Partagez | .
Sauvons Angel's Sky ! (3ème partie)
 MessageSujet: Sauvons Angel's Sky ! (3ème partie)   Dim 6 Avr - 16:09

avatar
Invité


Click

L'arbre Gardien
Sauvons Angel's Sky ! (3ème partie)

[précédemment]Amaterasu s'était rendue dans son territoire, les plaines Célestes, à l'aide d'Issun. Là-bas, elle y a retrouvé son vieil ami Ushiwaka, le maître Tao, n'en déplaise à Issun... Il les guida vers l'objet de leur quête avant de signer leur séparation hâtive d'une étrange prophétie. Les voilà désormais revenu un an plus tard en possession d'une pousse d'arbre gardien

3-1) Une aide inattendue.

Angel's Sky – Printemps 786

« Ohlala pas de temps à perdre Ama ! Faut vite planter cette graine... Sers-toi de la pierre de téléportation, le temps presse !! »

☼Amaterasu se rendit en trombe à la stèle de téléportation de la guilde. Son tatouage s'illumina, émettant une lueur rouge sous son miroir divin. Elle se retrouva alors de suite dans les plaines, au pied et la stèle connexe. La louve repéra bien vite les gravats de la guilde et en déduisit où devra se trouver l'arbre. Elle usa alors de ses talents canins afin de creuser à toute allure la terre meuble des prairies. Une fois le trou assez profond, elle se hâta de retourner à la guilde pour se saisir à pleine gueule de la pousse d'arbre, puis retourna vers son futur emplacement.

☼Elle déposa de suite délicatement, tant bien que mal, la pousse à sa place et ensevelit ses racines sous la terre. Tout était prêt. Nos compagnons l'observaient alors de longues minutes, attendant que quelque chose se passe, mais la plante ne réagissait nullement, comme s'il allait pousser instantanément... Amaterasu s'impatienta très vite et força la nature. Déployant sa toile, elle s'empressa d'y tracer un cercle sur la représentation de l'arbre calligraphier sur le papier de riz.

Floraison

☼Une aura verte enchanteresse tournoya de suite autour du végétal, le faisant croître subitement ! La pousse grandit alors et devint un arbrisseau ! Atteignant une hauteur d'un mètre, il grandit encore et... Et c'est tout. Il en resta là et gigotait légèrement. Ridicule.

« ... C'EST TOUT ?! TOUT CA POUR CA ?! Il s'est bien moqué de nous ce baratineur efféminé de mes deux !
-Oh comme c'est mignon... On veut encore forcer la nature ?~ Il est vrai que c'est là votre travail mes chéris, je vous l'accorde ♥
-Forcer la nature tu dis ? Pas trop le choix si on veut sauv... *se retourne pour identifier son interlocuteur* TOI ?! MAIS QU'EST-CE QUE... Mais tu... RAAAH On a pas le temps, va te chercher d'autres adversaires.

Spoiler:
 

-Oh ne te méprends pas ma puce, je ne viens pas vous chercher querelle. Prends donc exemple sur Ama, elle l'a bien compris, ça se lit sur visage serein qu'elle a senti nulle forme d'hostilité en moi...
-Ma.... Puce ?! TU ME CHER... -Vous savez mes p'tits anges, si vous voulez vraiment atteindre ce caillou avec un plante, vous risquez d'avoir besoin d'énormément d'eau si vous ne voulez pas d'un arbre pourri et fragile... Je me charge de vous amener ce qu'il vous faut ! ♥
-Euh... Je peux en placer une ?...

☼Gilgamesh s'éclipsa de suite, aussi vite qu'il était arrivé.

-Si tu veux mon avis boule de poils, y a anguille sous roche... »

☼Amaterasu semblait insouciante, elle avait fait le choix étrange de faire confiance à ce fou meurtrier et patienta ensuite un bon quart d'heure attendant son retour avec de l'eau... De l'eau ! Ce fut le déclic qui fit s'activer la louve, elle se mit alors à creuser frénétiquement à nouveau tout autour de l'arbrisseau, traçant des sillons circulaires imbriqués les uns dans les autres. La colline où ils se trouvaient ressemblait plus à une cible de tir à l'arc qu'autre chose désormais, ou un paterne étrange et peu viable de rizière... A voir.

☼Le bretteur revenait gaiement, sautillant à chaque pas et manqua de trébucher dans un des fossés préparés par la Ama. Il était de retour non pas armé de 6 épées comme à son habitude mais encombré de 6 tonneaux gorgés d'eau à la place. Il était si pleins que l'eau ruisselait entre les planches qui se voulaient pourtant étanches.

« Kyahahaha !! Je vois que tu as réagi au quart de tour ma chérie ! ♥ Des sillons circulaires... Ingénieux ! Bon... plus qu'à déverser ces barils ! Ils n'attendent que ça ~
-Au quart de tour ? Plutôt au quart d'heure ouais !... Maintenant gros balourd, pose-les tonneaux tu veux ? On s'occupe de tout.
-Tu ne me fais toujours pas confiance morpion ? Il n'y pas d'entourloupe, promis ! Mais surveilles tes paroles un peu, n'oublie pas que n'est qu'un insecte vulnérable que je pourrai écraser si tu t'obstines... »

☼Amaterasu s'interposa rapidement tout en montrant les crocs. Gilgamesh n'insista point et capitula, puis déposa les 6 tonneaux comme convenu, trancha net le couvercle du premier. La déesse s'exécuta à son tour, usant d'une autre technique du pinceau céleste, elle traça une ligne sur sa toile, joignant la calligraphie du tonneau ouvert et du premier sillon. L'encre s'adapta à la demande et prit une couleur bleutée. La calligraphie prit vie.


Flot Majestueux

☼Le contenu du tonneau s'extirpa alors tel un siphon et suivit la trajectoire défini par le tracé d'encre pour s'écouler dans le sillon sans laisser s'échapper une seule goutte. La surface de l'eau scintillait de milles feux, alimentée du pouvoir des kami. L'arbrisseau réagit en conséquences, s'agitant drôlement, ses racines s'étendaient à vue d'oeil et plongeaient dans l'eau tout afin de drainer tout l'énergie nécessaire à sa croissance. Le tout, en puisant les nutriments dans la terre.

«  Génial ! Maintenant le deuxième tonneau !
-Non. Il est déjà gorgé d'eau. Laissons le croître au maximum avant la prochaine intervention divine, rien ne presse, votre caillou a encore du temps devant lui~ »



Les jours passèrent et l'arbre prenait quotidiennement de l'ampleur. Gilgamesh menait son train de vie, s'absentant de temps à autres et revenant la nuit tombée, Amaterasu quant à elle se contentait de répondre aux besoins de son corps tels la faim ou la soif, et passait tout son temps à concentrer sa magie vers l'arbre pour favoriser sa croissance et le bénir pour les jours à venir. Ils attendirent ainsi 6 mois durant. L'arbre faisait déjà près d'une dizaine de mètres

3-2) Discussion nocturne

Angel's Sky – Automne 786 [Nuit]

☼Amaterasu, allongée dans l'herbe, observait le ciel nocturne qui offrait à ses yeux seuls le plus beau des spectacles. Les flux magiques des prières du monde entier et des âmes tourmentées dansaient harmonieusement, circulant d'étoile en étoile, certains passaient au travers des constellations des fudegami et d'autres s'y arrêtaient comme pour se recueillir. Et au milieu de cette myriade d'étoiles et de particules d'éternamo se dressait majestueusement l'astre lunaire. Sa présence intriguait la déesse qui se demandait où pouvait bien se trouver Yumigami. Alors qu'elle était plongée dans ses pensées et absorbée par la beauté des cieux, le bruissement saccadé de l'herbe l’interpella; elle releva la tête pour voir la silhouette imposante de Gilgamesh s'approcher doucement et s'accroupir auprès d'elle.

« Bonsoir ma belle, le ciel est magnifique ce soir non ? L'arbre a l'air d'apprécier tout autant lui aussi~ »

☼Un vent frais traversa les plaines faisant danser en rythme les herbes bleues nuit. Les feuilles de l'arbre suivaient le mouvement en se laissant porter par la brise.

« Voilà déjà au moins 6 mois que je reste avec vous, que je vous observe, le morpion et toi et une question me tourmente tout de même... Pourquoi diantre t'acharnes-tu à essayer de stopper la chute inéluctable de ce bâtiment ? J'ai eu beau chercher, retourner le problème dans tous les sens... Divinité ou non, je ne vois pas ce qui te pousse à sauver ces ruines en lévitation... 

☼Amaterasu restait muette, elle ne pouvait faire autrement, étant dépourvue paroles. Mais la tristesse et la mélancolie se lisaient dans son regard.

« Si je ne me trompe pas, il s'agit de la guilde qui t'a recueillie... C'est pour tes compagnons que tu déploies tant d'énergie ?... Mais tu sais aussi bien que moi que ton statut de divinité protectrice de ce monde ne te permet pas de telles relations, après tout, tu n'es plus que leur gentil toutou magique pour eux, une mascotte. Je doute qu'ils te reconnaissent pour ta vraie valeur... 

☼Il regarda la louve et vit qu'elle s'était assoupie.

Repose-toi bien ma grande... Mais n'oublie pas que nous sommes semblables toi et moi. La solitude est notre seule compagne. 

☼Gilgamesh avait adopté un ton bien sérieux, bien qu'il soit un meurtrier de sang froid, il venait d'ouvrir son cœur à Amaterasu. Celle-ci le comprit bien puisqu'une larme s'échappa de son œil clos, pour être aussitôt absorbée par sa fourrure, elle se fondit dans le décor que formait ce pelage et personne ne s'en souciera jamais. Personne...


Prairies d'Angel's Sky – Hiver 787 [Matin – Environ 8h]

« Ama debooooout !! Regarde !! Il a encore bien grandi depuis !
-Ohoooh ! Il doit bien faire plus de 25 mètres ! On va pouvoir entamer le 2ème tonneau ! ♥ 
-De quoi je me mêle toi ?!
-Comme c'est mignon, Monsieur le Ver Luisant est grognon le matin ♥. Bon !! Il va lui falloir des forces à ce grand gaillard pour surmonter l'hiver ! Une fois cette étape passée, le reste de sa croissance ne sera qu'une formalité !! Amaterasu ma chérie, tu sais ce qu'il te reste à faire~ »

☼L'arbre devenait de plus en plus imposant à une vitesse folle, ses racines débordaient déjà dans la seconde auréole, cherchant à assouvir ses besoins gourmand. Il ne restait donc à Amaterasu qu'à faire son office. Quoi de mieux sous ce grand ciel bleu matinal accompagné du doux chant des oiseaux ! Les conditions s'avéraient parfaites pour la seconde intervention divine.

☼La déesse se réveillait donc doucement après avoir écouté vaguement la discussion, émergeant de ses rêves, elle poussa alors un puissant hurlement vers les cieux et dessina ce qu'il manquait à ce ciel parfait, ni une ni deux, elle traça un cercle aux proportions parfaites dans les nuées afin de laisser l'astre solaire sublimer ce décor.

SOLEIL DIVIN

☼L'arbre réagit au caresses chaleureuses des rayons vermeils du soleil, s'étirant et y étendant ses racines plus profondément dans la terre pour s'apprêter à répondre à l'appel de l'astre et essayer de l'atteindre. S'en suivit une autre toile dans l'élan de la louve pour ne pas stopper celui de l'arbre.

FLOT MAJESTUEUX

☼L'eau du second tonneau suit à son tour le chemin d'encre vers la deuxième auréole, comme son prédécesseur plusieurs mois auparavant, submergeant les racines et les approvisionnant de ses bienfaits. L'arbre réagit donc encore et fut prit d'une croissance soudaine, renouvelant son écorce et fit pousser des feuilles d'abord roses pâles qui devinrent de suite d'un vert éclatant. Robuste et paré à surmonter l'hiver, l'arbre était un miracle à lui-seul.

« Les pouvoirs des Dieux m'impressionneront toujours... Maintenant une floraison, et le tour est joué ! Rien à redire GilgaMOCHE ?
-Haha ! Tu manques pas de cran petit mais puisque tu veux jouer au plus odieux... Tu chercherais pas à combler ta petite taille grâce à ta grande gueule dis moi ? ENFIN... Un peu d'audace ne fait pas de mal. J'aime ça !~ Allez vas-y ma belle ! Épate-nous !! »

☼Amaterasu prit du recul pour avoir une vue sur l'arbre entier qui devait bien faire une centaine de mètres de haut désormais ! Une fois dans la ligne de mire, la déesse déploya sa toile et traça à nouveau un cercle en visant l'arbre cette fois. Ce dernier se retrouva enveloppé d'une aura verdoyante si intense que les plus insouciant des mortels la distinguerait. L'arbre fut pris d'une nouvelle crise de croissance, aidé de l'énergie que la déesse solaire lui transmettait, il s'arrêta de croître à l'instant où Amaterasu montra un signe de faiblesse. Gilgamesh et Issun gravirent la colline où s'était posté la déesse pour intervenir.

« Tout doux ma chérie, rien ne presse. Il faut te ménager un peu, ne va pas te tuer à la tâche. Voilà... Repose-toi. ♥ 
-Pas la peine d'essayer de l'amadouer, je parie que tu veux ses armes comme toujours et que t'attends le moment propice. Mais je suis là pour te surveiller !
-Que vas-tu t'imaginer là morpion ? Ses armes, je les obtiendrait en combat loyal. Mais quel intérêt d'affronter une coque vide ? Car c'est évident que c'est tout ce qui l'attend si votre cher guilde vient à sombrer. Et crois le ou non, mais la simple idée de la savoir ainsi me fendrait le cœur...
-Hmpf.. »

☼Issun n'en croyait pas un traître mot et le regarda repartir nonchalamment avant de rediriger son attention sur Amaterasu qui sommeillait paisiblement devant son œuvre. Il passa ainsi la journée à attendre son réveil, en vain, pour finalement crouler lui-même sous la fatigue la nuit tombée.



Fin d'hiver 786



☼Gilgamesh, de retour d'une de ses « promenades » s'installa aux côtés de la louve assoupie. S'assit en tailleur et continua une nouvelle fois de comprendre le but et les vraies motivations de la louve à tout cet investissement en temps et en énergie.

«  L'arbre est plus beau que jamais... Dommage que tu sois la seule à contempler cette œuvre... J'ai fait mes recherches Ama, et crois le ou non, mais je n'ai trouvé aucune trace de tes amis dans tout le pays. Ils t'ont tous abandonné, désertant leur guilde et ce qui était un semblant de famille pour certaines d'entre eux. Fallait s'y attendre, l'humain est d'une nature lâche et égoïste. Pour preuve, la blondinette survoltée, sitôt a-t-elle mis la main l'arc de ton enfant Gekigami, sitôt t'a-t-elle oubliée. Seul un petit combat insignifiant vous à forcé le rapprochement. Le musicos puéril aux yeux d'émeraudes, la même, un altruiste insouciant qui a finalement déserté la guilde sans prévenir qui que ce soit. La muse, de même ! Elle a pris tout ce qu'il y avait de bon à prendre dans tes pouvoirs, s'est donné bonne conscience dans TES actes héroïques, pour aussi t'abandonner. Et ça se dit ton amie... Et je ne parle même pas de votre Maî-Wooohw ! Tout doux !... »

☼C'en était trop pour Amaterasu qui feignait le sommeil tout ce temps. Elle était furieuse et outrée par les propos de Gilgamesh ? Elle avait bondit férocement sur le bretteur sans réfléchir, le plaquant au sol et lui montrant les crocs tout en grognant. Elle ne réalisait pas encore combien les paroles de titan étaient vraies à l'instant présent. Mais lui-même ne savait pas jusqu'où s'étendait sa méprise.

«  Je vois... Prends le temps d'y réfléchir ma belle. Une fois l'île sauvée, je cesserai de t'importuner et m'en irai. A toi de prendre ta décision ensuite et d'en mesurer les conséquences. Dormons maintenant... On a encore pas mal de boulot. »


3-3) Le choix

Ainsi s'écoulèrent les années qui suivirent, suivant le même processus encore et encore jusqu'au dernier tonneau. Gilgamesh avait arrêté de consulter la louve au cours de ses discussions nocturnes mais elle n'en restait pas moins tourmentées pas les propos du colosse qui soulevaient moult question dans son esprit. La dernière année arriva alors

Angel's Sky – 791

☼L'arbre avait enfin terminé sa croissance, il s'était recourbé sur lui même comme tous les arbres gardiens et avait atteint quelques kilomètres de hauteur, était désormais le pilier porteur d'Angel's Sky. Les locaux se retrouvaient ainsi parcourus d'une végétation luxuriante, des lierres s'étaient manifesté sur le murs et des feuilles mortes tapissaient le sol par endroit. Personne n'était finalement revenu à la guilde au cours de ces 6 ans. Gilgamesh s'en est allé également, comme promis. Disparaissant dans la forêt de LanthaKô. Issun se réjouissait d'ailleurs de leur dur labeur !

« Ca y est !! On a réussi !! L'arbre est splendide ! Certes, il n'est pas discret mais c'est pour une bonne cause ! Tu peux être fière de toi Ama !.. Eh oh, boule de poils ça va pas ? »

☼La déesse restait songeuse, observant la direction par où était parti Gilgamesh. Elle regarda ensuite les tonneaux, puis les sillons rebouchés par l'arbre, seul une auréole persistait autour du tronc. Elle semblait nostalgique de ces 6 années, se rendant compte qu'ils étaient vraiment tous les deux seul désormais.

« Me dis pas... Qu'il te manque ?! »

☼Et pourtant... Amaterasu, muette, répondit d'une calligraphie. Elle y écrivit «Pardon, mais j'ai besoin de savoir.», elle déposa ensuite la toile aux pieds d'Issun et s'élança ensuite dans les prairies dans une course effrénée.

« ...besoin de savoir.. Attends ! Tu veux savoir quoi !? Ama attends ! Tu vas où comme ça ? Attends.... moi... il vit une autre toile au sol.

[孤独]

Non Ama... Tu n'es pas seule. »

☼Une goutte d'eau coula le long de la joue du Koropokkuru, son chapeau cachait ses yeux en larmes mais on devinait toute sa tristesse. Il plia la toile délicatement et la serra contre son cœur, pour la glisser à cette endroit dans son kimono par la suite. Il fit volte-face pour retourner à la guilde, espérant le retour d'un membre.

☼Amaterasu, éprise de tristesse courrait furieusement vers la forêt, au diable sa grâce éternelle et divine, à quoi bon se forcer quand rien ne va plus. Un seul mot résonnait dans sa tête, ce mot qui qualifiait si bien les humains selon Gilgamesh : « Lâche ». Ses larmes étaient à nouveau étouffées par sa fourrures et asséchées par le vent qui parcourrait son pelage immaculé. Elle pénétra alors dans la forêt. Cherchant quelconque trace de Gilgamesh. Mais il était déjà trop tard, elle ne trouva dans les bois qu'un homme en promenade.

☼Elle s'en approchant doucement, faisait fi des pensées qui la hantaient actuellement, mais cette personne fut comme le déclic, il n'eut pas la réaction qui aurait pu sauver la déesse. Au contraire, il prit peur et recula à chaque pas de la louve, tremblant nerveusement avant de se retourner, trébucher, se relever maladroitement, et partir en hurlant, la queue entre les jambes. La réaction d'Amaterasu ne se fit pas attendre, elle le laissa fuir mais ne put se retenir de serrer les dents. Ses yeux s'enflammèrent d'émotion, entre rage et tristesse. Un grognement, c'était le prélude à sa nouvelle vie. Son choix irréfutable. Elle se recourba sur elle-même un instant puis se redressa tout d'un coup pour pousser un puissant hurlement à travers les feuillages. Un hurlement de rage, de rancune, mais surtout de détresse.


   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le secret de Marie ( 3ème partie et fin )
» Les noms de lieux de la commune de Brasparts (3ème partie)
» Partie de plaisir
» L'heraldique des blasons - Partie 1
» Habs vs Bruins (partie 6)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 8