Partagez | .
Water of Glass... ( Orihime ; Azulie )
 MessageSujet: Water of Glass... ( Orihime ; Azulie )   Dim 28 Sep - 3:24

avatar
Orihime Katsura

Indépendant Illégal

Click











Frayeur au Lac,Torha et la légende des ricochets ratés...



Les mages, censés être le coeur de la populations, censés aider, et servir, usant de magies infiniment belle, ou horrible, noires ou blanches, bleues, ou vertes... Un mage représente une personne sur dix, en Fiore, mais pourtant, soyez sûrs qu'à chaque coin de rue, vous en trouverez un. Sera-t-il aimable ou non, jamais vous ne saurez...


Arrivée au lac de Torha, non loin de la dernière ville qui avait été visitée par la troupe qu'Orihime accompagnait en compagnie d'Alouarn, Linus, Asgeird, Beralde, et Ohatsu, la jeune mage s'affala sur un rocher, près de l'eau. Son regard émeraude pointé vers l'étendue d'eau, elle rêvassait... Elle rêvait de revoir sa jumelle, sa partie manquante, de la serrer dans ses bras, de la sentir en vie... Elle était angoissée à l'idée qu'elle pouvait peut-être l'avoir perdue... Mais, depuis quelques temps, une autre personne prenait place dans ses pensées, une personne qui l'attirait, qui l'amenait à reconsidérer tout ce qu'elle avait fait... Une personne qui illuminait ses jours... Une personne à qui elle voulait à tout prix ressembler...

Comment te dire ce que je ressentais... J'étais... attirée... aimantée... Quoique je fasais, je me retrouvais près de cette personne... Quoi que je faisais, je finissais dans ses bras, ou contre son corps... Elle m'attirait... Ohatsu m'attirait comme un aimant surpuissant...

Ayant cherché sa soeur durant toute la journée, ayant collé des affiches, demandé aux mages des guildes, aux citoyens, aux habitants, Orihime se retrouvait désormais complètement exténuée. Le rocher sur lequel elle était assise étant son seul point de secours entre le sol et ses fesses. Et durant deux bonnes heures, elle trouva un subterfuge au sommeil, ne dormant qu'à moitié, l'autre partie de son cerveau concentré sur la garde de Dead Scythe, sa faux. Sa main gauche était en effet bien serrée autour du manche de l'arme, au cas où...

"Nous ne savons jamais ce qui peut arrivé. Imaginez que vous vous êtes endormie sur une plage, en plein soleil, et que vous avez oublié votre arme. Le soleil, la chaleur, vous empêche d'utiliser la magie correctement. Et c'est à ce moment précisément que vous êtes attaquées. Comment faites vous ?"
Te rappelle tu cette fameuse mise en garde de notre père et maitre ? Te rappelle tu du fou rire que nous avions, à ce moment. Mon expression était tout autre devant la petite étendue d'eau qu'était le lac de Torha, et je ne pouvais lâcher Scythe, de peur d'être en mauvaise posture... Surtout après les événements de Magnoria...


Après cette semi léthargie de deux heures, la jeune femme s'étira longuement, avant de se préparer à rentrer. Elle vérifia qu'elle avait toujours Dead Scythe, ses vêtements, ses chaussures, ses cheveux (si si), puis elle fit valser sa faux pour l'accrocher à sa place, dans son dos. Pour s'amuser, elle ramassa une pierre et tenta un ricochet, complètement raté. Elle réessaya une ou deux fois, avant d'entendre un bruit. Ce fut ensuite très rapide.

Un animal ? J'y ai pensé, mais c'était trop lent, et calculé... C'étaient des pas humains, je n'avais aucun doute là dessus. Alors Dead Scythe se décrocha sous mon impulsion, et se plaça comme une garde devant moi, tandis que de mon autre main, j'étirai sa chaîne, pour pouvoir la lancer, si besoin.

Position défensive, aussitôt changée en semi offensive, Orihime courut vers la source du bruit, pour décrire un long arc de cercle avec sa main non armée. Elle découvrit les feuilles d'un buisson, et une silhouette avançant vers elle, ou vers le lac, au loin. Mais ce n'était pas celle qui avait fait le bruit. Ils étaient deux... Et effrayants...
La mage recula au maximum, ses bottes trempant légèrement dans l'eau du lac, tandis que sa silhouette en robe noire, cheveux ébènes, yeux émeraudes, faucheuse expérimentée, même si non tueuse, elle pouvait faire penser à la célèbre légende de la Faucheuse.
Elle les attendait donc, prête à en découdre, ou à s'enfuir... Même si, bien sûr, elle ne voulait en aucun cas se battre... La diplomatie, en premier lieu...

© Jawilsia sur Never Utopia



NOTES:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Water of Glass... ( Orihime ; Azulie )   Jeu 11 Déc - 3:23

avatar
Invité


Click


Water of Glass...
~ Azulie et Orihime ~


Je marche depuis maintenant une bonne demi-heure, après une visite de la ville de Crocus fait hier, aujourd'hui, on m'a conseillée d'aller voir le lac de Torha, l'idée m'a au début fortement déplut, mais entendant beaucoup de personnes me conseiller le lieu, je n'avais pas d'autres choix que d'aller jeter un coup d'œil à ce fameux lac. J'ai préparé mes affaires dans un petit sac à dos, le tout contenant un petit sandwich, une bouteille d'eau et des bandages, car on ne sait jamais ce qui peut arriver.

J'aurai aimé me préparer comme quelqu'un de normale, c'est-à-dire serviette maillot de bain et tout ce qui va avec, quelqu'un qui sait qui va au lac pour se baigner et pas pour juste contempler sa surface toute la journée, au moins voyons le point positif, je pourrai me reposer toute une journée entière au bord de l'eau, détente, détresser, une belle vie, je n'ai rien à me plaindre. Si j'étais resté avec ma mère, je me serai plainte de faire ça, car c'est ce que je faisais toutes mes journées déjà petites, mais maintenant, avec tout mon nouveau quotidien, je ne m'ennuie plus et je n'ai plus le temps de souffler, ce n'est pas que ça me dérange non, c'est juste parfois, on a besoin de dire stop et de se reposer un peu.

Je l'ai attendu d'abord quelques minutes puis il avait fini par se montrer, c'était un garçon un peu plus vieux que moi un peu maladroit, il cherchait à visiter le lac, mais tête en l'air comme il était, il se serait sûrement perdu avant d'arriver à destination, je lui ai donc dit de m'accompagner. Il avait accepté en bafouillant, sûrement gênée. Je sais ce que c'est d'être gêné et je comprends totalement. Il est tellement gêné que lors de cette marche, il ne sort pas un mot, j'ai beau essayer d'entamer la conversation, il reste timide et braquée sur lui, je n'obtiens que des réponses brèves alors.

On arrive pas loin du lac, je vois la surface, il marche sur une branche la faisant craquer, je sursaute et une silhouette apparaît dans mon visuel, je la trouve quelque peu effrayante, une silhouette féminine armée et sombre, je me mets plus en avant pour protéger le garçon, ça fait bizarre de protéger qui est plus vieux que soit, mais bon, c'est mon boulot en tant que Mage, en premier lieu, je lève les mains pour lui montrer que je n'ai aucune arme et continue d'avancer en disant :

« - Hola Calme, je veux aucun mal... On est juste venue voir le lac alors pose ton joujoue »

Je me sens quelque peu stresser, sur la défensive, prête à n'importe quelle mouvement agressif, je n'ai aucune arme à porter de moi, mais je peux toujours me battre sur le terrain de la magie. Je m'avance à quelque pas de la jeune femme, car oui, c'est une jeune femme. Je la regarde un peu avec curiosité et lui tends une main :

« - Je m'appelle Azulie, je suis une mage de Fairy Tail, je ne te veux pas de mal ne t'inquiète pas, le gars derrière s'appelle Heiro, il est timide et toujours dans la lune, donc ce n'est pas lui qui te fera du mal »

Je rigole car en effet, il paraissait totalement inoffensif avec son air un peu perdu dans la lune, toujours timide à bafouiller et incapable d'aligner plus de 3 mots lors d'une conversation avec une/un inconnu. Après je ne peux pas l'affirmer avec certitude, je ne l'ai rencontrée qu'il y a quelque heure...
CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE
 MessageSujet: Re: Water of Glass... ( Orihime ; Azulie )   Mer 31 Déc - 19:17

avatar
Orihime Katsura

Indépendant Illégal

Click











Frayeur au Lac,Torha et la légende des ricochets ratés...



La simplicité, c'est banal, mais pourtant, c'est pas banal. C'est chose rare, lorsque l'on est mage. La simplicité, on ne la voit jamais, on en rêve seulement. Alors quelle est ma surprise lorsque je m'aperçois que tu n'es qu'une simple visiteuse.


Les deux silhouettes se dévoilèrent enfin, et la Faucheuse, armée, se précipita sur elles, avant de voir deux jeunes, d'environ son âge ou même un peu plus âgés. Les yeux ronds et écarquillés, elle dévia son coup déjà amorcé, pour faire atterrir la lame de la gigantesque arme sur le sol, aux côtés du pied droit d'Azulie.

C'était... étrange... Pour une fois dans ma vie, la surprise était agréablement simple. Deux amis... Ou petits amis, venus voir le lac. Avec un air hébété, je sortis mon arme de terre, et la fit tournoyer pour enlever les petits bouts terreux, avant de la redéposer dans mon dos. Puis, avec un grand sourire, bien que méfiante, je m'inclinai et saluai les deux tourtereaux.

- Oh pardonnez moi... Je vous ai pris pour des forces de l'ord... pour des ennemis.
Elle se maudit elle même, ayant révélé, ou presque, qu'elle ne voulait pas de Conseil ici. Après tout, elle était hâtivement recherchée pour des meurtres qu'elle n'avait jamais commis... Mais en l'absence de preuves... Ou plutôt, en présence de M aussi influent sur elle et le Conseil, elle ne pourrait jamais réussir à prouver son innocence. C'est même pour cela qu'elle avait besoin de se détendre, parfois. Elle était sur deux fronts : Hinako et M, et ce dernier lui donnait du fil à retordre. Elle désirait le voir mort... Etait-elle réellement aussi noire que les affiches le disaient ?

J'étais un monstre, pour les habitants des villes. J'étais une salope qui avait tué des pauvres innocents... Et lorsque je regardais en arrière, je me revoyais, avec cette volonté de tuer pour libérer ma soeur. Je me revoyais, observant cette Hana Takumi, assise dans le hall de sa guilde, et je me souvenais de mes pensées. Je cherchais a la tuer sans souffrance, pour ma soeur. J'étais cette salope... Je méritais cette punition... Et j'avais la ferme intention de me rendre, mais il fallait, avant, que je te retrouve, Hinako...

- Je... Pardonnez moi... Je me nomme Orihime. Enchantée de vous rencontrer, Azulie, Heiro...

Angoissée par mes révélations presque complètes, je me dirigeai vers l'eau, et, ayant besoin de me détendre et d'être au chaud, j'ôtai ma robe. En sous vêtements, je n'avais, étrangement, pas honte, car je voyais Heiro dans la lune, et Azulie était une fille. Et, la rangeant dans mon sac, j'en sortai un pantalon bien chaud, et un pull, que j'enfilai immédiatement. Le rouge n'étant pas sur mes joues, je me demandais si j'étais en train de rêver, mais qu'importait... Une fois changée, je m'assis et invitai les deux amoureux à faire de même, voulant discuter.

- Cela vous embête t il de discuter avec moi ? Je cherche à me détendre, et connaitre l'origine de votre histoire d'amour pourrait être une belle façon de faire passer le temps, et de passer un bon moment, non ?

Il me fallait oublier tous mes problèmes...

© Jawilsia sur Never Utopia



NOTES:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Water of Glass... ( Orihime ; Azulie )   Jeu 1 Jan - 3:01

avatar
Invité


Click


Water of Glass...
~ Azulie et Orihime ~


La surprise était au rendez-vous, elle ne s'attendait pas à voir des gens venir au lac, bah quoi le lac, c'est quand même un bel endroit de la région non ? Qui n'irait pas le voir ? Bon d'accord, j'avoue que je m'y serai bien passé, vu que c'est de l'eau et que moi et l'eau ça fait 2. Un peu comme un chat au final. L'arme passa prés de mon pied, je crois que je n'ai jamais eu autant peur de le perdre. D'accord, c'était pour arrêter son mouvement et entre perdre ma tête et perdre mon pied, je préfère largement perdre mon pied, mais quand même ce n'est pas une raison ! Quelle maladresse.

Elle s'incline devant nous et commence à s'excuser croyant nous prendre pour des forces de quelques choses, ou plutôt des ennemis, ce qui est étrange c'est que son force de quelque chose m'avait fait penser a force de l'ordre, mais pourquoi aurait-elle cru ça ? À moins qu'elle ait quelque chose à se reprocher ou qu'elle a fait quelque chose de mal. Ça paraissait suspect mais d'un autre côté je n'étais pas sur et je n'avais aucune preuve donc dans un certain sens je ne peux pas l'accuser.

« - Ne t'inquiète pas ce n'est pas grave, ne soit pas autant sur la défensive, tu pourrais blesser des innocents par réflexe, imagine que c'était des enfants qui courent pour aller au lac, tu les aurais touchés... Fais attention d'accord ? »

Elle paraissait réfléchir où être perdue dans ses pensées pendant quelque seconde, au moins elle avait l'air d'avoir un peu plus les pieds sur terre que Heiro, mais le plus curieux, c'est que son visage me disait vaguement quelque chose, comme si je l'avais déjà vu quelque part, pourtant, c'est la première fois que je la croise cette fille.

Alors comme ça elle s'appelle Orihime, ce prénom ne me dit rien, je suis sur de ne jamais l'avoir croisée ni même parlée avant, peut-être un mauvais coup de la mémoire une impression de « déjà vu ». Je regarde Orihime tandis qu'elle se dirige vers l'eau et qu'elle.. Elle se déshabille ?! Comme ça sans gêne. Je n'y crois pas, c'est comme si elle mettait une affiche sur son front marquée : « Regardez-moi, je suis en sous-vêtement ! » , je détourne la tête gênée et me sens rougir comme pas possible, bon dieu, pas possible d'être aussi exhibitionniste à moins d'être nudiste, quoi qu'elle soit peut-être les deux en même temps en fait, rien n'empêche l'autre.

Je détourne mes yeux pendant quelques minutes puis les reposent sur elle voir si elle est habillé, je la vois en train de s'asseoir, elle a changé d'habit, d'accord je peux comprendre, mais pas devant tout le monde d'accord ? Ça ne se fait pas ! Rahlala, si ma mère la connaissait, elle l'aurait étripée, car « une dame doit être élégante en tout temps ». J'acceptai son invitation et m'assis à côté d'elle tandis qu'Heiro s'asseyait à côté de moi. Il paraissait prêt à écouter la conversation qui allait commencer, peut-être même allait-il y participer ? Ça serait un miracle au final.

- Cela vous embête t il de discuter avec moi ? Je cherche à me détendre, et connaitre l'origine de votre histoire d'amour pourrait être une belle façon de faire passer le temps, et de passer un bon moment, non ?

Une histoire d'amour entre lui et moi ?! En plus d'être une nudiste, exhibitionniste, elle s'imagine aussi des choses comme ça ? Mais n'importe quoi ! Pourquoi je sortirais avec un gars comme ça ?! Franchement qu'elle imagination débordante qu'elle a, comment peut-on supposer ça ? Je me sentis énormément rougir et je baissais la tête pour le cacher.

« - Non, non ça ne m'embête pas de discuter avec toi, mais pour parler d'histoire d'amour, il faudrait qu'il y en ait une déjà, j'ai rencontré ce garçon il y a quelque heure avant il cherchait à atteindre le lac et vu qu'il a l'air tête en l'air, je me suis dit que le laisser partir seul serait une mauvaise idée... »

J'inspire profondément gênée tandis que je m'étonne d'entendre Heiro prendre la parole pour confirmer mes dires, tiens heureusement, il n'a pas l'idée de me jouer une mauvaise blague. Quoi que vu comment il est timide, ça doit être lui le plus gêné des suspicions d'Orihime. Je jouais avec une mèche de mes cheveux tandis que je repris la parole :

« - Je n'ai pas de petits copains, même si ma mère le souhaite activement, mais bon elle, elle me voit déjà mariée, je souris tendrement me rappelant la promesse que j'ai due lui faire pour quitter la maison, et toi Orihime raconte moi tout sur tes histoires de cœur, je peux t'appeler Ori ? Tu peux m'appeler Azu si tu veux »

Je sors la bouteille d'eau de mon sac et en bois une gorgée avant d'en proposer aux deux autres.
CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE
 MessageSujet: Re: Water of Glass... ( Orihime ; Azulie )   Sam 3 Jan - 18:55

avatar
Orihime Katsura

Indépendant Illégal

Click











Frayeur au Lac,Torha et la légende des ricochets ratés...



L'amour... L'amour c'est beau, ça donne envie d'y succomber, mais c'est aussi effrayant. L'amour c'est spécial. L'amour, on ne sait jamais s'il nous blessera ou nous fera du bien... Mais surtout, l'amour, ça tombe pas du ciel... Pas tout le temps.


Alors qu'Orihime était assise, regardant avec une lueur taquine les deux tourtereaux, elle mit sa main à sa bouche en découvrant l'issue de leur relation.
- Oh ? C'est dommage, vous faisiez un joli couple...
Elle ne pût s'empêcher de sourire, taquine, avant de rougir lorsqu'Azu lui demanda de lui parler de ses propres histoires de cœur.

Jamais je ne m'étais posée cette question... Jamais je n'avais pensé à cela... Jamais je ne m'étais imaginée avec quelqu'un... Je me trouvais bien trop moche, je me trouvais trop peu confiante, et je savais que je faisais peur aux gens. De plus, j'étais illégale...

- Des... Des histoires de cœur ? Je... Non... Je vais jamais... Enfin je n'ai même jamais penser à ça...
Elle était rouge, car elle s'était, durant un instant, posée la question et la réponse avait été "pourquoi pas". Voulait elle trouver l'amour ? Non, mais elle voulait se laisser aller... Elle voulait découvrir ce que cela faisait d'aimer...
- Mais... Ce... Ce ne sera pas... Ce n'est pas pour tout de suite que... enfin...
Elle buguait.

J'étais écarlate. Il me fallait dévier la conversation.

- Mais toi, Azu..., lança t elle, l'appelant par ce petit surnom pour lui montrer que le surnom "Ori" était permis, bien que tu n'ai pas de petit ami... N'as tu jamais... Trouvée quelqu'un qui faisait battre ton cœur, ou brûler tes joues, jute avec un regard ? N'as tu jamais bavé sur un homme ? ...Ou une femme ?
La gothique venait de renvoyer la balle de la plaisanterie, taquinant, pour échapper au brasier de ses propres joues, la jeune femme.

Je souriais. J'avais l'impression d'être normale, de discuter de choses normales avec deux personnes "normales". Et bien que je ne m'en sortais pas vraiment, m'empêtrant dans ma timidité, j'aimais cette ambiance... Même si cela ne dura pas longtemps.

Alors que le sourire était aux lèvres des trois jeunes, tout changea. Deux gardes du Conseil se dirigeaient avec hâte vers le lac, ayant été avertis par l'homme dont la signature était un M. Ils recherchaient La Faucheuse, qui ressentit quelques frissons le long de son corps.
- Oh non...
Elle se leva avec une vivacité assez incroyable, et sa main tira sur la chaîne de l'arme mortelle, pour rapatrier Dead Scythe dans ses mains. Et ses yeux devinrent vitreux.
- Ils arrivent... C'est... Comment... ?

Et à ce moment là ma seule réponse fut :
- Vous ?
Azulie et Heiro... Vous étiez les seuls éléments perturbateurs... Et je perdis ma confiance. Aviez vous appelé la garde ? Non, mais mon esprit se ferma et refusa d'écouter... Pour moi vous n'étiez plus que des individus horribles donnant de l'espoir pour ensuite les piéger.


Orihime était menaçante, et ses larmes coulaient. Elle s'était abandonnée à quelques minutes de plaisir et pensait avoir été trahie.
- Ce n'est pas moi qui les ai tués !!
Tremblante, elle reculait doucement.
- N'AVANCEZ PAS... Je ne vous fait pas confiance... Vous les avez appelés... Je vais être emprisonnée à tort... N'AVANCE PAS AZULIE !!
Et dans sa panique, elle ne remarquait pas le serpent immobile observant la scène...

On ne peut faire confiance à personne...

© Jawilsia sur Never Utopia



NOTES:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Water of Glass... ( Orihime ; Azulie )   Dim 4 Jan - 4:44

avatar
Invité


Click


Water of Glass...
~ Azulie et Orihime ~


Un joli couple ? Moi et cet Heiro ? Alors la pas du tout ! Elle souriait à pleine dent, ça se voyait dans son regard de la taquinerie et je trouvais que cela faisait le plus grand bien, ça faisait longtemps que je n'avais pas parlé avec une fille de cette façon. Rien d'autre que des histoires qu'on aborde normalement entre filles, des conversations normales comme je faisais quand j'étais à Clover.

Je guettais la réaction d'Orihime à ma question, et je n'en fut pas déçu, elle se mit à rougir et tout ce qu'elle commença à dire n'avait plus aucun sens, elle est vraiment chou à voir, on aurait dit qu'elle ne pouvait plus rien aligner comme mot à la suite. D'un certain sens, je comprends ce qu'elle ressent, du genre à être timide et mes émotions se lisent assez facilement sur mon visage. Donc la gène qu'elle ressent je l'ai déjà vu plusieurs fois sur mon visage et je suis presque sûr d'avoir déjà bafouillé autant.

Et puis vient le juste retour des choses, quand on tire sur quelqu'un, on a des chances de se faire tirer dessus en retour et je n'en fais pas exception, je note en même temps qu'elle m'appelle Azu et je réfléchis, trouver un garçon qui fait battre mon cœur ? Un garçon qui m'enflamme les joues avec ses regards et qui est super beau ?

Je réfléchis, je ne m'étais jamais posé la question « Un garçon qui fait battre mon cœur hein ? ... » , je suis gênée, c'est vrai, mais je le suis gênée encore plus par ce visage qui apparaît dans mes pensées et qui refuse de les quitter, oui, il est beau, oui, il est drôle et sa présence me rend joyeuse, il est comme un prince charmant qui me sauve de toutes mes mauvaises situations... Je n'avais jamais envisagé les choses sous cet angle, pourquoi maintenant, pourquoi faut-il qu'il obnubile mes pensées maintenant en pleine de discussions de garçon et d'amour ? Cela veut-il dire que j'éprouve des sentiments envers lui ou ça n'a absolument aucune signification particulière et ce n'est qu'une simple coïncidence ? Est-ce que j'aime Ethan en amour ... ? Je sens mes joues rougir et c'est la voix d'Orihime qui me retire de mes pensées :

- hein ? ...

Je me relève en sursaut forçant Heiro à en faire de même, son comportement avait changé, elle paraissait très instable, dans un état de panique totale, que s'était-il donc passé ?! Elle tremblait, ses yeux pleuraient quelque chose qui m'échappait totalement :

- Ce n'est pas moi qui les ai tués !!

Tuer qui ? J'ai loupé un épisode où ça se passe comment ? Je tends doucement les mains en avant tandis qu'elle recule en tremblant, merde, c'est mauvais pour moi, elle pourrait se décider de nous attaquer à tous moment, ça sentait pas très bon la situation, je devais éloigner Heiro d'ici et m'occuper de calmer Orihime, elle me crie d'arrêter d'avancer :

- Ori ne t'en fait pas je te crois, tu ne les as pas tués.... Je n'ai appelé personne, tu as bien vu, j'étais avec toi tout le temps, je ne t'ai pas quitté d'une semelle et Heiro pareil. Viens partons d'ici si tu le veux, prends-moi-en otage, laisse Heiro partir, il ne va rien dire à personne. Je serais celle qui pourrait-être un grand danger alors emmène moi comme otage.

Bon, ça doit être un peu dangereux, mais on devait quitter le lieu au plus vite, quelqu'un qui veut du mal à Orihime s'approche et quant à Heiro, il ne doit pas être mêlé à ces histoires de mages, c'est un homme normal. Je me ravance vers elle d'un pas et tend les mains pour montrer que je n'ai rien qui puisse la nuire :

- Ori, prend ta décision, laisse le partir et partons toutes les deux pour le moment, tu m'expliqueras en route qui te veut du mal et je verrais si je peux t'aider d'accord ? Prends une décision et vite avant qu'ils arrivent non ?

Je la regarde d'un air pressant, le temps nous était compté après tout.
CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE
 MessageSujet: Re: Water of Glass... ( Orihime ; Azulie )   Ven 12 Juin - 16:32

avatar
Orihime Katsura

Indépendant Illégal

Click

« Trust »
I just... I can't ~
Dead Scythe braquée devant toi, devant Azulie, entre vous deux, montre à quel point tu ne plaisantes pas lorsqu'il s'agit de menaces. Tu as été naïve autrefois, tu t'es faite avoir, mais jamais, Ô grand jamais tu ne referas cette faute.


Silencieuse, tu n'avais absolument plus le cœur à jouer, car tu les sentais arriver. Et à peine avançait elle vers toi que tu menaçais d'attaquer. Et lorsqu'elle tenta encore, l'arme s'abattus, et le pauvre jeune homme faillit se faire émasculer, la faux ayant frappé juste à côté.

« Partez ! Maintenant ! »

La menace, le danger, réveillaient en toi les pulsions de survie qui te parsemaient, et tu n'hésitas plus. Ta magie opéra, et tu te retrouves derrière Azulie, alors que tu faisais basculer Heiro à terre. Puis tu passas la faux sous la gorge de la l'âge de Fairy Tail, avant de lui insuffler une menace plus que réelle.

« Je ne prends pas d'otages, je ne suis pas une criminelle ! Alors soit vous déguerpissez, soit je me charge de vous faire disparaître. Est ce clair ? »

Pour sûr, ce n'était pas très cohérent de se présenter comme non criminelle, avant de menacer à mort quelqu'un, mais tu savais que seule une menace comme celle ci était réellement, indubitablement, efficace.
Puis, tu répartis dans l'espace pour revenir en un saut éclair à ton point de départ, et, désignant Azulie, tu souris et prononcés ces mots.

« Sacrée, tu ne peux bouger sans craindre pour ta vie ! »

Du flan. C'était du flan, une phrase, une réplique théâtrale destinée à faire peur, mais le sort allant avec, piégeant la jeune fille dans un espace de 2 mètres carrés, comme une rune, était réel... et ajoutait de l'ampleur à son jeu.

« Motus et bouche cousue, jamais vous ne m'avez vue, me suis je bien faite comprendre ? »

Tu attendis leur réponse avant de d'étaler au plus vite, et, à la lisier de la clairière, tu disparus (comme) par magie, pour ne leur donner aucun indice de la direction que tu avais empruntée...

Et tu ne le suis jamais, mais dans les hautes herbes, le serpent blanc sifflait de plaisir, ricanant face à cette fuite. Il était l'un de tes fans, et de tes cauchemars, car derrière ce petit animal albinos se cachait M, celui qui y' avait autrefois fait chanter...

Et tu n'en avais pas fini avec lui.

Quelques minutes après ton départ, les gardes arrivèrent. Azulie était libre du sortilège, aussi ne pouvaient ils se douter de ce qu'il s'était passé. Ils interrogèrent les deux adolescents sur une fille habillée en noir, leur expliquant qu'elle était une tueuse dangereuse ayant tué plusieurs personnes aux quatre coins d'Earthland. Ils insistèrent sur le "prétendu" danger qu'elle était, avant d'évidement poser l'habituelle question : "Savez vous quoi que ce soit sur elle ?"

Qu'alliez vous répondre ?


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


❤️
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Water of Glass... ( Orihime ; Azulie )   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Bleuz'aïe de Golbuth, Briz' glass!
» Shark in the water
» Personnages tournant souvent dans le monde du Water Boy...
» Je pars... Je ne reviendrais jamais... [Pink Water, Indochine]
» ♪ Baby there's a Shark in the water ♪ [Nat' PV Ethan]|| END||

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Centre :: Lac de Torha :: Lac et ses abords