Partagez | .
Le Début d'un Tout [PV : Natsu Dragneel & Damaz Elandez & Yoshii Arima Shunsui]
 MessageSujet: Le Début d'un Tout [PV : Natsu Dragneel & Damaz Elandez & Yoshii Arima Shunsui]    Ven 10 Jan - 12:38

avatar
Invité


Click


Le Commencement de la Fin
Feat Damaz Elandez & Natsu Dragneel & Yoshii Arima Shunsui ~

♦ J'avais tout quitté. Tout abandonné. Tout lâché. Dans quel but? Pourquoi avoir laisser derrière moi ce que tant d'hommes cherchent à obtenir dans une vie? Une famille, des amis, un amour...J'avais renoncée à absolument toutes ces choses pour retrouver ce que l'on appelait autrefois liberté. Cette liberté de laquelle je jouis quand je ne suis sous l'autorité de personne. Cette liberté qui m'enivre quand je voyage à travers les villes au nez des gardes. Cette liberté de laquelle je profite sans que le Conseil ne lève le petit doigt. Oui CETTE liberté. Pour avoir ceci et faire ce que je voulais, courir au grè du vent, j'avais tout laissée derrière moi. Pour certains cela pouvait s'apparenter à une fuite mais dans la vie de chacun, tout n'est que question de point de vue. Un point de vue que je ne partager pas souvent avec autrui. Rare sont les personnes qui m'ont comprise, qui me comprennent ou qui me comprendront dans un avenir que je sais incertain. Un avenir flous, embrumer et semer d'embûches mais c'est ce que j'aime. Le goût de l'aventure, de vivre au jour le jour sans savoir pour autant ce qui nous attendait le lendemain en nous levant. Combien de fois ai-je eu des surprises de la sorte? Tellement soudaines mais tellement agréables à la fois....

Je m'en souviendrais certainement toujours.

Mais parfois...Ma course folle vers ce paradis du jeu et de l'amusement n'a pas été toujours plaisant. Nombreux ont été les obstacles dont toutes les personnes contre lesquelles je me suis battu rien que pour avoir le droit de vivre ma vie avec mes idéaux. Qui pourrait comprendre au fond quels sont mes rêves et mes buts? Je ne dirais pas que je cherche à être maîtresse de l'univers même si ça s'apparente pratiquement mais je cherchais à avoir un côté utile, une place quelque part tout en ayant une indépendance certaine.

Je cherchais...à vivre.

Certains diront que la vie ne vaut pas d'être vécue si l'on est seul. Seul sans amis. Voyageant dans la pénombre mais le voilà le bémol de ma vie...Je n'ai jamais été seule depuis que je suis petite et pourtant...Dieu seul sait que j'ai par moment, de drôles de compagnons. Enfin..Parler de Dieu en sachant que je traîte avec les Enfers...C'est assez ironique quand j'y pense.

Les personnes contre lesquelles je me suis battu...La plus part des mages de guilde légale...D'ailleurs pour la plus part...Tous des bouffons ayant plus grande bouche que grand poing...La plus part ont perdus ou ont fuis...Ou alors j'ai fuis en sachant que si je venais à me battre, je tuerais certainement la personne. Certes j'ai déjà tuée des gens de ma vie mais pour assurer ma propre survie uniquement mais je n'ai jamais voulu tuer un mage...Pourquoi? Peut-être parce qu'au fond j'ai une petite étincelle...En repensant que j'ai commencée comme ils commencent.

J'ai vraiment un côté pitoyable parfois. En pensant à tout ceci, j'en arriverais presque à me faire déprimer, mais tout ça...C'est terminer. Maintenant il faut aller de l'avant. Je sais qu'en quittant Crimson, je me lançais dans une aventure plus palpitante que dangereuse...Mais je savais uniquement une autre chose...Jamais les membres du groupe ne lèveront la main sur moi..Peut-être parce qu'au fond..Je pourrais tous les balancer au Conseil pour gagner ma liberté? Hmm sans doute.

Et il y avait un membre de Crimson qui m'énervais plus particulièrement....Je le savais...Il était parmi nous sans pouvoir assumer pleinement ses fonctions. Ce vulgaire chat de gouttière. Ce chaton trisomique que j'avais envie de voir rôtir comme un poulet sur une broche. Je le détestais...Mais à la fois je ressentais autre chose à son égard. C'était intense et palpitant car il n'y avait que lui qui réussissait à me tenir tête et à jouer sur mon terrain de jeu.

Peut-être qu'entre idiots on pourrait se comprendre même si j'en doutais fortement. Jamais de ma vie je n'aurais pu le supporter. Toutes nos rencontres se sont soldées par des échecs lamentables..Des jeux idiots mais hilarant...Aaaaaah ça me perturbe. Mais je l'aurais un jour...Je l'aurais.

En pensant aux diverses affaires dans lesquelles je m'étais plongée dernièrement et en comptant bon nombre d'adversaires...La plus part des gens qui se sont frotter à moi et que j'ai du ridiculiser publiquement...Tous vinrent de Fairy Tail.

Guilde tapageuse. Guilde de bons à rien. On en vantait certes les mérites mais à croire que les véritables adversaires se cachèrent dans leur coin. J'avais bien croiser celle que l'on appelle Titania, Elsa Scarlet...Mais un échec cuisant encore une fois...

C'est alors que je remarquais. Sans vraiment comprendre le pourquoi du comment...Je levais les yeux vers le ciel et vis l'énorme bâtiment de cette guilde.

J'étais donc arrivée à Magnoria...Eh bien on peut dire que c'est un pur hasard...Où qu'au fond je le voulais. Pourquoi venir ici en sachant que je finirais par tomber sur quelqu'un qui pourrait me reconnaître?

J'avançais alors, relevant mon manteau pour dissimuler mes mèches rousses et baissa légèrement la tête de nouveau. Je finirais en prison si je me fais attraper dans cette ville trop petite pour me cacher. Quoi que...

"- De toute façon...Aucun de ces bouffons de Fairy Tail ne pourrait être ici en ce moment."

Ces mots allaient alors être le début d'un tout. Le début d'une histoire ou le commencement de la fin. Quelque chose qui allait grandir au fur et à mesure et peut-être allais-je faire une erreur ce jour là? Je ne m'en souviens plus très bien mais ce qui allait suivre...ça je m'en souviens encore.

Ces mêmes mots qui partirent dans le vent...Jusqu'aux oreilles du premier passant qui pourrait m'entendre.

 MessageSujet: Re: Le Début d'un Tout [PV : Natsu Dragneel & Damaz Elandez & Yoshii Arima Shunsui]    Dim 12 Jan - 14:29

avatar
Invité


Click

Le prix de la liberté


Un ciel aussi bleu que l'eau dans les îles paradisiaques. Il n'y avait nulle trace de ces tâches d'encres blanches, nommés nuages. Seulement un magnifique soleil qui apaisait nos peaux de ses rayons de lumière chaleureux. Aussi splendide qu'un ciel pareil puisse être, il fallait bien évidemment un petit quelque chose pour gâcher toute la beauté de la journée. Cette micro-saleté noire qui volait dans le ciel en était sûrement l'événement déclencheur. Deux bras, deux jambes, une tête, un corps... Un homme ? Il avait cette petite trace rouge en dessous du menton qui laissait penser qu'il venait de prendre un sacré coup. Sa chevelure rose était loin d'être discrète dans ce ciel bleu turquoise.

Tandis que son visage était défiguré par la vitesse à laquelle il "volait" et qu'un filet de bave laissait derrière lui une traînée des plus charmantes, il se mit à perdre de l'altitude rapidement avant d'atterrir sauvagement sur une personne. Rien de délicat, au contraire. Un atterrissage qui se poursuivit en une roulade affreuse de deux personnes, laissant l'homme volant dans les vapes quelques instants.

« Natshuuu... »

La voix aussi mignonne qu'innocente, d'un petit chat bleu qui déboulait dans la rue en volant sur ses petites ailes blanches. Il se dépêchait de se mettre à côté du jeune homme qui venait d'atterrir sur une... dame. Soudainement, l'air du petit chat se transforma en quelque chose de plus...

« Gyuhuh, Natshu a atterri sur la sœur a lucy... Meuhmeuh n°2 »

Happy se mit à rire en se moquant de Natsu et de la victime de sa chute. Se relevant lentement, il eut d'abord des petits vertiges le temps de reprendre complètement ses esprits, puis il fut aussi réveillé qu'à son habitude, même un peu trop... S'enflammant littéralement, il se mit à gesticuler dans tous les sens dans une colère enfantine et comique. Le genre de moment où il essayait de se montrer effrayant, mais ne l'était pas du tout.

« Gyaah ! Ça compte pas, elle m'a eu en traître ! C'était que de la chance, Happy ! On y retourne ! »

Même après un vol et une chute aussi mouvementés, il en fallait beaucoup plus pour refroidir la salamandre. Mais quel monstre avait bien pu l'envoyer dans les airs comme ça ? Quel genre de monstre à la chevelure écarlate pouvait réaliser une chose pareille à Fairy tail ? Hum... En tout cas, Natsu ne semblait pas abandonner l'idée d'affronter cette personne après une telle raclée. Alors que le chat bleu était en train d'estimer l'état physique de la jeune fille, il commençait déjà à repartir pour la guilde.

« Natsu, regarde ! Une Lucy rousse. »

Se mit à dire Happy, tout en pelotant les deux oppais de la demoiselle , en étant en dessous d'elle. Le Dragon Slayer se tourna vers son compagnon, avant de fixer la dame de ses yeux perçants, puis il repartit, accompagné du chat qui marchait à ses côtés. Pas un mot, pas un geste, jusqu'au moment où il s'arrêta quelques mètres plus loin. Il se tourna lentement, alors qu'un air étrange se dessinait sur son visage.

« Ce n'est pas toi qui cherchait un bouffon de Fairy tail ? Tu as un problème avec nous ? »

Prononça le jeune homme, tout en affichant fièrement le tatouage sur son épaule.

Spoiler:
 



 MessageSujet: Re: Le Début d'un Tout [PV : Natsu Dragneel & Damaz Elandez & Yoshii Arima Shunsui]    Lun 13 Jan - 14:18

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click



Le début de... la fin ?


Enya, Natsu, Yoshii & Damaz





" Qui joue à chat ? "
Regard perdu sur l'horizon, ton corps avance tel une poupée, désarticulée, sans âme et sans visage alors que ton esprit s'en est totalement déconnecté. Tu avances, tu avances en pensant à cette confrontation au sommet où tu as perdu le contrôle sur ton être entier... Juste attendre et voir ce qui allait arriver.

Et sur la route du retour il nait, ce besoin impérieux et irrésistible de te libérer, de marcher et courir à ne plus pouvoir t'arrêter, alors c'est Magnoria que tu quittes le train venue te piéger. Que commence la marche mécanique... Pique alors tu déambules, tel un funambule sur son fil, le début de la fin, tu le sais et tu le sens, au plus profond de toi tu sais que bientôt les masques tomberont, et le tient ne fera pas exception, ton corps s'est presque entièrement remis de la déferlante de l'affrontement passé. Une semaine pour récupérer.

Et tu continues d'avancer jusqu'à cette voix bien connue te faisant reprendre pieds avec la réalité. Ton regard vide se remplie pour apercevoir à quelques mètres de toi, Enya. Exaspération et l'amusement naissant simultanément, Enya... Chacune de vos rencontres c'était conclue par un échec cuisant, une catastrophe rampante... Et pourtant le jeu atteignait des sommets, tout perdre, ou tout gagner.

Une voix dérangeante, agaçante et nasillarde alors qu'un jeune homme aux cheveux roses pq entre en scène à son tour, airs de loubards ratés, arrogante à en gerber, rien que sa tête tu n'arrives pas à l'encadrer et le voila qui montre avec une fierté mal placé le tatouage sur son épaule. Et c'est plus fort que toi alors que tu aperçois l’emblème, tu éclates d'un rire moqueur clairement affiché alors que tu t'arrêtes à peu prêt à égale distance des deux lobotomisés. Un sourire provocateur.

" C'est toujours un si grand plaisir de te croiser la poissonnière. "

Tu te retournes pour toiser de ton regard d'azur ce garçon dont la stupidité se lit sur le moindre de ses traits avant de remarquer le chat volant à ses côtés, et alors que ton esprit percute au vue des descriptions que tu connais, ton sourire ne cesse de s'agrandir.

" C'est donc un de ces demeurés de Fairy Tail. "

Et tu souris alors que dans ta nuque le tatouage de Blue Pegasus luit sous le soleil, tatouage en camouflant un autre des plus inquiétant. Et tu t'étires nonchalamment, amusé par cette situation qui promettait en tout point de dégénérer pour le plus grand plaisir de ton esprit cintré alors que déjà ta magie opère, que le l'âme du chat vient te noyer dans ton intériorité, que tes iris azurés voient le topaze s'y faufiler, que tes pupilles s'allonge en amende effilée alors que ton ouïe s'amplifie à l'excès, que déjà l'odeur animale flotte sur toi, l'odeur du chat alors que ton corps entier, tes muscles et tes os s'imprègnent de ses facultés en vue du jeu qui se préparait. Et tu sens la fée bouillir, il semblerait que ce dernier ai des petits soucis de contrôle, et tu trouves ça encore plus drôle.

" T'as vue ça chérie, on dirait que la fée ratée monte en pression, tu sais que c'est plutôt déconseillé de s'emporter comme ça... Quelqu'un pourrait finir par t'arracher tes ailes de mouches... "

Un petit rire alors que ton regard animale se plonge dans le siens, que dans un seul mouvement tu bondis pour te retrouver aux côtés de cette camarade de jeu aussi bandante qu'exaspérante avec une agilité transcendée.

" Et si on jouer du même côté pour changer ? "

Et tu sens le coup arriver, tu sens que ce n'est qu'une question de seconde alors que déjà sa magie flotte dans l'air, puissant indéniablement. Un simple sourire alors que tes paupières se closes, que la réalité vacille l'espace d'une seconde alors que d'un tu es devenues neuf. Neuf se dispersant tout autour avec cet air prédateur et provoquant, tu avais toujours aimé jouer au jeu du chat et de la souris.



© Bebebe
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Le Début d'un Tout [PV : Natsu Dragneel & Damaz Elandez & Yoshii Arima Shunsui]    Mer 15 Jan - 23:58

avatar
Yôshii A.Shunsui

Indépendant Illégal

Click


Le début d'un tout



J'étais là, observant tout depuis le début. Silencieux et observateur comme je ne le fus jamais. Attendant paisiblement que la gazelle relâche sa garde pour que mes crocs s'enroulent autour de sa mince gorge. Pour dire vrai j'étais seulement en train de picoler sur le bord d'une terrasse, quand je vis une personne familière valdinguer dans les airs avec une frimousse rose sur le dos. Ahah. Le hasard était d'une telle puissance, qu'on se sentait comme des vulgaires limaces à côté. Molle et baveuse face à une force incommensurable. Je ricanais dans mon coin, alors que dans mon gosier j'envoyais quelques belles gorgées de rhum. J'avais adopté des petites tendances alcooliques ces derniers temps, je devais bien l'accorder.

Revenons en à nos moutons. Une rousse dont j'avais déjà fréquenté la présence, était là devant moi. S'étalant comme une vulgaire crêpe sur le sol après qu'un homme à la chevelure rose pétante se servit d'elle comme piste d'atterrissage. J'avais envie de dire quand même temps, vu la paire qu'elle avait, il y avait de quoi ralentir la chute. D'ailleurs en parlant de boobs, le chat ne se priva pas pour les peloter, veinard qu'il était. J'en étais mort de rire sur ma terrasse, alors que les gens observaient déjà la situation qui dégénérée minute par minute. Alors que la tension montait à une allure aussi folle qu'amusante, un troisième personnage pointa le bout de son nez. Nez, que j'avais reconnu immédiatement car je n'étais pas du genre à oublier un visage familier. Décidément, ils avaient tous décidé de faire leur réunion tupperware ici. Passant du singulier au pluriel, ils furent dix en un rien de temps. Dix contre un et demi. Désolé Monsieur le Chat, mais tu n'avais pas vraiment des airs de guerrier hein...

« Alors c'est ça un mage de Fairy tail, pleins de gueule et d'audace. Ahah. »
Murmurais-je à mon voisin de terrasse, qui acquiesça d'un signe de tête.

La guilde était connue, tout comme ses mages. Certains d'entre eux étaient connus pour leur puissance, alors la question était « Qui est-il ? ». Et quel meilleur moyen pour obtenir une réponse, que se joindre au spectacle, ma foi. Je me levais sous le regard des gens autour de moi, sourire carnassier aux coins des lèvres. Grand et trapu, veste sur les épaules, j’avançais alors que les autres s'écartaient. Aucun doute, j'aimais ce nouveau corps bandant. Arrivant de derrière eux, je plaçais mes mains sur le fessier de madame et d'un des neuf félins, avant de disparaître dans murmure.

« Bouh. »

Pas un regard de leur part, faute de temps que je leur laissais. Je réapparaissais la seconde suivante auprès de la tête fushia, sortant du sol comme un démon sortirait de la terre. Rire d'hérétique éprit de folie, se propageant de ma bouche suave. J'avais choisi mon camp. Le plus judicieux ? Aucune idée et franchement, qu'en avais-je à cirer ? J'étais toujours pour les situations désespérées et ce mec à la ramasse était grave mon style. A peine le regard posait sur lui, je lui avais collé l'étiquette d'une tête brûlée. La posture, la façon de parler, rien ne tromper chez lui. Il était simple dans sa structure, mais complexe dans les fondations. Alors c'était en lui que j'avais vu mon partenaire le temps d'un combat. Puis honnêtement... Affronter ces deux-là que j'avais rencontré par le passé, était d'une excitation folle. Ils ne savaient pas qui j'étais, mais pourtant moi j'avais des souvenirs d'eux aussi frais qu'un poisson dans la mer. Mon corps venait à peine de sortir entièrement du sol, que je me mettais déjà à applaudir mes spectateurs.

« Bien le bonjour mes amis. J'ai vu qu'il y avait quelques petites tensions qui rôdaient par ici, alors je me suis simplement dit que j'allais aider un mage un peu désavantagé pour dramatiser un peu moins la chose, vous voyez. Puis je dois bien vous accorder, que vos tatouages de guildes sont très intéressant. Ahah... Vous venez desquelles au juste ? »

Dis-je d'un ton ironique et moqueur, alors qu'à la fin de mon discours, Sora effleurait la rousse dans son vol en piqué. Il ne s’arrêta pas et repartit haut dans les airs, là où rien ne pouvait lui arriver. Les hommes ordinaires n'avaient que deux yeux pour pleurer leur faiblesse, pour ma part j'en avais quatre pour contempler la grandeur du monde et ses horizons infinis. Levant mon poing en l'air, j'adressais à mon compagnon d'infortune qui comprit immédiatement où je voulais en venir. Check de poings power on.

« Je m'appelle Akuma. »
« Yôsh, moi c'est Natsu ! »
« T'as un nom bien classe, on te l'a déjà dit ? Héhé. »

Je disparaissais soudainement après ces quelques paroles, aussi rapidement et silencieux qu'un serpent. Les premières furent sûrement longues pour tous. L’atmosphère pesant qui leur imposait de rester sur leur garde. Pourtant, ils étaient tous plus puissants que moi. L'énergie qu'ils dégageaient étaient féroces, mais celle de mon coéquipier avait quelque chose de particulier. S'abattant comme la faucheuse sur un mort, je sortais d'un bond du sol, pile devant nos adversaires. Rire sournois aux lèvres, je lâchais un clin d’œil à la rousse avant de dire rapidement.

« Pardonnez-moi, mais j'aime bien commencer les hostilités. Ahah.
Asashin Kunai »


Neuf kunais enflammées firent leurs apparitions subitement, partant immédiatement dans une volée mortelle. Des projectiles lancées à courte distance, de quoi bien entamer le combat. Les combinaisons de techniques, voilà ma première qualité. Préparez-vous à goutter à un combat féroce, où même la plus faible des créatures serait capable de vous déchiqueter un bras pour survivre.



By NatsIchi
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Le Début d'un Tout [PV : Natsu Dragneel & Damaz Elandez & Yoshii Arima Shunsui]    Lun 20 Jan - 10:56

avatar
Invité


Click


Le Commencement de la Fin
Feat Damaz Elandez, Natsu Dragneel, Yoshii A.Shunsui ~

♦ Je ne savais pas trop comment je devais me sentir. Choquée? En colère? Outrée? Rien de tout ça. J'étais juste désabuser de voir un si grossier personnage accompagné de ce qu'il semblerait être un chat ailé. Je me suis fais écrasée, tripotée et il espère pouvoir s'en tirer tranquillement en repartant dans son coin. Il ne devait sans doute pas savoir qui j'étais ni ce que j'étais venue faire ici mais parfait, je laisserais ma quête de côté le temps de me servir de ce type à moitié stupide comme punching-ball personnel. 

J'avais eu l'habitude de tout subir mais c'était bien au delà de ce que j'aurais pu imaginer. Je baissais alors mon capuchon et me préparais à lui lancer un banc public sur la figure quand il se retourna le premier ayant comprit certainement ce que j'avais dis plus tôt.

"- Ce n'est pas toi qui cherchait un bouffon de Fairy tail ? Tu as un problème avec nous ?
Avec votre guilde de moins que rien et de pleurnichards? Je n'ai aucun soucis par contre j'en ai un avec toi Tronche de Cake. Mais bon vue que tu viens de cette guilde de guignols je vais éviter de te casser un ongle, tapette!"

Un mage de Fairy Tail .Voilà ce qui m'étais tombée dessus. Alors que je venais tout juste d'insulter cette guilde de bons à rien...Il a fallut que je reçoive la punition divine d'en rencontrer un, affichant fièrement son appartenance et son lien. 

Alors que je m'apprêtais à lancer les hostilités et comme par tout hasard...On fut rejoins par une personne que je ne croyais pas revoir de si tôt...Damaz...Mon chaton. Là encore je passe sur les détails de sa conversation peu intéressantes. Il semblait intrigué par mon échange et nos différents comportement, qu'il voulu participer au jeu. Cela ne m'étonne même pas...Il a toujours su se mettre dans les emmerdes...Ou les créer tout dépendait du point de vue. 

Natsu de Fairy Tail...Si j'en croyais le nom...J'avais déjà entendu ce nom il y a quelques temps...Un adversaire de taille..Enfin si seulement ça pouvait être le cas. Je pensais de même de la femme que l'on appelait Titania...Mais là je sentais quelque chose d'autre émanant de sa part...C'était puissant mais à la fois pas assez grand pour pouvoir m'en faire trembler. 

Jouons mon ami. Rien que toi et moi. Jouons avec le feu et avec nos vies pour savoir si tu sors du lot ou si vraiment...Fairy Tail est la pire guilde de Fiore. 

"-T'as vue ça chérie, on dirait que la fée ratée monte en pression, tu sais que c'est plutôt déconseillé de s'emporter comme ça... Quelqu'un pourrait finir par t'arracher tes ailes de mouches...
T'inquiète pas mon sucre d'orge..On va s'en débarrasser vite fait de ce clown"

Au début c'est ce que j'aurais pu dire et penser. Je nous penser seuls...Tout les trois au milieu de cette rue, observés par les passants les plus curieux. Malgré la curiosité, je remarquais par ailleurs que les habitants de cette ville aimaient garder leur distance. Peut-être était-ce là les habitants les moins idiots que j'avais vu. La plus part se rapprochaient généralement des duels ou des combats divers et servaient en tout point comme projectile ou juste comme dommage colatéral.

Voyons voir ce qu'il adviendra de ces individus nous entourant tandis qu'une quatrième personne fit son apparition se permettant de me couper ainsi dans mon élan. Non mais ça va quoi! Il est pas gêner celui là de venir tout interrompre alors que je venais de me faire lamentablement écraser par ce demeuré de Fairy Tail.

Je les observer, faisant copain-copain comme si tout était normal. Peut-être qu'ils désirent une tasse de thé pendant que ces messieurs se tape la discut' ? J'espère qu'on ne les dérange pas au moins!

Non mais ils sont pas du tout gênés.

"- Pardonnez-moi, mais j'aime bien commencer les hostilités. Ahah.
Asashin Kunai
"

Des kunais enflammés partirent alors en notre direction. Bon, bon j'étais encore dans les présentations et les explications que me voilà sortis de ma narration pour m'occuper de ses deux bouffons. Décidément, ils se sont tous donner le mot aujourd'hui ou quoi? 

Je ne tentais même pas de les éviter m'en prenant un dans la main et souriant. Là..C'est la guerre. J'enlevais alors l'arme et vis ma main cicatrisée sur l'instant gardant l'arme à porter. 

"- Eh bien, eh bien...Voilà donc la première attaque de lancer ce qui me fait penser que ce n'est pas avec ce genre de cure-dent que tu pourras m'avoir mon gars...Mais laisse moi donc commencer. Lilith! Satan! Venez ici !
Oui, oui on arrive, on a vue que c'était..Chaud ici c'est le cas de le dire! répondis Lilith en déployant ses ailes devant nous.
Rasez moi cette ville."

Je frappais alors un grand coup dans le sol qui commença à se fissurer avant que ce dernier ne craque totalement séparant la moitié de la rue. Je pris alors des bancs publics pour les lancer sur mes deux adversaires avec force puis je me rendis compte que ce n'était pas toujours très efficace de lancer des objets.

"- Voyons voir qui de vous deux à les meilleurs réflexes ? Vous êtes prêts ? Et hop! Faut attraper au vol!!"

Je pris alors tout les citoyens de la ville de Magnoria que je trouvais sous la main avant de les lancer tels des projectiles de balles sur la Tronche de Cake et l'idiot. Libre à vous de les laissez tomber les amis mais...Voilà que cette ville semble bien habitée et je compte bien en faire mon terrain de jeu.

 MessageSujet: Re: Le Début d'un Tout [PV : Natsu Dragneel & Damaz Elandez & Yoshii Arima Shunsui]    Sam 25 Jan - 17:46

avatar
Invité


Click

Le début d'un tout.


Elle était seule les premières secondes, puis neuf de plus l'accompagnèrent dans son ombre. Dix ? De la rigolade pour Fairy Tail. Le mage ne broncha pas face à ce nombre croissant, alors que le petit chat bleu tirait son compagnon par le pantalon d'un air pas rassuré comme d'habitude. Pourtant, Natsu était confiant. Ou alors trop tête brûlée pour faire marche arrière. Grosse éventualité à prendre en compte. Le destin était tellement bien foutu en soi, que sortant du décors pour participer à la scène, un homme se mit du côté du mage enflammée. Un parfait inconnu dont il ne savait rien et pourtant il se voulait son allié le temps d'un combat. Un style qui se rapprochait légèrement de la Salamandre. Chaotique, je m'en foutisme et bourrin sur les bords. Le courant ne pouvait que passer entre ces deux sauvages de la civilisation « moderne » ? Tant que cela n'allait pas plus loin. Compagnon accompagné, la balance tourna enfin du côté de Natsu. Du dix contre quatre... Hum.

Un check, laissant rapidement le Dragon Slayer en arrière. Chose rare pour ce jeune homme qui était plus du genre à foncer tête baissée en premier. Il laissa son partenaire s'amuser quelques secondes, pour lancer le combat, avant de se lancer lui même dans l'échange de coups. Il y avait là, neufs chats qui venaient fraîchement d'être attaqués et une femme qui semblait être avec l'homme du côté de Natsu. Il allait lui laisser la dame, jusqu'au moment où il en aurait fini avec les chatons.

« Allons y Happy !
Karyū no...  »


Le jeune homme se dressa un bref instant, gonflant l'intérieur de sa bouche de sa magie. Un véritable crapaud humain celui-là. Positionnant ses deux mains devant sa bouche en forme d’entonnoir, il expulsa tout ce qu'il avait en lui aussi sauvagement que l'aurait fait son père.

« … Hōkō !! »

Véritable jet de flamme qui volait vers les neufs chats. Pourquoi les attaquait un par un, quand on pouvait faire un paquet cadeau comme celui là ? Les gens avaient déjà quitté les lieux en voyant le combat commencer et l'attaque de la Salamandre ne menaçait aucune vie, à part peut-être celles des chats s'ils ne bougeaient pas. Le combat allait être divertissant, l'âme du jeune mage de Fairy Tail l'avait ressenti. Il en brûlait littéralement de passion, même s'il n'avait pas oublié les mots qu'il devait faire ravaler à une prétentieuse.

Tandis que notre mage favori venait à peine d'entamer les hostilités avec ses opposants, il entendit une voix dont il n'appréciait guère le son s'étendre dans l'air.

« Voyons voir qui de vous deux à les meilleurs réflexes ? Vous êtes prêts ? Et hop! Faut attraper au vol!! »

Se demandant de quoi elle parlait, le jeune mage tourna la tête vers sa voix pour voir ce qu'il se passait. La stupéfaction frappa un grand coup dans le visage de Natsu. Alors qu'une grimace se dessinait sur ses traits, en même temps qu'une colère qui montait, un murmure fit vibrer l'air autour de sa bouche.

« Karyū no Kenkaku. »

Ignorant les chats qui préparaient sûrement leur contre-attaque, la Salamandre s'enflamma intégralement dans un hurlement avant de disparaître. Laissant derrière lui une épaisse traînée de flamme, il attrapa une jeune femme qui venait d'être lancée par l'autre serpent... La tenant dans le creux de ses bras, il arrêta sa trajectoire contre un mur qui partit en fumée. La déposant au sol lentement, il sortit des décombres qu'il venait de faire avec au visage, cet air qui n’annonçait rien de bon pour ses adversaires.

« Happy. »

Sous ce nom murmuré, le chat bleu apparut rapidement en volant, emportant avec lui son compagnon dans les airs. Pas le temps d'expirer une deuxième fois, qu'ils se trouvaient déjà au-dessus de la folle. Happy se mit à tomber en piqué, lâchant Natsu dans la chut. Le chat volant attrapa quelqu'un au passage, avant d'empêcher d'autres personnes de finir écrabouillé par terre, avec l'aide d'un aigle qui faisait des va et viens entre le ciel et la terre. De son côté, Natsu s’apprêtait à frapper l'horrible personnage qui lançait des gens innocents.


 MessageSujet: Re: Le Début d'un Tout [PV : Natsu Dragneel & Damaz Elandez & Yoshii Arima Shunsui]    Dim 26 Jan - 14:57

avatar
Damaz Elandez

Ajatar Virke

Click



Le début de... la fin ?


Enya, Natsu, Yoshii & Damaz





" Qui joue à chat ? "
Il entre en scène, beau gosse qui se la ramène, un sourire qui s'étire sur tes visages alors que sa voix t'es familière, que son odeur t'en rappel une autre. Il fait son intéressant alors qu'il disparait pour mieux réapparaître, magie qui te tire de vagues souvenirs... Est-ce lui ? Il rompt la chaîne de tes pensées alors qu'il attaque. Les kunaï jaillissent et autour de la scène les neufs toi bondissent, huit alors que l'un a manqué de réflexes par la proximité du lancé. Bien let"s play bébé. Et c'est en une ronde primaire que tu te sépares, encercle les adversaires, la pièce alors qu'Enya réagit, que d'un mouvement du pieds le sol s’ouvre alors que cheveux roses rentre en action, souffle de feu pour tenter de te cramer. Sept. Passé trop prêt de sa chaleur brulante, illusion brisées alors que les deux vies perdues en quelques secondes viennent mêler leurs énergies à celles restantes. Il est grand temps de jouer alors que le sourire sadique s'étire sur tes visages.

Une série de craquement. Sept vies qui viennent totalement s'hybrider, tombant au sol du bout de tes membres mutés et décharnés, queue noire de jais émergeant de ton bassin, oreilles félines se dessinant sur ton visage alors qu'apparait la gueule de crocs acérée. Chat garou, parfait.

Action, réaction alors qu'elles entrent dans la danse après l'esquive, que les gens de Magnoria commencent à voler dans tout les sens et que l'enflammé se détourne de toi. Que le chat virevolte pour l'aider, souris à chasser alors que tu saisis l'instant. Le moment, mouvements, alors que les prédateurs d'agilités viennent se mouver et tourner, commencent la litanie primaire.

Un prenant de la hauteur sur l'un des bâtiments pour bondir sur le dos de cheveux roses en enfonçant griffes de ses mains et pieds dans son dos avec un rire sadique. Feulement alors que tu impose ton poids sur cheveux roses chutant vers Enya.

Deux pour bondir, bondir du haut du toit qu'il a escaladé, bond qui voit son corps entier craquer alors qu'il devient entièrement le chat couleur de nuit, bond venant fauché le chat bleue tentant d'arrêter les chutes de villageois. Touché alors que tu le percute de pleins fouet, que s'écrasant au sol vous finissez votre route. Que le choc fais disparaitre le félin couleur de nuit et que dans les six autres vient se diviser son énergie.

Trois pour choper la rousse avant l'impact au sol, projection alors que dans votre roulade mêlée ta vie éclate pour venir se loger dans les cinq autres restantes, quatre alors que dans la chute sur le dos de cheveux roses un autre des toi disparait sous la violence, énergie venant se diviser dans les quatre toi restant.

Un sourire sadique, quatre et cinq ayant bondit, l'un devant et l'autre derrière, figure et acrobatie alors que des deux côtés des cheveux écarlates les hommes chats se sont projetés, mains au sol l'espace d'un instant pour faire tournoyer dans les airs tes jambes munies des griffes acérées. Enchaîne dans un salto pour se dégager, enchaîne pour attaquer alors que d'un bond le premier vient utiliser cheveux écarlate comme un cheval d’arçon, imposant son poids sur ses épaules pour le faire plier, que dans la foulée derrière lui le deuxième à balancer ses jambes au sol dans un mouvement presque danser pour le faucher, qu'il chute alors que tu es certain que tu sais qui il est.

Un rire devant les passants venant s'écraser au sol, spectacle divertissant. Cinq prenant le relais avec le dragon rose pour bondir dos à lui toutes griffes dégainées, qu'à revers sur le coté six se laisse tomber du haut du toit avant de se transformer dans une série de craquement sordide, que le chat couleur de nuit vient se positionner sur le crâne de cheveux rose, enfonçant ses griffes avec violence, avant de bondir et esquiver la main venue le frapper.

Quatre vies restantes pour les annihiler alors que tu souris. Trois alors que le demeuré rose brise l'illusion de sa puissance stupéfiante, Une alors que cheveux écarlates réussit dans une contre attaque à toucher les deux autres toi. Et les énergies viennent réintégrer ton corps félin, switch d'âme alors que le chat te déserte, que le chien vient le remplacer dans ton intériorité. Transformations enchainées alors que tu redeviens humain, humain aux sens canins et aux yeux semblables à des billes d'onyx.

Un sourire sadique alors que ton regard se perd sur cheveux rose debout face à toi. Visiblement très énervé... Eh bien continuant bébé, un simple sourire de ta part alors que tu établis le lien, que le lien de douleur vient vous unir, qu'il ressent ta haine, ta rage et ta colère d'un passé qui t'as brisé, que tu ressens sa haine en vers ceux s'en prenant à sa ville et à sa guilde, que tu ressens la tristesse de la perte d'un être cher.

Si semblables au final dans vos douleurs internes, si ce n'est que chez toi en ont résulté la sauvagerie, la violence et la rage bestiale. Qu'il peut ressentir ta douleur de n'être qu'un demi, mi homme, mi bête car là reposait la nature de ta magie. Et tu souris dans le partage de vos douleurs psychologiques, prémices alors que tu actives ta magie, que tes os commencent à craquer et éclater, se disloquer alors que ton corps mute pour changer de forme, devenir le doberman d'ébène et c'est avec un plaisir sadique que tu partage la douleur extrême de la métamorphose, comme chaque partie de ton corps explosant, tissues se reformant et os se disloquant, une fraction de seconde semblant être le supplice éternel, supplice que le lien de douleur te permet de partager avec un sadisme certain. Un grognement alors que tu charges en avant, que tu viens utiliser la surprise de la douleur partagée pour refermer ta mâchoire sur son bras. Ton bras, alors que le lien de douleur vous unis pour souffrir à l'unissons dans chacune de vos actions, et à ce petit jeu tu es certain de gagner.

A toi de jouer bébé.



© Bebebe
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Le Début d'un Tout [PV : Natsu Dragneel & Damaz Elandez & Yoshii Arima Shunsui]    Lun 27 Jan - 18:12

avatar
Yôshii A.Shunsui

Indépendant Illégal

Click


Le début d'un tout



Un carnage digne d'une bête. Ou plutôt ses actions étaient celles d'un monstre sans foi ni loi. Après avoir encaissé l'un de mes kunais, elle frappa le sol comme un gorille l'aurait fait. La terre sous nos pieds se mit à trembler l'espace de quelques instants, avant de se fendre en plusieurs morceaux. Le plus étonnant ne fut pas cela, mais sa fuite... Fuite qui n'en était pas une. Elle courait, attrapant les gens au passage pour les lancer sur nous. Hum... Certains devaient se faire soigner visiblement. J'ordonnais à mon compagnon ailé d'amortir la chute des humains volants, en les stoppant dans leurs élans avant de tomber par terre. Pas le temps d'y aller en délicatesse, il suffisait juste à leur faire perdre un peu d'élan pour qu'il tombe seulement de quelques mètres. Une petite cassure valait mieux qu'une vie en moins.

Vint ensuite la tête brûlée, mon partenaire. Apparaissant dans la scène aussi sauvagement et brutalement qu'un taureau sur sa victime. Il y avait dans son visage, ce petit quelque chose qui le rendait à la fois terrifiant, mais enfantin. Indescriptible, tout en étant si profond. Profond dans une colère rouge. Rouge de ses flammes qui montraient sa volonté inébranlable. Après la folle, le lézard, qui restait-il ? Les sept minous-garous ? Disparu au cours de leur action de viol contre le petit chat bleu et son ami rose. Ils avaient laissé place à un doberman, alors qu'en face de lui, cheveux rose était tombé à genoux... La suite devenait aussi clair que du lait de vache. Ou quelque chose dans ce style là ? Héhé.

Quant à moi on m'offrait quoi en plus d'un lancé de personnes ? Deux chats. Je ne valais pas plus que deux chats ?? Sérieusement... J'étais déçu. Mon corps s'offrit aux morsures et griffures des deux minous, après avoir fait appel à une septième personne qui qui les martela sec dans la nuque pour les assommer, pendant qu'ils étaient en train de jouer avec mes membres. Qui aurait bien pu me sauver hein ? Bah moi évidemment. Mais lequel était moi et lequel ne l'était pas ? Ahah. Question sans réponse.

J'avais disparu l'espace de quelques instants. Ceux où les trois autres vendeurs de rêves s'adonnèrent à une partie de chasse entre guillemets... Lancer des gens... Sauver des gens... Hum, cela me passait au-dessus de la tête. J'avais certes donné l'ordre à mon aigle de sauver ces misérables déchets. Ces inutiles à mes dessins noirs et obscurs. Qu'étaient-ils pour moi ? Rien. Rien de plus que des gens normaux et remplaçables. J'en riais. Riais. Riais. Encore et encore. Toujours et sans fin. Riais. De cette chance qu'ils avaient...

Je me retournais, contemplant la magnificence de mon être. Il était là. Debout. Grand. Fort. Un peu abimé à cause des chats aussi... Me faisant littéralement planer à notre simple croisement de regard. Moi. Il s’agissait tout simplement de moi. Nous étions deux. Deux comme le nombre de mains, deux comme des jumeaux, deux comme des complices...

« Montrons leur, que la force ne régira pas le monde. Montrons à ces êtres puissants, là beauté de l'art. Allons donc, vendre nos corps au diable et festoyer dans le sang de nos ennemis. Brûlons le monde, dans ce vaste creux de notre main. »

Nos deux corps se mirent à s'enfoncer dans le sol, tandis que leurs rires se rependaient autour d'eux. La faim de la terre eut raison d'eux. Il ne restait plus une seule trace de leur existence... Et pourtant ils étaient là. Quelque part. Rapide. Silencieux. Inaudible. Ne laissant ni trace, ni odeur. Alors que ferez-vous face à ces deux ombres ? Ces deux monstres, que j'étais.

Bondissant de nulle part pour attraper nos ennemis, nous ne leur laissions pas le temps d'agir. Notre synchronisation était parfaite, au point que cela ne nous étonnait pas. Après tout, en partageant les mêmes pensées tout devenait plus facile. Je sortis donc de ma première cachette dans un bond pour surprendre mon adversaire. Atterrissant sur le dos du chien enragé, j'attrapais son museau de mes deux mains en le maintenant ouvert. Nul tu mordras pour l'instant cher ami. Sortant de ma deuxième cachette au même moment, j'attrapais une jeune femme par derrière. Un rire qui s'échappa de ces deux moi, rire tout aussi synchronisé que nos actions. Nous emportions avec nous ces deux captures dans les tréfonds de notre cachette. Usant de la magie qui coulait dans nos veines, nous nous glissions une fois de plus dans nos ombres, alors que plus personne ne pouvait réagir. Il n'y eut plus un seul bruit. Un silence si morbide que même ceux qui fuyaient le combat s'arrêtèrent pour écouter ce qu'il n'y avait plus à écouter. Des secondes... Qui se transformaient en dizaine de secondes... Pour finalement devenir un compte à rebours. Combien de temps ? Combien de temps avant leur retour ? Ahah. Il n'y en aurait pas de retour, mes amis.

Nous avions complètement disparu du lieu du combat... Pour aller où ? Simple à deviner pourtant. Là où il y aurait tout à détruire, sans retirer de vie. Assez loin, pour qu'une certaine personne parmi-nous quatre puisse se donner à fond. Assez loin, pour qu'une folle n'ait pas à connaître la puissance d'une guilde entière. Assez loin, pour dresser un animal sauvage. Mais voulais-je tout ça ? Qui sait. Il n'y avait rien dans ce monde de désirable, mise à part le pouvoir.

Je sortais de ma cachette. Deux corps qui bondirent hors de leurs trous pour lâcher les prises matinales. Reculant aussi vivement que nous étions sortis, nous contemplions nos deux adversaires d'un air songeur. Ce que mon moi pensait, je le pensais. Ce que je pensais, mon moi pensait. Une aspirine peut-être ? Chaotique n'est-ce pas ? C'était voulu. Être deux Yôshii pour le prix d'un seul, c'était douloureux à encaisser comme promotion et pourtant. Même pour moi parfois, j'avais du mal à me dire que je me contemplais sans regarder dans un miroir. Et je tiens à préciser que je suis encore plus beau en vrai que dans un reflet. Gyéh.

« Voilà votre terrain de jeu les enfants. Une belle forêt rien que pour vouuus ! La tête rose ne devrait pas tarder je pense. Enfin j'espère qu'il nous retrouva, sinon on ne va pas beaucoup s'amuser hein ? Héhé.. »

Deux contre deux. Pourtant, ni moi, ni mon clone n’avions adopté de posture de combat. Nous aurions très bien pu prendre une tasse de thé devant eux, que cela n'aurait rien changé à notre comportement. Relaxé comme après avoir encaissé trop de saké dans le gosier.

By NatsIchi
Voir le profil de l'utilisateur
 MessageSujet: Re: Le Début d'un Tout [PV : Natsu Dragneel & Damaz Elandez & Yoshii Arima Shunsui]    Mar 28 Jan - 8:17

avatar
Invité


Click


Le Commencement de la Fin
Feat Damaz Elandez, Natsu Dragneel & Yoshii A.Shunsui ~

♦ Les hostilités étaient tout juste lancées. Le jeu ne faisait que commencer et pourtant. Ils étaient tous si sérieux. Je venais seulement d'ouvrir à mon tour mon champ de possibilité et de dévoiler la première carte de mon jeu quand nous fûmes transporter ailleurs.

Saisies, enfouis, jeter...Téléporter. Voilà donc un bien maigre résumer de la première étape de ce combat acharné avec deux adversaires de choix. Je m'en serais bien pris à ce mage de Fairy Tail mais voilà que le jeu s'est interposer dans mon jeu. Mauvaise chose à faire. Il était à moi et je comptais bien m'occuper de lui personnellement sans avoir à être gêner par le minou. J'avais déjà tout en tête, ce que je devais faire, ce que je devais dire et ce que j'allais devoir éviter mais tandis que je m'étais préparer, nous voilà dans un endroit totalement différent.

Une forêt. Charmant décor, ambiance rustique garantie. Ils l'avaient compris. Chaque habitant, chaque immeuble, ils allaient tous être mes jouets mais me voilà détourner de mon terrain de jeu et jeter ici comme un vulgaire sac de patates.

Je me relevais alors faisant face à un clone et son propriétaire. Deux clowns. J'hésitais encore grandement à ce que j'allais faire et je ne voulais vraiment pas me donner à fond contrairement à Damaz qui avait déjà sortit pas mal d'ouvertures. Allais-je le suivre ou plutôt faire ce que j'avais envie de faire? J'aurais pus fuir, ne voyant aucun intérêt à me battre contre cet homme qui venait de nous emmener au loin. Après tout qu'avais-je contre lui? Sans le doute le fait qu'il venait de m'enlever à mon terrain de chasse...Je pouvais lui reprocher cela mais sans plus.

Nous étions trois...Ou plutôt 4. Quatre individus se faisant face les uns des autres attendant le prochain coup. Tel un échiquier géant...Je fus la seule reine parmi les fous. Si c'était alors à mon tour, peut-être devrais-je arrêter le jeu et passer à une étape supérieure? Peut-être devrais-je lui montrer que me jeter ainsi était une erreur...Une erreur qui ne se passera pas une seconde fois.

Je ne dis pas un mot. Me tuant dans ce silence. L'atmosphère commençait tout juste à se tendre alors que je réfléchissais. Il fallait avouer que je prenais réellement mon temps ne sachant pas par quoi commencer.

Cessons donc de réfléchir et agissons. Je laisserais la réflexion à une tierce personne qui voudrait avoir un plan pour ce genre de situation.

Bien passons aux choses sérieuses étant donner que tout le monde s'y met...Sauf moi qui me sens légèrement laisser pour compte.

"- C'est de bonne guerre bien sûr. N'y voyez là aucun reproche mon cher ami. Je n'aime juste pas votre façon de nous avoir écarter ainsi."


Je fis craquer mon cou attendant les renforts. Ils étaient là. Juste sous nos pieds.

"- Ô Roi des pêchés, répondez à mon appel et joignez-vous à moi."

Ce fut alors en quelques secondes que les 8 pêchés capitaux vinrent sur les lieux. Les présentations avaient été faites avec Lilith et Satan mais pas avec les autres.

"- Faisons nous plaisir voulez vous.
- C'est partit les mecs! Pour une fois qu'on peut jouer nous aussi! cria Lucifer.
- Lucifer...occupe toi de ce bouffon de clone tu veux bien. Satan avec moi les autres...Faites vous plaisir j'ai envie de dire."

Lucifer avait la particularité de pouvoir se faufiler à l'intérieur des gens et de les faire imploser. Triste sort pour ce clone pittoresque tandis que je visais le maître. Déracinant un arbre, je le fis tourner autour de moi avant d'essayer d’aplatir l'homme qui m’agacer tant tel une mouche pendant que Belzebuth lança Mammon à toute vitesse tel un Yo-yo pour frapper l’individu en questions.

La scène était totalement...Anarchique, les petites bêtes faisant parfaitement leur travail, je jetais alors mon tronc d'arbre et passa à quelque chose de beaucoup plus pratique quand un "PAN" surgit dans mes oreilles.

Un clone en moins? Va savoir. J'ai horreur des doubles....

"- Athéna! Prend le relais"

Après les démons..Les fléaux..Armée alors d'un sabre, j'attendis la prochaine attaque pendant que mon adversaire bien désobligeant sembler s'en voir mille misère pour se débarrasser des démons.

Eh oui mon gars...Ils sont increvables les miens et tout seul c'est plus dur. J'attendis alors dans mon coin...Souriant de voir une telle scène et presque l'adversaire à terre. Il aurait bien quelques griffures ou morsures...Les démons sont assez vicieux...Sauf Asmodée...Le démon de la Luxure préfère lécher et il n'aime pas être négligeant sur le travail.

Je t'offre un brin de toilette l'ami..Profites-en...Ce sera ton dernier.

Je profitais du chaos régnant pour emprunter Satan et me faufiler sous terre. Viendras-tu jouer avec moi dans l'obscurité ? Ou te laisseras-tu déborder par les démons.

Je t'attends mon cher.

 MessageSujet: Re: Le Début d'un Tout [PV : Natsu Dragneel & Damaz Elandez & Yoshii Arima Shunsui]    Lun 10 Fév - 16:38

avatar
Invité


Click

Le prix de la liberté


Un corps portait à des douleurs de causes invisibles, voilà ce à quoi fut affronté notre tête rose. Alors que son adversaire se transformer en un toutou à son maître, chaque parcelle composant le corps de cette tête brûlée le tortilla dans des spasmes douloureux. La bête en profita pour se jeter sur lui, la gueule grande ouverte. Avec vous savez, cette haleine de chacal. Un bain de bouche aurait été une bonne chose pour ce canidé. Heureusement pour le mage de Fairy tail, l'apparition soudaine et miraculeuse d'un homme aussi mystérieux que cachottier lui sauva d'un atroce sort.

Soudain, Natsu se retrouva seul. Aussi seul qu'un lézard dans la banquise, ils avaient tous disparu. Où ? Comment ? Il n'en avait aucune idée... Son partenaire était apparu sur la bête, puis avait disparu avec elle. Visiblement, la jeune femme avait aussi disparu. La Salamandre ne comprenait plus rien. Déjà quand temps normal il était de ceux à la ramasse, alors là. Il avait beau essayer de sentir leur odeur, rien n'y faisait. Plus aucune trace, même pour l'odorat monstrueux du Dragon Slayer.

« Hoyyyy, vous êtes passés où ?? »

Natsu avait beau avoir reçu plusieurs coups durant ce début de combat, il n'en perdait pas moins l'envie de botter le derrière à cette prétentieuse arrogante. Mais comment les retrouver ? Vint enfin l'entrée de Happy qui sortit d'une ruelle, alors que Natsu était parti à la recherche de tous les autres. Le chat bleu était visiblement blessé...

« Natshu... »
Prononça le chat en titubant.

Il avait fait une chute peu après avoir lâché Natsu et d'après ses blessures, il ne s'était pas fait cela seul. Une nouvelle colère arpenta les formes du visage du mage. Le début d'un combat qui allait passer à un autre stade. Le début d'un assaut digne du nom de Fairy tail. Les ennemis de la fée devait se préparer à frissonner de peur, car le mage n'allait plus retenir ses coups. S'en prendre à l'un de ses compagnons, revenait à creuser sa propre tombe. Faisant craquer chacune de ses articulations une à une, il se mit à tenter une dernière fois de sentir l'odeur des trois autres... Au même moment, une brise se mit à caresser le visage des deux mages de Fairy tail. Parfait pour Natsu. Le vent porta avec lui l'odeur de ceux qui s'étaient enfuis et désormais, il avait une direction à suivre pour les retrouver. Il se tourna vers son compagnon bleu, lui demandant une grande faveur.

« Happy, tu peux encore voler ? »
Demanda-t-il sérieusement à son ami.

« Aye sir ! »
Répondit le chat bleu, alors que des hématomes était présent ici et là sur son corps.

Faisant apparaître ses ailes, le chat bleu attrapa la Salamandre avant de s'envoler avec difficulté. Quelques instants plus tard, ils disparurent au fin fond d'une ruelle. D'ici peu de temps, normalement, ils seraient de nouveau dans le combat. Enfin... Tout dépend de comment on voit la notion du « peu de temps », car il devait y avoir une petite trotte entre les mages de Fairy tail et les trois autres. Maintenant, tout allait se jouer au timming.

Spoiler:
 


 MessageSujet: Re: Le Début d'un Tout [PV : Natsu Dragneel & Damaz Elandez & Yoshii Arima Shunsui]    

Contenu sponsorisé


Click

   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Natsu Dragneel - Rêve compté
» [ Mission Natsu Dragneel ] La chasse aux Balkans
» Le Prix de La Liberté [Event Fairy Tail : Nathaniel , Natsu Dragneel, Lucy Heartfilia & Enya Taylor]
» Natsu Dragneel [Terminée]
» [ Mission Natsu Dragneel ] Les esclavagistes de Bosco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Archives :: Archives RP :: Arc 5