Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
The key of destiny [Abigail]
 MessageSujet: Re: The key of destiny [Abigail]   Mar 27 Jan - 18:48

avatar
Hyun Ki Gan

Quatro Cerberus

Click

The Key of destiny
Mission avec Abi


Les cris de souffrance de ce type... je ne sais pas pourquoi mais j'en tirais une certaine satisfaction. Toute cette haine que j'éprouve pour lui se nourrissait de sa souffrance et je me sens... bien? Le chaud liquide qui s'accumule dans ma bouche, ses os que je sens broyés dans ma gueule comme si je mâche des croustilles. Il a mal, mais moi je me sens mieux. Je sais que ce n'est pas vraiment moi derrière ce sentiment de bien-être. Abi vient porter le coup de grâce contre Laz. Il s'écroule parterre, les yeux à l'envers. Nous avons gagné. Je regarde son corps s'écrouler parterre dans une expression de dégoût. Je sens l'adrénaline me quitter peu à peu maintenant que nous sommes hors de danger. C'est la voix d'Abigail qui attire mon attention. Elle me demande si je vais bien. De moins en moins bien à vrai dire...

La douleur se ressent à nouveau, je prends mes côtes d'une main en laissant échapper un cri de ma gorge comme le ferait n'importe quel canin en souffrance. Ma forme de loup se dissipe, j'hésite à la regarder droit dans les yeux. Sauver par une femme... qu'est-ce que les autres en diront? Qu'est-ce que je vais en penser après ça? Que Abigail est une puissante mage qui sait très bien se débrouiller par elle-même. En plus d'être sublime sous toutes ses formes et de m'en faire rêver, elle a tout pour elle... mais est-ce qu'un gars comme moi aurait des chances? Il vaut mieux pas y penser. J'en dormirai pas cette nuit sinon!

" Je... je sais pas trop. J'ai mal ça c'est sûr mais... "

Qui était la sublime femme qui m'a insufflée sa magie pour me permettre de me relever et aider Abigail dans son combat? Était-ce un ange comme je l'ai pensé? Vais-je la revoir un jour elle aussi? Enfin, pour au moins comprendre ce qui s'est passé à ce moment-là... Abigail prend mes poignets dans ses mains et me sourit... Comment résister? C'est impossible de ne pas craquer à autant de charme... Je lui souris en retour et hoche la tête parce que j'ai du mal à parler et le goût du sang dans ma bouche est loin de me plaire. La jolie blonde m'offre son épaule pour marcher... chose que je ne refuse pas du tout. Même si c'est loin d'être un contact interprétable, je me sens bien, en sécurité et en prime, je peux humer son odeur à plein nez sans qu'elle le sache. C'est un peu pervers je l'avoue, mais si c'est la dernière fois qu'on se voit, aussi bien abuser des subtilités du moment...

Nous nous retrouvons enfin devant Keiro Lo Yu. Il est assis bien confortablement et s'attend à ce que nous lui rendons la clé que l'antiquaire nous a confiée. J'ai du mal à suivre la conversation entre Abi et lui à cause de mon étourdissement, mais en la voyant revenir avec la boîte et à entendre l'autre crier que nous faisons le mauvais choix, je saisis que nous retournerons voir le dit-antiquaire pour lui remettre ses biens. Elle me tend la boîte que je faufile sous mon bras, en sécurité, bien qu'elle soit en train d'écraser mes blessures. La marche me paraît une éternité et j'ai esquivé à plusieurs reprises la perte de connaissance. Mes yeux tournent, mais je résiste. Je serre les dents pour éviter de me plaindre à voix haute, j'endure comme un grand, comme un homme.

La porte s'ouvre, les cloches sonnent pour signaler notre arrivée à l'antiquaire qui paraît surpris de notre présence. Nous étions sensés garder la clé combien de temps déjà? Je n'arrive plus à réfléchir. Il s'avance. Je lui tends la boîte avant un dernier sourire douloureux. Ma tête se tourne vers Abi pour lui sourire à elle aussi. Je ris un peu, j'ai perdu la tête je pense.

" On va se revoir, hein Abi? "

C'est la dernière chose que je dis avant d'abandonner sous mes blessures. Je ne veux pas que cette journée se termine ainsi. Je veux la revoir, je veux lui dire à quel point elle est belle. Même si les chances sont minces, même si ma beauté est loin d'être aussi divine que la sienne, si je peux lui adresser quelques mots de plus et lui faire mon plus beau sourire, la voir sourire surtout, je serai le plus heureux des hommes...
Code by Silver Lungs
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: The key of destiny [Abigail]   Mer 28 Jan - 18:38

avatar
Abigail Phoibos

Indépendant Légal

Click


HYUN





Abigail sentait Hyun s’affaiblir à chaque pas, comme s’il menaçait de s’écrouler au sol dès qu’un de ses pieds se posait sur terre. Abigail se contentait de lui offrir son épaule – ne préférant pas parler de ses blessures pour éviter qu’il y pense et les ranimer à vifs. Elles devaient le brûler, mais ses plaintes restaient étouffées dans sa gorge, il les refoulaient – seules ses blessures hurlaient à sa place. Abigail ne disait rien, se contentant de le regarder, se préparant à le rattraper s’il venait à chuter. Elle admira cette espèce de force – ce mental d’acier pour ne pas gémir sa douleur. Il l’avait juste fait quand il était devenu homme et avait laissé sa peau de loup. Ensuite, il n’avait plus rien dit.
Chez l’antiquaire, Hyun tendit la boite à l’homme qui l’accueillit avec un étonnement, une fissure ébranla son visage. Comme si toute cette vieillesse qui alourdissait ses traits se dissipaient en une jeunesse tapie sous ses rides. Il avait l’air soulagé, ses épaules voûtées se redressèrent. Abigail sourit à Hyun lorsqu’il pivota vers elle

_ Bien sûr que nous nous –

Mais son sourire fit vite place à de l’inquiétude lorsque ses blessures furent trop douloureuses pour lui. Elle s’avança mais le vieil homme lui barra le passage avec son bras.

_ Je suis un mage, jeune fille, j’ai quelques bases en soin. Amenez-le dans l’arrière-boutique.

Abigail prit le bras de Hyun, elle le traîna hors de la vision des vitrines où quelques yeux curieux épiaient. L’ancêtre tira les rideaux en pestant contre cette curiosité et en faisant fuir avec de grands gestes qui découpaient l’air. Abigail allongea Hyun sur un matelas, le vieil homme s’avança. Ses mains s’illuminèrent d’une couleur or pâle.

_ J’ignorais que vous étiez mage…
_ Personne ne se doute qu’une paire de vieux os ont foulés Fiore bien avant eux.
_ J’ai une question, pourquoi Keiro Lo Yu voulait à tout prix cette clé, qu’est-ce qu’elle renfermait ?

L’homme plia douloureusement les sourcils, comme si cette question avait injecté en lui des souvenirs qu’il avait souhaité exorcisé, des réminiscences s’acheminaient comme des rafales de vents houleuses dans l’allée de sa mémoire, comme des fantômes qui viennent s’acharner à hanter le passé.

_ Des choses maudites, mon enfant. Des choses que même la magie ne devrait pas avoir à affronter, ce n’est pas un boîte de Pandore. Ce sont des choses beaucoup plus sombres, c’est des choses que personne ne devrait avoir à ouvrir même quand on prend le pouvoir comme prétexte. Keiro Lo Yu n’est qu’un abruti, inconscient de ses gestes !

Sa voix explosa comme le brasier d’un volcan, il était énervé comme une bête féroce et ses mains tremblèrent sur le corps de Hyun. Abigail le contempla silencieuse, interdite d’émotions, privée de quelque chose d’étrange. Ce vieil homme… connaissait Keiro Lo Yu.

_ Cet homme, Keiro Lo Yu, vous le connaissez. N’est-ce pas ?
_ Cet abruti est le sang de mon sang, il est mon héritage. Mais il est bien trop ambitieux, bien trop inconscient pour se permettre de s’allier avec des démons magiques. Ces chimères sont bien mieux enfermés dans mon coffre.
Il soupira – longuement. Avant d’observer Hyun.

_ Vous avez une bonne compagnie.

Les yeux bleus d’Abigail se posèrent sur Hyun, ses quelques blessures commençaient à se dissiper sous les faisceaux lumineux du vieil homme.

_ Je sais, j’espère le revoir aussi.
_ _ Il a besoin de repos, je m’occuperai de lui comme un fils, ne vous inquiétez pas.
_ J’aimerai attendre qu’il se réveille, juste pour lui dire au revoir.

Et elle attendit sur une chaise, les mains coincées entre ses cuisses, que Hyun sorte de son sommeil. Il en avait eu bien besoin, il l’avait suivi, avait risqué sa vie. Abigail n’avait même pas su le remercier comme il se devait. Elle attendit, puis sa main vint s’approcher de celle de Hyun quand elle aperçut que ses paupières clignaient légèrement.

_ … Tu vas mieux ? Le vieil homme t’a soigné. Tu as encore quelques blessures, mais il reviendra te les soigner. Evite de bouger.

Elle lui sourit.

_ Tout est rentré dans l’ordre, j’ai eu des nouvelles du conseil : Keiro a été arrêté, on ne risque plus rien.

Cette fois-ci son sourire se dissipa légèrement, faisant place à une gêne légère.

_ Je sais que tu étais d’accord, mais je tenais à m’excuser de t’avoir embarqué là-dedans, c’était beaucoup plus dangereux que je ne me l’étais imaginé. Mais l’essentiel c’est que tout soit terminé.

Elle se redressa et se pencha vers lui.

_ Je dois y aller, Hyun.

Elle déposa ses lèvres sur son front puis se leva à nouveau.

_ Bien sûr qu’on se reverra, autour d’un café sans des fous furieux pour nous attaquer cette fois-ci.

Elle rit très légèrement, lui fit un clin d’œil avant de s’en aller.

_ Prends soin de toi.

Sa présence se dissipa de la pièce comme s’il s’agissait d’un vent. Derrière elle, Mégaira apparût et lui fit un bref signe de main avant d’emboîter le pas d’Abigail. Elle salua le vieil homme, avant de courir pour ne pas rater son train. Une fois à l’intérieur, elle siégea et son front se colla contre la vite. Elle songea à cette mission teintée d’amusement et de danger.
Elle avait tissé un lien qu’elle appréciait avec cet homme aux cheveux de cendres.

Il avait dissipé l’ombre du suicide de Diego un temps soit peu, avait épuré de sa tête tous les problèmes qui harcelaient son esprit. Hyun était un garçon bien. Elle espéra au fond d’elle-même apprendre plus à le connaître. Sur cette dernière pensée, ses paupières se scellèrent et son sommeil fut bercé par les secousses tendres du wagon.



_________________________________________________________________________

    heaven's on fire

    trace donc le trait qui rassure et que ta ligne soit belle. Tes amours sont des légendes que désapprouve ton ange, n'étreins qu'en morsures les seigneurs de la guerre, fait suinter leur armure qu'ils y voient de l'univers. ©️endlesslove
Voir le profil de l'utilisateur
   
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Marque of Destiny
» Your Destiny || Forum RPG
» AUSTRALIAN DESTINY & YELLOW TRICYLE :)
» Koh~Lanta Destiny Inscription !
» Destiny rpg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Ouest :: Etriiss :: Ville