ce genre de fillette...C'était ce sourire aux lèvres. C'était cette bienveillance malsaine et cette gentillesse démesurée. C'était un petit bout de quelque chose que tout le monde aimait jusqu'à ce fameux soir. Cette nuit maudite.

Circé, elle a tout perdue et depuis ce fatal jour, elle a refait sa vie ailleurs, là où est réellement sa place sans qu'elle ne soit menacée d'être brûlé vif pour sorcellerie ou pire. Depuis son arrivée à Fiore, Circé, elle avait gagné en charme, en beauté, en confiance. Circé était devenue cette femme forte et déterminée. Déterminée à prendre sa revanche sur ce monde pourri de l'intérieur. Prendre sa revanche sur ces gens communs, dépourvus de magie. Elle voulait les punir de l'avoir traité comme une bête, comme un démon.

Mais avant cela, Circé, elle devait garder son calme et sa patience et attendre le moment souhaité. Fiore était un vaste Royaume. Un Royaume gangrené par le mal petit à petit, mais sans que cela ne soit une réelle menace ou si cela en était une, il était difficile pour lui d'être atténué. Parce qu'ici le mal ce n'est pas des religieux qui vous courent après avec des fourches et des mousquets... Ici le mal c'est les mages mal attentionnés. Ce sont ces gens se tapissant dans l'ombre.

Ça, Circé, elle avait tout de suite comprit et rapidement, elle réussit à entrer en contact avec quelques personnes, rejetées de la société comme elle. Des personnes ayant toutes des idéaux bien définis et bien particuliers mais du moment qu'elles pouvaient être utiles, Circé, elle allait les utiliser. Les users. Tout n'est que bien.

Dans le même temps Circé, elle entra au Conseil de la Magie. L'organisation faisant régner la loi ici. Quoi de mieux que d'infiltrer la bergerie pour en apprendre plus sur ce monde et ses alentours ? Mais qui pourrait se douter de ses attentions ?

À cette simple pensée, fixant l'horizon à travers la fenêtre, Circé souriait. Elle souriait de ce sourire perfide et sournois que personne ne connaissait chez elle. Elle souriait, car tout se déroulait comme prévu. Oui...Tout.

« - Circé ! Voilà des papiers pour toi, si tu pouvais les signer et ensuite les donner au chef ça serait sympa ! Et n'oublie pas la réunion de ce soir.. Elle semble importante.
- Bien entendu...Tu peux compter sur moi. Je vais m'occuper de tout ça, répondit-elle en souriant aimablement »

Douée d'un talent naturel pour la comédie, il lui était facile de changer d'expression et d'humeur en quelques secondes. Elle avait l'habitude maintenant de ce genre de changement et semble s'être habituée à devoir faire la paperasse pour les autres même si son envie première était de balancer les papiers à la figure de ce chef trop paresseux et trop gros pour se lever de son fauteuil. Ce même chef regardant toujours dans le couloir pour être seul avec elle. Ce même homme dégoûtant et indéniablement attirer par cette femme.

Les papiers en question semblaient indiqués une augmentation du nombre de mages arrêtés mais aussi une montée douce et discrète des guildes illégales sauf qu'il n'y avait pas assez d'indications sur ces dernières pour tenter quoi que ce soit.

« - Ils ne trouveront jamais rien en restant assit à leurs bureaux ces imbéciles...Pensa-t-elle alors à haute voix.
- Tu as dit quelque chose ? Demanda son chef
- Pas du tout. Voyez-vous, j'examinais ces rapports et je trouvais cela intriguant que l'on ne tente rien contre les guildes illégales. Qu'est-ce qui retient le Conseil ?
- La décision des hauts gradés.. Voilà ce qui le retient. La décision. Dis-moi ma jolie... Tu as quelque chose de prévu ce soir ? Après le travail on pourrait...
- Désolé chef..J'ai encore quelques rapports à rédiger et j'ai une réunion. Je crains que cette dernière ne me prenne ma soirée voyez-vous ! Mais peut-être pourrions-nous reporter cette charmante soirée à une autre fois ?
- Oui...À une autre fois. »

Il prit ses affaires et partit. Le sourire de Circé suivit le départ de l'homme en question jusqu'à ce qu'il ait passé la porte. Les hommes sont vraiment faciles à cerner et à voir venir. Même un éléphant aurait été plus délicat pensa alors la jeune femme en se retournant sur son fauteuil.

La décision d'en haut hein ? Elle se demanda alors comment cela pouvait être en haut ? Comment étaient les gens qui y siégeaient ? Certainement, des mages illustres et redoutables...L'idée de pouvoir en séduire un ou deux traversa l'esprit de la jeune femme. Ainsi, elle pourrait avoir plus ample informations quant au déroulement de certains événements. Oui, cela semblait être possible...Rien ne lui était impossible tant que cela concernât le sexe masculin. Elle l'avait appris et retenue depuis toutes ces années.

Le sexe faible..L'homme. Il est si prévisible.

Circé se leva alors de son fauteuil, pris les dossiers entre ses bras avant de les coller contre sa poitrine et partie dans le couloir. Comme à chacune de ses sorties, elle fit sensation. Les regards la suivaient, les gens se retournaient, les femmes chuchotaient. Quel était son secret ? Comment faisait-elle ? Certains l'admiraient, d'autres la voyait déjà dans leurs lits et tandis qu'elle se sentit observer, elle ne put s'empêcher de sourire. De ce sourire pervers et provocateur, pleine de confiance en elle. Aucun d'eux n'était assez digne pour l'avoir, même pour un baisemain mais s'il fallait passer par là pour avoir ce qu'elle voulait et les informations qu'elle souhaitait..Alors soit !

La réunion de l'après-midi fut d'un ennui à n'en plus finir et à s'endormir sur sa table. Apparemment, le Conseil avait prévu d'envoyer quelques patrouilles par ci par là pour mener l'enquête sur différentes localisations de guildes illégales. Des traîtres parmi les méchants ? Comble du sort. Ce qui ne faudrait pas faire pour rentrer dans les bonnes grâces du Conseil afin de s'extirper à une sentence radicale.

Après le jeu au Conseil, Circé avait rendez-vous avec une personne dans un bar et lui fit passer des notes de ladite réunion pour que le nécessaire soit fait. Oui, il ne fallait pas laisser le Conseil avoir un pas d'avance...Il fallait bouger avant qu'il n'arrive même si le départ était trop soudain alors ils s'apercevraient qu'il y a un loup dans la bergerie. Il fallait être discret et minutieux... Quitte à y laisser quelques âmes en peine sur place pour faire plaisir au Conseil.

« - Deux ou trois personnes devraient suffisamment distraire cette bande d'empotés. Vous faites ce que je vous dis et tout se passera bien pour vous. J'espère que vous m'avez comprise ? Il serait fort déplaisant que j'ai à me répéter.
- Puis-je, vous posez une question ? Demanda l'homme assit à ses côtés
- Je vous écoute ? S'il me suffit de calmer votre curiosité...
-Pourquoi faites-vous cela ? Enfin, il s'agit là du Conseil et de trahison. C'est un crime important.
- Un crime ? Cela en saura un s'il est reconnu, mais ce n'est pas le cas donc...Soyez mignon et..Taisez-vous sinon je vais devoir m'assurer de nettoyer derrière vous et j'ai horreur de ça. Voyez-vous les gens pour qui je travaille n'aimeraient certainement pas être à découvert tout de suite. »

L'homme buvait chacun de ses mots , la bouche grande ouverte ne fit que des mouvements de tête. Oui...Circé était déjà une femme prise et compromise depuis longtemps dans d'autres affaires. Ajatar Virke. Un nom encore méconnu, mais qui sait ? Cela ne saurait tarder avant que tout le monde n'en entende parler. Ajatar...Des personnalités trop singulières pour y rester plus d'une journée là-bas et pourtant.. Tous s'entendaient sur un point. Une idéologie qui arrivait à rassembler autant de personnes... Mais pour l'instant c'est encore un secret.

Circé se leva après avoir fait un baiser sur la joue à son interlocuteur et partie. Disparue. Juste pour une nuit.

Le reste ne dépendait plus d'elle, elle avait fait sa part du marché et détesterait être mouillé plus qu'elle ne l'est déjà. Les bagarres, ça regarde les gros bras, les gens sans cerveaux, les soldats...Elle, elle réfléchissait et préférait laisser la sale besogne à d'autres.

De cette histoire il eut des répercussions mais personne ne semblait soupçonner qu'il y avait un traître dans leur rang. Personne ne semblait savoir ni s'en apercevoir parce que tant que Circé souriait...Tout le monde était heureux...Et il n'y a pas que les sourires qui se redressaient sur son passage.

Parce que Circé c'est ça. C'est la perfidie, la trahison, le murmure, la comédie, la feinte.

Circé c'est celle qui charme le capitaine du bateau pour qu'il aille s'écraser contre les récifs marins. Peu de gens s'en méfie. Peu de gens en doute. Peu de gens savent de quoi elle est réellement capable pour parvenir à ses fins.





Magie




La magie de l'Arc des charmes est une magie ancienne, on suppose que son pouvoir repose sur une bénédiction divine, que sa présence ne peut être que si l'enfant est né sous la protection des dieux de la beauté et de l'amour. Cette magie étant directement liée aux attributions de ces Dieux oubliés tel Ishtar, Aphrodite, Lilith et Venus...

L'Arc des charmes permet à son utilisateur d'agir sur tout ce qui a attrait au domaine de la beauté, des désirs, de l'amour charnel et du sexe. Sa présence fait de ses utilisateurs de véritables Succubes et Incubes. En effet l'Arc des charmes utilise l'énergie sexuelle de son utilisateur pour fonctionner en la déchargeant dans ses techniques perverses, faisant d'elle une magie vicieuse puisqu'elle nécessite que son utilisateur se nourrisse de l'énergie sexuelle d’autrui à l'image de ces créatures des enfers que sont les succubes et incubes.

L'arc des charmes utilise alors cette énergie sexuelle pour influencer sur ses domaines très spécifiques que sont la beauté, les désirs charnels et le sexe.

A cause de sa magie Circé sécrète constamment une grande quantité de phéromones tirés de sa propre énergie sexuelle, la rendant étrangement attirante , mais faisant aussi que quoi qu'il en soit cette magie épuise constamment son utilisateur créant alors le tabou de cette magie : une réelle faim. Un réel besoin de nutrition, mais pas de nutrition alimentaire, de nutrition par l'énergie sexuelle d’autrui.

Quand le mage n'utilise pas sa magie la régénération naturelle de celle-ci permet de combler supporter cette faim, mais lorsque cette magie est utilisée, que ce soit de manière minime ou non, son porteur ressentira cette faim de plus en plus violemment, s'affaiblissant et créant le besoin de se nourrir devant la faim que créée sa décharge d'énergie sexuelle.

Cette faim est contrôlable à une seule condition : ne jamais lui avoir succombé. En effet à partir du moment où le mage lui succombe une fois il ne pourra plus résister à cette faim apparaissant après chaque utilisation de sa magie. Pour se nourrir il existe deux moyens : l'acte sexuel en lui même, ou l'utilisation de la première technique de l'arc des charmes.
Si la nutrition d'une partie de l'énergie sexuelle (ou Ki) de quelqu'un affaiblie ce dernier, si le mage succombe à sa faim et en vient à aspirer la totalité de cette énergie d'une autre personne, la victime décède de fatigue. Le seul garde fou étant que l'acte sexuel comme les techniques aspirant l'énergie sexuelle sont cantonnés à la magie de son utilisateur.



Techniques





Bebebe - FTRPG
 MessageSujet: Re: L'Amour est une rose épineuse [Terminer]   Dim 30 Nov - 20:23

avatar
Invité


Click


♦ Bienvenue sur Fairy Tail RPG ♦
♠ Premier Passage ♠



Général
Un des codes du forum, pas grand chose à dire. A la base ce n'est pas le code prévu pour les predefs inventés qui ont histoire et test rp séparés, mais tu as respecté la nécessité des deux quand même, donc rien à dire. Quelques fautes, mais rien de bien dramatique, réfléchis à ce que tu veux dire et elles disparaitront d'elles-même Wink

Psychologie

Rien à redire, tu as parfaitement compris le personnage.

Validé.

Background

Tu as su mêler histoire et test rp assez bien, avec du récit puis du rp par passages fluides qui ne coupent absolument pas la lecture ni la compréhension. Mon seul regret serait peut-être que j'aurai aimé en voir plus, avec par exemple comment elle a réussi à monter les échelons du conseil en détail. Mais au final tout ce qui est attendu y est, à commencer par la compréhension du personnage, donc c'est bon pour moi.

Juste un détail, il est beaucoup plus probable que ça soit Ajatar qui l'ait approché pour une raison X, que l'inverse, Ajatar était encore inconnue avant les événements du palais royal, ses membres ont tous été recrutés en étant trouvé et cherché par :
- soit Blood di Asuna (personnage très mystérieux dont personne ne connait la réelle identité)
- soit un autre membre d'Ajatar (confère les prédefs)

Concernant Circé je pense qu'elle aura été approchée par Blood lui-même.

Donc y'a simplement ce détail à modifier.

En attente de modification.

Magie.

Rien à dire, c'est la magie que j'ai donné au predef. Par contre mon regret est que tu as simplement copier coller, j'aurai bien aimé que tu essayes de reformuler quand même, malgré que la magie soit imposée.
Je te demanderai simplement d'essayer, après si tu n'y arrives pas ou à du mal, ce que je peux comprendre car la magie est très particulière je validerai quand même Wink.

Techniques


Verdict : Bon bah pas grand chose à dire, une bonne fiche et un personnage respecté. Simplement un détail niveau background et du blabla magique, puisqu'il te manque des techniques et quelques précisions. Préviens-moi quand c'est fait et je repasse voir tout ça.

♦ ♠ ♦ ♠
 MessageSujet: Re: L'Amour est une rose épineuse [Terminer]   Dim 7 Déc - 6:35

avatar
Invité


Click

Modifications apportées!
 MessageSujet: Re: L'Amour est une rose épineuse [Terminer]   Dim 7 Déc - 15:11

avatar
Invité


Click


♦ Bienvenue sur Fairy Tail RPG ♦
♠ Premier Passage ♠





Background

Tu as oublié la modif sur Ajatar, je te cite le passage :
"Circé elle avait déjà tout prévu. À Fiore, elle se rapprocha d'Ajatar, un groupe mystérieux mais seule elle réussit à savoir leur secret et pour ceux ayant les mêmes idéaux qu'elle, elle pouvait bien sacrifier quelque chose d'autres..."

En attente de modification.

Magie.

Validé.

Techniques



Verdict : On en voit le bout, de simples précisions magiques et le détail que t'as oublié sur le background et ca devrait être bon =)

♦ ♠ ♦ ♠
 MessageSujet: Re: L'Amour est une rose épineuse [Terminer]   Lun 8 Déc - 6:42

avatar
Invité


Click

Nouvelle du jour :

Background :

Je l'avais oubliée. Modification apportée, en revanche, je ne me suis pas étalée sur le sujet et le lien entre Ajatar et Circé étant donné qu'il n'y a pas plus de précision que cela, je présume que c'est pour plus tard.

Magie :



Modifications apportées!
 MessageSujet: Re: L'Amour est une rose épineuse [Terminer]   Lun 8 Déc - 7:46

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click


♦ Bienvenue sur Fairy Tail RPG ♦
♠ Premier Passage ♠





Background

J'avais bien vue x)

Validé.

Techniques



Verdict : Et bah voilà ! On y arrive, bienvenue dans la course ! Oublis pas de référencer ton avatar et de créer ton journal Wink

♦ ♠ ♦ ♠
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: L'Amour est une rose épineuse [Terminer]   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité. [PM] & Dorian
» LA ROSE
» "L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité." FLEUR DE CORAIL, NUAGE DE BELETTE & NUAGE D'ESQUISSE. ♥
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
» Le Poing De l'amour ( terminer )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Hors Rp :: Fiches de personnages