Partagez | .
SOS Medecin [PV Adrien Campbell & Chance Holmes]
 MessageSujet: SOS Medecin [PV Adrien Campbell & Chance Holmes]   Mar 19 Aoû - 13:11

avatar
Invité


Click




Entretien avec un…
Adrian Campbell & Chance Holmes

[... Livre troisième : comment devenir mage d'élite. Comment l'esprit brillant que je suis a occupé sa vie d'adulescent ? ...] Depuis cinq ans, notre gentleman travaille avec Watson pour une branche familiale dans la recherche et le développement. Depuis ces dix-huit ans, il développe ses connaissances scientifiques, chimie, physique, mathématique, biologie et logique sont ces favorites. Elles ne sont pas les seuls. Peu à peu, il s'est entouré d'un harem, un endroit qui porte les noms d'observation et d'analyse. Très vite, il s'est aperçu qu'avec ce télescope, il lui était aussi possible de décortiquer l'objet de l'abjection, l'homme. Son esprit vertueux et supérieur s'est laissé charmer par les plus tordus, les plus apocalyptiques. La nouvelle lubie de notre érudit avant-gardiste porte sur la criminologie et ses dérivés. Formidable discipline pour notre génie parce qu'elle est un champ de recherches pluridisciplinaire qui étudie le phénomène criminel à travers différentes loupes, psychologie, droit, sociologie ou l'économie...C'est avec une évidence élémentaire qu'il s'est attardé sur l'analyse comportementale des criminels. Il a déjà travaillé sur son propre cas. Il a appris à se décrire en terme utile pour sa recherche. À travers une analyse objective de son chemin de vie, il a réalisé son propre profil psychologique et comportemental. Il s'est appuyé sur une classification classique : degré de dynamisme, capacité de réaction face au stress (situation d'urgence ou de risque), autorité naturelle, capacité à travailler en groupe, stabilité émotionnelle, confiance en soi, capacité à prendre de la hauteur, sympathie naturelle, évaluation avant action, capacité d'écoute, esprit de tolérance, capacité à travailler en environnement plutôt viril...



Construire un profil criminel, c'est construire un profil psychologique d'un agresseur à partir de la scène de crime. Tu as étudié chacun de ses actes connus, tu as lu et relu tout ce qui le concernait. Tu t'es rendu là où il a tué, là où il agit. Tu l'as traqué dans les archives et dans la mémoire collective. Le profil, c'est une silhouette psychologique d'un agresseur. Une scène de crime peut en apprendre beaucoup à un psychologue-criminologue sur la personne qui a commis un crime, « dis-moi comment tu tues, montre-moi comment tu tues, je te dirais qui tu es. » Que la scène soit désorganisée, organisée ou mixte ou peu, elle est révélatrice de son auteur. Une scène de crime organisée fait remonter les capacités de planification d'un agresseur. Il est méticuleux et il est clair que le crime a été pensé pendant un certain temps. Les criminels auteurs de scènes organisées sont souvent des premiers-nés. Ils sont intelligents. C'est une série de circonstances stressantes qui va faire qu'ils vont passer à l'acte. La plupart d'entre eux sont socialement adaptés, ils ont une vie de couple. Ils vont suivre la couverture médiatique de leur crime de près. Une scène de crime est souvent le fait d'une agression impulsive. L'agresseur va en général dépersonnaliser la victime. Le crime paraît alors moins réel et cela lui permet de rester détaché tout au long de la commission. Il parle peu à sa victime et sur la scène de crime tout semble disposé au hasard. Le profil criminel va permettre de tirer des conclusions sur cet agresseur. Par exemple, les agresseurs pour ce type de scène sont souvent d'une intelligence moyenne voire faible. Ce sont les cadets de la fratrie, ils vivent seuls, ne sont pas socialement adaptés. Ils vivent souvent près de la scène de crime et ont une carrière professionnelle courte. Une scène de crime mixte est la plus difficile à profiler. La scène de crime combine les caractéristiques de la scène organisée et de la désorganisée. Par exemple, l'agresseur peut avoir apporté ses outils tout en ayant choisi une victime au hasard. Le profil d'un tel agresseur ne sera pas aussi précis que les autres profils. Le profil criminel n'est pas seulement utilisé pour trouver des agresseurs potentiels, mais il permet aussi de réduire la liste des suspects déjà cernés par les forces de l'ordre. Bien que cela ne soit pas efficace dans tous les cas, le profil criminel a déjà aidé les enquêteurs à appréhender des centaines de criminels. En se basant aussi sur les interactions et les motivations de criminels antérieurs, le profil peut permettre de prédire avec précision les caractéristiques de futurs agresseurs qui pourront ainsi être arrêtés avant qu'ils commettent un second crime. C'est la théorie que tu viens te développer alors que tu as étudié son cas et d'autres. Tu t'apprêtes à la mettre à rude épreuve. Ton sujet semble avoir changé du coq à l'âne. Il mérite toute ton attention, ton déplacement à Era, ton attente dans cette pièce de la prison.

La pièce est simple cube dont les arêtes se payent une mensuration de six mètres. Je suis assis sur l'une des chaises. Je joue avec mes doigts, je m'impatiente. Je dois l'avouer, l'idée de jouer au chirurgien avec ton cerveau m'excite comme un gosse qui ouvre un paquet de Noël. Si parents m'avaient offert des Adrien Campbell pour mon anniversaire ou autres festivités, j'aurais bandé plutôt, plus souvent et plus vite. Je vois la porte s'ouvrir, mon hôte arrive.



 MessageSujet: Re: SOS Medecin [PV Adrien Campbell & Chance Holmes]   Jeu 28 Aoû - 0:56

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click

SOS Médecin
Avec Chance Holmes

Tu sais très bien que cette journée est spéciale. Tellement spéciale que tu frémis, espérant que ce soit elle qui soit venue te retrouver. Ta bien-aimée... Mais tu est si naïf Campbell de croire qu'une gamine comme elle viendrait traverser les portes blindées de l'édifice juste pour échanger un regard. Tu penses vraiment qu'elle sait que tu es cloîtré ici? Tu penses vraiment qu'un humain prendrait le temps de te vouer de l'affection? Tu es un monstre, tu l'as toujours été d'une manière ou d'une autre. Ta haine envers tes parents, la négligence dont ils ont fait preuve t'a transformé de la tête aux pieds. Aujourd'hui, oh... aujourd'hui tu frémis, aujourd'hui tu es un assassin accompli qu'on a enfermé pour ses crimes et pour ce qu'il est. Tu ne changeras pas et c'est à cause de gens comme toi que des innocents sont coincés en prison. Coincés parce qu'on pense qu'ils ne peuvent pas changer leur nature alors que l'erreur est humaine. Seulement, une chose leur échappe: Tu n'es pas humain.

Et la créature s'agite dans sa cage comme si elle sent une gâterie arriver, comme si elle savait qu'elle allait être récompenser. Tout doux l'animal, si tu mords, tu resteras au fond de ton trou malsain... Elle fait les cent pas, regardant la porte qui mène au couloir d'un oeil prédateur. Le diable les entend parler, il entend les chaînes claquer, le boulet rouler contre les carreaux du sol. Il rit, un peu dingue, surexcité d'être choisi. Il ne sait pas ce qui l'attend, mais l'idée de sortir de-là temporairement lui donnera un avant-goût de la liberté. La porte s'ouvre, quatre gardes font leur entrée. Ils prennent leur distance de la cage parce qu'ils le connaissent. Celui qui tient les chaînes s'avance, mais il ne lui donne pas de chance et il tente de le mordre. Ses dents claquent le vide, il se prend une fléchette dans le cou et perd connaissance.

On lui enfile un masque pour l'empêcher de mordre, on lui met les menottes aux pieds et aux poignets, on lui installe des gants de métal pour éviter qu'il griffe quoi que ce soit. Le boulet à son pied sert seulement à le ralentir s'il tente de fuir. Quatre hommes suffisent pour le soulever du poids imposé et assurer la sécurité du déplacement du prisonnier. La porte s'ouvre et deux d'entre eux, tenant chacun un bras l’assirent sur la chaise en face de l'homme qui a demandé l'entrevue. La chose se réveille en sursaut au claquement de la porte de métal. Ses yeux rouges parcourent la pièce. Il rit, il est ébahi par un nouveau paysage comme celui-ci. Quand ses yeux atterrissent sur l'homme en face de lui, il se met à saliver. Il se lèche les lèvres à répétition, avale sa salive comme de l'eau: il a faim.

« Ku ku ku... »

La créature se lève debout complètement et laisse tomber ses mitaines de métal sur la table devant lui et se penche dans sa direction. Sa respiration est forte à travers le masque et son envie de lui sauter au cou ne manque guère. Il retombe ensuite au fond de sa chaise et grogne. C'est une chose intelligente, mais qui se comporte comme un homme de l'âge de pierre. La faim de l'humanité lui a rongé un brin l'esprit, mais ne t'inquiète pas visiteur, il est tout à fait apte à te comprendre.

« Tu... veux quoi... hein? HEIN? Pourquoi je suis là? HEIN? TU VAS RÉPONDRE?! »

Brin de colère inutile, mais pourtant tout à fait lui...
Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une ville peu accueillante ... [ Adrien Campbell]
» Pour la jolie et rebelle Jade Campbell
» Adrien.
» (F/M) Victoria « Lola » Campbell • i'm not a fortune teller
» Idéologie du Medecin Soldat. [PV Shimura]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 8