Voir le deal
34.99 €

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Bloody Hell [Pv : Uriel Rudraksha]
 MessageSujet: Re: Bloody Hell [Pv : Uriel Rudraksha]   Bloody Hell [Pv : Uriel Rudraksha] - Page 2 EmptySam 12 Juil - 1:10

Ethan Faun
Ethan Faun

Var Ulfur

Click


Bloody Hell
Rp Libre ~

♣ En l'espace de quelques instants, les choses s’enchaînèrent tellement vite que tu n'eus même pas l'occasion d'éternuer que tu te retrouvas à te faire brosser le poil à contre sens, ce qui eut le don de t'énerver. Tu te contentas de feindre l’ignorance alors que tu sentais le frisson te parcourir l'échine toute entière. Tu sentais cette colère montante. Tu sentais l'envie de lui labourer le torse et de lui étaler ses tripes là devant ce public surprit en voyant deux hommes se comportaient comme un couple.

Il finit par te lâcher dans un tonneau, plein de crabes avant de s'enfuir en courant. Fuis petit, je te retrouverais. Soudain tu sentis un léger pincement sur l’extrémité de ta queue et l'étroitesse de l'endroit ne te permis pas de bouger énormément.

Tu te rappelas alors ses dernières paroles : « Crabes ». C'était comme se faire pincer de partout et ce n'était pas plaisant tandis que tu mis la main sur une carotte.

« - Arrière mécréant où je vous fait rôtir dans ma marmite ! »

Se battre avec une carotte, ce n'était pas équitable, il fallait l'avouer. Tu finis par faire apparaître tes pattes et tu sentis les griffes poussant à la place des ongles. Sous la pression que ton corps exerça tu mis le coup de grâce au tonneau tandis qu'une seconde queue pour appuyer contre la paroi de ta cage en bois.

Le tonneau explosa et les crabes roulèrent sur le côté tandis que tes bras étaient recouverts de bleus sans parler de ta queue sur laquelle était encore accrocher de ces violeurs de caleçon.

Ton supplice non achever, tu te devais d'affronter la maîtresse des lieux mais alors que cette dernière te mis la main dessus, tu te transformas en bête et elle bascula en avant, roulant sur elle même telle une boule de neige.

A droite, à gauche, tu le cherchas. Tu voulais te venger de cet homme alors que d'un coup de patte, tu retiras ce voyageur clandestin de ta queue. Faut payer si tu veux voyager mec. T'enlevant au passage une légère touffe de poil.

Épilation naturelle bonjour.

Truffe à terre, tu cherchas et finis par détecter l'odeur alléchante du poulet que tu suivis avant d'attérir sur une fontaine. Au beau milieu d'une place publique alors que tes queues s'agitèrent comme celle d'un chaton ayant trouver une proie.

« - Je te tiens ! »

Tu hurlas avant de te précipiter sur lui mais c'est à cet instant que tu réalisas que tu n'étais qu'un...bébé renard à peine plus gros qu'un chat. Tu finis par attérir sur sa tête rousse et mouillée grace un saut athlétique que personne pratiquement n'a remarquer.

Tu t'affalas de tout ton large sur ton nouveau moyen de transport de la journée, fatigué de jouer. Tu n'abandonnas pas pour autant, tu te fixas seulement pour quelques minutes le temps de reprendre la partie.

«- Je t'aime bien, même si j'aime pas les humains, je t'aime bien. T'es pas mon copain mais je t'aime bien »

Tu descendis alors tandis que tu attérissais juste devant lui sur les bords de la fontaine, assis, les queues repliées devant toi.

Le poulet était bien trop gros à transporter sous cette forme ce qui était contraignant, tu dû attendre de reprendre forme humaine.

 MessageSujet: Re: Bloody Hell [Pv : Uriel Rudraksha]   Bloody Hell [Pv : Uriel Rudraksha] - Page 2 EmptySam 12 Juil - 2:50

Uriel Rudraksha
Uriel Rudraksha

[C] Var Ulfur

Click

♣ Le voilà te menaçant de te transformer en pantoufle si tu tentais quoi que ce soit. Tu te regardas alors et manqua de rigoler. Tu étais petit c'est vrai et il y avait à peine assez de fourrure pour faire une seule et unique pantoufle sur toi. Il te souleva une nouvelle fois comme si c'était son trip de te prendre comme ça, sans prévenir.

Puis il trouva un compromis entre vous deux à condition que tu restes là, bien sagement. Qui te dis qu'il respectera sa part du marché si tu attendais bêtement ? Tu n'es pas un de ces chiens à qui on dit « Donne la patte » comme un abrutis. Tu n'es pas un chien, les chiens sont abrutis.

Tu ne fis pas un bruit en approuvant finalement cette décision, de toute façon, il n'y avait que ça à faire. Approuver en attendant le moment fatidique. Il te place sur ses genoux comme une vulgaire peluche et te gratta entre les oreilles comme si c'était ton point faible et...C'était bien le cas. Tu te vautras lamentablement sur ce tas de muscle tandis que tu te laissais totalement faire. CA...c'était un pote.

Il finit de parler en parlant de kitsune et en te demandant ton nom. Ton nom. Du plus loin que tu t'en souvienne ça a toujours été Ethan Kris Faun. Mais les passages de ta vie d'homme avant cette nuit étaient assez flous il fallait dire. Ethan était ce qui résonnait dans ta tête mais si c'était un mensonge ? Que ferrais-tu si tu perdais également le seul souvenir de ta vie d'homme ? Que se passerait-il dans ton monde ? Viendrait-il à s’effondrer ?

« - Ethan c'est mon nom. J'en ai pas d'autres et j'en ai jamais eu d'autres pour information. Puis tu peux parler hein mais qui s'appelle Uriel de nos jours ? C'est quoi un prénom antique ? »

Tu cherches alors dans tout les prénoms que tu connaissais, aucun ne te paraissais aussi curieux que le sien et alors que tu profitais de ce moment de détende la plus part du public féminin craquer devant la vue que vous offrez tout les deux. Les gens pensent seulement voir un homme avec son animal de compagnie certainement ce qui donnerait sûrement une scène très mignonne mais tu n'étais pas un animal de compagnie et tu étais un homme.

La preuve.

«  Pouf ! »

Dans ce bruit légendaire, tu réapparus étalé de long en large sur les genoux du rouquin nu et là, le public se fit la mal. Non ce n'est pas ce que vous croyez.

Tu te relevas en t'étirant, être petit c'est bien mais c'est frustrant.

« - Et je ne suis pas amoureux de toi. Jamais ! Tu n'es pas du tout mon genre et puis quel amour mettrais sa moitié dans un sceau à violeur de caleçon ? »

Tu fis le tour de la place pour trouver un magasin de fringues à proximité tandis que tu affichais ton membre avec fierté et impudeur. Bah quoi ? C'est naturel.

« - Ah voilà. Attend là. Si tu pars avec le poulet, je te retrouverais et je dépècerais »

Le laissant seul, tu finis par voir une maison pas très loin avec au moins un jean et une chemise sur l'étendoir. Avec une chance incroyable, ça t’allais même si la chemise moulait légèrement tes muscles de bras..que tu n'avais pas ou peu. Par flemme, tu laissas cette dernière ouverte et enfila le jean en revenant pied nu. Tu finis par tendre la main, les sourcils froncés.

« - Je suis rester sage..Maintenant partage mec. »

Finalement...Tu étais un idiot...Tu tendais la patte.

 MessageSujet: Re: Bloody Hell [Pv : Uriel Rudraksha]   Bloody Hell [Pv : Uriel Rudraksha] - Page 2 EmptySam 12 Juil - 4:18

Uriel Rudraksha
Uriel Rudraksha

[C] Var Ulfur

Click

♣ Il finit par céder la moitié du poulet même si tu le pensais plutôt radin sur les bords. Tu pris alors ce qu'il te tendait sans te faire prier puis il t'adressa un regard plutôt noir, celui qui voulait te menacer de mort si tu ne profitais pas de ce qu'il t'offrait à l'instant et tu lui répondis dans un regard qui disait «Je ne joue JAMAIS avec la nourriture, c'est sacré » comme si c'était pour le rassurer mais tu n'avais aucun compte à lui rendre. Il pouvait bien penser ce qu'il voulait sur toi. Tu finis par faire abstraction de sa présence pour te consacrer sur ce que tu tenais entre les mains depuis quelques secondes maintenant comme si c'est ce petit bout de viande représentait tout l'or du monde.

Adieu le régime papillons, insectes et rats des champs ! Bonjour la graisse du poulet rôti. C'est un peu comme si on troquer du tofu contre un bon gros menu du fast-food. Il n'y avait pas à dire, être un homme ça a quand même pas mal d'avantage en soit et vous mangiez tout les deux chacun de votre côté dans le silence. Comment cette journée allait se finir ? Tu n'en avais pas la moindre idée mais en te levant ce matin, tu étais loin d’imaginer que cela se déroulerait de la sorte. Tomber sur un roux psychopathe donneur de fessé. Enfin n'allons pas juger les pratiques des autres...Tout les goûts sont dans la nature et tu es un exemple parfait de complexité coincé entre deux mondes qui te refusait tout deux.

Ni homme. Tu ne pouvais t'offrir le luxe de traîner dans les rues, de jouir des petits plaisir de la vie, de fantasmer et de faire tout ce que tu voulais même si tu étais toujours enchaîner à ses pratiques quelques fois mais tu aimerais tellement aller plus loin.

Ni animal. Ce monde était différent mais la simplicité qu'il offrait t'avais longtemps convenu jusqu'à ce que la nature te rattrape et te fasse comprendre qu'un homme ne mange pas de souris ni de cours dans les vastes prairies toute la journée.

C'était ennuyeux à souhait.

Uriel venu alors te sortir de ce mode de déprime que tu avais parfois en pensant à ton statut en te demandant si tu savais jouer les magiciens. Te prenais t-il réellement pour un joueur de tour divers et variés ? Enfin tu n'étais pas vraiment un...Mage comme ils disent maintenant. Mais c'était jouable.

« - Les illusions j'y arrive mais ça reste abstrait. Après tout te répondre...Je ne pourrais pas te répondre. Enfin j'ai l'habitude maintenant d'être ce que je suis et je n'en ai pas honte, je n'ai aucun problème à me retrouver nu au milieu de la rue même si avant j'en avais mais il est vrai que changer de forme tout le temps, c'est ennuyant sur le long terme comme aujourd'hui. J'aimerais que ça se termine mais j'aimerais rester ce que je suis car grâce à ça, je sais d'où je viens et où je vais. Je sais quelles sont mes origines malgré le fait qu'elles m’aie renier. Je sais ce que j'ai à faire. Alors la nudité n'est pas mon soucis premier l'ami. »

Non ton soucis premier était de ne pas te faire ficher comme exhibitionniste par le conseil car à ce rythme là...ça te pend au nez. Surtout en fréquentant ce type. En plus d'être un nudiste profond, il pourrait croire que tu as de drôle de tendances même si au fond tu dois avouer qu'il est pas mal..Seulement trop grand et la fessé...C'est pas ton truc.

« - Et toi ? Un type armé dans ce beau pays qu'est Fiore ne peut pas être un simple civile de plus tu as mentionner les kitsunes et les esprits tout à l'heure...J'en déduis donc que tu en connais un rayon non ? Es-tu mage ? »

A ton tour de poser les questions pour une fois. Parce que ça va dans les deux sens si vous voulez construire une relation entre vous. Même si cette relation est déjà bien trop particulière pour donner quelque chose de réellement sérieux.

 MessageSujet: Re: Bloody Hell [Pv : Uriel Rudraksha]   Bloody Hell [Pv : Uriel Rudraksha] - Page 2 EmptySam 12 Juil - 15:19

Uriel Rudraksha
Uriel Rudraksha

[C] Var Ulfur

Click

♣ Alors tout ceci, toute cette blague n'était qu'une question de curiosité qui ne manqua pas de te faire sourire. Il y a bien longtemps qu'un homme n'avait pas été honnête avec toi et pendant qu'il te parlait, tu fus comme soulager intérieurement. Tu devrais apprendre à te détendre avant de monter sur tes grands chevaux.

Tu finis ton poulet et tu balanças l'os dans la fontaine comme si c'était une pièce pour faire un vœux et secrètement, tu en fis un. Un petit bout de phrase, une pensée que tu gardas pour toi, que tu enfouis au plus profond de toi.

Uriel voulut alors te montrer quelque chose, comme si il était assez confiant envers toi, l'homme-animal qu'il venait tout juste de rencontrer non pas par hasard mais par pur curiosité. En voyant alors l'esprit ou quelque chose de semblable, tu tombas à la renverse dans la fontaine, surprit. Décidément, tu ne manquas pas de faire découverte sur découverte aujourd'hui avec cet homme bien trop particulier pour être considérer comme un être appartenant réellement à l'espèce des hommes. Et si c'était une autre variation de ta malédiction ? Peut-être qu'au final, il était le seul à pouvoir te comprendre étant donné que tu venais de voir...Une sorte de dieu ?

Cet homme était lié à la nature ou quelque chose du genre qui faisait qu'il était bien trop surprenant pour être laisser de côté. Pourrais-tu lui accorder ta confiance ? Il venait de te démontrer pourtant qu'il avait confiance en toi car ce n'était certainement pas quelque chose qu'il devait montrer à toutes ses premières rencontres.

Un renard à neuf queues...

Plus tu y songeais, plus tu avais honte de toi. Tu étais un homme d'une carrure moyenne et pourtant, une fois en bête, tu n'étais qu'un nain rien de plus et tu n'avais que trois queues pour l'instant. Quelle honte devant ce spectre qui paraissait si grand, aux allures divines.

Subitement, tu te souviens des vieilles coutumes de ta famille et tu te levas avant de mettre un genoux à terre sous les regards surprit des grands-mères n'ayant que d'yeux pour vous deux et votre étrange comportement.

La main sur le cœur et le genoux à terre, tu baissas les yeux devant cet homme avant de prêter serment.

« - En cet acte et en ce jour sacré devant les dieux, moi qui porte le nom des Faun jure fidélité et loyauté à Uriel que sa route soit bénie et protéger de tout malheur. Fait de moi ce qu'il te plaira, je te suivrais. »

Ou pas...Faudrait pas exagérer mais tu n'avais que trop couru pour continuer encore à fuir devant ce destin impure. Redeviens un homme ou vit comme une bête mais arrête de jongler entre deux mondes qui te rejette sans cesse. Personne ne veut de toi, personne ne te considère des siens et même ta propre famille t'avais condamné à l'exil.

Alors tu pouvais bien suivre un homme qui t'avais rendue ton caleçon non ?

 MessageSujet: Re: Bloody Hell [Pv : Uriel Rudraksha]   Bloody Hell [Pv : Uriel Rudraksha] - Page 2 EmptyJeu 24 Juil - 17:23

Uriel Rudraksha
Uriel Rudraksha

[C] Var Ulfur

Click