Partagez | .
[RP 6 ans] Résolutions.
 MessageSujet: [RP 6 ans] Résolutions.   Mar 3 Juin - 17:13

avatar
Invité


Click

RP Mission – Des visiteurs venus d'ailleurs, ooooooooooh !!!!!
Fiore Est


[précédemment] :

Citation :
Près du chemin de fer en direction d'Oshibana – Fiore Est

Je m'assis par terre, pouvant enfin souffler un coup. Mes dons sont encore loin d'être optimisés si je ne peux même pas brûler un arbre rapidement ou lutter aisément contre 4 petites créatures étranges...





Chapitre 9 – 6 ans de résolutions et convictions.




6 ans...

6 ans déjà que je suis né, jour pour jour. Les heures ayant toutes défilées sous mes yeux. 6 années entières à rester dans l'ombre, passif. A observer, vagabonder, me faire oublier. Fondu dans la foule comme un fantôme, je me suis enfin aventuré dans les villes. Vivant comme je le pouvais de ce que la vie m'offrait. Pas grand chose en somme. Un fantôme je confirme, une personne morte et inactive, juste l'ombre de moi-même.

J'eus tout le loisir de cerner la race humaine dans cette oisiveté. Race à laquelle appartenaient mes créateurs mais avec laquelle ils refusaient de se mélanger, trop concentrés sur ma... « fabrication ». Cette race, pour résumer mon constat, n'est bonne à rien, régie par la loi du plus fort et l'effet de masse, de ce fait, personne ne bougeait le petit doigt quand un groupe d'humain s'en prenaient à un semblable publiquement. Même les animaux n'étaient pas stupide au point de se battre entre eux sans vraie raison, et encore moins de ne pas se protéger l'un l'autre. J'ai plusieurs fois assisté à ce genre de spectacle déplorable auquel je prenais souvent part, justice oblige. Même les « représentants de l'ordre » ignoraient ce qui se déroulait sous leur nez, les laissant faire volontiers. Des incapables à la botte du conseil à tous les coups. Tout ce déferlement de violence injuste, je le méprisai au plus haut point.

Si bien que lors de mes irruptions au cœur de celle-ci, je faisais de mon mieux pour arrêter le tout le plus brièvement possible. Causant le plus souvent la mort de l'un et la fuite des autres. Peureux comme ils sont, leur peur coulait à torrent de leurs yeux et s'échappait dans des cris stridents de leurs gueules de charognards, la voix tremblotante et hésitante. La victime avait de son côté elle aussi deux types de réactions : des remerciements et de l'admiration que je ne comprenais nullement, ou la même terreur que j'inspirais à ces malfrats. Cette même peur que mon allure fantomatique inspirait souvent. Trop souvent...

Néanmoins, j'ai pu me rendre comptes grâces au « mercis » qu'au bout du compte, il y avait tout de même une justice en ce bas monde. Bien que trop étouffée dans cette tyrannie. Depuis mon escapade à Joya, mes convictions s'étaient clarifiées : partout où règne la terreur et la tyrannie sur mon passage, je serai le bras armé de la justice. Et si cela déplait encore au conseil, je n'hésiterai pas à me les mettre à dos et leur ferai regretter d'avoir laissé naître le « monstre » que je suis. Je serai un fardeau de plus pour eux s'il le faut.
Ces résolutions prises au cours des dernières années m'ont poussé à me questionner sur moi même. J'avais beau m'immiscer dans les conflits tel un héros romantique, j'ai tout de même essuyé bon nombre de coups accompagnés de lourdes défaites. Cela me repositionna bien vite face à ma réelle impuissance malgré les dons offerts par mes concepteurs. Y repenser m'a fait réagir, je devais trouver comment développer ces pouvoirs. J'ai alors entamé un long pèlerinage pour un retour aux sources. Traversant chaque pays tant bien que mal. Accablé par les conditions du voyage. Arrivé à mon pays natal, Desierto, j'ai pu remarquer que la caravane qui m'avait accueilli si chaleureusement avait migré. Ma promesse de revenir à leurs côtés n'aura donc pu être tenue ce jour là. Au bout du compte, mon corps s'est vite accoutumé à la chaleur sous cette épaisse couche de vêtements et il n'a pas été trop difficile de retrouver mon « chez moi ».

Le labo n'était plus le même, enseveli sous des tonnes de sables et de poussière, heureusement, l'essentiel du secteur de recherche était « intact ». Ou plutôt de le même état qu'il y a 6 ans. Les vêtements vides étalés au sol, le carrelage verdâtre, les éclats de verre éparpillés, les appareils sabotés. Et les documents. Brûlés. Mais pas tous. Je n'avais brûlé que les documents concernant mon existence, tout le dossier qui me résumait : point faible, point fort, diagnostics vitaux, dons. Or je n'avais brûlé brûlé que les secrets de mes capacités listées dans la pochette nommée « ORIGINE ». Il restait un dossier dans les étagères. Un seul au milieu de classeurs vides et de feuilles blanches. Rapport en main, je savais ce qui m'attendais sur cette seule et unique page, mes craintes étaient d'ailleurs fondées, elle se sont confirmées lorsque j'ai lu la seule et unique phrase inscrite. « Vis et apprends. » Vivre et apprendre quoi ? Apprendre de la vie ? J'ai suffisamment appris lorsque j'ai failli me donner en pâture à cette meute de « rongeur » si je peux appeler ça ainsi. Je comprends... Seule la vie m'apprendra à développer ces pouvoirs alors. Mais comment suis-je sensé apprendre quelque chose sans fondement ? Avec mon seul instinct ? Ou en m'y prenant de la même manière qu'on m'a créé : par expérience. Soit, il me faudra donc trouver un endroit où me ressourcer si je ne veux pas croupir ici, sinon la vie ne m'apprendra rien.

Voilà à quoi j'ai passé ces six ans : refouler les passés pour enfin comprendre le sens de ma vie. Un être en constante évolution n'obéissant qu'à lui-même. C'est cela qu'«ils» voulaient créer. Je ne les décevrai donc pas. Je commence enfin à m'accoutumer à la nature humaine, prochaine étape. Les côtoyer.


   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» HAITI COMPLOT CONTRE ET POUR LA DERIVE !PATI DE PWOBLEM ET DE SOLUTIONS
» Il n'y a pas 36 solutions
» Qui a crée ces monstres? Les gnbistes/ lavalas ou les deux !
» Contre la vie chère, Marc Bazin a un plan pour l'action!
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 8