Partagez | .
6 ans [part3]
 MessageSujet: 6 ans [part3]   Jeu 24 Juil - 13:13

avatar
Invité


Click

Temps aride, la poussière balaye mes pas… Le soleil tape, pesant, je sens son énergie… Il me brûle… On ne m’avait pas parlé d’une telle température en ces lieux…

Le vent chante, hurle, répond et argumente, en chœur, chaque bruit est amplifié en ce lieu désert… La roche s’effrite, grince, tombe…. TOMBE ?

Mon cœur bat plus vite que les pas d’un cheval de course, alors que j’étais prêt à m’évanouir, mes pulsions me réveillent, il hurle « Warning ! Warning ! », Je me jette contre la paroi, serrant le ventre, croisant les doigts pour ne pas me faire écraser… Il en fut de peu, le rocher rebondit juste devant moi avant de continuer sa route… Quel endroit dangereux, dire qu’il y a une guilde ici ? J’ai du mal à le croire…

Alors que je regardais l’origine de l’éboulement, camouflant le soleil de la main, j’entendis un grondement dans la montagne… Quelque chose dans le ciel ! Une lumière bleutée puis… Quelque chose qui tombe, un oiseau ? Que se passe-t-il ? Intrigué, perturbé, toujours à cause de cette inséparable curiosité je décide de monter la paroi… Mauvaise idée me direz-vous ? Vous avez bien raison, à peine quelques mètres au-dessus, ma prise lâche et je tombe à la renverse, me rattrapant de justesse. Me vient alors une idée tout aussi stupide que la première mais qui elle, risque fort bien de marcher…. Elle risque aussi de me tuer en un rien de temps mais nous ne relèverons pas !

Je frappe alors deux fois du talon contre le sol, la lumière s’agglomère autour de mes chaussures, celles-ci s’illuminent, preuve que l’enchantement est efficace. Je me mets alors à courir, vite, très vite, contre la petite distance avant la paroi puis, à la verticale, vers le ciel. Plus vite encore, CA MARCHE ! Ou… Ca court ? Oui j’y arrive, le mur de pierre s’effrite sous mes pas, créant un nuage de poussière, des éboulis suivent mes pas. Espérons que personne n’est assez fou pour s’aventurer ici ! Qu’il ne se prenne pas un caillou sur la tête ! Vous me direz, les fous n’ont pas besoin de leur tête ? Vous aurez surement raison.

Arrivé en haut, j’admire la vue magnifique de ces montagnes, plus ou moins arides selon l’endroit où l’on se trouve. Mais plus important encore, trouver où est tombé l’objet non identifié, sans doute animal. Je parcours alors la montagne, celle-ci résonne d’un couinement, un animal sans doute blessé... Je suis les sons jusqu’à le trouver, cette petite bestiole à terre. Un bébé oiseau ressemblant étrangement à un aigle… Néanmoins sa taille était bien trop grande pour un simple aigle. Ses grands yeux et son bec à peine formé me confortait dans l’idée d’un petit… Etrange.

Alors que je l’examinais, un détail ressortit, son aile semblée foulée. Je m’approche alors de lui. Celui-ci semblait apeuré, ce qui était compréhensible.

-Ne t’inquiète pas petit, je ne vais pas te faire de mal.

J’approche alors doucement, tendant ma main devant moi… Main qui se fit pincer ! Son bec a beau ne pas être totalement formé, il fait rudement mal ! Je ne bouge pas, tirant la grimace puis, le fixant.

-Tu vois, je ne vais pas t’attaquer…

La communication semble établie, il relâche la pression avant de poser sa tête à terre. J’examine alors plus attentivement son corps à la recherche d’autres blessures, rien, heureusement. Seul son aile droite est foulée, je m’empresse alors de faire une attelle avec le peu d’éléments à ma disposition. Le tissu de mon t-shirt, des branches disséminées par-ci par-là dans la poussière, serrant le tout avec un de mes lacets…

-Je suis désolé je n’ai ni à boire, ni à manger… Ai confiance, je vais t’emmener en sécurité !

Je le pris alors dans mes bras, serré contre mon torse puis me mis à nouveau en direction de la guilde. D’après les dires, elle ne devrait plus être très loin…

Sur mon chemin, j’entendis des voix, juste en dessous de nous, je regardais alors. Deux hommes mal vêtus cherchaient quelque chose, leurs visages hideux me dégoutaient… Des choses si moches ne devraient pas exister ! Ils font honte à l’humanité ! Ce qui me conforta dans mes dires fut leurs propos.

-Où est ce fichu aigle géant ?! Il faut rapidement que l’on le trouve pour le revendre ! Il va nous rapporter gros !

Puéril, stupide, infâmes, ces êtres ne méritent pas de vivre ! Néanmoins, l’oiseau dans les bras, je ne pourrais sans doute pas leur régler leur compte maintenant. Mais soit, je grave leurs visages et leurs voix dans mon esprit, tout vient à point à qui sait attendre, je suis très patient. Un jour, je corrigerais l’erreur qu’a faite la nature de les mettre au monde !

Je repartis alors, discrètement afin de rejoindre Eagle’s Claw, quel fut pas ma déception lorsque je me rendis compte que celle-ci n’était plus qu’un tas de cendres… Malheur… La chance ne me sourit vraiment pas aujourd’hui… Je repartis alors rapidement vers le village le plus proche, prenant soit de ne croiser personne afin de soigner cet oiseau…

Il se passa alors 1 mois entre mon arrivé au village paniqué pour trouver un médecin et le moment où l’oiseau que j’avais surnommé Psy fût enfin soigné. A partir de ce moment, nous furent inséparables, comme les deux doigts de la main, je m’étais fait un compagnon, néanmoins, il me restait toujours plein de choses à faire et j’étais toujours au point mort… Entre Miku qui n’exerce plus la magie et Eagle’s Claw qui a brûlé, je ne suis vraiment pas gâté !

Prochain objectif, régler mes comptes avec mes géniteurs !

Bébé Psy:
 
   
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 8