Partagez | .
Aller à la page : Précédent  1, 2
Les suceurs de sang [Drake Fulgur]
 MessageSujet: Re: Les suceurs de sang [Drake Fulgur]   Jeu 6 Fév - 19:52

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click

La tête tournée dans sa direction, mon esclave et moi remarquions la facilité avec laquelle Drake se débrouillait contre ces créatures du mal. Le vent ne faisait pas que souffler dans ses voiles, mais la mer elle-même le transportait vers sa destination. Tant mieux, parce qu’ainsi je n’avais pas à me soucier de sa survie. Je sentis à ce moment-même que ma cicatrice du chien était redevenue normale. Elle s’était donc débarrassée de mon compagnon aussi facilement, douée la jeune femme, douée… Drake me fit signe que nous ferions mieux d’y aller et je ne perdis pas de temps pour le suivre. Nous courrions vers la direction que la reine avait empruntée. Moi d’abord puisque mon collègue semblait se perdre dans le noir sans ses lanternes volantes. Mais apparemment, ma course était trop rapide pour lui et je le perdis. À quel moment? Je ne le savais pas.

Je m’arrêtais pour me retourner. La reine nous avait déjoués dans la direction qu’elle avait prise avec une sorte d’illusion. Je rebroussais chemin pour retrouver ce cher Drake en train de prendre du bon temps avec cette morte-vivante en chaleur. Quand elle m’entendit m’approcher, elle se cacha derrière Drake, toujours sous l’hypnose, ongles pointus sous sa gorge, léchant ce cher humain qui la faisait tant frémir.

« Tiens-tu vraiment à cet humain, le mort? »

« Il ne représente rien pour moi… mais ce n’est pas une raison pour mettre un terme à sa vie. »

« Dans ce cas… sois mon chevalier et protège ta reine, Drake! »

Drake fut relâché de l’emprise physique de la reine. Ce regard combattant, à la limite de vide, me disait qu’à quelque part, le contrôle pesait encore sur ses actions. La reine, sirupeuse, fit quelques pas en arrière pour regarder son pion se battre à sa place. Sourire charmeur, lèvres délicieuses qui vous envoûtent, il avait toutes les raisons du monde de s’être laissé approché par elle. Courbes sinueuses et aguichantes qu’elle se permettait de montrer à merveille avec cette robe rouge sang. C’était maintenant entre Drake et moi que cela allait se jouer. Sa lumière percerait mes créations vivantes, alors je devais penser à une stratégie différente. Ma cicatrice en forme d’empreinte de main s’illumina, mais je fis en sorte pour qu’il ne voit rien venir. Puis, ce fut une emprise à sa cheville d’une main provenant du sol qui l’empêchait d’avancer. Ensuite, le cri étouffé de la reine qui se faisait étrangler par une seconde main volante. Elle tentait de s’en dégager, mais en vain. Le choix s’offrait à Drake. Détournerait-il son regard pour aider sa reine et se libérer de l’emprise de la main qui le retenait? Réussira-t-il à trouver la faille contre la magie du charme de la vampiresse? Ou bien s’attaquerait-il à moi? S’il déciderait de se retourner, je n’allais pas perdre une seconde pour passer à l’action et l’assommer avec cette pierre tout près de mon pied…
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Les suceurs de sang [Drake Fulgur]   Ven 7 Fév - 4:32

avatar
Drake Fulgur

Indépendant Légal

Click




















❝ Possession ❞
Avec Adrien



Un visage charmeur, parfait, immaculé. Voilà donc le fond de ma pensée, mes yeux comme obnubilés, j’avance vers elle pour l’enlacer. Pour rien au monde je n’oserai la quitter, rien que pour la beauté sans un même contact. L’esprit perverti, controversé, j’exécute ce qu’elle me demande de faire sans broncher. Monstre qui me commande tel un pantin, mon admiration t’est dévouée par un charme malsain. Que faire ? Obéir. A vrai dire, je n’ai pas le choix. Je me retourne alors lentement un sourire en coin et le regard vide vers mon ancien partenaire. Puis la colère, hargne provenue par la peur que l’on souille mon cœur. Ose-t-il s’en prendre à mon âme sœur ? Le mot est fort mais l’emprise aussi et je me sens comme débuter une nouvelle vie, celle d’un monstre. Je crie alors pour rebuter cette envie au fond de moi, celle de décapiter Adrien de ma lame, pour m’exorciser de mon démon intérieur et libérer mon corps.

Sors de là !


Soudain, je m’arrête. Plus aucun mouvement, plus aucun son, je baisse la tête d’un coup et commence à rire sans raison. Relevant doucement la tête, j’adopte à nouveau ce regard vide quand je croise des yeux Adrien.

Elle est à moi. Rien qu’à moi.


Je souris à nouveau et parmi mes dents je sens deux pointes plus longues que les autres déborder de ma bouche. Fardeau d’un monstre qui s’est installé en moi, mon corps commence à se transformer et je commence à perdre mon appartenance à cette race qu’est la mienne, les humains. Qu’il me stoppe avant que ma transformation s’achève sinon il devra me tuer. Une étreinte au niveau de la jambe, je suis immobilisé par une de ses techniques mais l’envie de le découper ne me quitte pas. Ma vision se teinte de rouge et je ressens une soif qui m’est inconnue.

Je vais te bouffer tu vas voir.

De ma lame, je coupe alors cette main qui me retient pour retrouver ma mobilité et quand une autre, semblable à celle qui me pressait la jambe, s’en prend à la Reine, je ressens mon esprit revenir à moi-même et mes canines reprennent leur forme initiale.

Quoi ? Que se passe-t-il ?


Amnésie de mon être durant ces derniers instants, je ne me souviens de rien. Je me retourne et voit cette femme qui m’avait charmé, cette femme que j’ai désiré mais que je voulais tuer. La raison me parvient et je reprends conscience de ce que j’ai fait, ou du moins de ce que j’ai failli faire. Coupable, je me sens coupable de mes envies, des idées implantées dans mon esprit par cet homoncule. Puis finalement haine et dégoût dirigés vers cette même créature fusionnent pour me donner un désir, celui de me venger. Vengeance purificatrice de mon âme pour oublier la culpabilité et redécouvrir la raison et la joie qui me sont plus familières.

Adrien… j’aimerai qu’on en finisse avec celle-là.

Le regard plein de haine, je la regarde avec une envie de meurtre. Comme possédé mais cette fois par le diable, mon seul désir est de la voir brûler face à ma lumière, la voir souffrir et disparaître sous mes yeux. Je jubile. Dans ma main droite se tient mon épée pâle et sombre qui reflète dans sa lame perfide le ciel d'ébène. Je passe alors ma main par-dessus ma lame pour la faire briller de ma magie et la diriger vers la Reine. De là, à partir de quelques secondes de canalisation, un cercle magique apparaît au bout et un faisceau de lumière intense jaillit sur la vampire. Je vois sa chair brûler sur son corps de femme et seul un squelette perdure face à ma magie. Est-ce… la fin ? Non, le squelette embrasé s’avance lentement et la chair calcinée qui le recouvre se reforme par-dessus progressivement jusqu’à reformer un corps identique au précédent, le même corps parfait, sans défaut, sans égratignure. Quelle est donc cette abomination ? D’une voix enjôleuse et nonchalante à la fois elle déplace sa main en direction de sa poitrine dénudée avant de dire fragilement.

J’ai cru que vous me vouliez du mal…

Son charme ne me toucha guère plus qu’à Adrien. Ce corps est une erreur de la nature, un pêché créé par le mal lui-même, il faut détruire cette coque jusqu’à son moindre éclat, éparpiller chaque morceau au plus loin que l’on puisse le faire pour éviter sa reformation. Mais pour cela, il va falloir réussir à l’immobiliser à nouveau.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Les suceurs de sang [Drake Fulgur]   Ven 7 Fév - 18:22

avatar
Adrien Campbell

Golden Crown King

Click

Ma stratégie avait eu un des effets escomptés. Le fait que la vampiresse se fasse étrangler l’avait déconcentré de son incantation de charme. Drake se réveilla de lui-même de ce rêve éveillé et tenta de reconstituer la scène. Il n’avait pas eu conscience de ce qu’il faisait. Puis, en se retournant vers notre cible, il me dit qu’il était temps d’en finir une bonne fois pour toutes. Il incanta une lumière divine sur sa lame et trancha la femme. D'abord, nous avions cru que ce soit fini, puis ensuite, la peau se régénéra sur sa blessure, refermant la plaie en silence. Une autre partie de son pouvoir? Ou bien sa particularité à être la reine de ces créatures maléfiques? La décapiter était le seul moyen d'en finir qui me frôla l'esprit.

Mon fil barbelé quitta ma cicatrice pour tenter d'emprisonner le cou de la vampiresse. Les mains portées à son cou, elle empêcha le fil de se resserrer autour de cette partie cruciale de son corps. Elle se faufila hors de l'emprise en se penchant, mais ses mains étaient toujours liées. Elle se débattait furieusement en contrôlant elle-même la trajectoire du fil dans l'air, le faisant tournoyer et tentant de happer Drake avec celui-ci. Je le fis disparaître avant qu'il ne tranche avec ses épines mon allié. Je m'avançais pour être côte à côte avec Drake, épiant la maléfique d'un regard froid. Sans le regarder, je m'adressais à Drake:

« Retiens ton souffle quelques secondes. »

Puis, je rassemblais cette odeur cadavérique dans le fond de mon œsophage, inspirant profondément, puis expirant une épaisse fumée nauséabonde de milliers de cadavres de toutes les putréfactions possibles. Je quittais Drake pour m'enfouir dans ce nuage. En même temps, j'invoquais un mort-vivant qui possédait mon apparence, mon enveloppe externe et le fit se diriger dans le dos de la femme pendant que moi j'arrivais à un rythme plus long de face. Le fil barbelé réapparut au creux de mes mains. Mon mort-vivant tentait de griffer la femme et elle s'esquiva en reculant, directement dans mes bras en même temps que je lui bloquais le fil sous la gorge et tirais vers le haut. Mon mort-vivant fit pénétrer sa main griffue entièrement dans son ventre pour la ralentir pendant qu'elle se débattait et tenait un de ses bras avec force. Il la mordit au bras par appétit, lui injectant ce poison ralentissant.

« Drake, utilise ta lumière maintenant. »

Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Les suceurs de sang [Drake Fulgur]   Mar 11 Fév - 5:00

avatar
Drake Fulgur

Indépendant Légal

Click




















❝ Adieu, démon ❞
Avec Adrien



Mon camarade tente d’immobiliser la reine à l’aide de son barbelé, fil tranchant qui manque de m’ouvrir le corps à quelques centimètres près. Elle se débat comme une furie en cage qui tente de retrouver sa liberté. Mal placé, je vois le fil se diriger vers mon œil et se dématérialiser au dernier moment et s’évaporer dans l’air en une poussière légère et scintillante. C’était chaud, mais bien géré de la part de mon partenaire. Soudain il me demande de retenir mon souffle. Je prends alors une profonde inspiration avant de me boucher le nez avec précipitation. Là, un brouillard épais et sombre sort de la bouche d’Adrien pour entourer la Reine dans l’espoir de la retenir. Une fois le nuage noir installé, je reprends ma respiration rapidement pour oxygéner mon corps. De là, je sens une odeur assez forte de pourriture qui me brûle légèrement les narines. Je ferai mieux de ne pas aller le rejoindre…

Je ne vois rien. Seulement quelques silhouettes qui se débattent frénétiquement l’une avec l’autre et cette voix, aiguë et féminine, qui crie à la douleur. Je tente alors d’identifier chaque silhouette, en vain, puisque les trois sont beaucoup trop rapprochées. Que faire ? Si j’utilise ma magie je risque de blesser Adrien… Soudain je l’entends crier.

« Drake, utilise ta lumière maintenant. »

Maintenant ? Vraiment ? Je doute et au moment où je lève les yeux, le nuage se désépaissit et j’arrive à discerner la Reine des deux cadavres qui la retiennent. Je place mes mains devant moi pour faire apparaître un cercle magique duquel sort un faisceau lumineux.

Irradiation !


La lumière se dirige directement vers le cou du vampire qui s’enflamme instantanément. Puis j’entends un bruit de craquement, celui de la colonne vertébrale de la créature perfide coupée par le barbelé d’Adrien. Puis finalement c’est tout le corps qui s’évapore en une fumée sombre et maléfique. Ca y est, je crois qu’on l’a fait. Une lumière nous entoure, Adrien et moi, et je regarde vers le ciel pour voir les nuages se disperser peu à peu. Le soleil illumine alors mon sourire naissant puis je lève les yeux vers Adrien pour partager ma joie avec lui. Le brouillard se dissipe entièrement et je me dirige vers lui pour lui serrer la main avant de lui dire un éventuel au revoir, qui sait nous nous reverrons peut-être un jour, mais surement pas lors d’un même contexte.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Les suceurs de sang [Drake Fulgur]   

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Je n'espionne pas, je me renseigne! [Drake]
» Don de sang
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» Monture sang-froid et homme lézard
» création de sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Zone RPG :: Fiore - Sud :: Chaine de Montagnes Sud