Urgence à l’École ! (Feamor Family)
 MessageSujet: Urgence à l’École ! (Feamor Family)   Urgence à l’École !  (Feamor Family) EmptyLun 3 Nov - 3:09

Jasper Féamor
Jasper Féamor

Indépendant Légal

Click


Bah Finalement, aucun de nous deux finira en tant que Pégase. Moi parce que je suis un total inconnu, et Alice parce que... Bah elle ne peut pas être accepter sans les membres de cette fameuse Triade, comme moi. Autant moi cela ne me déranger absolument pas personnellement, mais cela m'attristait pour elle. Elle allait encore devoir attendre avant de retrouver une "maison".  Pouvions nous vraiment appelé ça une maison ? De mon coté, c'est un non catégorique, du moins pour l'instant, Et ce le sera sans doute jamais. Je ne suis pas doué pour sympathiser ni créer des liens. Si c'était le cas, Aria n'existerais pas, ni aucun autre compagnon avec qui je me suis amusé durant mon enfance. Donc voilà, comprenez que la nécessité de lien social ne met plus d'aucune utilité. D'autant que j'ai Aria à porter d'invocation, ce qui m'a encore plus éloigné des gens, il faut bien dire...

Mais ! Car il y a toujours un mais, j'avais promis à Alice de prendre un nouveau départ avec elle. Repartir à zéro. Je partais déjà de pas très loin, cela ne me dérangeait absolument pas., et puis c'était ma sœur. Je ne pouvais pas vraiment me permettre de lui dire non. D'autant que je venais aussi de lui faire la morale et elle l'avait pris positivement.

La vérité... Je devais lui faire face d'ailleurs maintenant. Elle venait de faire enchaîner les mauvaises nouvelles de son coté. Et lui annonçait une nouvelle, certes pas forcément, mais tout aussi brusque me semblait être une mauvaise idée. Je pris le temps de sa discussion avec certains membres de la guilde pour prendre ma décision et finit par me décider.  Elle avait choisit une voie, et je me devais de respecter son choix.  Une fois qu'elle eu finit ses préparatifs pour notre départ. D'ailleurs, je n'y allai pas par quatre chemins, lui expliquant directement après notre sortie du bâtiment notre lien.



- Alice. J'ai quelque chose à te dire avant que nous allions quelque part. Tu sais, il y a une raison très précise pour laquelle je suis venu te chercher dans ce château, je suppose que tu t'en doute. La raison est que... Je pris le temps de souffler avant d'enchaîner. Nous sommes frères et sœurs. Plus exactement jumeaux.

Voilà, c'était dit. Mais pas pour autant que je me sentais mieux, au contraire, je me trouvais ridicule. J'avais l'impression de déclarait mon amour à la fille que j'aime et stresser du fais qu'elle me dise non. Sauf que là, qu'elle le veuille ou non, c'était ainsi, et je ne pense pas que je supporterais sans doute pas. Je pris immédiatement la route. Je me sentais pas de parler plus de ça pour le moment, même si le fait que nous étions que deux pour un moment nous donnerais l'occasion d'en rediscuter. Notre route d'ailleurs, je ne savais même pas où nous allions. Avançant un peu aveuglément, nous arrivâmes finalement dans un ville : Oak Town. Une très grande ville, du moins pour moi, qui a toujours vécu dans un petit village paumé. La volonté de visiter cette ville était terriblement tentante, mais nous n'avions pas le temps, ni l'argent. D'ailleurs, nous étions des mages indépendants donc maintenant. D'ailleurs, ça me donnait presque envie de nous donner un nom à notre team aussi. Bah ouais, y'en a qui s'appelle la Triade, pourquoi pas nous ?

- Hé, je me disais maintenant que nous étions mages indépendants en équipe, ce serait cool de se trouver un nom, non ? Et une quête aussi, ce serait pas mal...

Je m'étais renseigné et avait entendu dire que les villes qui n'habitaient pas de guilde avait des tableaux pour poster des quêtes disponibles pour les mages de passage. Nous rendant à l'un de ses tableaux, j'examinai les différentes missions disponibles, mais très peu d'entre elles me semblaient intéressantes. Finalement, restant indécis de bout en bout des différentes propositions de jobs qui s'y trouvaient. Finalement, je laissa le choix du travail à Alice, je haïssais avoir le choix pour cela, je ne sais pas faire un choix.

- Laquelle te plait ? Je n'arrive pas à me décider. Donc choisis, je te suivrais qu'importe la quête que tu choisiras.


Reculant un peu pour lui laisser la possibilité de voir toute les offres disponibles, et attendait son choix final afin d'avoir un travail. Parce que cela allait notre pain quotidien à partir de maintenant...

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Urgence à l’École ! (Feamor Family)   Urgence à l’École !  (Feamor Family) EmptyMer 12 Nov - 14:00

Alice Claria Féamor
Alice Claria Féamor

Sabertooth

Click



- Alice. J'ai quelque chose à te dire avant que nous allions quelque part. Tu sais, il y a une raison très précise pour laquelle je suis venu te chercher dans ce château, je suppose que tu t'en doutes. La raison est que... Nous sommes frère et sœur. Plus exactement jumeaux.

Je m'arrêtai alors que mon dos se redressait. Je ne devais pas m'être tenue aussi droite de toute ma vie ... Qu'est-ce qu'il venait de dire ? Ce n'était pas possible. Je n'avais qu'un seul frère, Yukio. Si un "jumeau" avait existé, il m'en aurait parlé ... il me l'aurait dit. Je n'osais pas me retourner vers le jeune homme qui, à croire, n'avait pas entendu ma question ou plutôt, au lieu d'y répondre il m'avait annoncée cette ... nouvelle ? Je n'osai rien dire, aussi, après ce bref arrêt, je me remis à marcher, sans le regarder.
Il était un peu devant. Au départ, je traînai un peu les pieds, le laissant choisir notre destination. Je n'arrivais pas à me concentrer. Je ne savais ni quoi penser, ni quoi faire, ni rien du tout ... Je me sentais comme un petit être perdu, à qui on avait menti depuis tellement longtemps qu'il ne savait pas en quoi croire, qui ne savait plus vraiment qui il était. Les deux Alice étaient tombées d'aussi haut que moi et elles n'osaient pas me questionner.
Puis, assez lentement, je le rejoignis, me plaçant à ses côtés, le regard au sol. Je ne voulais pas le regarder en face, j'avais peur de tomber sur une évidence, de voir une certaine ressemblance entre lui et moi. Quelques larmes montèrent, incontrôlable. Qu'est-ce qu'on pouvait bien m'avoir caché d'autres ? Étais-je si ignorante sur moi-même ? Je les ravalai bien vite.

***

Oak Town. Nous étions à ses portes. Mon ventre gargouillait, et j'espère que le jeune homme n'avait pas entendu. Le jeune homme ... je n'arrivais pas à dire "mon frère". Devais-je être joyeuse au fait qu'il m'ait retrouvée ? Je ne l'étais pas. Je ne savais vraiment pas ce à quoi je devais penser, ni comment je devais me comporter, d'où mon silence tout le long du trajet.

- Hé, je me disais maintenant que nous étions mages indépendants en équipe, ce serait cool de se trouver un nom, non ? Et une quête aussi, ce serait pas mal...

Sans vraiment attendre de réponse, il nous conduisit au tableau des missions pour mages indépendants. J'eus un pincement au coeur en me souvenant que ma marque de guilde s'était volatilisée, qu'elle s'était élevée en poussière bleutée vers le ciel, disparaissant à jamais. Avais-je fait une bêtise ? Je ne pensais pas, mais cela m'attristait quand même un peu.

- Laquelle te plait ? Je n'arrive pas à me décider. Donc choisis, je te suivrais qu'importe la quête que tu choisiras.

- Un ... nom ? Tu m'as demandé de nous donner un nom ... me souvenais-je.

Je portai mes doigts vers ma mâchoire, les sourcils froncés.

- Je ne connais déjà pas le tien ... Tu ne m'as pas répondu quand je t'ai demandé comment tu t'appelais.

Je posai très rapidement mes yeux dans les siens, car au fond, je fuyais son regard, et ces yeux aussi bleus que les miens ...
Il voulait que je choisisse une mission. Regardant la liste pour mages de Rang B, je pris une au hasard, celle la plus proche : Urgence à l'école. L'arrachant du panneau, je la lui tendais, regard toujours baissé, alors qu'il me dévoilait son prénom.

_________________________________________________________________________


Alice's Soundtrack 1&2
Urgence à l’École !  (Feamor Family) 160822111555217537
#576D8F ~ #097CBA ~ #B86E6E

Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Urgence à l’École ! (Feamor Family)   Urgence à l’École !  (Feamor Family) EmptyVen 14 Nov - 4:15

Jasper Féamor
Jasper Féamor

Indépendant Légal

Click



- Mon nom ...?

Évidemment, je  me doutais bien que cela reviendrait sur le tapis. J'ai été naïf sur ce coup. De toute façon, depuis notre rencontre je l'ai été. Si nous avions un passé commun, même de quelques secondes, il ressortirait bien un jour. Il l'avait fait. Et il n'allait plus me/nous quitter dorénavant. Il fallait faire avec, même si cela se voyait parfaitement que nous allions avoir du mal à le digérer, que ce soit elle ou moi.

- Je m'appelle Jasper... Jasper Féamor, il faut croire.

Je détourna le regard aussi vite que je l'avais posé dans le sien. J'avais l'impression d'être un inconnu qui forçait par tout les moyens d'entrer dans la vie des gens. Et cela m’insupportai. Je n'ai aucune envie de passer pour un mendiant d'attention,  encore moins pour quelqu'un de pitoyable. J'aurais tout donné pour avoir quelque chose à faire et partir aussi vite que la gêne prit possession de moi.

Au moins, elle ne perdit pas de temps pour trouver une mission et me la montra immédiatement. "Urgence à l'école." ? Et bien, retour à l'éducation, donc ? Il semblait, selon la demande de quête, qu'un ancien membre de celle-ci faisait des pagailles. Boarf, rien de bien dangereux, nous en auront fini en deux temps trois mouvements.

- Bon, allons nous en occuper, ce ne sera pas difficile, n'est ce pas ? En souriant un peu, l'air confiant.

Finalement, le fait d'avoir décider de partir en mission me semblait être une bonne idée, cela nous forcera à penser à autre chose et nous fera un peu d'argent. Ce dont j'avais grand besoin personnellement, étant partis sur un coup de tête sans prendre quasiment rien sur moi.  Et puis l’élevé renégat semblait dangereux. Un peu de combat ne peut pas me faire de mal et me permettra de me familiariser un peu plus avec ma magie et donc avec mes armes. Il me semblait avoir vu une école sur notre petite balade jusqu'à cette endroit. Lui demandant de me suivre, l'emmenant à l'endroit où je pensais à l'instant, et il ne semblait pas que ma mémoire m'ait fait défaut.

- C'est bien une école d'arts martiaux où nous devions aller, non ?

Vérifiant directement sur la fiche, il semblait bien que ce soit ici que nous devions retrouver ce malfrat. Pénétrant dans l'enceinte de l'établissement. Il nous fallait d'abord trouver le doyen. Le plus simple serait de demander à l'accueil mais...

- Dis Alice, tu pourrais aller demander à l'accueil où se trouve l'étage du doyen ? Je... Je me sens pas d'y aller. Désolé.

Timide ? Pas du tout ! Je n'aimais simplement pas aller vers les gens. Encore moins leur demander des choses. Certes c'est ce que je venais de faire auprès d'Alice. Mais c'était différent. En quoi ? cela ne vous regarde pas. Et puis zut, je ne voulais pas le faire, c'est tout ! Attendant dans mon coin un surplus d'information qu'Alice pouvait récupérer de l'accueil. En attendant... Wait & See.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Urgence à l’École ! (Feamor Family)   Urgence à l’École !  (Feamor Family) EmptyVen 12 Déc - 20:51

Alice Claria Féamor
Alice Claria Féamor

Sabertooth

Click



Il semblait prendre la mission comme facile. Ce ne sera pas difficile, n'est-ce pas ?. J'avais simplement envie de lui répondre que tout ce qui était facile devenait un jour difficile. Alors que je me demandais s'il n'était pas plus judicieux de reposer cette mission et en prendre une autre plus facile, il me demanda de le suivre. Hésitante, je jetai un coup d’œil sur le tableau, mes mains froissant le morceau de papier que j'avais détaché peu avant, et que mon frère m'avait rendue. Il me conduisit devant ce qui semblait être une école d'arts martiaux ; regardant brièvement le papier, je compris qu'il nous avait mené là même où nous devions aller. Je lui tendis la demande de mission, et il sembla vérifier à son tour, avant d'entrer dans l'enceinte du bâtiment.

- Dis Alice, tu pourrais aller demander à l'accueil où se trouve l'étage du doyen ? Je... Je me sens pas d'y aller. Désolé.

Je hochai la tête. M'avançant, je remarquai qu'il n'y avait personne à l'accueil. Le lieu semblait vide. Me retournant, je vis Jasper qui regardait autour de lui. Voyant qu'il était occupé à autre chose que de me suivre du regard, je filai en douce jusqu'aux toilettes. Il y avait certaines ... choses mensuelles ... que je n'étais pas encore prête à partager avec Jasper, qu'il soit mon frère n'y changeait rien. Et même, c'était peut-être pire ! Alors que j'étais occupée avec ces choses, je repensais à la façon dont il m'avait donné son nom. Il faut croire, cela ne l'enchantait pas, du moins j'en avais l'impression. Mon existence lui était tombé dessus, mais ça n'avait pas l'air de l'avoir touché comme une chose évidente. J'avais toujours senti que je n'étais pas seule, une présence, mais j'avais toujours pensé qu'il s'agissait de Yukio, puis ensuite j'avais cru que cela pouvait être les deux Alice qui hantaient mon esprit depuis ma naissance, sans que je ne le sache. Mais en fait, c'était peut-être lui ? J'avoue que j'étais un peu perdue. D'autant qu'il m'avait annoncée notre parenté de manière si ... terre à terre. Comme ça. Comme la grêle qui vous frappe la peau et le froid qui vous gifle durant un dur hiver.
C'était exactement ça. Je m'étais pris une gifle en plein visage. Je n'arrivais pas vraiment à l'accepter, cette gifle, d'ailleurs ... Elle chauffait encore ma joue. Surtout qu'il était directement passé à autre chose et avait évacué la conversation. Il m'avait dit vouloir nous trouver un nom. Sauf que nous en avions déjà un. Féamor. Je devais savoir ; si lui avait eu le temps de digérer cette information, moi pas. S'il s'y était préparé, ce n'était pas mon cas.

Sortant des toilettes, je n'eus le temps de rien faire, pas même un pas. Une main se posa sur ma bouche. Quelqu'un était apparu derrière moi et me maintenait, sa main m'empêchant toute parole, tout souffle. Sans vraiment réfléchir, je mordis dedans. Mes dents s'enfoncèrent dans des doigts longs et fins, et touchèrent l'os.



HRP : pour la fin, tu décides, soit c'est toi qui es apparu derrière moi pour je ne sais quelle raison, un élève, le maître, celui qui fait n'importe quoi et qu'on doit neutraliser, ... Tu as carte blanche Smile

_________________________________________________________________________


Alice's Soundtrack 1&2
Urgence à l’École !  (Feamor Family) 160822111555217537
#576D8F ~ #097CBA ~ #B86E6E

Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Urgence à l’École ! (Feamor Family)   Urgence à l’École !  (Feamor Family) EmptyLun 22 Déc - 13:32

Jasper Féamor
Jasper Féamor

Indépendant Légal

Click



Assis sur mon banc, je restais pensif. Tentant de montrer aucune faiblesse sur les événements qui venait de se passer, j'essayais au maximum de montrer peu ou pas de faiblesse concernant toute cette histoire. mais elle me faisait un peu peur, pour tout dire. Dites moi, comment devrais prendre, un jeune ado qui se fiche royalement de ce monde que tout ses liens étaient faussés ? Bien ? Mal ? C'est un peu facile. S'énerver le temps d'une soirée, et repartir de zéro, comme si de rien n'étais. Ce n'est pas mon genre. Je préfère répondre à toute mes questions, quitte à ce que cela me prenne un temps fou. Je n'ai jamais rechigné à perdre du temps pour obtenir ce que je veux. La Vérité prévaut devant tout à mes yeux. Peu importe le prix à payer.

Dés  lors que j'ai découvert que cette vérité était fondée, une autre prenait sa place. Oui, j'étais un enfant abandonné à des inconnus, oui, j'avais une sœur jumelle. Beaucoup trop de découvertes chocs en très peu de temps, et sachant que je suis très peu disposé à l'éclatement d'états âmes ni l'effusion de bons sentiments. D'autant que notre lien est trop proche, dur et fort pour que cela colle aussi vite. Une fraternité ne se lie pas comme ça, il faut une complicité, une chose qui nous renforce. Une chose pure et suffisamment solide pour que celui ne se brise jamais. Qu'importe les épreuves que nous traverserons. Et cette chose ne peut décemment pas être un mensonge. Le mensonge qui faisait de nous un enfant unique. Le centre du monde des nôtres, nos familles, aussi décimés soit-elles.

Il viendra. Tôt ou tard, il viendra, ce petit truc qui fera que notre lien sera inatteignable pour le commun des mortels. Ce lien qui fera qu'on aura aucun besoin de parler pour se comprendre, se regarder pour s'entendre. Il lui faudra du temps, car rien n'arrive sans être patient, mais il viendra. J'en suis persuadé. Mais pour le moment, nous ne pouvons que laisser le Temps et la Vie s'amusaient, et décider. Comme nous le pouvons dans nos mondes respectifs.

Perdu dans mes pensées, je n'avais même pas vu Alice partir. Où a t-elle donc décider d'aller ? Je pensais pas que c'était son genre de partir sans prévenir. L’appelant pour sans doute obtenir  Elle avait sans doute eu une envie pressante aux toilettes. D'autant qu'il n'y avait personne à l'accueil.  Décidément, moi qui pensais que cette mission serait très active, je suis bien déçu pour l'instant. Prenant le temps donc de faire le tour de la cour, à la recherche d'une âme qui pourrait m'en apprendre plus sur la mission que nous sommes actuellement en train d'accomplir.  Je fini par trouver cette personne. Il s'agissait, a ses dires, d'un des d'éducateurs de l'école et semblait plutôt pressé. J'eus au moins ce que je souhaitais : La description de notre malfrat. Il serait brun, plutôt grand, d'un mètre quatre vingt six, et aurait une marque distinctif à l’œil droit, une sorte tatouage faisant office de cicatrice. Laissant l'homme repartir à ses vacations, je pris le temps de revenir à l'accueil, mais toujours aucune vue ni d'Alice ni du standardiste. Ça commençait sérieusement à m'agacer, quand un hurlement terrible se fit entendre. C'était la voix d'un homme, sans aucun doute, mais il venait... Des toilettes. Prenant mes jambes à mon cou, mais non pour fuir, mais rejoindre celles-ci, je fus pris d'une inquiétude terrible pour ma sœur.

Les rejoignant finalement, l'incident m'étais bien en prise ma sœur, mais la personne qui l'avait assailli été malheureusement celle à laquelle je pensais, et cette marque à son œil ne put que le confirmer. Récupérant mon arc, et l'armant du flèche à la vitesse de l'éclair, je le pris immédiatement pour cible, et commença mon interrogatoire.

- Espèce de... Tu vas voir ce qu'il en coûte de t'en prendre à ma sœur !!! Hurlais-Je de fureur.

- Non non, attendez, ce n'est pas ce que vous croyez ! Je-j'essayais de  la protéger ! Il est revenu !!!

- Il ? Qui ça ? C'est toi le fouteur de trouble ici ! On m'a exactement décrit comment tu étais.

- Mais mais, c'est impossible ! Je viens à peine d'arriver, je ne suis qu'un élève ici ! Le véritable renégat viens de passer, je-je l'ai vu. Il avait les yeux noirs et les cheveux longs, n'est ce pas ?!

Déchargeant mon arc, l'homme avec qui je venais de parler, il l'avait décrit avec minutie et plus j'y réfléchissais, et plus ça m’énervais. Je me serais fais rouler comme un pigeon ? La simple possibilité me rendait furieux, et je parti ,sans même attendre la fin de notre discussion, à la poursuite du type de tout à l'heure, si jamais il s'est foutu de moi, je le tue. Rattrapant sa trace, il semblait déjà avoir commençait à faire du dégât, des saccages pour le moment, mais cela restait tout de même très "gentil". Non, ce que j'allais lui mettre dans la gueule, ça, ça allait être méchant. Je supporte pas qu'on me prenne pour un con, et qu'on se joue de ma naïveté. Et là, il venait de faire la totale.  Reprenant ma folle chevauchée, elle m'amena jusqu'au gymnase de l'école. Reprenant lentement mon souffle, je le voyais en face de moi, prêt à sortir du gymnase.

- Toi..!! Bouge pas ! Tu t'en tireras pas comme ça...

Tirant une flèche pour l'empêcher d'empoigner la poignée de la porte de secours, il se tourna vers moi, et me fit face. Nous lançant dans un duel de regard. J'avais aucunement envie de le laisser gagner. Cela dura un long moment, et, lorsqu'on se prépara à se charger l'un l'autre, des bruits de pas se fit entendre dans mon dos. Alice sans doute ? Qu'importe. Je suis concentré sur mon adversaire, et j'allais lui apprendre qu'on ne se moque pas d'un Féamor.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Urgence à l’École ! (Feamor Family)   Urgence à l’École !  (Feamor Family) Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cole vs Ryder
» Retrouvailles à l'école [PV Layla Price]
» Interview de Cole Hudson
» 'Cleff rentre à l'école.
» Vers une école nouvelle dans les Nippes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP