Aller à la page : 1, 2  Suivant
Glace et Acier [Pv Misto]
 MessageSujet: Glace et Acier [Pv Misto]   Glace et Acier [Pv Misto] EmptyVen 13 Juin - 16:51

Anonymous
Invité


Click


♠ La pureté de l'acier ♠
♠ Misto & Salomé ♠





Les yeux d'azur fixent le néant, elle est là, figée dans cette posture étrange, comme ces statues que le temps fige, comme ces poupées sculptée à mène l'ébène. Son corps frêle, presque faible alors que sa chevelure brune se laissant porté par le vent sec et aride. Perdue dans un monde qu'elle ne connait plus.

Il y'a de ces événements qui vous marquent sans même que l'on puisse les effleurer du doigt. Il y'a ces moments où l'on est bien incapable de marcher droit devant en sachant pourquoi. Alors on marche, marche dans le néant, dans l'inconnu, dans un monde qu'on ne connait plus, perdue. Perdue, alors qu'autour de vous tout n'est plus qu'une nouveauté étrange. Six ans.

J'ai dormis six ans. J'ai l'impression que tout était hier, qu'hier je reprenais vie sous la terre, je peux encore la sentir cette douleur, celle de cette asphyxie de la terre. J'ai l'impression que c'était hier, hier que j'ai fais mon choix, que j'ai pris cette nouvelle foi qui s'est imposé à moi. Pour et dans ma foi. J'ai l'impression que c'était hier que j'avais choisis de tout perdre, jusqu'à ce corps qui m'appartenait, ce physique dont je pouvais tenter d'imaginer les traits pour l'avoir autrefois aperçue dans la fleur de l'adolescence. Qu'hier tel le phœnix je renaissais, pour un idéal. Un idéal d'ordre, cet ordre divin perdu depuis des siècles, la révélation que l'ordre humain n'a pas sa place, corrompu, perdu. Le Chaos. L'ordre c'est le chaos, celui originel de notre création, le chaos qui nous a créé, issu du néant par la flemme d'une seule volonté.

Mais non. Non ce n'était pas hier qu'armée de cette foi ravivé par la force de conviction, par le sacrifice m'enlaçant j'abandonnais la compassion pour la destruction de ce symbole de pouvoir trônant sur la place d'Haruijon. Non ce n'est pas hier que cette aura lumineuse avait danser pour m'arrêter, que ce Drake et moi avons manqué de nous entre-tués.

Non ce n'était pas hier. Hier je errais, errais après cette fuite du palais sordide ou je m'étais réveillée. De ce palais où l'on m'avait volé six années, de ce palais où mon âme, ma magie, ma foi avait été violées, pervertie par un ennemi d'une puissance colossale. Hier je m'éclipsait avant qu'il ne me reconnaisse une fois tout finis, hier je souffrais, le corps meurtri, l'esprit embrumé. Je peux les sentir ces plaies bardant mon corps. Je peux sentir cette peur, cette foi comme déclinant devant cette horrible constatation, seule je n'étais pas assez forte, pas apte à lutter contre des ennemis tel que ceux nous ayons emprisonnés.

Six années pour retrouver un monde changé. De nouvelles guildes s'étant élevées, d'autres ravagées par les malheurs du monde, du temps. Six années pour retrouver ce Conseil corrompue que j'avais quitté en sacrifiant mon identité, par une mort infligée plus puissant que jamais. L'ordre humain plus rampant que jamais, putréfiant et pourrissant.

Et me voilà, un simple chemin tracé tout droit sans savoir où il me mènera, un temps nécessaire pour se remettre de ça, de ce changement, de ces six ans sans que je puisse finir vulgairement arrêté par cette œuvre à peine commencé il y'a six années. On dit que l'Ouest est un milieu hostile, aride et peu peuplé, un endroit qui s'imposait pour celle que j'étais désormais.

Suis-je déjà dans les montagnes ? Je ne sais pas. Je me fie à ce vent caressant ma peau dans un souffle, tantôt la violentant dans une bourrasque incisive. Je me fis à cette ouïe aguerrie par les années, aux sons, aux cris. Je me fis à ce touché, à ses mains venant touché alors que j'avance lentement, comme le ferai n'importe quel être frappé de cécité.

Et je suis là, là alors que j'avance, je peux sentir cette pente légère, parfois dure, je peux sentir si et là en me baissant, en tâtant cette roche solide et chaude malgré l'hiver. Et j'avance sans trop savoir ce qui m'attends, le temps nécessaire à la réflexion, à se redresser pour cette œuvre à continuer.

Puis je l'entends, ce bruit léger de ruissellement venant soudain caresser mes oreilles, oui je l'entends, légèrement, mais présent. Alors j'avance, prends la direction, de l'eau. Tu rêves à ce contact aqueux contre ta peau bafouée. Le bruit s'amplifie, se rapproche, il est là, juste devant moi.

Et c'est dans un élan d'instincts qui ne me correspond pas que je laisse tomber cette robe n'étant plus aujourd'hui qu'une guenille pour lentement m'enfoncer dans cette fraicheur n'étant autre chose en cet instant qu'un véritable moment de paix. Aux portes de l'extase alors que je m'y engouffre pour me laisser bercer, flotter, mon visage engloutie.

Et alors que mon visage émerge de l'eau dans un soupire d'extase je l'entends. Ce bruit. Faible, mais bien là, léger, celui d'un bruissement, celui d'un pied faisant craqué une branche desséché et c'est dans un pur réflexe que je me redresse dans l'eau, dévoilant mon corps nu et humide que le vent vient faire frissonner, sens amplifiés. Que mon visage se tourne dans la direction, mes yeux n'apercevant que le néant avant cette lumière éclatante, givrée, argentée, bleu d'acier dansant dans ce noir obsédant, tel un hybride parfait, tel la communion de l'ombre et la lumière incarnée.


♠ ♠ ♠ ♠
 MessageSujet: Re: Glace et Acier [Pv Misto]   Glace et Acier [Pv Misto] EmptyDim 15 Juin - 13:27

Misto
Misto

Eagle's Claw

Click



Fièvre des Âmes croisées

PV Salomé






La peur. En cet instant la logique aurait voulu que la peur enserre son être face à la vision de cette aura étincelante, face à la sensation dans l'air de cette puissance déversé. A cet instant toute logique aurait voulu que perdue, seule et privée de vue la peur étreigne son être.

Et pourtant elle n'a pas peur alors que ses pupilles d'azur privées de clarté, voit l'aura faiblir comme renfermée d'un coup sec pour ne devenir qu'une leur floue comme celle qu'elle croise tout les jours. Et pourtant elle l'a vue, vue cette lumière dansante d'un bleu d'acier où les autres couleurs venaient faiblement danser, une aura étincelante parsemée d'ombres et de lumière. Non elle n'a pas peur, car elle est en est désormais incapable.

La raison lui dicte que la peur était nécessaire, et pourtant elle reste là, debout dans sa nudité, calme et impassible, prête à décharger sa magie si nécessaire, prête à mourir pour avoir tenté de survivre, pour un but, pour un idéal pour lequel elle était prête à se sacrifier. Cette femme était-elle envoyée après elle ? Cette pensée défie toute logique, un seul acte ne peut entrainer d'envoyer une telle puissance après elle, elle n'était qu'un recherché lambda comme tant d'autre, loin du gros poisson. Cette femme, oui cette femme car sa voix à révélé clairement son sexe chasse cette pensée avec de simples mots alors que la tension dans son corps nu que le froid de l'air vient mordre s’éclipse peu à peu, se détendant tout en restant sur ses gardes alors qu'elle écoute.

Petit oiseau ? Ces deux mots lui tire une expression un peu surprise, une surprise éphémère alors que dans la seconde le masque d'indifférence revient parer son visage à la beauté froide malgré sa peau basanée, beauté glacée accentuée par ces pupilles incapables de voir d'un bleu d'azur presque tranchant, semblant regarder sans pouvoir voir. Puis le sourire, le sourire s'esquissant légèrement sur ses lèvres légèrement violacées par le froid, un simple mot "regarde". Un sourire presque triste et en même temps amusé, étrange mélange alors qu'elle entend le bruit métallique résonner contre la roche, qu'elle ressent sur ses jambes les faibles vibrations que celles-ci entraînent sur l'eau par ses sens décuplés.

Puis la phrase la troublant réellement alors qu'elle se présente. Misto.
Toute tension disparait de son corps alors qu'elle repense aux nombreuses choses entendues sur le trajet. Cet ultimatum servit au conseil dans la destruction d'un bâtiment. L'illégalité proclamé alors qu'ils ne demandaient que la neutralité, cette neutralité censé régir le monde, le gris. Qu'elle prend mesure de sa puissance alors qu'elle se souvient des bruits d'il y a six ans, sa puissance, sa prestation lors de ce fameux tournois. Et la situation l'amuse au final, car elle avait servit cet organe corrompue contre lequel aujourd'hui la reine des aigles luttait. Et lentement, pour lutter contre le froid elle se détend, replongeant la quasi intégralité de son corps encore endoloris des événements de ses derniers jours avant de répondre d'une voix neutre.

" Salomé. "

Et ses yeux vident continuent d'observer cette aura s'imposant à sa vision, une seule certitude elle n'a rien à craindre de cette femme, comme elle n'a rien à craindre d'elle, reste à savoir si cette dernière l'avait compris.

" Le Conseil a beaucoup changé en six ans n'est-ce pas ? ...
Tout a tellement changé en six ans... C'est comme si un jour Dieu s'était dit que le monde devait continuer d'évoluer sans nous, qu'il nous avait figé puis un jour décidé de nous y réintroduire, complétement perdus et sans repères comme un test ultime nous étant adressé. Même si il est évident que Dieu n'y est pour rien, pourquoi s’intéressait-il aux misérables insectes que nous sommes, après tout on a tout gâché. "


Un silence alors que la brune semble l'espace d'un instant perdue dans ses pensées. Puis sa voix sans émotions s'élève à nouveau.

" Si je suis sur votre territoire je peux partir, je voulais simplement nettoyer toute cette crasse accumulée, apaiser ma chaire et mes os."


♠ ♠ ♠ ♠
 MessageSujet: Re: Glace et Acier [Pv Misto]   Glace et Acier [Pv Misto] EmptyVen 25 Juil - 0:43

Misto
Misto

Eagle's Claw

Click



Fièvre des Âmes croisées

PV Salomé






Elle écoute, doucement, ne dit mot alors qu'elle acquiesce d'un geste presque machinale aux dires de l'aigle ici chez elle, elle était l'intruse dans ce lieu, et le savait pertinemment et pourtant elle pouvait rester. Son corps s'enfonce dans l'eau alors qu'un silence apaisant s'installe entre les deux femmes, si différentes et pourtant d'un côté si semblables. Perdues ? Peut-être étais-ce ce qui inconsciemment unissait ces deux âmes, la perte, la perdition.

Un sourire qui s'étire légèrement. Une guilde assoiffée de sang. Un temps avant qu'elle ne réponde, après tout elles ont tout leur temps.

" Si je prenais pour vrai tout ce que les gens disent je serai morte il y'a des années. "

Morte. Mourir, à cette pensée elle ne peut que rire d'un faible rire, car après tout techniquement elle était bel et bien morte, son physique enterré dans la tombe en même temps que son nom. Ses noms. Car au final sa vie pouvait se résumer à ça, mourir et revivre si l'on n'y réfléchissait un instant, tel le phœnix majestueux se relevant de ses cendres. Mais elle n'était pas le Phoenix majestueux, au mieux elle était l'ange aveugle, piteux et sans ailes, reculant pour mieux sauter.

Puis le silence à nouveau, le silence puis la question qui la surprend plus que de raisons, a vrai dire elle n'y avait pas vraiment pensé, la seule chose qui l'avait mené ici était l'envie, le besoin de solitude, le besoin de s'éloigner. Faim ? Elle était bien incapable de le dire, surement cela signifiait que non même si les bruits de son estomac signifiaient le contraire. Ses blessures ? Elle partiraient, comme elles le font toujours, le corps et l'âme purifiés.

" Non ça ne sera pas nécessaire. "

Lentement elle s'allonge dans l'eau, se laissant porter sur la surface aqueuse comme pour fixer le ciel. Elle ne le voit pas. Et c'est avec une certaine curiosité qu'elle poursuit l'étrange échange entre les femmes.

" Qu'allez-vous faire maintenant ? Qu'est-ce qui fera s'élever les aigles au plus haut des cieux ? "

Et même si elle ne le montrait pas, la réponse l’intéressait particulièrement.

Spoiler:
 


♠ ♠ ♠ ♠
 MessageSujet: Re: Glace et Acier [Pv Misto]   Glace et Acier [Pv Misto] EmptyVen 26 Déc - 15:55

Misto
Misto

Eagle's Claw

Click



Fièvre des Âmes croisées

PV Salomé






L’eau soulève la frêle carcasse basané, bercée par le froid elle attend, elle écoute. Son visage reste impassible, comme doté d’une quiétude nouvelle au rythme des paroles de la rousse, fugacement un sourire vient même se dessiner sur ses lèvres gercées par les dernières épreuves.

C’était étrange comme le palais royal semblait avoir tout bouleversé alors que les rencontres étranges y avaient succédé. D’abord le prisonnier des glaces, puis elle, la maîtresse des aigles.

Neutralité. La neutralité, peut-on atteindre la neutralité parfaite ? Tel est la question qui vient se bousculer dans l’esprit de la brune. La liberté, la repentance, l’acceptation en dehors de tout ordre préétablie. En dehors de cette ordre corrompue que le Conseil incarnait à merveille, ordre qui condamnait faute de pouvoir le contrôler cette expression de la liberté que la reine des aigles chérissait, qui condamnait du même coup tout ce qui la constituait, la repentance, l’acceptation et cette volonté de refuser l’ordre morale préétablie d’une société malade, corrompue par l’homme lui-même, défiant dieu et ses lois naturelles en voulant le protéger.
Au final Fiore n’était pas si différente de Minstrel dans ses fondements, seul la forme changeait, tout n’était toujours qu’une question de forme.

Curieuse ? Sans doute, elle n’y avait pas vraiment pensé, la question était sortie d’elle-même, naturelle, d’un intérêt simple et sans arrière pensée, chose des plus rares si il en est. Son corps vogue sur la surface de l’eau, cette dernière s’agite soudainement sous le mouvement de la rousse, lentement la brune se redresse dans l’eau pour scruter son interlocutrice, la scruter sans pouvoir la voir alors que son aura semble s’emballer, l’espace d’un instant, seulement, et pour la première fois depuis longtemps, elle aime ce qu’elle y voit dans cette danse étrange qui la constitue.

La question tombe, et face à cette question Salomé sourit, d’un sourire étrange, triste et heureux à la fois. Paradoxale alors qu’elle peut le sentir, si Misto a suscité son intérêt, il est désormais évident que l’inverse est vrai. Et après un silence absent, elle parle enfin.

« Tout dépend jusqu’où ils peuvent voler. »

Elle n’avait pas besoin d’en dire plus et son silence valait acquiescement du reste de l’échange, les mots sont sacrés dans leur rareté, infamant lorsqu’ils pleuvent sans raison.

Lentement sa main passe dans sa chevelure trempée pour l’essorer sur le côté et la laisser retomber tel une crinière le long de son dos.

« Néanmoins je doute que tu accordes une telle proposition si facilement, alors dis-moi Misto, que vois-tu que le commun ne verrait pas ? »

Spoiler:
 


♠ ♠ ♠ ♠
 MessageSujet: Re: Glace et Acier [Pv Misto]   Glace et Acier [Pv Misto] EmptySam 3 Jan - 18:17

Misto
Misto

Eagle's Claw

Click

[quote="Misto"]


Fièvre des Âmes croisées

PV Salomé






Elle se fige sous la simple phrase, se fige alors que devant ses yeux aveugle l’énergie vibre, s’emballe avec la délicatesse d’une fleur au printemps, jadis elle avait aimé ce spectacle paisible des bourgeons s’ouvrant dans les premières notes du printemps.

Elle se fige alors que devant ses yeux l’acier vibre, l’aura scintillante entre l’ombre et la lumière s’emballe en une danse majestueuse, comme l’aigle déployant ses ailes. Elle ne dit rien alors que sa peau frisonne au contact doux de l’énergie se répandant dans la pierre dans l’eau, enveloppant sa peau tel un cocon. Elle ne dit rien, reste là, subjuguée par le spectacle qui lui est donné, jadis elle se serait certainement sentie violé à ces simples mots, à cette vision de ce qu’elle était, de ce qu’elle-même ne verrait jamais, jadis certainement elle aurait attaqué face à ce qui n’aurait rien était d’autre qu’une agression.

Aujourd’hui c’était différent.
Cette femme était différente.

Et son cœur se serre dans sa poitrine alors que les premières notes retentissent dans l’air, s’élèvent avec la légèreté d’une plume, que la mélodie prend forme au rythme de son âme, soufflé coupé, yeux brumeux alors que les notes deviennent mélancolie, solitude et abandon. Refus et acceptation, tristesse et oublie. Comme une mélopée oubliée, secret alors que la pureté rime avec dureté, qu’elle devient cette mélancolie rongeant dans sa douceur empoisonnée, que calme et fureur s’emballent comme une danse macabre entre le feu et la glace.

Un contact humide, un geste incrédule pour caresser le dessous de ses yeux comme un automatisme mal réglé, l’incompréhension alors qu’elle doit se rendre à cette évidence que son corps lui dit.
Elle pleure.
Pour la première fois depuis des années la glace se fend comme un iceberg à la dérive, crachant l’eau de ses entrailles, faiblement et pourtant présent, pour la première fois depuis des années, elle pleure.
Elle pleure et ce n’est pas de tristesse ou de haine.
Ce n’est pas de mort et d’abandon.
Elle pleure car elle ne peut que se laisser aller face à son âme jouée.

Le mouvement fugace chasse la larme du bout du doigt. La mélodie s’est arrêtée et elle reste là, figée dans l’eau, oubliant la fatigue, oubliant le froid, comme perdue dans un monde qui la dépasse.

La voix la tire de sa torpeur alors qu’elle se ressaisit, tente en chassant une nouvelle larme du bout des doigts.

Un plouf violent, un filet d’énergie fusant dans l’eau, dansant et tournant, un geste lent et incertain, le contact lisse et froid d’une écaille soyeuse. Un faible sourire esquissé sur les lèvres gercées. La voix retentit à nouveau, d’une douceur froide qui chasse le sourire tout en le confortant à l’intérieur, elle refusait qu’elle puisse susciter la compassion et la dureté, et il semblait que son interlocutrice l’avait bien compris à cette douce dureté pour lui parler, lui parler d’égale à égale, sans un fossé, sans apitoiement, avec force et conviction, en dehors de tout préjugé, de toute allusion à sa cécité.

Une simple phrase comme réponse alors qu’elle extirpe le poisson de l’eau avec douceur.
« Je suppose que l’aigle qui ne peut chasser volera toujours plus haut, tenter le soleil et atteindre ce que les autres n’essayeront jamais, ne serais-ce qu’une unique fois, pour atteindre sa plus totale liberté. »

Un faible sourire.
Oui.


♠ ♠ ♠ ♠
 MessageSujet: Re: Glace et Acier [Pv Misto]   Glace et Acier [Pv Misto] EmptySam 31 Jan - 0:39

Misto
Misto

Eagle's Claw

Click



Fièvre des Âmes croisées

PV Salomé