Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%]
 MessageSujet: Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%]   Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%] EmptyLun 2 Juin - 22:48

Jellal Fernandes
Jellal Fernandes

[M] Crime Sorcière

Click



Fernandez Jellal

" Citation "





Informations Générales


Identity

Nom : Fernandez
Prénoms : Jellal
Âge : 26 ans
Date de Naissance : 765
Origines : Inconnu


Activité(s) : rechercher activement par la milice du conseil.
Guilde : Crime Sorcière
Statut : Célibataire
Surnom : Aucun
Avatar : Jellal Fernandez







Psychologie





Jellal Fernandez est un héros qu'on pourrait qualifier de l'archétype du héros torturé qu'on trouve dans de nombreux mangas. Il est quelqu'un, qui petit à petit a basculé vers le côté noir de la force, pour ensuite redevenir petit à petit quelqu'un de neutre voire bon. L'adjectif idéal pour le qualifier serait « sur le fil ». Pour observer ce changement, il faudrait analyser trois facettes que le manga nous a données sur ce personnage. Le premier aspect du jeune garçon, se démontrerait alors qu'il n'est qu'un enfant.

Lors de sa première apparition à la Tour du Paradis. Il était dépeint comme un jeune garçon dynamique et volontaire, il semblait quelqu'un de très positif. Pourtant, au vu de sa situation, il aurait pu être quelqu'un de très différent. Par différent, j'entends quelqu'un de pessimiste et dont la vie l'affuble d'un trop grand fardeau pour ses frêles épaules. On peut en déduire qu'il utilisait sa bonne humeur comme artifice, pour se créer une carapace lui permettant de se protéger. Il avait ce côté positif par rapport à l'image qu'il souhaitait refléter autour de lui. Il souhaitait se montrer fort pour les personnes qui étaient avec lui dans la Tour du Paradis. En effet, on pouvait apercevoir que lors de la période de la Tour du Paradis. Il faisait partie d'un petit groupe de jeunes gens qui était composé de Shaw, Wolly, Milliana, Erza. Il en était en quelque sorte le chef, il a ce je ne sais quoi qu'on puisse qualifier d'âme de chef qui se traduisait par cette facilité à se faire comprendre et entendre. Il possédait aussi l'étrange faculté de pouvoir remonter le moral de chacun, il était également un modèle de force pour les autres. De plus, il était quelqu'un qui prenait soin de ses camarades, comme on avait pût le voir durant l'épisode de la torture d'Erza. Il avait essayé de se faire accuser à la place de son amie et lorsque celle-ci fut capturée, il avait fait tout son possible pour la retrouver. Lorsqu'il l'avait retrouvé, il l'avait aidé à surmonter le traumatisme qu'elle avait eu suite à la torture qu'elle avait subi. Durant, la petite période après le retour de la jeune Scarlet. Il était bizarre, il semblait impressionner par la force et le courage de celle-ci qui semblait plus forte qu'il ne l'était lui-même. C'est alors que par la suite, le petit garçon aux cheveux d'une étonnante couleur bleue fut à son tour capturé pour protéger ses amis.

Dans cette première partie, on observe que le jeune homme était déjà un leader né. De plus, on peut voir qu'il aimait ses amis et tout particulièrement la jeune fille à la chevelure flamboyante qui durant leurs enfances avaient lié un lien étrange, différent des autres. Ils étaient comme mystérieusement attirés, on aurait dit un aimant qui s'attirait. Cependant, il y avait une sorte de problème, car les deux jeunes gens qui étaient deux personnes de signe positif ne pouvaient que se rejeter, il fallait que l'un soit négatif pour pouvoir s'attirer définitivement. C'était ce que nous allions voir par la suite.

Nous nous retrouvons alors que l'enfant venait de se faire capturer. C'était durant cette capture, qu'on a pu observer le premier événement marquant de l'histoire du jeune homme. Alors qu'il était enchaîné et torturer. Une sorte d'entité bleuâtre avec des symboles sur son corps vint à la rencontre de l'enfant. Cette entité se faisait passer pour Zeref le mage noir. Elle n'était en vrai qu'une chimère, une illusion qui allait s'amuser à torturer l'esprit du jeune homme afin de se servir de lui comme un joujou. Cette entité s'intégra dans le corps du jeune garçon et y déposa une marque au niveau de son œil cette espèce de signe qu'il arborait au niveau de son œil droit. Cette marque fut ce qu'on pourrait assimiler au stigmate qui allait causer ses souffrances. Par la suite, l'homme ne fut qu'une simple marionnette jouant dans les doigts d'une marionnettiste hors pair. Cette marque s'était accompagnée d'un changement, total de comportement du garçon. Convaincu par l'esprit du mage noir, il pensait que la voie qu'il lui proposait était la seule voie possible. Il n'écoutait pas son amie quand elle vit le chercher et il commençait à agir comme une sorte d'homme totalement fou et perdu. La jeune fille ne le reconnaissait plus. Il était dévoré par un esprit qui se jouait de lui. Par la suite, on ne sait pas grand-chose avant qu'on puisse le revoir à ses 19 ans chez le conseil. On apprend néanmoins que pendant, ce blanc, il aurait coopéré avec Brain maître de la guilde Oracion Seis pour qu'il puisse recruter des mages pour sa guilde en jugeant leur puissance magique au sein de la tour du Paradis. Il allait par la suite être un disciple de cet homme dont il apprit des sorts comme celui de l'autodestruction. De plus, afin de correspondre au plan de celui qui tirait les ficelles, il s'est servi de son petit groupe d'ancien ami amputé de la fille aux cheveux de feu. Il était devenu l'instrument de quelque chose qui lui échappait. Il était devenu dorénavant quelqu'un de différent, il semblait quelqu'un de beaucoup plus méchant. Sa part d'obscurité présente en chacun de nous avait pris le pas sur le reste de l'être humain. Enfin être humain, il était devenu une machine servant les intérêts de son concepteur.

Par la suite, la prochaine apparition de notre cher ami. Se fera au sein du Conseil magique. Il l'avait infiltré sous le nom de Jicrain. Un mage qui faisait partie des dix mages saints. Il était l'unique mage saint à faire partir également du conseil. Aux côtés d'Ultear, une femme qui se trouvait être l'instigatrice de beaucoup de choses. Il développa un plan à grande envergure. La projection astrale de notre protagoniste rentra en contact avec la fée rouge alors que celle-ci fut convoquée par le conseil magique pour endosser les problèmes qu'avait causés Fairy Tail. La jeune femme avait reconnu que ce n'était pas le frère jumeau de notre héros, mais bien le vrai. Elle semblait n'exprimer que du dégoût envers lui. Le dégoût, c'est le sentiment que toute personne pourrait ressentir en voyant cet homme. Son intelligence, lui permettait de commettre des choses atroces qu'il mettait sur le compte d'un idéal procurer par une utopie insérer dans le cortex cérébral par un sort. Ceci mettait en exergue encore plus le côté inhumain de l'homme.

La prochaine étape, dans le plan du garçon était l'utilisation du Conseil magique pour amorcer le final de son projet Tour du Paradis. En même temps qu'il mettait en route son plan, il avait envoyé son ancienne équipe, c'est-à-dire Shaw, Wolly et Milliana récupérer Titania, afin qu'elle puisse servir de sacrifice à l'activation de la Tour du paradis. Il se servit de sa présence au sein du Conseil Magique pour les convaincre d'utiliser l'Etherion sur la Tour du Paradis, ce qu'il avait réussi. Une fois, Erza entre ses mains. Il empêchait ses amis de Fairy Tail de venir en aide à leur consœur en utilisant une guilde mercenaire, cependant ceci ne fonctionnait pas comme prévu. Fairy Tail écrasait leurs adversaires. Natsu vint à la rescousse de son amie, un combat commença entre l'homme aux cheveux bleus et la Salamandre. Un combat qui fut interrompit par l'attaque de L'Etherion. Celle-ci permit à la tour de prendre une autre apparence celle d'un édifice construit fait totalement en lacrima. Ce Lacrima venait d'absorber l'attaque d'Etherion. Cependant, alors qu'il allait achever Natsu, Titania s'interposait pensant que son ancien ami ne lui ferait aucun mal. Cependant, cet ami n'était plus le même, il n'avait plus cette notion d'amitié et d'humanité. Il n'était qu'une machine répondant à une conduite, un idéal et pour ces raisons, il lançait son attaque vers la jeune femme. Simon, un des anciens de la Tour du Paradis protégea au péril de sa vie la femme. L'homme qui avait été si gentil avec ses amis dans le passé, ne semblait pas affecter par la mort de son ancien ami, bien au contraire. Cette partie permit d'insister encore plus sur le fait que l'homme avait perdu sa part d'humanité. Il n'était qu'une coquille vide, un démon qui au final n'était pas lui-même. Seul, le sort faisait de cet homme ce qu'il était en ces moments.

Comme se fût démontré lorsque la fée dragon slayer de feu mangea un bout d'Etherion, il battu totalement l'ancien mage Saint. Alors que la mage de Fairy Tail, s'apprêtait à fusionner avec l'Etherion pour sauver tout le monde. Le mage aux cheveux bleus libérés de la malédiction de Zeref avait pris la place de la jeune femme. Il se sacrifiait pour essayer de réparer ses erreurs. Tout le monde le pensait alors mort. Par cet acte, il fit comprendre qu'il était au final toujours le jeune garçon qu'on avait connu au début, mais qu'il avait été différent à cause de cette marque.

On observait alors la naissance d'une troisième et dernière facette de notre héros. Un homme qui était perdu, égaré dans un monde qu'il ne reconnaissait pas. La seule chose qu'il se souvenait, c'était un nom celui de son ancienne amie « Erza » enfin, il se souvenait simplement de son prénom. Il ne savait rien d'autre. Il se souvenait simplement de ce qu'il avait vécu après sa résurrection par Wendy orchestré par les mages d'Oracion Seis. Il était de nouveau un pion dans l'échiquier de Brain. Il apprit par la fée rouge la souffrance qu'il avait causée et pour essayer de racheter ses méfaits, il avait essayé par un acte valeureux et suicidaire de racheter sa cause. Cependant, la femme de Fairy Tail l'avait arrêté. Il n'était plus le jeune homme complètement fou de la Tour du Paradis, il ressemblait plus à celui de ses débuts. Cependant, il semblait simplement perdu, hagard, dans ses pensées loin de là mentalement, il était qu'une coquille vide. Enfin, son amnésie avait fait de lui une personne réapprenant tout petit à petit. Il se dégouttait parce qu'il avait appris de son passé. Il se dégouttait d'avoir tué son ami, d'avoir causé tant de souffrances. Il était en pleine quête de soi. Puis, par la suite une fois qu'il eut récupéré sa mémoire. Il se sentait petit à petit de plus en plus en coupable et il avait décidé de payer sa dette dans une prison. Avant cela, il avait aidé la guilde Fairy Tail a contrecarré, la guilde Oracion Seis. Puis, il s'était fait enfermé en prison. Il voulait expier ses péchés dans une prison. Cependant, durant les six années de disparition de l'équipe Tenroujima de Fairy Tail, il fut sauvé de cette prison par Ultear et Meldy. Afin qu'il puisse créer une bannière pour laquelle ils seraient tous les trois en quête de rédemption. Leur but détruire des guildes illégales. Il a causé tant de souffrances, cependant, il est prêt à tout pour essayer de rattraper le plus possible le mal qu'il a commis. Même si, rien ne pourrait racheter les crimes qu'il avait commis. Le Jellal que l'on connaissait n'était plus, il est devenu un tout autre homme. Il n'avait plus ce cœur pur d'à ses débuts, mais il n'était pas non plus la machine inhumaine qu'Ultia avait faite de lui. Il est devenu ce qu'on pourrait qualifier d'un amalgame des deux hommes qu'on avait pu voir. Il lutte désormais pour une cause qu'il pense juste celle de la rédemption et il était prêt à tout pour la mener à bien. Cependant, il ne préfère pas se permettre d'être quelqu'un de normal, car il n'a pas expié tous ses péchés bien au contraire, il se doit d'achever cette quête pour se sentir homme. Il est prêt à donner sa vie s'il le fallait pour ça.

De plus, il reste une facette que nous n'avions pas réellement abordée, c'était celle de la relation entre la fée de rang S et le mage de Crime sorcière. Comme cité précédemment, on avait pu voir que les deux jeunes gens avaient un lien spécial depuis leurs enfances. Une sorte de lien invisible qui les attirait l'un à l'autre. Ils étaient destinés à se retrouver un jour, soit pour se détruire, soit pour tout construire à deux. Le fait était qu'ils avaient failli se détruire, mais ils étaient aussi passés par la phase de reconstruction lorsque le jeune homme était amnésique. Alors qu'ils auraient pu être enfin ensemble afin d'essayer une nouvelle facette à leur relation rien ne semblait leur permettre. Il y avait toujours un événement extérieur qui venait tout chambouler que ce soit le conseil ou ce homme lui-même qui ne pensait pas pouvoir mériter une femme de la trempe de la fée. Pourtant, la providence se semblait jouer d'eux, il suffisait simplement que l'ancien mage saint se permette d'aimer librement la jeune femme aux cheveux rouges, pour qu'il se pose un autre problème. Comme à chaque fois.

J'avais une telle envie de réussir, de me convaincre qu'avancer était possible. Je n'étais plus le même, j'étais dorénavant différent, un être qui pouvait incarner tellement de contradictions par ma vie passée. Je représentais à la fois le vestige d'un bonheur passé, mais aussi d'une tristesse énorme. Qui suis-je à présent ? Rien qu'un songe, une entité capable, je l'espère, de racheter ses péchés. Mais, en étais-je seulement capable ? L'Espoir... Je portais cette colombe en mon sein, je souhaitais plus que tout au monde pouvoir réussir cette quête de rédemption. En attendant, je ne mérite pas le bonheur et la paix qu'une personne pourrait attendre de la liberté (atteindre dans la liberté). Je suis le prisonnier d'un passé qui me déchire de l'intérieur. La clé de mon avenir se trouve dans cette guilde que j'ai formé et qui, j'espère, me permettra d'avancer dans un monde que j'aurais du quitter depuis bien longtemps maintenant.

Et je ne peux évoquer mon désir de rédemption sans songer à celle qui règne dans mon esprit. Cette douce fée aux ailes lumineuses, qui me pousse à me dépasser... Pour elle, j'aimerais être apte à changer véritablement, à faire preuve de courage pour traverser les écueils. Rien ne sera facile, j'en ai conscience, mais elle est la cause de chaque étincelle de vie qui m'anime. Une chaleur qui nait au creux de ma poitrine, et me permet de poser un regard neuf sur le monde. Elle est la reine de mon âme, la lueur d'une aube nouvelle, une étoile que je veux atteindre.







Magie






Magie du Corps Céleste (天体 魔法 Tentai no Maho) :

Il s'agit d'une magie se basant sur les corps célestes telles que (les étoiles, les planètes, les trous noirs ou bien encore comètes et météores). Cette magie permet à son utilisateur de devenir un de ses corps enfin les caractéristiques de celle-ci comme avec la météore. Cependant, il peut aussi invoquer les corps célestes ou bien se servir de techniques qui mélangent plusieurs astres comme des constellations. Au final, il peut manipuler la puissance magique des corps célestes afin d'en faire des armes redoutables.

Pouvoir psychique:

Jellal semble avoir développé une magie basée sur l'univers du psychisme. C'est un mage en plus d'être un mage céleste c'est également un mage psychique. En effet, il semble pouvoir créer des projections astrales, utiliser la télékinésie et la télépathie.

Magie des Feuilles Magiques :

Cette magie utilise cinq bâtons magiques. Cette magie à l'origine est utilisée par Mystogan, mais le Jellal semble en mesure de copier la magie de son double d'Edolas. Sûrement, le lien entre les deux homologues des mondes parallèles qui permet à l'ancien mage saint de maîtriser en moindre la magie des feuilles magiques.

Magie du Feu(火の魔法, Hi no Mahō):

Jellal semble maîtriser une magie qui utilise l'élément du feu. Un feu différent de sa forme primaire, car ses flammes sont dorées.

Magie des Ténèbres (闇の魔法 Yami no Maho) :

Jellal semble également maîtriser une magie qui serait liée à l'élément des ténèbres. On ne sait pas vraiment si elle est liée à sa malédiction où non, car il ne souhaite plus l'utiliser après la disparition de cette malédiction. Puissante et démoniaque cette magie a été utiliser essentiellement pour faire du mal aux gens qu'il aimait (exemple : Erza). Il l'utiliserait à l'avenir que dans un cas d'extrême urgence ou bien pour faire le bien, un paradoxe quand on sait que les ténèbres sont l'opposé de la lumière et donc par définition du bien.




Techniques




Bebebe - FTRPG
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%]   Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%] EmptyMer 4 Juin - 21:37

Jellal Fernandes
Jellal Fernandes

[M] Crime Sorcière

Click


Test RPG






Le temps que j'avais passé dans cette prison m'était devenu inconnu. Je n'avais plus aucune notion du temps. J'avais néanmoins appris qu'une équipe de Fairy Tail était portée disparue. Elle comptait comme membres : Erza, Natsu, Lucy, Juvia, Gray... Rien d'autres que les plus grosses têtes de cette guilde. Au final, ce n'était pas l'ensemble de l'équipe qui m'inquiétait, il était vrai que j'éprouvais une certaine émotion assez spéciale pour cette guilde. La cause de ce sentiment était simple et il se résumait en un mot : « Erza ». Cette femme dont la puissance et son cœur avait réussi à me faire douter. Pourtant, je me souvenais qu'il y avait longtemps, j'étais loin de cette voie. Je me souvenais quand j'étais Jycrain. Cette personne qui faisait partie du Conseil magique avec Ultear. J'essayais alors de me remémorer de chaque parcelle de cette vie si différente d'aujourd'hui.


Je me souvenais de cette époque bien loin. Je n'étais qu'un simple jeune garçon qui recherchait la puissance, afin de poursuivre les projets qu'on m'avait désignés. À cette époque, j'étais le prisonnier d'un destin qui était bien différent de celui que j'aurais souhaité dans mon enfance. J'étais peut-être libre en apparence, mais dans le fond, je n'étais qu'un simple petit oiseau en cage. Tout avait été déjà tracer. Que ce soit mon destin, ma vie. Mon monde n'était rien d'autre qu'un monde onirique, dont j'en étais le maître que dans ma tête. Je me souviens, avoir longuement bâti mon pouvoir auprès d'un être qui n'était pas quelqu'un de recommandable. Ce Brain, qui était lui aussi au final qu'un pion dans un immense échiquier. Cet homme avait été mon précepteur pendant pas mal d'années. J'avais pu développer ma maîtrise de la magie céleste, une magie si pure et si belle au fond, en étais-je vraiment digne avec un cœur si détestable et rempli d'une telle noirceur. Je possédais ce genre d'aura qui ne donnait pas confiance, cette noirceur qui dansait dans mon cœur. Et ces entraînements à développer cette magie n'avaient rien arrangé. Durant les différents entraînements, j'avais pris la vie d'une tonne de personnes, car selon mon tuteur, c'est en tuant des gens que notre magie pouvait atteindre son apogée. Puis, il ne se contentait pas de m'enseigner que cette magie, le mage noir me présentait une jeune femme du nom d'Ultear. Cette jeune femme, me permit d'assimiler un nombre incalculable de magies. Cette personne possédait ce genre de faciès dont on n'arrivait jamais à deviner ses intentions. Je n'arrivais pas à savoir si elle était de mon côté où celui du mage noir et qu'elle était également un instrument de cette supercherie dont j'étais le dindon de la farce.

Je me souvenais également avoir utilisé mes amis comme de simples marionnettes. Ils avaient fait tout ce que je voulais, ils étaient tellement crédules qu'ils me croyaient bêtement. Pourtant, les pauvres devaient construire sans relâche la tour du paradis. Je me sentais mal maintenant de leur avoir fait subir tellement de souffrances. Puis, Simon ce pauvre jeune homme que j'avais tué. Je m'en veux tellement maintenant. Pourtant à cette époque, je n'avais qu'une envie devenir un mage saint pour ouvrir une voie plus simple à devenir un membre du conseil. Ces deux postes étaient des clés de voûte pour que je réussisse à établir le plan que j'avais à cette époque. Un chemin qui avait été périlleux et semer d'embûche.

Je me souviens qu'une fois que tout d'abord, j'avais dû commencer par me créer une réputation. Cependant, j'avais dû me créer un alter ego afin de ne pas être capturé par le conseil magique. Cette entité, je l'avais appelé Jycrain. Il était l'incarnation de moi-même et il était supposé être officiellement celui qu'on qualifiait de mon jumeau. Cependant, il était bien plus il était l'instrument d'une destruction. Un pion décisif dans mon plan. Cette entité astrale, allait devenir, je l'espérais le héros d'un peuple, mais aussi l'instrument de leur destruction. J'avais fait en sorte de tout faire pour rendre populaire le nom de Jycrain. J'avais d'abord commencé par vaincre des guildes illégales de basse renommée. Pour par la suite, détruire des ennemis plus en plus puissant. J'étais également devenu une référence dans l'art de la magie céleste. J'étais le mage céleste. Le savoir que j'avais acquis était intense et énorme pour mon jeune âge, j'étais considéré réellement comme un génie.

Cependant, j'étais encore bien loin de la position que je souhaitais. Je n'avais pas de guilde et en tant que mage indépendant, je commençais à devenir une légende. Les mages illégaux craignaient ma rencontre alors que les villages m'accueillaient comme un sauveur. Il fallait maintenant que je vise plus haut, je me servis de mon moi maléfique pour échafauder la mort de deux membres du conseil ainsi que la mort de deux mages saints, puisqu'il fallait une place pour Ultear et moi.

Un meurtre qui avait été calibré à la minute prête. Il avait été net et précis, très peu de combats tout avait été que de l'effet de surprise. Les corps avaient été retrouvés devant le conseil pendu à un arbre par les bras. Le corps couvert de lacérations, les mages saints avaient émis un peu de résistances, sinon ça n'aurait été pas drôle. Cependant, le duo que je faisais avec la mage qui m'accompagnait n'avait pas eu tant de mal que ça à les battre. Les pauvres êtres, je me souvins encore de l'expression d'effroi qu'ils avaient eu lors de leurs morts. Leurs corps inertes baignés dans le sang, une vision qu'à l'époque, j'adorais, maintenant elle ne fait plus rien. Elle n'était qu'une vision d'une des morts que j'avais pu causer par mon passé.

Il y avait deux sièges libres au sein du conseil, ainsi que deux places chez les mages saints. Grâce à un coup d'éclat et le fait qu'il avait réussi à sauver un village de l'éradication par moi-même sous ma véritable forme. Le duo s'était fait réellement remarquer et ils avaient ainsi atteint le rang de Mage saint. Un honneur qu'ils avaient gagné, par ruse et perversité. Une pièce de plus sur cet échiquier réel. Il ne restait plus qu'à atteindre le rang de membres du conseil. Une chose beaucoup plus difficile, car il fallait devenir une référence aussi bien intellectuelle que dans la maîtrise des règles et de la magie. De plus, il fallait faire ça pendant que deux sièges étaient encore vacants. Ils avaient organisé une campagne de propagande énorme. Ils avaient répertorié un chemin entraînant, plusieurs attaques causées par des mages de la tour du Paradis qui recherchait des prisonniers. Chaque tentative, c'était soldé par un échec grâce à ma projection astrale. La puissance avait été démontrée, mais il fallait montré l'intelligence de la chose. Une chose qui paraissait beaucoup plus difficile que l'autre. J'avais simplement trouvé, un moyen en contrecarrant tous mes propres plans. Puis, j'avais appris aux enfants de différents pays à maîtriser les bases de certaines magies. J'étais devenu une référence dans l'art d'apprendre la magie.

Par la suite, j'ai été contacté par le Conseil afin de gagner un siège au Conseil. J'avais réussi à mettre en place tout mon jeu, mais je n'avais pas pensé que ça tout aller se passer par la suite comme ça.

**

L'expiation, c'était ce qui m'attendait. Je le méritais bien, j'avais fait tant de mal à tellement de personnes. J'avais tué tellement de monde. Je ne méritais plus d'appartenir à ce monde, je n'étais de toute façon qu'un individu sur des millions. Je n'étais qu'un grain de sable dans un désert qui pouvait se soucier de moi à part ça. Chaque personne qui m'approchait devait finir par sentir le malheur s'abattre sur lui. J'étais un foutu aimant à malchance. Simon, Erza, Fairy Tail... Chaque personne que j'avais approchée avait été réduite en cendres. J'avais beau m'accrocher à l'espoir que la jeune femme aux cheveux rouge et sa guilde étaient toujours vivants quelque part. Cependant, je ne pouvais pas faire grand-chose d'où j'étais et j'avais l'étrange impression de la savoir en danger. Si, elle n'était plus de ce monde, je ne tarderai pas à la rejoindre. Erza, ma douce Erza, j'espère pouvoir te rejoindre bientôt. Je contemplais les parois de ma prison. J'étais descendu dorénavant au plus bas niveau des prisons celui qu'on pourrait assimiler au couloir de la mort. Seuls, les prisonniers coupables de la peine de mort sont placés ici. Je n'étais déjà plus de ce monde, lorsqu'on voyait mon corps, on pouvait prendre peur. J'étais barbu, les cheveux longs et bleus descendaient le long de mon dos. J'étais émacié, ils avaient petit à petit réduit mes rations.


Parfois, je me complaisais dans cette situation, je pouvais laisser libre aller à mon esprit et imaginer une vie différente. Une vie parallèle, sans magie, sans Zeref. Une vie où j'étais libre de gambader mains dans la main avec ma femme qui avaient de longs cheveux rouges, de magnifiques yeux et une silhouette tout simplement parfaite. Le principe même du rêve chimérique. J'avais ce désir incongru que ce rêve puisse se réaliser un jour. Cependant, quel garçon sot pouvait se bercer d'illusions. Il était bien loin le Jellal qui faisait trembler le Conseil, je n'arriverais même pas à faire trembler un enfant jouant dans un bac à sable. Je ressemblais tellement à un mendiant que si je sortais maintenant, personne ne penserait que je Jellal Fernandez. Celui qui avait le charisme d'un mage saint, je ne savais même plus si je pouvais encore utiliser ma magie. J'avais arrêté depuis longtemps les veines tentatives de destruction de ma prison. Je n'étais plus qu'une coquille vide, rien de tout ça ne semblait réel pourtant, j'étais bel et bien là dans cette prison, insomniaque et dans quelques jours, je serais sur le peloton d'exécution et je serais soumis au jugement dernier. Une petite faucheuse viendrait me chercher afin de m'amener sûrement en enfer, je n'avais pas ma place au paradis, je n'avais pas ma place aux côtés de Simon. Je méritais tout ce que j'avais. Je n'étais qu'une personne méprisable, je n'étais plus moi-même. J'étais simplement un démon, un démon à la chevelure bleu qui attendait que son maître le libère. L'expiation, ce mot ressemblait étrangement à la liberté à mes oreilles. Si, certaines personnes en avaient peur, je l'attendais avec impatience. En attendant, je n'avais qu'à faire une sieste le temps paraîtrait moins long si je dormais. Puis, en dormant, je pourrais avoir accès à un monde différent. Un monde où mon désir serait réel, le monde de l'inconscience où la censure n'existait pas et ne refoulerait rien. Un monde onirique où tout était possible. Un monde où j'étais heureux, une simple utopie.

Soudain, je me réveillais, enfin, j'ouvrais un œil suite à un bruit sourd et fort. Un nuage de fumée se trouvait dans la pièce. Je me demandais ce qui se passait avait-on décidé de venir me tuer en avance. Cela n'avait pas l'air d'être ça. Les gardes tombaient un à un. On venait me secourir ou m'exécuter. Je ne voulais pas qu'on me sauve, je regardais ce qui semblait être deux silhouettes de femmes, l'une était mon ancienne camarade du conseil Ultear. Quant à l'autre, elle avait une tendance un peu trop rose à mon goût, mais je ne la connaissais pas. Je ne voulais pas qu'on me sauve, je sortais un simple mot « expiation ». Puis, je sentais mon corps se faire soulever et je devenais un immonde sac à patates qu'on portait comme un accessoire de mode. J'étais rendu à ça, autant mourir. Je ne ressentais pourtant plus d'entraves à mes chevilles, j'avais envie de me débattre, de me traîner dans ma prison où j'attendais ce fichu jugement dernier. Cependant, je n'en avais même pas la force. La force de combattre, elle était dorénavant bien loin de mon corps. J'avais tout juste assez d'énergie pour survivre. Je voulais simplement mourir. Enfin, je pensais qu'il serait plus simple d'être lâche. La mort était quelque chose de simple au final, un aboutissement. Une fin, quelque chose qui m'empêcherait de souffrir, mais l'avais-je simplement mérité ?

Je n'avais peut-être tout simplement pas le droit de mourir et une force extérieure quasiment divine me le faisait savoir. Mon travail, dans cette vie n'était pas terminé. Je devais faire quelque chose pour me racheter dans cette vie. J'étais sûrement en vie pour un simple dessein et dans ma pensée, il serait pour me racheter. J'utiliserai cette vie, si ces deux demoiselles arrivent à me ramener à bon port vivant pour racheter ma vie. De plus, j'essayerai de retrouver la fée Titania qui était supposée disparue, selon moi, elle ne pouvait pas être morte. Les fées étaient quasiment indestructibles et ce n'était pas faute d'avoir essayé. J'ouvrais une dernière fois les paupières pour regarder ce qu'il se passait autour de moi. Puis, je sombrais dans l'inconscience. Le sommeil m'avait accepté enfin en son sein. J'étais dans une nouvelle optique, je pouvais enfin dormir d'un sommeil profond.

**

Je me réveillais en sursaut plein de sueurs. Je regardais mes flancs, ils étaient bandés. J'ouvrais, les yeux je ne voyais pas cette prison de cristal qui aurait dû être ma demeure ante mortem. J'étais perplexe, le décor autour de moi ne semblait pas signifier une mort prochaine. En effet, devant moi, il y avait un feu de camp. Je regardais mes chevilles, elles étaient bandées aussi. Je passais ma main sur mes joues, on m'avait rasé et mes cheveux étaient coupés. Devant moi, une jeune femme aux cheveux roses me regardait et à ses côtés une brune. Je clignais plusieurs fois des yeux pour savoir si je rêvais ou non. Puis, j'entendis la voix de la jeune femme tout de rose vêtue me dire :

« - Alors, on a fait une grosse sieste.
- Pardon ?
- Bah, tu as dormi environ une semaine.
- C'est vous qui m'avez sauvé ?
- A ton avis Jycrain.
- Ne m'appelle plus comme ça Ul'. Pourquoi m'avoir sauvé ? Comment avez-vous fait ?
- Tu ne pourrais pas plutôt dire merci. Serait-ce trop demandé ?
- Laisse Meldy, il a raison. Je lui dois une explication. Il faut savoir que je t'ai sauvé, car j'ai pour but de racheter mes crimes. La manière dont on s'est pris n'a pas vraiment d'importance.
- Ma liberté, t'aiderait comment ?
- C'est assez simple. J'ai quelque chose à t'avouer Jellal !
- Crache le morceau.
- Je suis responsable de tous tes maux...
- Comment ça ? Je n'ai pas besoin d'une responsable à ce que j'ai fait. Si, pour toi, c'est une façon de me convaincre à t'aider oublie.
- Non, écoute-moi ! Je suis réellement responsable de tout ce qui t'est arrivé. De tout, suite à la demande d'Hadès. Je me suis fait passé pour Zeref. Je t'ai alors manipulé pour arriver à nos fins. Je t'ai ordonné d'utiliser tes ennemis. Je suis responsable de la Tour du Paradis, de la mort de Simon, de la souffrance d'Erza.
- N'en dis pas plus Ultear.
- Je sais que tu dois me haïr. Cependant, tu devais le savoir. Tu peux me tuer si bon te sembles.
- Non, Ultear, tu ne peux pas le laisser-faire ça.
- Meldy, chut !
- Je ne ferai rien de ça. Je me suis promis de ne plus jamais tuer pour rien. De plus, tu n'y es pour rien. Je suis le seul fautif, si j'avais été plus fort pour te résister. Rien de tout ça, se serait produit. Dis-moi, Ultear, c'est vrai pour Erza et les autres ?
- Oui.
- Je vois, il n'y a pas de temps, je dois partir à leur recherche. Ma libération ne doit pas être vaine.
- Tu comptes vraiment partir à sa recherche. C'est tout ?
- Je ne vous demande pas de m'accompagner. Cependant, je me suis fait la promesse de la protéger et aussi pour Simon et mes anciens amis. J'ai décidé de racheter mes péchés, si je sortais de prison et ça commence par savoir si elle est réellement morte.
- Comment comptes-tu t'y prendre ?
- Pour l'instant, je veux juste aller à l'endroit où elle a disparu.
- Très bien, nous t'accompagnons. »

Sur mes mots, j'essayais de me lever. J'avais beaucoup de mal, j'adressais un regard aux deux femmes. Je ne savais même pas qui était cette Meldy, mais elle semblait proche d'Ultear. Je ressentais comme un lien maternel entre les deux personnes. Je soupirais et si j'avais voulu au final y aller seul. Bien mal m'aurait pris. Je ne pouvais pour l'instant clairement pas me déplacer seul et en vue de ma situation politique, j'aurai besoin des deux femmes. Résigner, je m'endormais sans rien dire de plus.

Le lendemain, je m'étais réveillé et toujours sans rien dire, j'avais attrapé ma veste. Je l'avais remis, mis la cape qu'on m'avait donnée pour mettre la capuche et nous étions partis en direction du port le plus proche. Nous étions restés discrets et personne ne m'avait remarqué. Ultear et la jeune femme aux cheveux roses ne m'avaient pas d'autres questions. Elles étaient restées silencieuses, elles avaient l'air d'attendre quelque chose. Nous avions pris un bateau et nous nous étions rendus aux coordonnées où l'île Tenroujima aurait dû se trouver. Il n'y avait rien, rien du tout même pas une once de magie, mais pourtant quand je me trouvais à cet endroit. Je ressentais cette étrange impression qui me disait qu'ils étaient toujours vivants. Je me retournais et regardais les deux jeunes filles :

« - Que s'est-il passé exactement ?
- Grimoire Heart, notre guilde avait pour but de sauver Zeref et ça même s'il fallait éradiquer Fairy Tail. Nous nous sommes affrontés. La guilde des fées nous a vaincues. Alors que Meldy et moi, nous étions en train de partir de cette île. La guilde de Fairy Tail était en train de panser leurs blessures. Quand Acnologia a attaqué l'île. Je n'ai pas vu exactement ce qu'il s'était produit. Cependant, une fois que le dragon s'en est allé l'île n'était plus. Même pas une poussière, rien, on ne pouvait même pas imaginer qu'une île se trouvait ici auparavant.
- Jellal...
- Ce n'est rien, je vois. On s'en va...



Le bateau était en train d'accosté au port. Je descendais du bateau et nous nous retrouvâmes tous les trois dans une chambre d'hôtel. Puis, je regardais les deux femmes et je leur demandais :

« - Et maintenant quel est le programme ?
-Nous avions dans l'optique d'essayer de racheter nos péchés.
-Comment comptez-vous y prendre ?
-Nous ne savons pas vraiment encore. Nous avons entendu dire qu'une guilde noire était en train de sévir de manière assez brutale dans la ville. On pensait aller aider les villageois de cette ville. Qu'en dis-tu ?
-Allons-y. »

J'étais perdu, durant mon séjour dans la prison, j'étais persuadé que si je sortais de cette prison, je pourrais trouver une piste. Cependant, rien, il n'y avait strictement rien. Mon monde s'effondrait avec la sensation que je ne reverrai plus jamais celle qui obnubilait mes pensées. Comment vivre sans elle ? À quoi bon avoir été sauvé si ce n'était pas pour être avec elle ? Je m'isolais un moment dans un coin du bateau. Je regardais l'horizon, l'endroit où aurait dû être l'île. Je me sentais amputé de quelque chose, comme si on m'avait enlevé une partie de mon cœur. J'étais triste, ce n'était pas de la tristesse, mais un sentiment différent une sorte de lassitude, mélanger à la nostalgie. J'étais maintenant accoudé sur un des rebords du bateau. Le cadre était idyllique, les mouettes volaient dans un balai gracieux au-dessus de moi. J'étais absorbé par chaque détail qui se passait. Le reflet du soleil sur l'eau rendait une lumière incroyable. J'apercevais alors son visage, non, leurs visages. Le visage de cette guilde. Ils étaient dans mon souvenir si puissant, si invincible qu'ils ne pourraient jamais mourir. Que dirait Erza si elle me voyait dans cet état ? Je devrais utiliser ce temps pour essayer de faire quelque chose. J'avais eu la chance de sortir de prison. Je ne devais pas m'apitoyer sur mon sort.

Je n'exprimais aucune émotion. J'étais pétrifié dans une expression stoïque, j'étais tel une poupée de cire figée dans un monde sans avenir. Nous avions décidé d'aider ces villageois, c'était sûrement la meilleure idée que nous avions eue. Certes, ce n'était pas grand-chose, mais il le savait. Si, Fairy Tail avait été là, ils auraient été les premiers à se précipiter à la rescousse de ce village. J'étais là, eux non. Nous devions agir.

Notre trio s'était rendu sur le lieu où la guilde résidait. Sans frapper, nous étions rentrés privilégiant une attaque frontale. Nous ne voulions pas profiter d'un quelconque effet de surprise, nous ne voulions pas être lâches. Ils devaient comprendre leurs méfaits et cette manière frontale et directe était forcément la plus propice. La guilde était pleine de monde, des mages sans importance, quelques mages de rang C, voire B avec un maître de guilde sûrement de rang A au maximum. Cette guilde illégale était une guilde très peu réputée. Les sous-fifres commencèrent à nous charger sans vraiment réfléchir. Ultear fit apparaître une pluie de boules de cristal qui les plaquèrent tout au sol à une vitesse assez pathétique. Je soupirais. Un mage essayait de frapper le mage du temps par derrière, ils étaient, de plus, en plus pitoyables. J'avais presque honte pour eux, frapper de manière aussi lâche ne méritait même pas qu'on s'attarde à lui. Je pris une impulsion et lui assénai un coup de pied retourner placé au niveau de son faciès. L'homme vola dans les airs en dessinant une spirale avant de s'écraser sur le sol face parterre.

Par la suite, trois mages s'avancèrent, ils avaient l'air un tantinet plus coriace. Parmi eux, devait se trouver leurs maîtres. Ils semblaient très énerver. Ils n'avaient même pas demandé qui les avaient attaqués comme si cela n'avait pas d'importance. Ils étaient simplement des animaux à qui ont à agiter un morceau de tissu rouge devant leurs yeux pour qu'ils s'énervent. Un des trois mages fonçait vers moi. Il fit apparaître une épée. Un mage de rééquipement, cette image me faisait penser à la magie de Titania. Cependant, cet homme était en train de souiller cette magie par ses mains pleines de sang. Sans vraiment trop comprendre ce que j'étais en train de faire, mes mains formèrent une croix au-dessus de moi. Une énorme masse noire était en train de se former, lorsqu'elle avait atteint une taille conséquente, je la jetai sur mon ennemi, il s'était retrouvé trop proche pour esquiver. La boule l'emportait malgré sa maigre défense désespérer de mettre son épée en opposition. Il volait sur plusieurs mètres. Lorsque la boule disparut, l'homme était k-o sur le sol. Je m'approchais de lui, je l'attrapais par le col. Je tournais la tête voyant mes deux camarades qui venaient de battre si facilement leurs adversaires que je regardais cet homme pour lui dire :

« - T'as guilde n'es plus. Tu vas la dissoudre, si j'apprends qu'elle est encore en activité. Je reviendrai ici, l'anéantir et toi avec. M'as-tu bien compris ?
-Vous vous... Êtes qui ?
-Notre nom n'a pas d'importance. »

Je le jetais sur le sol, puis j'ajustais ma cape avant de partir en compagnie des deux femmes. Cette sensation, d'avoir fait quelque chose de bien me paraissait tellement bizarre. Je n'étais tellement pas habitué, au final, je pouvais peut-être changer les choses. La rédemption ne se trouvait peut-être pas dans ma fin, mais plus dans un renouveau. Nous nous retrouvâmes sur une petite colline, nous prenions le temps de parler à trois :

« - Ultear, j'ai l'impression que nous avons faite quelque chose de bien .
-J'ai cette même impression .
-Personnellement, j'ai trouvé cela intéressant !
-Ul', Meldy. Que diriez-vous de faire en sorte de changer ? Par changer, j'entends créer une manière de nous racheter. Certes, nous ne pourrons pas effacer ce que nous avons fait, mais nous pouvons faire en sorte de changer pour le bien de ce monde.
-Et tu penses à quoi ?
-Je pense savoir à ce qu'il pense ! Il voudrait créer une bannière qui permettrait aux criminels en quête de rédemption de se rassembler afin d'expier leurs péchés en combattant l'illégalité.
-Exactement, je vois notre avenir dans cette bannière. La première guilde neutre, qui pourrait nous permettre de trouver une place dans ce monde. Vous seriez partante ?
-Je suis de la partie.
-Je suivrais Ultear n'importe où. De plus, j'ai une idée pour le nom que pensez-vous de Crime Sorcerer ?
-Les crimes des sorcières, accrochant et ça véhicule l'idée que l'on veut faire passer ! Je déclare officiellement la création de Crime Sorcerer, nous voguerons sous cette bannière combattant les guildes illégales et les délits. Nous agirons dans l'ombre de ce monde. Nous ne cherchons aucune reconnaissance, nous sommes simplement des pécheurs en quête de rédemption. »

La jeune femme aux cheveux roses avant de partir sortie un petit calepin sur lequel elle dessina quelque chose. Un symbole qui serait pour l'avenir, le symbole représentant cette guilde qui venait de naître. Mes amis j'ai trouvé une raison de vivre, un moyen d'honorer votre mémoire.



Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%]   Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%] EmptyMer 4 Juin - 22:19

Anonymous
Invité


Click

Bonsoir jeune ami !
Ahah un Jellal, j'aime ça ^^

Je vais te proposer le même test rp que pour l'ancien qui n'avait jamais terminé sa fiche tu as donc le choix entre :

Première proposition : Son évasion de la prison, comme tu le sais Jellal été emprisonné dans notre contexte, et avec notre bond dans le temps et la fondation de Crime Sorcière eh bien il n'y a pas dix mile solutions, il faut que tu es réussis à t'évader cher ami ^^ et ça c'est pas gagné *pan*, mais très intéressant à jouer à mon sens, qui plus est cela peut-être utile pour tes futur rps =)

Seconde proposition : La fondation de Crime Sorcière avec Ultear, je te demande pas toutes les actions, cela peut être l'idée émergeant dans son esprit, où encore la prise de décision de la fondation de cette guilde, voir même ses premières heures de vie, c'est toi qui vois et choisis ce que tu décides de nous montrer ^^

Troisième proposition : Là on va un peu s'écarter du nouveau contexte, mais je trouve ça intéressant. Cela avait été donné à Ultear et j'aime beaucoup. La vie de Jellal au conseil, comment y est-il arrivé par exemple, enfin tu as quartier libre, mais son passé en temps que membre du conseil ^^

Voilà voilà, à toi de voir, tu peux même faire les trois si tu es motivé /PAN/

Sur ce je te souhaite une bonne soirée, bonne continuation de fiche et bonne modération.

Heureux de te compter parmi nous Wink
 MessageSujet: Re: Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%]   Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%] EmptyJeu 5 Juin - 14:20

Jellal Fernandes
Jellal Fernandes

[M] Crime Sorcière

Click

Voilà, après maintes et maintes galères, j'ai terminé ma fiche, enfin je pense. J'ai décidé de traiter les trois sujets en les mélangeant j'espère que ça vous plaira. Bisous ♥
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%]   Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%] EmptyDim 8 Juin - 17:08

Anonymous
Invité


Click


♦️ Welcome sur Fairy Tail RPG ♦️
♠️ Premier Passage ♠️



Tout d'abord bonjour et bienvenue sur Fairy Tail RPG ! =)

Désolé du temps d'attente, mais me voilà Wink

¤ Je vais effectuer une première modération, afin de soulever les éventuels problèmes que peut contenir ta fiche, les incohérences, les points flous et autres choses du genre. N'y voit en rien un acharnement contre toi, c'est comme cela que cela fonctionne ici et ce dans le simple but de pouvoir garantir à terme une insertion réussie de ton personnage dans notre contexte. Durant cette étape je repasserai voir ta fiche autant que fois que je le jugerai nécessaire en fonction des modifications apportées. Quand je ne verrai plus de problème nul part je laisserai alors la main à un second validateur qui lui aussi viendra voir ta fiche pour relever les éventuelles incohérences et problèmes que je n'aurai pas vu. S'il est satisfait eh bien tu seras validée et pourras commencer le rp =)
¤ Tu commenceras le jeu avec une maîtrise magique estimée sur celle de Jellal si nous te jugeons apte à jouer le personnage.
¤ Garde bien en tête que mes commentaires, comme ceux de celui ou celle qui me suivra sont là pour t'aider à améliorer ta fiche, à mieux inscrire ton personnage sur le forum et donc un plaisir optimal lors de son insertion dans le rp.

Bien et si on commençait ?


Aspect général


Un des codes du forum, clair et lisible, rien à dire là dessus. Le puissant en trait de caractère m'a fait rire Wink. Peu de fautes, mais choquantes pour celles que l'on voit, je te conseille une petite relecture générale Wink

Psychologie


Eh bah ! Je sais pas ce que vous avez tous les joueurs de prédefs à y mêler l'histoire xD Ça me perturbe, mais il n'empêche que pour moi ça y est, Jellal est bien cerné donc rien à dire à part peut-être mode chiant on'.

Je trouve que tu parles peu de son lien avec Erza au final, comment il influe sur sa psychologie, on voit la culpabilité, mais de façon assez détachée je trouve. Donc peut-être accentuer ce côté là.

Sinon on sent que t'es en psycho, même sans le savoir je m'en serai douté XD

Modifications attendues..


Test RPG


Alors alors, concernant la première partie, rien ne me perturbe vraiment à l'exception d'une chose, les mages du Conseil ont des lecteurs d'esprit, et pour accéder à une place au sein du Haut Conseil il parait logique que cette lecture d'esprit soit un passage obligé pour un tel poste. Car là tel que c'est évoqué, normalement une simple lecture d'esprit aurait du faire tomber Jellal et Ultear, donc peut-être rajouter comme il a put évoluer en y échappant et en maintenant dans son esprit sous clef ses véritables intentions.

Et bah là le lien avec Erza juste génial, pour moi ce passage est vraiment le plus révélateur de ta faculté à jouer Jellal, qui plus est en devant prendre en compte le test rp donné et fait par Meldy. Bref concernant ce passage je suis convaincu.

Un petit fail je crois : "Grimoire Heart, notre guilde avait pour but de sauver Jellal"

Sinon, une petite relecture y'a peu de fautes, mais quelques phrases étranges, ou avec des fautes assez choquante, une relecture devrait chasser tout ça.

Modifications attendues.


Magie et Techniques


Alors tout est bon, mais il manque la magie des Ténèbres, vue que après réflexion même si l'a apprise par la "possession", il la connait tout de même, mais je pense que vue le personnage il a décidé de ne plus jamais l'utiliser, fait qu'il faudra prendre en compte en rp, mais il n'empêche que Jellal la connait.

Modifications attendues.

Passons aux techniques :


Verdict : Alors une fiche sympa, pour moi tu es apte à jouer Jellal, quelques modifs dans le test et la psycho, la magie des ténèbres à ajouter et pour moi tout est bon. Par contre comme tu t'en doutes l'activité avec Jellal doit suivre derrière si on te donne le rôle, s l'activité ne suit pas conformément au règlement tu risqueras la perte du personnage. Préviens moi quand les modifs sont effectuées Wink Ah et une petit relecture pour chasser les petites fautes ^^




♦️ ♠️ ♦️ ♠️
 MessageSujet: Re: Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%]   Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%] EmptyLun 9 Juin - 3:31

Jellal Fernandes
Jellal Fernandes

[M] Crime Sorcière

Click

Je pense avoir modifié X)
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%]   Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%] EmptyLun 9 Juin - 3:42

Anonymous
Invité


Click


♦️ Welcome sur Fairy Tail RPG ♦️
♠️ Premier Passage ♠️



Je reviens à la charge !

Psychologie


Pour moi c'est good Wink

Validé..


Test RPG


Pour le lecteur, c'est assez anecdotique, mais ça me convient, le gros du test rp prouvant ton aptitude à jouer Jellal étant de toute façon pas ce passage, mais le suivant Wink

En zappant le fail t'en as créés un dans les dialogues avec des bouts qui se suivent sans être de la même personne, mais ça c'est du détail.

Validé.


Magie et Techniques


Validé.

Passons aux techniques :


Verdict : Eh bien écoutes mon ami, pour moi ça semble bon tout ça, bon courage avec le prochain validateur Wink
Demande de Second Passage.




♦️ ♠️ ♦️ ♠️
 MessageSujet: Re: Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%]   Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%] EmptyDim 15 Juin - 13:56

[PNJ] Sheen
[PNJ] Sheen

PNJ

Click

Correcteur Mystère au rapport ~ ♥



Tout d'abord, je te souhaite la bienvenue - ou plutôt re-bienvenue - sur le forum.

Nous allons - oui nous sommes deux - procéder à l'examen approfondi de ta fiche personnage afin de nettoyer les imperfections qui pourraient s'être glissées à l'intérieur. Nous ne sommes donc là que pour nous assurer que tout va bien et que tu n'auras aucun mal à évoluer parmi nous. Nos remarques pourraient parfois te paraître laides et blessantes, nous nous en excusons d'avance et te prions de ne pas le prendre pour une attaque personnelle mais comme un tremplin vers un chemin meilleur. N'hésites pas à poser tes questions via MP en cas de problème de compréhension, nous serons ravis de t'aider.

Nous te souhaitons une agréable lecture et nous te remercions de ta patience.


  • Général


    Pardon pardon pardon pour le retaaard TT

  • Psychologie


    Ta première phrase est fausse. On pouvait le trouver, certes, mais on peut toujours le trouver dans de nombreux manga.
    Alors l’imparfait par contre, ça me fait râler. On dirait que tu considères Jellal mort alors que ce n’est pas le cas. Relis-toi et regarde à certains endroit si le présent n’est pas plus sage (Je fais référence à l’endroit où tu dis qu’il était quelqu’un de positif. Dans la théorie, il l’est toujours si on regarde Crime Sorcier.) Et les franglais aussi. On est en France, on ne dit pas border line mais sur le fil, même si c’est un terme commun en psychologie.
    Attention à tes mots, tu as confondu à un endroit Infliger et Affliger. Et d’ailleurs même en changeant le mot ça n’a pas de sens, ce serait Affubler le plus juste.
    Fais attention à tes phrases, tu as tendances à couper au mauvais endroit. On dirait presque que tu es stressé.

    Alors, la forme n’est pas quelque chose qui me convient, mais je pense que ça dépend vraiment des gens. Damaz a adoré, ça m’a franchement déplu. Faire une analyse psychologique, oui, mais pour quelqu’un qui te juges sur l’intégralité sur la fiche, ce n’est absolument pas l’idéal. Je ne vois bien que tu cernes le personnage mais je ne peux pas déterminer si tu te sens capable de le jouer, si tu joues le rôle pour de vrai ou si tu emplois un ton totalement froid et désintéressé. Pour moi c’est de l’externe pur et dur, sans rien d’autre autour.
    Je trouve que l’idée de te faire refaire la psychologie n’est pas juste, aussi, j’aimerais que tu rajoutes un paragraphe de ta vision du personnage sans aucun – et j’insiste sur le aucun – mot scientifique ou tournure d’analyse, même s’il n’est pas long.

  • Background


    Alors un superlatif, tu as obligatoirement un présent dedans, la place est aléatoire mais obligatoirement un. Utilise des synonymes, par pitié. Surveille également les ponctuations et l’utilisation des pronoms démonstratif/possessif. Si tu commences avec le, ne finit pas avec son.
    Fais vraiment attention à tes emplois de temps, tu t’es tellement collé à l’imparfait que même si il n’y a pas de fautes de conjugaisons, certaines de tes phrases n’ont pas de sens. Utilise les autres temps, relis-toi, corriges les deux trois fautes d’orthographes qu’il reste ou les mots que tu as oublié.

    Pourquoi un point d’exclamation à Erza ? C’est un mot, pas une interjection… D’autant plus que pourquoi tu finis tous tes dialogues avec ? Jellal n’est un personnage qui s’exprime ou alors c’est vraiment sous le coup d’une forte émotion, idem pour Ultear ou Meldy.
    Il étudie les magies et tu me parles de création de personne … ?
    Le repérage par le conseil et la montée en grade n’est pas convaincante. Le mage saint, tu l’obtiens parce qu’on reconnait ta puissance, pas quand tu bats un autre mage saint. Regarde Erza, elle pourrait être mage saint mais ce n’a jamais été le cas. Laxus a battu un mage saint mais il ne l’est pas devenu pour autant. Pas convaincue pour le monologue. Je doute qu’un des vieux du conseil laisse un jeune, même mage saint, le faire taire sous prétexte que.

    Par contre la partie de ta sortie de prison, juste, waouh. J’en suis sur les fesses. Par contre tu mériterais une baffe, tu recommences avec ces fichus point d’exclamation s’pèce de sale gosse, de même que tu mets les ponctuations n’importe où sans raison dans les dialogues et que tu loupes des retour à la ligne dans les changement de personnage.

    Pour moi, tu mérites le rôle. Mise à part le début honnêtement bof à mon goût qui raconte beaucoup le manga, le reste colle parfaitement à la psychologie. Chapeau bas.

  • Magie




Fiche En Attente de Modifications

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%]   Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%] EmptyMer 18 Juin - 22:30

Jellal Fernandes
Jellal Fernandes

[M] Crime Sorcière

Click

Je pense avoir fais les modifications que tu attendais enfin j'espère!
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%]   Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%] EmptySam 28 Juin - 15:13

[PNJ] Sheen
[PNJ] Sheen

PNJ

Click

Correcteur Mystère au rapport ~ ♥



Tout d'abord, je te souhaite la bienvenue - ou plutôt re-bienvenue - sur le forum.

Nous allons - oui nous sommes deux - procéder à l'examen approfondi de ta fiche personnage afin de nettoyer les imperfections qui pourraient s'être glissées à l'intérieur. Nous ne sommes donc là que pour nous assurer que tout va bien et que tu n'auras aucun mal à évoluer parmi nous. Nos remarques pourraient parfois te paraître laides et blessantes, nous nous en excusons d'avance et te prions de ne pas le prendre pour une attaque personnelle mais comme un tremplin vers un chemin meilleur. N'hésites pas à poser tes questions via MP en cas de problème de compréhension, nous serons ravis de t'aider.

Nous te souhaitons une agréable lecture et nous te remercions de ta patience.


  • Général


    Pardon pardon pardon pour le retaaard TT

  • Psychologie


    Pense à séparer l'analyse et l'intériorisation (magnifique *o*). Je valide o/

  • Background


    Juste Waouh. Je valide o/

  • Magie


    Validé.


Fiche Validée

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%]   Jellal Fernandez, ne jamais rien regretter! [75%] Empty

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» "Il ne faut jurer de rien"...
» 06. Why am I here ?!
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]
» Rien n'est irréparable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Avant-Propos :: Vous et votre Personnage :: Crime Sorciere