Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2
Arrête moi si tu peux ! [Lucy]
 MessageSujet: Re: Arrête moi si tu peux ! [Lucy]   Mer 7 Jan - 20:54

avatar
Nox Apostolica

Quatro Cerberus

Click

En l’observant lui répondre, avec ce charme qui se dégageait soudain de son visage timide et rougeoyant, Nox ne savait plus vraiment quoi penser. Elle qui semblait si forte en combat. Elle était plus réservée qu’il ne le soupçonnait. Etait-elle le genre de fille qui se donne une apparence de fort caractère pour servir de carapace alors que l’intérieur est tout doux et extrêmement sensible ? Maintenant qu’il l’avait vu réagir ainsi, il se disait que ça pourrait totalement être son cas.

Faisant alors comme s’il n’avait pas remarqué que c’était une pucelle des relations plus poussées que la simple amitié, il lui tendit le bras pour qu’elle l’attrape, la guidant alors vers la taverne du village. Il se donnait un petit air de gentleman pour la rassurer. Mais son grand sourire était clairement celui d’un carnassier. Qui se rejouie du succulent repas à venir~

Une fois à l’intérieur, il fit tomber son bras pour rompre leur contact et il l’incita à le suivre jusqu’au bar par un clin d’œil. Elle n’avait accepté qu’un verre. Alors elle n’aurait qu’un verre. Mais s’il l’avait amené dans une simple taverne au lieu d’un endroit chic comme un classieux restaurant pour lui en mettre plein les yeux, c’était parce qu’il voulait lui en mettre plein… hum, enfin ce genre de choses ne se disent pas. Il voulait surtout lui offrir un verre plutôt connu pour les piliers de bar comme lui mais certainement pas pour une fille aussi innocente qu’elle. Il s’agissait de la délicieuse Love Potion. Un mélange à base de rhum avec plusieurs liqueurs de fruits différentes, à la pomme, à la fraise et du jus de raison. Avec un morceau de pomme et de fraise et le verre était servi. Réputé pour être une délicieuse boisson où l’alcool ne se sent pas, ce cocktail ne fait que dissimiler tout l’alcool pour faire monter la température par la suite, assez rapidement, pour que la cliente finisse par tomber amoureuse de celui qui lui a offert ce verre.

L’effet serait encore plus prononcé si elle en demandait un autre. Ce qui est généralement le cas vu que la Love Potion est assez sucré, mais pas trop, vraiment le dosage parfait qui rend accro en peu de temps. Pour sa part, Nox prenait une pinte de bière avec une bonne dose de scotch dedans. Ainsi, en attendant que l’alcool fasse son effet, le mage brun tapait la causette à sa belle compagne, son sourire étant plus décontracté, moins pervers.

« Alors Lucy, tu dois avoir plein de prétendants à tes pieds dis moi. Tu as déjà créé ton petit harem j’suis sûr, hein ? Haha, une belle femme comme toi. En tout cas, ça m’a fait plaisir de tomber sur toi pour cette mission ! Je ne pensais pas être aussi chanceux en venant ici haha. »

En parlant, il la prit par la main, la fit doucement tourner sur elle-même, comme un pas de danse, puis il acquiesça de la tête avec un simple sourire, comme s’il confirmait silencieusement sa beauté.
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Arrête moi si tu peux ! [Lucy]   Dim 11 Jan - 8:29

avatar
Lucy Heartfilia

Fairy Tail

Click


Les Choses de la Vie
Rp Mission ~

♣️ Je le savais. En acceptant sa proposition, je le savais. Je me refusais seulement à l'accepter. Je savais ce qu'il attendait, ce qu'il espérait. Il était cet homme et ce chien fou également. Il était cet homme cherchant et voyant en moi quelque chose que je ne pourrais ni ne pouvais lui offrir. Pas pour l'instant. Il était cet homme qui voyait en moi l'impossible. L'indisponible. Pourtant, j'avais tout de même accepter sa proposition. Pourquoi? Qu'est-ce que je cherchais? Ce n'était pas en lui que je trouverais la réponse, c'était en moi. En acceptant cette invitation, je cherchais une réponse. Une solution. Je cherchais quelque chose que je pensais avoir.

L'impossible.

J'ai été si longtemps cette petite fille naïve, ayant presque finie sur bateau d'esclave en suivant le même genre d'homme parce que oui, j'étais naïve. Pourtant ma naïveté s'était envolée. J'étais différente mais j'étais la même..C'était difficile d'expliquer ça, de le concilier en faite. J'étais cette part de moi qui cherchait l'aventure, le risque parce qu'au fond à chaque fois que j'étais en danger, il arrivait. A chaque fois que j'étais dans le pétrin, il était dans le coin. Peut-être était-ce là ma raison, ce qui m'avais poussée à le suivre dans ce bar, à boire ce verre qu'il m'avait offert, à sentir l'alcool me brûlant l'intérieur. Les choses de la vie.

Cette petite étincelle de risque, brûlée en moi. J'aimais ça mais je ne savais pas pourquoi. J'aimais sa proximité, la sensation qu'elle provoquait en moi. J'aimais ça. Pourtant je sais qu'il ne viendra pas. Il ne défoncera pas la porte de ce bar pour arrivée en criant mon nom comme pour me rappeler à l'ordre. Comme pour agir en guise de conscience. De rappel à la vie.

N'ai-je pas le droit de m'abandonner moi aussi? N'ai-je pas le droit de faire quelque chose de contraire à ce que je ferrais d'habitude? N'ai-je pas le droit à cet écart qui m'en apprendra plus sur mes limites que la vie en elle-même?

N'ai-je pas le droit de changer?

Changer. Parfois, quand je m'écoutes, j'ai l'impression de courir après le changement. Comme si celle que j'étais ne me plaisais pas. Ne me convenais pas. Je suis qui je suis, je ne changerais pas mais il y a des choses que je peux faire tant que je sais faire la distinction entre le bien et le mal. Il y a des choses que je peux endurer, encaisser. Des choses magiques, des choses mystérieuses.

Je le savais. Je n'aurais pas dû accepter son invitation car m'abandonnant à moi-même, je le sens jouée avec ma main, je le regarde, la tête légèrement penchée sur le côté comme intriguée par son geste, comme curieuse de savoir ce qu'il faisait et pourquoi? Mais j'avais l'esprit tellement loin. Comme laisser derrière moi, derrière la porte de cet endroit.

Il me parle de prétendants, de harem et de ce genre de choses et je n'y prête pas attention. Je l'entends me parler mais je ne comprends pas. Je me sens bien. Actuellement, je suis bien. Une sensation de proximité, de chaleur, de sécurité. Pourquoi? Ma conscience me hurle de fuir, de quitter cet endroit, de partir..Mais je reste. Je reste car cette part de moi que j'ai si longtemps renier, refait surface. Celle qui aime le danger et ce genre de sensations.

Il se dit être chanceux. Je rigole. Tu ne peux pas t'imaginer à quel point en ce moment-même, c'est moi qui suis chanceuse d'avoir rencontrer la douce et divine substance qui gît entre mes mains.

Alors c'est ça être saoule ? Je comprends ce que ressens Kana un peu plus chaque minute qui passe.

"- Tu sais, je t'aime bien, t'es bizarre mais je t'aime bien. Je retire ce que j'ai dis sur le conseil. Je t'aime bien! fis-je en rigolant"

Ouais enfin la version de moi pompette t'aime bien..La version de moi sobre, t'apprécie à une valeur totalement différente mais en ce moment, je serais bien incapable de faire la différence entre les deux. En ce moment, je veux juste m'abandonner à ce moment et profiter des choses de la vie.



HRP :

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Arrête moi si tu peux ! [Lucy]   Ven 16 Jan - 14:11

avatar
Nox Apostolica

Quatro Cerberus

Click

Vraiment, elle avait besoin de ce moment de détente. Probablement que c’était la première fois qu’elle prenait de l’alcool fort ou en tout cas cela faisait longtemps sinon, mais ça lui était clairement bénéfique. Nox en voyait souvent des gens comme ça. Qui se lâchaient enfin, après une longue période de patience et de retenue. Comme si le poids du monde qui reposait sur leurs épaules s’envolait. Ca se voyait qu’elle se faisait beaucoup de soucis. Elle était donc ce genre de fille. Surement altruiste, à se battre pour ses amis, et à beaucoup s’inquiéter pour eux. Apparemment elle était la seule mage de Fairy Tail de disponible pour la mission qu’ils avaient effectuée. On pouvait en déduire que sa guilde était un peu plus vide que d’habitude, pour une raison qu’il ignorait. Et d’ailleurs, maintenant qu’il y songeait, cela faisait un certain temps qu’il n’y avait pas eu d’articles sur les dégâts matériels incroyables que sa guilde avait provoqué…

Peut être était-ce pour cette raison qu’elle se lâchait et qu’elle savourait pleinement l’euphorie provoquée par l’alcool. Ou peut être était-il complètement à coté de la plaque. Quoiqu’il en soit, si c’était parce qu’elle se sentait seule, ça allait être encore plus facile pour l’amener à profiter d’une nuit en tête à tète, hum…

Après tout, si ça pouvait l’aider à moins se sentir seule ! Bon, il se doutait que ce n’était pas sa présence à lui qu’elle désirait tant, mais il pouvait tout du moins la combler d’une façon que ses chers amis absents n’auraient jamais osé imaginer. Et s’il y avait bien un domaine où Nox était extrêmement doué, c’était celui où il pouvait donner de sa personne sans compter~

Depuis qu’elle avait fini son verre, elle était bourrée. C’était facile à deviner vu qu’elle n’écoutait même plus ce qu’on lui disait. Et puis, sa réponse le prouvait d’autant plus. Bien sur qu’elle l’aimait bien ! Il était un parfait gentleman ! Hum. En tout cas, il avait réussi son coup. Elle n’avait bu qu’un verre mais elle était déjà pompette. Tout le reste allait se faire naturellement. Sans accroches. Enfin, s’il s’y prenait correctement. Parce que ce genre de fille avait aussi le don de changer d’avis en un clignement de cils. N’importe qui aurait eu la pression ou du moins aurait un peu hésité. Mais pas Nox. Il savait y faire.

L’attrapant gracieusement par la hanche, il la tira contre lui, doucement, attrapant son autre main comme s’il voulait danser avec elle. Mais il ne bougeait pas. Approchant son visage de celui de la jolie blonde, il lui murmura quelques mots avec un grand sourire.

« C’est gentil à toi de dire ça. Moi aussi je t’aime bien, tu sais. Ma belle Lucy. »

Sa voix était posée, doucereuse, et il ne parlait pas très fort, exprès. Comme une confidence. Il conserva cette position un petit moment, son visage à quelques centimètres du sien, les lèvres encore entrouvertes par sa déclaration. Son regard, lui, avait déjà plongé dans celui de sa compagne. Pendant quelques secondes qui semblaient interminables, il ne faisait que l’admirer, comme un amoureux qui découvre sa dulcinée de près, se délectant du moindre détail de son visage, pour s’imprégner de son charme. Le visage de Nox n’était pas non plus aussi béat que celui d’un puceau romantique. Il y avait une certaine imperméabilité sur sa face qui empêchait aux autres de comprendre tout ce qui lui passait par la tète. Ce mystère qu’il conservait autour de lui en permanence était une part de son être qu’il n’enlevait que très rarement. Quoiqu’il en soit, on pouvait tout de même constater qu’il observait son interlocutrice comme s’il désirait la sonder, mettre à nu son âme par le biais de son regard.

Au final, la main de Nox tenant la hanche de sa partenaire se mit à bouger pour aller se poser dans le dos de celle-ci, la poussant vers lui pendant qu’il approchait dangereusement ses lèvres de celles de Lucy. Puis le contact se fit. Lentement au début, comme pour permettre aux deux tourtereaux de prendre conscience de ce qui était en train de se passer, puis plus fort ensuite.

La façon dont elle allait répondre à ce baiser allait décider de la suite des événements. Allait-elle l’apprécier ? Allait-elle hésiter ? Ou bien allait-elle se lâcher ? Pour la première fois de sa vie…
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Arrête moi si tu peux ! [Lucy]   Dim 18 Jan - 10:45

avatar
Lucy Heartfilia

Fairy Tail

Click


Perte
Rp Mission ~

♣ Ce fut brusque. Ce fut soudain. Ce fut inattendu. Ce fut comme un réveil. Il y a ces moments qui nous rappel à l'ordre et qui nous fait redescendre sur terre. Il y a ces moments qui nous rappel qui nous sommes. Je ne suis pas celle que tu crois, je ne suis pas celle que tu auras. Je ne suis pas celle prête à sacrifier une nuit de ma vie juste pour toi. Je suis ce genre de fille qui rêve encore au prince charmant. Je suis celle qui rêve encore à l'amour avec un grand A. Je suis celle qui attends déjà quelqu'un au fond d'elle. Je suis celle qui ne veut pas de ça.

Pas toi. Pas comme ça.

L'air se sens fouetté. Ta joue certainement bafouée puis je me relève brusquement, manquant de retomber en arrière si ce qu'il venait de se passer ne m'avais pas réveiller.

"- Je ne sais pas ce que tu essayes de faire, ni ce que tu veux mais je ne suis pas le genre de filles qui se laissent avoir par l'alcool pour ça! Trouve toi en une autre!"

Je me sens violée au plus profond de mon intimité. Je sens qu'une partie de moi est partie. Ce n'était certainement rien mais pour moi c'était tout. Tout ce que j'avais. Tout ce que j'étais prête à offrir et ça a été pris par ce type. Tu aurais été charmant du début...ça aurait différent. Mais je suis celle que l'on charme, pas la nana de n'importe quel bar que tu peux saouler juste pour avoir ses faveurs.

Je m'en vais parce que je serais tentée de mettre plus qu'une claque sur ta figure. Tu es juste dégoûtant pour avoir oser attendre ce moment. Je ne veux plus te voir en ces termes. Si l'on venait à se recroiser, cela sera professionnel uniquement, tu t'en tiendras à cela. Je ne sais pas qui tu es, ce que tu veux réellement mais attendre de saouler une fille en dit long déjà sur toi. Je ne suis pas cette fille que tu auras en jouant au dragueur d'une nuit. Tu me prends pour qui sérieusement ?

Tu es ce type volage, versatile, coureur de jupon et j'en passe...Mais as-tu un minimum de respect pour les filles ? As-tu un minimum de respect pour ce que nous représentons ou fais-tu ton numéro de draguer à toutes celles que tu croises juste pour assouvir tes pulsions d'hommes? Rien que d'y penser...J'en ai la chair de poule. Si cela n'avait pas été aussi brutale, j'aurais été prête à y laisser mon âme et mon corps.

Je pars, les larmes aux yeux. Je ne suis pas triste non, seulement furieuse. Furieuse de m'être laisser avoir. Furieuse de ne pas avoir réaliser alors qu'au fond, je le savais. Je savais ce que tu voulais. Je savais que je ne voulais pas t'offrir ce que tu cherches. Mais je suis une femme de parole.

Je t'ai promis "juste un verre"...Tu l'as eu. Tu as juste perdu l'occasion de te comporter en homme.

J'ai juste envie de rentrer et d'oublier ce qu'il venait de se passer, en espérant que jamais personne ne l'apprenne. Je veux juste t'oublier parce qu'au final, t'es comme tous les autres.



HRP :

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Arrête moi si tu peux ! [Lucy]   Dim 18 Jan - 11:36

avatar
Nox Apostolica

Quatro Cerberus

Click

Et voila. Comme il l’avait dit, ce genre de fille pouvait à tout moment changer d’avis. Et c’était ce qui venait de se passer. L’avoir embrassé semblait lui avoir fait réaliser ce qu’elle faisait. Et visiblement, elle n’aimait pas ça. Pas de cette façon du moins. Pourtant Nox s’était relativement bien comporté, il avait même été galant, patient, et doux. Alors qu’avec d’autres, c’était beaucoup plus rapide et brutal… En gros, il avait compris que c’était une fille trop jeune, toujours les yeux plein d’étoiles, plus à rêver sa vie qu’à bouger pour les atteindre. Surtout au niveau amour. Et il s’était adapté, comme il faisait souvent. Mais malgré ça, elle avait refusé de faire le pas. Cela voulait dire qu’il aurait pu donner son maximum qu’elle n’aurait pas changé d’avis. Pas avec ses méthodes en tout cas. Il n’était pas son genre de mec, ça il l’avait bien compris. Et si elle avait accepté de venir ici avec lui, c’était simplement parce qu’elle était naïve.

Bien entendu, c’était une perte regrettable, une paire de seins pareille… Mais bon, ce n’était pas son premier refus, ni le dernier, il n’allait pas se prendre la tête pour ça. En regardant autour de lui, il vit qu’il y avait encore de la matière à exploiter pour ne pas finir seul ce soir. Oui, il allait s’en trouver une autre, comme elle l’avait dit. Ainsi était-il fait ce bon vieux Nox. Un connard sans état d’âme qui ne s’attache jamais. Le plaisir est un loisir qu’il convoite particulièrement mais le long terme n’est pas envisageable, cela ne ferait que le gâcher. Alors, il erre ça et là, jouant à saute-mouton avec ses conquêtes. Jusqu’à ce que quelqu’un vienne changer la donne. Mais ce jour n’était pas encore arrivé.

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Arrête moi si tu peux ! [Lucy]   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Arrête-moi si tu peux [Pv Sarah Mann & Leroy Jethro Gibbs]
» Arrête-moi si tu peux (+) Tobias
» Pourquoi la PNH arrête-t-elle des bouzins quand des bandits occupent la rue ?
» Une invitation que,malheureusement je ne peux refuser(PV HC)
» Arréter une diarrhée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Autres Lieux :: Pays Voisins :: Bosco